3/09/98 Version vraiment définitive éléments IMPORTANTS de finition sur fin du dossier 6

"Microscope" N 84

(Septembre/Octobre 1998)


Page de couverture

La parapsychologie

mise en examen

 

En relation avec le dossier OVNIs, la preuve (scientifique) de l'action psy sur la structure de la matière sera bientôt a disposition des laboratoires

La prime de 500.000 F des sceptiques de la zetetique risque fort de tomber dans la poche de C.A.S.A.R


-EDITORIAL-

-Partie 1-

Par cet opuscule nous allons donner une réponse claire et cinglante a Jean-Claude Ribes, Jaques Velasco, Guy Monnet et Jean-Claude Bourret qui en matière d'ufologie ,depuis des années émettent des hypothèses et s'imaginent être dans le vrai a cause que personne ne les contredit . Il se trouve beaucoup des médias pour se laisser aveugler par les diplômes universitaires de scientifiques qui n'ont pas vraiment la connaissance des faits paranormaux tout en méconnaissant totalement la physique de pointe (expérimentée dans les laboratoires actuellement);ils ne se doutent pas que la parapsychologie ouvre la voie a la physique du XXI siècle. Les entendre dire après cela que nos connaissances ne peuvent plus évoluer ,qu'il faut expliquer le phénomène ovni avec nos maigres outils intellectuels de 1998 est proprement révoltant.

Pour voir l'extrait de VSD en question (spécial ovni )de juillet 98: Cliquer ici : VSD2.GIF )

Sur la base des six dossiers développés ici (où la parapsychologie tient une énorme place) , il nous sera facile de démontrer que la question très sensible des voyages interstellaires trouve ses racines dans la physique de pointe actuelle et qu'on ne peut pas réfuter d'avance les attentes de la physique de demain sans se voir taxé d'égocentrisme.

1 La poltergeistographie : les hantises entrent dans les laboratoires

2 La réalité des matérialisations poltergeist

3 L'ubiquité en question

4 La timide prise de conscience des matérialisations OVNIs

5 La vague française des OVNIs triangle montre le bout de son nez

6 Les voitures qui calent a proximité des OVNIs :Poher a vu clair

Ces six dossiers que nous allons développer (extrêmement cohérents entre eux ) convergent de façon magistrale (par un faisceau de présomptions) vers une hypothèse extrêmement intéressante . Ceci devrait donner une leçon de concision et d'impartialité aux scientifiques-pseudo-ufologues (dont nous avons une brochette exemplaire dans VSD de juillet 98) .Ces derniers affichant leur unanimité sur l'explication des OVNIs alors qu'ils font semblant d'être d'accord entre eux pour des questions de circonstance.

Des divergences ahurissantes les séparent ;des positions disparates inconciliables existent ; la rétrospective de VSD faisant un historique banal occulte (sans en avoir conscience) les discordances pour montrer une sorte de consensus général. En définitive tout ce beau monde se congratule en faisant semblant d'être d'accord pour éviter un débat de fond ou ils auraient tout a perdre.

-Partie 2-

Contrairement a ce qu'affirme le titre accrocheur en couverture de VSD:

AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE

n'existe dans la revue VSD de juillet 98 (spécial OVNI)

Les vues de J-C RIBES au sujet d'ovnis (qui seraient fait de tôles et boulons et auraient un camp de base dans notre système solaire) .Ils viendraient nous visiter au terme DE MILLIONS ET MILLIONS d'années de voyage en utilisant la propulsion de type fusée pour le trajet interstellaire et type M.H.D pour les trajets atmosphériques sont totalement inacceptables car l'étude fine de témoignages ne cadre pas du tout avec ce scénario (bien trop rationnel ). Si les ovnis existent; leur mode de déplacement est en relation avec les matérialisations spontanées c'est ce que nous allons démontrer dans cet opuscule.

C.A.S.A.R mettra sous peu des prémices de preuves a la disposition des instituts de recherche sans avoir a leur parler d'OVNIs. Grâce a des analyses cristallographiques poussées sur des objets poltergeist qui comportent des "signatures" n'existant dans aucun autre objet terrestre de même essence. Ces signatures ouvrent la voie a la recherche fondamentale qui devrait déboucher sur les fameuses preuves scientifique dont parle a tort VSD.

Nous n'avons pas été étonné de voir UFOCOM (d'ordinaire si pointilleux sur la déontologie scientifique) s'empresser de soutenir ce numéro hors-serie de VSD car ce travail entretenant l'ambiguïté fait plaisir a tout le monde (si on entre pas trop dans le détail) . En réalité les conclusions de J-C Ribes sont une caution aux thèses de J-P Petit le gourou d'ufocom malgré lui.

J-P Ribes et J-P Petit n'ont aucune compétence en ufologie; il n'ont manifestement pas étudié a fond les témoignages sinon ils ne soutiendraient pas que la MHD est en relation avec les ovnis.

Vous pouvez avoir accès aux pages de VSD afin vous rendre compte par vous même de l'hypothèse ridicule et infantilisante des tôles et boulons qui n'a vraiment pas sa place dans un débat ufologique sérieux):

Cliquer ici : VSD1.GIF VSD2.GIF VSD3.GIF VSD4.GIF

Les pages 59 ,60,61et 63 du VSD hors-serie de juillet 98 résume fidèlement l'ouvrage 006/...(Voir notre bibliographie: 1BIB.htm )

Il y a incompatibilité totale entre les témoignages des commandants de bord ( Greslé, Dubroc et Terauchi ) et l'hypothèse matérialiste ridicule totalement inadaptée de Jean-Claude Ribes

Comment pourrait-on croire que la belle photo de la brochette de scientifiques-pseudo-ufologue (Ribes,Velasco,Louange et Lebeau) et représentative de l'ufologie de haut niveau alors que les travaux de Louange et certaines déclarations de Velasco sont inconciliables avec l'hypothèse de Ribes et Monnet.

Vous constaterez dans les paragraphes suivants que la position de Claude POHER fondateur du GEPAN (ayant étudié les témoignages OVNI avec soin) est totalement conciliable avec les idées de C.A.S.A.R et avec les témoignages des commandants de bord .Elle infirme sans discussion possible l'hypothèse ridicule des tôles et boulons avancée par Jean-Claude RIBES mille fois rabâchée dans la littérature ufologique depuis 1990 (date de la sortie chez Larousse de l'ouvrage 006/...de Ribes et Monnet.)

.  


Dossier 1:

Poltergeistographie

(Suite de "Microscope" N 81 ( DOSSIER 2)M81.html et "Microscope" 82 (DOSSIER 1 )M82.htm

Apres quelques mois de recherches infructueuses; un objet poltergeist de très grande importance pour la recherche fondamentale du monde entier (qui semblait égaré après un passage a l'IMI) a été retrouvé et mis en lieu sûr.

La clef a molette ayant fait parler d'elle dans le garage HUBERT de CAEN et dont il est question dans l'ouvrage 220/... a été gracieusement mise a notre disposition par Laurent CORBIN (fondateur du C.R.P.N) que nous remercions au passage pour sa disponibilité, son dévouement et sa largesse d'esprit.

Dans un souci de sécurité ;elle a été scindée en une multitude de petits morceaux qui ont été confiés a des personnes de confiance disséminées dans tout l'hexagone. Ceci pour éviter les avatars qui arrivent couramment dans ce genre d'affaire où des malandrins mal intentionnés cherchent a empêcher l'avènement de connaissances primordiales. L'histoire des sciences est truffée d'occasions manquées où la recherche aurait pu faire des bonds en avant énormes si des malheureux irresponsables et inconscients n'avaient pas détruit des éléments de preuve ayant un énorme intérêt scientifique.

Des travaux scientifiques sérieux vont pouvoir commencer avec le concours de laboratoires officiels et (ou) privés spécialisés en cristallographie (et autres) pour démontrer la réalité des dématérialisations naturelles momentanées d'objets.

Un grand nombre d'échantillons de poudre et d'échantillons en lamelles fines sont en cours de confection dans le but de faire confirmer (par plusieurs laboratoires français et étrangers) les résultats de la première analyses cristallographiques réalisées par le C.R.P.N (centre de recherche en parapsychologie de Normandie). 

A ce jour; les équipements disponibles pour ce genre d'analyse sont beaucoup plus sophistiqués et performants que ceux utilisés par Jean Taviere. La diffraction au rayons X et l'analyse des pôles de diffraction et l'utilisation de microscope électronique en transmission équipé d'un spectromètre de même principe que l' EDS Tracor 5500

Rémy CHAUVIN que nous avons contacté (dans son nouveau fief en Alsace) pense que ce type d'analyse est très important , si un démontage de la matière a effectivement eu lieu, il est impossible que le remontage donne une reconstruction totalement conforme a l'objet initial.

Selon nos investigations; il devrait y avoir dans tous les objets poltergeist (systématiquement et obligatoirement) des anomalies de structure (au niveau des associations des atomes ou des arrangements des cristaux) permettant d'identifier (a coup sûr l'objet analysé) comme étant un objet "polergeist".

 Définiton: les objets poltergeist sont des objets mis en cause dans des événements de type hantise ( poltergeist) supposés avoir subi une dématérialisation suivie d'une rematérialisation quand les témoins de ces faits affirment la réalité de la disparition.

Selon nos travaux; il apparaît que la grande majorité des objets en cause dans des télékinésie sont aussi des objets poltergeist. Ceci est intéressant a plusieurs titres :

1 les échantillons pour étude en laboratoire seraient plus nombreux qu'on pourrait le supposer.

2 les parapsychologues disposeraient d'un moyen de scientifique vérification permettant d'affirmer sans contestation possible qu'un déplacement insolite est effectivement lié a une télékinése.

3 les sujets psy. doués du pouvoir de psychokinèse pourraient alimenter les laboratoires en échantillons.

CONCLUSION

Les parapsychologues de l' I.M.I (Institut métapsychique International) qui disposent de moyens d'investigation sérieux n'ont pas tiré (depuis 10 ans ) de conclusions utiles a la suite des analyses intéressantes du CRPN. Disposant de la clef a molette, ils ne semblent pas avoir fait d'analyses complémentaires pour chercher a confirmer la relation intime entre la disparition provisoire inexpliquée de la clef et les modifications physiques des structures qu'elle contient. Ceci vient du fait qu'a première vue ,rien ne prouve que les modification de la forme des cristaux est en relation avec l'événement poltergeist.

  Nous comprenons que Monsieur Laurent CORBIN ne soit pas aussi optimiste que nous car son parcours dans l'étude du paranormal diffère totalement du notre.

 Pour C.A.S.A.R il en est tout autrement car notre synthèse générale (construite laborieusement au terme de 15 ans de recherches met en évidence le fait que des champs tournants sont en causes dans beaucoup des phénomènes faisant état de disparition de matière ;ce sont les fameux champs de jauge dont parlent les plus grands physiciens et dont nous avons fait une modélisation ( M34_D.GIF ) qui devrait retenir l'attention des spécialistes théoriciens si des analyses donnent les résultats que nous escomptons. Notre modèle décrit en M34 est une représentation géométrique plane désignant la forme ondulatoire d'un objet qui prend brusquement une forme physique en trois dimensions lorsqu'on tire sur le fil. Le seuil de basse température -273,15 étant la frontière délimitant les deux modèles.

(Nous avons eu comme seule aide les moqueries des intellectuels au plan local, le mutisme sournois des services officiels de la recherche et les insultes de beaucoup de médias qui mettent tous les chercheurs du paranormal dans un même sac et les tiennent pour des anormaux. Les services de Daniel Mermet de Radio France Inter nous attribuaient le qualificatif flatteur de "fêlés du casque" ) .Détails sur France-Inter radio d'état qui fait la pub aux vrais fêlés: 1LIM.htm et refuse de porter un débat utile aux universités sur la place publique.

Le fait que les cristaux de sidérite soient vrillés est l'indice suprême qui a soulevé le lièvre permettant de prendre toute la mesure de l'énorme découverte fondamentale qui se cache derrière cela étant donné qu'après avoir fait la preuve de la possibilité de dématérialiser un objet a des fins industrielles, il restera ensuite a comprendre comme cela fonctionne ,a réaliser des équipements adéquats pour pouvoir exploiter ce principe a des fins des transports sans contrainte de distance (teletransports) .Ensuite il restera encore a prendre en compte la dimension psychique qui laisse entrevoir sans la moindre ambiguïté que le cerveau humain détient la clef ouvrant sur des possibilités d'action humaine dans l'univers global par le truchement de machines qui remettront tout en cause. A titre d'exemple ,les télescopes utilisés actuellement en astrophysique seront supplantés et "ridiculisés" par des machines capables d'aller chercher l'information sur place quelque soit la distance .

 Parler d'amateurisme au sujet de nos recherches alors que ce domaine est totalement vierge est assez singulier (tout le monde est forcement amateur); pour ce qui concerne notre niveau de connaissance; C.A.S.A.R accède en permanence aux sites INTERNET des laboratoires les plus pointus afin de se documenter sur les points précis qui nous intéressent. Des informations paranormales nous arrivent en continu grâce a la coopération d'internautes du monde entier.

Nous avons là un moyen fulgurant pour nous informer et surtout pour diffuser nos informations a des sites étrangers grâce a des sites spécialisés hyper-performants capables de traduire nos écrits dans n'importe quelle langue en instantané. Nous avons grâce a cela des contacts e-mail avec beaucoup de laboratoires étrangers qui nous ont déjà donné des informations précieuses .Pour ce qui concerne les analyses cristallographiques les choses avancent bien et nous ne désespérons pas de parfaire notre travail en faisant analyser des échantillons par des laboratoires ayant des équipements très différents les un des autres. Ceci afin de connaître le mieux possible les bouleversements (de fond) de la structure atomique qui différencieraient les objets poltergeist des objets normaux.

-Mise au point au sujet de notre critique de la lettre de JPP sur de la rotation ultra rapide PET1.gif (publiée "a chaud" dans "Microscope" N16) : La question de la rotation ultra rapide vue a la lueur des travaux du CRPN cautionne de manière incroyable l'utilisation de rotors (lancés en accélération constante a très haute vitesses ) par des civilisations extérieures très évoluées a des fins de dematerialisation. A l'époque nous posions a JPP la question pour savoir si un rotor lancé a grande vitesse pouvait expliquer l'antigravitation .La réponse négative de JPP n'a donc plus aucun intérêt maintenant. Il n'en reste pas moins qu'en affirmant cela, JPP totalement ignorant sur ce point ne prenais pas en compte la loi d'équivalence vitesse/masse de la relativité .Il nous prenait a l'époque pour des attardés mentaux en mettant en avant la surface rugueuse du rotor qui aurait une prise sur l'air ambiant (surtout que nous parlions d'un rotor évoluant dans le vide d'une enceinte étanche ) . Par cette lettre de JPP on comprend mieux pourquoi le monde scientifique a l'image de JPP est totalement sourd et étanche aux hypothèses prometteuses que nous lui soumettons; il est démuni, désorienté et incapable de répondre a une question simple ,(Petit répondant naïvement hors sujet en parlant de mécanique traditionnelle) .Ce milieu d'intellectuels technocrates qui ne fait presque plus de recherche fondamentale est en décalage total avec les connaissances qu'ont forcement des intelligences "extérieures" exploitant les merveilleuses possibilités de rotors de plusieurs mètres de diamètre (usinés avec la précision de l'atome). Ceci sur la base des champs tournants dont parle l'ouvrage de Sylvain Michelet

VOIR le dossier 2 dans "Microscope" N81: cliquer ici M81.html

 


Dossier 2 :

La réalité des matérialisations poltergeist est difficiles a nier

Dans l'ouvrage 192/...il est intéressant de noter la relation entre matérialisation et le froid ressenti par plusieurs témoins au moment du phénomène. Ce froid est en relation avec ce que nous disions dans "Microscope" N70 au sujet de l'expérience de BOULDER : M70C.GIF

Comme les pierres qui apparaissent spontanément dans les affaires poltergeist, les cruches dont il est question en 220/47 sont chaudes (ceci est une constante constante)si on les prend dans la main immédiatement après être passées au travers de la porte, elles sont grises (constante) pendant qu'elles traversent la porte et reprennent aussitôt leurs couleurs habituelles. Plusieurs personnes ont assisté a ce phénomène. Un autre cas de transmatérialité est exposé par M.Manning :192/140

N B: Les objets matérialisés sont chaud ;ce qui n'empêche pas que l'ambiance dans le lieu ou se passe le phénomène donne une impression de froid intense juste avant. Il est facile de constater que ce n'est pas une simple impression car certains cas de hantise ne laissent aucune équivoque sur la température qui descend anormalement : 220/60

 

**************

DOCUMENTATION

 

Extrait de l'ouvrage 192/ du médium Matthew Manning:

"D'ou me viennent ces pouvoirs" ( j'ai lu 1977)

192-52.GIF 192-54.GIF 192-56.GIF 192-58.GIF 192-60.GIF 192-70.GIF 192-72.GIF

192-74.GIF 192-78.GIF 192-80.GIF 192-82.GIF 192-86.GIF 192-88.GIF 192-94.GIF 192-116.GIF

192-118.GIF 192-120.GIF 192-124.GIF 192-126.GIF 192-128.GIF 192-138.GIF 192-140.GIF

192-142.GIF 192-144.GIF 192-157.GIF 192-178.GIF 192-182.GIF 192-200.GIF 192-202.GIF 192-204.GIF 192-236.GIF 192-238.GIF 192-240.GIF

VOIR site annexe pour les ouvrages:

-049/...de Camille Flammarion: "Les maisons hantées" - j'ai lu 1970

-220/ de Sylvain Michelet : "Lorsque la maison crie" - J'ai lu 1996

cliquer ici pour accéder au site annexe de documentation: http://www.mygale.org/02/casar/

 


Dossier 3

L'ubiquité en question

L'ubiquité de personnes pourrait s'expliquer si des dématérialisations de personnes (comme celles des objets) sont envisageables sans que la vie de celles-ci soit mise en cause .Des signatures montrant des anomalies de structure au niveau des arrangements atomique dans les objets poltergeist crédibiliseraient fortement la possibilité de dématérialisation brèves de personnes lors de psychokinèses. L'ubiquité dont nous disposons un dossier relativement chargé en témoignages (récents et anciens ) pourrait alors se concevoir. La littérature paranormale contient des témoignages solides concernant des mouvements inexpliqués a courtes distance de personnes qui pourraient être catalogués dans les psychokinèse. Dans certains cas; des témoins affirment en plus que la personne traverse parfois un mur pour se retrouver de l'autre coté de celui-ci sans encombre (sans que le mur ne soit le moins du monde dégradé). C'est ce que nous appelons le phénomène de transmaterialité. Il y aurait donc une similitude de comportement entre les objets et les personnes.

Selon nous l'ubiquité et en cohérence totale avec le dossier des matérialisations; on pourrait même dire que l'ubiquité conforte les matérialisations car elle tend a prouver que le cerveau d'une personne serait capable (dans certaines situations de détresse extrême) de créer une entité ondulatoire de son corps matériel. Cette entité ondulatoire se matérialisant a distance indépendamment du sujet qui a créer l'entité en question.

Nous avions fait état dans "Microscope" N82 d'un cas d'ubiquité fort intéressant que vous pouvez vous remettre en mémoire en cliquant ici: NEWARK1.GIF NEWARK2.GIF

Avec le témoignage concernant TROY :

TROY1.GIF TROY2.GIF tiré de la revue "vous et votre avenir" (septembre 98) des éléments nouveaux très judicieux apparaissent. Ces derniers sont encore a exploiter pour parfaire la cohérence de l'ensemble des données.

Nous pensons avoir suffisamment d'éléments pour affirmer que les cas d'ubiquité font partie intégrante de la physique de demain car ils sont en relation directe avec les matérialisations, ils confortent la crédibilité de celles-ci et en sont selon nous la preuve par neuf.

N B: Nous ne sommes pas crédules au point d'admettre la totalité des informations concernant TROY néanmoins cette affaire contient une multitude de constantes qu'il serait criminel (pour la science) d'ignorer.

Les cas d'ubiquité de notre ouvrage sont traités au chapitre 9 - cliquer ici: chap9.htm


Dossier 4:

La prise de conscience sur les matérialisations en matière d'OVNIs

  La revue PHENOMENA d'août 1998 rapporte un interview de Claude Poher: (POHER16.GIF) qui cautionne totalement les matérialisations; ceci recoupe bien ce que disait le Professeur HYNECK a propos des rapports d'observations d'ovnis "Ces rapports me font l'effet d'histoires de fantômes " 009/363.Nous trouvons dans certains témoignages ovnis la constante de froid exactement comme dans les cas des matérialisations poltergeist .La dématérialisation donnée en 009/312 donne une idée de la constance des témoignages sur cette question du froid qui est un dénominateur commun polergeist / OVNIs.

Voir le cas N11 au chapitre 11 : CHAP11.htm

Il ne faudrait pas nous faire dire que les cas ovnis sont des cas de hantise; loin s'en faut. Il n'empêche que des lois de physiques de même nature entrent en jeu dans l'un et l'autre des cas. Il faut prendre en considération le fait que le psychisme humain inconscient pourrait servir de catalyseur pour permettre la projection dans notre espace d'engins volants qui n'y viendraient peut-être pas si l'action psy. en question n'était pas présente. Pour ce qui est du froid considéré par certains comme une simple impression ressentie par le témoin, il faut savoir que certains cas OVNI font état d'arbres entiers qui se sont retrouvés congelés sous l'ovni. Il n'empêche qu'en général les observations ovnis font état de chaleur intense générée par des soucoupes. L'un n'empêche pas l'autre car on peut très bien admettre une machine qui dispose de moyens énergétiques puissants générant de la chaleur mais dont le principe de rematérialisation dans notre espace générerait du froid .(a cause de la condensation B.E.C sans laquelle aucune matérialisation/ rematérialisation ne peut avoir lieu).

 

EXTRAITS de l'interview: POHER16.GIF

*********

DOCUMENTATION COMPLEMENTAIRE:

Pages 21 a 35 (CONCL-C et suite) de la conclusion  de notre ouvrage sur site annexe: http://perso.wanadoo.fr/antoine.gatti/


Dossier 5:

ONVIs en forme de triangle sur la France en 1997 et 98

Après la vague belge; la vague française se dessine

Les ufologues vont ENFIN avoir du grain a moudre

 Une vague d'apparitions d'ovnis semble se dessiner sur la France ; après la Belgique au début des années 90;une vague semble maintenant "contaminer" la France. Nous employons a dessein le terme contaminer car les apparitions en vagues mériterait une étude spécifique qui dépasse de loin la question extraterrestre vue sous l'angle des tôles et boulons que cherche a nous faire "avaler" les pseudo-ufologues-astronomes ou pseudo-ufologues-journalistes ou pseudo-ufologues-scientifiques.

. Le 18 mai 97 à Melun (77)- Triangle a basse altitude.

-Quaregnon (Belgique) frontières française 27 Juin 98-Triangle- (observation en ce lieu le 5 nov.90-inforespace N96)

-Poitiers (86) 10/08/98 - Triangle

-Carignan ,Charleville,Sedan (08) 13/08/98-(Déjà un triangle en ce lieu le 9/12/1960 et d'autres dans la même region pendant la vague belge - 008/298-)

-Poitiers (86) 14/08/98-Triangle

-Prauthois (52) 16/08/98 (Triangle avec bruit et traces aux sol possibles)

Les quelques cas cités ici méritent une analyse fine après avoir examiné le cas du 5 novembre 1990;au travers des analyses contradictoires faites dans la revue belge SOBEPS: "inforespace" N96 de mai 1998.

Avec le recul du temps cette observation du 5novembre 1990 devient très intéressante car elle fait apparaître une discordance énorme entre l'explication de J.J. Velasco et de Michel Bougard et les témoignages sur le terrain.

L'analyse fouillée de Jean SIDER dans ce N 96 d'inforespace apporte des éléments judicieux prouvant de manière indiscutable qu'il y a eu deux types d'événements différents le soir du 5/11/90.Sans le savoir Jean Sider apporte de l'eau a notre moulin en introduisant selon C.A.S.A.R une dimension psychologique a ce qui est devenu l'affaire du 5 novembre 90.

Grâce a Jean Sider, Joël Mesnard ,Franck Marie et Gabriel Greslé il est indiscutable que des ovnis ayant l'aspect de machines volantes ont été vu a basse altitude. Ces machines sont facilement identifiables par rapport a une entrée atmosphérique de fusée ( ou autre objet d'astronautique terrien).

Pour être bref nous conclurons que les trois points suivants sont édifiants :

1) Une entée atmosphérique de fusée dure quelques minutes alors que certaines observation d'engins ayant des structures solides ont été faites avec un décalage de 5 et parfois 10 minutes par rapport a l'heure exacte donnée par le CNES et le NORAD.

2) Certains ovnis (vus d'assez près) faisaient du bruit et changeaient de direction sous les nuages.

3) Certains ovnis ont provoqué des pannes d'électricité sur des voitures (phares et tableau de bord qui n'éclairent plus)

 

Il y a bien eu des apparitions simultanées avec la rentrée atmosphérique d'une plate-forme provenant de la fusée

Cette simultanéité introduit indubitablement une dimension psychique (dans une population donnée) liée a la psyché collective dans la genèse de certains OVNIs au même titre que le psychisme au niveau du noyau familial dans certains cas poltergeist est en relation avec des effets physiques inimaginables pour notre esprit. (dématérialisations d'objets, matérialisation, transferts , transmaterialité et certains cas de psychokinésie )

L'ambiance psychique (liée a la conscience collectives) d'une population alertée par une première apparition est en relation avec ce que nous nommons: la constante de réapparition.

Un faux cas ovni peut influencer le psychisme collectif (ou même un seule personne) pour qu'après un temps de latence les conditions nécessaires a l'apparition d'un vrai cas soient réunies.

Dans le cas du 5 novembre 1990 le temps de latence a été très court (quelques minutes, quelques secondes pourraient suffire étant donné l'ampleur du phénomène aérien de départ ;des millions de gens ont peut-être participé psychiquement inconsciemment )le plus souvent il est des quelques jours (cas A.V.B) ; il peut être de plusieurs années.(Carignan)

Les vagues d'apparition d'ovni pourraient être a l'échelle d'une région (ou d'un pays) ce que sont les phénomènes poltergeist a l'échelle d'une maison. Dans les deux cas, le terrain psi est déterminant car il semble servir de catalyseur pour la genèse spontanée de matière.

Une similitude étonnante entre le dossier OVNI et le dossier des hantises (ce qui montre bien que des questions psychiques de même ordre sont en jeu) montre que les lieux d'atterrissage ne sont pas gratuits. Aussi incroyable que cela paraisse, des homonymie phonétiques concernant les lieux d'atterrissage laissent a penser qu'elles ne sont pas le fait du hasard. Tout se passe comme si le terrain collectif psi de manière inconsciente mettait en avant des noms de lieux qui seraient prédéterminés a un atterrissage; ces lieux phonétiquement similaires se trouvent curieusement concernés par le même genre de phénomène. L'inconscient collectif catalyseur semble échanger difficilement les informations entre individus.

Exemple: Carignan et Quaregnon ou bien : Poitiers et Prauthois -

Selon nous ce terrain psi pourrait être capable de générer de vrais ovnis et aussi des faux qui ont la même apparence que les vrais .C'est pour cette raison que l'incohérence du dossier ovni est totale.( Même Jacques Vallée s'y est laissé prendre.)

Afin d'éviter des malentendus il faut dire que selon nous:

Les vrais ovnis sont des vaisseaux habités par des êtres humanoïdes ou des robots d'apparence humanoïde ( des nefs a voyager) manufacturées par des extraterrestres plus intelligents que nous. Ces nefs ont les moyens de voyager sans contrainte de distance. Elles ne sont pas dépendantes d'une réserve en énergie comme c'est le cas pour tout nos véhicules (voitures ou fusées).

Certains ovnis pourraient nous apparaître comme des vrais mais ne seraient que des clones de machines habitées (des machines et des humanoïdes ayant une autonomie limitée) qui exploiteraient la loi d'ubiquité : chap9.htm ,ceci expliquerait les contacts difficiles et le manque de preuve matérielles.

 

 

Voir l'aspect psychologique du phénomène ovni dans la conclusion  de notre ouvrage sur site annexe: http://perso.wanadoo.fr/antoine.gatti/

 pages 21 a 35 dans fichiers CONCL-C.gif (et suite )

 


Dossier 6

LA NOUVELLE PHYSIQUE

Nous trouvons a la page 006/133 une déclaration pour le moins ambiguë de J-C Ribes : " L' hypothèse d'engins extraterrestres se déplaçant dans l'espace temps de la physique actuelle nous parait la seule rationnelle"

Comment peut-on interpréter cette déclaration ? Alors que la physique actuelle méconnaît totalement le fonctionnement de la gravitation et l'espace temps de notre physique c'est bien la physique de demain qu'il rechigne tant a prendre en compte.

Nous citions (chapitre 6 page 43 de notre ouvrage) la déclaration d'un chercheur du CNRS qui s'exprimait sur France-Inter le 15/09/93 :"La dématérialisation des objets semble être en relation avec la gravitation" Dans ce cas la dématérialisation d'un objet n'est plus une utopie pour le CNRS.

Quand Claude POHER s'exprime sur les moteurs de voiture qui calent et les témoins d'OVNI qui se trouvent paralysés POHER9.GIF POHER10.GIF ;c'est bien a notre physique incomplète qu'il fait allusion.

Quand les témoins de faits poltergeist affirment qu'un verre rempli d'eau se déplaçant assez vite ne montrait aucun mouvement de l'eau dans le verre, (220/21) c'est bien de physique du futur qu'il est question. Raconter que ces gens rêvent ne pourra pas éternellement vous servir d'excuse.

Quand un conducteur de véhicule affirme que l'ovni a stoppé brusquement sa voiture (lancée a plus de cent kilomètres/ heure) sans qu'il ne soit projeté vers l'avant.(Cas Spargo dans notre chapitre 11).C'est bien de la physique de demain qu'il est question !.

Quand Laurent Corbin déclare :" Les bruits poltergeist nous arrivent comme si on les écoutait depuis le fond d'une piscine (220/28) et quand une dame impliquée dans une histoire d'ovni déclare " J'entendais le rire de l'entité qui m'agressait comme si c'était a travers de l'eau" (008/142). C'est bien de nouvelle physique qu'il est question.

Quand des médecins témoins de poltergeist (192/225) déclarent que les bruits (des coups sourds en grand nombre) semblaient provenir de points (faciles a localiser ) situés en l'air , a des endroits où rien n'était visible.Il en est de même pour les apparitions spontanées de pierres en plein jour sous le nez des temoins.

N'est ce pas de nouvelle physique qu'il est question ?...

Quand Matthew Manning fait caler de nombreuses fois le moteur de la voiture (192/140) n'est ce pas de la même physique que les cas OVNIs qu'il est question ?...

 Quand les poteries perdent leur couleur vives pour prendre une teinte grisâtre en traversant une porte sans la détériorer en faisant un petit bruit sec alors qu'elles se trouvent dans un halo sombre; si ce n'est pas la physique du futur; qu'est ce que c'est ?

Quand une voiture survolée a plusieurs reprises par une soucoupe (très bien identifiée, définie en aspect avec précision) retrouve sa carrosserie de couleur verte (phénomène provisoire de 24 heures) alors qu'elle est normalement beige, c'est bien de nouvelle physique qu'il est question. 085-122.GIF 085-124.GIF 085-126.GIF

Pour revenir a ce que nous disions au sujet des anomalies de perception par nos sens ; il serait bon d'intégrer les témoignages faisant état de personnes qui faisant une chute (qui aurait du être mortelle) se sont trouvées brusquement en situation apparente d'apesanteur; elles ont cru voir leur chute se ralentir en percevant des images figées de la réalité. "Le temps semblait arrêté" racontent-elles. La chute s'est ainsi trouvée comme amortie au point qu'elles se sont vu toucher le sol avec douceur.

Ce point est important car le nombre de témoignages de ce genre collectés par nous est trop important pour être laissé de coté.

Il semblerait que le psychisme de la personne entre en jeu ;une dematérialisation spontanée momentanée pourrait se réaliser a l'insu du témoin.

L'impression du temps qui se fige montrerait que sous forme non physique les images de notre réalité nous paraissent arrêtées et surtout la chute en douceur prouve qu'aucune inertie n'entre en ligne de cause. Il serait bien normal dans ce cas que la gravitation soit en jeu par réciprocité pour générer la version "ondulatoire cohérente" du corps du témoin.

La preuve par neuf de ce que nous cherchons a faire comprendre aux sceptiques réside dans le fait que la chute décrites par le témoin "dans ces cas de chutes amorties" est exactement la même chute décrites lors des jets de pierre dans les événements poltergeist.

 

NB: Vous pouvez consulter les extraits des ouvrages 008 et 220 sur le site annexe: http://perso.wanadoo.fr/antoine.gatti/

 


CONCLUSION GENERALE POUR M84

Les hypothèses développées dans cet opuscule sont tellement folles que les esprits rationnels ne pourront s'empêcher de nier en bloc la réalité des témoignages cités dans nos enquêtes AFIN DE DISCREDITER notre travail avec un sourire narquois pour seul argument. Nous pensons que bientôt ils pourraient "rire jaune" .Nous allons faire analyser le plus grand nombre possibles d'objets poltergeist .

Nous sommes confiants sur les résultats que nous confierons a des laboratoires capables de faire les interprétations nécessaires et qui ensuite livreront a la communauté scientifique tout entière les bases qui mènent peut-être a l'une des plus grandes découvertes de tous les temps.