Retour accueil index.htm

M134 M134.htm


MICROSCOPE 133

JANVIER 2004

  


Sommaire

 

  1. ACTEXXVI : JCP nous gratifie d'une nouvelle communication "croisée " IMPORTANT!
  2. EMPREINTES : suite de l'enquête
  3. Dr TRIBOLET " La folie un bienfait pour l'humanité" Docteur Tribolet IMPORTANT!
  4. DOULEUR Etudes universitaires : les ascètes et la douleur
  5. HADDAD : Le Haddaïsme maladie moderne? : Les "KRANKS" a la poubelle
  6. EINSTEIN son avis sur la théorie quantique : " ils sont en train de jouer de façon dangereuse avec la réalité "
  7. THESE de MC MOUSSEAU - Critères de STRAHLER - Nos commentaire sur la thèse: Mousseau IMPORTANT!
  8. MANNING :Complément utile sur le dossier Matthew Manning
  9. COURRIERS Divers
  10. Revue de PRESSE

 


EDITORIAL

L'observation à toujours servi de base à la réflexion fondamentale

 

(En cours)

 


Récapitulatif de l'ensemble des avatars (ACTE I à ACTEXXVI) vécus par Francis Gatti avec JCP http://perso.wanadoo.fr/casar/M127.htm

ACTE XXVI

27 Janvier 2005 peu après 10h

JCP nous gratifie d'une communication "croisée " qui devrait interpeller les parapsychologues

L'enregistrement de la communication a été scindé en deux parties pour une question pratique.

Analyse de la partie 1 http://pagesperso.laposte.net/casar/JCP27janv05P1.mp2

Début de la communication; l'appel a été fait le 27 Janvier 2005 peu après 10h sur mon initiative; rien n'avait été prévu a l'avance. Jean-Claude ne s'attendait pas a ce que je l'appelle ce jour là plutôt qu'un autre . Dans cette première partie JCP me confirme que le dernier enregistrement de Karzenstein datant du 21 Janvier 2005 avait été fait chez lui en utilisant son magnétophone personnel alors que la K7 de l'enregistrement précèdent de Karzenstein (3 décembre 2004) avait été retrouvée enregistrée dans le lecteur de la voiture sans qu'on sache par quel miracle elle a été enregistrée (voir ACTE XXV dans http://perso.wanadoo.fr/casar/M127.htm )

Il est a noter qu 'entre ces deux interventions de Karzenstein des communications venant d'autres entités ont été interceptées lors de communications téléphonique:

Mardi 28 décembre 2004 BOXHTAR et MAGLOOW - Il doit être midi et demi au moment où Patrick MAZZARELLO m’appelle au téléphone. Nous sommes en train de débattre depuis quelques minutes de la situation cataclysmique actuelle quand, tour à tour, interviennent BOXHTAR et MAGLOOW. Cette intervention impromptue s’effectue dans l’intention de mettre en exergue certaines données de la situation précitée qui, sans nos Visiteurs du jour, ne nous auraient certainement pas effleurés. Nous noterons que ce dialogue s’engage un peu plus de trois semaines après l’entretien auquel nous convia KARZENSTEIN le 3 décembre 2004 (suite dans les archives d e CASAR et sur le CD ROM des EGP)

Samedi 1er janvier 2005 MAGLOOW- Au beau milieu d’une conversation téléphonique avec Marie-Hellen BIDAULT, alors que nous traitions des événements survenus en ASIE, MAGLOOW intervint :Ce qui advient de préjudiciable au regard de votre humanité ne doit pas susciter de morosité, au même titre que ce qui se juge bienséant au regard de cette même humanité ne doit conférer de joyeuseté.

NB: Je voudrais insister sur la manière quasi surnaturelle avec laquelle ces voix se manifestent de diverses manières. Les amis de JCP ne trouvent pas cela anormal alors que la science aurait grand intérêt a comprendre ce qui se passe afin qu'elle cesse d'accuser de fraude le plus grand médium de tous les temps . Selon nous (casar) , des capteurs d'influx électrique pourrait facilement être mis en mettre en place par JCP pour vérifier d'où viennent les voix. Lors d'une discussion avec une (ou des ) entité (s) . Ceci pour que la communauté scientifique prenne enfin l'affaire JC Pantel au sérieux. Attendre est criminel puisque sans cela, l'opprobre restera sur lui éternellement.

Analyse de la partie 2 http://pagesperso.laposte.net/casar/JCP27janv05P2.mp2

TRANSCRIPTION approximative mot à mot (mes annotations en rouge ):

0mn.00 FG: J'ai reçu un mai internet qui vient d'une personne qui était amie de Jankis

0mn.10 JCP: Oui! Amie avec Jankis oui!

0mn.20 GF: qui s'appelle XXXXX , elle me demande si je connais la cause exacte de son décès , parce que cela l'embête, elle le connaît depuis 1983 .

0mn.30 JCP: C'est une leucémie hein!une leucémie….

FG: il le savais depuis longtemps? Non!

0mn.37 JCP: Bien écoute, çà a été assez foudroyant quand même assez foudroyant, assez foudroyant quand même hein! (curieusement ici JCP toussote de manière comme cela lui arrive souvent pendant qu'il est en discussion avec Karzenstein ( Ecouter l' enregistrement du 3 12 04 qui figure sur le Cdrom des EGP)

FG: Elle s'étonne parcequ'il était encore assez jeune

BIP (ici on entend un premier BIP auquel je suis habitué et qui est annonciateur de phénomènes téléphoniques qui semblent surnaturels ;communication "croisée" mettant en ligne un autre interlocuteur ou autre )La ligne est perturbée on ne s'entend plus normalement .A 13h JCP m'a rappelé pour me dire que son ami Patrick s'est trouvé "branché" sur notre ligne. Si les télécom voulaient nous aide, il serait peut être possible d e vérifier que le moment précis des bips correspond a l'heure de commutation de Patrick. Comme le mode conférence n'a jamais été utilisé , une preuve officielle serait a la disposition des scientifiques. Mais qui et pourquoi en se bas monde on se préoccuperait des KRANKS de Gatti qui polluent le net.

0mn.49 JCP phrase courte incompréhensible (JCP ne semble pas s'adresser a moi?)

 

0mn.45 JCP: Oui!

BIP (Second bip)

0mn.47 JCP: çà fonctionne pas ???? du bruit! Allo!

 

0mn.59 FG: Parcequ'il était assez jeune d'après ce que j'avais cru comprendre, je lui ai dit le peu que je savais

Quelques secondes de silence ????JCP ne me parle manifestement plus mais semble s'adresser a Virginie

1mn.03 JCP cela fait quatre ans que mon père est décédé, il me dit…. Tu crois que c'est lui çà ? Aujourd'hui le 27 janvier

Encore quelque secondes de silence, bruit de fond laissant supposer que JCP assez perturbé s'adresse encore a Virginie sans se préoccuper du téléphone qui est toujours décroché .Je ne pouvais pas lui parler du décès de son père car ne savais même pas qu'il était décédé .)

1mn.25 FG :OUI! ( Je dis oui ! pendant que Jean-Claude parle mais il ne m'entend pas et continue a parler en s'adressant manifestement a Virginie)

1mn.25 JCP: çà m'a paru bizarre, il m'a parlé de la mort de Dakis ????? (mot incompréhensible) de mon père et de Karzenstein (sous réserve pour ce dernier mot qui est assez inaudible)

 

Commentaire de CASAR

 

A 13 heures le 27/01/05 JCP me rappelle pour s'assurer que c'était bien moi qui avait appelé le matin ; il me dit que son ami Patrick M…… à été branché sur notre conversation, il reconnaît ces phénomènes sont liés au pouvoir de la pensée, que c'est bien l'anniversaire de la mort de son père. Je lui parle de sa toux qui apparaît assez souvent au moment où les entités s'expriment. Je lui fait part de ma conviction que les voix passent par son larynx même si elle ne semblent pas sortir directement de sa bouche. Je lui dis qu'il serait possible d'enregistrer les flux électriques de sa gorge avec un appareil pas plus gros qu'un téléphone portable et un capteur facile a mettre en place rapidement lorsque les voix s'expriment.

Le 31 janvier 05 je rappelle Jean-Claude pour qu'il me donne des précisions afin de savoir qui l'avait averti pendant que nous parlions que c'était la date anniversaire du décès de son père; voici sa réponse :

http://pagesperso.laposte.net/casar/JCP31janv05P.mp2

JCP déclare ici que ma voix à été reproduite pour lui communiquer une information capitale qui était inscrite inconsciemment en lui c'est a dire l'anniversaire de la mort de son père. Ce genre de phénomène arrive assez souvent , il m'a été rapporté a mainte reprises par les amis de JCP . Le 24 mai 2003 une entité s'est manifestée chez JC Pantel ; elle déclare se nommer Bernard Bidault ? elle utilise la voix de Bernard Bidault en employant des termes qui ne sont pas (ou pas encore?) dans le dictionnaire et que BB lui-même ne connaît pas .. Dans la même communication , Maglow et Karzenstein sont intervenus pour donner des détails concernant le sens exact des mots que la nouvelle entité BIDAULT avait prononcé .Se reporter aux propos enregistrés de Bernard BIDAULT qui se trouve sur le cdrom des EGP: BB24MAI03.mp2

 C'est la première fois chez JCP a notre connaissance qu 'un ami de JCP se manifeste au même titre que les entités connues qui ont toujours dit ne pas être des humains vivants. Ceci est une énigme de taille que les psychologues auront a prendre sérieusement en compte. Plusieurs explications sont possibles, mais dans tous les cas c'est un élément capital qu'il ne faudra surtout pas négliger. Il faut savoir que des entités artificielles ont été construites de toute pièce à Toronto en 1974 par le groupe Philip dirigé par Georges OWEN président de la " THE NEW HORIZON RESEARCH FOUNDATION" a fait une démonstration télévisée sur une chaîne canadienne. .pour obtenir des résultats probants dans ce cas précis, il aura fallu plus d'un an de travail de mise au point et concentration.(message EGP N°14 dans FILEGP2public.htm ) .Il faut savoir encore c'est que lors de l'invocation de des esprits pendant une séance de spiritisme qui se déroulait en France, l'esprit d'une dame s'est manifesté. Il a décliné son identité et donné de nombreux détails permettant de l'identifier à coup sûr. IL s'avéra après recherches que cette dame était bien vivante; qu'elle habitait aux USA et qu'elle dormait profondément au moment des faits. De même , les recherches sur la dame blanche qui se manifestait en chair et en os près de Montpellier *** semblent démontrer que celle-ci n'avait jamais quitté sa chambre a coucher où elle dormait a point fermé pendant les faits.

***En rase campagne pour éviter un accident a des jeunes en goguette dans un tournant dangereux où son fils s'était tué peu d e temps avant (Voir d'Yves Lignon ou Ernets Bozzano )

Ces recoupements qu'ignorent généralement les personnes réfractaires au paranormal seront déterminants dans l'avenir pour étudier sérieusement le cas Pantel

Les appel téléphoniques paranormaux entre Jean-Claude Pantel et moi ( Francis Gatti ) ont débuté le 27 février 2003. J'ai compris immédiatement l'intérêt des ces phénomènes vis a vis des sciences fondamentales c'est pourquoi je les ai soigneusement répertoriés et commentés au fur et a mesure qu'ils se sont manifestés.

L'ACTEV qui s'est déroulé le 24 avril 2003 (voir http://perso.wanadoo.fr/casar/M127.htm M127.htm ) présente des similitudes remarquables avec l'ACTE XXVI; ce qui laisse sous entendre que le déclenchement de phénomènes est lié a un certain état d'esprit bien spécifique de JCP. Depuis février 2003, j'ai régulièrement JCP au téléphone et les phénomènes ne se manifestent pas systématiquement. Au fil du temps, j'ai remarqué que l'ambiance psychique de la conversation joue un rôle déterminant. Je regrettais amèrement de n'avoir pas de traces enregistrées de notre communication téléphonique du 24 Avril 2004. (ACTEV) et je loue le ciel qu'en janvier 2005 l'occasion m'a été donnée d'enregistrer un cas similaire afin de pouvoir mettre a la disposition des chercheurs en parapsychologie un matériel d'investigation précieux qui pèsera lourd dans l'avenir lorsque les physiciens fondamentaux comprendront qu'ils sont en première ligne dans cette affaire. Ils s'agit bien ici de l'action de la pensée sur la matière.

La première partie de la conversation du 27 janvier 05 montre une ambiance assez décontractée et conviviale cet ambiant est peu propice a l'éclosion des phénomènes inexplicables dont est coutumier JCP .Il en est pas de même dans la partie2 lorsque j'aborde la question du décès de Jean-Claude Dakis ami de longue date de JCP.( Les personne qui possèdent le CD des EGP EGP.htm peuvent se rendre compte de leur grande amitié en écoutant les émission de radio de JCP faites avec JC Dakis sur radio Provence côte d'azur)

Dans cette seconde partie de L'enregistrement l'attention de JCP se tend au maximum dès que je lui parle de Jean-Claude Dakis .Le ton de sa voix change brusquement devient triste par rapport au début de la conversation où je lui posait une question banale concernant le mode d'enregistrement de la voix en date du 3 12 04.

Comme pour L'acte V où je parlais de l'enregistrement post mortem de la voix de C. Gérome lorsque je soulève la question du décès de JC Dakis; il s'opère comme un déclic dans le cerveau de JCP, aussitôt un cafouillage apparaît sur la ligne , des blancs apparaissent qui selon moi semblent designer l'existence d'une transe légère. Il reste conscient pour partie mais les mots sont prononcés machinalement mais il n'est plus branché sur la conversation, il semble ailleurs , flottant entre deux réalités.

  

Des bips caractéristiques d'une pression sur une touche de téléphone indiquent qu'une manipulation s'opère sur la ligne téléphonique; par qui?. Une connexion "croisée", c'est a dire un appel inexplicable ouvrant la ligne occupée à un autre correspondant. Qui s'amuse avec faire des interconnexions téléphoniques? Comment ces connexions proprement surnaturelles s'opèrent-elles ? quelle machinerie provoque ces bips que j'ai enregistré très souvent lors des communications croisées.

 Les toussotements ou raclements de gorge de JCP semblent se produire quand les entité s'expriment . Ceci se remarquait pendant la manifestation de Karzenstein le 3 12 04 http://pagesperso.laposte.net/casar/MAGL.mp2 où JCP toussote a plusieurs reprises. Cela ne vient Pas d'une quelconque irritation de sa gorge mais plutôt d'une prise en charge de son larynx permettant a des voix venues d'ailleurs de se manifester. JCP ne m'a pas contredit lorsque je lui ai parlé de cette éventualité ; il ne m'a pas dit avoir la gorge irritée. La plupart des médiums spirites disent bien que leur organe de la voix est utilisé par les entités comme instrument de communication ; les personnes décédées s'expriment ainsi par la bouche du médium en gardant la voix qu'elles avaient de leur vivant.( voir le cas typique d' Eillen Garret 136/… dans "Ces pilotes messagers de l'au-delà) .Des dizaines d'exemples de ce genre existent dans la littérature paranormale. Le fameux cas du médium Edgar Cayce en est aussi un exemple frappant.

 LES APPEL PSYCHIQUES automatiques qui s'effectuent chez JCP sans aucune intervention humaine sont innombrables; ils se manifestent tellement couramment que plus personne ne s'en étonne dans son entourage . Ce sont des banalités presque journalières. Exemple, le 31 janvier , pendant que JCP s'explique avec moi au sujet d e l'appel paranormal du 27 Janvier des indices forts laissent supposer qu'un appel croisé s'est encore déclenché. Quand il prononce "Cela s'est initié sur la ligne" , les toussotements caractéristiques (annonciateurs de paranormal ) sont simultanés .Ils se font entendre ici : LIGNE.mp2

Il faut bien prêter l'oreille, pour entendre immédiatement après qu'il prononce le mot ligne un train de bips a peine audibles qui sont en bruit de fond pendant qu'il tousse (CECI EST TRES IMPORTANT!. ) Ceci est un élément majeur a verser au dossier des appels automatiques croisés . Ceci est a comparer aux nombreuses fois où des bips se sont fait entendre lors de mes communications téléphoniques avec JCP. Exemple: SANDRA3.mp2 qui figure dans le cdrom des EGP

 L'affection énorme de JCP pour son père; les écrits de JCP en font foi aussi bien le tome 1 que le tome 2 des visiteurs de l'espace temps ne doit pas être étranger au fait que son inconscient utilise le procédé bien rodé chez lui reproduisant la voix clonée d'un de ses amis. Les manifestations paranormales se réalisant à la date anniversaire de disparition d'un défunts est une constante bien connue de spécialistes de ce squestions.

Pourquoi lors les dizaines d'appel faits par moi pour joindre JCP le 26/01/05 n'aboutissaient-ils pas? Sa ligne était toujours occupée ? .Cela n'est jamais arrivé depuis que je connais JCP. Fallait-il que nous nous joignons impérativement le 27 ? jour du quatrième anniversaire du décès de son père. Ce genre de coïncidence dont il est coutumier que je considère comme des synchronicités "panteliennes" de très grande envergure. Le hasard a bon dos mais pour ce qui concerne JCP quitte a passer pour un illuminé, (un peu plus ou un peu moins ) je me dois de dire que j'ai remarqué depuis longtemps que tout se passe comme si JCP interférait a distance sur l' environnement immédiat de ses amis .Je n'en dirai pas plus mais JCP est le premier a le reconnaître . Il traduit cela comme étant une "osmose attractive " qui le relierait à ses amis .Comprenne qui pourra mais les synchronicités ne peuvent pas être prises a la légère dans ce bas monde où la finalité de la vie reste la plus grande énigme. Elles ont interpellé et interpellent encore les plus grands physiciens et les plus grands philosophes.

Par cet ACTEXXVI  nous disposons maintenant d'éléments suffisants pour faire le tour de la question en ce qui concerne les communications croisées paranormales. Des traces indélébiles sont maintenant gravées sur bandes magnétiques a l'entière disposition des savants lorsque le moment venu, ils comprendront l'énorme importance des travaux de CASAR .Nous sommes les seuls a avoir engrangé des éléments qui deviendront autant de preuves pour la physique fondamentale. Celle-ci est dans une impasse depuis un siècle a cause de l'impossibilité de concilier les deux grandes théories (quantiques et relativité)qui ont fait l'obsession d'Albert Einstein.

Bernard Bidault témoins numéro un de toutes ces affaires "panteliennes" déclare que sont but n'est pas de convaincre mais de transmettre. Ceci est tout a son honneur car la postérité aura besoin de connaître le plus possible un maximum de détail sur le vécu de Jean-Claude Pantel. Il n'empêche que si des traces vérifiables par s scientifiques ne sont pas mises a disposition des laboratoires de recherche , jamais JCP ne sera pris au sérieux .Dans ces conditions on est en droit de se demander quelle est l'utilité de vouloir transmettre l'historique des faits a des gens qui ne croiront jamais a leur existence. Si des traces tangibles ne sont pas mémorisées pour la postérité, JCP passera éternellement pour un grand prestidigitateur puisque c'est la position des parapsychologues actuellement , ce n'est certainement pas après la disparition de Gatti et de JCP que le preuves pourront venir toutes seules. Lorsque que la diffamation a fait son œuvre, si l'histoire vous met une étiquette sur de tricheur patenté sur le dos vous la garderez indéfiniment.

Faire des spéculations en envisageant toutes les options possibles que nous offrent les innombrables développements supposés (mais non prouvés) de la physique fondamentale comme s'est chargé de le faire Michel Monsieur X n'y changera rien , JCP passera toujours pour un fraudeur aux yeux des scientifiques qui exigent :

1.Soit des preuves

2. Soit des éléments susceptibles de constituer des preuves lorsque notre physique sera plus complète aura les moyens de les étudier.  CASAR a la prétention d'avoir rassemblé dans le cdrom des EGP les éléments (exposés partiellement dans M127.htm ) qui pèseront lourd dans l'avenir pour blanchir (ou réhabiliter) JCP

NB: l'étude des messages délivrés par les entités n'est pas prise en compte ici , il n'est question que des phénomènes paranormaux a incidence physiques. Les dématérialisations d'objets sont a mettre en équation dans une explication globale au même titre que les variations en grandeur du temps ,de la dimension d'un vaisseau spatial qui voguerait aux vitesses préluminiques ou le comportement d'un rayon lumineux a proximité d'une étoile . Les messages délivrés par les entités semblent contenir énormément de connaissances supérieures qui méritent une étude épistémologique concernant la philosophie des science .

Pour comprendre les phénomènes physiques générés autour de JCP il faudra attendre que des bases solides concernant la théorie de l'unification des forces prennent corps.. Ceci en partant des idées forces conceptuelles desquelles Albert Einstein n'a jamais voulu démordre alors qu'il était seul contre tous les théoriciens de son vivant .. Notre convictions étant qu'Einstein avait raison d'envisager la construction de la théorie unitaire sur les ruines du principe d'incertitude. Nous nous expliquerons ci-dessous : EINSTEIN sur ce point important.

Le dossier TRIBOLET constituera le troisième volet du triptyque permettant aux hommes de science d'appréhender l'affaire Pantel dans sa dimension matérielle au sens le plus fondamentale du terme.

 


SUITE de l'enquête sur les empreintes de billes débutée dans M132 http://perso.wanadoo.fr/casar/M132.htm avec l'aimable coopération à titre privé d'un chercheur du CNRS
To: francis.gatti Sent: Saturday, January 22, 2005 10:09 AM Subject: quelques nouvelles


Bonjour,

Je vous envoie ce petit message pour vous donner quelques nouvelles car je n'ai pu vous joindre par téléphone (il n'y a rien d'urgent mais c'était l'occasion de faire connaissance aussi à travers de nos voix).

Juste pour vous dire que j'ai rencontré Mme B. chez elle le 13 janvier. Nous avons passé près d' 1,5 h ensemble et elle m'a donné l'impression d'être ravie de ma visite puisqu'elle m'a dit de la tenir au courant de la suite de mes investigations. Elle se dit très intéressée par ce dossier .

Elle avait ressorti de ses archives le compte-rendu de l'assemblée des copropriétaires qui avait pris la décision de changer la porte d'entrée de l'immeuble. La porte a été changée en 1989-90 (pas moyen d'être plus précis, quelques mois après "l'événement" qui avait causé les dommages) par la société XXX qui a disparu depuis.
Le dommage avait été causé selon elle en une seule fois "entre midi et 2" en "une seule fois".

 

Elle m'a décrit 4 impacts de forme tronc-de-conique (3 cm de diamètre à l'extérieur et 2,5 mm environ de profondeur ce qui suppose une vitre un peu plus épaisse).

 

Les impacts étaient présents sur deux vitres séparées placées l'une au-dessus de l'autre, l'ensemble constituant une partie de la porte d'entrée de l'immeuble.

Je voulais aussi vous dire que j'ai eu un contact téléphonique très positif avec Alain le KERN (dossier enquete1 dans
http://perso.wanadoo.fr/casar/enquetes.htm ) il vit une période très surchargée et je dois le recontacter début février.
Extrait de la discussion de Francis GATTI avec ALK en 2002: http://membres.lycos.fr/casar/cencA.mp2

Enfin, j'ai pu déjeuner la semaine dernière avec 3 amis de JCP (dont Jacques Warnier, employé de la Sécurité Sociale et compagnon de la première heure) qui m'ont tous trois abreuvé (jusqu'à plus soif !
J de descriptions de phénomènes "pantéliens" dont ils ont été les témoins. Nous aurons l'occasion d'en rediscuter je pense .

Bien cordialement à vous.
 
REPONSE de GATTI
 
Bonjour Monsieur XXXX ,
Je vois que vous avez déjà bien travaillé .je note avec satisfaction que Madame B. vous adonné des éléments sérieux et utiles sur les empreintes.
J'attache énormément d'importance a ces empreintes qui pourraient bien prendre pour l'avenir de la recherche une importance considérable que vous êtes peut être loin de supposer.
Les faits datent de 1973 (environ) et je m'étonne que les vitres aient été changées qu'en 1989.Ceci est une question secondaire.
A mon avis il faudrait: voir du côté de l'entreprise XXXX s'ils ne serait pas possible d'avoir des informations permettant de remonter a la source et pourquoi pas avec de la chance retrouver un morceau de verre avec empreinte
2. Voir pour si la vitre ou la porte XXXXXXX confidentiel XXXXXXXXX
Je vous donnerai bientôt mon point de vue sur l'intérêt énorme que pourraient avoir ces empreintes. J'émets l'hypothèse que les billes d'origine poltergeist ont été prises ce jour là en flagrant délit de tentative de "traversement", c'est a dire que les billes ont laissé une trace qui serait la preuve physique de l'existence d'une phase intermédiaire. Nous avons peut être une chance unique au monde d'avoir ici la phase intermédiaire montrant comment se passent les choses au moment précis de la traversé de la cloison .
A mon avis , si la bille avait eu l'énergie nécessaire pour traverser complètement la vitre, il ne serait pas resté la moindre trace de son passage dans la porte en verre.
Mon expérience des dossiers poltergeist en ce qui concerne les objets qui traversent des obstacles ( murs ou portes ) pourrait être déterminante pour faire comprendre la possibilité de decoherence et recoherence quantique pour ces objets de taille macroscopiques. L'intérêt ici étant que les empreintes dans lu verre permettent d'échafauder des hypothèses solides puisque les obstacles opaques ne gardent jamais la moindre trace de choc lors des jets de pierres ou autres objets poltergeist.(c'est une constante).Ces cratères ne peuvent pas être des impacts dues a un choc lié à l'inertie. http://perso.wanadoo.fr/casar/PH3.JPG
 
Je vous prépare un dossier plus complet
 Cordialement, bon dimanche
 -------------------
Voici ci-dessous un élément intéressant concernant la traversée d'une porte par des objets en terre. Ici les témoins voient apparaître les objets pendant qu'ils traversent la porte et donnent des détails sur la manière peu commune dont se passent la traversée de la porte qui après coup n'est pas détériorée, ni abîmée. L'hypothèse de l'hallucination ne tient pas .Les objets sont retrouvés chauds comme pour les cas de dégondage de porte constaté par Monsieur Vialle un témoins totalement crédibles qui a bien été dans l'obligation de remettre la porte en place après pas mal d'efforts. Cette affaire est tout ce qu'il y a d e plus sérieux .J'en ai discuté de vive voix de cette affaire avec le professeur d'université Laurent CORBIN quia mené l'enquête pour le CRPN .
Ceci devrait faire réfléchir les personnes qui nient les phénomènes montrant qu'une cloison ou une porte peut être traversée par un objet sans aucun dégât pour l'obstacle traversé ni pour l'objet. Ceci donne aussi du crédit aux affirmations de Bernard Bidault qui déclare avoir vu JC Pantel apparaître alors qu'il traversait sa porte d'entrée.

Extrait de (220/ 47) "Lorsque la maison crie" Sylvain Michelet Ed. "j'ai lu" et Robert Laffont1994 :"Le soir même pendant le repas, des pots surgissent soudain dans la cuisine une sorte de trou noir aux contours flous apparaît sur la porte, a hauteur d'homme par lequel les cruches passent sans bruit avant de tomber sans se briser sur le sol. Marcel en ramasse une aussitôt, elle est légèrement chaude. Au cours de jours suivants, plusieurs personnes assistent au phénomène. Certains détails frappent les témoins: la forme indistincte du trou dans la porte et dû au fait qu'au moment précis de leur apparition les cruches sont d'un gris indéfinissable et ne retrouvent leur couleur qu'une fois tombées sur le sol."

 

 


 
"La folie, un bienfait pour l'humanité" - Serge TRIBOLET
Editions de Santé, 192 p., 18 €.

TRIBOLET.htm

La folie porte en elle un savoir sur l'humanité. Ce livre s'adresse à tous ceux qui cherchent un autre discours sur la folie. Il se situe résolument hors des consensus et des certitudes du savoir médical et montre qu'il existe au cœur de la maladie mentale un lieu qui échappe à la logique psychiatrique. Les concepts pour penser la folie sont à chercher dans les domaines de la métaphysique et de la théologie. Ainsi par exemple la question de l'hallucination est-elle envisagée au regard de trois systèmes philosophiques, ceux d'Epicure, Leibniz et Kant… ou quand la philosophie vole au secours de la psychiatrie ! Serge Tribolet dénonce la surdité contemporaine de la société, des responsables politiques et, pire encore, de la psychiatrie elle-même à l'égard de la folie. Un texte fort, incisif et argumenté.

 

Emission Europe n° 1 le 13 janvier 2005 de 2h à 3h

EXTRAITS:  http://pagesperso.laposte.net/casar/tribo3.mp2

En cours 


Etudes universitaires : les ascètes et la douleur

OXFORD.htm

http://www.cyberpresse.ca/actuel/article/article_complet.php?path=/actuel/article/12/1,4230,4909,012005,887636.php

Des universitaires s'orientent sur une prometteuse : les ascètes et la douleur? Les ascètes et les phénomènes paranormaux? Les moines tibétains ont déjà fait le parcours depuis longtemps. Le yogi qui est resté une heure dans de la glace pilée devant les cameras de telle ; qui en parle dans les milieux de la recherche du CNRS?

Des fonds privés alimentent ce type de recherche qui par la suite servent la science officielle. Ce fut le cas pour l'effet EPR qui été subventionné par le fondation ODIER qui a fourni les fonds a l'université de Genève.
Au train où nous y allons, l'affaire JCP risque d'être étudiée sérieusement que dans 50 ans quand les témoins seront disparus. Voilà pourquoi casar engrange un maximum d'informations contenant des preuves qui s'avéreront très utiles quand la science officielle daignera les examiner.

 


Le Haddaïsme, maladie congénitale caractérisées par un manque flagrant de lucidité

http://www.europe1.fr/antenne/reecoutez.jsp?datefield=index&datej=21/01/2005&hr=10#

Emission diffusée sur Europe N°1 du 22 janvier 2005

Jacques PRADEL reçoit Leila HADDAD auteur du livre: "le principe du tire-bouchon" Ed. la table ronde

Leila HADDAD est  journaliste scientifique géologue de formation

 

Eléments tirés de l'émission

 

Jacques PRADEL: "Alors, on va parler des kranks, j'adore les kranks !par le biais du roman, vous réconciliez les littéraires avec la science. Alors on va d'abord parler des kranks, ce monde que je ne connaissait pas et que J'ai découvert en lisant votre livre. On va essayer de dire ce que c'est qu'un krank car ils ne sont pas dénués d'humour. Il y en a un certain nombre qui publient de temps en temps des théories assez amusantes.

 

Leila HADDAD: "Le krank en fait toutes les rédactions des journaux scientifiques ,tous les laboratoires et les grands physiciens en reçoivent plein .Le krank, c'est une hypothèse complètement farfelue, enfin farfelue on n'en sait rien mais une hypothèse .C'est quelqu'un qui arrive et qui dit moi j'ai le secret du monde, je sais comment est fait le monde , j'ai compris quel était la forme de l'univers et qui pond une théorie qui descend du ciel qui est improuvable et qui tartine des pages en disant : "çà y est, j'ai trouvé" .Il pensent souvent qu'il y a un complot contre eux que c'est injuste. Il se prennent pour des génies maudits ,ils savent, ils ont la clef du monde et personne ne veux les écouter, ils sont seul contre le monde , ils sont méconnus Le problème est que ce qu'ils font est complètement fou."

Jacques PRADEL: Vous m'aviez parlé tout a L'heure d'un Krank au moment de l'éclipse du soleil

Leila HADDAD: "oui! C'était un jeune homme bien sous tous rapports ; pas du tout fou! les Kranks en général sont écrits a la mains avec des illustrations. Ce jeune homme avançait que lors de l'éclipse du soleil la terre allait se renverser sur son axe ceci avec calculs a l'appui et tout çà. Un énorme krank évidemment". Il y a beaucoup de Kranks qui disent qu'Einstein avait complètement tort, il était débile, il était complètement fou. Non ,non c'est moi qui ai raison et on voit arrivé un truc….D'autres disent qu'ils savent où habitent les extraterrestres:" ils sont en train de nous surveiller, j'ai la preuve…"

Autant, les kranks qui sont envoyés par des particuliers ou des gens qui n'ont pas de rapport avec la science sont plutôt drôles, sont rigolo quoi. Bon, on les mets dans un tiroir ou on les jette a la poubelle.

Autant lorsqu'ils viennent d'un honorable membre de la communauté scientifique ils sont inacceptables pour ses collègues car un scientifique n'a pas a avancer des hypothèses (?) sans qu'il ai la preuve de ce qu'il avance. La science n'est pas un ramassis d'hypothèses gratuites; elle a un langage qui est le langage mathématiques et si on arrive pas a exprimer son hypothèse avec ce langage , ce n'est pas la peine de la proposer.

Leila HADDAD : Comment ces hommes ont fait pour trouver. D'où çà sort? On nous dit voilà les lois mais quand on pose la question d'ou ça sort, On nous répond ce sont ces grands hommes qui ont dit cela, ce sont les équations. En démarrant ce bouquin, je suis tombé sur Einstein qui disait: "On ne peut pas trouver une équation simplement a partir d'un fait. Il y tout un travail , il y un homme derrière; Le travail scientifiques est aussi psychologiquement conditionné comme n'importe quelle autre activité humaine c'est la création d e l'esprit humain. C'est l'imagination qui permet de se représenter un certain nombre de choses qu'on ne peut pas vérifier.

Le problème c'est que j'ai lu des dizaine et des dizaines d e bouquins et il n'y a pas de livres qui racontent l'histoire de la science. La théorie de la relativité a une histoire extrêmement longue et pour la comprendre, il faut remonter a son origine. La théorie de la gravitation universelle n'est pas sortie du seul cerveau de Newton. C'est un travail collectif :Képler , Copernic Platon, Ptolemé etc…ils se sont passé le témoin d'homme a homme.

J PRADEL: Il y a des tas d e gens qui s'intéressent aux sciences alors, pourquoi ceux-là?

Leila HADDAD: C'est une question qui reste ouverte; c'est a la fois l'homme, son ACHARNEMENT, ce qu'il a en tête .Tout contribue a faire d'un homme un génie. C'est aussi ses névroses, ses folies, ses délires, son acharnement, sa propre liberté, sa personnalité; beaucoup de choses entrent en jeu , ce n'est pas seulement son intelligence pas seulement son imaginaire , c'est sa capacité a se projeter dans l'espace. Alors çà c'est la grande question qui s e pose dans mon bouquin, ces physiciens reconnus qui se disent "Mais pourquoi, je ne suis pas moi aussi un grand ZINZIN comme Newton ou Einstein?"

  

La "médiacratie" a de beaux jour devant elle

Madame Haddad , Jacques Pradel avez vous pensé a l'intérêt heuristique des kranks ?

 

Je dois avouer que les propos (ci-dessus) de Leila HADDAD me mettent mal a l'aise puisqu'en qualité de passionné de physique fondamentale ai envoyé en pure perte depuis des années une quantité incroyable de KRANKS aux rédactions spécialisés et aux laboratoires de physique et aux responsables de la recherche.

Madame HADDAD nous explique avec une certaine arrogance que les plus grands savants sont des ZINZINS, entendez par là des "emmerdeurs" pour leur entourage . J'aurais aimé qu'elle précise sa pensée puisque le terme de ZINZIN étant péjoratif il est fort de café qu'une romancière de la science traite de façon aussi caricaturale un sujet aussi serieux qui met en cause l'intégrité intellectuelle de beaucoup de porteurs de valises (au sens de serviteur collaborateur anonyme) .Il est quand même remarquable que Jacques Pradel n'ai pas relevé une contradiction incroyable pour ne pas dire l'antinomie entre le fait que seuls les savants apportant une preuve mathématique à leur théorie auraient droit au mérite d'avoir fait progresser la science. ALORS qu'elle ne cesse de crier a qui veut l'entendre que les théories charpentées mathématiquement ne sont que l'aboutissement d'un travail collectif fait par des chercheurs qui se passent le relais génération après génération. Pourquoi dans ces conditions se moquer des gens qui initialisent dans l'ombre les grandes théories de demain ? Les germes de ces théories ne sont-ils pas obligatoirement des kranks ?

Madame Haddad, il est faux d epretendre que la petite histoire ne donne pas de détails concernant la façon dont les idées géniales sont apparues dans les têtes pour ensuite évoluer vers de grandes théories. Vous vous êtes mal documentées; non ! les grandes théories ne sont pas présentées toutes faites aux novices; bien au contraire la petite histoire est passionnante et surtout elle permet d'assimiler bien plus clairement et rapidement la progression des connaissances fondamentales qui sans cela seraient beaucoup plus rébarbatives. Les exemples les plus criants étant Marie Curie dont on voit tout le mérite qu'elle a eu de s'acharner a traiter des tonnes de pechblende dan l'indifférence des autorités de la recherche . Einstein et Max Planck ont eu eux aussi une petite histoire qui permet mieux maintenant de savoir qui mérite quoi!

Que pensez vous du mérite de Denis Papin qui a été jeté a la fosse commune comme un vagabond alors qu'au siècle suivant on faisait fonctionner les bateaux, les sous marins, les locomotives , les automobiles et même les avions avec des moteurs a vapeur.Ce même moteur construit péniblement sur ses humbles deniers a été détruit par des irresponsables qui devaient penser que cette machine infernale a vapeur ne pouvait être qu'un KRANK

J'ai la prétention de vous dire Madame Haddad que les Kranks de CASAR méritent un peu plus de considération que les kranks de Patrice BON ou Jean-Claude Ladrat

http://pagesperso.laposte.net/casar/PatriceBON.mp2 http://pagesperso.laposte.net/casar/Ladrat8.mp2

Je vais vous faire une confidence madame HADDAD et Monsieur Pradel qui vous moquez a gorge déployée des kranks ; votre attitude est révoltante car la logique voudrait qu'une sélection rigoureuse soit faite afin de ne pas jeter systématiquement les kranks a la poubelle dans un éclat de rire parce que dans cette littérature bizarre, il 'en trouvent quelques uns qui contiennent en gestation les grandes théories de demain. Je vais même vous donner un conseil , pour différencier les bons Kranks des mauvais Kranks : un bon Krank reprend toujours des travaux scientifiques existants pour les exploiter en envisageant des hypothèses qui restent dans le domaine du possible tout en étant forcement inacceptables tant que la preuve mathématique n'est pas faite. Il est important de prendre en compte les délires des chercheurs méconnus en appliquant cette règle simple puisque vous même madame HADDAD reconnaissez que : " c'est a la fois l'homme, son acharnement, ce qu'il a en tête .Tout contribue a faire d'un homme un génie. C'est aussi ses névroses, ses folies, ses délires, son acharnement, sa propre liberté, sa personnalité; beaucoup de choses entrent en jeu , ce n'est pas seulement son intelligence pas seulement son imaginaire"

Reconnaissez au moins qu'un chercheur méconnu avant de devenir un savant connu doit avoir des délires et que dans ce cas vous jeter tout joyeusement a la poubelle. Le krank que je propose a votre discernement (ainsi qu'a Jacques Pradel ) est ici commKAT1.htm le travail est partiellement élaboré mathématiquement par 26 pages d'équations réalisées par le mathématicien Philippe VIOLA que je tiens a votre disposition pour un complément d'enquête éventuel au cas où vous comprendriez que les kranks de la pointure de ceux de casar ne sont pas a mettre a la poubelle. Maintenant si vous attendez après un avis positif venant de grands pontes de la science, alors vous Pourrez attendre longtemps. L'histoire des sciences regorge de personnalités qui ont eu le tort d'avoir de bonnes idées trop tôt .

L'attitude des médias en général comme celle de Jacques Pradel , Danielle Mermet ou Marc Menant en particulier qui se moquent ouvertement des chercheurs méconnus d'où qu'ils viennent au travers des kranks est en grande partie responsable du désintérêt des jeunes étudiants pour la recherche.  Peut serrer la main a Pradel : LIM.htm .

 

Les kranks représentent au contraire un grand réservoir d'idées innovantes et de réflexions. N'est-ce pas le devoir du journalistes scientifiques de faire un tri méticuleux dans ce foisonnement pour en sélectionner la substantifique moelle? Il est donc criminel de jeter le tout à la poubelle sous prétexte qu'il n'y a pas de preuve mathématique. Trop facile et pas fatigant hein! Vous détenez le pouvoir merveilleux de mettre les projecteurs sur de siées juteuses pour la recherche et aider ainsi la progression d'enquêtes qui si elle sont prometteuses exploseront immédiatement au lieu d e dormir dans le s tiroirs poussiéreux de mandarins récalcitrants.

  

Dans l' affaire Pantel ,nos travaux sont surtout axés sur l'observation des phenomenes paranormaux ayant une realité physique.Selon Sébastien Balibar l'observation .joue un rôle majeur dans la découverture des nouvelles théories scientifiques.

Apres cette émission ,comment imaginer une seconde que Gatti, puisse faire admettre a Leila Haddad et à Jacques Pradel que des voix jaillissent du vide, des cailloux sortent des murs , que des personnes de l'entourage de JC Pantel se retrouvent sans pantalon en pleine ville devant les passants goguenards alors que la ceinture n'a même pas été débouclée, que des portes fermées se dégondent et que des entités invisibles venues d'on ne sais où discutent d e problèmes philosophiques a bâton rompu pendant des heures et qu'elles sont enregistrées sur magnétophone

Pour ce qui concerne CASAR, les krank en question ont été publiés dans la presse périodique et grâce a cela la preuve existe déjà que nos écrits n'étaient pas des kranks , pourtant nous n'avons pas mis la moindre équation dans nos démonstrations.(Exemple parmi d'autres : ITER, SETI , decoherence quantique , sécurité routière qui aurait éviter au moins 20.000 victimes durant les dix ans écoulés avant la prise de conscience des autorités )

Qu'avez vous fait pendant ce temps là messieurs les journalistes spécialisés? Pas de vagues hein! Donc pas de sujets qui fâchent surtout quand votre ignorance des dossiers vous amène a faire des s bourdes qui sont lourdes a faire digérer après coup:

  1. Jacques Pradel avec le faux l'extraterrestre de ROSWELL, difficile de vous demander de médiatiser après cela l'affaire Pantel car votre carrière finirait rapidement et en beauté
  1. Daniel Mermet après la diffusion et la rediffusion de JC Ladrat ( juteuse pour l'audimat) il serait suicidaire de médiatiser JC Pantel qui selon les apparences est paranormalement beaucoup plus difficile a avaler qu'un Ladrat
  1. Marc Menant difficile de vous demander de médiatiser JC Pantel puisque la sanction de vos supérieurs est tombée illico presto immédiatement après votre visite chez JC Pantel : suppression de l'émissions hebdomadaire concernant le paranormal . JC Pantel a forcement fait l'objet d'un cafouillage vis a vis de la direction d'Europe 1 si nous en jugeons Par les ordres et contre ordre concernant la présence de JCP dans vos studios . Le krank avait-il pris forme humaine ? Des journalistes scientifique ont-ils été consultés?

 La science a toujours avancé par paliers. Les derniers paliers que sont la gravitation universelle et la relativité ont remis en cause la totalité des connaissances plus anciennes sans les renier pour autant . On ne peut donc pas présager de ce que nous réserve le prochain palier alors qu'il est déjà dans les tiroirs des physiciens sous le terme de grande unification. La physique quantique en est d'ailleurs la plus grande composante.

Le journaliste scientifique , les médias et les laboratoires qui jettent les Kranks a la poubelle sans discernement sont des irresponsables sans aucune conscience professionnelle. C'est justement au journaliste spécialisé qu'incombe la première responsabilité de passer les bennes a ordure contenant des kranks , magmas d'imbécillités supposées. Des tamis constitué de mailles de plus en plus fines sont a utiliser. Je propose quatre premiers tamis :
1. Le Krank ne remet pas en cause les lois fondamentales ou les modèles mathématiques mais s'appuie dessus pour étendre leur applications.
2. Le krank est en relation avec des découvertes de pointe dont les applications ne sont pas encore complètement explorées
3. Le krank s'articule autour des témoignages précis, nombreux et concordants
4. Le krank fait état d'incidences physiques sur l'environnement (Il laisse des traces quantifiables)

Quand le krank passe ces quatre tamis , il incombe au journaliste spécialisé (ou pas) quelque soit sa qualification (même celui qui fait les chiens écrasés) de tirer la sonnette d'alarme en haut lieu en faisant un papier dans ses colonnes ou une émission tout en demandant une évaluation aux organismes concernés. C'est cela le comportement citoyen ! . Au besoin en lancer un appel a témoins quand cela est nécessaire afin de compléter la documentation du dossier.


EINSTEIN

 

Les scientifiques qui prétendent juger l'affaire Pantel doivent avoir en tête que notre physique est incomplète. Nous allons tenter d'expliquer ici les raisons pour lesquelles cette incomplétude empêche actuellement d'évaluer cette affaire a l'aulne de nos connaissances actuelles. Il s'avère qu'Einstein le promoteur des plus grandes théories a toujours été en contradiction avec ses confrères sur la manière de faire progresser la connaissance . Les physiciens admettent volontiers que notre physique est actuellement dans l'attente d'une théorie générale (l'unification) qui devrait permettre d e percer le secret de beaucoup de phénomènes considérés comme paranormaux . Jean-Claude Pantel est selon nous le grand perdant dans cette affaire puisque les parapsychlogues n'ayant pas encore les outils nécessaires pour comprendre ce qui se passe dans son cerveau l'accusent de fraude.

Dans sa lettre à Schrödinger (ci-dessous) Einstein refuse obstinément d'admettre que la théorie quantique serait adaptée pour rendre compte de la réalité; il ne parle pas uniquement de la réalité microscopique mais aussi de notre univers macroscopique. Selon lui, il ne fait pas L'ombre d'un doute que certains événements n'entrant pas dans le cadre de nos connaissances sont envisageables. Ces phénomènes entre donc bien dans la catégorie des phénomènes paranormaux.

Il déclare :

"La plupart des physiciens ne voient pas qu'ils sont en train de jouer de façon dangereuse avec la réalité"

Seule une théorie du tout unifiant les forces fondamentales (conciliant mécanique quantique et relativité ) pourrait définir la réalité. Cette façon de voir les choses permet d'intégrer dans la normalité les phénomènes paranormaux à effets physique vécus par Jean-Claude Pantel.

 

Il y a deux manière d'apporter une preuve ; les deux sont recevable pour la science :

 CASAR dispose de preuves type2 ( voir M127) qui permettront d'intégrer des phénomènes parapsychiques a incidence physique a la recherche fondamentale.

 

Les preuves de casar apportent un nouvel éclairage qui permettra de mieux cerner la pensée profonde d' Einstein en ce qui concerne le statut de la théorie quantique. Einstein fut assez déconsidéré sur la fin de sa vie; on l'écoutait par respect pour son grand âge uniquement . En réalité il était selon nous le seul a avoir raison car son entêtement a critiquer le caractère probabiliste de la théorie quantique était justifié étant donné qu'il ne permet pas l'ouverture vers la théorie du tout. Par contre le déterminisme dont il à toujours été un adepte acharné demandait la prise en compte d'autres variables , qui compliquaient le problème mais laissaient la voie ouverte vers la grande unification .Ceci est la raison principale pour laquelle la physique est actuellement dans une impasse.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

Lettre d'Einstein à Schrodinger le 22 décembre 1950 (extrait)

"Cher Schrödinger tu es le seul parmi les physiciens contemporains à voir qu'on ne peut pas contourner l'hypothèse de la réalité - pour peu que l'on soit honnête. La plupart des physiciens ne voient pas qu'ils sont en train de jouer de façon dangereuse avec la réalité - la réalité vue comme quelque chose d'indépendant de toute observation. Ils croient de façon arbitraire que la théorie quantique fournit une description de la réalité , et même une description complète .Il est assez pénible de constater que nous sommes encore dans les langes. Rien d'étonnant que les gens se refusent à l'admettre (même pour eux même)"

 

L'unification des forces qui à obsédé Einstein pendant la seconde moitié de sa vie est en relation directe avec les questions complexes de la decoherence macroquantique .Actuellement les théoriciens ont démontré que le decoherence dans le monde macroscopique n'est pas réversible ils changeront d'avis dans l'avenir sur ce point primordial . C'est a ce niveau que le bat blesse car les équations de MQ basées sur la non localisation des particules ne permettent pas comprendre qu'il existe des dérogations possibles.

Autrement dit la mécanique quantique version indéterministe est correcte pour expliquer par le calcul le fonctionnement habituel (naturel) de la decoherence .Par contre elle est incomplète car elle est incapable de prévoir un cas de figure qui autoriseraient exceptionnellement l'existence d'une possibilité de réversibilité macroquantique .Cette petite dérogation que nous appellerons une entorse a la normalité est la partie visible quantifiable de l'iceberg du paranormal

C'est en cela que nous rejoignions la pensée profonde d'Einstein .

En résumé nous dirons que la Mécanique Quantique est correcte dans le cadre qui lui à été assigné mais incomplète dans le contexte de représentation globale de la réalité que recherchait Einstein . la MQ actuelle ne concerne que la mise en équation de la normalité son imprécision lui interdit une vue d'ensemble sur la totalité des événements possibles . A cause de cette imprécision liée à la non localisation des particules les dysfonctionnements accidentels liés au capacités imprévisibles de l'esprit humain ne sont pas pris en compte. A cause d e cela la parapsychologie se trouver elle aussi dans une impasse.

Page 103 de son ouvrage Françoise Balibar déclare:

FB:" En ce qui concerne l'effet EPR ,deux options sont possibles; ou bien la MQ est fausse (dumoins incomplète) ou elle est vraie et on doit admettre la non séparabilité. On a démontré que la mécanique quantique n'est ni fausse ni incomplète Eintein optait pour la première solution , donc il se trompait."

CASAR: La mécanique quantique est correcte et complète dans le cadre de la non localisation mais étant construite sur des bases imprécises , elle ne peut rendre compte de la réalité dans sa globalité . Par conséquent Einstein , loin de se tromper prévoyait de manière magistrale le piège , du moins le leurre de la MQ qui sous cette forme (incomplète dans un cadre général) deviendrait l'obstacle majeur à l'unification .

FB: "Nous sommes tellement habitué dans le monde macroscopique qui est le notre , a penser les choses comme séparées les unes des autres que nous avons du mal a imaginer que cela ne puisse pas ne pas être aussi vrai au niveau microscopique"

CASAR: les avatars macroquantiques générés par Jean-Claude PANTEL sont avérés (voir M127) ils vont a l'encontre des propos de Françoise Balibar pretendant que dans notre monde macroscopique les choses sont séparées les unes de autres. Dans certanes circonstances bien specifiques,contrairement a ce qu'elle affirme, cette règle peut être transgressée par JC Pantel (1) qui démontre par ses facultés psychiques que choses ne sont pas toujours séparées les unes des autres dans notre monde macroscopique. Einstein était donc seul contre tous à avoir raison. Faute de grives, les jeunes loups de la physique ont mangé des merles. Mais maintenant il va falloir en payer le prix en reformulant toute la MQ sans pour autant la remettre en cause , mais en la complétant afin de déterminer avec précision la localisation exacte des particules et non pas une possibilité statistique comme c'est le cas en ce moment . La mécanique quantique n'est pas fausse, elle a fait ses preuves dans la compréhension de la matière. Par contre elle ne convient pas dans sa forme actuelle pour percer le secret de l'action merveilleuse de la pensée sur la matière. Les preuves patiemment rassemblées par CASAR sont a la disposition du monde de la recherche. Nous retournons l'argument de Françoise Balibar en lui disant que la réciproque est non seulement envisageable mais elle avérée, preuves a l'appui .M127 démontre cette vérité en fournissant les preuves constituées par les enregistrements d'un grand nombre d'appels psychiques , largement suffisants pour en démontrer a la répétitivité qu'exige les scientifiques pour valider une découverte.

  (1)LES VARIABLES CACHEES dont parle Einstein : http://pagesperso.laposte.net/casar/EINS100.GIF ne seraient-elles pas en relation avec la manière merveilleuse dont se font les appels téléphoniques "croisés" générés psychiquement par JCP. Dans ce cas de figure "les choses" dont parle Françoise Balibar ne sont pas séparées les une des autres .Le groupe des amis de JCP est en interaction permanente , dans ce cas précis l'éloignement géographique est transcendé.

 Page 96: "Tout en reconnaissant les éclatants succès de la théorie quantique Einstein pensait que fondamentalement cette théorie ne pourrait jamais être satisfaisante et était destinée a garder un caractère provisoire et approché

---------------------------

Message posté sur leForum des sceptiques par Gatti le: Ven Fév 18, 2005 4:59 pm

Il a vu grand Nicolescu ! Y à t-il un physicien spécialisé quantique dans la salle? C'est ici que tout ce tient: Il n'y a aucune compréhension du moment précis du passage du classique au quantique. C'est clair , Nicolescu laisse la porte ouverte aux phénomènes Panteliens. Il est bien trop intelligent pour prendre le risque de passé pour un imbécile le jour ou le pot aux roses Pantelien sera découvert; quand on s'apercevra que tout est vrai IL AURA ASSURE SES ARRIERES.

Citation de NICOLESCU ( NICOLDESP.htm ): "On pourrait penser que la décohérence est contre l’idée de niveaux. Mais il ne s’agit que d’une apparence, tout d’abord parce qu’il n’y a pas qu’une théorie de la déshérences, il y en a plusieurs. Il n’y a aucune compréhension du moment précis du passage du classique au quantique, du point de vue forme. l. La décohérence Académie des Sciences morales et politiques - http://www.asmp.fr/

DETAIL DU FIL DE DISCUSSION: FILSQMOUSSEAU.htm 


 

 

Documentation

Théorie du tout: unification.htm

 

 "Einstein la joie de l a pensée" Françoise BALIBAR - GALLIMARD

http://pagesperso.laposte.net/casar/EINS90.GIF http://pagesperso.laposte.net/casar/EINS96.GIF

http://pagesperso.laposte.net/casar/EINS99.GIF http://pagesperso.laposte.net/casar/EINS100.GIF

http://pagesperso.laposte.net/casar/EINS102.GIF http://pagesperso.laposte.net/casar/EINS116.GIF

 

Le chancelier Gerhard Schroeder donne mercredi à Berlin le coup d'envoi de "l'année Einstein" Berlin.htm

 


CRITIQUE DE LA THESE de Marie-Catherine MOUSSEAU

université de Dublin

Sciences, recherches sur le paranormal; quel lien?

http://pagesperso.laposte.net/casar/Rousseau.pdf

 

Critères utilisables pour la définition d’une pseudoscience

 

Les critères de Strahler appliqués aux travaux de CASAR sur les communications téléphoniques croisées: M127.htm

 

Tableau 8

 

Comportements et activités typiques

Scientifique

Pseudoscientifique

1E

Reconnaît ses propres limites et est convaincu de la nécessité de poursuivre ses recherches

 

OUI

FAUX!

NON

2E

Rassemble et utilise des données, particulièrement des données quantitatives

 

OUI

A discuter

Optionnel

3 E

Recherche des contre-exemples

OUI

A discuter

NON

4E

Invente et utilise des procédures de contrôle objectives

 

OUI

FAUX!

Optionnel

5 E

Tranche les conflits par des calculs mathématiques

OUI

FAUX! Discutable

NON

 

 

 

 

6E

Supprime ou transforme les données non favorables

 

NON

FAUX! Discutable

OUI

7E

Confiance exagérée dans les témoignages et les faits anecdotiques

 

NON

FAUX! Discutable

OUI

8Q

Estime son domaine de recherche ardu et comprenant de nombreuses zones d’ombre

 

OUI

FAUX!

NON

9Q

Avance en imposant et en résolvant de nouveaux problèmes

 

OUI

FAUX!

NON

10Q

Se réfère en permanence à l’autorité

NON

FAUX!

OUI

11Q

Met à jour ses propres informations

OUI

FAUX!

NON

12Q

Est à l’écoute des commentaires critiques

OUI

FAUX!

NON

13T

Est ouvert aux nouvelles méthodes et aux nouvelles hypothèses

 

OUI

FAUX!

NON

14 T

Propose et teste de nouvelles hypothèses

OUI

Optionnel

discutable

15 T

Essaie de trouver ou d’appliquer de nouvelles lois

OUI

FAUX!

NON

16T

Garde l’unité de la science à l’esprit

OUI

FAUX!

NON

17T

S’appuie sur la logique

OUI

Optionnel

discutable

18T

Emploie les outils mathématiques

OUI

Optionnel

discutable

19 C

Ecrit des articles non accessibles à tous

NON

Discutable

OUI

20 C

A des chances d’atteindre la célébrité rapidement

NON

FAUX!

OUI

 

 


Thèse de Marie-Christine MOUSSEAU

UNIVERSITE DE DUBLIN 2002

Sciences , recherche sur le paranormal et croyances :quel est le lien?

Extraits de la conclusion de la thèse commentés par CASAR

 

MC Mousseau: "Le jugement porté par Bertrand Méheust sur la situation du paranormal en France est pertinent Toute recherche en se domaine est considérée comme pseudoscience par la plupart des scientifiques (qui en fait ne la connaissent pas) , est complètement ignorée par les médias." "La science conventionnelle aurait beaucoup a apprendre de leur approche multidisciplinaire ( tandis que la plupart des sciences perdent sans doute beaucoup à tendre vers une trop grande spécialisation ) et de la richesse de réflexion épistémologique complètement ignorée par la plupart des scientifiques."

 

CASAR:

 

 

MCM : En réalité , le fait de réussir à fournir des données utiles n'est peut être pas le seule raison pour laquelle la parapsychologie est considérée comme une pseudoscience. L'absence de résultats pratique ne rend pas compte du puissant tabou présent dans la communauté universitaire française. La science par essence s'est construite sur le rejet de toute superstition et croyance populaire. Les scientifiques doivent donc venir à bout de très forts préjugés pour accepter qu'il puisse s'agir d'un sujet de recherche. A cet égard, leur conduite est proche de celle des pseudoscientifiques qu'ils méprisent : elle est basée sur une croyance plutôt que sur un questionnement. On peut se demander si cela est lié au fait qu'en France , la société et la vie académique restent gérontocratiques. Donc Bertrand Meheust- et d'autres sociologues ou philosophes francophones tels que Pierre Lagrange et Isabelle Stengers - semblent avoir raison sur ce point .l'indifférence marquée à l'égard de la "Metapsychique" a un caractère politique. Elle n'est pas réellement justifiée par des critères scientifiques.

 

CASAR

 

 

Un des paradoxes est que l'intérêt pour la science est corrélé positivement au degré de croyance aux parasciences…De même , la frange de la population ayant un degré de connaissances scientifiques très faible est en moyenne moins crédule que celle ayant un niveau de connaissance très bon. Les sondages révèlent aussi que les parasciences ne sont pas développées en réaction ou contre l'institution scientifique .

 

CASAR :

 

 

Je rejoint Bertrand Meheust lorsqu'il affirme que la question "Metapsychique" est toujours d'actualité. Mais la vraie question est : en dehors des avancés technologiques qu'elle apporte, existe-t-il un quelconque intérêt dans la science ? La réponse dans notre monde matérialiste tend d e plus en plus a être négative. Et en fait la réponse rationnelle serait précisément : il n'y en a aucun , si ce n'est le plaisir que , parfois , certains d'entre nous éprouvent à employer leur intelligence pour essayer de mieux comprendre le monde. Ce plaisir fait partie du lot dont l'évolution nous a pourvu en nous donnant un cerveau. Ne le gâchons pas !

 

CASAR:

 

Si certains d'entre nous sont assez persévérants pour enquêter dans un domaine qui se situe en dehors du champ de notre compréhension , et qui ne fournira probablement pas d'applications pratiques fiables a court terme , je ne vois aucune raison de les en décourager.

 

CASAR:

 


Complément d'information sur Matthew MANNING

 

TIRE DU FORUM d'ONDES

Posté pare YANN le: 12 Jan 2005 15:17 Sujet du message: Matthew Manning

 

N'ayant pas trouvé d'information sur le site avec la fonction de recherche, je me permets d'ouvrir un topic sur Matthew Manning.

J'ai récemment lu "The Link", le livre écrit par lui en 1974 ainsi que divers documents sur le net. Si j'en crois ce que j'ai lu, nous avons là une personne qui génère nombre de phénomènes paranormaux dans son environnement immédiat. Cela a commencé à l'âge de 11 ans quand des petits objets se sont déplacés dans sa maison, puis cela a gagné en intensité au point qu'il s'est fait renvoyer de son école où il était interne (les lits se déplaçaient, des lumières apparaissaient sur les murs). Puis, il a découvert l'écriture automatique (avec des résultats étonnants de précision), et surtout le dessin automatique. Les dessins qu'il a produits devant témoins sont remarquables au point que les spécialistes de tel ou tel peintre ont affirmé qu'il s'agissait d'originaux, ou de copies particulièrement bien faites. Qui plus est, ces dessins étaient faits en un temps record. Les artistes "channelisés" sont assez nombreux et de styles parfois totalement différents (Picasso, Matisse, Goya, ...). Puis, avec le temps, et devant le phénomène Uri Geller, il a lui-même réussi à modifier la forme d'objets en métal, notamment une paire de menottes réputées très solides qui lui avaient été prêtées pour l'expérience et au sujet desquelles des experts ont déclaré qu'elles n'avaient subi ni modifications moléculaires, ni pression physique. Il a également participé à des tests ESP qu'il a soit très réussis, soit totalement ratés (jamais dans la zone non significative). Enfin, dans le cadre d'une expérience menée à Toronto en 1973, il s'est prêté au test de l'électroencéphalogramme qui a révélé devant 21 spécialistes réunis pour l'occasion que son EEG était quasiment unique. Une fonction "rampe" a été inventée pour la circonstance pour qualifier son EEG. En même temps, la zone stimulée du cerveau correspond à une zone en principe inutilisée. Ces travaux ont été cautionnés par la présence de Brian Josephson, prix Nobel de physique 1973 (qui depuis s'est spécialisé dans les études cognitives et le projet d'unification esprit-matière).

Depuis, d'autres tests ont été effectués en laboratoire et ont notamment montré que des cellules cancéreuses avaient été détruites par imposition des mains (en comparaison à une solution test).

Il est maintenant spécialisé dans les guérisons.

J'aimerais avoir l'opinion, l'avis, de personnes qui se sont intéressées à Matthew Manning. Je n'ai trouvé aucune référence sceptique à son sujet sur l'Internet, mais peut-être ai-je mal cherché. Il me semble que les phénomènes associés à cette personne suffiraient à prouver que l'ESP existe, et par extension, les autres phénomènes paranormaux.

D'ailleurs, il y avait récemment dans Le Monde, un article intéressant sur les chercheurs du surnaturel: http://www.lemonde.fr/web/recherche_articleweb/1,13-0,36-393338,0.html où il est question de Symphorose Chopin, une personne tout à fait étonnante.

Yann

--------------------------------------------------------------------------------

Posté par Rahoule le: 22 Jan 2005 19:10 Sujet du message:

J'ai lu aussi son livre (en français ça donne "D'où me viennent ses pouvoirs"). Ce mec a fait toute la gamme des phénomènes paranormaux : poltergeist dans sa jeunesse, puis écriture automatique, esp, pk (de manière contrôlée), et guérison.

C'est très intéressant autant au niveau psychologique que parapsychologique :

- psycho : rapport à son père (qui avait lu sur les poltergeists) - quel type d'influence a-t-il eu sur le destin de son fils ;

- la personnalité très introvertie de Mathew

- le fait que lui, comme plusieurs sujets psi, ont eu dans leur jeunesse, des éléctrocutions (pour Mathew, me semble que c'était dans le ventre de sa mère en sus).

- en quoi le fait de sublimer son activité parapsy dans l'écriture automatique a réduit son poltergeist.

- etc.

- parapsy : des échauffadages de meubles incroyables et spontanés : il suffisait qu'on les touche pour que l'équilibre impossible se rompt

- phénomènes d'apports très distincts

- signatures sur les murs; ça s'était jamais vu comme ça

- les réflexions en écriture automatique qui sont loin d'être ridicules

- les observations d'élusivité de Brain Josephson (qd Mathew fait un effet, il semble devenir flou !)

et y de longues études à faire encore sur lui !

--------------------------------------------------------------------------------

 

Posté pare YANN

Posté le: 25 Jan 2005 10:33 Sujet du message:

J'ai lu son deuxième livre, "In the mind of millions" qui traite plus en détails et au quotidien de ses activités en tant que "cobaye" de laboratoire de parapsychologie et de science traditionnelle. Ce qui est intéressant est qu'il décrit certains des protocoles, donne les noms des scientifiques qui l'ont testé, des présentateurs de télé qui ont pu constater les effets dans leurs émissions, des prêtres et archevêques qui ont pu constater le caractère troublant de certains de ses messages. Ce qui est particulièrement intéressant est de constater comment les gens voyaient en lui un phénomène de foire, notamment certains scientifiques (pas tous) qui le prenaient pour un rat de laboratoire toujours disponible. Et comment cela l'a peu à peu refroidi. Des remarques du style:

- Pouvez-vous tordre ce clou de métal par la pensée ?

- Oui (il le prend, le clou se tord de 10°, et le rend). Voilà c'est fait.

- Tordez-le plus, il faut le tordre à 45°.

Il raconte comment il a démystifié en direct à la télévision un magicien qui prétendait faire comme lui avec les torsions de métaux (ça me rappelle Majax qui l'a fait aussi en disant le traditionnel "Il y a un truc"). En fait, le magicien portait une alliance au doigt avec semble-t'il un produit réactif qui attaquait les clés en métal.

Je ressors quelques anecdotes de mémoire, mais ce deuxième livre est particulièrement intéressant parce que l'on voit comment lui vit ses facultés et comment il s'est mis à disposition de tout le monde pendant trois ans où il n'a pas vraiment eu de temps pour lui entre les tests, la promotion de son premier livre, les quelques émissions de télé, les tentatives de télépathie en public (où il est bon transmetteur, mais mauvais récepteur), ainsi que les diagnostics médicaux qui ont pu être testés en double aveugle sur un échantillon de 10 malades (avec des médecins qui n'étaient pas au courant de la source des diagnostics), les "magnétisations" de graines en laboratoire pour les faire pousser plus vite (et qui ont été constatées largement).

Bref, il y a tout un tas d'expériences qui sont décrites et qu'il devrait être aisé de vérifier en contactant les personnes toujours vivantes qui ont participé à ces tests.

Après, il est évidemment difficile de comprendre l'origine de ces facultés psychiques (si tant est que l'on reconnaît que ces phénomènes sont réels évidemment). Alors on peut pencher pour cette électrocution in utero, l'intérêt de son père pour la parapsychologie, mais c'est compliqué à déterminer.

C'est vrai qu'il y a sûrement des études intéressantes potentielles à faire, pourvu qu'elles se fassent dans le respect de la personne et non pas dans la quête de sensationnel...

 

Yann

 

 

Commentaire de CASAR

 

Le dossier Manning que nous avions traité en M104 ( http://perso.wanadoo.fr/casar/M104.htm ) recoupe pour une bonne part le dossier Pantel .Nous ne pouvons que remercier Yann pour sa perspicacité .Casar n'a jamais douté une seconde de la sincérité de Matthew Manning car nos investigations montrait une étroite corrélation avec les phénomènes paranormaux a incidence physique du dossier Pantel .Selon nous la manière dont fonctionne le psychisme de Manning et étrangement ressemblante a celle de JC Pantel. Une étude comparative faite sur ces deux médiums hors du commun aurait apporté beaucoup a la science. Les phénomènes paranormaux ne se manifestent pas dans les cornues des laboratoires ni sur les paillasses des chercheurs.. Mettre CASAR dans le même sac que Ladrat ou Patrice Bon c'est anormal . Combien de chercheurs se retrouvent groupés autour de Ladrat ? http://perso.wanadoo.fr/casar/LADRA.htm Combien d'intellectuels (certains travaillant au CNRS ) se trouvent derrière ces amuseurs publics pour défendre ses théories folles? Pourquoi les médias ne font-ils pas le trie ? LIM.htm pour tenter de différencier les idées porteuses dans le bouillonnement intellectuel du peuple .La sanction sans appel des mandarins de la science qui décrètent sans sourcilier que les autodidactes ne peuvent que générer des KRANKS est une ignominie. C'est pourtant bien ce que font la plupart des prix Nobel qui se mêlent de dossiers dans lesquels ils n'ont aucune compétence.


  

 Un test sub-vocal serait envisageable sur JC Pantel pour prouver l'origine paranormale de voix : SCEPTedito132.htm

 


COURRIERS DIVERS

Posté par GATTI le: Mar Jan 25, 2005 9:10 am Sujet du message:

Monsieur NIKO, pourriez vous demander a votre ami Patrick BERGER (président du Cercle ZETETIQUE) pourquoi mes courriers ne lui parviennent pas ou alors pourquoi je lui semblerai tellement insignifiant au point d e jeter mes lettres a la poubelle. Si NIKO pouvait lui communiquer mon message concernant les KRANKS (dans la file Manning) ce serait très bien.

----- Original Message ----- From: francis.gatti To: zetetique Sent: Tuesday, January 11, 2005 5:20 PM Subject: Fw: Recherches CASAR

Monsieur le responsable du CZ,

Sur recommandation de Madame LECLERE Jacqueline du CNRS , je vous répercute ma demande de coopération dans une expérience envisagée sur Jean-Claude Pantel concernant l'étude des voix paranormales tant controversées. je vous communiquerai plus de détails sur le déroulement de cette opération prochainement. je pense que l'étude des bandes magnétiques en ma possession ne devrait pas vous poser trop de problèmes .L'investissement nécessaire serait assez minime et les mauvaises langues qui présagent d'une supercherie sans aucun éléments de preuve seront vite déçues. Les contrôles que j'envisage de faire en sub-vocal sur JC Pantel permettraient de mieux cerner ce qui se passe dans son cerveau pendant que les voix s'expriment (ceci est assez courant en ce moment, alors il faut profiter de la chance qui nous est offerte. La comparaison des résultats de tests identiques sur un sujet quelconque qui s'exprimerait normalement devrait permettre de déjouer une supercherie si supercherie il y a.

Soyez assuré de ma sincère considération

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réponse de Nikoteen

> Posté le: Mar Jan 25, 2005 2:55 pm
>
> SVP Monsieur GATTI, quand comprendrez-vous que le laboratoire de zététique et le cercle zététique sont totalement indépendants et que quand on vous dirige vers le laboratoire de zététique, il ne sert à rien d'écrire au cercle zététique ni à l'observatoire zététique ?
>
> Pour ma part, je suis prêt à aller étudier le cas Pantel, mais plusieurs choses sont nécessaires. L'une d'entre elle est que
> vous vous joigniez à nous pendant la durée de notre présence sur place.
>
> Cordialement,
> ---
> nikoteen.


Docteur LOUYS

Posté le: Mer Fév 02, 2005 3:31 pm Sujet du message:

Gattif a écrit:

Je lui fait part d e ma conviction que les voix passent par son larynx même si elle ne semblent pas sortir directement de sa bouche. Je lui dis qu'il serait possible d'enregistrer les flux électriques de sa gorge avec un appareil pas plus gros qu'un téléphone portable et un capteur facile a mettre en place rapidement lorsque les voix s'expriment. JCP .



Notez que dans les enregistrements, les voix des entités et la voix de M. Pantel se superposent parfois . Il faudrait être un drôle de ventriloque pour sortir à la fois les deux . Par exemple, écoutez l'enregistrement du 03-12-04 puisque vous le possédez : cela se passe avec Karzenstein et avec Magloow et les trois à la fois aussi . A l'écoute, ce serait tout aussi incroyable que ce soit une post-synchronisation - où alors il faudrait un génie qui comprenne les moindres inflexions émotives de la voix quand une voix se fait superposer par une autre - donc ce serait le travail d'un professionnel ( très exercé) de l'écoute car c'est comme en musique, c'est seulement une longue pratique de l'écoute de la voix humaine qui permet de remarquer certaines choses - et pour quel but un long travail si soigné par un super-professionnel pour que cela soit diffusé à 3 clampins ? cela reste très intrigant...


 


REVUE DE PRESSE

 

Science et Avenir N° 696 février 2005 page 40

Sébastien Balibar physicien au laboratoire de physique statistique de l'école Nationale Supérieure de Paris est interviewé par science et Avenir

SAvenir:" Pourquoi avoir choisi l'expérience plutôt que la théorie ?"

Sebastien Balibar: "je préfère l'observation au calcul mais bien sûr j'ai besoin des théoriciens. Avec Philippe Noziere , nous avons travaillé dans une amicale agressivité. Lui ne comprenant que ses équations et moi , je ne comprenais que lorsque j'avais élaboré une sorte d'image, de lien avec mon environnement "

Science et Avenir:" Croyez vous qu'un siècle après la relativité il y ait encore des choses a découvrir ?"

Sebastien Balibar:" Enormément de questions sont encore ouvertes , comme si chaque réponse appelait des questions Nouvelles. Certaines sont très fondamentales comme le nombre d e dimensions d e notre univers ou fascinantes comme la possibilité de découvrir des exoterre habitées"

 Sebastien Balibar publiera prochainement " plaidoyer pour la curiosité et la physique contemporaine"

 


L'homme plus fort que la machine

 

le cerveau humain réserve des surprises a fortiori celui de JCP

(Information recueillie sur Wanadoo psychologie )

Pour la plupart, nous ignorons la puissance réelle du cerveau humain. L'homme est ainsi capable de détecter les signes annonciateurs d'un tremblement de terre alors que les sismographes n'y parviennent toujours pas.
Aucune machine n'avait annoncé le tremblement de terre survenu en 1989 dans la ville australienne de Newcastle. Il serait en fait préférable de dire "aucun sismographe" car un homme qui passait un scanner dans une clinique de la ville au même moment avait perçu les signes annonciateurs de la catastrophe. Un signal visible sur les images de son cerveau enregistrées une vingtaine de minutes avant le séisme. Cette anecdote et d'autres histoires troublantes ont été révélées par deux chercheurs australiens, Lindsay Rowe et Mike Grayson, à l'origine d'une thèse sur le sujet.
Jamais auparavant un tremblement de terre n'avait pu être détecté sans l'aide d'un sismographe, cet appareil qui capte les moindres variations d'énergie dans le sous-sol. Le cerveau serait-il plus sensible aux secousses telluriques que ces appareils ? Oui, si l'on en croit l'expérience de Newcastle. Aux yeux des chercheurs, la raison est simple : à l'image des animaux, les hommes seraient en mesure de percevoir l'imminence d'un danger de façon inconsciente.

Le siège de nos instincts

Un cerveau et un scanner ont donc réussi à voir ce qu'un sismographe n'avait pas su décrypter. Le tremblement de terre survenu en Australie ce jour-là atteignait 5,5 sur l'échelle de Richter et causa la mort d'une douzaine de personnes. Il ne s'agissait donc pas d'une infime secousse. Si personne n'a jamais su expliquer pourquoi les sismographes n'avaient pas fonctionné, Lindsay Rowe et Mike Grayson ont cependant leur petite idée pour justifier l'extra sensibilité du cerveau en question. C'est en fait la partie primitive de l'organe qui détecterait le danger à venir. C'est le siège de nos instincts et de nos pulsions.
Seul problème, ce cerveau que nous avons en commun avec les reptiles échappe à toute logique, il est donc particulièrement complexe d'identifier la connexion neuronale qui provoque l'alerte en cas de menace. Les chercheurs tentent désormais de faire parler les images du scanner qui avaient annoncé une perception troublée dans le cerveau du patient, à quelques minutes de l'instant où la terre trembla à Newcastle. Le mot de la fin revient au médecin radiologue qui effectuait le scanner ce jour-là : "Si je dois revoir un jour ces images sur mon écran de contrôle, je serai le premier à partir me réfugier !".

  


Anne Ray-Weldlingn "Un soleil trop tard" Edition du rocher pocket N° 11433

Résumé en cours

 


 

Retour accueil index.htm

Accès à M134 : http://pagesperso.laposte.net/casar