Posté par: VIOLA Sentinelle, Sentinelle
06/03/2003, 13:06:01


Éditer

 

En réponse à notre cher Francis sur le contenu de M 113, je renverrais tout simplement sa source aux ouvrages universitaires de base sur la physique du champ. Les équations de l'électrodynamique classique ont été établie par James Clerck Maxwell (et non Clerck-Maxwell) vers le milieu du 19ème siècle.

D'autre part, on dispose depuis Dirac (années 1930) d'une théorie quantique relativiste de la matière (statistique de Fermi-Dirac, fermions).

Enfin, pour ce qui est des ondes "longitudinales" et des ondes "transversales", il s'agit d'un problème de polarisation des ondes électromagnétiques tout à fait classique et étudié depuis près de... 150 ans.

Nul besoin, donc, de réinventer l'eau chaude et le fil à couper le beurre, suffit d'apprendre les bases pour savoir de quoi on parle.

C'est toujours pareil.

Quant à P. Binetruy, il fut l'un de mes rapporteurs. C'est un très bon physicien, mais je doute fort qu'il accepte de participer aux EGP.

Ceci dit, je peux me tromper. Après tout, l'erreur est humaine.

Pour plagier PPD, "A ciao, bonsoir

__________________________________

Posté par: Gatti
06/04/2003, 10:55:03


Éditer

L'électrodynamique stochastique prend en compte les VIEILLES equations de Maxwell en y ajoutant le fait que dans le vide le champ n'est pas nul. Timothy Boyer Pr de physique au city college of New-York :

" Pour certains systemes simples l'electrodynamique stochastique donne les memes resultats que la theorie quantique ET LES CALCULS SONT BEAUCOUP PUS FACILES A MENER."

Trevor Marshal université de Manchester:

"Il devrait etre possible d'expliquer prochainement les prévisions quantiques les plus etranges comme les corrélations de particules par delà l'espace et le temps. Toutes les données pourraient etre expliquées par une description causale pas tres differente de celle que Maxwell aurait pu proposer"

_____________________________________

Posté par: Viola
06/04/2003, 12:51:03


Éditer

Encore eut-il fallut préciser qu'il s'agissait d'électrodynamique stochastique...

Aurais-tu des réfs techniques des auteurs que tu cites ? J'aimerais jeter un oeil sur leurs travaux. Merci.

La bioquantique conduit également à une extension stochastique de la théorie de Maxwell (bioélectrmagnétisme).

Par contre, je doute fort que, si cette électrodynamique stochastique dont tu parles conduit aux mêmes conclusions que QED, les calculs soient "beaucoup plus faciles à mener".

Denis te le diras sans doute mieux que moi, le calcul d'Ito n'est pas vraiment simple à manipuler.

A+, Cow-boy.

________________________________________

Posté par: Gatti
06/04/2003, 15:06:08


Éditer

Les travaux de Hal Puthoff,Bernhard Haisch et Alphonso Rueda ont été publiés dans Physical Review en 1994. Les corps en mouvement dans le vide version Puthhof/Haicsh/Ruenda ne se comportent pas du tout de la même façon s'ils sont a l'arret, en vitesse constante, ou en acceleration.

Seuls les corps en accélération vont rencontrer une résistance en traversant les fluctuations du vide et c'est ce qui m'interesse fortement quand je mets ma casquette d'ufologue.

Je maintiens que la quantité de témoignages OVNIS faisant état de la présence d'un fort orage (ou de grosses pluies) lors d'un atterrissage d'ovni (1) est anormale, ceci tendrait a prouver que l'ovni serait en partie responsable de l'orage dans lequel il apparaît à cause des eneomrmes chams electromagnetiques qui modifient les conditions atmospheriques locales. (l'observation du docteur X est representative de ces cas tres intrigants qui devraient interpeller la science officiele.

 

  1. je parle des ovni d'apparence artificielle comportant generalement un rotor en acceleration constante. T'as entendu Philippe :en accélération forte. quand on sait que le vide de Puthoff n'agit que sur les mobiles en acceleration on est en droit de se poser les bonnes questions fondamentales. Il y a des gens ailleurs qui savent faire sur les bases de la MQ des machines ayant de belles performances. Pas de moteur fusée mais un rotor en acceleration ça decoiffe, plus il accélère, plus le vide agit.

Curieux mais correct pour la nouvelle physique.