Retour accueil CASAR.htm


Courrier administratif relatif à l'affaire LJ

Complement au courrier postal envoyé a la ministre Valérie Pecresse le 29 mai 09

Lettre à François Bonneau président du conseil régional du centre le 28mai 09

Lettre_CASAR envoyée par courrier postal le 19 janvier 09

Réponse du chef de bureau de Valerie_Pecresse

Ancien courriers au Ministre_de_linterieur Nicolas SARKOSY le 11 juin 06 avec réponse de Laurent SOLLY

Courriel de NICOLESCU le 6 août 2006

Réponse du Mediateur_recherche le 27 mars 2009

Courrier au médiateur de la république  Lettre casar 11.htm

Réponse du délégué du médiateur de la république: BAILLY.GIF


Complément au courrier postal envoyé le 29 mai à Mme la Ministre de la recherche

 

 

30 mai 2009

La lettre N8 a été envoyée par mail a la liste collective le 24 avril 2009.

Je vous fait parvenir la copie papier

La lettre N9 du 28 mai 2009 est disponible sur site vous pouvez la consulter ici http://pagesperso-orange.fr/casar/Lettres_CASAR.htm

Je me doute bien que ce genre de courrier faisant état d'une nouvelle lois de mécanique universelle venant de chercheurs autodidactes sans diplôme ne risque pas d'émouvoir vos collaborateurs au point que vous donniez un avis favorable pour que des investigations plus poussées soient faites.

J'ai sacrifié 30 ans de ma vie a la recherche scientifique et ce serait dommage que la recherche dans notre pays ne profite pas d'une expérience acquise laborieusement. La réalité des phénomènes poltergeists peut être prouvée si vous suivez les conseils que je donne dans la lettre casar N9.

Ne vous méprenez pas a mon sujet en imaginant que les lettres casar sont incohérentes ; malgré les apparences, les investigations préconisées dans la lettre 8 sont complémentaires celles de la lettre 9 car elle concernent toutes deux des projections psychiques.

Madame Pécresse à 69 ans je n'ai plus d'illusions sur le fait que mon mérite soit reconnu de mon vivant .

On me prend pour un fou dans mon entourage , si les physiciens quantiques diplômés sont très mal perçus les amateurs de mon espèce son encore bien plus méprisés .

Un jour il faudra me réhabiliter.

La communauté scientifique dont vous êtes le porte drapeau ne doit pas négliger les opportunités porteuses d'avenir qui s'offrent gratuitement a elle; elle ne doit pas mépriser les gens curieux et inventifs qui sacrifient argent de poche et temps libre dan un but heuristique. Les kranks et les fêlés du casque sont légions mais il a y a toujours l'exception qui confirme la règle.

Si vous ne chercher pas a comprendre maintenant le ce qui se cache derrière mes travaux , le retour de bâton arrivera quand je ne serai plus de ce monde et croyez bien que tôt ou tard vous y perdrez beaucoup. Il n'y pas de mauvaises recherches l'avenir appartient aux gens curieux., qu'ils soient autodidactes ou pas. Mes lettres laisseront des traces dans les laboratoires et les universités que personne ne pourra jamais effacer.

Soyez assurée Madame Valérie Pécresse Ministre de la recherche de ma sincère considération

Francis Gatti

Président de CASAR

 


 
Francis Gatti
Association CASAR
16, rue Basse
36 200 Argenton sur Creuse
Tel: 02 54 24 37 99
courriel : francisgatti@wanadoo.fr
Argenton le 28 mai 2009

Monsieur François Bonneau,

Président du Conseil régional du Centre

Monsieur le Président du conseil régional du centre
 
En août 2007 ma requête faite à Michel SAPIN (copie ci-dessous ) était restée sans réponse Je sollicite a nouveau le conseil régional pour qu'une évaluation sérieuse de mes recherches soit faite

Des éléments nouveau http://pagesperso-orange.fr/casar/THEORICIEN.htm sont intervenus depuis ma première lettre, ils permettent a un physicien de mieux situer le secteur prometteur sur lequel je travaille empiriquement depuis plus de 20 ans.

Les lettres casar sont envoyées collectivement a des personnalités scientifiques et politiques de haut niveau

http://pagesperso-orange.fr/casar/Lettre%20casar%209.htm

 

Les théoriciens font souvent référence la pluridisciplinarité mais ils oublient d'y intégrer les recherches empiriques ; c'est selon moi une erreur qui pourrait coûter cher a la recherche fondamentale dans notre pays.

Soyez assuré Monsieur François BONNEAU président du conseil régional du centre de ma sincère considération
Francis Gatti
 
-------------------------
Copie de la lettre a Michel SAPIN envoyée en août 2007
 
----- Original Message ----- From: francisgatti To: Agnes.SOURDON@regioncentre.fr Sent: Thursday, August 02, 2007 10:30 AM Subject: Lettre pour monsieur SAPIN
Francis Gatti
16, rue basse
36 200 Argenton sur Creuse
Tel: 02 54 24 37 99
courriel : francisgatti@wanadoo.fr
Argenton sur Creuse le 2 août 07
Monsieur Michel SAPIN
Président du Conseil régional
9, rue Saint-Pierre Lentin
45041 Orléans Cedex 1
Monsieur le Président du conseil régional
 
Avec l'expérience acquise au fil des années, mes recherches et enquêtes sur les phénomènes paranormaux ont pris corps. Les derniers développements me font penser qu'elles pourraient avoir des répercussions importantes sur plusieurs disciplines scientifiques majeures.
Je n'ai pas d'autre alternative que de m'adresser a vous pour qu'une évaluation sérieuse puisse être faite par des chercheurs en physique théorique et des chercheurs en psychologie . Les physiciens ont la fâcheuse habitude de réfuter en bloc l'existence des phénomènes PSI alors que les psychologues les admettent volontiers; il y a là un paradoxe qu'il faudrait éclaircir .Il n'est pas question pour beaucoup d'universitaires d'ouvrir un débat avec des autodidactes sans formation spécifiques , c'est là que se situent toute les difficultés.
Vous savez mieux que moi que la recommandation des responsables de l'éducation nationale et de et la recherche au niveau régional est indispensable pour que les autorités au niveau national s'intéressent à ma requête. C'est la raison pour laquelle avant toute chose, une analyse pointue de mes allégations par vos services est indispensable.
Dans l'attente, soyez assuré monsieur Michel SAPIN président du conseil régional de ma sincère considération
 
Francis GATTI

 


Courrier de CASAR du 19 janvier 09

 

spécialisé en mécanique des solides

Les repères 1, 2, 3 et 4 se réfèrent à la lettre CASAR n1 qui était en pièce jointe ( Lettres_CASAR.htm)


 

 

 

  PECRREP.GIF

 

 


 

Lettre au médiateur du ministère de la recherche

 

 

 

 

 

 


 

Francis GATTI

Président de l'association CASAR

16, rue basse 36 200

Argenton-sur-Creuse

Argenton le 11 juin 06

Tel 02 54 24 37 99 - Mob 06 30 27 28 22

Adresse mail francisgatti@wanadoo.fr

Monsieur Nicolas Sarkosy

Ministre de l'intérieur

Place Beauvau

Paris

 

 

Monsieur le Ministre ,

 

 

 

Dans le cadre de recherches entreprises depuis des années par mon association; j'envisage de réaliser une thèse universitaire .L'objet de cette thèse qui concerne les phénomènes poltergeist est relativement tabou dans notre société et je suis probablement le seul chercheur en France qui travaille sur cette question avec assiduité.

 

Vous trouverez a cette adresse internet http://perso.wanadoo.fr/chum/M157.htm (au chapitre THESE) copie d'une lettre envoyée au ministre de la recherche le 29 mai 2006 (enregistré sous la référence CAB/BDC/SC/n 498617) .

 

Au travers de cette thèse ; c'est de l'honneur de notre pays qu'il est question ainsi que de la sauvegarde d'informations précieuses pour l'avenir de la physique fondamentale .

 

Ce travail de recherche m'ayant coûté 20 ans de labeur acharné est considéré comme une "exécrable" pseudoscience par les services officiels de la recherche si j'en juge par les réponses consternantes qui m'ont été faites a ce jour.

 

Il n'empêche que les enquêtes en cours démontrent que des faits paranormaux exceptionnellement intéressants ont bien existé et il serait étonnant que les archives des RG n'en ai pas gardé la traces dans des rapports insolites qui ont été forcement diversement interprétés pour cadrer coûte que coûte avec la logique .

 

 

Les informations que vous pourriez êtres en mesure de me communiquer m'aideraient beaucoup pour susciter une prise de conscience chez des chercheurs de haut niveau (principalement des physiciens théoriciens ) qui pour le moment refusent catégoriquement de débattre du sujet en arguant que ces faits n'ont jamais exister. Vos archives contiennent suffisamment d'éléments qui crédibiliseraient les affaires en question.

 

Mes tentatives de sensibilisation sur des forums sceptiques se sont soldées surtout par des insultes, des attaques personnelles et des menaces en diffamation fusant de toute part.

 

Monsieur le Ministre il serait assez facile a vos services de vérifier que les affaires dont je parle méritent amplement qu'on les prenne en considération . Il n'a jamais été préjudiciable aux chercheurs d'être curieux et de prendre connaissance de faits qui sont en relation avec l'avenir de la recherche.

 

Non seulement , je suis l'objet depuis des décennies des sarcasmes de rationalistes qui ne veulent rien entendre mais en plus je suis souvent confronté au mutisme de témoins qui ayant vécu ces faits (irréductibles par notre logique ) refusent de parler de peur de passer pour des anormaux.

 

Le moment est venu de mettre les choses au clair et les informations précieuses qui se trouvent dans vos archives vont disparaître a jamais alors qu'elles pourraient être très utiles pour arbitrer dans la polémique qui m'oppose actuellement a toute la communauté scientifique.

 

Il serait urgent que ces informations (précieuses pour la science) qui dorment dans des rapports des RG soient portées a la connaissance de spécialistes scientifiques tout en garantissant l'anonymat des personnes intéressés. Il s'agit là d'un patrimoine important dont la nation ne pourra que s'enorgueillir dans le futur.

 

 

Dans la perspective d'une aide de vos services pour la préparation de ma thèse, je vous communiquerai ultérieurement les noms et les adresses au moment des faits des personnes .Trois personnes sont concernées : Daniel DUCHEMIN (Caen) , Jean-Pierre L. (Annecy) et Jean-Claude Pantel (Pourriere)

 

Dans l'attente, recevez Monsieur le Ministre de l'intérieur l'assurance de ma sincère considération

 

 

Francis GATTI

 

 

NB: Une copie papier de cette lettre vous sera envoyée par courrier postal


 

 

Cabinet du ministre Samuel FRINGANT le 20 JUIN 2006

 

 

Le courrier que vous avez adressé à Nicolas Sarkosy Ministre de l'intérieur lui est bien parvenu .Attentif a votre démarche je vous informe que le ministre d'état M'a chargé de transmettre votre correspondance au service concerné au fin d'examen attentif et approprié.

A l'issu de cet examen ,vous ne manquerez pas d'être tenu informé de la suite qui aura pu être réservée à votre requête

 

 


Ministère de l'intérieur et de l'aménagement du territoire

 

LE CHEF DE CABINET

Référence à rappeler :

( AB. INT/I3DC/43409/DM

Monsieur Francis GATTI

Président de l'association CASAR

16, rue basse

36200 ARGENTON-SUR-CREUSE

 

 

 

 

Paris, le 26 juillet2006

 

 

 

Monsieur,

 

Par courrier en date du 11 juin 2006, vous avez sollicité le soutien de Monsieur Nicolas

SARKOZY, Ministre d'état, Ministre de l'intérieur et de l'Aménagement du Territoire, pour la

rédaction de votre thèse portant sur les phénomènes poltergeist. Vous sollicitez, à cet effet. la

possibilité de consulter les archives des Renseignements Généraux.

C'est bien volontiers que le Ministère de l'intérieur et de l'Aménagement du Territoire

ouvre ses archives aux chercheurs dans le cadre de la réglementation en vigueur. '

Je vous informe toutefois que les Renseignements Généraux, assignés à des missions

prioritaires telles la lutte contre les terrorismes et les dérives urbaines, n'ont pas vocation à

s'intéresser de manière particulière aux phénomènes paranormaux de la nature de ceux sur lesquels

portent vos travaux.

Votre demande revêtant par ailleurs un caractère trop général, il n'est pas possible d'y

donner suite en l'état.

Je vous invite donc à préciser vos centres d'intérêt en vous adressant, conformément à la

réglementation en vigueur, à la mission des archives nationaies soit pas courriel

(man.communication(_alinterieur.gouv.fr), soit par courrier ( Ministère de l'Intérieur et de

l'Aménagement du Territoire - mission des archives nationales - 11, rue Cambacérès -.75008

PARIS ).

Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Laurent SOLLY


 

 

Cette réponse de Monsieur Nicolescu en 2006 est une fin de non recevoir difficile a avaler. Elle est toujours d'actualité j'en ferai un commentaire dans une prochaine lettre CASAR

 

 

 

 

NICOLREP.GIF

Cette réponse de Monsieur Nicolescu en 2006 est une fin de non recevoir difficile a avaler. Elle est toujours d'actualité j'en ferai un commentaire dans une prochaine lettre CASAR