Copie de la lettre envoyée au Président de la république le 31 Juillet 2008
--------------------------------------------------
Monsieur Nicolas SARKOSY Président de la République,
Depuis plus de 20 ans j'ai sacrifié mon temps libre a faire de la recherche fondamentale hors normes (en autodidacte), dans un cadre associatif.
Je demande depuis des années, aux plus hautes instances de la recherche au niveau national autant qu'au niveau régional qu'une évaluation de mes travaux soit faite par des scientifiques compétents.
Il est impératif que des représentants d'au moins trois disciplines différentes (physiciens , neurologues et psychologues) participent a cette évaluation.
Des enquêtes laborieuses faites durant des années par mon association mettent en évidence l'existence de phénomènes physiques extrêmement rares que notre physique n'explique pas.
Ceci intéresse de près ces trois disciplines.
Je suis un des rares spécialistes français (sinon le seul ?) travaillant sur ces phénomènes communément désignés sous le vocable de phénomènes poltergeist . Ceux-ci intéressent la recherche fondamentale se situant au carrefour de la physique et de la neurologie .
Il serait dommage pour l'intérêt général du pays que vous ne preniez pas ma requête au sérieux . J'ai 68 ans et si Dieu le veut il me reste encore quelques années pour terminer ma tâche .
La réalité physique matérielle de ces phénomènes qui sont très rares et aléatoires (parce que d'origine psychique ) fait l'objet de polémiques acerbes dans les sphères intellectuelles depuis plus d'un siècle ; mes travaux pourraient contribuer a faire cesser ces controverses tout en ouvrant des voies nouvelles vers des théories de physique audacieuses.
Les scientifiques avec qui jusqu'à présent j'ai vainement tenté de discuter par internet se sont bornés a m'adresser des attaques personnelles au lieu de débattre sur le fond de mes travaux. N'ayant pas de formation scientifique sanctionnée par des diplômes, mes connaissances fondamentales ont été acquises laborieusement très progressivement en autodidacte a partir de l'âge de quarante ans; il est facile dans ces conditions de critiquer mon mauvais vocabulaire scientifique.
Monsieur le Président ; vous avez le pouvoir de contraindre les services de la recherche afin qu'ils prennent le temps de m'écouter avec attention .Je ne serai compris que si mes interlocuteurs du CNRS (ou autres) font exceptionnellement un effort de communication indispensable.
Vous êtes le président de l'ouverture; c'est tout a votre honneur , alors faite aussi quelque chose a ce niveau.
Un DVD est en préparation ; ce sera un véritable joyau qui ne laissera aucun doute sur ce point précis concernant la physique quantique théorique que je revendique. Si personne ne veux m'entendre de mon vivant, malgré mes efforts désespérés ; ce DVD laissera dans l'avenir un goût amère dans les universités puisqu'une concertation directe avec les chercheurs (des conférences ?) qui aurait été plus profitable sera définitivement perdue .
Le discours du Président Jacques Chirac à l'institut Pasteur le 28/09/95 était clair :" Il faut réduire la fracture entre une élite scientifique et la grande majorité de nos concitoyens"
Je suis un citoyen lambda qui a des choses importantes a dire à l'élite scientifique de la nation .
Soyez assuré Monsieur Nicolas Sarkosy, Président de la République de ma sincère considération
La page de mon site http://pagesperso-orange.fr/casar/M185.htm et les suivantes sont seules concernées par cette requête au président de la république . Le site CASAR avec ses erreurs , ses spéculations osées et sa très mauvaise présentation n'est pas représentatif de ce que je tiens à communiquer de vive voix (*) au CNRS dans la perspective d'une évaluation sérieuse.
(*) des explications orales ,avec des représentants de plusieurs disciplines scientifiques sont impératives étant donné le déphasage de vocabulaire qui existe entre un autodidacte et un universitaire de haut niveau .
Francis Gatti francis Président de l'association CASAR