Je suis mort, les médias m'ont tué!

 

 

J'étudie passionnément depuis 1984 les phénomènes paranormaux au travers des témoignages dont l'utilité scientifique est curieusement contestée par les zététiciens ( témoignages) .J'ai la prétention de croire que mes recherches pourraient servir la science au niveau le plus pointu. L'histoire des science montre que les grandes découvertes ne sont jamais arrivées là où on les attendaient .Sans avoir attrapé la grosse tête je trouverais normal que des spécialistes du CNRS ou autres fassent une évaluation de mon travail pour lequel j'ai sacrifié 20 ans de ma vie, pas mal d'argent et la sérénité de ma vie familiale. Il y aurait beaucoup a dire dans cette affaire sur la responsabilité des médias dans leur manière de rendre compte de l'information .Les articles de presse me concernant réalisés en toute bonne foi se sont avérés désastreux , contre productifs et involontairement diffamatoires (Détails ici : MEDIAS )

Les autodidactes ( AUTODIDACTES ) ayant fait l'effort de s'instruire pour d'enquêter sur des affaires que la science n'explique pas ne méritent pas le mépris des chercheurs diplômés.

L'article de Quentin publié sur Agoravox http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=46494  est pertinent et les commentaires associés soulèvent une multitude de questions de fond qui ne font pas honneur aux sceptiques . Les éternels clichés représentatifs d'une zététique dogmatique avec tous les ingrédients nécessaires pour "lobotomiser" les chercheurs intéressés par la parapsychologie y sont présents. Je pense surtout aux enfants curieux et les étudiants consciencieux qui sont induits en erreur par des gens qui pensent sincèrement rendre service a la société Dans cette polémique entre sciences et pseudo-sciences il ne faut pas mettre dans le même sac les charlatans exploiteur de la crédulité et les chercheurs honnêtes qui proposent des hypothèses en phase avec les interrogations de la science officielle..

Dans un soucis de clarté, j'ai transposé l'article de Quentin au format word http://pagesperso-orange.fr/casar/HB_SCIENTISME.htm HB_SCIENTISME.htm pour y ajouter des annotations .

 

Comme je le disais a Denis Biette du laboratoire de zetetique ( http://pagesperso-orange.fr/casar/M189.htm ) il n'est pas forcement nécessaire de soumettre un sujet psi a un examen scientifique contraignant en laboratoire pour obtenir la preuve de l'existence du PSI.

Imaginons que l'analyse cristallographique sur la sidérite de la clef a molette de l' Affaire_Hubert par un laboratoire du CNRS confirme l'existence des cristaux vrillés (non naturels) que Jean Taviere du CRPN avait mis en évidence. Dans ce cas précis, après avoir pris la précaution de vérifier que ce type de cristaux ne peut pas exister à l'état naturel il faudrait bien conclure que la probabilité d'une modification de la structure de la sidérite par le psychisme humain est hautement probable. Ceci ne serait pas une preuve au sens scientifique du terme constituerait tout de même une plate-forme de recherche solide sur laquelle de fortes présomptions prometteuses se porteraient

Qu'en serait-il dans ce cas de l'exigence de reproductibilité mise en avant par les sceptiques ?

Le dossier BEC et le dossier LJ constituent des candidats idéaux a la "prépreuve". Ils sont eux aussi extrêmement prometteurs puisqu'ils proposent à l'analyse scientifique des effets physiques aberrants visibles sur les sonogrammes .Ce sont des paradoxes que la recherche en physique n'a pas le droit d'ignorer.

En définitive casar joue le rôle de rabatteur pour prendre au piège les effets poltergeist que personne jusqu'à présent n'a eu le courage d'étudier en profondeur .

Ne serait-ce pas le travail des universités?

Il faut constituer des dossiers de "prépreuves " qui seraient des candidats à la preuve officielle.

Les cinq dossiers que je propose ici a votre perspicacité sont pour le moment au stade des " prépreuves " . En cas de réussite de l'un d'eux, les autres seront eux aussi crédibilisés .

L'étude du paranormal ne peut pas faire l'impasse sur une phase préparatoire d'étude méticuleuse des témoignages mettant en évidence des anomalies qui devront être étudiées et comparées entre elles. Les constantes ; qu'elles soient physiques ou psychologiques intéresse la recherche scientifique qui a le devoir de mettre en évidence les preuves définitives avec les équipements les plus pointus et les spécialistes de chaque discipline habilités sur ces questions .

 Interview de Joachim Soulières : JoachimSoulieres.htm http://pagesperso-orange.fr/casar/JoachimSouliere.htm

Extrait:" C’est aussi de la responsabilité des scientifiques de s’autoriser à explorer rigoureusement cette partie de la vie humaine en se démarquant du folklore ambiant. Ce serait bien que ne soient pas bloqués à la frontière francophone les travaux d’Houran et Lange, Wiseman, O’Keeffe, Watt, etc."

 Claude Lecouteux LECOUTEUX.htm http://pagesperso-orange.fr/casar/LECOUTEUX.htm

 

Il est nécessaire de faire une étude de crédibilité du (ou des) témoin (s) parallèlement à l'étude des faits allégués dans chaque témoignage.

 

La collaboration d'un psychologue est nécessaire , elle permettrait de faire une évaluation de la sincérité des témoins .Pour le dossier BEC une K7 video de Mme BEC est a disposition .Pour L'affaire LJ une bande audio de trente minutes est disponible.

Le GEIPAN étant confronté lui aussi au risque de manipulation par des témoins utilise les services d'un psychologue . afin d'évaluer la crédibilité des témoins. J'ai contacté Monsieur Patenet pour lui proposer de faire une évaluation de l'affaire LJ qui nous a opposé une fin de non recevoir . Je voudrais dire ici haut et fort que toutes les affaires paranormales mettant en scène des apparitions et disparitions d 'objets sont étroitement liées pour ce qui concerne le processus mis en œuvre. Il existe a ce niveau une ou plusieurs lois fondamentales qui échappent complètement aux physiciens .Ces lois concernent aussi bien les apparitions des pièces de monnaie de l'affaire LJ que les apparitions d'OVNIS ayant une apparence de machines manufacturées. La taille des objets n'est pas ici en cause , car le processus mis en œuvre est strictement identique.

Le jour où les ufologues et le GEIPAN comprendront que les travaux de CASAR sont en rapport direct avec la plupart des cas d'apparitions d'OVNIs résiduels non élucidés ( OVNIs ayant un comportement intelligents , avec une signature radar ayant été attestés des témoins fiables ayant fait état visuellement d'objets volants manufacturés) nous auront fait un grand pas en avant. J'attire particulièrement l'attention des ufologues sur les anomalies gravitationnelles détectées lors de la chute des pièces de monnaie dans l' Affaire_LJ . Anomalies qu'une analyse du laboratoire d'acoustique de l'université de Toulouse a mis en évidence. Le dossier des RR3 d'OVNI est truffé d'anomalies gravitationnelles de ce genre; il serait temps que les ufolgues coopèrent avec CASAR dans l'étude des poltergeist si nous voulons nous faire respecter par la science officielle.

 

Gatti francis président de l'association CASAR et les médias

Quelques exemples d'articles faisant involontairement de la contre-publicité

 

 

 

Extrait de la Revue de casar "Microscope" N° 75 (Dépôt légal mars 1997 N° ISSN 066-1932) :

 http://pagesperso-orange.fr/casar/1LIM.htm 1LIM.htm

 

Le quotidien "La nouvelle république du centre"

Le quotidien: "la nouvelle république" publie des articles nous prêtant des propos complètement débiles que nous récusons totalement sont publiés depuis plusieurs années.

Exemple 1:

La N.R du 8/11/90 publie un article sous la forme de questions posées à Francis Gatti. Les questions posées sont claires mais les réponses attribuées à GATTI sont un fouillis insalubre et inextricable que seul un homme saoul pourrait émettre.

Le comble de tout cela étant que l'article se termine avec la mention "propos recueillis par Jean-Michel BONNIN" 

Exemple 2:

Dans une autre édition faisant l'annonce d'une conférence débat a la salle des fêtes ; il est écrit:

" la compréhension de ces engins permettra de régler définitivement le problème inercétique* de l'humanité"

Dans le Berry , si un quotidien raconte des histoires de tas de fumier, ce genre de coquille ne prête pas a conséquence car le paysans ne sera pas étonné de la méprise journalistique. Par contre quand il s'agit de jugez des gens qui prétendent faire de la recherche scientifique cela fait désordre dans les esprits des professeurs et enseignants qui ont a charge l'éducation de nos jeunes (souvent passionnés par les faits inexpliqués et qui se tournent vers nous pour avoir des réponses).

* il s'agissait du terme énergétique , vous devinez comme moi l'impact sur la population locale d'une phrases contenant une coquille de ce genre.

 

Exemple 3:

Avec l'édition de la Nouvelle République du 13 août 1990 annonce notre ouvrage "les versets sataniques de la route".

Le comble du "dénigrement involontaire"(1) est atteint par un petit encart (en page 3) valant son pesant d'or. Réalisé par une stagiaire allemande Jessica FUNCKEN qui ne maîtrisait pas encore le français cet article nous a "taillé un costume" d'une élégance rare.

(1)celui qui fait le plus de ravages car innocent

Exemple 4:

L'exposition de CASAR ayant eu lieu trois semaines de suite (a temps plein) en août 1992 a été visitée par beaucoup de touristes venant de toute la France et même par des Hollandais et des Anglais; mais pratiquement pas de résidents de la commune d'Argenton.

La campagne de dénigrement a notre égard était probablement déjà bien installée au niveau local car aucun élu municipal ne s'est présenté malgré les invitations envoyées a l'ensemble du conseil municipal.

La nouvelle république nous a consacré une publicité après coup comportant une photo du rotor grande comme un timbre poste avec un article tout aussi grand (Ce rotor était une maquette animée de 3 mètres de diamètre qui nous avait pris un an de travail )

 

Le journal du dimanche "Berry centre France"

Exemple 5:

Le journal du dimanche "Berry centre France" du 4 mai 1997 termine malgré lui et efficacement la campagne de démolition de la respectabilité de l'association C.A.S.A.R commencée il y a plus de dix ans. Sous la plume de Pierre BRUNEAUD .Oh! Combien innocente (inconsciente du mal quelle fait ) sa plume aigre douce calomnie gentiment, (en douceur et profondeur) dans un style qui se veut bon enfant. Après cela plus rien ne pourra être rattrapé. La renommée du pitre animant l'association CASAR se trouve maintenant définitivement scellée par cet article qui résume très bien que Gatti est un farfelu prétendant être chercheur mais n'est en réalité qu'un original, (il a travaillé sur le mouvement perpétuelle) ,marginal doublé d'un gourou (genre sorcier) capable en se concentrant de dérégler des appareils électriques. Avec son épouse forcement anormale aussi ils déclenchent les portiques électroniques. Il dit travailler sur les trois forces qu'il juge fondamentales ?!!! ( calomnie particulièrement vexante laissant croire a des travaux occultes ou ésotériques) comme si ces forces n'étaient pas fondamentales pour tout le monde.

Un charabia scientifique "imbuvable" qui semble sortir d'un esprit dérangé (scientifiquement) termine cet article; il faut ici être clair : c'est de l'esprit du journaliste qu'il est question.

L'adresse du site internet de CASAR est passée sous silence pour bien montrer qu' une la publicité gratuite pour ce genre de personnage est proscrite. Et surtout pour que les personnes sceptique sur notre dérangement mental ne puissent pas vérifier si les calomnies sales sont justifiées.

Conclusion en forme de conseil pour les rédacteurs en chef

Les journalistes s'occupant habituellement des "chiens écrasés" sont incapables de traduire sur le papier les éléments complexes de la recherche paranormale étant donné leur ignorance totale du sujet et leur manque de connaissance scientifique. Au lieu de faire corriger leur article par l'auteur des propos supposés avant publication ;ils donnent en pâture aux lecteurs le triste spectacle d'un président d'association dérangé mental .

En 2008 la situation n'a pas changé

Article de la nouvelle république du centre-ouest le 26 juin 08 http://pagesperso-orange.fr/casar/ARTICLEnr.htm ARTICLEnr.htm président de CASAR en prend plein la gueule comme au premier jour