Curriculum Vitae

 

Question posée par le directeur de recherche du CNRS Elio FLESIA :

"Auriez-vous l'amabilité de me dire quel parcours a été le vôtre : formation, etc. tout élément qui puisse m'éclairer."

--------------------

Voici mon CV , afin que vous puissiez mieux évaluer mes capacités car dans ce cas qui nous preoccupe il faut avoir certaines qualités de curiosité , d'adaptation et de sensibilité qui ne se trouvent pas toujours dans les grandes écoles.

Je n'ai jamais été très bavard sur ma vie privée mais puisque vous m'en donnez l'occasion en voici un petit aperçu (partiel mais suffisant pour me situer dans le cas qui nous préoccupe) qui j'espère vous convaincra que les capacités des gens ne sont pas toujours en rapport avec leurs diplômes. Excusez la partie en anglais mais je ne retrouve pas la version française qui a dû disparaître dans le gouffre des pertes et profits des nombreux disques durs successifs qui ont émaillé mon parcours informatique qui lui aussi est le fruit d'une autoformation faite sans le secours de personne. Vous avez devant vous le modèle même d'un autodidacte dans toute sa splendeur.

 

Mon CV Partiel

-------------------------------------

Mr. Francis Gatti's resume:

- French " baccalaureat "

Comme tout le monde

- At sixteen years old invention of an organisation and classification

machine " device " )for a Paris management company of rolling stock (S.G.W.G.C. )

Commentaire

Cette machine intelligente a fait l'objet d'une demande de dépôt a l'INPI mais je n'ai pas eu connaissance de l'attribution officielle de l'invention. Mais avec un peu de patience, nous pourrirons l'exhumer des archives de la rue d e Leningrad. J'ai encore aujourd'hui une grande fierté d'avoir cogité (à peine sorti de l'adolescence) cette petite machine automate , une merveille de simplicité qui avait été conçue par nécessité parce que mon employeur me faisait perdre chaque jour un temps fou a faire un travail mental purement mécanique qui demandait de classer dans un ordre croissant des centaines de nombres de quatre chiffres qui se trouvaient dans le désordre. Amusez vous a le faire vous allez voir comme c'est lassant de perdre son temps aussi bêtement alors que j'avais beaucoup mieux a faire dans les bras de ravissantes et nombreuses petites amies. J'ai donc inventer une machine mécanique qui aurait vraiment sa place au musé de l'homme a côté de la première machine a calculer mécanique de Pascal. ( je ne plaisante pas!)Je pourrai vous faire encore maintenant le plan facilement : imaginez un dizaine de cliquets a cent positions alignés côtes a côte sur un tambour .Ceci pour constituer une mémorisation provisoire de la position du curseur. .Il suffisait dans un premier temps de positionner les curseurs en coordonnées graphiques en les déplaçant sur le cylindre sans avoir à réfléchir et ensuite de lire dans l'ordre la position des curseurs .Je n'ai pas La pretention de vouloir a l'époque rivaliser avec l'informatique naissante mais je voudrais juste faire remarquer ma capacité d'adaptation. et que j'aurai été très curieux de savoir ce qu'en aurait dit Blaise Pascal.

- Invention of memories for computing machines ( with the technical services

of Burrough, Philips Radiotechnique, Monroe, Bull ) in order to prepare the

ground for the first personal computers.

 

Commentaire

IL s'agissait de mettre au point une interface entre machine a calculer électrique et machine a écrire électrique perfectionnée. Rien a voir avec L'informatique. Mon billet d'avion pour aller aux USA chez BURROUGHS était prêt mais mes obligations militaires m'ont empêché de partir. Je voudrai quand même faire remarquer qu'aucun diplôme n'avait été exigé. La maison BULL a Pantin était aussi intéressée et m'avait proposé de m'engager avec un salaire intéressant ; j'avais eu une entrevue sympathique avec un ingénieur (Mr Brette) très emballé par un système de poussoirs à commande mécanique a mémoire. Dispositif accessoire inclus dans le descriptif de ma demande de brevet . Ce dispositif innovant réduisant par cent le prix de fabrication est toujours employé dans le monde entier a ce jour mais je n'ai jamais eu un centime de royalties parce que j'etais jeune et naïf face au monde des requins pilleurs d'idées .

- Cherchell Military School ( Algeria ). Reserve lieutenant, section head.

Ex-service man in North Africa

Commentaire

Un des plus jeunes aspirant de France ayant été en activité sur le théâtre des opérations en Algérie. (Médaillé) . Volontaire EOR; école Militaire d e CHERCHELL

Sans contestation possible le plus jeune des officier ( encore sous-lieutenants de réserve ) ayant été rappelé six mois après ma libération du service armé .Une période de mise en condition à Verdun avec le rappel en 1963 d' un bataillon d'infanterie de réserve au complet .

J'ai servi mon pays en donnant de lui a la population algérienne une image propre honnête .J'étais chef de section avec une harka de 45 hommes (tous musulmans) sous mon commandement. J'ai toujours respecté les hommes qui m'ont donné une fière leçon de convivialité entre les peuples. En opération dans la campagne autour de Guelma il m'arrivait d'utiliser ma maigre solde pour acheter des chaussures à des enfants nu pied dans la neige. Au campement, quand j'étais souvent invité dans une famille de harkis, qui habitait une paillote la tradition était respectée .La femme restait dans la cuisine affairée a la préparation des plats., J'étais seul a table .Le mari ne mangeait pas avec moi , il me servait et lavais mon couvert entre chaque plat.(Ceci devrait faire réfléchir beaucoup de donneurs de leçon occidentaux)

Commentaire

Formation sur le tas , ayant atteint le grade d'agent technique troisième échelon (chef de chantier) sans aucun cour ni école de formation.(L'autodidacte dans toute sa splendeur!)

 

- De 1983 à 2005 fin de carrière dans l'administration (agent administratif )

-


BREVET D'INVENTION

- Inventor and owner of numerous patents including an automatic alarm device

by phone similar to the one presently used by the surveillance companies (

Patent no.: 72.33395 dated September 21, 1972 )

 

 

 

 

Commentaire

Un très bon brevet que vous pouvez consulter dans les archives de l'INPI rue de Leningrad à Paris sur simple demande en spécifiant le N du brevet donné ici. Le principe de fonctionnement de cet appareil d'alarme a distance était tout ce qu'il y avait de plus original pour l'époque : Enregistrement des bips délivrés par un cadrant de téléphone sur une bande magmatique en utilisant l'émission sonore d'un buzzer . Le décodage ( le grand secret de cette invention) était fait par une self et un transistor qui basculait pour restituer une impulsion électrique qui remplaçait celle faite normalement par le cadran du téléphone .Par ce dispositif, les trains de bips sonores étaient transformés en trains d'impulsion électriques qui activaient normalement la ligne de téléphone. La machine était destinée a envoyer a distance une alarme avec message préenregistré signalant le lieu de l'effraction en cas d'intrusion .

(Excusez la présentation)

--------------------------------