Retour accueil site CASAR index.htm

Etats généraux du paranormal EGP.htm


Message EGPN°29

Diffusion libre

 

Investigations sur le papier d'emballage de la médaille (étoile de David )

Correspondance avec Maryvonne et Yvon DRAY DRAYEGP.htm

 

Les occasions d'apporter des preuves physique en matière de matérialisations sont rares. Pour le physicien , seuls les effets physiques aberrants peuvent prouver la réalité des phénomènes ; ceci dans la mesure où nous mettons a leur disposition des objets contenant les traces tangibles de ces "aberrations" . Les papiers "paranormaux" froissés nous intéressent puisque dans certains cas ils sont très fortement compactés .Nous ne pourrions pas le faire nous même en serrant très fort une boule de papier dans la main.

 Nous avons étudié avec le logiciel ColorDesk la photo1 fournie par les époux Dray. En y mettant des contrastes (photo2), les plis apparaissent très appuyés ; trop appuyés pour être naturels . Nous avons fait des simulations (photo3 et photo4 ) qui semblent démontrer qu'avec la meilleure volonté du monde personne ne pourrait réaliser l'équivalent du modèle fourni par les époux Dray (Photo N°1 ci-dessous).

Les photo3 et photo4 résultent de tests réalisés au scanner avec différents papiers .Cette méthode offre des possibilités intéressantes pour faire des tests dans des conditions identiques pour comparer avec le papier en boule dans lequel les époux Dray ont trouvé la médaille d'argent représentant une étoile de David.

 Nous n'avons pas la prétention d'affirmer que nos investigations que nous avons fait ici sont suffisantes pour convaincre des physiciens.

Néanmoins nous avons contacté les époux Dray pour de plus amples informations et il s'avère après coup que :

a) la photo N°1 ( photo1 ) n'est pas une photo numérisée mais un scanner

b) Le papier en question est toujours en leur possession mais il a été plastifié a des fins de conservation.

Avec le scanner original du papier ( photo1) Nous avons retrouvé la définition de l'image qui a été scannée à 96 DPI . Nous disposons donc d'une base de référence intéressante faire pour des tests de comparaison.

Nous pouvons aussi déduire le réglage approximatif du scanner en luminosité et en contraste grâce à l'information suivante tirée de l'ouvrage Karine après la vie :

" la boule de papier en partie brûlée et toujours chaude, sur laquelle étaient écrit en lettre à peine lisibles : " de Karine pour Maman " ".

Nous pouvons en déduire que lors de la numérisation, les curseurs de contraste et de luminosité étaient position moyenne (au environ de 50 )

 

Sur ces bases, un grand nombre de tests ont été réalises avec différentes épaisseurs de papiers et aucune des images ne comportait les traces de pliage aussi appuyées. Le papier froissé en boule qui contenait l'étoile de David a donc bien gardé la mémoire d'une action mécanique inconnue qu'il faudra élucider dans l'intérêt de la connaissance universelle. Cette anomalie de "pliage" anormalement serré n'est pas nouveau pour nous qui avons une expérience des dossiers poltergeist . Dans de l'affaire LJ TEMOIG4.htm des billets de banque qui ont été utilisés comme projectiles étaient pliés très serrés (comme nous ne pourrions pas le faire selon les témoins)

NB: Nous vous donnerons ultérieurement les caractéristiques exactes du papier en possession des époux Dray ; (cette question est en cours) mais les tests que nous avons effectués avec différentes épaisseurs de papier n'ont pas permis de réaliser l'image photo1scannée par les époux Dray .

 Nous mettons ici au défi les chercheurs en paranormal consciencieux de réaliser une image identique en utilisant les paramètres de réglage du scanner énoncés ici.

 

Comme nous l'avons dit, ceci n'est pas une preuve mais c'est un grand pas en avant de fait vers la preuve.

 

En ce qui concerne l'apport thermique:

La partie brûlée sur le papier du dossier DRAY correspond à une constante de chaleur commune aux matérialisations poltergeist. (La boule de papier était chaude lorsque nous l'avons récupérée ont affirmé les témoins)

- L'apport de chaleur a été dûment constaté par Michel Carmassi pour la pierre qui est apparue sous ses yeux chez JC Pantel ELCHIM.htm

- Témoignage de LJ ATELIER2.htm TEMOIG4.htm

a) Extrait du message reçu de LJ le 16 août 2003 12:19 AM :"Billet de 20 euros, correctement plié très serré, arrivé dans le dos de S…. ,on été aussi reçu des médicaments (toujours dans étui métal) des billets de banque (rare! arrivé avec claquement et plié très petit)- tout arrive très chaud !"

b)Extrait d'un message reçu de LJ le 20 août 2003 : "S+N ont pris dans la voiture toutes vitres fermées ; des pièces, et des billets pliés ensembles TRES TRES SERRE, comme il est impossible de le faire (je rappelle que j'ai moi même été visé par un billet de 20€, arrivant tel une pierre !)"

 

- Témoignage de Van Cauvelaert : Quelques minutes plus tard, Enrique Cortés, qui buvait tranquillement sa tequila, reçoit au-dessus de l'œil, en provenance des tuiles du patio, un billet de cinquante dollars roulé en boule. Et c'est la première fois que je le vois surpris par un des apports qui surgissent autour de lui . Dans le cadre des discussions EGP nous demanderons son avis à Didier Van Cauvelaert au sujet des matérialisations qu'il dit avoir vécus lors de son séjour au Mexique.

 

ETAT DES LIEUX vis a vis de la science officielle

 La position des scientifiques avance des arguments irrecevables, ridicules et superficiels sans rapport avec les témoignages. L'évidence est là; les scientifiques n'ont pas du tout étudié les poltergeists avec le souci de connaître la vérité mais uniquement le soucis de vouloir ridiculiser les témoins. Voici a titre d'exemple ce que pense l'AFIS (parrainée par Henri BROCH) au sujet des poltergeists :PoltAFIS.htm

 

Les occasions manquées pour la science:

 

-  Ne pas avoir récupéré au moins un morceau de verre avec des empreintes de billes d'acier enquetes.htm

- Ne pas avoir pu récupérer pour analyses le boîtier de K7 vidéo transpercé de part en part par une pièce "poltergeist" lancée avec force (voir dossier LJ ATELIER2.htm )

- Ne pas avoir pu récupérer le billet de 20 euros plié très serré  de l'affaire Lj TEMOIG4.htm

 PhotoN°1

 

 

 Photo N°2

image 12

 

 Photo N°3

kraf42

 

PhotoN°4

image11


MATERIALISATION DE LA MEDAILLE : Une ETOILE DE DAVID

Par Maryvonne et Yvon Dray

 

Photos des apports dans le dossier Karine DRAY http://www.karine-tci.com/objeto.html

 

Le samedi 26 mai 2001, nous avons rencontré dans la ville de Luxembourg, Maggy et Jules Harsch-Fischbach, comptant parmi les plus grands chercheurs en TCI au monde, lors d’une visite de courtoisie.

Après une promenade dans cette belle ville et un bon repas dans une auberge, nous sommes arrivés au domicile de Maggy et Jules.

Pendant que Maggy préparait le café dans la cuisine, nous étions tous les trois en train de nous entretenir dans la salle à manger près d’une statue d’Horus, Dieu solaire de l’ancienne Egypte.

Tout à coup, une petite boule de papier d’à peu près 3 cm de diamètre se matérialisa en face de nous, projetée à grande vitesse avec un sifflement sur l’épaule gauche d’Yvon, pour aller rebondir ensuite vers la fenêtre.

 

Nous sommes restés muets de surprise. Jules, plus habitué à ce type de phénomène mais probablement préoccupé par le choc émotionnel que celui-ci pouvait provoquer sur nous, n’a pas non plus réagi.

Nous avons ouvert la boule de papier en partie brûlée et toujours chaude, sur laquelle étaient écrit en lettre à peine lisibles : " de Karine pour Maman " et qui contenait une petite médaille, une étoile de David de 1,5 centimètres.

L’épaule d’Yvon est restée chaude plus de 15 minutes.

Nous étions la veille du jour de la fête des mères en France.

 

Maryvonne se rappela que le jour de la fête des mères au Mexique, le 10 mai, Yvon lui avait remis une carte postale écrite au nom de Karine et qui se terminait par : " A très bientôt, pour le jour de la fête des mères en France, il y aura une surprise pour toi qui te parviendra par papa. Ta petite biche, Karine".

Yvon ne se souvenait pas de ce message de la carte postale bien qu’il soit très récent. Aussi, n’expliqua-t-il pas pourquoi il lui avait été écrit.

De retour au Mexique, répondant aux nécessités relatives à la préparation d’un nouveau livre, nous avons repris les messages reçus le 26 mars 1998 par l’intermédiaire du médium Henry Vignaud et nous trouvâmes ceci : " Karine vous enverra des signes comme une brûlure ou quelque chose de chaud. Ceci se produira ailleurs que chez vous. Surprise ! "

En développant la photo de la médaille prise ce jour-là, nous avons constaté avec émerveillement qu’un cœur se reflétait dans le maillon reliant la médaille à la chaîne.

Nous sommes reconnaissants envers les entités supérieures qui ont permis cette matérialisation et sont avec notre fille chérie que nous aimons chaque jour davantage.


 

Etats généraux du paranormal EGP.htm

Retour accueil site CASAR index.htm