Accueil http://pagesperso-orange.fr/casar

La décohérence macroscopique engage l'avenir de la physique M185.htm M186.htm M187.htm M188.htm

Page réservée aux scientifiques : http://casar.over-blog.fr


 

MICROSCOPE N°189

Lettre ouverte à Henri BROCH et Denis BIETTE

Responsables du laboratoire de ZETETIQUE

seul habilité a recevoir les doléances des "chercheurs hors normes"

 


Sommaire

Lettre du 7 octobre 2008 à Denis BIETTE du laboratoire de zetetique

Lettre du 13octobre 2008 à Pierre MACIAS et Denis Biette (mailing Flamand)

Message de Denis BIETTE le 15 octobre08 : MessageBIETTE

Réponse à Denis BIETTE (1PARTIE) 17 octobre 08 REPONSE

Réponse à Denis BIETTE (2°PARTIE) : SECONDE PARTIE

réponse à Denis Biette TROISIEME partie

MISE_AU_POINT adressée aux "transcommunicateurs"

Lettre adressée a la directrice du CNRS DIR_CNRS

Lettre aux physiciens spécialisés physique QUANTIQUE


Le député de l'Indre interpelle Henri Broch : FOR_BRO.GIF


 

Francis Gatti

Association CASAR

16, rue basse 36200 Argenton sur Creuse

Tel 02 54 24 37 99 E-mail: francisgatti@orange.fr

Argenton le 7 octobre 2008

à

Monsieur Denis BIETTE

Laboratoire de zetetique Université de Nice-Sophia Antipolis

Patrick FLAMAND m'a demandé de mettre a plat les reproches que j'ai envers le laboratoire de zététique ; je confie donc ce courrier a ses bons soins .

La position de CASAR en 2002 vis a vis d'Henri BROCH est détaillée ici http://pagesperso-orange.fr/casar/M109.htm http://pagesperso-orange.fr/casar/M108bis.htm .Beaucoup d'eau à coulée depuis sous les ponts d'Argenton et à présent je reconnais avoir été agressif et maladroit.

Depuis cette date j'ai travaillé d'arrache-pied pour essayer autant que faire se peut de faire cadrer le paranormal avec la science officielle.

J'ai maintenant des propositions scientifiques solides a proposer mais je doute fort que le laboratoire de zetetique coopère.

Vous dites dans vos échanges avec Patrick Flamand http://pagesperso-orange.fr/casar/TCI_et_science.htm : "On ne peut pas d'un côté appeler de ses vœux une étude scientifique sur le sujet tout en posant comme préalable que le résultat soit par avance celui que l'on escompte."

C'est pourtant le même comportement que vous adoptez quand d'un côté vous appelez de vos vœux une expérimentation scientifique avec Patrick Flamand et de l'autre vous prétextez que son éloignement géographique vous empêcherait d'expérimenter. Manifestement, vous présagez d'avance les résultats possibles en termes négatifs sinon vous auriez remué ciel et terre pour trouver une solution pratique a ce problème dérisoire d'éloignement en regard des enjeux en perspective. Avez vous pensé une seule seconde aux répercussions mondiales qu'auraient la preuve officielle en laboratoire de la réalité des projections de pensée ? Vous ne semblez pas avoir conscience qu'une avancée de ce genre en connaissance fondamentale ferait de vous et d'Henri Broch des héros de la science moderne et a coup sûr les heureux bénéficiaires d'un prix Nobel .

La fameuse preuve de l'existence du PSI que vous (et vos collègues zeteticiens) contestez depuis des décennies avec une certaine arrogance est la portée du premier laboratoire de recherche venu qui accepterait de mette le paquet pour tester sous protocole un "transcommunicateur" digne de ce nom.

Si au travers les multiples exemples de projections de pensée des nombreux fichiers audio que vous a procuré Patrick Flamand vous n'avez pas encore compris que les personnes qu'il à sélectionnées sont honnêtes et qu'elles méritent la plus grande attention (scientifiquement parlant) . Une fois le dossier épuré des méprises hallucinations et autres leurres je peux vous assurer (et même vous prouver) qu'il demeure un énorme pourcentage de cas où la projection de mots pensés sur bande magnétique est effective. Des traces magnétiques de ces mots sont gardées donc en mémoire sur les bandes et ce sont ces traces que nos lois de physique actuelles ne peuvent pas expliquer sur lesquelles je travaille.

Mes recherches concernant la TCI se limitent a l'étude des projections de pensée mais celles-ci pourraient n'être qu'un maillon de la science officielle qui permettra peut-être un jour plus lointain de démontrer la réalité des transcommunications mais c'est pour moi une spéculation sur laquelle je ne m'aventurerai pas.

Les " esprits" des morts qui communiqueraient avec les vivants ne peuvent pas vous servir de prétexte pour refuser l'étude scientifique des projections de pensée . Dans un premier temps la seule chose qui importe étant de démontrer que l'esprit d'un expérimentateur TCI influence une bande magnétique sans qu'on en connaisse le processus physique responsable de cet avatar. Nos lois de physique ne sont pas adaptées pour comprendre cela mais est-ce une raison suffisante pour que la science nie l'existence de ces faits?

Les questions philosophico-religieuses ne doivent pas interférer dans ce débat. Seule la recherche fondamentale est en jeu car ce dont je parle se situe a équidistance parfaite entre deux disciplines majeures que sont la neurologie et la physique quantique.

Denis BIETTE : "Les voix TCI n'ont pas de grande valeur aux yeux de la science puisque ces enregistrements transmis sont des faits "à posteriori "; la science ne peut pas valider un enregistrement paranormal sans avoir été présente lors de son obtention."

GATTI: Je m'inscrit en faux contre votre affirmation ; je suis à présent en mesure de proposer aux laboratoires de physique des enregistrements audio sur lesquels la nature paranormale des projections de pensée est vérifiable .

C'est une découverte scientifique de première importance dont le mérite revient surtout à Patrick FLAMAND et à Mme BEC

Les trois enregistrements W44sel.wav , W38.wav et W423.wav (téléchargeables sur le site http://membres.lycos.fr/TCIarchives ) contiennent la preuve matérielle vérifiable sur diagrammes de la réalité des PDP. Il n'est donc pas impératif de mettre la personne ayant réussi cet exploit ( en l'occurrence madame BEC) sous expérimentation scientifique contraignante vu son âge certain. Ces fichiers audio représentent une véritable mine d'or pour la recherche fondamentale (surtout en neurologie)car nous avons ici la chance que la balise radio FM à été enregistrée simultanément avec les sons paranormaux et que celle-ci interfère avec ceux-ci comme le confirme Mr Ferrandy ingénieur radar .C'est une aubaine incroyablement riche en informations qui intéressent de très près l'évolution future de la physique quantique . Le chevauchement de ces deux types de sons permettra d'apporter la preuve scientifique que les bandes en question n'ont pas pu être trafiquées par Mme BEC , ni par un laboratoire d'acoustique disposant de moyens techniques les plus sophistiqués. Des expérimentations similaires avec une émission sonore de référence peuvent être faites a l'avenir par Patrick Flamand chez lui sans qu'il soit nécessaire qu'il se rende dans un laboratoire. Avec ce procédé simple il n'y a plus nécessité de soumettre les transcommunicateurs a des expérimentations sous protocoles contraignants (qui après coup sont souvent contestés par les rationalistes les plus fervents) et la question des moyens financiers se trouve provisoirement réglée.

Nous dirons pour conclure que nous sommes ici vraiment au cœur de l'extraordinaire

Cette première lettre destinée à Henri Broch, Denis Biette (LZ) ne constitue qu'une petite partie de la démonstration que je compte finaliser au travers de trois autres dossiers (LJ, Hubert et empreintes de billes) que je ne manquerai pas de vous communiquer . Ils seront CONSTRUITS en ligne ici: http://pagesperso-orange.fr/casar/M187.htm

NB: J'ai envoyé un courrier concernant mes recherches a beaucoup de physiciens théoriciens "quanticiens" (français et étrangers) qui selon moi sont concernés au premier chef et aux principales instances de la recherche en France autant au niveau des responsables politiques que scientifiques. J'ai déjà quelques réponses encourageantes laissant supposer un très bel avenir aux recherches casar

Soyez assuré de ma considération

Francis GATTI

 


 

Sent: Saturday, October 11, 2008 11:22 PM Subject: RE: TCI et la Science : autre réponse du Laboratoire de Nice :

bonjour à tous,

je n'ai pas compris pourquoi Francis Gatti envoie ce lien, mais il s'agit d'une partie de l'introduction de l'émission que vous trouverez intégralement à l'adresse :

http://psiland.free.fr/sud_radio/20061007.htm

 

 

Monsieur Macias,

 

Je voulais juste mettre en avant la manière cocasse dont est perçue la zetetique par les présentateurs de sud radio. Je ne vais pas perdre mon temps a polémiquer mais vous avouerez avec moi que le poisson est dur a avaler puisque selon eux HB prétendrait que la paranormal n'existe pas; tout s'explique. Le comble étant que dans une émission plus récente sur France Inter "la tête au carré" (que j'ai pris la peine d'enregistrer); Henri BROCH se plaint des médias qui selon lui devraient faire des émissions pour démystifier le paranormal. Personnellement je pense qu'avant de démystifier il faudrait surtout élucider en mettant en avant et en enquêtant avec soin sur éléments utiles des témoignages paranormaux pouvant servir la science.(ce que fait CASAR depuis 20 ans) Il n'y a malheureusement pas en France un seul organisme de recherche sur le paranormal alors que la recherche officielle aurait beaucoup a y gagner . Le Laboratoire de zetetique de Nice se contente de lancer des défis sans s'investir dans une recherche "offensive" digne de ce nom avec des théoriciens. S'ils se contentent d'attendre qu'un médium surdoués leur fasse une prouesse paranormale sous contrôle d'un appareillage scientifique adaptés , les gens du LZ et du CZ peuvent attendre longtemps; d'ailleurs cela a déjà été réalisé pour les TCI en Italie

 

 

http://pagesperso-orange.fr/chum/Bacci1.doc

http://pagesperso-orange.fr/chum/Bacci2.doc

 http://pagesperso-orange.fr/CHUM/Bacci1%20epure.doc

http://pagesperso-orange.fr/chum/PRESI.htm

http://pagesperso-orange.fr/CHUM/PREC1.JPG

http://pagesperso-orange.fr/CHUM/PREC2.JPG

http://pagesperso-orange.fr/CHUM/PREC3.JPG

http://pagesperso-orange.fr/chum/Prec4.jpg

http://pagesperso-orange.fr/chum/PREC5.JPG

http://pagesperso-orange.fr/chum/PREC6.JPG

http://membres.lycos.fr/casar/PRESB37.JPG

http://membres.lycos.fr/casar/PRESB38.JPG

http://membres.lycos.fr/casar/PRESB39.JPG

http://membres.lycos.fr/casar/PRESB40.JPG

http://membres.lycos.fr/casar/PRESB41.JPG

http://membres.lycos.fr/casar/PRESB42.JPG

http://www.infinitude.asso.fr/Le_Messager/FR_LeMessager.htm

http://www.infinitude.asso.fr/Le_Messager/56/lm56_07-08.pdf

 

 

mais cela ne convient pas a Denis Biette qui exige une publication officielle (ne serais ce pas le rôle du LZ de faire ce genre de d'expérimentation et de publication? ( Puisque le CNRS ne connaît que le LZ pour toute la France en matière de paranormal recommandable) Je reproche au LZ d'avoir une attitude passive alors que le seul moyen d'avancer serait de faire des investigations permettant de dégager des faits paranormaux ayant des constantes que notre recherche en physique pourrait exploiter. C'est ce que je fais avec mes faibles moyens. D'ailleurs les zeteticiens ne sont pas tous d'accord entre eux ;malgré les apparences, il existe des divergences entre le le CZ et l'OZ que ces gens se gardent bien de mettre sur la place publique : http://pagesperso-orange.fr:casar/BROCH_EVRARD_OZ.doc

 

Il faut dire aussi que Patrick Flamand ne me facilite pas la tâche car dans mon message du 7 octobre, a Denis BIETTE je me suis évertué a expliquer que les seuls enregistrements "PARANORMAUX" ayant un intérêt pour la recherche fondamentale était ceux qui avaient une balise FM en bruit de fond. Les autres enregistrements ayant une langue étrangère comme "support" en bruit de fond n'étant pas exploitable scientifiquement parlant.

Sans perdre de temps, Patrick s'empresse alors d'envoyer a la liste de discussion une volée de fichiers audio paranormaux avec une langue étrangère en bruit de fond (fichiers groupés dans le message du 9 octobre 08)

 

Je dois avouer que les gens du LZ et Denis BIETTE en particulier ont dû bien se marrer en lisant ce message mais ils ne risquent pas d'y répondre.

 

Je vais donc y répondre en prenant le risque de me mettre a dos pas mal gens ici qui ont des convictions religieuse que je respecte totalement (j'ai les miennes mais je ne mélange pas la recherche scientifique avec mes sentiments.

 

Selon moi, il n'y a pas la moindre communication avec l'au-delà dans ce message. Les

bribes de phrases qui apparaissent sur la bande ne sont selon moi que des projections de la pensée. Ce sont des mots ou phrases qui sont projetées de manière inexpliquée (merveilleuse pour moi) sur la bande magnétique. C'est cette prouesse incroyable qui intéresse la recherche fondamentale au niveau le plus pointu de la théories quantiques . Il n'est donc pas question de débattre ici ou en privé avec le laboratoire de zetetique qui n'a aucune compétence pour cela. J'ai déjà quelques contacts intéressants avec des physiciens de laboratoires spécialisés en decoherence quantique et je ne vais pas me gêner pour inonder les laboratoires de mécanique quantique du monde entier afin qu'a l'avenir les choses soient claires et que les zeteticiens ne puissent pas dans e futur revendiquer les lauriers de mes travaux.

 

L'effet REBOND constitué par la répétition "... Que c'est bon, que c'est bon ! " est le point le plus intéressant du message puisqu'il confirme l'effet rafale comme le dit aussi le scientifique italien Paolo Presi dont il était question dans http://pagesperso-orange.fr/chum/M178.htm et M187.htm ( Un rebond est attesté dans l'analyse de THIERRY AUBIN Directeur de recherche au CNRS UMR 8620 ; ceci pourrait avoir un rapport avec le processus ondulatoire qui génère des répétitions de mots paranormaux )

Message de Patrick FLAMAND envoyé sur la liste le 9 octobre 08

 " Le 19 décembre 2007, en utilisant une langue étrangère en support de TCI, je tente un contact avec les proches disparus d'une amie mais sans rien obtenir de probant. J'insiste de nouveau en leur renouvelant mon appel mais sans réussite non plus.

En revanche, une voix paranormale féminine intervient pour me dire cette phrase :

" Aujourd'hui, c'est Raymonde... BEC ! "

Raymonde Bec est une autre amie chez qui je me rends régulièrement pour récupérer ses meilleures voix paranormales obtenues depuis une quinzaine d'années. Donc je crois comprendre le sens de la phrase paranormale : on veut me dire que le contact se fera aujourd'hui avec les proches disparus de Raymonde Bec. Je tente donc un contact avec eux, en me servant toujours de la même langue étrangère en support, et là, à mon immense surprise, j'obtiens en moins d'une minute plusieurs voix paranormales qui me donnent des conseils par rapport à Madame Bec. Mais avant de vous les faire écouter, pour que vous en compreniez le sens, je me dois de vous raconter un peu ma vie. En ce mois de décembre 2007 cela faisait plus d'un mois que je ne m'étais plus rendu chez Raymonde Bec, car je restais souvent enfermé chez moi à regarder pleins de films et de DVD sur mon écran géant de télé et mon Home cinéma, mais aussi divers spectacles et reportages.

Donc une voix paranormale, féminine, intervient en disant faiblement :

" Si t'as de l'image tu passes à l'écoute, et t'écoute ! "

Ce à quoi une autre voix paranormale, féminine elle aussi, rajoute aussitôt :

" Nous t'attendons le 20 ! "

Le mot "image" symbolise ici, je pense, mon écran géant de télé. Ensuite le verbe écouter revient 2 fois de suite avec insistance. Effectivement, lorsque je me rends chez Raymonde Bec, je dois prêter une grande écoute à tous ses enregistrements qu'elle soumet à mon attention. Ensuite on me dit : "Nous t'attendons le 20". Cela correspond parfaitement puisqu'avec Raymonde Bec et d'autres amis de Paris nous avions constitué un groupe expérimental de TCI qui devait justement débuter un mois plus tard, le 20 janvier 2008. D'ailleurs ce jour là, un résultat probant sera

obtenu en groupe, comme quoi ces esprits étaient bien présents au rendez-vous, mais j'y reviendrai ultérieurement.

 

Continuons notre série de voix paranormales obtenues...

Ensuite, une voix paranormale masculine intervient à son tour, mais de manière faible et chuchotée. La voix n'est pas clairement audible, mais je crois cependant distinguer la phrase suivante :

" Patrick bouge chez Raymonde Bec ! "

Puis la même voix semble rajouter 2 fois de suite :

" ... Que c'est bon, que c'est bon ! "

Donc on écoute :

" Patrick bouge chez Raymonde Bec ! ... Que c'est bon, que c'est bon ! "

Cet esprit semble suivre et apprécier le travail que je fais en me rendant chez Raymonde Bec pour récupérer ses meilleures voix paranormales obtenues que j'archive sur mon ordinateur portable.

"Que c'est bon" est répété 2 fois de suite, comme pour m'encourager à continuer de me rendre chez elle.

Ensuite, presque aussitôt après, une autre voix paranormale, féminine celle-là et clairement audible, vient couper la langue étrangère du support, pour m'adresser cette phrase :

" Trop de spectacles, faut qu'tu bouges de là ! "

Le verbe bouger, tout comme celui d'écouter, est répété également deux fois, comme pour signifier que je ne dois plus rester autant enfermé chez moi à regarder pleins de films à grands spectacles alors que du point de vue du Ciel, je peux sans doute me rendre plus utile en me rendant régulièrement chez Madame Bec afin de valoriser avec elle la réalité objective du phénomène TCI.

C'est dû moins comme ça que j'interprète toute cette série de messages obtenus.

Mais ce n'est pas tout, car aussitôt après, encore une autre voix paranormale féminine semble bien me dire :

" On te voit ! "

Cette phrase est rajoutée comme pour me dire que je ne peux pas nier le fait que je passe beaucoup trop de temps devant ma télé.

Pas de doute possible, des esprits nous observent et suivent attentivement le déroulement de notre vie ici-bas. Il est à noter que toutes ces voix paranormales me tutoient, comme si ces entités me connaissaient depuis longtemps... "

 


REPONSE de Denis BIETTE
 
----- Original Message ----- From: contact_zetetique@unice.fr To: francis.gatti Cc: patrick flamand Sent: Wednesday, October 15, 2008 6:04 PM Subject: Re: TCI et la Science : autre réponse du Laboratoire de Nice :
Bonsoir
Je fais court parce que l'emploi du temps cette semaine est chargé.
Le 8 oct. 08 à 21:34, francis.gatti a écrit :
J'ai maintenant des propositions scientifiques solides a mettre sur la table mais je doute fort que le laboratoire de zetetique coopère.
Vous en avez vous-même fourni la raison.
Vous dites dans vos échanges avec Patrick Flamand http://pagesperso-orange.fr/casar/TCI_et_science.htm :
"On ne peut pas d'un côté appeler de ses vœux une étude scientifique sur le sujet tout en posant comme préalable que le résultat soit par avance celui que l'on escompte."
C'est pourtant le même comportement que vous adoptez quand d'un côté vous appelez de vos vœux une expérimentation scientifique avec Patrick Flamand

Si Patrick Flamand avait eu la possibilité de venir expérimenter au labo, nous aurions tenté le coup mais en raison des contraintes géographiques et de la non reproductibilité (en tout cas une reproductibilité à très faible fréquence) des phénomènes qu'il dit être capable de produire, cela ne pouvait se concevoir en pratique. Donc, nous n'avons pas appeler de nos voeux, comme vous le dites un peu vite, une expérimentation scientifique avec Patrick Flamand. Par contre, la personne qui nous a contactée et pour laquelle la contrainte géographique était levée nous avait affirmé pouvoir obtenir des voix TCI avec une très bonne reproductibilité. Dans ce cas, nous étions donc prêts à passer à la pratique.
et de l'autre vous prétextez que son éloignement géographique vous empêcherait d'expérimenter. Manifestement, vous présagez d'avance les résultats possibles en termes négatifs

Je n'ai rien présagé de tel. C'est simplement M. Flamand qui le précise en toute honnêteté.
sinon vous auriez remué ciel et terre pour trouver une solution pratique a ce problème dérisoire d'éloignement en regard des enjeux en perspective.

Ce simple problème dérisoire d'éloignement, comme vous aimez à le qualifier, se traduit par un problème bien réel de coût, que notre labo n'est pas à même de supporter, à moins que vous n'imaginiez que la recherche scientifique française, déjà malmenée en termes de budgets de recherche pour ses recherches classiques, ne nous octroie dans ce domaine d'investigation si peu "orthodoxe" des sommes faramineuses.
Denis BIETTE : "Les voix TCI n'ont pas de grande valeur aux yeux de la science puisque ces enregistrements transmis sont des faits "à posteriori "; la science ne peut pas valider un enregistrement paranormal sans avoir été présente lors de son obtention."
GATTI: Je m'inscrit en faux contre votre affirmation ;
Vous pouvez vous inscrire en faux. Mais vous devriez surtout commencer par être certain que ces propos soient les miens. Je n'ai pas écrit ces deux phrases. Je n'ai pas dit que les voix TCI n'avaient pas de valeur. Cette valeur est simplement peu quantifiable à nos yeux.
J'ai simplement dit qu'il fallait commencer par l'étude des conditions d'obtention des enregistrements.
L'étude préalable d'enregistrements dont nous ne connaissons pas les données précises du contexte ne nous apparaît pas le meilleur choix méthodologique.
je suis à présent en mesure de proposer aux laboratoires de physique des enregistrements audio sur lesquels la nature paranormale des projections de pensée est vérifiable . C'est une découverte scientifique de première importance dont le mérite revient surtout à Patrick FLAMAND et à Mme BEC Les trois enregistrements W44sel.wav , W38.wav et W423.wav (téléchargeables sur le site http://membres.lycos.fr/TCIarchives ) contiennent la preuve matérielle vérifiable sur diagrammes de la réalité des PDP. Il n'est donc pas impératif de mettre la personne ayant réussi cet exploit ( en l'occurrence madame BEC) sous expérimentation scientifique contraignante vu son âge certain.

Je vous répète que la connaissance précise des conditions d'obtention de quelque voix ou sons apparemment paranormal sur quelque bande que ce soit est un préalable nécessaire avant d'aller plus avant. C'est un minimum pour qu'une véritable approche du phénomène soit conduite selon la démarche scientifique. Nous avions l'opportunité de commencer cette étude et nous constatons que les personnes intéressées n'ont plus voulu donner suite, alors même que nous répondions positivement à leur demande. Nous ne continuerons pas davantage à ergoter et à nous laisser entraîner sur une polémique stérile. Vous pourrez là encore vous épancher largement sur le Net. Ce sera sans suite de notre part. S'il y a des personnes intéressées par une expérimentation en TCI dans la limite des contraintes géographiques, nous sommes prêts à nous réinvestir sur ce projet. Dans la cas contraire, nous nous mettrons en pause. Notre champ d'investigation exige aussi que nous consacrions du temps à d'autres dossiers.
Cordialement
Denis BIETTE
 


----- Original Message ----- From: francisgatti To: contact_zetetique@unice.fr Sent: Friday, October 17, 2008 10:06 AM Subject: Re: TCI et la Science : autre réponse du Laboratoire de Nice :
 
Partie N°1 de ma réponse au message de Denis BIETTE (ci-dessus)
Pour commencer s'agissant du bruit de fond comme support ceci s'adresse a Patrick qui se méprend sur mon compte et Denis Biette devrait réfléchir au fait qu'il n'est pas nécessaire de mettre en examen un transcommunicateur en laboratoire (sous protocole) pour faire la preuve scientifique de l'existence de projections paranormales de mots ou phrases sur une bande magnétique
Partick declare : "On pourra toujours être contre l'utilisation de la radio ou de la télé dans les langues étrangères servant de support à la TCI, mais je constate que c'est ainsi que l'on obtient les plus belles voix paranormales, les plus clairement audibles. Les voix paranormales obtenues dans le silence total d'enregistrement (sans aucun support donc), sont très intéressantes, oui, mais elles sont très nettement plus faibles à l'écoute."
En ce qui concerne l'utilisation de différents supports ( le silence total, la balise FM, ou la langue étrangère) je tiens a préciser que je suis surtout intéressé par des enregistrements ( TCI ou PDP ) qui soient exploitables par la recherche scientifique; (mon seul souci étant l'efficacité d'une hypothétique démonstration) .
Je suis moi aussi subjugué par la doucereuse voix féminine qui chuchote a l'oreille de Mme Bec "Parle encore " et je ne doute pas une seconde que cette voix soit d'origine paranormale . Par contre quand je la passe au peigne fin avec le logiciel d'acoustique ; cette bande montre que la voix paranormale s'entend en même temps que la musique du bruit de fond qui persiste "en arrière plan". Il n'y a donc dans ce cas précis rien (absolument rien) d'exploitable pour la recherche fondamentale. En effet tous les zeteticiens suspicieux diront que n'importe qui de malintentionné pourrait fabriquer une telle bande audio et ils auraient raison. Il n'y a pas ici la moindre interférences (ou d'interactions) décelables entre les trois paramètres: 1 la voix paranormale, 2 la voix de Madame BEC et 3 a musique de fond.
Par contre les trois enregistrements W44sel.wav , W38.wav et W423.wav (téléchargeables sur le site http://membres.lycos.fr/TCIarchives ) ayant tout trois la balise FM comme support contiennent des interférences FANTASTIQUEMENT INTERESSANTES (pour la recherche fondamentale) entre la balise et la voix paranormale.
Imaginez qu'on recherche un animal inconnu et que nous découvrions ses empreintes dans le sol ; ce ne serait pas une grande première ?
C'est cette grande première constituant un élément de preuve solide Le LZ refuse paradoxalement de prendre en compte. Si les expérimentations avec des transcommunicateurs au laboratoire de Nice coûtent très cher, il serait plus prudent de commencer par examiner avec soin les interférences et les autres anomalies d'acoustique (*) que propose CASAR qui en disent long pour qui voudra les étudier.
Ce sont ces interférences que personne ne peux imiter qui constituent une preuve matérielle vérifiable sur diagrammes de la réalité des projections (PDP ou TCI).La recherche scientifique aura tôt ou tard le devoir d'étudier ce genre de diagrammes.
Les chercheurs italiens (Paolo Presi et ses amis) ont déjà bien avancé dans ce domaine .Manifestement le Laboratoire de zetetique ne veux pas les étudier sous prétexte que ces travaux italiens (il laboratorio de Bologne) n'ont pas fait l'objet d'une publication scientifique officielle est ici assez mal venu.
(*) effondrement du bruit de fond et l'effet rafales
 
FIN DE LA PREMIERE PARTIE
 
----- Original Message ----- From: francisgatti To: contact_zetetique@unice.fr Sent: Saturday, October 18, 2008 6:55 AM Subject: SECONDE PARTIE
Réponse au message de Denis BIETTE Partie 2
DB: Si les pratiquants de la TCI ne souhaitent pas collaborer, alors qu'ils ne s'étonnent pas que celle-ci demeure irrémédiablement dans le champ des pseudo-sciences et qu'ils cessent de vouloir qu'on s'y intéresse scientifiquement. Les participants volontaires souhaitaient collaborer mais a condition de connaître au préalable les règles du jeu afin de ne pas subir l'échec d'une pseudo-experience qui ferait les beaux jour de la zetetique
 
FG: Monsieur Biette, le LZ porte l'entière responsabilité de l'échec . Comme l'affirme Henri BROCH dans plusieurs de ses interview les participants aux tests doivent établir avec vous (d'un commun accord) un protocole qui convienne aux deux parties. Ceci n'a pas été respecté ; c'est un manquement de votre part .Je ne comprends pas en quoi le fait de connaître a l'avance le protocole pour les participants (ce qui est la moindre des choses) leur permettrait d'éviter un échec ?. Expliquez vous ! J'ai personnellement eu l'occasion de réaliser une expérimentation de radiesthésie avec l'observatoire de zetetique qui s'inspire étroitement de votre manière de travailler surtout pour l'établissement des protocoles .Comme vous pouvez le constater sur le site CASAR http://pagesperso-orange.fr/chum/M162.htm http://zetetique.fr/page/doc.php?publication=1&ecritId=38 nous avons mis au point le protocole ensemble et tout s'est très bien passé dans une convivialité exemplaire. Je ne comprends pas que Patrick se range de votre côté pour accabler les prétendants a une expérimentation TCI alors que tout aurait du bien se passer.
 
DB: "Marcello Bacci obtient peut-être de magnifiques voix à la pelle mais curieusement avec de tels succès, il ne profite pas de tels atouts pour enfin apporter sa contribution à l'avancée des connaissances scientifiques lorsqu'un collègue italien lui propose de voir cela de plus près. Décidément, il ne fait pas bon exercer l'art du doute dans le domaine de la TCI."
 
Patrick Flamand: "Comme le phénomène TCI est d'une nature aléatoire, il faudra donc faire "avec", nous n'avons pas d'autre choix que celui-là à vous proposer dans l'étude de ce phénomène, SAUF... SAUF... bien sûr si Marcello Bacci vous ouvre les portes en Italie, car lui seul au monde en TCI semble pouvoir contrôler à volonté l'arrivée des voix paranormales sur son poste de radio."
 
FG: Désolé de vous contredire (vous et Patrick) mais Marcello BACCI à largement apporté sa contribution et je ne vois pas du tout ce que des zeteticiens italiens pourraient faire de mieux que ce qui a déjà été fait. Presi, Gulla et leurs amis ont déjà expérimenté et ont dégagé un matériel acoustique très précieux que la science officielle doit maintenant exploiter. Comme il est urgent d'exploiter les fantastiques anomalies acoustiques que j'ai découvert chez Madame BEC (et chez Patrick). Que pourraient faire de plus les zeteticiens chez Marcello BACCI? Constater de visu que le poste de radio n'est pas l'interface qui permet le contact ; pensez vous vraiment que les vérifications faites par PRESI et ses amis sont des falsifications ? Un matériel audio impressionnant contenant un trésor d'informations précieuses pour l'avenir d e notre physique est a la disposition des savants du monde entier pour une étude approfondie et vous voudriez me faire croire que le LZ devrait t avant tout s'assurer de la crédibilité de MB ? Marcello Bacci a déjà largement contribué a l'investigation scientifique ; il a maintenant vu son âge certain d'autres chose sa faire d e plus sérieux que d'être mis en examen continuellement. Il a accepté de se laisser contrôler une bonne fois dans des conditions protocolaires honnêtes alors je vous répète que c'est le matériel récupéré qu'il faut maintenant étudier avec soin. Il y a une concordance entre mes conclusions sur les études des fichiers BEC avec t celles de Paolo PRESI et ses amis; même si je n'ai pas La prétention d'avoir les mêmes moyens financiers et la même capacité intellectuelle que les gens du laboratorio de Bologne.
Voici les liens qui vous donneront les details des recherches en Italie et ailleurs en Espagne
http://pagesperso-orange.fr/chum/Bacci1.doc
http://pagesperso-orange.fr/chum/Bacci2.doc
http://pagesperso-orange.fr/chum/PRESI.htm
http://pagesperso-orange.fr/CHUM/PREC1.JPG
http://pagesperso-orange.fr/CHUM/PREC2.JPG
http://pagesperso-orange.fr/CHUM/PREC3.JPG
http://pagesperso-orange.fr/chum/Prec4.jpg
http://pagesperso-orange.fr/chum/PREC5.JPG
http://pagesperso-orange.fr/chum/PREC6.JPG
http://membres.lycos.fr/casar/PRESB37.JPG
http://membres.lycos.fr/casar/PRESB38.JPG
http://membres.lycos.fr/casar/PRESB39.JPG
http://membres.lycos.fr/casar/PRESB40.JPG
http://membres.lycos.fr/casar/PRESB41.JPG
http://membres.lycos.fr/casar/PRESB42.JPG
http://pagesperso-orange.fr/CHUM/Bacci1%20epure.doc
 
FIN DE LA SECONDE PARTIE

 


Réponse à Denis Biette : TROISIEME PARTIE

Il faut ici entrer plus en détail dans l'analyse acoustique de ce fabuleux fichier W44.wav afin d'éviter les polémiques creuses entre CASAR et le LZ .

Monsieur Biette; comme le président des sceptiques du Québec, vous affirmez haut et fort qu'une bande magnétique n peut pas constituer une preuve scientifique.

Voici pour les laboratoires d'acoustique le matériel audio qui pourra prouver le contraire. Ce dossier fait suite au dossier http://pagesperso-orange.fr/chum/MadameB.htm MadameB.htm

 

Le dossier VACHERESSE ; une épine dans le pied du LZ

 

Revenons sur le fichier audio original W44versionorignale.wav (disponible sur le DVD de casar uniquement) dont vous pouvez voir le diagramme ici

 

 

 Pour grossir l'image : http://pagesperso-orange.fr/casar/INTVACH.JPG

Le mot Vacheresse est indiqué par les flèches rouges sur le diagramme de l'enregistrement original ci-dessus .

 

 Pour agrandir l'image PORTES4.JPG

 Ce diagramme est l'agrandissement du mot Vacheresse repéré par les marques rouges sur le diagramme original (durée 4.35 minutes )

 

Selon Thierry AUBIN(*) le "fade in" est très court et "baclé", génère une discontinuité d'amplitude avec rebond appliqués sur l'enregistrement de la balise .... FILE Thierry AUBIN.doc

Apres la porte B j'ai pris la peine de faire le diagramme analysant plus longuement le fade-in  (ci-dessous) .Il s'avère qu'il augmente très progressivement et très régulièrement en amplitude pendant deux secondes environ .Ceci avant que le bruit de fond redevienne identique a ce qu'il était au départ, avant la porte A.

Il faut noter que la dégressivité de l'amplitude du fade-out et la progressivité du fade-in sont toutes deux déclenchées par une sorte de rebond mystérieux de l'onde sonore qui apparaît brusquement en A et en B. Ce rebond joue le rôle de déclencheur . Nous avons ici la preuve physique que l'ambiance sonore dans laquelle se trouve Mme Bec diminue mystérieusement très progressivement et réapparaît tout aussi progressivement après le mot Vacheresse .

En plus de l'effondrement inexplicable du bruit de fond nous avons ici la chance que le bip de la balise FM arrive juste avant la fermeture de la porte B (élément le souligné Monsieur Aubin). Les laboratoires d'acoustique auront donc ici un élément supplémentaire de vérification qui pourrait s'avérer. Les interactions du bip de balise FM avec le fond sonore sont a considérer dans deux cas de figure :

1 Interaction acoustique du bip FM avec les 13 interférences présentes dans le fichier original

2 Interaction du bip FM avec le mot Vacheresse supposé avoir été projeté psychiquement

Selon casar, ce rebond sur la balise intéresse fortement la physique quantique car les interactions 1 sont naturelles alors que l'interaction 2 ne l'est pas du tout. En définitive la manière dont le mot Vacheresse est arrivé sur la bande nous intéresse beaucoup plus que le mot lui-même. Les point A et B du diagramme que j'appelle les "portes" sont en réalité de gâchettes (des déclencheurs) déstabilisant la réalité sonore ambiante naturelle. Ceci en dit long sur l'action du cerveau à distance et surtout sur la possibilité de transposition d'événements quantiques minuscules dans le macroscopique. Le chaos dont parle Agnessa BALOYANTZ.htm est probablement concerné ici

 

Nous avons rassemblé ici grâce fichier audio original(**) W44versionorignale.wav les conditions précises de l'apparition du mot Vacheresse sur un temps assez long pour que des vérifications précises puissent être faites et grâce a la présence des balises FM confirmer la nature paranormale sans aucune ambiguïté possible de la projection.

La chanson d'Alain Barrière "Plus je t'entends, plus je te vois et plus je t'aime" j'ai envie de la chanter à Mme Bec pour avoir réussi cet exploit de nous avoir fourni le fabuleux matériel audio nécessaire permettant de faire une démonstration scientifique. C'est une grande première prouvant la réalité des projections psychiques sur bandes magnétiques. Ceci est ici bien visible entre les "portes" A et B du diagramme .La porte A ouvre le fade-out ; la porte B ouvre le fade-in. Merveilleux! Un exploit d'une portée incommensurable , une preuve solide de projection inconsciente du cerveau de Mme Bec qui va pouvoir être confirmée par n'importa quel laboratoire d'acoustique digne de ce nom.

Voir documentation : Thierry Nachtergaele a fait le même genre de constatation que casar au sujet des "portes" d'entrée et de sortie du mot paranormal. Selon Gerard FERRANDI ingénieur de son radar il y a une interférence intéressante entre le mot Vacheresse et la balise

 

(*) Directeur de recherche UMR 8620 -Laboratoire de Neurobiologiede l'Apprentissage, de la Mémoire et de la Communication
(
**)Les laboratoires qui désirent se procurer ce fichier peuvent nous le demander, il sera envoyé gratuitement

 

 

 FADEIN.JPG

 

FIN DE LA TROISIEME PARTIE


MISE AU POINT

Ne voulant pas servir de bouc émissaire ; (coincé entre le marteau et l'enclume) je tiens a faire ici une mise au point concernant les recherches casar qui se veulent le plus scientifiques possibles. La science officielle étant particulièrement vacante au sujet des transcommunications il serait facile de me faire porter le chapeau pour que je serve de défouloir. Les sceptiques du LZ n'ont pas d'avis mais réclament éternellement des preuves par expérimentation sous protocole officiel. Ils restent le cul assis sur leur chaise en attendant que des résultats probants sur des "médiums" leurs arrivent tout cuit dans le bec . Cette posture est confortable et sans risques; apportez nous le travail fini sur un plateau et nous nous chargerons d'avertir la communauté scientifique pour que nous puissions en récoltions les lauriers.

Les scientifiques du CNRS eux aussi sont muets face a ce dossiers déterminant autant pour la recherche fondamentale que pour la philosophie des sciences. Comme je m'entête a vouloir faire le travail a leur place en respectant une certaine rigueur , je deviens la cible de la plupart des transcommunicateurs puisque mes interrogations scientifiquement légitimes mettent forcement en doute l'existence de l'au-delà. Pour moi dans l'état actuel du dossier; admettre l'au-delà comme une réalité scientifiquement démontrée n'est pas acceptable.

Pour toutes ces raisons je ne voudrais pas servir de cible aux transcommunicateurs qui pensent l'existence de l'au-delà comme n'étant pas négociable.

Les choses ne sont pas aussi simples et contrairement a ce qui est dit par Patrick Flamand , nous n'avons pas encore le moindre début de preuve malgré des indices forts et concordants.

Dans le message N°3 en bas de page l'auteur déclare:" Le cerveau humain matériel n'est qu'un "transducteur " électromagnétique ( quantique ) d'informations" il ne peut pas mieux dire puisque le cerveau humain est manifestement pour moi l'interface qui génère les TCI et les PDP.

Ne trouvez vous pas curieux qu'il n'existe jamais de chevauchement de la voix du transcommunicateur avec les voix paranormales ? reprenez moi si je me trompe mais c'est ce qui saute aux yeux en première analyse des dossiers audio. Il faut en déduire logiquement que le cerveau de Mme BEC est un outils qui ne sait pas faire deux choses en même temps :Soit Mme BEC parle , soit son défunt père parle mais jamais les deux voix se chevauchent. Ceci me semble une remarque importante .Pendant les longs temps d'attente après qu'une questions soit posées il faut supposer que le cerveau de Mme BEC fait des efforts silencieux considérables (l'outils cerveau travaillant pour un rendement maximum . Des échanges massifs d'information s'opèrent a ce moment précis entre les consciences des vivants (le dossier du spiritisme étant ici étroitement concerné) . Je serais tenté de dire que des informations s'échangent aussi avec les consciences des défunts mais scientifiquement parlant ce serait une spéculation. Nous entrons ici dans le domaine des croyances philosophico-religieuses. Je tiens a placer ici ma limite entre science et parasciences tout en laissant la porte ouverte a l'existence hautement probable de la survivance de l'esprit et par conséquent de l'existence de l'au-delà qui est soutenue par d'autres dossiers paranormaux que beaucoup d'entre vous ici ignorent mais que je connais sur le bout des doigts. Prenons l'exemple du fabuleux dossier de la réincarnation étudié au USA par le professeur d'université Ian STEVENSON (*) qui recoupe merveilleusement bien un reportage "Les enquêtes impossibles" réalisé ces jours ci sur NT1 (TNT télévision)ainsi grâce à l'internet plus personne ne pourra ignorer des faits réels porteurs d'avenir que la science refuse d'intégrer a la recherche; un véritable scandale! . Les travaux sérieux de Stevenson dorment dans les tiroirs des universités depuis des décennies et personne s'en occupe ni ne cherche a les exploiter.

Le dossier du spiritisme est étroitement concerné par les échanges massifs d'information qui se font entre les consciences de vivants ; c'est le même genre d'échanges qui se produisent lorsque Patrick interroge une personne défunte sans le savoir il met a contribution les informations mémorisées dans le cerveau des vivants proches du défunt. Par ce biais l'enregistrement du roucoulement de tourterelle est tout a fait possible sans que L'au-delà soi forcement concerné. Patrick se mettant affectivement en symbiose ( en empathie ) avec la famille Nehlil . Ceci ne veut pas dire que les dossiers TCI de Patrick sont tous des leurres mais une grande partie des enregistrements , surtout ceux se limitant à un ou deux mots comportant des anomalies acoustiques doivent être considérés avec beaucoup de méfiance. Ceci n'enlève rien au mystère qui entoure les TCI de BACCI (par Radio) ou d'EDNA (par téléphone) qui montrent une communication pertinente de longue durée entre un défunt et sa famille encore sur terre.

 

Pour les scientifiques et plus particulièrement les zeteticiens les travaux d'acoustique de Paolo PRESI sont entachés de doute a cause qu'il fait référence a l'existence de l'au-delà ; c'est une erreur qui discrédite l'ensemble du très bon travail effectué avec ses collègues italiens Gulla et d'autres. On pourrait dire la même chose pour les travaux de recherche imposants qu'a fait en son temps Camille Flammarion qui lui aussi conclue sans autre alternative a l'existence de l'au-delà . Presi et Flammarion prêtent le flanc aux attaques des zeteticiens en affirmant des choses qui ne sont pas établies scientifiquement .La seule attitude recevable étant celle de Stevenson qui parle de la réincarnation au conditionnel laissant ainsi la porte ouverte a d'autres explications toujours possibles . Mélanger les travaux du père Ernetti avec des recherches sérieuses en acoustique de transcoms avouez que cela est très mal perçu dans les chaumières zeteticiennes.

 

Je conseille donc aux transcommunicateurs de renvoyer les zeteticiens réticents (et bornés) aux travaux de Ian Stevenson qui sans le savoir appuie la réalité des transcommunications en suggérant fortement l'existence de l'au-delà.

(*) Ouvrage N° 053 de la bibliothèque casar http://pagesperso-orange.fr/casar/1BIB.htm "20 Cas suggérant la reincarntion " - Ian Stephenson - Sand 1985

 

 


Le comportement de l'OZ trois experts s'occupent d'analyser la bande "Vacheresse" mais ils ne donnent plus signe de vie ? Les résultats seraient-ils embarrassants ? Voir http://pagesperso-orange.fr/chum/M150.htm


 

Actuellement il n'y a pas au CNRS de chercheur qui s'intéresse spécifiquement au paranormal


 

L 'analyse des échantillons HUBERT avait été demandée au laboratoire de zetetique en 1999 .Aucune suite n'a été donnée.


 

----- Original Message ----- From: patrick.flamand@club-internet.fr To: francisgatti@wanadoo.fr Sent: Monday, September 29, 2008 11:29 PM Subject: Re: Re: Cher Francis :
Cher Francis, Bonsoir ! OK Francis, rédiges moi ce que tu reproche au laboratoire de zetetique de Nice (Henri Broch , Denis Biette ) et je leur transmettrai.

 


  ----- Original Message ----- From: LECLERE Jacqueline To: francis.gatti Sent: Tuesday, August 13, 2002 1:48 PM Subject: Re: Demande de coopération du CNRS / paranormal 13/8/2002
Monsieur,
Nous avons bien reçu votre lettre du 12 août 2002 à propos de votre communication à l'académie des sciences du 26 Juillet 2002 . Mais actuellement il n'y a pas au CNRS de chercheur qui s'intéresse spécifiquement au paranormal.
Pour ces questions, voyez avec le Laboratoire de Zététique :
Centre J. Theodor d'étude des phénomènes paranormaux
Université de Nice-Sophia Antipolis
Faculté des Sciences, Parc Valrose
06108 Nice cedex 2. France
Téléphone : 04.92.07.65.69 et 04.92.07.63.12
http://www.unice.fr/zetetique/index.html
Email : contact_zetetique@unice.fr
Ce laboratoire est un centre de recherches scientifiques sur les phénomènes dits "paranormaux" ou "hors-normes".

 


 Extrait de la file de discussion sur le forum des SQ http://forum.sceptiques.qc.ca/viewtopic.php?p=82422

Nicolas VIVANT  "J'ai bien évidemment lu tous les livres de Broch. Pour information, nous sommes en contact avec lui (et les autres membres du labo) très régulièrement. Cf. cet article ou il dit au sujet de l'OZ " On a des liens très très forts puisqu'on se connaît tous et on travaille ensemble [...] il y a un travail constant qui se fait en collaboration ".

--------------------------------------------------------------

----- Original Message -----

From: "Nicolas Vivant" <nicolas.vivant@zetetique.fr>

To: "francis.gatti" <francisgatti@wanadoo.fr>

Sent: Monday, September 24, 2007 3:29 PM

Subject: Fw: [oz] Besoin de votre aide...


> Bonjour Francis,
>
> 3 experts se penchent sur la bande de Mme B.
> - un ingénieur acousticien
> - un physicien
> - un spécialiste en traitement du signal
>
> Ce dernier me pose les questions ci-dessous (quasiment les mêmes
> que celles que je t'ai posé au téléphone et pour lesquelles
> j'attends des réponses). Nous avons besoins de réponses sûres,
> pas de suppositions... c'est important pour l'analyse.
>
> Merci.
>
> Cordialement,
> Nicolas Vivant
>
>
>
> > Quels appareils ont été utilisés pour enregister et/ou numériser le son?
> >
> > Comment le son original a-t-il été enregistré ? avec un micro...
> > . vers un PC,
> > . vers un magnéto cassette
> > . autre?
> >
> > S'il s'agissait d'une cassette, comment a-t-elle été numérisée par la
> > suite?
> > . avec un cable direct entre le magneto et le PC?
> > . avec un micro devant le HP du magneto?
> > . autre?
> >
> > D'ou vient le son "balise radio"? la dame l'entendait-elle aussi?
> > était-il acoustique, et enregistré avec un micro en meme temps que la
> > voix?
>

 


 Argenton le 8 juillet 1999,

Francis GATTI

Président de l'association C.A.S.A.R

16, rue Basse

36 200 ARGENTON SUR CREUSE

France

e-mail :francisgatti@orange.fr

Monsieur le président de l’université de Nices

et Monsieur Jean-Marc Levy-Leblond

Vous trouverez ci-joint un échantillon d'acier forgé (répertorié EC12-GH) que je mets gratuitement a votre disposition. Celui-ci à été prélevé sur la clef a griffe de marque ROTAX qui à été en cause dans l'affaire poltergeist du garage Hubert de CAEN. (détails sur la disquette ci-jointe: cliquer sur M87)

Cette clef très précieuse était en souffrance à l'IMI depuis des lustres ,sans que personne ne prenne la peine de poursuivre les investigations initiées par feu Jean TAVIERE.

Cet échantillon est authentifiable en toute sécurité car nous pouvons publier sur notre site (a votre demande) les photos grossies de chaque face que nous avons en réserve.

Les différentes éditions de la revue "Microscope" peuvent être consultées sur le site CASAR :

http://pagesperso-orange.fr/casar

La parapsychologie peut faire progresser la connaissance (au travers de preuves matérielles palpables); même si certains parapsychologues très en vogues sur les médias français en doutent (c'est le cas pour Yves LIGNON).

Dans un premier temps je cherche à confirmer les travaux d'analyse cristallographique réalisés par Jean TAVIERE en démontrant que des clefs "sœurs" (de même origine) ne contiennent pas de cristaux vrillés. Ceci prouverait scientifiquement qu'un état invisible de la matière existe.

C'est l'objectif que je poursuivrai au cas où le prix ROLEX-AWARD 2000 nous en donnait les moyens. Voir détails de ma candidature au prix ROLEX dans Microscope N°89 (cliquer sur M89.htm)

En espérant que vous en ferez bon usage afin de faire progresser la connaissance en physique fondamentale dans l'intérêt de toute l'humanité, soyez assuré de ma sincère considération.

Francis GATTI

NB: La présentation de mon site laisse a désirer et pourrait paraître inacceptable pour des chercheurs habitués a une grande rigueur de mise en forme ;pourtant il est facile pour celui qui veut s'en donner la peine d'y trouver les concordances avec la parapsychologie en vogue dans beaucoup d’universités réputées et des référence a des expériences de physique de pointe .Cette mauvaise présentation ne peut servir d'argument négatif qu'aux personnes (faibles intellectuellement, égoïstes ou paresseuses) n'étant pas intéressés par l'avancée de la connaissance pour l’intérêt général .Les déclarations de Monsieur LEVY-LEBLOND dans " science et vie " N° 977 page 52 sont en rapport avec l’échantillon joint a cette lettre.


 Original Message ----- From: "Denis BIETTE" To: <zeteticiens@yahoogroupes.fr> Sent: Sunday, October 23, 2005 12:09 AM Subject: Re: [zeteticiens] Vmed : radio Valérie Durier

BIETTE: On vous a déjà répondu quant au nombre écrasant de témoignages en vous disant très justement que ce n'est pas un argument suffisant.

GATTI: Je ne suis pas spécialiste en statistiques mais selon vous; quelles sont les chances pour que la totalité des événements soit inventée.

BIETTE : Que viennent faire les statistiques là dedans ? Il faudrait peut-être commencer par s'occuper d'en savoir un peu plus sur quelques cas. Ca ne vous tente pas ?


Premier courrier envoyé aux spécialistes de physique quantique

----- Original Message ----- From: francisgatti To: Tuesday, September 16, 2008 1:07 PM Subject: Lettre aux quanticiens
Lettre a de nombreux spécialistes de physique quantique au Canada (Institut perimeter), en France (LPT Luminy) les envois vers d'autres pays sont en cours
 
En ma qualité de président de l'association CASAR (fondée en 1983, spécialisée dans l'étude des phénomènes paranormaux) je peux apporter la preuve de l'implication du PSI en physique macroscopique au travers de quatre dossiers : http://pagesperso-orange.fr/casar/M187.htm
Ces quatre dossiers (qu'il faut impérativement sortir du contexte embrouillé du site casar http://pagesperso-orange.fr/casar ) intéressent plus spécialement les "quanticiens" car ils contiennent des éléments de preuve que seuls des spécialistes en MQ peuvent appréhender. Ces éléments pourraient devenir des preuves au sens strict du terme si on voulait se donner les moyens de vérifier mes affirmations en poussant les enquêtes déjà faites par mes soins et à mes frais .
Je m'adresse ici uniquement aux "quanticiens" car par leurs connaissances dans ce domaine pointu ce sont les seuls à pouvoir valider le bien fondé de mes affirmations.
Je ne demande qu'une chose ; c'est qu'une évaluation sérieuse ma pseudo-thèse (*) soit faite; ceci dans le cadre de ma lettre aux autorités de la recherche que vous pouvez consulter ci-dessous
Si vous ne faites rien je resterai encore longtemps un illuminé, un doux rêveur jusqu'au jour où vos théories viendront me donner raison.
(*) Thèse a valider: "Les physiciens connaissent les raisons pour lesquelles la décohérence quantique macroscopique naturelle n'est pas envisageable Apres vingt ans de recherches je pense pouvoir démontrer sans la moindre ambiguïté que cette loi peut être transgressée dans des conditions spécifiques particulières liées a des dérèglements psychiques. Cette découverte si elle se confirme ouvrirait des perspectives assez révolutionnaires a nos industries en matière d'énergie et de transports."


----- Original Message ----- From: francisgatti To: catherine.brechignac@lac.u-psud.fr ; Sent: Wednesday, September 24, 2008 1:30 PM Subject: Association CASAR

Francis GATTI

16, rue basse

Argenton sur Creuse 36200

Tel: 02 54 24 37 99

Président de l'association CASAR

Madame Catherine Bréchignac

Présidente du CNRS

Madame la présidente du CNRS,
Depuis plus de 20 ans j'ai sacrifié mon temps libre à faire de la recherche fondamentale hors normes a titre purement privé ; dans un cadre associatif.
Je demande depuis des années à diverses instances de la recherche; autant au niveau national qu'au niveau régional une évaluation de mes travaux de recherche soit faite par des scientifiques compétents.
Des enquêtes laborieuses réalisées depuis 1984 par mon association mettent en évidence l'existence de phénomènes physiques extrêmement rares que notre physique n'explique pas.
Il est impératif que des représentants de plusieurs disciplines différentes (physiciens , neurologues et psychologues) participent a cette évaluation.
Je suis un des rares spécialistes français (sinon le seul ) qui étudie avec grand soins les phénomènes paranormaux communément désignés sous le vocable de phénomènes poltergeist .
Ceux-ci intéressent la recherche fondamentale se situant au carrefour de la physique et de la neurologie .
Il serait dommage pour l'intérêt général du pays que vous ne preniez pas ma requête au sérieux . J'ai 68 ans et si Dieu le veut avec votre approbation il me restera encore quelques années pour terminer ma tâche et situer a sa juste valeur mon niveau de mérite qui sans vous ne me reviendra qu'a titre posthume .
La réalité physique matérielle de ces phénomènes qui sont très rares et aléatoires (parce que d'origine psychique ) fait l'objet de polémiques acerbes dans les sphères intellectuelles depuis plus d'un siècle ; mes travaux pourraient contribuer a faire cesser ces controverses tout en ouvrant des voies de recherche innovantes aux théoriciens.
Les scientifiques avec qui jusqu'à présent j'ai tenté de discuter se sont bornés a m 'ignorer magistralement quand ce n'est pas des polémiques acerbes sur des forums zététiciens avec des personnes diplômées n'ayant pas étudié les dossiers paranormaux
N'ayant pas de formation scientifique sanctionnée par des diplômes, mes connaissances en physique n'ayant été acquises que très progressivement a partir de l'âge de quarante ans; ayant été qu'un simple ouvrier avant cet âge ; il est facile dans ces conditions de critiquer mon vocabulaire scientifique pas tout a fait adapté. Par contre dans une discussion calme et sereine je pourrais très bien m'expliquer avec des scientifiques de haut niveau sur certains points précis de la relativité ainsi que la théorie quantique.
Madame la directrice du CNRS vous avez le pouvoir de donner des directives a différents services afin qu'ils fassent l'effort de m'écouter pour faire dans du constructif .Je ne serai compris que si mes interlocuteurs diplômés acceptent de débattre avec moi de manière franche et cordiale.
Les page de mon site http://pagesperso-orange.fr/casar/M185.htm et les suivantes sont les seules concernées par la requête que je vous fais aujourd'hui.
J e voudrais communiquer de vive voix avec des scientifiques de disciplines différentes .
Ceci dans la perspective d'une évaluation contradictoire qui pourrait s'avérer innovante et peut être révolutionnaire au niveau fondamental pour le CNRS. Je sais très bien pour avoir essuyé les plâtres sur de nombreux forum sceptiques que la plupart des chercheurs pris séparément trouvent mes prétentions totalement irréalistes car incompatibles avec ce qu'ils ont l'habitude de faire de le cadre de leur discipline.
Un DVD est en préparation ; il est loin d'être terminé mais son état actuel il contient suffisamment d'éléments concrets indispensables qui ne sont pas sur site et qui n'ont pas été pris en compte à ce jour. Ces éléments seraient exploitables par des laboratoires ; ceci a condition que je sois partie prenante dans l'étude. (ma participation serait indispensable pour éviter par exemple des erreurs grossières sur l'explication des trajectoires aberrantes d'objets poltergeist en mouvement )
Le discours du Président Jacques Chirac à l'institut Pasteur le 28/09/95 était clair :" Il faut réduire la fracture entre une élite scientifique et la grande majorité de nos concitoyens" Je suis un citoyen ordinaire qui a des choses importantes a dire à l'élite scientifique de la nation .
Francis Gatti francis Président de l'association CASAR
Soyez assurée Madame Catherine Bréchignac, Présidente du CNRS de ma sincère considération
Francis GATTI

 


Rappel extrait de M187.htm concernant le curieux chevauchement des sons (interférences) balise/sons-paranormaux

- Pour la voix VACHERESSE, Patrick Flamand à eu la confirmation par Monsieur Gérard Ferrandi, qui est ingénieur
radar (je vous mets son email si vous voulez le contacter : gerard.ferrandi@club-internet.fr ),
que dans la voix même VACHERESSE, il y a des résidus de l'euro-signal (le son aigu avec les balises),
ce qui signifie qu'il ne peut pas s'agir d'une voix qui aurait été truquée et rajoutée sur l'euro-signal,
car la voix VACHERESSE naît donc dans l'euro-signal même puisque l'on en retrouve la trace audio
à l'analyse acoustique faite par un professionnel du son.(ce point étant corroboré par Thierry
AUBIN


Documentation

Thierry Nachtergaële, l'ingénieur du son qui obtiendra (sans nous) plusieurs voix paranormales comportant des anomalies acoustiques, notamment une déformation et manipulation très importante du souffle de la bande magnétique (le son devenant nettement plus aigu) lorsque l'énergie vocale paranormale se présente sur la cassette. Mais il a constaté également sur l'une de ses voix paranormales obtenues, 2 CLACS avant et 2 CLACS après, et lorsqu'il fit le calcul au millième de seconde près sur son logiciel COOL EDIT PRO, il se rendit compte que le temps écoulé entre les 2 premiers CLACS et les 2 derniers CLACS était EXACTEMENT le même !!! Ce qui éliminait selon lui l'hypothèse de quelconques bruits ambiants de la pièce, renforçant ainsi le caractère paranormal des anomalies constatées sur ses voix paranormales obtenues : clac - clac - voix paranormale - clac - clac

 

Pour la voix VACHERESSE, Gérard Ferrandi, qui est ingénieur en son radar : gerard.ferrandi@club-internet.fr ,
déclare que dans la voix même VACHERESSE, il y a des résidus de l'euro-signal (le son aigu avec les balises),
ce qui signifie qu'il ne peut pas s'agir d'une voix qui aurait été truquée et rajoutée sur l'euro-signal,
car la voix VACHERESSE naît donc dans l'euro-signal même puisque l'on en retrouve la trace audio
à l'analyse acoustique faite par un professionnel du son.(ce point étant corroboré par Thierry AUBIN )