Argenton sur Creuse le 26 Février 2004

Monsieur le Premier ministre,

Ayant contribué sur le plan associatif depuis plus de quinze ans a la réflexion sur la sécurité routière par une action bénévole désintéressée au sein de la "Ligue nationale contre l'hécatombe routière".

J'ai réalisé sur le site internet : http://perso.wanadoo.fr/casar/SRMINI.htm l'historique durant les années noires de notre action qui s'est avérée payante au fil des années grâce a des discussions soutenues , (parfois houleuses) avec les différents services officiels ayant en charge cette douloureuse affaire de la mortalité sur les routes.

Un manuscrit de plus de 400 pages faisant le point (sans concession) de toutes les anomalies et dysfonctionnement des systèmes de contrôles et sanctions avait été envoyé a vos services en janvier 2000. Il semble que nous ayons été entendus car la plupart des suggestions préconisées a l'époque ont été prises en compte en 2004 par les services habilités avec les résultats que l'on connaît.

J'ai l'honneur de solliciter une reconnaissance officielle de notre action ; ceci sous la forme que vous voudrez bien lui donner; ceci a titre purement honorifique .L'action civique entreprise bénévolement avec les membre du bureau directeur de la ligue (LNCHR) et moi-même se résume par des initiatives fortes et des efforts fournis tant en matière financière qu'en heures de travail , ceci sans jamais avoir demandé de la moindre subvention tant au niveau des collectivités locales ou nationales.

Il s'avère que cette reconnaissance officielle pourrait m'être d'un grand secours dans des négociations que j'entreprend a présent et qui pourraient avoir des répercussions en physique fondamentale. Un soutient de votre part reconnaissant notre mérite et nos capacités de faire de la prospective dans ce dossier de la Sécurité routière permettrait de nous crédibiliser sur nos capacités de faire des enquêtes, de la prospective et des évaluations au niveau des instances de la recherche que nous voudrions interpeller. J'ai déjà effectué un travail de préparation depuis plusieurs années et nous craignons ne pas être entendu malgré le mal que nous nous sommes donné et les résultats prometteurs que nous pressentons. Les autodidactes que nous sommes, sont rarement écoutés dans notre beau pays . J'ai l'intention de lancer les états généraux du paranormal ( http://perso.wanadoo.fr/casar/EGP.htm ) qui devraient représenter bientôt la plus grande concertation jamais réalisée entre le peuple , les universités et les laboratoires de recherche pour donner a la parapsychologie ses lettres de noblesse tout en confortant la recherche dans le domaine de la physique quantique qui est actuellement en pleine révolution.

 

Vous n'êtes pas sans ignorer le discours du Président de la république a l'institut Pasteur lors de sa première élection qui avait stigmatisé le fait que les scientifiques devaient se rapprocher du peuple, se mettre plus a sa portée.

Par mes travaux (insolites je vous l'accorde) au sein de CASAR, association fondatrice de la LNCHR je pense pouvoir coopérer fortement a la recherche fondamentale en physique quantique. J'envisage de mener une série d'enquêtes avec la collaboration et la participation officielle du CEA et du CNRS qui risquent de marquer l'histoire des sciences pour plusieurs siècles.

 

 

Dans l'attente d'une réponse encourageante, recevez Monsieur le premier ministre l'assurance de ma sincère considération

Francis Gatti

 

NB: Un CDrom vous à été envoyé par courrier postal . Il contient l'historique complet de l'action de la ligue nationale contre l'hécatombe routière