Retour a la page d'accueil : http://perso.wanadoo.fr/casar

La sourcellerie ateliers 3 des EGP :ATELIER3.htm


Projet

Recherche .d'Interactions.Sourcier.Coudrier.Eeau

 


Ce projet à pour objectif de lancer une réflexion et des tests sur les capacités réelles des sourciers.

L'étude scientifique des sourciers n'ayant pas donné jusqu'à présent de résultats palpables mériterait d'être faite a nouveau sur la base d'éléments plus concis en utilisant un protocole draconien (soumis a l'approbation d'un comité de scientifiques) et des moyens d'investigation plus performants offert par les nouvelles technologies .

 

Nous pensons qu'il est maintenant possible de prouver l'existence d'interactions (inconnues a ce jour) entre le sourcier, la baguette de coudrier et la masse d'eau .

Il n'est pas impossible que le psychisme du sourcier intervienne aussi dans le processus, c'est pourquoi la recherche fondamentale aurait tout intérêt à a éclaircir ce point qui pourrait déboucher sur la mise en évidence de l'existence indiscutable de pouvoirs psychiques inconscients inconnus.

*************

Quelques éléments qui intéresseront peut-être quelques sceptiques du Quebec (pas trop braqués) ainsi qu'Henri BROCH et James RANDY.

 

Pourquoi le choix de la baguette de coudrier ?

Plutôt qu'une baguette métallique ou un pendule

Si l'utilisation du pendule qui est a la portée du premier charlatan venu, il n'en est pas de même avec la baguette de noisetier .N'étant pas conductrice d'électricité ,elle ne pourrait réagir qu'a des forces diamagnétiques extrêmement faibles en relation avec les champs électriques ambiants ;contrairement aux baguettes en cuivre ou en métal conducteur d'électricité. Apres étude (in situe) ,nous pensons d'une part que les mouvements saccadés de la baguette bois ne résultent pas d'une action physique musculaire du sourcier. D'autre part, si un champs électromagnétiques quelconque était en cause, étant donné la faible puissance du diamagnétisme (comparativement au magnétisme) , une force de ce type devrait nécessairement être amplifiée. Cette amplification se fait peut-être naturellement avec le concours du psychisme de l'opérateur ou autre chose.?C'est ce que nous chercherons a découvrir.

*************

RECHERCHES ENVISAGEES EN DEUX PHASES DISTINCTES

 

1) Démontrer que les mouvements de la baguette ne sont pas liés à une action musculaire du sourcier (inconsciente ou pas)

Selon Henri BROCH et d'autres scientifiques aux USA, les mouvements de la baguette sont dus a une action musculaire inconsciente du sourcier qui provoquerait les soubresauts de la baguette. Nous pensons que ce point est totalement faux.

Ce point capital PROUVANT L'ERREUR DES SCIENTIFIQUES peut maintenant être mis en évidence par un contrôle au scanner 3D montrant l'activité électrique cérébrale du cerveau du sourcier sur les zones cérébrales en relation avec les muscles du bras et de la main pendant que la baguette bouge.

 

2) Démontrer que les mouvements de la baguette sont en relation avec la présence d'une masse d'eau.

Rechercher si le débit de l'eau , les coordonnées géographiques et la profondeur à laquelle se trouve l'eau (en mouvement) sont des paramètres qui influent sur le comportement de la baguette .  

 --------------------------

   MESSAGE 1 e-mail: Bonjour,
Je viens de trouver votre site ainsi que l'existence de votre association. Passionné par le sujet et acteur, en effet je suis à la fois responsable du laboratoire de sciences physiques d'un grand lycée parisien et pratique depuis une dizaine d'année l'activité de recherche d'eaux souterraines avec des baguettes de coudrier, ceci avec une belle réussite quant à la précision
des résultats.
Je ne connais pas le sérieux de vos recherches d'explications sur ce
phénomène mais suis prêt à collaborer si vous êtes intéressé.

En attendant une réponse détaillée de votre part, je vous prie d'accepter
mes salutations. M.F.

--------------------------------------

 MESSAGE 2

Bonjour,

Voici ma nouvelle adresse E-mail : prise_d_eau@hotmail.com
j'arrête mes activités (sciences physiques lycée) demain soir, eh oui !
vacances scolaires.
Pour ce qui est du pourcentage de réussite, pour l'instant toutes les
personnes qui creusent après ma recherche ont trouvé l'eau, un tuyau ou une
cavité .
Je n'aime pas ces tests sur bidons, eau ou autre liquide, mais il n'y a aucune raison
que cela ne fonctionne pas.
Le plus simple, fiable et crédible reste quand même le cours d'eau
souterrain trouvé par un sourcier et avant forage donc vérification.

J'ai lu votre dernier article ,pour moi la furcelle en coudrier
est l'outil le plus fiable car le moins sensible donc pas de mouvements
parasites dus au vent ou d'autres éléments perturbateurs.
A très bientôt. M.F.

 

Attention ! La suite des témoignages se trouvent ici : TEMOIG2.htm

 


  

IMPORTANT

 Eléments intéressants concernant le cerveau humain vis a vis du magnétisme humain voir ici SA69.GIF la page tirée de la revue "SCIENCE ET AVENIR" de Juin 2001

La question de l'impulsion mécanique donnée par une action musculaire inconsciente du sourcier ne nous satisfait pas. Selon nos constatations sur le terrain avec des sourciers n'ayant aucune raison de tricher (ce sont des gens de petite condition qui ne connaissent rien a la science) la baguette de noisetier semble être mise en mouvement par un champ X? de nature inconnue agissant directement sur la baguette. Il serait assez facile a n'importe qui de vérifier ce point important car le sourcier lui même avoue ne pas pouvoir bloquer le mouvement de la baguette au moment ou elle se met a bouger.

 



Témoignage pour EGP TEMOIG.htm

----- Original Message -----

From: "CL" To: "Gregory Gutierez" <greguti@free.fr>; <aleph@liste-aleph.org>

Sent: Sunday, June 15, 2003 2:33 AM

Subject: [ALEPH] Re: Sourcellerie


>
>
> Bonsoir Grégory,
> Un petit souvenir sur le sujet.
> Il y a quelques temps. (1976), étant Chef de culture d'une exploitation viticole à XXXXXX, je fus amené à embaucher un "journalier" pour les vendanges. Celui-ci se prétendait sourcier (et était reconnu comme tel par ses amis).
> Ayant décidé de replanter une parcelle de vigne, j'ai profité de l'occaz pour lui faire rechercher un point d'eau qui nous aurait été bien utile pour l'arrosage des jeunes plants.
> Le soir même, il m'informait qu'il en avait trouvé un.
> Par jeu (plutôt que par malice), le lendemain je lui ai demandé de me prêter sa baguette pour voir, si moi aussi, je pouvais trouver ce point d'eau.
> Par jeu, lui aussi, mais sur de lui, il accepta.
> Et bien, j'ai trouvé ce point d'eau avec sa baguette en suivant ses conseils. (Je puis garantir que quand la baguette vous échappe subitement des mains
> Et sans prévenir, c'est assez impressionnant.
> Ayant bien matérialisé le lieu exact, quelques semaines après nous avons recherché ce point d'eau.
> Nous l'avons trouvé, c'était une canalisation percée, alimentant le château de MXXXXXX, propriétaire du vignoble.
> Mais. N'était-ce pas un point d'eau ?
> Pendant ma recherche, le " sourcier " s'est contenté de rester derrière moi sans influencer aucunement mon cheminement. Sa seule intervention fut, avant de partir, l'explication sur la manière de tenir la baguette. (Fourchue, souple et en noisetier).
> Comme il était derrière moi, est-ce vraiment moi qui ai trouvé ce " point d'eau ", ou m'a-t-il influencé ? Même sans le vouloir ? Je ne le saurai sans doute jamais.
> En tous cas, on a bien rigolé en trouvant cette canalisation et ça nous a permis de la réparer.
> Bien amicalement
> C


 > ----- Original Message -----

From: "Christian C" To: <aleph@liste-aleph.org>

Sent: Wednesday, June 25, 2003 8:58 PM

Subject: [ALEPH] Re: Fw: Sourcellerie


>
> Bonsoir,
>
> J'ai tenté une expérience.
>
> Un sourcier avec sa baguette trouve une veine d'eau.
> La baguette tourne dans ces mains.
>
> Dans cette expérience, j'ai tenu une des branches de la baguette avec une
> pince multiprise qui a malgré tout tourné en arrachant de l'écorce sous la
> pression de la pince.
>
> J'ai ensuite pris la baguette et j'ai parcouru le même trajet au même
> endroit sans que la baguette ne réagisse.
>
> Voila.
>
> Cordialement,
>
> Christian C (moliere57)

 


 

DOCUMENTATIONS DIVERSES

 

 

Re:Re:Re:Re:"biais de publication"


Re: Re:Re:Re:"biais de publication" -- André

Posted by Claude D , Mar 29,2002,16:19

Post Reply

 

Forum

 

J'ai l'info par une personne au service du personnel.
Il semble que ses talents de sourcier sont particulièrement requis pour détecter les tuyaux d'eau dans les murs pour lesquels les plans sont déficients. Les employés éviteraient ainsi les tuyaux de gaz naturel avant de percer ces murs.
Je n'ai pas de renseignements plus précis.
Je rappelle à Bill que ceci était pour distinguer les points sur lesquels nous n'avons pas la même affinité.

 

Notre COMMENTAIRE sur le message de Claude D

 

Je remercie Claude D pour l'information précisant que le don des sourciers est beaucoup plus sérieux que ce que veulent bien laisser entendre les gens biens qui "sévissent" ici.

Le paranormal est parfois bien utile aux technocrates; ceci se vérifie un peu partout dans le monde car les services des sourciers sont utilisés avec plus de 90% de résultats positifs pour la recherche de l'eau (en mouvement principalement) .

Mettre en avant la coïncidence où du hasard est ridicule ,ceci dénote un manque de connaissance impardonnable des sceptiques qui jouent les grands savants alors qu'ils sont ignorants et orgueilleux.

C'est le même genre de comportement qu'ils adoptent systématiquement pour expliquer les informations fournies par les médiums en transe profonde comme Cayce ou Garrett dont ils ne connaissent même pas les exploits fabuleux .

 

J'ai lancé le projet RISCE concernant les sourciers car il y a dans ce dossier du psychisme qui rejoint probablement l'hypersensibilité de certains dans d'autres spécialités paranormales.

 

Merci!


27/04/2001

 

Emission sur Europe Nø1 le 21/04/01 13h45 animé par Jacques PRADEL

Invité Didier OUDINOT radiesthésiste

Historique sur l'abbé MERMET auteur de l'ouvrage "Comment j'opère"

en 1925.

A l'époque, sur le site de Lully la frontière Franco-Suisse l'abbé MERMET décela avec son pendule la présence de bronze et d'or enfuis assez profondément dans le sol en bordure d'un chemin que les anciens appelaient :le chemin des cloches. L'histoire locale parle effectivement de l'enfouissement des cloches de l'église avec les bijoux et valeurs par les habitants lors de l'invasion de la Suisse par les troupes de François premier.

Selon Didier OUUDINOT, les sourciers seraient capables de détecter les faibles variations de champ magnétique liées a la présence d'eau ou autres éléments. L'abbé MERMET dans ses écrits donnait le mode d'emploi du pendule afin de déterminer la nature et les caractéristiques principales des matériaux qui se trouvent enfuis sous terre

 

La question intéressante pour la recherche scientifique serait de comprendre par quel moyen "subtile" le sourcier amplifierait inconsciemment) les infimes fluctuations du champ magnétique terrestre (dont parle Oudinot) pour que la baguette de coudrier se mette en mouvement de la manière bien particulière que nous connaissons. Il est hors de question ici de dire comme le font certains sceptiques invétérés que le sourcier utilise sa force musculaire pour mouvoir la baguette.

N'importe qui peut vérifier in situe que c'est la baguette qui bouge et non la main du sourcier qui la fait bouger. Les secousses de cette dernière dont la pointe cherche a remonter vers le haut ne laisse aucun doute.

L'ouvrage de Didier OUDINOT a pour titre "Le chemin des cloches" est paru en 2001 et les écrits de l'abbé MERMET semblent apporter un élément NOUVEAU intéressant laissant entendre que la nature des matériaux enfuis semble pouvoir être identifiée avec le pendule.

Attendons donc avec patience que le trésor de Lully soit mis a jour et nous verrons bien si les prévisions faites par l'abbé MERMET étaient fondées ou pas.

Les sceptiques suspicieux ne vont pas pousser le bouchon jusqu'à dire que l'abbé MEMRMET avait un informateur féru d'histoire ancienne qui lui aurait communiqué les informations précieuses de première main afin qu'il puisse par la suite jouer la comédie aux habitants de Lully .

 


Documentation utile : M108bis.htm Notre avis sur les expériences faites par Henri Broch et les zeteticiens de l'université de Nice

 


 

Retour a la page d'accueil : http://perso.wanadoo.fr/casar