Messages publiés sur divers forums GERP ,ALEPH et sceptiques du Québec


MAILING GERP

_______________________________

REPONSE DE GATTI 22/11 à 6 H 40

Bonjour Monsieur MACIAS,

MACIAS: "Pas de soucis; je ne m'étais pas senti agressé. Je n'avais conçu l'image "collé contre le mur, le couteau sous la gorge" que comme une technique de rhétorique."

GATTI: Cette technique est habituelle chez moi et je vous remercie d'en apprécier la nécessité au lieu de vous en offusquer étant donné la situation d'accusé dans laquelle je me trouve . ( Situation que je ne déplore pas loin de là mais au contraire que j'appelle de mes vœux dans un but pédagogique vis a vis des universitaires et des chercheurs en physique qui s'imaginent me
donner des leçons alors qu'elles ont grand besoin d'en recevoir ) Ces gens diplômés n'ont aucune raison de traiter un travailleur "acharné" du paranormal comme moi de la même manière qu'on traite un jeune étudiant naïf a la recherche d'informations insolites. J'ai des choses a dire ; et j'entends les dires en appuyant mes allégations n'ayez pas de craintes a ce sujet. (même si je m'exprime assez médiocrement par manque de temps et aussi parce que termes employés ne sont pas toujours forcement très adéquats pour vous étant donné qu'on est tout de même dans la science du futur avec tout un cortège de nouveautés qu'il n'est pas toujours facile de décrire
quand le vocabulaire n'existe pas encore.


MACIAS: "Il n'y a pas que les sceptiques qui refuseront d'admettre comme "vrai" des théories
"hautement probables". Ce terme de "hautement probable" n'a pas de sens en sciences physiques s'il n'est accompagné d'une démonstration mathématique."


GATTI: Je n'ai jamais dit qu'il fallait admettre ces faits en tant que qu'éléments scientifiques avérés mais uniquement pour guider le physicien qui , en les admettant comme possibles ("extrêmement très possibles") situe mieux l'objectif a atteindre afin de faciliter son cheminement vers cet objectif .
C'est de l'épistémologie ; pas autre chose; ne pensez vous pas qu'il est plus facile au chercheur de trésor de travailler sur le terrain où la présence de celui-ci est hautement probable plutôt que de naviguer dans le noie le plus total .
J'ai beau lire et relire mon message du mardi 20 novembre 2001 07:39 , je n'ai a aucun moment fait allusion a la teleportation.

Je n'ai parlé dans mon message que de dématérialisation de matière et de re-materialisation.
Les sources en question sont toutes sur mon site mais elles peuvent être retrouvées facilement dans les articles de vulgarisation de "science et vie" Hors série trimestriel N° 161 de décembre 1987 et dans les mensuels N° 951,977,944,et 1009.; ce dernier faisant la preuve de la re-materialisation que vous semblez ne pas admettre. J'explique cela dans mes écrits et a aucun
moment je n'ai perdu mon temps avec la teleportation.

Pour ce qui est des expériences sur Mannig faites sous contrôle a TORONTO,je m'étonne que vous n'en ayez pas connaissance. Nous y reviendrons ,surtout sur la question de la notion de transfert d'information ondulatoirequi possède l'avantage de faire passer ( transférer depuis je ne sais où)de l'information "journalistique"et AUSSI de l'information "quantique"permettant le transfert hyper-rapide d'un objet par re-coherence quantique.

Je vous demande donc de lever mon doute et de revenir sur le sujet en discussion sans extrapoler aux teleportations sur lesquelles j'ai des choses a dire mais pas maintenant si nous voulons avancer sans trop "bafouiller" comme c'est souvent le cas sur l'autre liste.

Vous voyez de quoi je veux parler ?

___________________________________

MESSAGE DE Pierre MACIAS 22/11/2h 42

Bonjour Monsieur Gatti,

>
GATTI:> Désolé (aussi) si le ton polémique de mon dernier message a pu vous
> froisser , je m'en excuse.> Ce n'était pas volontaire de ma part mais uniquement des éléments de> construction de l'image que j'ai du mal a me faire de vous afin de mieux> vous situer.

MACIAS: Pas de soucis; je ne m'étais pas senti agressé. Je n'avais conçu l'image "collé contre le mur, le couteau sous la gorge" que comme une technique de réthorique.

GATTI:> Les sceptiques ont effectivement le droit de chercher a > comprendre mais leur> intransigeance sur le refus d'admettre des faits comme hautement probables> est difficile a comprendre.

MACIAS: Il n'y a pas qu'eux qui refuseront d'admettre comme "vrai" des théories "hautement probables". Ce terme de "hautement probable" n'a pas de sens en sciences physiques s'il n'est accompagné d'une démonstration mathématique.> " désolé vous devrez garder vos doutes. si on veut se situer dans le champ > de la science, il faut bien en accepter> les règles. Comme toutes les règles, certaines sont "bonnes";> certaines sont> "mauvaises". On peut chercher à changer les "mauvaises", mais en attendant> que ce soit fait, il faut bien les assumer."
>
> GATTI: Les éléments concernant la BEC qui me servent de faire valoir ici> se situent> résolument dans le champ de la science ;contrairement à vous, je> suis assez> optimiste et ce que vous appelez un changement des règles visant une> explication du paranormal ne représente pour moi que la continuité banale> de la recherche en physique.

MACIAS: Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. je redirai donc que si on veut rester dans le champ de la science, il faut accepter de jouer le jeu des règles en vigueur.
Cela dit, si les règles doivent évoluer, elles évolueront; et c'est tant mieux; sinon la science ne vaudrait pas mieux que le dogme. Et de plus, les règles ont évoluées au cours du temps. Ne vous méprenez pas; même si nous devions changer de paradigmes, je ne pourrai que me réjouir que la science est vivante.> "Alors il peut paraître ( a priori ) légitime de penser que si on peut
> dématérialiser quelques atomes, on pourra faire mieux demain Mais ça reste> une extrapolation qui devra être vérifiée technologiquement.
>
>
> GATTI: Détrompez vous, les expérience de physique quantique réalisent> depuis peu la
> dematerialisation de plusieurs milliards d'atomes et a l'heure ou je vous> parle ce sont probablement des milliards de milliards, c'est a> dire de tres> petits objets (mais des objets quand même) NUANCE.

MACIAS: Vous continuez d'extrapoler.En 98, on réussissait une première : téléporter un état quantique (http://www.cybersciences.com/cyber/4.0/oct98/teleport.htm ), ce que certains
ont rapidement présenté comme la téléportation d'un photon (http://www.cybertechs.qc.ca/priv/fgagnon/technos/voir/teleportation.html ).
Ca voulait déjà dire qu'on tentait de présenter la téléportation d'uneinformation comme s'il s'agissait de la téléportation d'un objet solide.Quelques temps après, nouvelle réussite; voila qu'on téléportait lesoscillations du champ électromagnétique d'un rayon de lumière... toujours
pas de matière solide. (http://www.infoscience.fr/articles/articles_aff.php3?Ref=58 )
Et puis voilà maintenant ces milliards de milliards d'atomes que l'on télétransporte!
Bien sûr vous faites allusion à nos amis danois !
Et voilà "Radio-Canada" qui annonce que "Un physicien danois a réussi à "téléporter" un échantillon composé de 10puissance12 d'atomes sur une courte distance. Il s'agit de la deuxième réussite dans ce domaine, depuis l'expérience australienne et italienne qui avait réussi à téléporter l'état quantique d'une particule de lumière." (
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Santeeducation/nouvelles/200109/27/001-
teleporte.asp )Quand j'ai lu ça je me suis dit "quel gap !"; prodigieuse avancée, où l'onpasse de téléporter une information quantique à téléporter des particulessolides par milliards !
Mais quand on y regarde de plus près, on trouve tout de même quelque chosede "plus modeste" ( pour être précis, d'un autre ordre ). Car, en fait, ils'agit d' "Un pas vers la téléportation" : "Des chercheurs danois de l'université d'Aarhus ont réussi à relier par enchevêtrement quantique deux nuages de césium distants l'un de l'autre", ce qui n'est tout de même pas de la téléportation !!!
D'ailleurs l'article ( émanant d'une source tout de même plus crédible ! ) fait un rapprochement ( humoristique sans aucun doute ) à la "télépathie".... mais revenons à nos moutons, pour vous c'est aux poltergeists.
On s'apperçoit ici qu'en fait il s'agit ( "simplement" ) d'un lien quantique établi entre deux masses gazeuses (http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2001/20/actualite.htm ), l'articleindiquant qu'il s'agit d'une porte ouverte à la communication quantique ultra-rapide, incluant par exemple la téléportation !
Résultat des courses... non! monsieur Gatti, on n'a pas téléporté des milliards de milliards de particules; on a juste établi un lien quantiques entre 2 masses gazeuse durant 0.5 ms !

MACIAS: "Mais le fait de dématérialiser ne permet pas d'extrapoler à la> re-matérialisation..."

GATTI:> Là vous faites encore une erreur importante car la > rematerialisation est une
> chose acquise scientifiquement dans le "laser a atomes" , ce qui> est encore
> plus troublant ** c'est qu'une onde de type radio intervient dans> l'expérience comme un élément perturbateur ; 'un catalyseur si> vous voulez )> qui rematerialise les paquets d'ondes d'atome.

MACIAS: Ici, ce qui est amusant, c'est que vous me corrigez, sans le faire ! Alors il faut peut-être préciser les choses (pour ceux qui auraient manqué de visiter les liens précédents ). Lorsqu'on parle communément de "téléportation", on imagine une opération à la StarTreck : on prend un objet, on le dématérialise, on émet le résultat vers sa destination, et on rematérialise cet objet. Or ceci est faux ! (et en ce sens, j'avais raison de dire qu'on ne re-matérialise pas l'objet du départ ).En fait, actuellement, c'est l'information acquise en analysant l'objet du départ qui est transmise, et utilisée à l'arrivée, pour recréer l'objet. Ca veut dire que ce n'est pas l'objet qui est transporté (et il sera détruit par l'analyse elle-même), mais on recrée un objet identique à l'arrivée : cen'est pas "le même" objet, mais une copie. (
http://www.crm.umontreal.ca/~durand/teleportation.html )

>
GATTI:> Ceci est en parfait accord avec les faits poltergeist mettant en cause des
> apparitions d'objets.

MACIAS:après tout ce qui précède, je serai encore plus difficile à convaincre sur l'identité entre poltergeists et "téléportation", car en fait, vous présentez deux événements qui peuvent avoir des similitudes d'images; mais quand on s'intéresse à leurs natures, il apparaît que cette volonté d'identité est des plus spéculatives. Dans le cas des poltergeists; avant d'avoir une idée exacte de ce qu'ils représentent, il s'agirait d'effectuer quelques expérimentations en labo:
n'oubliez pas que je vous ai demandé précédemment s'il existe des sujets en mesure de produire de tels phénomènes en environnement contrôlé. dans le cas de la téléportation; il ne s'agit pas de téléportation de matière comme il est plaisant de laisser entendre pour rapprocher artificiellement le phénomène de téléportation au phénomène de poltergeist, mais de téléportation d'information.


>
GATTI:> Il serait grand temps que les parapsychologues prennent conscience que la
> physique fondamentale avance a grand pas vers eux.

MACIAS: n'oublions pas tout de même que parmi les "parapsychologues", il se trouve
"quelques" physiciens !


> GATTI: Vous auriez tort de minimiser l'incidence des matérialisations dans les
> dossiers du paranormal car elle sont en rapport avec un principe> unique qui
> génère autant les cailloux que les voix ou les impressions de bandes magnétiques ou les impulsions de l'écriture automatique . Ce ne > sont que des> transpositions d'informations qui de leur forme ondulatoire prennent une> forme matérielle pour se manifester a notre niveau..

MACIAS: Désolé, mais je ne vois dans ce dernier paragraphe qu'un certain nombre d'énoncés non étayées. Par quel biais allez-vous identifier et "unifier" des matérialisations ( poltergeists ) à l'écriture automatique, dans leurs natures, en restant dans le champ scientifique.
là encore je cale. Et c'est dommage! car unifier physique, biologie, et psychologie ne serait pas pour me déplaire.Avant de finir, je me permettrai une remarque. J'ai fait l'effort de citer
mes sources, afin que chacun sur la liste puisse s'y référer, voire approfondir le sujet. Je ne continuerai pas cette discussion si vous ne citez pas vos sources : sources indépendantes ( car il ne s'agit pas de démontrer que le chat est blanc... parce qu'il est blanc ).cordialement

Pierre Macias

---------------------------------------------------

Pascale CATALA 17/11/01

Merci Francis pour ces précisions. J'avoue ne pas pouvoir poursuivre la discussion avec vous sur ces points que je ne connais absolument pas et n'ai jamais entendu parler. Je vais donc plutôt retransmettre vos messages à deux de mes amis physiciens, peut-être me donneront-ils un avis.

Pascale.

________________________________________

Pascale CATALA 20/11/01

 

Bonjour Francis,


Ne serait-il pas plus agréable pour tout le monde sur cette liste que vous quittiez votre ton polémique ? On peut ne pas être d'accord sur certaines idées (d'ailleurs souvent les désaccords ne sont pas si profonds que ça parce que nous sommes tous en interrogation devant ces problèmes d'énigmes scientifiques) sans pour autant lancer sans arrêt des attaques personnelles
ou des anathèmes sur les uns ou les autres.

Vous nous apportez des informations intéressantes et des hypothèses explicatives, c'est bien, cela peut être enrichissant, alors continuons dans la sérénité s'il vous plaît.

Dans mon dernier message, je vous disais simplement, comme le souligne Pierre, que je n'étais pas compétente pour discuter des expériences que vous mentionnez, mais si quelqu'un d'autre s'y connaît il pourra, lui, en dire quelque chose. C'est tout. Avis aux amateurs.

(Les physiciens que j'ai contactés sont bien sûr des personnes qui connaissent très bien la parapsy).

Pour l'instant je n'ai émis aucune critique sur vos recherches, j'essaie
déjà de comprendre et de m'instruire. Je n'ai pas eu le temps de lire tout
le contenu de votre site, ce qui demande quand même un gros investissement
que je ne peux actuellement pas fournir car j'ai beaucoup d'autres projets
en cours. Je comprends que pour vous les théories que vous invoquez sont
fondamentales mais acceptez qu'il y ait des gens qui ne soient pas au
courant. De plus, ce n'est pas parce qu'en laboratoire, avec un appareillage
sophistiqué, on a réussi à dématérialiser un peu de matière, que les
poltergeists sont "expliqués", vous le reconnaissez vous-même. Ce peut être
un élément de compréhension, d'accord.

Votre position du style : "seules les dernières expériences de MQ sont
capables d'expliquer le psi et tous ceux qui disent le contraire sont des
arriérés qui n'ont rien compris" ne me parait pas très tolérante. Je
critique ce genre d'attitude radicale chez François Favre, je la retrouve
chez vous. Pour comprendre le psi, il faudra sûrement des coopérations de
chercheurs de plusieurs domaines, et une longue démarche complexe qui
autorise tous les tâtonnements et les interrogations. Alors patience !

_________________

14/11/01

Pascale CATALA: Vous nous annoncez là des révélations des plus intéressantes !
Oserais-je suggérer qu'au lieu de citer des écrits de votre site, vous nous fassiez ici
un petit résumé des découvertes de la physique de ces vingt dernières
années, susceptibles de fournir des explications à la parapsychologie ?
Résumé bien sûr accessible aux non-physiciens (tenez-vous en aux grands
principes). De cette manière nous pourrons discuter sur du concret.

GATTI: Je comprends que mon site soit assez indigeste et que je sois un bien
piètre pédagogue. Il n'empêche qu'une véritable révolution en
parapsychologie se prépare a cause des avancées en physique quantique sur la
BEC (Condensation Bose Einstein). Les expériences de Boulder en 1994
permirent de dématerialiser une minuscule quantité d'atomes mais depuis
grâce au prix Nobel français (cocorico) Gilles Cohen Tanoudjy (avec le
concours d'Alain Aspect )et de son équipe du Laboratoire Kastler Brossel de
tres grandes avancées ont été faites et maintenant nous sommes en mesure de
dematerialiser des milliards et des milliards d'atomes; c'est a dire de
petites quantités de matière. Nous savons aussi rematerialiser cette
matière mise sous sa forme ondulatoire en "polluant" la mega-onde d'atomes
invisible avec une onde de type radio. Ceci dans le laser à atomes.La
parapsychologie est intimement concernée par ces travaux par le fait que les
expériences en question représentent la version artificielle de
l'ensemble des phénomènes paranormaux que la nature est en mesure de
réaliser sans le concours du moindre instrument ou équipement. Exemple: Dans
les événements poltergeist les matérialisations sont selon moi le point le
plus spectaculaire. Grâce a cette avancée de la physique, les
parapsychologues pourront enfin commencer a parler le même langage que les
scientifique. Les explications pour le moment restent insuffisante mais la
moitié du chemin est déjà réalisé car nous savons AVEC CERTITUDE comment un
objet se transforme en onde pour traverser un mur et redevient objet de
l'autre coté. Le gros morceau reste maintenant d'expliquer en quoi le
cerveau est en grande partie responsable de cette prouesse. Sur ce point
j'ai de très bons éléments de réponse extrêmement pertinents mais
malheureusement pas LA REPONSE .
Je n'ai pas beaucoup de temps mais si vous le désirez , si vous me suivez et
si je ne suis pas trop lassant, je veux bien continuer demain
________________________________________________

13/11/01

Bonjour Madame CATALA,

Je pense que la polémique visant a faire la part entre psychologie et
physique fondamentale ne se pose plus en 2001 dans les mêmes termes qu'elle
ne se posait en 1986 ou 1988.Vous dites clairement que vous n'êtes pas
physicienne et c'est selon moi là que le bat blesse. C'est justement selon
moi la seule et unique grande question qui se pose aujourd'hui :les bons
physiciens spécialises en mécanique quantique sont-ils complètement absents
De ce débat alors qu'ils sont selon moi les seuls concernés.

Je pense qu'une grande révolution dans les courants de pensée philosophique
se prépare et malheureusement pas grand monde ne semble en avoir conscience.

- Les archétypes mettant en scène l'existence d'un au-delà sont
complètement a revoir à la lumière des dernières découvertes

- Les apparitions de matière en physique expliquent bien toute la gamme des
APPARITIONS D'ectoplasmes et autres objets a "consistance diffuse"

Contrairement a ce que vous pensez, la physique actuelle connaît bien
maintenant le processus capable de générer ces soi disantes prouesse avec
le concours d'un équipement technique sophistiqué.

La seule chose que nous ne savons pas c'est le processus physique
qu'emploi le cerveau pour générer les mêmes genre de prouesses mais cela
reste de la physique pure et dure croyez le bien. Un jour viendra ou le
processus psi seront expliqués complètement et tout le monde sera étonné des
affabulation que les hommes se sont fabriqués pendant des siècles.

Les mystiques et les ésotériques risquent de tomber de haut car ces affaires
pourraient n'être que des histoires terrienne bien matérialistes imbriquées
a cause du dossier OVNI avec des histoires d'êtres vivants bien plus en
avance que nous sur ces questions.


Une remise en question globale se profile a l'horizon et ce sera le but
de mon dernier écrit

http://perso.wanadoo.fr/casar/MANNING.htm


Bien a vous
----------------------------------------------------------------------------

Messages 1 de Pascale CATALA du 13/ 11/01


Bonjour Francis et Jean,

Vous nous avez soumis il y a quelque temps deux textes à commenter, je
commence donc en vous faisant part de mon sentiment personnel à ce sujet.

1/ Au sujet du texte de Sornette/Lagier: Le Laboratoire de Parapsychologie
de Toulouse Revue Française de Psychotronique - Vol.1 N°.3 Octobre 1988
Quelques réflexions de physiciens à propos de la parapsychologie

Je remercie Francis de nous avoir signalé ce texte qui exprime parfaitement
mes idées sur les relations entre physique et parapsychologie, tout en
faisant apparaître un problème méthodologique bien plus grave en Parapsy
qu'en MQ = l'effet d'expérimentateur.
J'émettrais toutefois une petite réserve personnelle : je pense qu'il est
possible que dans le futur, des découvertes en physique fassent progresser
la parapsy. (si la physique intègre la notion de psychisme) .

Mais je suis d'accord avec les auteurs pour dire qu'exploiter le flou de la
MQ pour établir des hypothèses spéculatives sur la parapsy (basées sur de vagues
analogies) est une position naïve.

Un exemple de tentative d'intégration du psychisme dans la physique est le
travail du physicien E. Ransford. (N'étant pas physicienne, je ne peux le
juger).

2/ Texte de Pierre Janin: Pierre Janin (in "La revue de parapsychologie",
janvier 1986

C'est un beau texte auquel j'adhère également. L'explication ne pourra être
ni purement psychologique (puisque par ex. le PK fait intervenir l'action
physique, la clairvoyance la notion de temps et de causalité) ni purement
physique (voir texte précédent).

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la position de P. Janin à la fin du
texte : même si l'intervention du psychisme dans l'univers nous devient
familière, que nous n'avons plus de prévention quant à cela, cela n'empêche
pas de rechercher une explication scientifique, et d'être exigeant quant à
la notion de "preuve" de tel ou tel phénomène. Pour cette raison la
polémique sur tel ou tel cas précis peut être utile. Par contre , la
polémique générale pro/anti psi est assez stérile il est vrai. Je pense que,
même sans considérer les options métaphysiques fondamentales des uns et des
autres, on peut trouver une autre différence entre pro et antis : les
anti-psi sont conservateurs, veulent rester absolument dans le cadre de la s
cience instituée, quitte à nier à priori tout fait nouveau qui ne puisse s'y
intégrer. Alors que les pro-psi sont au contraire des gens curieux, amateurs
de "mystère", et n'hésitant pas à appréhender la vie avec des attitudes
autres que les attitude scientifiques "pures" (intuitions, sentiments,
créativité etc)

A vous.
Pascale.


---------------------------------------------------------------------
Message 2 de Pascale du 13/ 11/01


Bonjour,


A mon tour de répondre à votre question. Personnellement, je suis arrivée au
Gerp il y a une vingtaine d'années, et, non, je n'avais pas eu d'expérience
psi. C'était une simple curiosité intellectuelle. Depuis, j'ai eu quelques
faits troublants, mais pas extrêmement significatifs. Par ex., des petites
télépathies avec mon fils aîné : je me mets à penser à une personne qu'on
n'a pas vu depuis longtemps, et il se met à me parler de cette personne,
etc... (ça n'arrive jamais avec mon plus jeune fils, avec qui pourtant j'ai
une relation bien moins conflictuelle). Quelques voyances et précognitions
aussi. Surtout, j'ai eu bcp de "coïncidences significatives" quand je
m'intéressais à la question (cela vient quand on se focalise là-dessus).

A propos des photos, je vous signale que j'en ai mis quelques unes sur le
site Gerp, si vous ne les avez pas encore vues. Certaines photos
d'ectoplasmes ont d'ailleurs été montrées sur l'émission de M6 avec le
qualificatif de supercherie ou autre, alors que certaines étaient
authentiques (enfin je crois car elles ont défilé rapidement).

Je n'ai personnellement jamais eu d'apparition mais François Favre en a eu.
Il répugne à en parler, car comme bcp d'événements psi, ils sont très
chargés affectivement et douloureux à évoquer.

Pascale.

----------------------------------------------------------------------------
Documentation :

TEXTE DE François FAVRE: http://perso.wanadoo.fr/casar/FAVRE.htm

TEXTE DE Pierre JANIN:
"En apparence comme en profondeur, le psi contredit la vision matérialiste -
couramment dite "scientifique" en Occident - essentiellement parce qu'il
réintroduit le psychisme comme dimension à part entière dans l'univers.

"Cet état de chose a toujours été plus ou moins clairement perçu, au moins
en Occident ; il est la raison principale de la fascination exercéze par le
psi et de la marginalisation constante de la parapsychologie par une
majorité "anti-psi".
"Le psi abolit la séparation ordinaire entre le monde intérieur, psychique,
et le monde extérieur, physique, en faisant de chacun le reflet direct de
l'autre. Il est donc un signe de l'unité potentielle de l'univers derrière
la dualité dont nous faisons l'expérience dans la vie quotidienne et qui a
nourri les méditations de tant de philosophes depuis que le monde est monde.
"Le psychisme étant irréductible au physique et vice-versa, une
interprétation uniquement physicienne du psi est exclue, de même qu'une
interprétation uniquement psychologique.
"Plus l'intuition essentielle de l'unité potentielle de l'univers est
faible, plus le psi se fait exceptionnel et scandaleux, et réclame d'être
passé au crible sévère de la raison analytique par une recherche froide,
tâtillonne sur le problème de la preuve, et inquiète quant à la théorie.
Inversement, plus l'intuition de l'unité est accptée, plus le psi devient au
contraire "normal" et rassérénant, tandis que les exigences de la raison
cèdent le pas à un accueil amical et sans phrases, et que la fonction de
chercheur évolue progressivement vers celle de témoin actif.
"La polémique entre pro et anti-psi est donc d'abord un conflit entre deux
options métaphysiques dont chacune tend à créer ses propres évidences
expérimentales. Par conséquent, pour quiconque est suffisamment convaincu de
son choix, la polémique est une perte de temps. Dans les autres cas, elle
peut avoir une valeur pédagogique.
"Toute attitude psychique étant contagieuse, à n'importe quel moment le
rapport des forces pro-psi/anti-psi peut évoluer plus ou moins brusquement
dans l'un ou l'autre sens. Cependant, vu l'efficacité des moyens de
communication actuels d'une part, et l'état de crise de la pensée
matérialiste d'autre part, le pronostic pour les temps à venir serait plutôt
favorable à l'attitude pro-psi."

Pierre Janin (in "La revue de parapsychologie", janvier 1986


Emission de M6 du 30/10/01 "NORMAL ET PARANORMAL" animée par Stéphane Rottenberg

__________________________________________________

Pour ce qui concerne les TRANSCOMMUNICATIONS : voix et les images video de défunts enregistrées sur bandes magnétiques :

La question de l'existence où non de l'au-delà ne se pose pas pour le moment et disserter sur ce point comme ce fut le cas en donnant la parole au père Brune ou d'autres n'a aucun intérêt . Les recherches sérieuses n'ont rien a voir avec la religion , il faut étudier ce phénomène par rapport a nos connaissances en physique.

Pour les spécialiste de l'étude des faits paranormaux que j'ai la prétention d'être après plus de dix ans recherches sur ces question et pas depuis hier matin !

Dans l'état actuel du dossier l'explication des scientifiques (Monsieur ABGRAL ? par exemple ) selon laquelle ces images ou ces sons seraient le fruit du hasard est la plus grande imbécillité que j'ai jamais entendu.

Il existe une multitude de cas dans la littérature paranormal qui ne laissent aucun doute sur l'authenticité des informations qui sont indiscutablement en relation avec le défunt. Ceci ne prouvant d'ailleurs absolument pas l'existence d'une vie ailleurs. Le premier cas connu aux USA avant qu'aucune expérience de transcommunication ne soit faite) montrait des images captées sur un poste de télévision qui était ETEINT (non alimenté électriquement) ceci alors qu'une personne venait de décéder dans la famille. Les voix enregistrées sont le fruit d'informations qui "transpirent" probablement du cerveau de personnes affectées par un deuil.

La physique fondamentale a de beau jours devant elle avec ce genre d'affaire car le dossier des voix enregistrées venant d'un point situé dans l'air est bien connu. De nos jours , ce genre de phénomène affecte encore un médium qui s'ignore dont on connaît la plupart des "prouesses" publiées par Jimmy GUIEU dans les années 70 " Le livre du paranormal" Le refus des scientifiques d'étudier les voix paranormales liées a Pantel qui est un sujet bien vivant contrairement aux dossiers anciens où les témoins sont tous décédés) est selon moi un véritable scandale.

La manière "tordue" et ridicule avec laquelle les scientifiques de cette emission s'y sont pris pour nier la possibilité que ces enregistrement soient en relation avec un défunt est minable et honteuse elle dénote une ignorance caractérisée des dossiers du paranormal. La simple lecture du dossier de Matthew Manning qui a tout de même été mis sous contrôle d'une vingtaine de scientifiques avec enregistrement des ondes du cerveau prouvant un dysfonctionnement important momentanément) .Ceci avec des résultats époustouflants que les journalistes minables ayant concocté cette emission n'ont aucune excuse d'ignorer. Avant de penser à se construire une pseudo respectabilité en se situant du coté de la science officielle pour vernir leur image de marque ces journaleux du dimanche devraient approfondir le sujet qu'ils envisagent de traiter .Ce sont des incapables!


Posted by GATTI (Gatti,GATTI), Nov 03,2001,01:10

Post Reply

 

Forum

 

REPONSE à: "Et cette publication?"

Re: Emission de M6 : Les voix paranormales (suite) -- Gatti
Posted by Bill , Nov 01,2001,13:16 Post Reply Forum

----------------------------------------

GATTI: "De toute évidences , a la lueurs des nombreuses informations (vérifiables et vérifiées en grande partie) recueillies par Manning en écriture automatique, le champ "radiatif psychique" est en mesure d'aller chercher de l'information ailleurs que dans la mémoire du médium. "


BILL: Les allégations de vérification sont aussi faciles à faire que les allégations de l'existence du fait. Pour que quelque chose soit qualifié de vérifiée scientifiquement, il faudrait au moins une publication. Elle est où?

GATTI: Cette publication à été faite par la fondation canadienne "NEW HORIZONS RESEARCH FOUNDATION" Cet organisme était basé a TORONTO en 1974.lors du congrès extraordinaire sur la Psychokinèse. Si personne dans les sphères officielles n'à repris en compte ou publié dans des revues accréditées ce rapport (réalisé par le docteur en médecine Joel L WHITTON) c'est que ce genre de travail n'intéressait personne à l'époque. Il s'avère qu'a la lueur des avancées en physique ce rapport prend une valeur incommensurable c'est la raison pour laquelle je cherche a faire une reinterpretation des données.

Pour moi, (le grand crédule devant l'éternel) les éléments contenus dans ce rapport sont acceptés comme vrais. Pour BILL qui se méfie de tous le monde ils sont fortement sujet a caution , (Les docteurs en médecine qui expérimentent sur le cerveau humain sont forcement douteux) la seule question qui se pose c'est de vérifier les allégations de ce pseu-docteur en médecine. Vous les sceptiques passez votre vie en suspicion pendant que je fais le travail.

Belle mentalité!
Alors mon vieux BILL il va falloir aller au charbon. Tu ne peux pas me reprocher de n'avoir que les pages scannées d'un vieux grimoire a proposer et en même temps m'obliger a le transcrire en texte clair spécialement pour le confort de ta petite personne douillette.
La différence entre nous, c'est que BILL cherche l'avenir de la physique du cerveau dans les écrits anciens et se turlupine pour retrouver la bibliographie appropriée alors que moi, j'analyse des faits que je prends comme très probables, sans en avoir la preuve scientifiques complète. Je fais comme si ils étaient vrais pour en faire la synthèse. S'il y a cohérence et si une synthèse est possible , j'ai la prétention de croire que ces faits sont authentiques.
Je ne poserai donc qu'une question a BILL: Les matérialisations de pierres poltergeist qui sont relatées depuis des siècles par de fragiles témoignages sont-elles crédibles . Vous les psy. et parapsy. vous nous cassez les couilles avec un vocabulaire châtié qui ressemble a un vrai charabia (lire LUPASCO ou LERBET) pour expliquer que l'objectivation d'une pensée provoque l'apparition d'un objet mais quand on vous dit qu'un petit jeune s'est trouvé embarqué dans une histoire a dormir debout avec des cailloux qui volent de partout vous faites la fine bouche.

 

 


FORUM DES SCEPTIQUES DU QUEBEC

____________________

 

 

SCIENCE & AVENIR: ultime mise au point


Re: Re:À propos de SCIENCE & AVENIR -- Bill

Posted by Gatti , Nov 27,2001,06:26

Post Reply

 

Forum


Re: pour Bill -- Gatti
Posted by Bill , Nov 26,2001,15:23 Post Reply Forum

BILL: Puisse que vous revenez sur la question de ce petit périodique, je vous dirais que je connais SCIENCE & AVENIR pour avoir lu quelques dossiers publiés sur des questions que je connaissais bien. Lire sur des dossiers que l'on connais déjà bien permet un étalonnage. On se fait une idée de la valeur de l'article. Suite à cet étalonnage, je vous dirais que ce périodique traite de question qui intéresse la science, mais qu'il ne les traite pas de manière scientifique. SCIENCE & AVENIR semble chercher le tirage en traitant de dossiers controversés et en les traitant de manière à flatter la crédulité de ses lecteurs. Pour être sincère, je vous dirais même que je nourris le plus profond mépris pour ce petit périodique. Je ne placerais pas beaucoup au-dessus du National Inquire. Si vous voulez "m'instruire" d'une nouvelle question, je vous suggérerais de chercher de la littérature plus crédible à mes yeux.


GATTI: Je crois que nous ne sommes pas sur la bonne longueur d’onde pour débattre ici du paranormal en dénigrant les petites revues de vulgarisation. Contrairement a vous qui êtes hyperspecialisé dans un secteur précis, (avec au champ de vision forcement étroit sur l'ensemble des matières de la recherche),je ne suis qu’un minable guetteur des innovations scientifiques pour essayer de sortir les pauvres pécheurs que nous sommes de l'ornière de l’ignorance caractérisée de notre monde.(Je suis assez rustre et grossier par moments) mais je cherche une explication réaliste a ces faits paranormaux attestés par des milliers de témoins de très bonne réputation. Votre position (assez conne et sectaire ) est de présupposer que ces témoins mentent ou qu’ils ont été le jouet d’une imagination féconde et qu’ils ont rêvé. Cette attitude est une forme de croyance inacceptable scientifiquement parlant. Moi je n’ai aucun mépris pour les revues qui m’apportent des références, au contraire je loue la chance que j’ai de pouvoir rassembler de la documentation qui contient les noms et adresses des laboratoires ainsi que le genre d'expériences sur lesquelles ils travaillent. Je ne comprendrai jamais comment on peut dire de telles inepties car la revue en question ne représente pour moi qu’un annuaire donnant des adresses de laboratoires. Pourquoi me faites vous le reproche idiot d’amasser de la documentation. Lorsque vous recherchez votre chemin et que vos vous adressez a un passant , mettez vous en doute les conseils qu’il vous donne sous prétexte qu’il a une sale tête ?
L’interpretation que fait le journaliste de vulgarisation peut ne pas être bonne du tout, cela c’est son problème. J’ai été le premier a m’offusquer de l’article de "science et vie" du mois dernier fait par une connasse qui prenait le mot condensation au sens conventionnel du terme pour expliquer les travaux de CHAUMAZ a Caen. Comment pouvez vous croire une seule seconde que je fait ma formation dans les revues de bas étage. Je suis a moi seul j’ai la prétention d'être un observatoire de la recherche scientifique , c’est a cette seule condition qu’on peut essayer faire une synthèse générale qui tienne la route. Contrairement a vous , j’accepte toutes les informations scientifiques et parascientifiques d’où qu’elles viennent ,j'évite de me cantonner connement dans un secteur étroit des sciences, je suis PLURIDISCIPLINAIRE MOI!
J'étudie même les e-mail des abductés qui sont porteurs d'éléments extrêmement pertinents (surtout en ce qui concerne les matérialisation) Le plus ahurissant étant que ce sont justement les psychologues qui sont impliqué fortement et vous venez me raconter des âneries de ce genre.
Mettez vous a la page (minable petit vermisseau )écoutez mes conseils, ne rechignez pas sur le support mais tenez vous en rigoureusement a l’information qu’il délivre. Sur les autistes reprenez la page 68 (du numéro de JUIN 2001)de la revue merdique en question et vous y apprendrez que 10 % des autistes sont des surdoués dans certaines spécialités bien définies. L’idée la plus partagée par les psychologues et les psychiatres c’est qu’ils disposent d’outils mentaux superdeveloppés. Certains peuvent calculer a la vitesse de l'éclair la racine cubique d’un nombre a 5 chiffres. Vous le pouvez vous grand bill ?
S vous étiez un peu moins sectaire et un peu plus curieux, vous auriez aussi lu la page 73 de le ce numéro MERDIQUE QUE VOUS HAISSEZ. Vous auriez alors appris qu’une catégorie particulière d'épileptiques éprouvent une aura de type psychique. PENDANT CETTE AURA ILS SE VOIENT depuis l’EXTERIEUR. Nous avons ici un recoupement intéressant avec les personnes ayant subi une NDE .Des études bien ciblées faites par des universitaires dont la réputation n’est plus a mettre en doute (j’ai oublié le nom et je n’irai pas vous le rechercher car je ne suis pas votre larbin).Je disais donc des études ont montré que la personne inconsciente voit réellement le déroulement de l’action au présent en temps réel pendant qu’elle est inconsciente. L’affaire du Boyaudiers Suisse racontée dans un ouvrage de SARAH MERCIER (je crois) IANDS est explicite. INSTRUISEZ VOUS MON VIEUX !



BILL:Pour ce qui est de l'autisme, je vous recommande la lecture d'un résumé intelligent et récent sur la question: ROGÉ, B. (1999)L'autisme et les autres troubles graves du développement, chapitre 13 de "PSYCHOPATHOLOGIE DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT".Habimana E & al., Edition Gaëtan Morin.
Il n'y est pas question des pouvoirs prémonitoires des autistiques. J'ai travaillé avec des autistiques pendant 2 ans. J'ai rencontré des personnes qui ont passé leur vie à travailler avec des autistiques. Personne n'a jamais fait allusion à un semblable pouvoir.


GATTI: si vous avez travaillé avec des autistes , vous avez alors encore moins d’excuses, a moins que vous n’ayez pas eu l’opportunité de tomber sur ce type d’autiste.


BILL: Je n'ai pas connaissance qu'un article sur la question ait été publié dans une revue savante. Avez vous une référence?

GATTI: Je sais qu’un bouquin complet a été fait par un psychiatre sur la question des malades mentaux dont les délires ont été étudiés avec soin. Une emission complète a été faite sur EUROPE N°1 sur cette affaire avec le célèbre MARC MENANT. Je ne vous en dirai pas plus car je n’ai pas le temps de faire ce genre de recherche Je ne suis pas votre larbin.
Je suis bien trop occupé a écrire une page de l’histoire des science qui fera pâlir les plus grands futurologues de notre temps.

Salut BILL tu me casse les bonbons mais je te trouve sympa quand même.


Félicitations


Re:
Le Nobel de PHYSIQUE 2001 revient aussi a CASAR hi! hi! et hi! -- Gatti

Posted by Denis , Nov 23,2001,22:33

Post Reply

 

Forum

 

Salut Gatti

 

Bravo pour vous. Je vous félicite.

En effet les progrès semblent grands, ces temps-ci, en physique quantique. Les Nobels de 98 et de 99 ont aussi couronné des travaux dans ce domaine, à moins qu’on me corrige. C’est un sujet "hot".

Vous avez grand mérite de vous être intéressé à ces choses depuis plusieurs années et d‘avoir apparemment pressenti que des développement étaient imminents. Hors des cercles académiques et des laboratoires où ces recherches ont cours, peu de gens auraient pu prévoir. Un bon point pour vous.

Mais je pense que vous n’êtes pas encore au bout de vos peines.

Votre hypothèse globale est trop grosse, trop pétée. Croiser le subjectif psychique à l’objectif physique via le macro-quantique ne me paraît pas être pour demain matin. À moins que je me trompe.

Ah! Si on pouvait enfin authentifier convenablement un de ces inobservables phénomènes dont vous nous parlez, votre hypothèse paraîtrait moins incroyable.

 

C'est ce que je vous souhaite de tout cœur, même si je n'y crois pas. Je pourrais alors raconter fièrement autour de moi que je vous ai un peu connu.

 

Qui vivra verra.

Cordialités,

 

Denis

__________________________

 

Le Nobel de PHYSIQUE 2001 revient aussi a CASAR hi! hi! et hi!

Posted by Gatti , Nov 23,2001,00:32

Post Reply

 

Forum


Le Nobel de physique 2001 est la consécration des travaux de CASAR : NOBEL01.JPG

"Microscope" N°70 édité par CASAR prévoyait déjà en 1996 l'énorme intérêt des expériences BEC avant qu'elles ne fassent l'objet de deux prix Nobel : 1997 gilles Cohen Tanoudji et 2001 Cornell, Keterle et Wieman. Le jury du Nobel semble avoir compris avant tout le monde l'énorme l'avenir de la physique quantique mais il sous estime fortement les opportunités qui vont bientôt se présenter et qui vont connecter la physique rationnelle a la physique irrationnelle de la psychologie. Les lecteurs de la revue "Science et Avenir " de Juin 2001 (SetA)qui traite des capacités du cerveau au travers des dernières découvertes comprendront de quoi casar veut parler.

L'ouvrage "La science confrontée a son futur" de GATTI Francis publié fin 1996 en édition artisanale; prend maintenant toute sa valeur. Il s'inscrit bien comme un écrits prémonitoire en ce qui concerne la physique fondamentale .Les plus grands physiciens se moquent de casar (en ignorant les réalités paranormales) ; a cause de cela ils n'ont pas vu venir l'énorme découverte qui se cache derrière la BEC. Ils ne sont pas au bout de leurs surprises car les applications qu'ils présupposent actuellement sur la BEC sont vraiment ridicules a coté de l'effondrement des paradigmes et des repères scientifiques qu'elle va engendrer.