Mise a jour 20 Janvier 2001 (actualisation sur les expériences de Manning à Toronto) Les éditions plus récentes de "Microscope" comportent des informations utiles au projet RIOM


ASSOCIATION C.A.S.A.R

16; rue Basse Argenton sur Creuse 36 200

Tel: 02 54 24 37 99 - francisgatti@orange.fr

_______________________________________________________________________

Nos autres projets: RIGA.htm RIEMANN.htm RISCE.htm RITA.htm

_______________________________________________________________________

PROJET R.I.O.M

Recherches sur l' Invisibilité Ondulatoire Macroscopique

(Suite du dossier page :RIOM2.htm)

 

______________________________________________________________________________

Sommaire

 Introduction:. INTRO / Objectif principal du projet OBJPRIN/ éléments acquis: ELEMACQ/ Recherche d'information: RECHINF / extrait de M91 /MICROSCOPE n 92 Bis: M92BIS/ Microscope n94.M94 /Microscope N95: M95 /Alain Pénicaud .PENICAUD /

_____________________________________________________________

Introduction

CASAR ; association sans but lucratif fait appel à des scientifiques (de très haut niveau) de bonne volonté ayant une certaine largeur d'esprit ,physiciens (quantique, cristallographie etc. ..) biologistes (étude du cerveau etc. ..) , Psychologues et autres pour mener a bien des recherches qui engagent peut-être la physique sur des voies qui pourraient faire un bond en avant à la connaissance comparable a celui qui à été fait par la découverte de la relativité.

 ______________________________________________________________

Exposé des raisons justifiant le lancement du R.I.O.M: justif.htm

 ______________________________________________________________

Objectif principal

Démontrer l'existence d'un état ondulatoire cohérent (réversible) de la matière au niveau macroscopique et rechercher les implications de RIOM vis a vis de la grande unification

 

Cet état d'ondes superposées (qui résiste à la de-coherence) est évoqué par les physiciens du laboratoire Kastler-Brossel (fevrier 1999)pour des quantités de matière infinitésimales:

cliquer ici SV1.GIF SV2.GIF SV11.GIF

Avec le concours de physiciens de spécialités diverses ,CASAR cherche à faire la preuve scientifique de l'existence momentanée de cet état ondulatoire pour un objet métallique pesant plus d'un kilo.

CASAR ne peut pas dévoiler ici les critères permettant de supposer qu'un objet à subit une re-coherence momentanée .Ce type d'objet est entré en notre possession grâce a des années de recherches et de recoupement. Les anomalies qui y sont présentes jusqu'au cur du métal sont impossibles a réaliser artificiellement par aucun laboratoire actuellement .Ces "signatures " intégrées dans la masse sont le seul sauve conduit pouvant nous crédibiliser aux yeux des chercheurs suspicieux à juste titre. (Ils peuvent nous demander des échantillons pour des analyses complémentaires).

Dans l'avenir nous dévoilerons les faits et les noms des personnes méritantes ,(universitaires pour certaines) qui nous ont conduits à la découverte de ces objets étranges qu'ils nous ont aidé a acquérir. Ce site se voulant constructif se limite a la publication des éléments scientifiques constructifs axés sur la réussite du projet R.I.O.M.

 Etapes de recherches envisagées pour la démonstration:

Mettre en évidence des "signatures" (résiduelles) de structures qui seraient mémorisées définitivement dans les objets ayant subit une "re-coherence" de l'ensemble de ses composants élémentaires.

1)Confirmer les premières analyses mettant en évidence la présence d'une quantité "anormale" de cristaux rhomboédriques "twistés" (vrillés) dans les échantillons d'acier d'une clef a griffe supposée comme ayant basculé sous état ondulatoire (re-coheré selon l'expression employée par les physiciens quantiques.)

2) Une seconde clef a griffe (n'ayant pas subit de "re-cohesion") de même fabrication que la première sera analysée afin comparer les résultats. Cette clef "sur" n'est pas encore en notre possession mais nous avons commencé a enquêter et avons bon espoir d'en trouver au moins une.

3)Des recherches d'anomalies de structure seront entreprises par des analyses sur des échantillons de métaux non ferreux (supposés ayant été re-cohérés) en notre possession actuellement.

.

Eléments de physique acquis

Analyse cristallographique des prélèvements

Rapport d'analyse :PANACRIS.htm

- Photos des cristaux: PRE7-8.GIF (les personnes intéressées peuvent recevoir par courrier des documents plus lisibles)

- Une deuxième analyse cristallographique concluante semble bien avoir été faite: 22.GIF

Rappel des analyses cristallographiques faites pas Jean Taviére extrait de l'ouvrage de Sylvain Michelet :

"Lorsque la maison crie" 220_64.GIF 220_66.GIF 220_68.GIF

_______________________________________________________________________

RECHERCHE D'INFORMATION

NB: Les personnes disposant d'informations sur les éléments énoncés ci-dessous peuvent nous contacter ici : francisgatti@orange.fr .Les éléments apportés figureront dans le journal des discussions en fin de cette page si les personnes concernées le désirent .

Eléments en relation avec le projet

 

Elément 1: biologie , Travaux russes sur le cerveau

220.GIF

 

Important

Les contrôles sur les effet PK vérifiés en laboratoire en Russie 240-113.GIF sont curieusement concordant avec les contrôles faits à Toronto sur Manning :192-18.GIF

Pour plus de détails voir M104 :MANNING.htm

L'émotivité semble jouer un grand rôle au niveau de la structure de la conscience selon des chercheurs de l'université d'IOWA travaillant sur les mécanismes du cerveau en relation avec la conscience (in émission ARTE 3/11/99 19h: )

Eléments 2: Physique:

- Convertir la masse en énergie : S.Thorn , F.Pacini et M.J. Rees Scientific American de novembre 1967 et février 1973)

Elément 3: Physique

Travaux du prix Nobel A. Wheeler sur les champs infinis liés au disque en rotation très rapide ( déformation de l'ensemble espace temps).

_______________________________________________________________

Extrait (actualisé en mars 2000) de M91

 DOSSIER 3:

Les parapsychologues ignorent le plus souvent les implications de la physique de pointe dans leur recherches ?

-a) Extrait de la revue Parapsychologie n8. (BA15 sur site GERP)

"Il est bien sûr possible de travailler dans le domaine des interprétations de la mécanique quantique sans pour autant établir de lien avec la parapsychologie, comme en témoignent les travaux du physicien Bernard d ' Espagnat. Mais il faut reconnaître que certains concepts utilisés dans des interprétations de la mécanique quantique se prêtent particulièrement bien à des analogies avec certaines hypothèse avancées couramment en parapsychologie. Il en est ainsi par exemple de "l'action de la conscience de l'observateur" dans une mesure, pour la psychocinèse, du "renversement du sens du temps", pour la précognition, et du "transfert d' information à vitesse supérieure à celle de la lumière", pour la clairvoyance."

"Science et vie" N 977 de février 1999 page 47 (ne cherchez pas la documentation; cliquez ici ce sera plus rapide : SV8.GIF ) montre la version scientifique officielle mettant en cause la conscience de l'observateur dans une expérience de pointe; ce que disent les physiciens est quand même plus clair que les clichés habituels et vagues des parapsychologues. Notez au passage que le discours du physicien (sur ce point précis) s'applique a merveille a la matérialisation poltergeist du garage HUBERT.

-b) Extrait du site GERP (courriers de F. Favre à Olivier de Beauregard)

"Costa, quant à lui, affirme que le passé - en physique quantique - reste indéterminé tant que nous ne l'avons pas observé dans le présent. Mais ce argument, même s'il était correct, n'expliquerait pas certains effets PK macrospcopiques - qu'on observe par exemple couramment dans les cas de poltergeists. Dans de tels syndromes (souvent liés à la crise d'identité de l'adolescence), il arrive qu'un objet qu'on vient d'enfermer à clef dans une armoire puisse être aussitôt découvert ailleurs. Mon interprétation est qu'il n'a pas, plus ou moins mystérieusement, traversé la paroi, mais tout simplement qu'il n'y a plus été mis (reconstruction mnémique d'opposition)"

 Nous voyons ici deux thèses assez contradictoires ( extrêmement nébuleuse) s'affronter ;entre FF et OCB les discussions contradictoires auraient pu durer longtemps car en 1988 la physique fondamentale n'avait pas encore de réponse a offrir aux parapsychologues étant donné qu'aucune expérience sur la de-coherence n'avait été faite. En 1999 le débat entre Olivier Costa de Beauregard et François Favre serait beaucoup moins nébuleux car des expériences déterminantes sur le macro-quantique ont été faites et couronnées de succès (M87.htm). Elles confirment totalement les équations mathématiques de ZUREK et de GELL-MANN (prix Nobel de physique en 1969) démontrant que la transposition d'un objet en un paquet d'onde est possible.

Pour répondre a la question de François FAVRE concernant l'objet qui traverse mystérieusement la porte d'une armoire fermée à clef sans l'ouvrir et sans laisser la moindre trace de passage.

CASAR prétend que la prospective faite sur les applications pratiques de la de-coherence quantique mésoscopique  permet d'expliquer assez clairement ,( sans la moindre ambiguïté) les déplacements d'objet (dans les affaires poltergeist où psychokinèse) montrant une disparitions (spontanée) en un lieu A suivie de la réapparition (tout aussi spontanée) du même objet en un lieu B.

L'objet (dont parle FF) enfermé à clef dans l'armoire subit a une influence de type radiative (en relation avec le psychisme humain) d'une durée extrêmement courte qui provoque une re-coherence provisoire très brève sous forme ondulatoire. L'objet se trouve déstabilisé , sa réalité physique bascule sous état de paquet d'ondes (structurées).Cette transition se fait en un temps extrêmement court où il disparaît à la vue ( un cent millième de milliardième de milliardième de seconde suffisent selon les équations des théoriciens). La reconstitution de l'objet sous sa forme physique est automatique CAR LA NATURE REPREND SES DROITS IMMEDIATEMENT APRES CE DYSFONCTIONNEMENT par contre les coordonnées du lieu de "remontage" ont été légèrement modifiées durant l'opération ( une marge d'erreur naturelle liée a l'extrême rapidité du phénomène pourrait en être la cause mais aussi probablement des raisons liées à la volonté du responsable de l'événement sont en cause) ; l'objet se trouve reconstitué a l'extérieur de l'armoire sans faire appel forcement a une notion de temps. Il faut reconnaître que cette notion n'est pas à occulter totalement mais pour des raisons de clarté de l'explication partielle du phénomène, tenons nous en a une des explications la plus simple possible.

En résumé nous pourrions dire qu'une personne soumise a des conflits psychiques intenses peut provoquer (a son insu) la dématérialisation d'un objet. Elle semble émettre une pulsion psychique (ou éruption cérébrale) qui provoque un basculement de la matière (sous son état ondulatoire) durant un laps de temps extrêmement court; c'est une "cassure" momentanée dans la réalité physique de l'objet en question. C'est cette manifestation radiative (probablement de nature ondulatoire) que les physiciens des particules et les biologistes spécialistes du cerveau devront mettre un jour en évidence.

Les pulsions de champs rotatifs (mis en évidence par des savants russes sont extrêmement intéressants et pertinents 220/74) ne déstructurent pas la matière comme semble le croire Sylvain Michelet mais changent uniquement les "relations intimes" entre particules qui prises une a une cessent de se sentir "observées" (par les autres ou par le milieu ambiant). Cette interaction subtile reconstitue les superpositions d'état (interférences) qui caractérisent l'objet sous sa forme ondulatoire SV8.GIF. Ceci ne consomme pratiquement pas d'énergie et provoque un basculement objet/onde suivit immédiatement du basculement inverse onde/objet .

A la lueur de ces nouvelles connaissances sur les interférences entre particules qui pourraient presque être qualifiées d'interférences subtiles , c'est une erreur de s'imaginer qu'une dématérialisation d'objet consommerait autant d'énergie qu'une bombe atomique-(220/72).Selon nous quelques millièmes de watts devraient suffire.

Cette émission radiative inconnue selon nous permettrait à quelques hommes (mal intentionnés) qui la maîtriseraient de domestiquer l'ensemble de l'humanité .

Les expérimentations de physique mésoscopique sur la de-coherence quantique ("Science et Vie" N951 et 977) prouvent indiscutablement que l'ensemble des phénomènes quantiques (état ondulatoire , ubiquité etc. .. ) sont transposables à l'échelle macrobiotique (ce sont des phénomènes définis par nous sous le vocable de macro-quantiques) .

Les initiateurs de ces expériences fabuleuses en relation directes avec les expérimentations B.E.C (Bose-Einstein-Condensation :"Science et Vie" N944 -"Microscope"N70 et 71 ) ne soupçonnent pas une seconde l'énorme portée de leur démonstration magistrale. Ils doivent savoir que tout ce qui arrive a un électron est transposable à notre échelle pour un être humain.

Pour être complet (et conclure) sur ce sujet sensibles des matérialisations nous tenons a préciser deux points importants qui se complètent l'un l'autre:

-PONT N1: La position de François Favre dont l'extrait du site GERP ci-dessous en italique est pertinente et correspond à merveille avec l'avis de l'ufologue Jacques Scornaux en 235/79:

"Depuis 1975 environ, la majorité de ces chercheurs penchent vers l'hypothèse "ultraterrestre", selon laquelle les phénomènes ufologiques proviennent d'un "univers parallèle", ou d'une "autre réalité", d'où pourraient être issues également les autres catégories de phénomènes paranormaux. Il est à craindre que le recours à de telles hypothèses ne soit qu'un palliatif à l'insuffisance des hypothèses classiques, et en particulier de l'hypothèse extraterrestre, et qu'il dissimule ainsi l'ignorance profonde où nous sommes de l'origine du paranormal."

 Ceci doit être mis dos a dos avec ce que dit par Sylvain Michelet en 220/72:

"Certains parapsychologues se laissent séduire par l'hypothèse d'un hyperespace temps à huit dimensions comportant plusieurs univers proposé par Elizabeth RAUSCHNER, les disparitions d'objets seraient le fruit de leur passage d'un univers dans l'autre"

Le terme hyperespace ne correspond pas ici au sens que nous lui prêtons dans nos écrits car pour nous (casar) c'est l'ensemble de l'univers matériel (à quatre dimensions) dans lequel nous vivons. Pour en venir a l'existence des univers parallèles nous considérons que si ils ne sont pas a exclure par les mathématiques; leur existence est loin d'être prouvés. Nous pensons comme FF que cette hypothèse est une échappatoire permettant de ne pas chercher a comprendre ce qui se passe chez nous dans notre environnement premier qu'est l'univers matériel de QUINZE MILLIARDS d'annexes lumières dans lequel nous vivons. (que nous dénommons l'hyperespace).

Même si ils sont prouvés mathématiquement, les mondes parallèles ne sont pas forcement existants. Ils sont mis en avant par beaucoup de parapsychologues pour soutenir leur thèse qui met en avant des mondes "extérieurs" physiques (JPP ou Laurent CORBIN par exemple ) ou psychiques .Ce ne sont que des vues de l'esprit qui font dévoyer la discussion des sciences dures vers les croyances philosophiques (ou religieuses).

Le trou noir dont il est question dans l'affaire des poteries (220/72) est très important pour la physique conventionnelle; c'est pourquoi avant de dire que c'est un indice de passage de l'objet dans un monde voisin(solution de facilité présupposant que notre univers fait partie d'un ensemble hypothétique à huit dimensions) il vaudrait mieux se poser la question scientifique faisant le parallèle entre le passage de la poterie (ensemble de particules) au travers de la porte et le passage d'un électron (particule unique) qui se transforme en particule/onde dans la cible (au moment du passage) et particule/objet immédiatement à la sortie de la cible.

Les explications précédentes de François Favre mettant en jeu la notion de temps pour expliquer qu'un objet semble disparaître d'une enceinte fermée sont pour nous irrecevables en l'état actuel du dossier pour la bonne et simple raison que des objets étant en mesure de traverser une porte fermée (sans y percer de trou et sans la briser) comme le prouvent les témoignages concordants dans l'affaire des poteries exposée par Sylvain Michelet. (220/72).Il est plus normal d'admettre la solution la plus simple ayant une explication scientifique correcte .Celle-ci (en accord avec FF) ne fait pas appel aux univers parallèles .Les univers parallèles sont selon nous la solution de facilité, l'échappatoire pour ignorants de la physique quantique .

 

Surtout maintenant que la physique de pointe a découvert que sous certaines conditions "subtiles" (interférences quantiques) les particules composant un objet pourraient  changer "accidentellement" leurs relations un très court instant (a cause d'interférences psychiques humaines) et adopter chacune séparément le comportement d'une particule isolée. Par ce biais incroyable mais scientifiquement soutenable un objet pourrait voir ses particule adopter un comportement global (collectif) quantique.(macroscopique quantique) Dans des cas extrêmement rares cette prouesse (qui n'en est pas une mais un dysfonctionnement de la nature) concerne aussi des personnes; cela s'appelle de la téléportation ou de l'ubiquité selon les cas.

Le psychisme humain sous certaines conditions spécifiques précises pourrait déstabiliser ou perturber les interférences entre particules élémentaires qui garantissent la stabilité de l'état matérielle de l'objet. Dans ces conditions ,il peut changer son état matériel pour prendre son etat ondulatoire (paquets d'ondes) comme le prévoit la théorie pour une particule isolée.

-POINT N2 : Science et vie N977 page 51: SV10.GIF :

"Les scientifiques américains Murray Gell-Mann (Nobel 1969) et James Hartle de l'université de Santa Barbara ont démontré mathématiquement que la de-cohérence est irréversible dans le temps."

Toute la problématique du paranormal est liée a cette petite phrase sibylline ; si la de-coherence était réellement irréversible la grande majorité des phénomènes paranormaux n'existeraient pas. La démonstration de l'irréversibilité explique très bien pourquoi la matière composant notre univers matériel est stable. Ceci n'interdit aucunement l'existence de petits dysfonctionnements, subtiles , exceptionnels ( inattendus pour le physicien) générant la majorité des faits paranormaux qui alimentent la polémique entre zeteticiens et parapsychologues.

Le fait de chercher à démontrer que la nature physique d'un objet est irréversible (stable dans le temps) prouve aussi qu'il suffirait de très peu de chose pour qu'il n'en soit pas ainsi car les scientifiques reconnaissent que des notions (mal élucidées) de conscience interviennent dans le processus.

L'affaire HUBERT fait aussi intervenir la notion de conscience, surtout pour la réapparition des trousseaux de clef sur injonction pressante d'un patron à son apprenti.

En définitive nous devons tout aux interférences quantiques qui semblent "figer" l'information circulant entre les particules et empêche l'arrivée d'informations extérieures à l'objet (l' environnement macrobiotique ). Quand on sait par les spécialistes du quantique que les interférences responsables du "verrouillage" de l'objet sous sa forme physique sont aussi tributaires de l'environnement macrobiotique; il est permis de penser que les disparitions d'objets dans les affaires potergeist ne resteront pas inexpliquées encore très longtemps. Les équations des scientifiques cités plus avant seront à reconsidérer a la lumière des affirmations de CASAR sur la "poltergeistographie"; afin de voir si dans certaines circonstances (subtiles) on ne trouverait pas "l'exception qui confirme la règle" c'est a dire qu'exceptionnellement le basculement d'un objet sous un état ondulatoire (réversible) pourrait avoir lieu à cause de paramètres macrobiotiques interférant au cur de la matière sur chaque particule de l'objet en cause.

 

 

 

Extrait de "Microscope" N92 Bis

"Science et avenir" Décembre 1999:

Des chercheurs autrichiens viennent de réaliser une des plus belles expériences de mécanique quantiques:

L'expérience légendaire sur l'interférence des particules a été réalisée avec du carbone 60.Le comportement quantique de ces éléments beaucoup plus massifs est exactement le même que le comportement des électrons . Les scientifiques parlent bien dans ce cas précis d'ondes de matière qui interfèrent ente elles et qui se comportent comme des ondes lumineuses.

Si une association de soixante atomes se comporte de la même manière qu'un seul atome ceci est un élément nouveau extrêmement encourageant pour le projet RIOM.

Cette expérience recoupe l'expérience de Boulder : M70C.GIF laissant entendre clairement qu'un état invisible de la matière macroscopique est envisageable dans certaines conditions particulières et prouve que l'expérience du laboratoire Koestler (Raymond et Haroche) fonctionnerait aussi avec du carbone 60.

Il n'est donc plus idiot (scientifiquement parlant) d'affirmer qu'un jour nous pourrions transférer un objet d'un point A vers un point B en utilisant un dispositif qui re-cohere celui-ci pour le transporter sous forme d'onde de matière de façon invisible dans l'espace. Le rayon "de matière" aurait le même comportement qu'un rayon lumineux; il pourrait être dévié par un miroir et a l'arrivée il serait possible de de-coherer cette onde pour restituer l'objet de départ.

*********************

Si on se réfère à ce que disait Arthur KOESTLER page 146 de son ouvrage "Les racines du Hasard" (Calman Levy 1972 ) 101-146.GIF et à ce que dit Laurent NOTTALE "La relativité dans tous ses états"- Hachette 1998(230/), 230-285.GIFil est possible EN EXTRAPOLANT d'imaginer le processus déplacement a très longue distance sur des centaines ou des milliards d'années-lumière.

ATTENTION CECI POURRAIT ETRE le DEBUT D'EXPLICATION DU PROCESSUS DE FONCTIONNEMENT de la 5 et de la 6 LOI de MECANIQUE UNIVERSELLE de C.A.S.A.R

Attachez vos ceintures et si vous ne comprenez rien a notre discours, au lieu de vous moquer ; allez demander des éclaircissement a Stephen AUWKING, Edward WITTEN, Etienne KLEIN ou Marc LACHEIZEREY.

Processus possible: La cohésion de la matière à chaque niveau fractal est maintenue par les forces centrifuges d'inertie,(101/146)101-146.GIF ceci a chaque niveau de grandeurs. L'existence de la matière n'est possible que grâce a la stabilité de forces contraires (dont l'une est la force centrifuge d'inertie) Il est assez facile d'imaginer que la rotation extrêmement rapide d'un mobile(R.U.R) déstabilise l'équilibre naturel responsable de l'étagement de la matière en différents niveau "fractaux" dans l'univers .(ceci est en relation avec la grande unification)

Dans ce cas de figure le mobile (à cause de sa rotation puissante ) se retrouverait avec des propriétés inhérentes a un niveau fractal diffèrent (au sein de la hiérarchie fractal cosmique). Dans ce cas de figure le mobile est immédiatement transféré (injecté brutalement) dans le niveau supérieur en question. Le mobile pourrait être transféré brutalement dans une galaxie voisine ou même dans une galaxie extrêmement lointaine.

-Le mouvement de ce mobile serait assez comparable au mouvement d'un électron qui change d'orbite sans qu'on puisse expliquer où il se trouve lors du passage entre ces deux orbites; ceci est détaillé en : 101-64.GIF

-A titre d'illustration , on pourrait prendre pour modèle l'exemple d'une centrifugeuse qui sépare les mobiles les en fonction de leur masse. Pendant que la centrifugeuse tourne, il est facile de comprendre que si un mobile varie en masse il sera aussitôt transféré dans la zone où se trouvent les mobiles de même masse. Cet exemple convient pour les deux lois mais avec des nuances:

*Pour la 5 loi la vitesses de rotation du mobile sur lui-même est extrêmement rapide mais compatible avec les paramètres de cohésion universelle de la matière.(Dans ce cas la centrifugeuse en rotation simule le champ gravitationnel terrestre) .D'autre part le mobile effectue un déplacement conventionnel);il est visible pendant son déplacement qui correspond à la réaction gravitationnelle.

En 1946 l'astronome français Emile Drouet proposait le lancement d' un projet d'engin volant sans hélice ni réacteur. Ce projet était tellement farfelu que les scientifiques de MEUDON (France) l'on cautionné .L'armée américaine a poussé l'étude sous le couvert de James FORESTAL .Ce projet avait pour but de générer une gravitation artificielle au niveau du sol en utilisant une batterie de puissant gyroscopes. Des questions de prix et de résistance des matériaux ont coulées le projet mais cela n'enlève rien au mérite de sa formule que vous pouvez découvrir en 037/205 . Emile Drouet (ingénieur et astronome) est arrivé aux mêmes conclusions que CASAR sur la question de la propulsion gravitationnelle en faisant un autre parcours; ceci est un indice crédibilisant fortement nos travaux.

*Pour la 6 loi la vitesse de rotation du mobile sur lui-même en accélération constante devient hyper-rapide ;elle dépasse le seuil de compatibilité d'existence de matière dans ce système de référence. Le mobile est transféré brusquement vers un autre niveau fractal où les nouveaux paramètres universels sont compatibles. La centrifugeuse en rotation illustre (maladroitement ) le champ gravitationnel de l'univers ;c'est ce dernier qui opère un rééquilibrage en transférant le mobile dans une zone où il va reprendre son état physique et sa forme matérielle. Le mobile est invisible pendant le trajet; il se trouve très probablement sous forme de paquet d'onde re-cohérés pendant qu'il opère le trajet.

Documentation en relation avec M92bis:

ouvrage 101/... Arthur KOESTLER .. 101-64.GIF 101-88.GIF 101-90.GIF 101-118.GIF

ouvrage 230/... Laurent NOTTALE........ 230-258.GIF

 

*******************************************************************************************

Extrait de "Microscope" N94

 

 

Les changement de niveau "fractaux" qui seraient liés a la rotation ultra rapide d'un mobile sur lui-même. Il nous faut ici donner quelques précisions afin que les théoriciens de l' unification disposent d'un modèle concret pour juger nos recherches et les pourrait les guider dans leur démarche si cela n'est pas encore pris en compte dans leur hypothèse.

Les fractales dynamiques

Les fractales selon Laurent Nottale 230/162 font état d'une relativité d'échelle purement géométrique dans un monde statique.

Si on se rapporte a notre schéma ci-après : FRACDYN.GIF il est facile de comprendre que nous y ajoutons la notion de mouvement rotatif pour bien souligner le fait que dans l'explosion initiale du big-bang les premières secondes auraient pu cataloguer les particules en différents niveaux de valeur ;il pourrait (et devrait) subsister des traces dynamiques de cette genèse dans toute la matière de l'univers visible.

A cause de cela, les particules composant la matière pourraient se caractériser a chaque niveau fractal par des valeurs dynamiques interne propres (en relation avec l'instant de leur naissance par rapport au temps zéro) en relation avec le niveau fractal et la vitesse de rotation résiduelle inculquée par le bang initial

Vues sous cet angle les choses deviennent plus claires quand on parle de rééquilibrage (1) lorsque le mobile en rotation R.U.R est en "désaccord géographique" vis a vis de l'étagement fractal des matériaux contenus dans l'univers. Un changement brutal de niveau fractal devient alors plus compréhensible .

(1) Expulsion brutale du mobile (en rotation accélérée ultra rapide) vers le lieu géographique de l'univers (ou niveau fractal) où existent les mêmes valeurs dynamiques internes.; (que la nature a donnée a la matière lors de sa formation) Ce lieu qui pourrait être extrêmement lointain (dix milliards d'années-lumiére ou plus ) serait atteint en un temps infinitésimal à coté duquel la vitesse de la lumière est une véritable tortue.

**********

- Les cristaux de sidérite retrouvés vrillés dans la clef a molette PANACRIS.htm sont une preuve de plus de l'implication des forces centrifuges d'inertie dans les cas inexpliqués d'invisibilité d'objets. Dans ce dernier cas les champs tournants entrent en jeu de la même manière.

Les chercheurs qui sous estiment nos recherches; en faisant une lecture partielle, partiale ou suspicieuse de nos écrits .mettent souvent en cause la faisabilité du rotor dans le dispositif (RUR) qui devrait supporter d'incroyables contraintes en résistance des matériaux et autres. A ces personnes nous dirons que des expériences en microgravité dans la station orbitale internationale donnent des possibilités d'expérimentation (pour un futur proche) qui pourraient prouver l'existence de la 5 loi; Ceci intéresse la NASA.

Nous essayerons d'approcher et de sensibiliser les théoriciens de la grande unification afin qu'ils cautionnent ce projet .Ils sont concernés par la théorie RUR qui devrait fournir des éléments complémentaires déterminants pour interpréter les résultats que donnera le nouveau accélérateur de Genève qui devrait être opérationnel en 2002."Microscope" N74 , malgré sa très mauvaise présentation donne indications utiles sur la rotation RUR .

 .

 Nota:

L'émission Archiméde diffusée sur ARTE le 28/12/99 (19h30) est une référence extrêmement riche qui situe bien le problème de la grande unification et ses enjeux. Un universitaire américain de très haut niveau travaillant sur la grande unification y déclarait qu'au moins un millier de civilisations intelligentes dans l'univers avaient atteint le stade de la grande unification que nous ne pouvons pas espérer avant 20 ans. Ceci n'engage que lui; mais il serait intéressant de connaître les raisons exactes qui lui font dire cela.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'émission télé diffusée par ARTE le 12 avril 2000 à 19 heure pourrait laisser croire qu'elle n'a rien a voir avec RIOM, en réalité elle apporte des éléments scientifiques nouveaux insoupçonnés qui confortent ce que nous disions en 1989 sur les capacités du cerveau. Libre a vous d'aller rechercher l'émission en question disponible au centre national de l'audiovisuel ET DE COMPARER avec les investigations scientifiques faites par des laboratoires officiels avec les articles de "Microscope"

 Extrait de "Microscope" N 27 et N 79 mettant en exergue l'intolérances ridicule de certains journalistes ringards qui font du tort a la recherche en refusant de préconiser des investigations sérieuses sur les témoignages paranormaux :  NDE1.GIF NDE2.GIF

Extrait de "Microscope" N 79 M79P.htm

Les capacités du cerveau sont énormes ; les physiciens commencent à entrevoir l'existence d'une "autre réalité" liée a la conscience. "Un véritables océan dont on ne connaîtrait que la surface" ;ce sont les termes employés par les physiciens du cerveau lors de cette émission. Le projet R.I.O.M est impliqué lui aussi dans ces recherches. Cette émission pourrait apparaître comme un élément dérisoire en relation naturelle avec la fin des fonctions vitale de tout individu.

En réalité ces recherches sont extrêmement porteuses pour l'avenir de la physique car elles sous-tendent des applications pratiques liée a cette autre réalité que notre logique réfutera systématiquement jusqu'au jour où les prémices de celles-ci verront le jour dans les laboratoires. Les télétransports sont en relation directe avec RIOM. Posez vous la question de savoir pourquoi Robert ARNAUD recevait Jean-Michel RAIMOND auteur de l'expérience quantique fabuleuse sur la de-coherence (avec René HAROCHE) sur France Inter le 18/03/2000 entre 4h15 et 4h45 (matin) pour débattre d'un sujet pas très sérieux scientifiquement parlant :les télétransports (ou téléportation)

  Si les N.D.E commencent à "faire réfléchir " le physicien; combien d'années faudra t'il aux physiciens pour s'en rendre compte que la physique du cerveau permettra les plus grandes avancées dans la connaissance en physique.

 

********************************************************************************************

extrait de "science et vie" N 990 page 20 : AMPLI-AT.GIF

La science avance à grands pas : l'amplificateur d'atomes ,une étape importante qui concerne RIOM.

_______________________________________________________________

Alain Pénicaud: "Les cristaux, fenêtres sur l'invisible"

Ellipses édition 1999

Pages 48,49 et 50 cliquer ici :PENICAUD.GIF

 

"Les adultes devraient apprendre aux enfants cette leçon: ne pas avoir honte d'échouer , mais de se redresser et de réessayer. La plupart d'entre nous , adultes, sont si craintifs, si prudents, si "à l'abri" et par conséquent si étroits ,rigides et peureux que c'est pourquoi tant d'hommes échouent. La majorité des adultes d'âge mûr s'est résignée à l'échec" Malcolm X

L'ouvrage d'Alain Pénicaud débute par cette citation de Malcom X laissant entendre clairement que dans le domaine de la recherche la plupart des scientifiques sont étroits, rigides, peureux. Plus ils ont d'expérience, plus ils sont résignés.

Que ceci sonne bien à nos oreilles ! (comme une symphonie de Schubert)

Les trois projets simples (RIOM, RIGA et RIEMANN) dans une certaine mesure "enfantins" proposés ici sont le fruit d'une cascade d'échecs de communication avec les detenteurs de la connaissance. Les adultes étroits , peureux et craintifs dont parle Malcom X semblent se moquer de nos théories étant donné le mutisme dont ils font preuve. Malgré cela , je "retravaille" mes théories toujours avec plus d'acharnement car plus le temps passe, plus je découvre qu'elles "tiennent de mieux en mieux la route"

 Pour pouvoir communiquer sur ce sujet extrêmement sensible de l'invisibilité de la matière, une révolution dans les modes de pensée est nécessaire, il faut impérativement que les interlocuteurs spécialisés en physique ( en l'occurrence ici Monsieur Pénicaud pour ce qui concerne les cristaux) acceptent de prendre en compte la notion d'une possible modification brutale (à froid) dans la structure atomique (sans fusion),

L'ouverture d'esprit pour un savant, c'est d'accepter de réfléchir a une possible connexion de ses connaissances avec des secteurs ou il n'est pas compétent .

Faire preuve d'humilité (ou d'humour ) en acceptant un débat ,même si pour sauver les apparences il qualifierait son attitude de divertissement (récréatif ) pour ne pas froisser ses pairs. Bref, un moyen efficace de faire de la vulgarisation scientifique.

Il nous semble que les théories les plus prometteuses de notre connaissance fondamentale future chevauchent des secteurs de la recherche n'ayant aucun lien apparent entre eux.

_______________________________________________________________

les abductions apportent des éléments crédibilisant RIOM

 Marylin Ruben du "Alien Abduction Experience and Research " rapporte qu'une ouverture significative dans la recherche pour la trace physique d'abductions extraterrestres a peut être été découverte dans de la poussière domestique par le Biophysicien William C.Levengood du Laboratoire de Biophysique de Pinelandia, Michigan.

 De minuscules particules vitreuses ont été trouvées dans la poussière domestique chez des individus déclarants avoir été abductés. Les particules vitreuses ont été trouvées dans les chambres, dans les cuisines, dans les salons, les vestibules, les escaliers, etc.…

 Ces particules n'ont pas été trouvées dans la poussière ou les abductions ne sont pas sensé s'être passées. Les particules vitreuses arrivent sous une quantité varié de formes, dont des corps creux ou des sphères solides.

 Les particules sont quelquefois de couleur marron et varies en taille de 1 micron a plus. D'autres sont plus longues d'autres sont des " pseudos cristaux " ou des formes octogonales.

 Ces formes sont souvent transparente et contiennent une structure non cellulaire. Une inspection des " pseudos cristaux " sous un grossissement de 450X leur donne une apparence de fibre optique, tandis que la structure octogonale quelquefois semble avoir exposée de l'intérieur comme si elle avait libérée quelque chose.

 La poussière ménagère est récupérée dans des endroits peu sujets a la poussière comme le haut des portes et le cadre des fenêtres. Une poussière blanchâtre inexpliquée a été récemment récupérée dans des pièces de maisons d'abductés et a aussi été testée positive comme étant composée de particules vitreuses. Alors que les maisons d'abductés produisent deux, ou plus, styles de particules, les maisons de non abductés produisent toutes sortes de particules. Le Dr Levengood continu sa recherche afin de trouver l'origine des ces particules vitreuses inexpliquées.

 Trois photos de ces particules : r9bmini.jpg r9cmini.jpg r9dmini.jpg tirées du site :http://www.abduct.com/aaer2/r9.htm

 

 NB: Des analyses d'ADN sur des cheveux récupérés lors de cas d'abductions en Australie semblent aussi confirmer l'apport de matière d'origine "étrangère" inconnue arrivant spontanément dans notre réalité .La présence de ces cheveux si elle se confirme viendrait consolider le dossier RIOM. Ce qui importe ici c'est surtout de découvrir dans les matériaux "étrangers" des anomalies de structure inconnues dans la nature. Les poussières marrons ou grises se retrouvent souvent dans les cas de phénomènes paranormaux mettant en cause un apport spontané d'objet ( la vibuti de Sai Sathia BABA 120/...)Dans plusieurs cas ovnis (au USA et en Australie ) des voitures soulevées de terre ont été retrouvées couvertes de cendres dont l'origine est toujours inexpliquée. Des rapports de police et des prélèvements ont été établis (voir l'ouvrage de Richard Nolane : 228/...)

 

La poltergeistographie à de beaux jour devant elle car le dénominateur commun de ces apports inexpliqués est en rapport avec un 'état momentané non physique invisible de la matière

_________________________________________________________________________________

 

Extrait de Microscope N 95

 - les travaux du professeur MARGENAU (101/89) et de John ECCLES (101/92) recherches sur le cerveau: action sous-jacente de la pensée sur la matière.

Documentation : Arthur KOESTLER "Les racines du hasard"

101-64.GIF 101-88.GIF 101-90.GIF 101-118.GIF 101-146.GIF

 

- Anomalies temporelles provoquées par le cerveau humain? en relation avec les renversements temporels postulés par le physicien Richard FEYNMAN (voir doc sur les racines du hasard) .L'étau qui s'est retrouvé fermé instantanément lors de la disparition de la clef laisse entrevoir une anomalie temporelle .

-les statues et icônes qui suintent ou quand la matière se met a avoir des émotions:SOUFRAN.htm soufanieh.htm

- "Pour la science " février 98 bruits inversés en relation avec les anomalies temporelles et faits étranges des phénomènes poltergeist. Bruits perçus par une seule personne dont l'oreille est placée au centre du "cône de convergence"

- Bernard BIDAULT

Ami de Jean-Claude PANTEL Bernard BIDAULT témoigne des nombreuses matérialisations d'objets et autres prouesses qui se sont manifestées en sa présence. Patrice ROGER ami lui aussi de PANTEL confirme les mêmes faits et recoupe l'information.(UFO LOG n 9 page 32)

"Chez moi, lorsque Jean-Claude PANTEL était présent, j'ai vu des objets disparaître à coté de moi , je pouvais passer la main à la place du bibelot ou de la statuette; il n'y avait plus rien et mon épouse voyait au même moment l'objet apparaître sur u autre meuble à l'autre bout de la maison, c'est de la dématérialisation/rematérialisation instantanée. Et pourtant ,Francis ,j'ai assisté avec d'autres témoins à ces déplacements, dont mon médecin qui était "cloué sur place" et sidéré d'être témoin de quelque chose ne pouvant pas exister. "

Bernard BIDAULT

-------------------------

-Gabriel Greslé inteview à Sentinelle new:

G.S. : Votre définition du paranormal ?

J-G. Greslé : Je dirais quon ne pourra validement parler de paranormal le jour où lon aura défini ce qui est normal. Et ça, on ne pourra le faire que lorsque la science sera achevée. Quand les derniers secrets seront révélés, on pourra, à ce moment-là, dire ce qui est normal. Et si, par hasard, on trouve des phénomènes qui ne rentrent pas dans cette qualification, on pourra peut-être, à ce moment-là, parler de paranormal.

Mais dans la mesure où la physique actuelle est inachevée et na fait aucun progrès fondamental depuis 1927, alors que dans dautres domaines comme la génétique, la biologie, etc., on a fait des progrès considérables, la physique, elle, na pas progressé. On pourrait dire valablement que la physique est bloquée depuis 1927, et donc, probablement, dune manière ou dune autre, il y a une contradiction à terme qui se situe entre la relativité générale, dune part, qui prétend décrire la gravitation, et qui ne laisse aucune place à lautre formalisme qui est celui de la physique quantique. On narrive pas à quantifier la gravitation et on narrive pas à linéariser la physique quantique.

Autrement dit, on a actuellement une situation de crise qui perdure depuis fort longtemps et qui existe déjà depuis les débuts. Einstein, qui a été dune certaine façon, lun des pères de la physique quantique, avait rejeté pratiquement les conséquences de la physique quantique à lépoque.

On est bloqué au point de vue physique, alors que les scientifiques ne disent pas que "ça" cest normal, "ça" cest pas normal.

Pour linstant, la seule chose dont on peut parler en matière de physique et en matière scientifique, cest de tout ce quil nous reste à découvrir et de notre ignorance. Et dans ce domaine, on ne sait pas du tout ce que lon va trouver. Mais vraiment pas du tout !

-----------------------------

 - Cas OVNI de Chapada (BR)effets secondaires type poltergeist (sensation de froid): chapada.htm

- Abductions analyses de résidus: Cheveux récupérés dans une chambre a coucher lors d'abduction avec rapports sexuels ;l es analyses d'ADN confirment l'existence d'apport inexpliqué des cheveux.(Cas australien)

- Les analyses des poussières ayant des structures inconnues trouvées lors de cas d'abductions (voir dossier RIOM ) confortent aussi l'idée que des apports de matière crédibilisent en partie les déclarations des témoins.


 

Au sujet des analyses des échantillons de la clef a griffe poltergeist:

Elément tiré du Forum des sceptiques du Québec http://www.sceptiques.qc.ca/forum/

 

Message posté par XXXXX , May 28,2000,19:47

C'est une occasion unique, soit de conforter une hypothèse, soit de la déboulonner totalement. Il me semblerait convenable de saisir cette occasion, non?

"Concernant le site de M. Gatti, je l'avais téléchargé en bloc, pour pouvoir l'examiner plus commodément .
En ce qui concerne le projet RIOM, l'Ecole Centrale de Lyon possède depuis longtemps d'excellentes installations de spectrographie par diffraction X, au Laboratoire d'étude des Solides, et lorsque l'existence de cristaux "vrillés" me sera démontrée sur une installation que je sais être fiable, je ne pourrai que me rendre à l'évidence. Jusque là, je réserve mon jugement. La cristallo est quand même un domaine maintenant suffisamment connu pour que les protocoles de mesure soient corrects, et les résultats publiables.
Une info que M. Gatti ne connaît peut-être pas: pour obtenir son diplôme d'Ingénieur, chaque élève de l'ECL doit, entre autres choses, réaliser un travail de recherche dans sa spécialité. Les sujets de ces recherches sont fournis à plus de 50% par des tiers extérieurs à l'Ecole, qui agissent alors en tant que maître de stage, en somme. Cela ne coûte pas un centime à celui qui a donné le sujet, et des choses intéressantes en sont parfois sorties. L'encadrement est assuré par les personnes en poste (assistants, maîtres de conférences et prof dirigeant le labo).
Pourquoi n'essayerait-il pas de proposer ce sujet? Tels que je les connais, il y a assez de Centraliens curieux qui se passionneraient pour une telle étude. (J'ai moi-même, actuellement, une étude en cours avec un labo de Matériaux ).
Voyons donc, après nous parlerons, car j'avoue que les données fournies par M. Gatti sur son site me semblent à la fois étranges et intéressantes, mais les références par trop invérifiables. Mais si en effet les angles dièdres que font entre elles les faces d'un cristal naturel se trouvaient modifiées, ça remettrait pas mal de choses en cause. S'il ne s'agit que d'un déplacement angulaire des plans successifs d'un cristal les uns par rapport aux autres, au sein d'un réseau aussi inhomogène et fracturé que celui du métal d'une clef à fourche (où on trouve absolument tout et n'importe quoi), alors je pense qu'on ne peut rien conclure. En bref, j'attends de voir une expérience faite sur un monocristal non allié, non dopé, et réalisé proprement, dans des conditions contrôlables."

 

________________________________________________________

FIN DE LA 1partie suite de R.I.O.M cliquer ici : RIOM2.htm

 

Ce site: http://perso.wanadoo.fr/casar

_______________________________________________________________________

 

 

 

 

 

MISE EN GARDE

Ce site est le fruit d'un travail personnel, j'en revendique totalement la "paternité". Par contre les 50 premières éditions de la revue "Microscope" visibles sur d'autres sites donnent une vision assez décousue et farfelue de mes recherches. Ces écrits sont a lire entre les lignes et avec des pincettes ;ils n'engagent que de jeunes adhérents de l'association CASAR pleins de bonne volonté qui ont dactylographié mes brouillons et traduit comme ils ont pu , assez maladroitement le fond de ma pensée . Malgré cela ils ont le mérite d'avoir fait un travail bénévole fastidieux (ce dont je les remercie du fond du cur) permettant de garder une trace officielle (sous dépôt légal).Dans l'avenir une évaluation globale sera possible pour faire un bilan.