Mon père nous a maintes fois raconté cette histoire vraie.
Il devait avoir 13 ans environ, Jeanne, sa cousine, un peu plus.
Il avait l'habitude le dimanche et parfois en milieu de semaine, de se rendre avec ses parents dans un hameau qui s'appelle XXXXXXX (à une dizaine de kilomètres d'Argenton), pour rendre visite à sa famille.
Ils habitaient une toute petite maison, petite oui, mais il s'y en passait des choses ...... Et ces choses c'était simplement ce que l'on considérait comme des phénomènes paranormaux tant qu'on ne pouvait pas prouver le contraire et c'est le cas.
Cette maison était en réalité une petite fermette ou on élevait veaux, vaches, cochons, poules lapins etc.. Tout d'abord ce qui paraissait bizarre c'est que les animaux sans exception se promenaient à leur guise, aux alentours, dans les prés voisins sûrement et les gens disaient: "Mais qu'est ce que vous êtes négligeant enfin vous pourriez tenir vos bêtes quand même elles traînent partout en liberté ça ne se fait pas vous exagérez". Les bêtes passaient parfois toute la nuit dehors. Mon père a entendu maintes fois les voisins rouspéter à ce sujet.
Ce qu'ils ne savaient pas ces fameux voisins et que La famille ne voulait pas dire c'est que les portes des étables, des clapiers à lapins et du poulailler s'ouvraient toutes seules et .... se refermaient également toutes seules. Les chaînes qu'on mettait au cou des vaches se détachaient et les vaches sortaient de l'étable, la porte ayant été ouverte on ne sait comment...!!!!???
Mon père qui dès son plus jeune âge était maniaque et ne supportait pas une chose de travers, quand il voyait une porte ouverte la fermait et même poussait la targette..... donc la porte ne pouvait pas s'ouvrir. Eh ! bien que ce soit les portes du poulailler ou de l'étable, dès qu'il se retournait elles étaient encore ouvertes.
Alors lui, agacé, contrarié et stupéfait de voir ça allait régulièrement se plaindre à sa famille qui lui répondait :"Laisses mon petit on y peut rien "et lui ne disait rien bien sûr mais il était très intrigué.
En plus il avait remarqué que les lapins "qui se promenaient en liberté "s'arrêtaient tous à une certaine limite et cela tout le temps ,comme s'il y avait une grande ligne droite, une barrière invisible qu'ils ne franchissaient jamais. Ainsi après, le soir les lapins rentraient dans leur clapier et les portes se bouclaient toutes seules
La même chose pour les autres animaux. La famille ne s'occupait de rien.
Mais ce n'était pas le pire.....
Comme c'était la coutume on restait manger à midi ou le soir et on faisait la veillée devant la cheminée et ....il arrivait souvent que Jeanne, la cousine, disparaisse brutalement sous les yeux de mon père qui la regardait et qui ne comprenait pas ou elle avait pu passer et alors les parents de la fillette se mettaient à pleurer et mon père fou d'inquiétude demandait" Mais elle est ou Jeanne"? Et la famille continuait à pleurer. Les sabots de Jeanne était toujours là au pied de la cheminée et mon père restait pétrifié.
Alors la famille qui voyait mon père de plus en plus soucieux a finie par lui dire la vérité.
Jeanne en fait passait par la cheminée rentrait quelques secondes plus tard par la porte et semblait en transe, avec un air de sérénité, de bonheur.
Elle disait qu'elle voyait la vierge qui lui disait de prier et d'aller à l'église .
Et souvent le matin on trouvait sa robe du dimanche sur son lit et ses belles chaussures se mettaient dans ses pieds toutes seules, cela voulait dire qu'il fallait qu'elle aille à la messe.
Jeanne était heureuse de tout cela mais pas ses parents et pourtant tout allait à merveille tout prospérait
Ses parents ont alors décidés de faire exorciser la maison et à partir de ce jour les phénomènes cessèrent mais à partir de ce jour aussi tout alla de travers, ils perdirent beaucoup d'animaux et il leur arriva des tas de malheur, Ils furent très malheureux jusqu'à la fin de leur jour.
Quand il fut beaucoup plus vieux mon père voulut en savoir plus long sur cette histoire, en reparler. La famille lui répondit que c'était des caprices d'une petite fille qui ne voulait pas aller à l'école. Mais mon père sait très bien que les animaux, eux, n'allaient pas à l'école et il se rappelle très bien ce qu'il a vu.
Et puis si ce n'était pas vrai pourquoi ont-ils fait exorciser!!!!!,??..........
La maison existe toujours, elle vient d'être vendu.
Il reste un membre de cette famille.