Retour ACCUEIL : index.htm

M140.htm M141.htm M142.htm

 

VISITE VIRTUELLE DU "MUSEE DU FUTUR"M145.htm

 


Microscope N143

 

Les témoignages du peuple sont en phase avec les projections de CASAR


 Sommaire

- Editorial EDITO

- Revendication de CASAR Numero2

- Revendication de CASAR Numero3

-LE DEDOUBLEMENT scientifiquement concevable : GarnierMallet

- matérialisation spirite ayant un haut degrés de crédibilité : spirites

- Les témoignages du peuple

- Courriers des lecteurs: courriers


EDITORIAL

"Microscope "N143 publie ici une sélection des témoignages paranormaux qui nous ont été envoyés par des internautes sympa, ce dont nous les remercions chaleureusement. Des cas exemplaires puisés dans la littérature paranormale complètent le dossier . Libre a chacun de faire le tri parmi ces témoignages, pour en tirer des enseignements utiles afin de pouvoir évaluer la pertinence des revendications de CASAR exposées dans "Microscopes" : M140.htm

------------------

De qui se moque t-on!

Pour la télépathie, voici la position amusante de Georges Charpak et Henri Broch que les sceptiques aux ordres me reprochent de critiquer. Le bouquin N253 de la bibliographie de CASAR: "Devenez sorciers, devenez savants" de Georges CHARPAK et Henri BROCH - (Ed. Odile Jacob) dont je vous propose ci-dessous les pages 48 à 55 est un modèle du genre. Qui pourrait croire que cette vision de la télépathie peut être admise comme explication par le commun des mortels . 253-48.gif 253-50.gif 253-52.gif 253-54.gif 253rec.htm


REVENDICATION N2 de CASAR

REVENDICATION 2: Des animaux et même des êtres humains pourront être recoherés dans le futur. Les êtres vivants ne devraient pas voir leurs fonctions vitales affectées par le changement d'état (objet/onde = dématérialisation ou onde/objet = matérialisation )

 


REVENDICATION N3 DE CASAR

Revendication 3 : Un objet était qui se dématerialise en passant sous état de megaonde ne réapparaît pas forcement a l'endroit de sa disparition lors de sa "re decoherence". Ceci pourrait expliquer les télékinéses et les voyages dans l'hyperespace dont il est question en ufologie

 

Un objet était qui se dématerialise en prenant l'apparence d'une megaonde ne réapparaît pas toujours a l'endroit de sa disparition au moment de la re-decoherence . (Il serait très important d'élucider les raisons théoriques de ce déplacement . La distance parcourue entre le lieu de disparition du lieu de réapparition n'entre pas dans le cadre de nos lois de mécanique universelle. Les déplacement d'une mega-onde consomme une quantité d'énergie constante quelque soit la distance parcourue . Des milliards de kilomètres pourraient être parcourus sous état ondulatoire avec quelques kilowatts par un vaisseau des plusieurs centaines de tonnes étant donné que l'énergie nécessaire pour les changements d'état (objet/onde et onde/objet ) semble dérisoire .Elle n'est pas proportionnelle a la masse du vaisseaux . Les voyages intersidéraux pourraient trouver par ce biais une solution élégante aux problèmes de carburant nécessaire au transport qui sont actuellement l'obstacle majeur des déplacements interplanétaires

NB: Cette revendication sera reformulée ultérieurement en plus clair pour qu'elle soit mieux comprise des néophytes )


Le dédoublement scientifiquement concevable grâce aux recherche théoriques n'est pas a prendre a la légère http://www.garnier-malet.com/index.html

 

Garnier-Mallet

THÉORIE DU DÉDOUBLEMENT DE LESPACE ET DU TEMPS

Avis de CASAR

Le dédoublement des particules est un comportement microscopique quantique classique. Les recherches de Garnier Mallet laissent entendre que là encore une version macroscopique de la chose pourrait exister. Ceci serait en phase avec la revendication N1 de CASAR affirmant que des objets macroscopiques peuvent changer d'état et devenir brusquement une "super-mega-onde" d'atomes re-coherés. Selon CASAR La règle générale étant que tous les comportements quantiques des particules (sans exception) seraient selon nous transposables dans le macroscopique.

Les exemples d'ubiquité de personnes ne manquent pas dans la littérature paranormale .Le cas d'Emilie Sagée par exemple est un modèle du genre. Le dossier de l'ufologie fait souvent référence a des doubles matérialisés d'entités qui pourraient avoir une certaine autonomie pour exécuter des missions sans avoir a prendre le moindre risque puisque le double aurait une capacité merveilleuse pour esquiver tout danger en disparaissant spontanément en cas d'urgence .les "missions " miraculeuses qu'effectuait le double d' Yvonne Aimée de Malestroit étaient du même genre.

Plus on avance dans les spéculations scientifiques d'avant garde , plus les dossiers les plus extravagants deviennent crédibles. Monsieur Garnier-Mallet nous ouvre des portes inattendues vers les dossiers de la précognition tout en envisageant sérieusement le dédoublement qui pourrait trouver de multiples applications dans les dossiers paranormaux ..

 

 


Les matérialisations spirites expériences qui mériterait une attention soutenue des physiciens qui trouveraient ici autre chose a faire que de soutenir les inepties d'Henri BROCH : BROCHspir.htm

 

***********

Compte rendu partiel d'une séance spirite concernant l'apparition d'une main ectoblastique apparue a la vue de tous les témoins , et dont la présence physique fut constatée

Les apports dont témoignent les "transcommunicateurs" corroborent de façon magistrale les matérialisations poltergeist

  EXTRAIT DU SITE TRES COMPLET sur les TRANSCOMMUNICATIONs de MARYSE LOCKE

Les apports : http://www.transcommunication.org/fr/galleryphyfr/chapter-6

 

Walter Stinson était le chef d'orchestre et demandait parfois que la lumière du plafond soit allumée, mais d'une manière tamisée, afin d'assister en directe à des phénomènes. Ainsi, par exemple, pendant cette séance, Walter a demandé à Raymondo de placer la table basse rectangulaire près du médium et d'allumer sa lumière rouge. Ensuite, Walter m'a demandé, avec sa belle voix distinguée, à la diction parfaite, d'apporter ma chaise et de venir m'asseoir en face du médium, et de poser ma main droite sur la table. Je me demandais bien ce qui allait se passer !

Après une dizaine de secondes d'attente, une nuée vaporeuse, transparente, apparaissant en négatif à cause de la lumière rouge, est sortie du coin dans l'obscurité où était assis le médium, et a commencé à ramper sur la table en progressant au ralenti. Cette substance avait une largeur d'environ 30 cm, et faisait des vagues pour avancer très lentement. Les autres participants s'étaient levés pour ne rien manquer de la séquence, et regardaient au-dessus de mon dos. Walter s'était arrêté de parler, pour concentrer son énergie sur la production du phénomène.

Le suspens était toujours là. Personne ne me disait ce qui allait se passer. Le silence de Walter n'était pas rassurant... Quand le nuage ectoplasmique a atteint le milieu de la table, il s'est arrêté. Deux, trois secondes d'attente... Puis la nuée s'est condensée et deux doigts sont apparus, puis un troisième, puis un quatrième... J'attendais l'apparition du cinquième doigt, tout en pensant avec appréhension que cette main devait être glacée. J'avais compris, entre-temps, qu'elle allait essayer de me toucher la main, et d'inquiétude, mon cur battait la chamade ! Après quatre, cinq secondes d'attente (ce qui m'a paru très long !), l'ectoplasme s'est condensé à nouveau, et le cinquième doigt est enfin apparu. Comme il restait encore de l'ectoplasme à la disposition de nos opérateurs esprits, mais qu'ils n'en avaient plus besoin, le reste de la nuée s'est détaché du cinquième doigt, au ralenti, et s'est désintégré sur place. Ensuite la main matérialisée a repris sa progression vers ma main à la même vitesse lente, puis s'est posée au-dessus de la mienne. Incroyable ! Cétait ferme et tiède comme la température d'un corps humain, et rugueux comme la main d'un travailleur manuel !

Il y a eu aussi la dématérialisation et matérialisation de deux bracelets en plastiques qui avaient été posés sur la même table basse illuminée. Ces bracelets crantés, qui étaient au préalable scellés et séparés l'un de l'autre, se sont retrouvés accrochés l'un à l'autre.

Enfin, à un moment, Walter a invité une jeune fille, qui était venue à cette séance pour la première fois, à se déplacer et à prendre la place de June Lister. Raymondo avait allumé une lampe torche (suivant les instructions de Walter), et aidait à attacher la jeune fille à la poignée du médium, avec un bracelet cranté en plastique. Ensuite Raymondo a rejoint sa place et a éteint la lumière. Quelques minutes après, Walter a demandé que la lumière du plafond soit allumée. La jeune fille était toujours attachée, mais ne l'était plus à la poignée du médium, mais au bras du fauteuil... et elle ne s'était rendue compte de rien. On l'a délivrée en coupant le bracelet avec des ciseaux.

Pendant les périodes d'obscurité dans la salle, les portes voix avec leurs bandes lumineuses, se sont mis à faire des allers et venus entre le sol et le plafond à une vitesse vertigineuse, puis deux portes voix se sont encastrés l'un dans l'autre, et ont continué à léviter du sol au plafond, toujours à une vitesse impressionnante, ou à léviter près de nos visages, sans jamais heurter aucun de nous, ni les équipements de la pièce exiguë. Ensuite, les esprits ont introduit le troisième porte-voix en contre-plaqué de notre ami, dans les deux premiers en métal, et les trois "trumpets"encastrées se sont envolées sur un mètre de hauteur, malgré leurs poids.

 


Les témoignages spontanés venant du peuple doivent être étudiés avec soin au lieu d'être pris pour des imbécillités par beaucoup de grands mandarins de la science

TEMOIG.htm TEMOIG3.htm TEMOIG4.htm TEMOIG5.htm TEMOIG6.htm TEMOIG7.htm

TEMOIGSTOCK1.htm TEMOIGSTOCK2.htm TEMOIGSTOCK3.htm TEMOIGSTOCK4.htm TEMOIGSTOCK5.htm TEMOIGSTOCK6.htm

Les témoignages concernant la baguette du sourcier :TEMOIG2.htm

 

 

 


Courriers divers

----- Original Message -----

From: "Olivier Sent: Monday, June 20, 2005 3:50 PM

Subject: Décohérence - recohérence.

> Salut,
>
> Dans le nouveau livre de Melvin Morse Contact Divin, il est question d'un témoignage d'un de ses collègues qui reste
> sceptique malgré une expérience hors du commun :
>
> Il roule sur l'autoroute, il y a un parapet au milieu des 2 voies.> Tout à coup il entend un ordre mental "tourne à gauche".
> Il le fait sans réfléchir, et d'après lui, la voiture traverse le parapet physiquement sans aucun dommage et il se gare de l'autre côté. Il a la vie sauve. Plus loin un grand carambolage. Si il n'avait pas tourné, il était mort ....
>
> Un beau cas de décohérence - recohérence ! si c'est vrai ! Aujourd'hui le type ne comprends pas

REPONSE

Merci Olivier pour ces renseignements.

Il faut bien se dire que la question de la decoherence/coherence qui induit des disparitions (ou apparitions) d'objets et des cas de ce que nous nommons "transmaterialité" ( un objet qui traverse une cloison sans y laisser la moindre trace de passage) ne peut être admise par notre logique. Il en résulte qu'après coup le comportement habituel du témoin est de se dire qu'il a du rêver , que la disparition ne peut résulter que d'une erreur d'appréciation due a une inattention. Par exemple, Le témoignage concernant la Jeanne.htm est tellement ahurissant que le premier réflexe de la famille consiste a éviter de parler de cette affaire aux voisins ou amis comme si c'était une maladie honteuse. Pourtant c'est un témoignage très intéressant contenant toutes les constantes en relation avec le psychisme d'une adolescente a problème. Ce genre d'histoire mériterait une étude plus approfondie. J'ai connu personnellement (moi Gatti ) le témoin ; je me porte garant de son sérieux c'est la raison principale qui m'a décidé a publier cette histoire.


----- Original Message ----- From: ODTo: francis GATTI Sent: Thursday, November 20, 2003 12:52 AM Subject: Petit message en passant à propos de votre site du "CASAR".
Bonsoir,
A l'occasion d'une recherche sur Internet je découvre par hasard votre site et l'Association - le "CASAR" - que vous avez l'honneur, semble-t-il, de présider, et que je ne connaissais pas. Merci beaucoup pour la diversité et la richesse d'information que contient votre site sur un sujet apparemment controversé, le paranormal.
Henri Broch est un de ces scientistes bête et demeuré, - tout droit issu des théories obsolètes du sieur Ernest Renan -, que j'ai eu l'occasion de rencontrer, avec un ami authentique physicien dûment diplômé (lui...), à l'occasion d'une conférence que Broch a donné sur "l'Astrologie" où il s'est crû malin de calomnier les travaux de statistiques rigoureux de M. Gauquelin...
Sur un autre sujet ce triste sire croît pouvoir - dans son orgueil pathologique - "remonter les bretelles" de certaines autorités universitaires, alors qu'il n'a pas le quart des connaissances requises pour ouvrir son vilain bec ! Ainsi sur le sujet du Linceul de Turin ou de la question de la fausse datation au radiocarbone de 1988, dont tout scientifique qui se (sic) respecte sait parfaitement qu'on ne peut plus lui accorder aucun crédit actuellement... Il y a eu des datations au radiocarbone sur d'autres pièces archéologiques qui se sont révélées complètement fausses. Ces résultats ont été publiés et sont incontestables.
Voir à ce propos d'abord la longue étude du Pr Marie-Claire van Oosterwyck-Gastuche, Agrégée de l'Enseignement Supérieur, spécialiste internationale en chimie des sols et radiocarbone, première femme membre de l'Académie Royale des Sciences de Belgique, intitulée "Le Radiocarbone face au Linceul de Turin : Journal d'une recherche", Ed., F.-X. de Guibert, Paris, 1999, 350 pages. Cet ouvrage qui représente neuf années de recherche sur ce sujet requiert des connaissances en statistique précise. Le secrétaire général pour les applications auprès de l'Académie (Française) des Sciences (Institut de France), Pierre Perrier, a écrit à l'auteur (je possède un double de ce courrier sur papier à en-tête de l'Institut, que j'ai cité dans une étude que j'ai publié dans un volume collectif) que son ouvrage, excellent, contraignait les tenants du radiocarbonne à se montrer conciliant, et à revoir les critères et règles d'étalonnage de leur méthode, et qu'il n'était dès lors plus possible de considérer comme valable cette soit disant datation.
On peut encore relever les travaux du Dr ès Sciences Arnaud Aaron-Upinsky... Ce simple exemple détaillé parmi d'autres pour indiquer l'attitude encore une fois pathologique du sieur Broch. Je ne m'étendrai pas sur cet individu, s'il n'était pas symptomatique du comportement occidental moderne qui procède par alternativisme : "ceci et non cela", sans comprendre que d'innombrables contradictions ou oppositions sont apparentes et disparaissent dès lors que l'on approfondit et regarde la Réalité autrement qu'en surface. Jean Piaget, avait en son temps montré comment, dans une optique transdisciplinaire on pouvait s'accorder dès lors que l'on quittait les ornières souvent étroites de sa discipline. Broch et consort c'est la superficialité considérée comme l'un des "beaux-arts" de la béotie. Son comportement sectaire n'a d'égal que sa fatuité. Broch s'estime intelligent et compétent en ignorant les Principes fondateurs de la Logique, et en (dis-)-fonctionnant comme si cela n'a pas d'incidence sur les sciences ! Il serait néanmoins intéressant sur le plan de la psychologie d'étudier en détail les faits et gestes de cet individu, son mode de fonctionnement psychique par tous ceux qui l'ont connu. Je fais le pari que l'on découvrirait un déséquilibre psychique profond.
Pour les scientistes, je recommande l'étude approfondie des quatre premiers chapitres de l'ouvrage fondamental "Logique et Transcendance" du Logicien et Métaphysicien (ce second terme au sens où Aristote le fut, et non dans l'acception moderne) helvétique, décédé en 1998, Frithjof SCHUON. Il est également possible de se faire une idée sur celui-ci en consultant le site : http://frithjof-schuon.com
 
 
Cet ouvrage essentiel à tout point de vue, précité, paru en 1970, permet d'évacuer logiquement tous les faux problèmes que posent des personnes aussi peu scrupuleuses que ce Broch. Voici les titres des premiers chapitres qui parlent d'eux-mêmes : "La contradiction du relativisme", "Abus des notions du concret et de l'abstrait", "Rationalisme réel et apparent"...
Après l'étude au moins de ces chapitres, les questions sur le paranormal apparaissent sous un tout autre regard, selon une approche complètement renouvelée du Réel... Et celà n'a aucune relation avec quelques sectes que ce soit...
En m'excusant de la longueur de ces observations, mais votre site, en se référant à Broch, m'a remis en mémoire l'ancienne rencontre en question autour de la question de l'influence astrale.
Veuillez croire à mes salutations les meilleures
O D, Universitaire, Psychologue.
P.S. : En ce qui regarde le livre sur "Balayogî : l'Alchimie du Silence", son auteur s'appelle Poumi LESCAUT et non pas "Poumilesco" comme figurant sur votre site. La seconde édition de cet ouvrage est paru chez Oxus, 2003, et préfacé par le Père Orthodoxe Jean-Yves Leloup qui est quelqu'un de parfaitement sérieux... Je ne me prononcerai pas sur le "fond" de cet ouvrage ceci exprimé.

 

--------------------------------------

----- Original Message ----- From: O D To: Francis GATTISent: Saturday, November 29, 2003 5:50 PM Subject: Re: Message EGPN22

Cher Monsieur Gatti,

Bonsoir,

Merci beaucoup pour vos deux récents envois, dont celui cité en marge ("EGPN" No 22), tout à fait intéressant. Je profite de la présente pour vous remercier de mon inscription à "l'envoi de messages "EGP" de "CASAR"" et vous confirmer mon intérêt.

Même si mon éventuel "point de départ" pour envisager des phénomènes dits paranormaux se fonde sur une aperception intrinsèquement - et clairement - Métaphysique (et ainsi Logicienne) du Réel, - encore une fois au sens du Védantâ non-dualiste - avant même de penser à étudier les susdits phénomènes à l'aide des méthodes qu'offre chaque discipline scientifique, il n'en demeure pas moins que je suis sensible aux efforts de compréhension que le "CASAR" ou vous-même tentez. C'est pleinement méritoire et c'est dans cette optique que je vous ai envoyé mon premier message.

Je pars du Principe que l'Occident ne peut plus faire (sic) l'économie de l'approche - en gros - "Orientale" de la réalité profonde, notamment parce que la médecine Ayur-Védique obtient - par des "méthodes" qui peuvent apparaître pour certains "non-rationelles" - dans certains cas de cancers des résultats de guérison qu'aucun médecin "classique" en Occident n'est capable actuellement de proposer à son éventuel patient.

Certaines recherches récentes sur la relation entre Dopamine, "effet placebo" et maladie de Parkinson pourraient ainsi recevoir un éclairage renouvelé, nonobstant ce qui est étrangement constaté en ce cas...

Avec mes meilleures salutations,

O D, Psychologue