Bonjour

Ce n'est pas sans fierté que je vous annonce la publication prochaine de mon dernier ouvrage : " OVNIS, siècle de recherches ", aux éditions REBIS (http://www.editionsjci.qc.ca/) . Ce deuxième livre, à l'instar du premier(Synthèse ovni, sous le pseudonyme de Thomas Jean), se veut d'abord un travail de synthèse, qui fait le point cette fois sur tous les aspects techniques et scientifiques rattachés à l'étude du phénomène. Oeuvrant depuis une vingtaine d'années à titre de technologue pour la société québécoise Hydro-Québec, j'accorde de ce fait beaucoup d'importance aux travaux réalisés par les chercheurs de formation scientifique tels Mc Campbell, Hill, Petit et le professeur Auguste Meessen(http://www.meessen.net/AMeessen). Ce dernier m'a en outre gratifié, dans le cadre d'un chapitre consacré à ses travaux féconds, d'une généreuse collaboration. La valeur de cet ouvrage tient du fait qu'il réussit(enfin je le crois), à partir des spéculations respectives de chacun de ces hommes de science, à mettre en lumière l'étonnante logique interne du phénomène. Cette démarche, basée sur l'étude rationnelle et objective des diverses interactions physiques entre le phénomène et le milieu où il se manifeste, représente, de mon humble avis, la meilleure option disponible susceptible de nous conduire un jour à la vérité. Je ne dénigre pas pour autant les autres avenues complémentaires(recherche de documents officiels " secrets " etc.), puisqu'elles pourraient elles aussi contribuer à un dénouement prochain inattendu, mais laisse ce terrain miné aux auteurs qui le connaissent mieux que moi.

Le portrait final, issu de cette longue confrontation entre les faits observés et les diverses propositions scientifiques présentées dans cet ouvrage, nous aiguille vers une conclusion dont l'étonnante évidence saute au visage : le phénomène a au moins deux sources distinctes ! L'une d'elles semble abriter une technologie de type newtonien, certes sophistiquée, mais visiblement pas assez pour permettre les voyages intersidéraux dans des délais " raisonnables ". Les caractéristiques physiques liées à cette technologie, mises en évidence tout au long de l'ouvrage, nous obligent à reconsidérer sérieusement l'hypothèse d'une provenance limitrophe du phénomène. Une origine terrestre pour ce type d'appareil apparaît même de plus en plus soutenable; ce qui n'engage pas nécessairement une implication des puissances militaires actuelles ! Quant à l'autre " source " possible, celle habituellement associée à l'aspect soft de ces manifestations, il faut honnêtement reconnaître qu'elle semble faire intervenir des phénomènes pour lesquels nous n'avons actuellement aucune référence scientifique. Il est donc téméraire pour l'instant d'y adjoindre une quelconque origine, qu'elle soit extraterrestre ou " extradimensionnelle ". Nous sommes donc réduits dans l'immédiat à constater l'action pondérée dans l'histoire humaine de ces deux " sources ", ou " factions ", sur nos systèmes de croyance, sans toutefois parvenir à saisir les mécanismes sous-jacents qui sous-tendent ces manifestations longtemps considérées comme " religieuses ". Il nous est toutefois possible, à partir des données dégagées de cette étude, de tracer quelques parallèles troublants entre le phénomène et certains aspects fondamentaux de notre Histoire Sainte !

Bien cordialement
Jacques Dumont