Retour à l'accueil :index.htm


Suite de MICROSCOPE

M108.htm


Sommaire

- La science officielle arrive de plein pied dans le paranormal FILMOR4.htm (Une 5° dimension devrait exister )

- Deux propulsions pour voyager dans l'hyperespace: le psycho-biologique et le mecano-quantique.

- Le dossier des teleportations quantiques :Polzik

-Roswell machine sans moteur ? Pas d'appareils de navigation ? . Les machines a rotor RUR

- Affaire Montauk on nous cache quoi ?Romancer les faits pour occulter des vérités qui ne sont pas bonnes a dire ?

- La conciliation avec Jean Sider est possible 


Les "voyages" dans l'hyper-espace

DECOHERENCE = PROPULSION

 

INTRODUCTION

Nous considérons l'ensemble des écrits de Jean SIDER comme étant un travail de fond extrêmement important pour l'avenir du paranormal . La thèse sur la decoherence quantique que nous proposons ici n'aurait jamais pu être faite sans le travail puissamment documenté qui a été fait par ce grand fouineur (devant l'éternel) qu'est Jean SIDER. C'est au travers de ses écrits que nous avons dégagé la trame de notre travail. Malheureusement l'interprétation qu'il en fait ne concerne que le volet parapsychologique du dossier OVNI .Jean est un ami (grincheux) de longue date de casar; nous le considérons comme étant le Charles Fort des temps modernes. Son œuvre aura été déterminante pour alimenter en "matière première" (grâce aux témoignages qu'elle rassemble) la synthèse sur la problématique OVNI que nous vous proposons maintenant . Jean à bien vu que le dossier ovni ne pouvait pas être désolidarisé du paranormal en général , nous en avons souvent discuté, par contre la solution qu'il propose pour expliquer ce mystère OVNI (250/…) est beaucoup trop réductrice. Elle reste (ridiculement) localisée dans un monde virtuel en laissant pour quantité négligeable l'univers GEANT.htm dans lequel nous vivons. Notre Univers grouille des myriades de civilisations super-intelligente qui sont pour certaines forcement technologiquement très en avance sur nous . L'option Sider n'est étayée que par des schémas spirituels liées a des entités invisibles qui auraient colonisées la terre sans que nous en étions conscients. Sider ne prenant malheureusement pas en compte les progrès monstrueux que la science terrienne est en passe de réaliser. Les Aliens dont il parle seraient l'équivalent des Dieux ; sa conception des choses est la sienne mais elle ne peut en aucun cas se prévaloir de la recherche scientifique méthodique et sérieuse. Il est paradoxal de voir les contradictions incroyables qui existent chez Sider. D'un coté il cherche a démontrer la réalité des faits pour apporter des preuves , il se bat comme un diable contre les rationalistes qui refusent la matérialité des ovnis et les atterrissages de soucoupes (exemple Roswell) et de l'autre il déclare benoîtement que ces engins n'existent pas , ce sont des faux ovnis, des leurres d'OVNIs et de faux E.T ; des leurres d' E.T fabriqués par les Aliens. L'ensemble des dossiers du paranormal a la sauce Sider est a la même enseigne: Les esprits des humains sont vampirisés par les Aliens qui a leur tour nous leurrent lors des transcommunications, de même que les hantises seraient le fruit de machinations que ces entités parasites psychosymbiotes (les PSS) emploieraient dans le but de nous exploiter a notre insu et de récolter chez nous une hypothétique énergie psychophysique (l'EPP) cette théorie serait unitaire selon les propres termes de Jean Sider.Nous pensons qu'il faut arreter ici l'entreprise de mystification et commencer a exploiter sérieusement la manne précieuse que Jean Sider a su tirer de la litterature paranormale. C'est ce que nous allons essayer de faire dans les lignes qui suivent.

Les éléments contenus dans le folklore des civilisations sont mis aussi a contribution dans la thèse de Sider; ils sont intéressants certes ! mais ils ne peuvent appuyer la construction d'une théorie a base scientifique. Jean Sider rejoint ici curieusement les idées de Jacques Vallée sans pour autant cadrer avec les faits allégués par les nombreux témoins. Jean déclare en a qui veut l'entendre qu'il n'impose rien a personne mais il devient intransigeant et se met en colère si nous osons prétendre que des E.T de chair et d'os plus intelligents que nous pourraient venir sur terre dans certains cas très rares (comme le dit Anne Druffel 251/108). L'intransigeance de JS a des limites que CASAR ne franchira pas et mon amitié en a pris un coup malgré le respect immense que je lui voue pour la tâche de compilation immense qu'il a le grand mérite d'avoir réalisée à titre purement privé sans aucune aide des milieux universitaires , mais une haine viscérale des intellectuels pontifiants (pour le grand bien de la recherche scientifique des générations a venir nous travaillons dans le mépris et l'adversité la plus totale de gens qui demain nous feront des courbettes de circonstance).Il est vrai que JS se cantonne dans une interprétation qui n'a rien de scientifique tout en passant au crible la plupart de hypothèses ayant cours sur le grand étalage du marché de l'ufologie. Il affectionne a juste titre la théorie de Henri Corbin 250/168 prenant pour option un monde parallèle hypothétique : un univers "imaginal" ayant une apparence identique au notre mais accessible uniquement par des humains sous état altéré de conscience. (idée reprise par Kenneth Ring ).Selon nous, ces questions d'univers parallèles sont a envisager , elles intéressent probablement ce que nous appelons l'au-delà au sens large mais a ce niveau nous sommes dans la spéculation la plus totale, c'est surtout de parapsychologie qu'il est question. L'étude du psychisme ( particulièrement au travers des dossiers des abductés) est primordiale mais il ne faut pas tomber dans l'exagération qui mène a une forme mysticisme.

Nous conseillons vivement à Jean Sider de prendre connaissance avec attention*** de l'ouvrage de Jean-Claude Pantel, (248/…M100.htm Jantel pour les intimes) ; il y trouvera un exemple vivant et actuel de l'univers "imaginal" sortant directement des théories de Henri Corbin dont il parle dans ses ouvrages . Les entités de l'univers en question s'y expriment a voix forte et haute. Jean pourrait se rendre compte par lui même afin de témoigner (en plus de ses compilations livresques) in situe sur l'incroyable réalité des voix qui arrivent de nulle part et qui s'expriment chez JC Pantel depuis des décennies dans l'hilarité générale des milieux de la recherche. L'hypothèses de Henri Corbin ou Ring dont parle Sider en 250/168 est osée ,mais elle cadrerait assez bien avec l'affaire Pantel c'est pourquoi nous pensons que l'heure est plutôt a la recherche d'une explication sur l'incroyable capacité du cerveau de JCP ensuite nous aviserons. Par contre ces savants pleins d'imagination trouveraient en Pantel un merveilleux modèle vivant pour étayer de leur théorie. Pourquoi dans ces conditions ne prendraient-ils pas fait et cause pour Pantel afin que la science puisse étudier ce cas sérieusement. (Sans trop lui "casser les pieds" car c'est un être humain ayant les mêmes droit que tous les citoyens qui n'a aucune raison d'être traité comme un cobaye qu'on persécute et qu'on insulte par des suspicions malvenues. Des rapports d'enquêtes existent en grands nombre ils suffisent pour imposer le respect aux scientifiques qui prétendraient vouloir faire des investigations ) Le cerveau humain au travers de celui de Pantel a des capacités merveilleuses insoupçonnées qui doivent se trouvées aussi enfouies au fond de l'intellect de chacun d'entre nous. C'est pourquoi il faut coller le plus possible a la science pour essayer de comprendre pourquoi le cerveau de cet homme exceptionnel réalise centaines prouesses paranormales impliquant (1) des déplacements incompréhensibles de matière et (2) des transferts d'information qui transcendent le temps. Ces deux points étant d'une grande actualité pour les physiciens de la recherche officielle, il n'y a pas de raison pour que la connexion entre chercheurs "marginaux" et chercheurs officiels ne se fasse un jour pour faire faire un bond inattendu a la connaissance universelle.

***SIDERlivre.htm Le dernier ouvrage de J Sider fait état des pouvoirs de J C Pantel .Enfin une bonne initiative qui arrive plus de trente ans après le cri d'alerte de Jimmy GUIEU dans "Le livre du paranormal" on peut dire que la science avance mais il ne faut pas être pressé. Pour le moment ces informations primordiales végètent dans les ouvrages des auteurs de la "lunatic frange" alors que leur place devrait être dans les livres de physique de pointe des universités.

 

Ce chapitre intitulé COHERENCE=PROPULSION permettra nous l'espérons de faire comprendre aux terriens que l'immense univers matériel GEANT.htm dans lequel nous sommes n'a pas le droit d'être magistralement ignoré de nous sous le seul prétexte qu'on le croit inaccessible. Cet univers nous appartient parcequ'il sera un jour accessible a l'humanité de la même manière que le système solaire nous appartient parcequ'il est actuellement a la portée de nos sondes spatiales.

A l'heure ou JP Petit nous relance sur l'affaire Ummo avec l'ouvrage de Pollion , où Jean Sider nous embarque sur les origines de la vie par un ultime ouvrage (édité chez JMG) ; je pense qu'il serait utile de recarder l'ensemble de la réflexion sur les axes porteurs en essayant de concilier le cas Pantel avec l'ensemble des faits paranormaux (OVNIs compris).

Le moment est venu de faire le point sur l'ensemble de la question OVNI .Il est urgent maintenant de trouver une explication globale qui cadre le plus possible avec l'ensemble des composantes du dossier

 

Synthèse générale sur deux types de déplacement intergalactiques: La "propulsion" psychique et la "propulsion" mecano-quantiques

 

La decoherence macroquantique pourrait être le moyen de déplacement universel, le secret des voyages interstellaires (qui nous échappe complètement pour le moment ) que les civilisations supérieurement évoluées semblent utiliser

La mise en œuvre de ce merveilleux moyen de voyager (a très bon compte énergiquement parlant) pourrait se faire par des moyens techniques différents : le procédé biologique ou le procédé industriel. Sous état ondulatoire un véhicule pourrait parcourir de très grandes distances en un temps extrêmement court. Sans contrainte de carburant pour le trajet quel qu'il soit. Des millions d'années lumières seraient a la portée des engins de ce type , ceci dans des délais dont la durée de trajet serait dérisoires. Ils pourraient se chiffrer en heures, (probablement moins).La texture ondulatoire de l'univers est ici en cause , c'est pourquoi notre totale ignorance en ce domaine ne permet pas à notre esprit rationnel d'appréhender cette fantastique opportunité. Cette texture est la bête noire des physiciens théoriciens actuels qui se lancent dans les hypothèses les plus folles. Les univers a multiples dimensions, notre univers en forme de selle de cheval ou plissé ou chiffonné (J-P Luminet), tout y passe mais aucune certitude n'existe a ce niveau. L'étalage des théories officielles plus étranges et farfelues les unes que les autres en devient risible. La dernière étant une cinquième dimension en relation avec des mini trous noires. AH! ils sont productifs nos théoriciens , avec les mathématiques assistées par ordinateur c'est l'explosion, la dérive vers l'excès de zèle dans l'inexploitable du monde mathématique . Par contre du réalisme basé sur l'étude des anomalies réelles "constatables" dans ce monde que nenni ! Rien , Nada. Le témoignage de première main de Vialle concernant Pantel , il n'en ont rien a faire ils s'en moquent royalement ; pourtant c'est bien de réalités concrètes liées a la texture de l'univers qu'il s'agit .

MISE AU POINT SUR le dossier POLZIK.htm

Confirme le dossier DECOHERENCE = PROPULSION

1°) La vitesse de la lumière pour la teleportation d'un vaisseau intersidéral n'est pas appropriée aux distances a parcourir

Nous voyons donc arriver a point nommé les travaux du physicien danois Eugène Polzik. L'univers matériel dans lequel nous existons (visible et invisible) dont nous avons donné quelques notions d'immensité dans GEANT.htm est bien trop grand pour qu'un vaisseau ne voguant que la vitesse de la lumière puisse s'y déplacer. Les teleportations de JCP sont manifestement des teleportations comme celles supposées par Poltzik.Dans le cas de JCP , temps de déplacement n'a pas d'importance mais ce n'est pas la même chose pour un vaisseau qui doit naviguer dans l'immensité monstrueuse de notre univers. Nous ne dirons jamais assez que la teleportation a 300.000 kms/seconde est vraiment sans intérêt , cette vitesse est beaucoup trop lente pour un univers aussi démesuré .

Nous avions l'espace des immensités de l' univers mais nous n'avions pas les moyens de voyager adaptés a cette immensité. Avec la teleportation quantique de type Poltzik les êtres intelligents disposent de moyens de leurs ambitions : Ils peuvent aller partout ou ils le désirent .

2°) Les êtres vivants supportent sans risque la teleportation quantique

L'affaire Pantel est la preuve . Les ignorants du paranormal suspicieux pourraient encore arguer que JC Pantel nous fait sans le savoir une hallucination collective mais laissons les enquêtes initiées par casar aller a leur terme et après, dans une appréciation globale des faits les preuves arriveront en masse. Les équations mathématiques de la théorie de Zeilinger quand elles seront finalisées feront le reste. Alors un peu de patience messieurs les sceptiques ; vous allez en avoir pour votre argent.

 


Chapitre I

La technique biologique de mise en œuvre de la decoherence quantique par le psychisme

 

Les indices qui laissent penser a l'existence de ce procédé utilisant l' assistance psychique du pilote dans le procédé de déplacement soit pour la navigation, soit pour la fourniture d'énergie

 

 Pour bien saisir le fil conducteur de cet écrit, nous demandons aux lecteurs d'avoir toujours à l'esprit ce que disaient trois entités au médium Robert DAVID lors d'une rencontre de type bedroom-visitors : " Nous avons besoin de vos cerveaux pour faire ce que nous faisons usuellement avec des machines"

 

- a) Roswell la machine vides sans moteurs visibles sans accessoires de navigation visibles (un modèle standard )

 Extrait de l'ouvrage de Sider " Les envahisseurs démasqués" Pages 212 à 214:

"Le colonel Corso précise dans son livre que, dans la carcasse de l'ovni récupéré au Nouveau Mexique, il n'y avait pas de moteur, mais que des panneaux surélevés comportant des impressions de mains en creux furent trouvés. I1 ne précise pas le nombre de doigts, mais après avoir parlé de petits humanoïdes munis de mains â quatre doigts (p. 32), il fait allusion à des êtres dotés de mains à six doigts (p. 78). Son coauteur William Birnes, déjà cité, admet qu'il s'agit d'une confusion, sans se montrer plus explicite.A notre avis, il se pourrait que ladite confusion vienne de ce que ces empreintes (en creux) de mains devaient comporter six doigts. Deux éléments importants nous confortent dans cette voie.Tout d'abord, dans le fameux film de Mr. Ray Santilli relatif à un cadavre de faux Extraterrestre diffusé sur TF1 dans l'émission de Jacques Pradel, " l'Odyssée de l'étrange ", du 21 juin 1995, un extrait , apparemment étranger à la parodie d'autopsie, nous a été proposé. I1 montre une table sur laquelle il y a trois panneaux épais d'environ 6 à 7 centimètres sur lesquels on distingue des moules de mains à six doigts. Puis une personne exhibe l'un de ces panneaux face à la caméra, en gros plan. Cette séquence très courte paraît incongrue par rapport à celle, beaucoup plus longue, de la fausse autopsie. De plus, elle est trop brève, si les panneaux sont des fabrications bassement humaines, car ceux-ci semblent résulter d'un travail soigné, très élaboré. A notre sens, il se pourrait que les panneaux soient authentiques et qu'ils aient été mêlés à la bande montrant la prétendue autopsie, dans un but d'intoxication. Car, en prouvant le subterfuge du cadavre de faux Extraterrestre, on discrédite la scène des panneaux aux mains à six doigts. Ensuite, nous avons une preuve testimoniale montrant que cette histoire de panneaux aux mains en creux sortant de l'ordinaire n'est pas apparue avec le film de Ray Santilli. En effet, en effectuant nos recherches sur la vague de "soucoupes volantes" de 1954 en France, nous avons découvert un article étonnant, qui fut initialement publié dans le journal d'obédience catholique " La Croix ", repris ensuite par d'autres quotidiens de province, dont le " Rouergue Républicain " ; ce texte a été publié dans notre " Dossier 1954 ". L'informateur de " La Croix " est un technicien américain laissé dans l'anonymat, qui participa à la récupération d'une "soucoupe" intacte ainsi qu'à un inventaire de son contenu. Aucune date ni aucun lieu précis ne sont cités. Mais il est dit qu'aucun moteur ne fut trouvé dans l'engin, ce qui pouvait passer, à l'époque, pour une histoire complètement folle. De plus, il signale la présence, sur le sol de l'appareil, de "ventouses" correspondant à des mains ainsi qu'à des genoux. Pour chacune des ventouses, il y avait six empreintes (sic). Faut-il comprendre six doigts ? Nous pensons que oui et, dans ce cas, les ventouses des genoux ne devaient pas en comporter. D'évidence, il s'agit d'une traduction mal faite à partir d'une version originale (verbale ou écrite) en langue américaine. A cela, nous pouvons ajouter le témoignage que nous avons publié dans notre premier livre, délivré par S. Théau (de son vrai nom Daniel Léger, décédé en 1993 ou 1994). En 1943, entre Gdyniaet Exelgroud, au bord de la mer Baltique (Pologne), il fit une rencontre du 3e type. L'histoire est longue, mais elle se termine ainsi : le pilote se mit à quatre pattes au centre d'une "soucoupe" qui était vide, cette scène étant observée par le témoin à travers une sorte de hublot. De même que nous signalons - dans la même source - un témoignage divulgué par Léonard Stringfield aux Etats-Unis, qui fait allusion à un engin lenticulaire capturé avec ses passagers décédés (de petits humanoïdes), dont deux d'entre eux furent remarqués, également à travers un "hublot", figés dans la mort " A QUATRE PATTES " ! De même nous rapportons un autre cas collecté par L. Stringfield, dans lequel un militaire put entrer dans un vaisseau "alien" capturé par l'armée américaine, et constater qu'il n'y avait pas de tableau de bord, ni moyen visible de propulsion. Bref cet objet était vide ! Tous ces éléments semblent montrer que les allégations du colonel Corso, du moins celles relatives à l'absence de moteur, de système de navigation et autres appareillages "classiques", tout comme à la présence de panneaux équipés de moules de mains (à six doigts ?) sont vraisemblables. Et par la même occasion, ils renforcent davantage l'idée de leurres matérialisés (et très sophistiqués) que nous avons défendue dans cet ouvrage."

 Extrait de l'ouvrage de Jean SIDER "OVNIS: La solution du mystère" donnant des précisions sur l'aspect de la soucoupe SANS MOTEUR de Roswell:

 "Les militaires ont installé des projecteurs qui éclairent un appareil non pas discoïde mais triangulaire dont 1'avant et l' arrière sont arrondis. Un dôme allongé surmonte 1'avant. L'objet se trouve au pied d'une falaise à pic bordant une courbe de l'arroyo Cienago del Macho""I1 est légèrement encastré dans la falaise. I1 n'y a aucune trace de système de propulsion à l'extérieur, ni aucune présence de tableau de bord à l'intérieur. Le dessous de sa roque est constitué d'une structure métallique en nid d abeilles. Cinq corps d'humanoïdes sont découverts, trois dans 1 objet, un en partie dedans et en partie dehors, et un cinquième à terre près de 1 appareil. Tous sont morts." ( Pour plus de détails sur les circonstances du crash cliquer ici 250rec5.htm )

 

1°)Au sujet de l'absence de moteur

Nous voudrions faire remarquer à Jean Sider, avec tout le respect que nous lui devons que mis à part Roswell, la plupart des machines volantes dont il parle ici étaient des soucoupes comportant un rotor tournant à grande vitesse sur la périphérie de l'engin. D'ailleurs les trois soucoupes décrites par Franck Scully pour ce qui concerne la propulsion pourraient aussi figurer dans le panel proposé ici. Comme pour le modèle décrit par S.Theau elles n'avaient pas de moteur de type fusée ni rien d'autre qui aurait pu faire penser à un principe de déplacement newtonien. Même l'officier qui s'était exprimé dans le journal "La croix" a bien fait état d'un grand anneau tournant sur la circonférence de la machine. Dans ces conditions, il est assez malvenu de dire que ces engins n'avaient pas de moteur. Il faudrait être un peu plus prudent et dire que la plupart de ces soucoupes avaient un système de propulsion dont nous ne connaissons pas le principe de fonctionnement. L'affaire Scully qui semble prise très au sérieux au travers des écrits de chercheurs comme Gildas Bourdais ou Pierre Guérin, nous pensons au contraire que le rotor installé sur ces machines constitue le moteur de ces engins. Jacques Vallée a toujours affirmé que la "motorisation" des OVNIs était une farce, que l'intelligence responsable du phénomène s'amusait à nous leurrer en montrant autant de dispositifs de propulsion que de témoignage d'Ovnis. Ici la leçon de Vallée, grand gourou de l'ufologie, a été bien reçue par Sider ; la raison en est simple : ni Vallée, ni Sider ne sont des spécialistes de la physique théorique. De plus, pour se permettre d'affirmer que les machines sont toutes différentes au niveau du mode de fonctionnement, il faut vraiment y mettre de la bonne volonté. Les premiers ouvrages de Vallée sont truffés de machines à rotor. La machine d'Antonio Villas Boas, qui occupe pas mal de place chez Vallée, est un modèle du genre en ce qui concerne les machines à rotor. Il est trop facile d'affirmer des contre-vérités pour soutenir sa thèse mais ici la ficelle est trop grosse ! Non, monsieur Sider, non, monsieur Vallée, les soucoupes ne sont pas des engins hétéroclites tout droit sortis d'un magasin de jouets pour enfants ! Ici, vous ne vous comportez pas en ufologues mais en très mauvais statisticiens car le rotor tournant à très grande vitesse est bien une constante. Statistiquement, ces rotors sont faciles à répertorier dans la panoplie des témoignages dignes d'intérêt du dossier OVNI. Vous n'avez aucune excuse et sur ce point important, vous trompez votre monde outrageusement. Il n'est pas possible de mettre en avant éternellement l'OVNI en temps que leurre sans apporter la moindre preuve de l'existence de ce leurre autre que de fausses statistiques qui prendraient en compte les délires de soit-disants témoins. Si nous nous limitons aux nombreux cas avec traces circulaires au sol (souvent de grande dimension) accompagnant le témoignage visuel, le doute n'est plus permis. Nous avons pas mal de cas crédibles de crop-circles et pas mal de photos lenticulaires laissant supposer l'existence du fameux rotor. Statistiquement, les descriptions des machines faites par les abductés confirment l'existence d'une panoplie de soucoupes de formes et de tailles diverses qui utilisent un rotor en rotation rapide.

Cette petite mise au point n'était pas un luxe car l'ufologie souffre d'un manque de concision, elle s'alimente avec des à-peu-près et s'en contente pour des décennies. Après les fantasmagories de JPP, nous voici maintenant au cœur de la tourmente OVNI : Sider et Vallée nous ont eux aussi mené en bateau en affirmant qu'aucun moyen de propulsion ne peut être soupçonné. Comment, dans ces conditions, voulez-vous que des scientifiques se laissent convaincre si entre ufologues nous ne sommes même pas capables de définir une plate-forme avec un consensus minimum, des arguments solides qui cadrent bien avec l'observation tout en étant scientifiquement acceptables ? Nous pensons ici au rapport minable qui avait été proposé aux scientifiques à Pocantico.

Henry Chaloupek (ufologue de très bonne réputation ) a bien connu Daniel Leger. Il nous a affirmé que Leger avait été toute sa vie marqué et fortement impressionné par sa rencontre inopinée avec la femme pilote et la soucoupe. Le rotor tournant était bloqué dans le sable. Daniel Leger était un homme honnête qui ne mérite pas qu'on le salisse en laissant croire qu'il a eu affaire à une hallucination. Il n'est pas forcément nécessaire d'admettre cette affaire sans discuter mais la matérialité et la technicité de cette soucoupe n'est pas à rejeter comme une imbécillité. Il faut ici se poser la question de dysfonctionnement dans le temps et plutôt qu'une hallucination ridicule, il serait préférable d'admettre que Leger s'est trouvé face à une machine de notre futur pour un court instant. Les dossiers du paranormal grouillent de cas de décalages temporels ; pourquoi pas dans ce cas d'OVNI exemplaire ?

Les machines à rotor sont des machines qui intéressent fortement la propulsion des années futures. La RR3 vécue par Daniel Leger est la cerise sur le gâteau : c'est la confirmation par l'absurde mais confirmation tout de même que des machines comme celle décrite en 164/375 existent bien quelque part. Comment Sider peut-il se donner autant de mal pour exhumer des RR3 avec autant de détails annexes confortants pour ensuite imaginer que des entités invisibles nous joueraient des tours (pendables) de cet envergure.

Puisqu'elle n'a pas de moteur visible, l'évidence pour Jean c'est que la soucoupe ne peut pas se mouvoir. Un simple pédalier de vélo aurait été suffisant mais puisque rien n'est décelable (pour sa logique de terrien ignorant son futur scientifique et technique), il décrète péremptoirement que cet engin n'est pas un véhicule mais une "maquette" de véhicule contenant des "maquettes" d'entités humanoïdes pour tromper les témoins qui auraient été fabriquées par des êtres invisibles : les Aliens ???

C'est ici que le bat blesse ! On ne peut pas expliquer (sans y laisser quelques plumes ) une chose qu'on déclare impossible par une autre chose qui est encore plus impossible .

Pour commencer, la femme pilote de l'affaire Leger était allongée au centre de la soucoupe et non pas "à quatre pattes", restons précis car les généralisations sont nocives à toute recherche honnête.

Elément primordial en cause dans la polémique de fond entre casar et Sider :

Par son enquête minutieuse et bien documentée, Jean Sider démontre que des soucoupes en "tôles et boulons" ont très probablement été récupérées par l'armée américaine. Le fait que ces machines volantes ne comportent pas de moteur ni appareillage de navigation (comme devraient avoir des avions ou des fusées ) ne justifie pas selon nous que ces machines soient des leurres. JS jette ici honteusement l'éponge, il abandonne la partie en supposant à tort que des machines aussi simples ne peuvent pas se mouvoir dans l'espace. C'est ici que nos avis divergent complètement. Cet élément important du dossier OVNI (ayant enfin des preuves matérielles ) mériterait tout de même d'être exploité plus sérieusement et non pas rejeté honteusement comme étant une absurdité.

 Abandonner le navire en perdition (faute d'imagination avec une échappatoire aussi ridicule que celle d'Aliens invisibles alors que des preuves sont à portée de main dans les hangars de l'armée américaine) est inacceptable pour un ufologue digne de ce nom. Si ces machines existent vraiment , ce n'est pas parce qu'elle sont incompréhensibles en regard de nos connaissances terriennes ridiculement en retard qu'elles ne peuvent pas être le produit d'une très haute technologie existant ailleurs dans notre univers immense (ou dans d'autres univers inconnus de nous ). C'est le contraire qui aurait été étonnant ! Si un vaisseau extraterrestre existe réellement sur terre, il est normal et OBLIGATOIRE qu'il soit incompréhensible pour notre logique. Il est d'ailleurs anormal et honteux pour ceux qui les détiennent de dissimuler ces machines fabuleuses à la face du monde.

 

2°) Au sujet de l'absence d'accessoires de navigation:

 Le psychisme du pilote est parfois peut être en cause ?

Abordons maintenant la question des empreintes de mains en creux retrouvées dans certaines soucoupes de petite taille ; une curieuse manière de piloter la soucoupe à "quatre pattes" ou allongé sur le plancher au centre de la machine. Il faut reconnaître que cette méthode de pilotage pas très orthodoxe provoque une réaction sans appel de Jean Sider décrétant que dans ces conditions, ces machines ne peuvent être que "des leurres matérialisés (et très sophistiqués) ". Selon nous, il en est tout autrement : loin d'être des leurres, ces machines extrêmement simplifiées pourraient être produites par une civilisation E.T disposant d'une très haute technologie. N'oublions pas que ce chapitre intitulé décohérence = propulsion s'est fixé pour but de démontrer que certains dossiers paranormaux contiennent les germes des grandes découvertes de notre futur à très long terme. C'est la cas pour les machines à voyager qui existeront dans notre futur et qui pourraient bien avoir l'apparence des soucoupes sans moteur venues d'ailleurs dont il est question ici. Si on extrapole les témoignages concernant les phénomènes poltergeist à la science du futur, il n'est pas interdit de penser que dans quelques centaines d'années, les recherches sur le cerveau mettrons en évidence les raisons exactes pour lesquelles l'esprit humain agit sur la matière dans certaines conditions bien précises (la décohérence quantique est en cause ici) dans les affaires poltergeist. C'est ici que prend naissance la possibilité de concevoir des machines à voyager qui seraient la concrétisation de la symbiose entre biologie et physique. Dans ces conditions, quoi de plus normal de connecter physiquement (et psychiquement par un moyen qui nous échappe complètement) le pilote à la machine par l'utilisation d'accessoires constitués par des empreintes en creux des mains et des pieds aussi dans certains cas). Cette possibilité nous semble une option extrêmement efficace et simple qui éviterait l'utilisation d'une machinerie complexe dont l'encombrement serait incompatible avec un engin de petite taille. Les soucoupes petit modèle semblent utiliser cette technique pour des déplacement individuels sophistiqués (voir L'affaire Daniel Leger 164rec.htm:). Ce modèle de soucoupe pourrait bien correspondre à un modèle standard extrêmement simplifié qui serait utilisé à grande échelle dans l'univers par les civilisations ayant accès à la connaissance globale en physique; ceci au même titre que nous utilisons le vélo en exploitant nos connaissances des lois de mécanique (action /réaction ) de Newton.

C'est ici que se pose avec acuité la question de la crédibilité du cas Jean-Claude Pantel qui contient l'ensemble des ingrédients nécessaires à la fabrication des soucoupes qui utiliseraient certaines compétences "biotechniques" que fournirait le pilote. Nos laboratoires ne travaillent-ils pas en ce moment sur des systèmes informatiques ayant recours aux biotechnologies ?.  Au lieu de nous servir l'explication du dossier ovni par des leurres, JS devrait méditer sur la curieuse manière de tomber qu'ont les cailloux dans l'affaire poltergeist de Devaux qu'il rapporte lui-même a la page 231rec4.htm :

"deux fillettes virent des pierres tomber autour d'elles. Les pierres tombaient avec une lenteur étrange. Les enfants coururent a la maison familiale et revinrent sur place avec leurs parents. Les pierres tombaient encore, toujours avec la même lenteur étonnante" .

La physique des poltergeist est AUSSI celle qui régit le fonctionnement de ce genre de soucoupe (dont Sider dit qu'elles n'ont pas de moteur).Cette physique est actuellement totalement inconnue des hommes pourtant l'apparition de cailloux dans des locaux fermés et la trajectoire erratique sans masse de ces cailloux prouve que des gens moins cons que nous (existant ailleurs ou dans notre futur) connaissent le secret de ces manifestations qui semblent diaboliques.

Le psychisme des deux fillettes est ici en mesure de générer des forces incroyablement performantes .Notre physique devrait fournir une quantité énorme d'énergie pour faire la même chose. Nous pouvons en déduire que les fillettes ont ici un pouvoir psi inimaginablement puissant.

La matérialisation des cailloux et l'absence de masse de ceux-ci sont deux constantes des poltergeist. Le nombre de témoignages de ce genre est tellement important dans l'histoire (récente ou ancienne) que les scientifiques peuvent des a présent considérer cette physique étrange comme une certitude; une réalité qui figurera dans les manuels de physique du futur.

 Nous pensons rendre ici un grand service a la recherche fondamentale (service gracieux parce que personne n'a jamais octroyé le moindre centime de subvention à CASAR mis a part quelques vociférations malsaines)

Sur la base des ces considérations révolutionnaires de physique que nous pouvons intégrer sans risque a notre raisonnement pour faire l'analyse pointue du cas Daniel Léger (alias S Theau: 164rec.htm); nous pouvons en déduire plusieurs points qui sont inacceptable a la logique terrienne et le niveau d'étrangeté de beaucoup de témoignages pourrait sérieusement diminuer a la lumière des éléments suivants :

- Le rotor qui se retrouve dans n nombre incroyable d'observations d'OVNIs est la seule partie visible en rapport avec la propulsion; il se pourrait que le psychisme (conscient) du pilote soit le fournisseur de l'énergie de rotation au meme titre que le psychisme des fillettes a fourni l'énergie de matérialisation dans l'exemple poltergeit ci-dessus

 - La position couchée de la femme pilote au centre de l'engin sur le plancher pourrait s'expliquer par des contraintes de centre de gravité au moment du départ. (nous nous expliquerons ultérieurement sur ce point) et aussi pour des raison techniques liée au psychisme du pilote dont le champ exploitable aurait la nécessité absolue de se situer au centre précis du dispositif.

- Les empreintes de main en creux auraient alors toute leur utilité pour positionner le pilote a l'endroit précis où il doit être pour que le dispositif fonctionne. Nous supposons qu'un champ  psychique est ici en cause; ce n'est pas une supposition gratuite mais des déductions que nous faisons suite a différentes études du paranormal dont celle du médium Mathew Manning sous contrôle scientifique stricte a Toronto. Voir nos anciennes éditions de "microscope"N°104 : MANNING.htm

- Le manque de confort évident pour parcourir de si longues distance (supposées) decribiliserait sérieusement l'engin en tant que machine a voyager loin. En réalité si nous transposons la physique des poltergeist ; le trajet serait instantané quelque soit la distance a parcourir. L'étrangeté dans ce cas diminue encore pour laisser présager que seule notre grande ignorance des lois de physique est en cause dans ce genre d'affaire.

------------------------------------------

Pour bien situer notre raisonnement il faut revenir aux éléments concernant les machines physiquement présentes sur terre dont nous n'avons aucune idée du mode de fonctionnement.Rendons grâce à Sider qui a le grand mérite d'avoir exhumé ces informations primordiales du malstrom ovni par des enquêtes minutieuses.

Eléments qui donnent du crédit a l'hypothèse extraterrestre au second degré (tôles et boulons "decoherables" ,dans la logique de la dématérialisation)

En ce qui concerne la soucoupe (de l'article du journal "La croix" ) décrite en 164rec2.htm est manifestement une soucoupe sans rotor donc sans moteurs visible et sans tableau de bord comme pour la machine de Roswell . Les entités dont parle le témoins ayant de longs poils et des serres ou des longues griffes aux mains. Beaucoup de témoignages sur ces entités ont été trouvés en Amérique du sud (surtout au Venezuela ), ils signalaient des entités très agressives dont le véhicule volant ne comportait pas de rotor. Lors de combats au corps a corps celle-ci se sont avérées être très légères et très résistantes aux coup de couteaux. Poids apparent; une quinzaine de kilos environs. Elles avaient une force incroyable. Le cas décrit dans l'article de "La croix" nous semble très crédible pour ces raisons. (similitudes avec l'affaire de KELLY Opkingsville Kentucky)

Ce cas incroyable du journal la croix correspond très probablement a la réalité car plusieurs indices très cohérents y figurent , Il faut surtout retenir que cette soucoupe 164rec2.htm se trouve ici en présence d'un cigare. Nous avons donc en présence deux technologies différentes qui sont mises en œuvre par des humanoïdes supérieurement évolués. La première déduction intéressante étant que ces éléments datant de 1954, ils sont d'un très grand intérêt. La seconde étant que la soucoupe récupérée ici est très probablement une navette qui circulait entre un vaisseau mère situé en haute altitude et la terre. Le cigare de sauvetage est selon nous (tout le monde a le droit de faire des spéculations mais celles-ci sont étayées) conçu selon une technologie extrêmement sophistiqué, c'est la réplique en miniature du vaisseau mère. Le vaisseau en forme de cigare décrit ici est selon notre étude de l'ensemble du dossier OVNI une machine "invincible" sa technologie est ainsi faite que le vaisseau ne peut pas tomber entre nos mains. En cas d'avaries graves, il se retrouve obligatoirement chez lui a son point de départ sur sa planète d'origine , ceci pour des raisons de technologie quantique que nous ne connaissons pas encore. Ces vaisseaux mère en forme de cigare rougeoyant de très grande dimension capable de décoller a la verticale sont une constante du dossier OVNI ; beaucoup de témoignages dont certains de pilotes en haute altitude l'atteste. Ces faits datent des années 50 et ne sont constants dans le temps. Il se pourrait que ce genre d'engins ne reviennent pas pendant très longtemps et le fait de ne plus en voir de ce type n'enlève rien a la réalité des visites E .T qui ont été effectives il y a plus de 50 ans. Notre étude prend surtout en compte cette période très riche en information ufologique. Il est évident que c'est la partie technologique UFO qui est le but principal de nos recherches afin d'essayer de démontrer qu'il n'y a pas que de leurres dans ce dossier. Il existera toujours des ovnis, ceux qui sont les faux ovnis, les ovnis psychiques dont on a une grande majorité dans le ciel actuellement ne sont pas forcement intéressants pour ce qui concerne la technologie des tôles et boulons au second degrés même si tout est lié. Les faux ovnis apporteront de l'eau au moulin de nos connaissances mais ils n'ont pas de rapport immédiat pour aider à la fabrication de machines manufacturées a voyager dans l'hyperespace (les hypermachines). Si les cigares ne nous apportent pas grand chose au point de vue de la conception de ces "hypermachines", par contre les soucoupes a rotation rapide (RUR) nous sont d'un grand secours pour expliciter ce que casar a nommé la 6° loi de mécanique universelle.(voir nos éditions antérieures de "Microscope") .Pour bien comprendre ce point, il suffit de comparer les machines de l'affaire Leger, du cas A2 dans 164rec1.htm et la machine d'Antonio Villas Boas. Les machines comportant un rotor de motorisation sont une constante importante du dossier OVNI elles désignent un modèle technique universellement connu. Ce modèle est en accord parfait avec la physiques actuelle au niveau des particules mais la mise en application de cette microphysique a notre échelle n'est pas encore admise par les physicien , personne ne semble en avoir bien conscience a cause des balbutiements de la physique macroquantique dans laquelle nous entrons de plein pied actuellement. Grâce à cela , nous avons la chance de vivre les derniers moments du rationalisme matérialiste ringard et sous peu les sceptiques inconditionnels du paranormal comme les Henri Broch et les Delarue vont en avoir pour leur argent.

--------------------------------------------------------------------

 

- 3°) Robert Monroe; le loosch ouvrage 046/… et 231/238

 

- 4°)Les enfants et les apparitions d'OVNI

 1°) ovni et enfants en Grèce : Mercredi 5 Juin 2002 (45 enfants d'une école sont témoins) .Santral d'Antalya, une ville maritime de la Méditerranée, située à environ 210 kilomètres au sud-ouest d'Ankara, la capitale de Turquie. Un des témoins, Murat Esici âgé de 11 ans, a déclaré : "il (l'occupant du vaisseau) émettait des rayons rouges de ses yeux. Ses mains et ses pieds étaient de fer. Il avait une tête très grande, et il mesurait environ 1,8 mètres de hauteur." Extrait site IPANI.htm

2°) cas d'ovni psychique évident ? lié a des enfants en italie : Le 23 mai 1987, à Crosia, petit village de Calabre, une statue de la Vierge Marie se met à pleurer. Deux jours plus tard, Vincenzo Fullone,15 ans et Anna Biasi,12 ans, commencent à bénéficier de visions extatiques de la Madone. Soudain, Vincenzo Fullone qui vient de sortir d'une transe extatique, crie : << La Vierge m'est apparue et m'a informé qu'un prodige va se produire dans quelques instants. Sortez tous de l'église, et surveillez le ciel !  Les témoins surexcités se ruent à l'extérieur de l'édifice. Pascal Campana est prêt, la télécaméra sur l'épaule réglée pour fonctionner dès que quoi que ce soit se produit. Tout à coup un brouhaha allant crescendo monte parmi les fidèles : " La voilà! " Un phénomène lumineux apparaît dans le ciel que la foule pense être la Vierge.II s'agit en fait d'une petite boule de lumière de forte intensité qui grossit au fur et à mesure qu'elle se rapproche des témoins. A un moment donné, la boule se transforme en curieux aéromobile lenticulaire, nanti d'un trou en son centre, et de deux < échancrures >sur ses bords, diamétralement opposées (voir les photos reproduites).Pendant plus de six minutes, le coiffeur transformé en cameraman filmera les évolutions ahurissantes de la "chose" : virages à angle aigu, démarrages foudroyants, arrêts subits, chutes brutales, remontées instantanées à la verticale, etc. bref toute la panoplie des performances auxquelles les ovnis nous ont habitués. (pour les details, voir Crosia dans 164rec1.htm)

 

-5°)Les adultes ( médium qui s'ignorent) prédisposés aux apparitions d'ovni et aux abductions: ( WOODS , Robert DAVID , P.Vieroudy , voir 231/…)

Enfants prédisposés ou adultes "profilés" ; des preuves au sujet des ovnis psychiques existent bien voir l'affaire CROSIA dans ce fichier.

 

 

- 6°)Les adultes prédisposés aux phénomènes de type poltergeist (Pantel)

 

- 7°) Le comportement des entités "semi-géometrisés" vis a vis des enfants dans l'affaire Pantel 248/…

 

- 8°)Les enfants dénominateur commun dans les poltergeist

 

-9°) Les abductés HUGO telep.htm

 

- 10°) Les abductées en relation avec la conception d'enfants hybrides ou "semi-geometrisés"

 


 Chapitre II

La technique industrielle de mise en œuvre de la decoherence quantique par l'utilisation d'un rotor

 

Les indices qui laissent penser a l'utilisation de ce moyen de déplacement par des supercivilisations

 

- a) Les machines a rotation ultra-rapide

 Extrait tiré de livre de Jean Sider "ULTRA TOP SECRET" :L'affaire Daniel Leger 164rec.htm met en scène une soucoupe a rotor:

 "S. Théau vit que l'intérieur était pratiquement vierge de tout appareillage. Il aperçut la femme qui se plaçait "à quatre pattes" au centre de l'appareil, ou plutôt en position allongée, comme celle d'un pilote de moto de compétition. Ce détail singulier est très important, j'yreviendrai par la suite lorsque je présenterai deux autres éléments d'information qui viendront en annexe à mon rapport sur ce cas. Un léger ronronnement se fit entendre et les deux anneaux de l'engin - les bords, des " assiettes " - se mirent à tourner, dans le sens des aiguilles d'une montre pour la "couronne" inférieure, et dans le sens contraire pour la couronne supérieure, et ce de plus en plus vite."

  Apres le crash d'une soucoupe a rotor vécu par Daniel Léger en 1943, voici un autre crash en 1954 avec le même modèle de soucoupe a rotor avec le cas A2 dans 164rec1.htm :

" Il s'agissait d'un objet métallique couleur argent, la << soucoupe >> classique signalée dans de nombreux rapports, faisant entre 40 et 50 pieds de diamètre. L'un de ses bords paraissait enfoncé dans le sable. Il avait un dôme au centre, mais l'anneau extérieur qui l'entourait tournait encore dans le sens contraire aux aiguilles d'une montre. Hors de l'engin, à bonne distance, il y avait quatre corps étendus par terre, apparemment sans vie. Observés d'une trentaine de pieds de hauteur, ils paraissaient faire entre 4 et 41/2 pieds de haut,? munis de très grands yeux disproportionnés par rapport â la petite taille des créatures. Les corps étaient tous habillés du même uniforme bleu foncé et étaient démunis de casques"

Contrairement a ce qu'on pourrait supposer, l'affaire d'Astec exposée dans le livre de Franck SCULLY est a reconsidérer , elle deviendrait beaucoup plus crédible si on se réfère à l'avis de Gildas Bourdais.Cette affaire parle du crash de trois soucoupe à rotor dont le profil est curieusement similaire à celles décrites dans ce chapitre.

Documentation tirée de l'ouvrage : "Le Mystère des Soucoupes volantes" Franck -Scully - Del Duca 1951

058_120.gif 058_122.GIF 058_124.GIF 058_126.GIF 058_128.GIF 058_130.GIF

 L'ouvrage 250/…de Gildas Bourdais "La levée progressive du secret" apporte justement des éléments complémentaires au sujet de ces soucoupes par des témoignages intéressants même s'ils peuvent toujours être mis en doute. Celui de l'avocat Daniel SHEEHAN qui clôture la conclusion du livre de Gildas Bourdais (page 404) n'est pas le moins crédible.

-Page 209 temoin ayant vu le film d'une soucoupe accidentée dans un désert.

-Page 217 citation d'un sergent de l'armée americaine: été 1953 camp Polk " C'etait un objet ovoïde sans fenêtres ni lumières dont le plus grand diamètre était entouré d'une sorte d'anneau qui tournait encore" "Le sol autour de l'appareil était brûlé, encore chaud et transformé en une substance poudreuse, comme de la brique pilée" Ce témoignage mérite beaucoup d'attention car le témoignage concernant les cailloux qui de désagrègent en poudre (brique pilée) est très important. C'est une constante liée a la decoherence quantique. Nous en avons parlé a plusieurs reprises dans nos éditions antérieures: voir 236/338 a titre d'exemple **. Ce point crédibilise fortement le témoignage du sergent rapporté par Gildas Bourdais a qui nous adressons toutes nos félicitations pour ce travail de compilation sur l'armée américaine.

** Extrait de 236/338 "Traces au sol suite a un atterrissage de soucoupe le 5 janvier 1970 a Montigne 16270 France les pierres situées dans une cuvette de deux mètres de diamètre ( et quinze centimètres de profondeur) tombaient en poussière. Plusieurs témoins dont deux enfants de Monsieur Aubineau cultivateur.

-Page 299 temoin ayant eu accès (par mégarde ?) à un rapport officiel comportant des photographies de soucoupes et d'humanoïdes.

Nous voici donc maintenant avec pas mal d'éléments qui constituent un faisceau concordant très intéressant pour l'avenir de l'ufologie. Si nous prenons en compte les déclarations laissant entendre que le champ inconnu qui serait en cause dans le fonctionnement des soucoupes de type Astec ou Leger (voir page 250/183) serait "mis en œuvre par un champ magnétique extrêmement puissant qui serait induit par un courant rotatif oscillant à haute tension."

Même si on est en droit de mettre en doute l'ensemble des déclarations faites par le Docteur Fontes a Carl Lorenzen ; il apparaît que les services secrets américains s'imaginant ici naïvement que la propulsion est de type newtonien , (un genre de MHD)en réalité la supposition très gratuite qu'il font rejoint merveilleusement bien ce que nous supposons être un principe de dématérialisation lié au fait que le champ tournant agissant sur des éléments mécaniques .Ils décrivent ici le principe de fonctionnement du moteur électrique. Comme il n'y a pas de bobinages dans la soucoupe; force est de constater que ce champ doit bien venir de quelque part ?…Dans tous les cas ce champ et destiné a faire tourner le rotor a des vitesse monstrueuses. La boucle est bouclée car le pont reliant la mécanique quantique industrielle du futur rejoint ici la biologie au niveau du psychisme dont parle Sylvain Michelet dans son merveilleux ouvrage sur les poltergeist "Lorsque la maison crie" Edition "J'ai lu " Robet Laffont 1994 page 74 :220_74.GIF

Il est question ici de la disparition d'une clef a griffe dans l'affaire poltergeist HUBERT.htm et curieusement les champs électriques en rotation entre en scène. Nous laissons ici le loisir aux lecteurs perspicaces de faire les rapprochements qui s'imposent.

 

 

- b) les théories de physique en relation avec la relativité modélisées par un rotor en mouvement rotatif a très grande vitesse.

 

-c)les témoignages OVNI concernant les machines, les traces au sol et les effets induits.

 

-d) La technologie du laser à atomes


Chapitre III

L'imbrication

 

Pour être complet, Il faut prendre en compte le fait que des êtres vivants ayant ce pouvoir psychique inconscient de décoherer la matière pourraient AUSSI interférer sur le fonctionnement des machines industrielles (manufacturées) utilisant la décoherence par la mise en œuvre d'un rotor (en rotation extrêmement rapide). Autrement dit les deux principes ont des convergences dans certains cas d'apparitions d'OVNIS une machine manufacturée pourrait très bien se retrouvée "piégée" accidentellement par des individus qui ne se rendent pas compte de leur pouvoir, surtout des enfants ayant le pouvoir inconscient de décoherence lié au poltergeist . Ceci expliquerait aussi pas mal de cas d'ovnis (réels ou imaginaires matérialisés) générés par des médiums.

 

 

4°) La preuve de l'existence du paranormal par la science officielle:

UN PHYSICIEN (AMI DE CASAR) VM QUI A DES CHOSES INTERESSANTES A DIRE : FILMOR4.htm

 

D'une pierre trois coups

Trois physiciens de l'université de Stanford Nima Arkani-Hamed, Savas Dimopoulos et Gia Dvali ont les dents longues.

a) Ils estiment que pour pouvoir arriver a la grand unification (qu' Einstein désespérait de réaliser) il faut envisager l'existence d'une ou plusieurs dimensions supplémentaires aux quatre connues. Voici ce qu'ils disent :"Nous seront obligé de prendre en compte l'existence d'au moins une dimension supplémentaire de notre univers .Cette dimension est invisible dans notre réalité mais elle existe obligatoirement , sinon aucune équation ne pourra jamais débloquer la situation pour arriver a l'unification".

b) L'existence d'au moins un univers parallèle est a prendre en compte pour concevoir l'unification mathématiquement. Voici ce qu'ils déclarent les physiciens de Standfort sans sourciller :" Il est possible qu'il existe des mondes parallèles a quelques dixièmes de millimètre de nous." "Notre grand Univers n'est peut être qu'un petit détail dans un espace bien plus grand encore" "L'existence d'une dimension supplémentaire ne modifierait pas les lois de la physique mais elle constituerait une nouvelle arène pour les utiliser." (nous avons mis cela au conditionnel par respect pour la déontologie mais notre source donne cette information a l'impératif ? avouez que les scientifiques prennent des libertés qu'ils ne tolèrent pas chez les ufologues)

Voilà qui n'est pas banal, on croit rêver; ce n'est pas un charlatan du paranormal qui s'exprime ici mais Nima Arkani-Hamed physiciens de l'université de Stanford. Pour CASAR qui s'est fait traité de cinglé pendant des années par des sceptiques (très éduqués) pour avoir soutenu la même chose c'est un scoop.

 

c) La force de gravitation est de très faible intensité par rapport aux autres forces (électriques et nucléaires) ceci est anormal, elle est freinée par son passage dans une autre dimension , sinon elle aurait sensiblement la même intensité que les autres forces. Sans la prise en compte de ce paramètre nos connaissances sur la gravitation resteront figées indéfiniment.

Voici des éléments nouveaux qui font bien l'affaire de CASAR dans sa quête d'une explication scientifique globale des faits paranormaux. Pour commencer reconnaître officiellement l'existence d'un univers parallèle nous arrangerait bien car c'est exactement ce que disent les entités qui poursuivent Jean-Claude Pantel depuis des décennies (Karsenstein, Gigor, Rasmunsen qui s'expriment a haute voix dans l'appartement de Pantel depuis plus de trente ans) Elles interfèrent dans sa vie et réalisent des prouesses paranormales inimaginables (dématérialisations d'objets entre autre) Si les scientifiques commencent a dire qu'un univers parallèle existe, ils admettent donc implicitement l'organisation magnétique de l'affaire Pantel. Espérons que la science prendra enfin cette affaire au sérieux et qu'elle daignera lever le nez de ses calculs mathématiques pour constater de visu l'existence du monde parallèle en question. Ce n'est pas tous les jours qu'une occasion de ce genre se présente alors messieurs les mathématiciens sautez sur l'occasion.

Pour ce qui concerne la gravitation dont ces théoriciens disent qu'elle est anormalement faible nous vous demandons maintenant un peu d'attention. Voici leur évaluation de la situation :" Toute la matière ainsi que les forces électromagnétiques et nucléaires seraient confinées dans notre espace a trois dimensions. Seule la gravitation se propagerait dans les dimensions supplémentaires; elle serait atténuée à cause de cela par rapport aux autres forces. Pour faire simple nous dirons que la gravitation est influencée (freinée) car elle agirait aussi dans une (ou des) dimensions inconnues, contrairement aux autres forces qui seraient confinées dans notre univers"

Si cette avancée scientifique sans précèdent devait se confirmer , il n'est donc pas ridicule de supposer qu'un jour par des artifices technologiques dont ils ont le secret nos physiciens trouverons le moyen d'éviter a la gravitation de se laisser atténuer par le filtre que représente le passage dans une autre dimension. Dans ces conditions les dossier du paranormal deviennent plus limpides et surtout officiellement crédibles

- Pour ce qui concerne l'ufologie: Les témoignages sont édifiants; certains OVNIs tombent du ciel avec une énorme accélération pendant la descente (plusieurs g). Une force puissante est en action sans qu'aucun moteur a poussée (type fusée) ne soit visible. Le cas de Berlin (Hasselbach) en 1952 parlait une énorme soucoupe ayant un rotor énorme qui semblait se jouer magistralement de la gravitation. Laissons la parole aux témoins : " La vitesse de rotation de l'énorme rotor que constituait l'extérieur de l'engin s'accéléra de façon prodigieuse. La machine pris de l'altitude tout en produisant un sifflement comme une bombe qui tombe"

- Autre exemple montrant que nos connaissances en matière de gravitation sont extrêmement maigres: "Le 10 octobre 1954, Mr. Michel Toutain, de Marville-Moutier-Brûlé (Eure-et-Loir), vit sa bicyclette "refuser" d'avancer, immobilisée, semble-t-il, par un objet lumineux bizarre ! " Nous avons bien affaire ici a un champ gravitationnel plus puissant localisé dans un petit espace et imbriqué dans le champ naturel de gravitation terrestre. Les nombreux cas de callage de moteur qui représentent une constante importante du dossier OVNI témoignent que la maîtrise de la gravitation est une vérité de la Palice pour les humanoïdes hyper-evolués de l'univers.

- Pour ce qui concerne les possessions démoniaques , les effets physiques de l'ascétisme et bien d'autres dossiers (qui sentent le soufre encore aujourd'hui mais plus pour longtemps) la journaliste du Figaro Hélène Renard parle a juste titre de gravitation inverse dans son ouvrage 048_128.GIF :"Des Prodiges Et Des Hommes" Editions Ph.Lebaud 1989.

Les possessions démoniaques donnent aussi des exemples de lévitation attestés par des témoins d'une moralité irréprochable ; (souvent des ecclésiastiques).Ceci démontre par l'absurde mais démontre tout de même que la nature prend parfois des libertés avec les forces conventionnelles. Il ne faut pas être très futé pour deviner que dans ces cas exemplaires et rares la gravitation naturelle est "bousculée" par les dysfonctionnement psychiques de personnes malades (psychotiques ou autres) au point de nous apparaître par moment sous une forme modifiée , celle dont justement les physiciens de Stanford font état. Le paranormal précède donc sans contestation possible les grandes découvertes a venir. Si les scientifiques ne veulent pas en entendre parler alors que ce sont des informations utiles a leurs recherches, c'est leur problème , tant pis pour eux !

 Nous ne sommes pas au bout de nos surprises pour ce qui concerne les connexions possibles entre la prospective scientifique officielle sur l'univers et le paranormal.

  1. Les trous noirs sont des points de liaison entre univers parallèles .Ils sont juste a cheval entre les deux univers donc ils pourraient servir de point de passage pour des objets ou des véhicules E.T ou dans le pire des cas des informations pourraient transiter par ce biais . Des contacts visuels pourraient avoir lieu entre êtres vivants d'univers différents avec le niveau d'étrangeté maximum pour celui qui ne dispose pas des connaissances nécessaires. Celui qui a la connaissance aurait les moyens de controler ou de mystifier l'autre.( l'autre étant nous les terriens en l'occurrence).Si les scientifiques ont vu juste, ils sont entré sans le savoir de plein pied dans le fameux dossier des abductés.
  2. Des trous noirs peuvent se former de manière naturelle dans notre espace a cause de concentrations énergétiques. Selon Johnatan Feng et Alfred Shapere qui émargent respectivement au MIT et à l'université du Kentucky (Lexington)
  3. Lorsqu'ils disparaissent par évaporation, ces trous noirs (qui pour certains sont froids) émettent un rayonnement dit de Haukings
  4. La matière sombre (masse manquante ) pourrait se trouver dans l'univers parallèle et les astres qui y seraient présent comme chez nous laisseraient passer leur gravitation qui interférerait dans nos calculs sur la masse manquante. Une idée géniale des trois physiciens de l'université de stanfort cités plus haut : Nima Arkani-Hamed, Savas Dimopoulos et Gia Dvali.

 

Si nous nous attendions a cela, nous nageons ici en plein paranormal , pincez moi! Je rêve ? .C'est Gildas Bourdais qui va être content puisqu'il a consacré une bonne dizaine de pages de 384à 394 a la question des passages vers un autre univers dans son ouvrage "La levée progressive du secret" JMG édition (n° 250 dans 1BIB.htm )

 

Nous avons toujours affirmé dans les éditions de "Microscope" que la réponse SCIENTIFIQUE a l'explication du paranormal serait impossible tant que la mécanique quantique serait en opposition avec la relativité. C'est donc avec une grande satisfaction (pour ne pas dire jubilation) que CASAR (le guetteur du siècle) voit arriver un modèle théorique qui réconcilie les deux "sœurs ennemies" de la physique tout en collant parfaitement a l'explication officielle d'une majorité des faits paranormaux . Il est important de souligner que le modèle d'univers en inflation (big-bang) reconnu par l'ensemble de la communauté scientifique n'est pas incompatible avec le modèle globale a plus de quatre dimensions proposé par Arkani, Dimopoulos et Dvali. EN conciliant mathematiquement la MQ avec la relativité, les théoriciens ont AUSSI réconcilié le paranormal avec la science. Le modèle de l'univers inflationniste apparaît maintenant comme la composante d'un ensemble beaucoup plus vaste. Pour illustrer notre propos, nous dirons que l'univers matériel composé de milliards de galaxies était supposé isolé. En réalité c'est comme si notre univers occupait un étage d'un immeuble sans avoir la moindre idée de l'existence des autres étages. La grande nouveauté étant que la force de gravitation concerne tous les étages simultanément contrairement aux trois autres ( atomique forte, atomique faible et électromagnétique) qui restent confinée dans un seul étage. Autrement dit si des univers voisins ou parallèles existent , ils fonctionnent chacun avec des forces internes mais ils sont concernés collectivement par une même force commune qu'est la gravitation.

Les physiciens travaillent actuellement avec acharnement sur la gravitation car celle-ci détient les clefs du futur. Le grand accélérateur (LHC) de Genève devrait faire des découvertes primordiales sur ces questions d'ici 2007.

En conclusion nous dirons que si le paranormal n'existe pas, ce n'est pas a Georges CHARPAK à le décréter ;le seul juge sera le grand collisionneur du CERN.

 

Condamner sans jugement n'a jamais été un bon comportement scientifique

 

----------------------------------------

Précision utile: Nos lecteurs pourraient trouver une contradiction vis a vis de ce que nous disions au sujet des trous noirs (en M107) au sujet de la théorie GRAVSTAR.htm et la théorie de l'unification développée ici. En réalité nous nous sommes assez mal exprimé car deux théories sont totalement compatibles entre elles. En réalité nous mettions en question au centre de la Galaxie les "fuites" de matière vers un univers voisin alors qu'une production massive d'hydrogène se produit a cet endroit . Les trous noirs au niveau cosmologiques ne cadrent pas avec l'observation, Jean Pierre PETIT auteur de travaux de cosmologie sur ce sujet déclare :

" Si j'envisage maintenant la possibilité que de la matière puisse être "naturellement" transférée de notre univers vers son jumeau, c'est que j'y vois une alternative au modèle du trou noir, qui semble avoir bien du mal à cadrer avec des données observationnelles (pourquoi nos "trous noirs géants" sont-ils si "silencieux" ?).

 

Les trous noirs au niveau fondamentale dans l'infirment petit comme au niveau macroscopique ont selon nous un bel avenir car ils sont les seuls points de passage vers un autre réalité, un univers matériel dont nous ignorerions totalement l'existence . Ils détiennent la clef de beaucoup de phénomènes qu'on croit paranormaux, surtout en ce qui concerne le dossier OVNI ou le dossier Pantel .Dans un même ordre d'idée, si nous avons souvent dit que les univers parallèles n'étaient pas notre tasse de thé dans la recherche de la vérité paranormale, c'est que dans un souci d'efficacité nous considérions qu'avant d'explorer les univers parallèles dont la preuve de l'existence n'est pas faite (nous en sommes encore loin puisqu'ils n'existent que sur le papier) la logique voudrait qu'on s'intéresse a notre univers matériel réel et GEANT.htm dans lequel nous sommes. Ne nous faites donc pas dire ce que nous n'avons pas dit et si la théorie de l'unification selon Arkani, Dimopoulos et Dvali se confirme elle donne du crédit a nos idées car des civilisations hyper-evolueéesde notre univers auraient la capacité d'exploiter ces connaissances aussi bien pour aller dans un univers voisin que pour venir chez nous. Force et de reconnaître que les idées développée par Jean-Pierre Petit se rapprochent ici des nôtres. Ceci uniquement sur la vision des voyages intergalactiques car nous sommes en désaccord total sur la MHD et l'affaire Ummo. Mea culpa donc du bout des lèvres car les théories de Petit ne passent vraiment pas par le même raisonnement que le notre. Nous nous appuyons sur les travaux extrêmement prometteurs liés a la gravitation qui déboucherons sur l'unification. C'est une autre pointure que ce que développe Petit au sujet des voyages interstellaires. Nous n'avons pas du tout l'intention de perdre notre temps à polémiquer mais il serait intéressant que JPP reconsidère sa position a la lumière des théories nouvelles dont il est question ici afin de redorer son blason si par hasard nous avions mal compris ses travaux de cosmologie . Que Petit démontre que ses thèses de cosmologie déposées a l'académie des science (soutenues par un mathématiciens de renom) cadrent avec les derniers développements de Standfort et nous lui ferons des excuses. (Détails dans "science et vie" de Juillet 2002 )

Extrait d'un e-mail de JP Petit a casar le 18/08/01:

"Et cette histoire Ummo ? Elle agace les ufologues parce qu'elle contient des choses exploitables scientifiquement. Le travail présenté au colloque d'astro de juin dernier, sur "les étoiles à neutrons qui fuient", vient d'un coup de fil entre Domminguez et un de ces mystérieux correspondants. - Qu'est-ce qu'un trou noir ? - Ca n'existe pas. Quand une étoile à neutrons dépasse se masse critique elle envoi la matière dans l'univers jumeau. Tout est parti de là. Vérifiez, je l'ai publié dans un des deux livres sur Ummo, vraisemblablement le premier. Or cette idée commence à "fonctionner" dix ans plus tard. Vous en connaissez beaucoup, des scientifiques qui publient une idée féconde, puis décident de "l'activer" dix années plus tard ? "

Si les trous noirs n'existent pas nous allons le savoir bientôt avec la mise en route du LHC. L'affaire Ummo sera ainsi confortée ou ridiculisée définitivement. La polémique ne sert a rien ici mais lorsque Petit dit que son modèle inspiré des ummites commence a fonctionner ; il semble que la science n'en prend pas le chemin.(voir "Science et Vie" de juillet 02 au sujet des expériences envisagées au LHC)Il y est même question de mini-trous noirs qui se formeraient naturellement dans notre atmosphère. Pourquoi pas dans ce cas des "mini-mini trous noirs" inoffensifs dans la cervelle des abductés ou des témoins d'OVNIS? Pourquoi pas aussi des trous noirs macroscopiques (a notre échelle) qui se formeraient naturellement dans notre atmosphère pour engendrer une rencontre du troisième type nous mettant en présence de machines manufacturées sur des technologies défiant notre entendement ou en contact direct avec un univers parallèle, (voisin invisible ou jumeau) comme celui de l'organisation magnétique de Jean-Claude Pantel. L'univers jumeau dont parle JPP est tout aussi intéressant pour nous. Il n'empêche qu'il serait irresponsable de laisser pour compte notre univers visible sous le seul maigre prétexte qu'il n'est pas a la portée de nos moyens de déplacements actuels. Surtout que les poltergeist nous montrent que des moyens inexplicables mais merveilleux de déplacement existent. Les objets qui apparaissent brutalement dans un local vide et fermé nous donnent un drôle de leçon au sujet des possibilités de déplacement possibles du futur.

Question a JPP:. D'ou viennent selon vous les énormes quantités d'hydrogène qui sortent du centre de la galaxie ?. Alors qu'un énorme trou noir est sensé s'y trouver et que beaucoup d'étoiles y disparaissent .

 


Inquiétante affaire   montauk.html

 

Quand les savants jouent au sorciers, ils jouent avec le feu et se brûlent !

Je vous livre les informations sur Montauk "brutes de décoffrage" il faut les prendre avec des pincettes mais il n'empêche que ce dossier mérite qu'on y regarde de plus près . Apres épuration des informations concernant les extraterrestres sur lesquelles nous n'adhérons pas jusqu'à plus amples informations. Apres épuration de la conception simpliste et naïve du matériel électrique constituant la chaise de Montauk nous trouvons que ce dossier n'est pas a prendre à la légère. Ce dossier nous apparaît comme une histoire romancée construite par des gens qui ne maîtrisent pas la physique et qui mystifient des faits qu'ils connaissent pas en détail. C'est le reflet en deuxième main de certaines réalités qui ne sont pas bonnes a reconnaître mais les points de concordance avec nos recherches sont trop évidents pour qu'ils ne résultent que de coïncidences.

Nous avons toujours affirmé que l'affaire de Philadelphie nous semblait sérieuse a cause de la coherence des faits allégués vis a vis du projet RIOM.htm .Il nous semblait assez anormal que cette affaire n'ait pas eu de suite. La boucle est bouclée et les éléments du dossier Montauk si nous lisons entre les lignes (sans gober l'ensemble du dossier ) confirme assez bien nos recherches.


TENTATIVE DE CONCILIATION AVEC Jean SIDER

 

Le nouveau livre de Jean SIDER :SIDERlivre.htm

"LA VIE VIENT D'UNE INTELLIGENCE SUPÉRIEURE"

- Avis de Michel Picard :"Un mot sur le dernier livre de Jean SIDER; lorsqu'il aborde la sciences pure et dure , mon ex-ami Jean Sider atteint très vite son niveau d'incompétence"

-La naïveté scientifique de Jean Sider apparaît ici : 231rec4.htm


Retour à l'accueil :index.htm