Informations sur cette liste de diffusion http://pagesperso-orange.fr/casar/LISTEcasar.htm


Lettre CASAR n14

 

Les projections de pensée de Patrick FLAMAND

 

Cette lettre n14 s'adresse à des scientifiques de haut niveau (dont une quarantaine de théoriciens spécialistes de physique quantique) http://pagesperso-orange.fr/casar/LISTEcasar.htm .Je vais reprendre et approfondir l'analyse des expériences de projections de pensée faite conjointement avec Patrick en février 2008 ( M180.htm )

Le fil de discussion sur les projections de pensée de Patrick Flamand et les TCI de Mme Bec http://www.sceptiques.qc.ca/forum/viewforum.php?f=13 dure depuis deux ans (septembre 2007) sans que la position figée et rétrograde des sceptiques du Québec n'ai changé d'un iota. Les autres sceptiques (OZ, CZ etc..) tout comme les parapsychologues (IMI , Lignon ,INREETS etc) se moquent sans l'avouer ouvertement d'un homme honnête ,consciencieux jusqu'à l'abnégation dont le seul souci est de faire progresser la connaissance . Des éléments de preuve sérieux ont été apportés et malgré cela , après deux années de discussions sur le forum canadien les sceptiques maintiennent avec obstination que les projections de pensée de PF ne sont que lubies, coïncidences , interférences de radioémissions ou paréidolies (JFmorsePF.htm ).

 L'avis des sceptiques est stupéfiant de mauvaise foi car les projections de pensée inexplicables mystérieusement enregistrées dans un silence le plus complet possible reproduisent les espaces entre syllabes qui ont été prévus a l'avance (par convention entre moi et lui) , ce point ne peut être contesté par personne; il n'est donc pas nécessaire que les mots projetés soient prononcés de manière clairement audibles pour que la preuve scientifique de la projection de la pensés par PF soit effective.

 

Evaluation du tau de crédibilité des deux projections http://pagesperso-orange.fr/CHUM/W154chifSEL.wav

http://pagesperso-orange.fr/CHUM/W158BSsel.wav

 

Le protocole utilisé à été décrit avec soin préalablement à chaque essai (enregistrements des séances 1 et 2 ci-dessous ) il faudrait être complètement idiot pour déclarer d'entrée de jeu que les mots supposés paranormaux ; parce qu'ils sont difficilement audibles n'ont rien a voir avec les mots convenus à l'avance . Ces mots apparaissent dans un silence presque complet sur lequel aucune interférence n'apparaît ; tout le monde peut le constater en réécoutant les bandes témoin. La crédibilité de l'expérience étant renforcée par le fait que nous disposons des deux enregistrements numériques simultanés ( le laser chez Patrick et le zen nano chez moi ).Une étude comparative minutieuse devrait apporter à la science des informations utiles.

 


Projection de pensée des chiffres " 1,2,3,4,5 " :

http://pagesperso-orange.fr/CHUM/essais_PDP.htm essais_PDP.htm

 

 

  

Enregistrement de la séance 1 chez Gatti http://pagesperso-orange.fr/CHUM/ESSAI1cor.WAV donnant les détails d e l'expérience et la convention préalable concernant les 5 chiffres a projeter
 
Enregistrement de la séance 1 chez Flamand

 http://pagesperso-orange.fr/CHUM/W154chifSEL.wav W154chifSEL.wav


 

Projection de pensée " Bernadette Soubirou "

http://pagesperso-orange.fr/CHUM/CR13fevrier08.htm CR13fevrier08.htm

 

  

 Enregistrement de la séances 2a chez Gatti
 VOC006.WAV (disponible sur le DVD casar uniquement)
Enregistrement de la séances 2b chez Gatti
VOC007bis.wav
VOC007clac.wav
Enregistrement de la séance 2a chez Flamand
http://pagesperso-orange.fr/casar/W158Asell.wav W158Asell.wav
Enregistrement de la séance 2b chez Flamand
http://pagesperso-orange.fr/CHUM/W158BSsel.wav W158BSsel.wav
W600.wav  W600sel.wav
 
 

 


Dans le second essai "Sainte RITA" du 23 février 2008 :

W601 - Sainte RITA (possible PDP) .wav

W602 - Sainte RITA (autre possible PDP).wav

 

   


Proposition d'un protocole simplifié

 

En prenant la peine d'espacer les syllabes successivement par des temps longs ou des temps courts par convention prévue a l'avance, il serait possible d'enregistrer comme on le ferait en alphabet morse afin qu'aucune contestation liée a "l'audibilité" des paroles ne soit recevable .Ce type de test simplifierait énormément les expérimentations que réclame a corps et a cris Patrick Flamand depuis des lustres .Si monsieur Pierre MACIAS de l'IMI qui à testé Patrick par le passé avait utilisé ce genre de protocole; il y a belle lurette que la preuve scientifique tant attendue serait effective .

Chercher a "épurer" les voix PDP n'est peut-être pas une finalité dans la recherche sur les PDP. Il faudra aussi étudier avec grand soins les voix originales déformées telles qu'elles arrivent sur le magnétophone. Les déformations représentent la partie immergée de l'iceberg qui réserve beaucoup de surprises car elles pourraient avoir beaucoup d'intérêt pour la recherche en physique . Les voix poltergeist que ni les sceptiques , ni les transcommunicateurs n'ont étudié se trouvent elles aussi fortement déformées .

Les voix bruits divers et voix d'origine poltergeist mériteraient d'être étudiés avec soin par les physiciens (une étude montrant des constantes de propagation des bruits et des voix poltergeist a été publiée dans une ancienne édition de "microscope"

Extrait de l'ouvrage de Sylvain Michelet "Lorsque la maison crie" (Ed. J'ai lu 1994) page 28 : "les sons se propagent comme dans le fond d'une piscine" 220_28.GIF

Les anomalies de propagation des sons se trouvent aussi dans des affaires poltergeist prises a tort pour des phénomènes intéressant l'ufologie. Jacques Vallée rapporte une tentative d'enlèvement inexpliquée dans " Chroniques des apparitions extra-terrestres" (Ed. J'ai lu 1969) 008_142.GIF 008_144.GIF 008_146.GIF on se demande ce que fait cette affaire fait dans le dossier OVNI ; elle se rapproche plus a une affaire poltergeist de grande ampleur qu'a une intrusion extra-terrestre. Reproduction du texte illisible en fin de la page 143 ( 008_142.GIF ) : " Ce fut a ce moment là que j'entendis son rire, un rire étrange que je ne pouvais expliquer, c'était comme si je l'entendais a travers de l'eau et cependant il me semblait si proche au-dessus de ma tête. Au début, un son rugueux et voilé puis plus fort et guttural."

 


Après le refus embarrassé du cercle zetetique (Denis Biette)

Le refus de l'INREES d'expérimenter Patrick Flamand

 

INREES | Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

www.inrees.com

Monsieur Patrick FLAMAND

Bonjour,

merci pour votre message.

L'INREES s'intéresse à l'ensemble de l'extraordinaire, mais consacre actuellement sa recherche et son temps avec l'objectif de légitimer les expériences humaines extraordinaires (comme les NDE, les sorties hors du corps, etc...).

Nous ne pouvons malheureusement pas nous rendre disponible pour une telle recherche, même si nous ne portons aucun jugement préétabli sur ces expériences.

Merci de votre compréhension.


Bien cordialement,


Sébastien Lilli,
Responsable du développement web
INREES
www.inrees.com


 

Le parcours "ufologique" de J-P Petit est intéressant à analyser

Interview de JPP.doc

Michel BOUNIAS pbook4.gif et Robert ROUSSEL PRESBOOK.GIF des amis de CASAR

 

Médias et paranormal

http://benzemas.zeblog.com/376679-les-medias-et-le-phenomene-ovni-pourquoi-tant-de-trouble/

 Les Medias et le phenomene ovni.doc

 


Conclusion

Même s'il n'est pas exclu qu'une explication rationnelle des PDP avec nos connaissances en physique soit possible (infrasons ou autres émissions d'ondes non audibles ou autres ?) ; il serait urgent de diligenter des expériences de laboratoire pour trancher car selon casar des questions psychiques sont sous-jacentes aux quatre dossiers ( détaillés ici M199.htm ) ; elles sont honteusement laissées pour compte par les sceptiques . L'élément central commun a ces dossiers est plus certainement psychophysique que purement physiques. En tout état de cause l'affaire LJ est la plus significative puisque qu'un laboratoire habilité pourrait déceler la densité variable des pièces de monnaie . Cette prouesse ne pourrait en aucun cas être reproduite en laboratoire étant donné que les rebonds des pièces LJ montrent une variation de la densité des pièces pendant la chute. Il ne faux surtout pas sous-estimer cette affaire qui intéresse les physiciens théoriciens étant donné que la constante universelle de physique qu'est la gravitation est ici violée.