Physique Théorique Relativité Cosmologie Gravitation

Émile Braunthal-Weisman

Pour un Renouveau de la physique fondamentale

 

Une remise en question des bases de la physique actuelle

Depuis la mise en service de ce site en juillet 2000, j’ai reçu de nombreux mails d’encouragement de scientifiques en activité. Beaucoup d’entre eux sont très connus et exercent des fonctions importantes dans l’Enseignement ou dans la Recherche. Ils ont commandé mon ouvrage Structure et mécanique de l'atome. Tous me demandent la plus grande discrétion car ils ne peuvent s’exprimer librement.

 

Par contre, Sylvain POIRIER lui, s’exprime librement. Tellement librement qu’il ne juge pas utile de lire mes textes ni de savoir ce que contient mon ouvrage pour les qualifier d’enfantillages. Je publie donc sur ce site la Réponse que je lui ai faite suite à son article dans ARFE-CURSUS

Sur ce site, je publie une série d’articles qui remettent en question les bases de la physique actuelle et je propose des idées nouvelles permettant des résultats éloquents.

Attention ! que le lecteur septique étudie sérieusement ces pages avant de sourire. Il pourra s’assurer qu’il ne s’agit pas de propositions farfelues comme il y en a tant dans les sites voisins

Les vérifications de la relativité

Dans cet article, je démontre que les expériences et mesures qui soit-disant vérifient la théorie de la Relativité peuvent être interprétées autrement.

Le mouvement du périhélie des planètes

se calcule dans le cadre des loi newtoniennes de la gravitation dans un espace euclidien classique.

Le mouvement rétrograde des satellites de Jupiter et de Saturne

n’est pas une " anomalie " Il résulte également des lois newtoniennes de la gravitation.

La propagation du rayonnement électromagnétique

Tout le monde admet que le rayonnement se propage mais personne ne sait comment il le fait.

Onde ou photon ?

Le photon est un mythe à ranger dans le placard des accessoires démodés, aux côtés du phlogistique et de l’éther.

Le redshift

ne prouve pas l’expansion de l’Univers quand on connaît le mode de propagation du rayonnement.

L'expansion de l'Univers

suppose que l’univers est limité et qu’au delà, il existerait le vide qui permettrait cette expansion, ce qui est contraire à la définition même de " l’univers " qui symbolise " tout ce qui existe. "

Les ondes gravitationnelles

La gravitation ne consiste pas en un phénomène d’émission comme celui qui génère le rayonnement électromagnétique. Les " ondes gravitationnelles " doivent rejoindre le photon dans le placard des accessoires démodés.

La lune et les marées.

Je démontre que, contrairement aux idées reçues, la force d’attraction du soleil est toujours plus importante que la force d’attraction de la lune.

Pourquoi le soleil est rond ?

Alors que cette masse de gaz n’a pas de contour net et que la chromosphère s’étend jusqu’à plusieurs rayons solaires.

le trou d'ozone

Contrairement aux idées reçues, c’est l’oxygène qui absorbe les UV pour se transformer en ozone.

mécanique de l'atome (en anglais)

Un résumé de la proposition contenue dans l’ouvrage " Structure et Mécanique de l’atome "

mécanique de l'atome (en français)

Un résumé de la proposition contenue dans l’ouvrage " Structure et Mécanique de l’atome "

Introduction du livre Structure et mécanique de l’atome

Jean-Marc Lévy-Leblond et la physique théorique

Ce professeur de physique théorique semble ne pas connaître les rudiments de la physique classique.

Mesure du temps en relativité

Contrairement à ce que pensent les relativistes le temps s’écoule de la même façon quelle que soit la vitesse du référentiel.

La molécule d'eau

Il y est montré que cette molécule ne contient pas la somme des électrons contenus dans les atomes constituants.

La constante de Boltzmann

Le statut de cette " constante " est incohérent et son emploi en cosmologie illégitime.

Traitement des déchets nucléaires.

En diluant très fortement les déchets radioactifs on diminue leur dangerosité.

Dans les quelques exemples développés, il est ainsi montré combien la physique contemporaine est emprunte d’idées reçues, y compris dans les domaines les mieux établis de la physique classique.

Il est évident que lorsqu’on s’attaque aux idées admises dans des domaines de pointe comme le sont la Mécanique Quantique et la théorie de la Relativité, on doit s’attendre à une levée de boucliers de la part de ceux qui professent ces théories et qui en tirent gloire et autorité. Mais, comme le lecteur pourra en juger, mon propos n’est pas de démolir ces théories. Je propose seulement de nouvelles interprétations qui rendent inutiles tous les postulats, toutes les spéculations, toutes les interprétations qui sont nécessaires pour justifier ces théories telles qu’elles sont admises actuellement.

L’ensemble de mon travail découle d’une nouvelle conception de l’atome par laquelle je démontre que dans les structures atomiques, l’électron n’est pas un corpuscule ponctuel mais est spatialement étendu comme l’est la membrane d’une bulle de savon. De cette configuration découle une mécanique exposée dans un ouvrage Structure et mécanique de l'atome. Les Maisons d’édition n’acceptent de publier que les ouvrages rentables et se fient pour cela au renom de leurs auteurs et non à leurs contenus.

Dans les pages qui suivent, je propose une série d’articles qui permettront aux lecteurs de juger du sérieux, de la cohérence et de la pertinence de ma démarche.

Quoiqu’un peu éclectique, ce bric-à-brac de sujets laissera cependant apparaître une homogénéité dans la rigueur que je me suis imposée.

Comment me contacter : ebraw@wanadoo.fr

Retour