22 08 03

 

L'affaire de MOUILLY (Meuse) France

 

 

Message publié sur des forums spécialisés en paranormal. Je reconnais qu'il est difficile de rendre compte d'un témoignage personnel dont la véracité peut toujours être mis en doute PAR LES PERSONNES SUSCPICIEUSES.

Pour ma part j'ai eu beaucoup de mal a sortir du fond de ma mémoire ces faits qui remontent a plus de trente ans en arriere.Ils sont dans mon esprit comme si je les avaient vécus hier. Cela me coûte beaucoup de dévoiler ainsi mon intimité; je comprends volontiers les personnes qui ont vécues ce genre de phénomènes et qui refusent d'en parler. Elles ont tout a gagner a se taire; si je ne le fais pas c'est que j'en apprécie la portée après des années de laborieuses recherches et je pense ainsi servir la science.

Je tiens a signaler qu'a l'époque des faits je ne connaissais rien, absolument rien du paranormal qui ne m'intéressait pas du tout.

 Francis GATTI

------------------------------

Bonjour à tous,

Voici mon expérience paranormale personnelle publiée dans M103 sur site:
http://perso.wanadoo.fr/casar

Les poltergeist n'étaient pas du tout connus de moi à l'époque des faits. Je n'ai jamais vraiment donné d'importance a cette affaire jusqu'au jour ou je me suis rendu compte que cette manifestation sonore n'étaient que les prémices d'autres manifestations poltergeist bien plus intéressantes pour la recherche scientifique: les matérialisations ou apports d'objets. Je n'ai pas eu cette chance , car seuls des bruits sourds , puissants et impressionnants (je devais en avoir les cheveux qui se dressaient sur la tête) se sont manifesté. J'étais seul avec ma femme et mon enfants Gilles dans une maison inconnue ( que nous venions d'emménager) par souci de sécurité, rentré depuis peu d'Algérie j'avais gardé le réflexe sécuritaire et j'ai cherché vainement la source de ces raps, fouillant le grenier et la cave depuis laquelle je les entendais encore plus fort comme si des coups de masse étaient donnés a l'intérieur du mur.

Ceci se passait régulièrement chaque nuit à heure fixe : 2 H 20 du matin avec la régularité d'un omnibus , a la minute près. J'étais réveillé systématiquement ainsi que mon épouse. Les faits se sont répétés pendant plus d'une semaine; la plupart du temps nous les entendions une vingtaine de minutes et les raps cessaient. Il faut noter aussi que des bruits provenaient aussi de l'extérieur , de la cour de la maison individuelle dans laquelle nous étions. Comme si une personne cassait du bois a la hache sur un morceau de tronc servant d'assise. Les voisins habitant les maisons attenantes auraient du entendre ce bruit répétitif qui résonnait dans la nuit mais ils n'ont jamais rien remarqué ni entendu d'anormal.

Avec du recul, je me dis qu'avec ce que je sais maintenant je ne serais pas descendu seul dans la cave mal éclairée. Je ne savais pas que j'avais rendez vous avec le paranormal dans toute sa splendeur j'etais jeune, vindicatif et inquiet pour ma petite famille. J'ai fait preuve de courage, c'était la moindre des choses. Maintenant, je sais que la source de tout cela était un conflit grave entre moi et ma jeune femme avec probablement la réceptivité et la participation active de petit cerveau de quatre ans de mon enfant Gillesqui avait eu a subir une absence longue du père.

Voilà ! je ne vous oblige pas de me croire. Mais vous m'avez posé une question ! Au sujet des voix paranormales. Les raps sont des bruits paranormaux; donc une partie succincte , très succinctes de l'explication de sons qui viennent de nulle part (pour la science actuelle , ils n'existent pas)

-----------------------------------------------------
Rappel de la PARTIE PUBLIE EN M103

Georges OWEN scientifique faisant autorité déclare que l'étude du cas poltergeist de Sauchie montrait que :"Les sons semblaient sortir d'un point situé dans le vide"(192/225)


Ayant été moi même (Gatti) témoin de faits poltergeist je peux attester que les bruits extrêmement forts entendu dans la maison n'étaient pas perçus de l'extérieur de la maison. J'ai questionner à ce sujet les voisins (habitant la maison mitoyenne) qui semblaient tomber des nues au sujet des bruits sourds et répétés qui ébranlaient la maison de la cave au grenier, ainsi que des bruits de bois qu'on fendait à la hache dans la cour arrière et qui n'étaient perçus que de l'intérieur de la maison où sévissaient les
poltergeists .

Toutes les conditions habituellement requises pour générer ces phénomènes 'constantes) étaient réunies. Je pourrais donner les précisions mais cela n'est pas indispensables pour les connaisseurs.

Un problème sérieux d'acoustique se pose ici !

Il apparaît maintenant comme évident que la relation entre les sons et les apparitions de pierres dans un local fermé sont a mettre en relation avec la physique fondamentale du laser a atome qui dessine les contours de l'explication "rationnelle" de ces phénomènes.

Les sons qui apparaissent d'un point vide de l'espace semblent avoir une directivité; ils ne se propagent pas dans toutes les directions comme c'est le cas habituellement. Ils se propagent de manière curieuse en restant localisé dans une portion d'espace (ceci devrait pouvoir être expliquer par les laboratoire de physique dans l'avenir)


Les ondes sonores prenant naissance dans le vide sont a rapprocher des radiations B.E.C du laser a atomes qui génèrent de la matière a partir d'un point de l'espace.
Il y a bien là une concordance car le dossier PANTEL est truffé de voix inexpliquées provenant d'un point d'espace VIDE et d'apparitions de cailloux (et objets divers) provenant eux aussi d'un point d'espace qui nous semble vide mais qui est en réalité un point de croisement de champs invisibles comme dans le cas du laser à atomes.

Un problème de physique des solides se pose forcement ici !