Accueil site CASAR CASAR.htm


MICROSCOPE N°204

FEVRIER 2010

Emergence de la théorie macroscopique quantique

 


Sommaire

Critique de Gilles_de_GENNES

CONVERGENCE des connaissances

Forum des sceptiques FORMU_SQ_extraits

DOCUMENTATION


Gilles de GENNES

 

Extrait prestation du prix Nobel de physique Gilles-de-Gennes au colloque physique et conscience http://webcast.in2p3.fr/physiqueetconscience/index.php?video=degennes.ram

 "Au sujet du libre arbitre ,dans un langage d physicien est-ce que c'est le bruit de fond qui m'a fait choisir , je pense que cette question est loin d'être résolue et que peut-être nos petits enfants commenceront a avoir des idées là dessus. Je cite quand même cette question car elle élimine tout un débat à mon avis totalement faux qui a été formulé sur le rôle de la MQ.

Si nous étions a très basse température le bruit de fond contiendrait des effets d'incertitude quantique mais il se trouve qu'a la température a laquelle nous vivons, 300 degrés K , les effets quantiques dans un milieu visqueux comme de l'eau* , ont des effets totalement négligeables. Il peut y avoir des effets de bruit de fond, ils peuvent participer au libre arbitre mais je suis persuadé que la MQ n'a rien a y faire. Je suis sûr qu'il y a des gens qui pensent le contraire dans cette salle, donc je suis très content de manifester cet opinion."

*Nous sommes constitué principalement d'eau

 

Réponse à feu Gilles de Gennes

  Monsieur GDG a le droit d'avoir des convictions qu'il veut et être persuadé que la température à laquelle nous vivons interdirait l'implication du bruit de fond quantique a notre échelle de grandeur. Il n'empêche que des découvertes récentes démontrent le contraire COHERENCEtempAMBIANTE.htm Les recherches CASAR faisant le lien entre le phénomène poltergeist et la décoherence quantique macroscopique trouvent ici leur consécration.

 


 

Convergence des recherches CASAR avec les connaissances de pointe

 

1 La cohérence quantique à température ambiante en biologie

 5 février 2010 La cohérence quantique à température ambiante en biologie .Paul Davies COHERENCEtempAMBIANTE.htm Des cellules ont franchi l’obstacle de la décohérence quantique qui devrait rendre ce processus impossible à température ambiante

 

2 Condensation BEC a 20°k

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/record-de-chaleur-pour-un-condensat-de-bose-einstein_10150/

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/supraconducteurs-a-haute-temperature-le-courant-passe-avec-les-phonons_9464/

BEC_20_degres.htm

 

3 Neuroquantologie

Journal de neuroquantologie Numéro 4 (Décembre 2007):

http://pagesperso-orange.fr/casar/JournalNeuroquantl.htm

http://pagesperso-orange.fr/casar/paraphysique.htm#NEUROQUANTOLOGIE

 http://www.neuroquantology.com/journal/index.php/nq/index

 http://boingboing.net/2008/04/01/poltergeists-and-qua.html

 

Avis de scientifiques au sujet de la décoherence macroscopique

 

1 Thierry STRUB

Original Message ----- From: Thierry STRUB To: francisgatti@wanadoo.fr Sent: Friday, April 02, 2010 9:39 AM Subject: Interdisciplinarité

 J'ai écris "Bioquantique" sur GOOGLE et je suis tombé sur vous.

Permettez-moi de vous informer que ma recherche sera sur un site internet (260 pages + iconographie) fin avril 2010. Je vous adresse le résumé, la conclusion et le contenu de la voix off du site .

Merci pour votre lecture et de vos éventuels commentaires et savoir si je vous compte parmi les personnes a contacter le moment venu.

 

N.B Le Pr F. Barré-Sinoussi (Prix Nobel de médecine 2008) est très septique (il n'y a pas eu de publication, car ce ne sont que des preuves in vitro) Par ailleurs je (ne) suis (que) médecin avec une formation en rétrovirogie (3 ans), études en médecine tropicale, mais sans diplôme en science. Il est clair que la porté de cette révolution "paradigmatique" a une note ésotérique, mais c'est de la science référencée et largement documentée.

Resume (Plan).doc Conclusion finale (3 pages).doc Voix Off.doc

 Cordialement

 Extrait de Voix Off.doc "Le principe anthropique " fort " a été introduit uniquement pour justifier l'emploi de la théorie quantique en biologie. Les propriétés exceptionnelles de cette théorie, comme l'action à distance basée sur des corrélations sans transmission d'informations, seule l’approche quantique le propose. La mécanique classique est déterministe, l'action est obligatoirement de proche en proche. La NSB (Niche de la Substance Blanche) propose que l’évolution des individus possède la capacité étonnante de s'adapter non-localement, c'est-à-dire, si une partie de la population bénéficie d’une adaptation optimale à des conditions sélectives locales, le retentissement peut se produire à distance, et intéresser d'autres membres issus du même phylum Les capacités des uns bénéficient à tout les autres !Mais cette action à distance est inacceptable pour une approche scientifique basée sur une physique "orthodoxe". Elle ne peut pas être déterministe, euclidienne, et même einsteinienne. En effet, Einstein pensait, à tort, on le sait maintenant, que la théorie quantique était incomplète car cette notion de corrélations non locales était inacceptable pour lui. Il disait "… les particules ne sont pas télépathes !". La théorie quantique, et son approche indéterministe ne lui convenait pas. Les inégalités de Bell suite au paradoxe EPR ont fait la preuve sur ce point précisément de l’erreur de ce grand savant."

 

2 Frédéric Tomczyk

----- Original Message ----- From: ft To: francisgatti@wanadoo.fr > Sent: Monday, May 25, 2009 11:11 PM Subject: RE: théorie des cordes

Bonsoir,

j'ai visité plusieurs fois votre site.

Quoique cela semble un peu difficile à trouver les informations au début (de par une organisation personnalisé qui une fois comprise ne pose plus de problème), j'ai lu avec intérêt différents articles.

Il apparaît clairement le rôle centrale que vous attribuez sur la décohérence macroscopique comme explication de phénomènes dits "paranormaux".

Pourtant cette notion de décohérence qualifie justement ce passage de lois physiques quantiques (plusieurs états possibles en même temps) à des lois physiques plus classiques (un état seulement).

Mais l'existence de comportements physiques (supraconductivité par exemple) expliqués par des lois de type quantique amènent à ne pas restreindre bêtement le raisonnement physique.

Ainsi, l'idée de l'explication des phénomènes "paranormaux" avec des lois du monde quantique n'est pas à exclure (sous un autre nom mais pas celui de la décohérence, on pourrait apposer désuperposition nanoscopique et désuperposition macroscopique).

Je préfère toutefois l'approche avec la théorie M car elle amène moins de contradictions mais demande encore un long chemin de recherche ne serait-ce que pour avoir un arsenal mathématique plus exact.

Ladite théorie permet notamment de considérer un cadre réconciliateur de la relativité générale et de la mécanique quantique, d'expliquer pourquoi il existe trois familles de particules, de prédire l'existence de la gravité...

Ecrire un article, pourquoi pas, mais cela restera des généralités empreintes d'un peut-être.

En tout cas cela est génial que vous cherchez à comprendre et vouloir reprendre des études est bien.

Faire une thèse de ce niveau est difficile avec toutes les connaissances et la subtilité requise.

En espérant vous relire

Cordialement

----- Original Message ----- From: FT To: francisgatti@wanadoo.fr Sent: Thursday, May 28, 2009 11:33 PM Subject: Recherches

Bonsoir,

je viens de lire votre lettre N°9.
La MQ est une matière difficile en physique et reste sujette à débat pour l'interprétation.
En ce sens, certains physiciens en philisophent, d'autres restent sur un aspect prévisionnel fiable sans vraiment interpréter.
Il faut néanmoins rester très prudent en appliquant de tels principes à l'echelle macroscopique.
Le site de Jacques Lavau est à ce titre assez bon et finalement l'aspect ondulatoire est l'aspect principal.
Tout autant sceptique qu'il faut l'etre, tellement d'éléments sont amenés par tant de gens, qu'il est grave de ne pas chercher à comprendre.
Pour ma part, j'ai eu l'occasion d'avoir beaucoup de témoignages de divers horizons et cela incite donc à ne pas rester inerte.
Malgré tout, j'ai aussi entendu beaucoup de bétises,lu des choses indémontrables.

Il faut arreter les querelles (travailler selon les méthodes de la zététique est rigoureux) et chercher (une vie n'y suffirait peut-etre pas) les "vérités" objectives.
Le cas Jean Claude Pantel parait fou (j'ai lu son livre) mais doit-etre étudié.
Je ne parle pas de TCI,..., mais de preuves directes et si c'est vrai, le débat n'a meme plus besoin de continuer.
Mais de l'autre coté, il faut aussi accepter que la réalité peut-être ingrate au sens ou il n'y a rien c'est à dire tout se passe comme si l'etre humain se créait une autre réalité pour se rassurer.

J'ai bien précisé certains articles de votre site car parfois, cela m'a donné des choses que je ne comprenais pas ne serait-ce que sur les projets avec la gravitation, les nanotechnologies et l'inexistence du temps selon les équations de P.Viola.

Il serait bien de pouvoir en parler de vive-voix.


Cordialement

F.Tomczyk

 

 

3 Cyril PANETTA e-mail du 19/07/2000

"Disons que j'ai une certaine connaissance du milieu scientifique, avec ses obligations , ses avantages, ses inconvénients.
Le gros problème est que dans le privé, beaucoup de scientifiques affirment certaines théories qu'ils ne diraient pas en public , de peur de se faire sucrer des subventions. Et pas de subventions, pas de boulot.

Seti a été forcé de mettre de l'eau dans son vin depuis que la Nasa a laissé tomber. Les fonds sont uniquement privés et ils doivent rendre des comptes et s'ouvrir à d'autres domaines pour ne pas péricliter.
Je n'ai pas le temps matériel pour discuter vos théories. J'ai besoin de réflexion avant d'en parler.

Toutefois, j'essaie d'être objectif en tout. Je ne la rejette pas.

Car qui sait de quoi demain sera fait ?….

Il vous manque un écrivain d'obédience scientifique capable de traduire vos idées en ouvrage accessible à tout le monde et tellement clair qu'aucun scientifique n'osera le contredire, ou alors de manière constructive.

Il y a beaucoup de choses pour lesquelles je ne suis pas d'accord avec vous et heureusement mais n'ayant pas le temps d'étayer mes propos, je n'en parlerai pas maintenant mais nous en rediscuterons sur mon e-mail personnel que je vous demande d'employer à l'avenir."

Amitiés

 

 

Analyses acoustiques de laboratoires ignorant qu'il s'agit de dossiers paranormaux

 

1 Thierry AUBIN BEC_AUBIN.htm

 Sujet traité antérieurement ici: http://pagesperso-orange.fr/casar/M192.htm#cloture

Les discussions de février 2010 concernant le dossier TCI "Vacheresse" (Disparition du bruit de fond) s'étaient enlisées avec la conviction qu'avait JF sur le fait qu'il s'agissait d'une paréidolie auditive: http://www.sceptiques.qc.ca/forum/post214857.html?hilit=effondrement#p214857

 

2 Claude LEGROS

 Laboratoire d'acoustique de l'université de Toulouse


DOCUMENTATION

 

 1 Laurent Nottale,

 

2 Philippe VIOLA

  

3 Article dans la revue Newscientist

The mechanism of poltergeist activity

http://www.newscientist.com/article/dn13563-theyre-here-the-mechanism-of-poltergeist-activity.html

 Traduction approximative

Poltergeis_tNEWSCIENTIST.htm

Poltergeists et mecanique quantique.htm

 

4 émission ARTE avec Anton Zeilinger (quantique EPR) . Cliquer sur X enius - ARTE+7.rm dans http://membres.lycos.fr/gatti/ (critiquer la dernière minute concernant le transfert de masse en teleportation)

Cette émission est en audio MP3 sur le DVD casar : référence ARTEquanta9fev10.wav

 La teleportation quantique forum SQ ou communication instantanée sans ondes quelque soit la distance par EPR

http://www.sceptiques.qc.ca/forum/teleportation-d-information-sur-plusieurs-kilometres-t7697.html

 

5 L'invisibilité telle que le préconise les scientifiques en 2010 est une erreur

 

6 Pierre JANIN Pierre Janin.doc

Extraits "Oui, dans certains essais d'hypnose à distance de Vassiliev, l'hypnotiseur et l'hypnotisé étaient placés chacun dans une cage de Faraday et l'expérience réussissait quand même. A l'heure actuelle, dans une bonne partie des essais faits aux USA en situation de "GANZFELD" (avec des perceptions visuelles et auditives uniformisées), des sujets, agents et percipients, sont systématiquement placés dans des cages de Faraday (les compte-rendus d'expérience ne le mentionnent qu'en demi-ligne tant la chose est habituelle) et certaines de ces expériences réussissent." " Par ailleurs, à propos de la transmission, télépathie ou autre, qui serait analogue à une transmission radio : ce problème n'a-t-il pas été clairement cerné par les expériences de Vassiliev avec des cages de Faraday qui excluaient toutes les ondes ordinaires.

 "L'idée que le sujet observateur puisse, simplement en tant que tel et à son corps défendant, déranger si peu que ce soit la chose observée est ressentie comme quasi subversive par la majorité des esprits cultivés"


Messages extraits du forum des sceptiques

 

Message Publié: Jeu Juin 10, 2010 3:11 am sur le forum des sceptiques du Québec

 

WOODEN: Alléluia ! Nous avions un Pic de la Mirandole et nous l'ignorions !

 

GATTI: Les moqueries de ce genre me donnent envie d'aller plus en profondeur dans la réflexion des fois que des gens sérieux écœurés par vos méthodes fondamentalistes auraient envie de me donner un petit coup de main scientifiquement parlant. Je disais donc que contrairement aux savants j'en savais un peu sur presque tout alors qu'eux (chacun pris séparément) en savent beaucoup sur presque rien. La différence étant que ma méthode permet d'avoir une vue globale tout en allant chercher très en profondeur au coup par coup les informations scientifiques pointues nécessaires pour faire avancer les schmilblik

J'ai pris la peine de transcrire ci-dessous en italique les propos de feu Gilles de GENNES lors de sa prestation au colloque physique et conscience. Cette prestation me donne l'occasion de débattre avec les physiciens hautement qualifiés qui auront l'intelligence de m'écouter. Vous pourrez aussi en conclure que j'en sais beaucoup plus que vous sur les effets macroscopiques possibles en mécanique quantique

 

ALEXANDRE: Lire des revues de vulgarisation dans quelques domaines scientifiques par-ci, par-là, ne fera jamais de vous un "acharné de la recherche fondamentale en physique" (ni expert). Jamais Gatti.


GATTI: Contrairement a ce que tu crois l'analyse ciblée de ces revues (en complément des éléments très sérieux captés sur les ondes) permet de se faire une idée panoramique de l'avancée des sciences et surtout d'évaluer la pauvreté des connaissances et les erreurs que font les journalistes spécialisés. A mon avis les scientifiques de haut niveau auraient eux aussi intérêt a lire ces revues , cela les inciteraient a sortir de leur tour d'ivoire et leur éviterait de raconter des conneries sur des sujets qu'ils ne connaissent et ne maîtrisant pas* lorsqu'ils ont le droit a la parole sur les grands médias après avoir décroché le Nobel.
Gilles de Gennes et Georges CHARPAK en sont des exemples frappants que j'ai dénoncés a plusieurs reprises. Afficher ses convictions sans argument solide comme le fait Gilles de Gennes au sujet de la décoherence macroscopique est gravement contre-productrif pour la recherche car cela démobilise et décourage les étudiants.
Ecouter Gilles de Gennes ici http://webcast.in2p3.fr/physiqueetconscience/index.php?video=degennes.ram

* Comme le dit Jacques TESTART ils en savent beaucoup sur presque rien contrairement a moi qui en sait peu sur presque tout. Il y a ici une complémentarité constructive qui échappe aux sceptiques.

 

 

ALEXANDRE :Je t'ai demandé de me donner 5 ouvrages (au moins) couvrant différents domaines de la physique avec lesquels tu t'es autoformé.
A cela, tu m'as pondu une liste de plus de 400 ouvrages dans lesquels je n'ai répertorié malheureusement que 3~4 bouquins de vulgarisation qui traitent en grande majorité d'astronomie.
Avoir lu uniquement ces bouquins n'est pas suffisant pour prétendre être un "acharné de la recherche fondamentale en physique". J'espère que tu en es conscient.


GATTI: Ne parler que des 400 ouvrages "esoteriques" est plutôt restrictif puisque mon autoformation (a caractère scientifique officiel) est surtout basée sur l'analyse attentive de trois éléments majeures que tu semble avoir passés a la trappe comme quantité négligeable :

ELEMENT 1 : 300 émissions ou colloques scientifiques (surtout radio France culture) enregistrés avec patience sur les ondes avant Internet depuis 1983 et stockées dans mes archives

ELEMENT 2: 20.000 photocopies venant d'ouvrages n'etant plus dans le commerce

ELEMENT3: La collection complète de la revue mensuelle "science et vie" etc.. etc..pas mal de "science et avenir" , "pour la science" etc.. et j'en passe

Quand tu dis "Avoir lu uniquement ces bouquins n'est pas suffisant pour prétendre... " je ne comprends vraiment pas où tu veux en venir puisque mon seul objectif étant l'étude comparative des phénomènes paranormaux face a la science ; il serait assez rigolo de me reprocher de faire ce travail sans prendre connaissance des ouvrages en question qui sont forcement nécessaires.

 

ALEXANDRE: Je t'ai proposé mon aide, et ce n'était pas de la condescendance. Je suis toujours prêt à te fournir des références pour palier un tant soit peu tes lacunes. Evidemment, tu ne comprendras pas forcément tous les détails des détails des détails, mais tu seras beaucoup plus pertinent dans tes futures interventions sur le sujet. Maintenant libre à toi de refuser si tu n'en vois pas l'utilité.

GATTI: Je suis tres flatté par ta proposition que j'accepte volontaire. Mais attention entendons nous bien. Le but n'est pas de me donner des cours de physique générale pour parfaire ma formation en physique théorique mais d'essayer de faire coller le plus possible nos connaissances en MQ avec l'ébauche d'explication des matérialisations d'objets par la physique quantique (condensats BEC ) que j'ai pris la liberté d'envoyer à l'académie des sciences.
Il faudra donc se cantonner dans ce secteur de pointe. Un physicien spécialisé sur ces question apportera son concours.