1 09 2004

Retour accueil:  index.htm


MICROSCOPE N°125

Août/Septembre 2004

(en construction)


Prix RANDI

CASAR relève le défi

Négociations préliminaires avec l'ensemble des sceptiques de bonne volonté NEGO


Sommaire

 

1.sensibilisation des scientifiques

2.protocole a redéfinir -NEGOCIATIONS EN COURS : NEGO

3.Médias des témoignages a la pelle

4. demande d'intervention des telecom

5.Financement des opérations

6 voix : des choses intéressantes au sujet des voix paranormales chez JCP

7 AUDINOT Le défi CASAR/RANDY ne repose pas sur du vent

 


Donnons un bonne leçon de rigueur aux gens qui refusent d'étudier le fabuleux dossier Jean-Claude PANTEL

CASAR recherche un financement de 10.000 euros pour lancer le projet CASAR/RANDI

SOUSCRIPTION.htm

Souscription2.htm

Faites un don d'1 euro à CASAR

qu'on en finisse avec les menteurs, les gens sans scrupules qui se disent scientifiques et qui empêchent la science d'avancer !

 

Envoyez 1 euro CASAR 16,rue Basse 36200 Argenton sur Creuse

NOM………………………..

Prénom……………………..

Adresse……………………

REGROUPEZ vous a quelques amis , envoyez un seul chèque avec la somme globale

Les noms des souscripteurs seront publiés dans la liste de souscription

Soyez solidaires d'un projet destiné à la vérification SCIENTIFIQUE des phénomènes paranormaux qui se manifestent chez JC Pantel depuis trente ans

Il doit bien exister 10.000 français lucides qui refusent qu'on nous roule dans la farine depuis des décennies avec cette affaire Pantel alors que des centaines de témoins pour ne pas dire des milliers existent

 


 

Editorial

 

La nécessité de démontrer l'existence de pouvoirs psychiques forts se fait sentir de plus en plus dans notre société , autant pour calmer les antagonismes ridicules qui déchirent de plus en plus les pro et les anti paranormal que pour servir la recherche scientifique afin de l'orienter dans le bon sens car elle est en mesure (grâce aux outils ultra-performants dont elle dispose maintenant) de faire avancer d'un bond nos connaissances fondamentales. Sans la conciliation d'un médiateur , aucun défi ne pourra jamais être relevé par un sujet psi disposant des pouvoir paranormaux puissants de type poltergeist tels que ceux de JC Pantel. Après plus de cinq années d'amitié partagée avec Jean-Claude Pantel, Francis Gatti président de CASAR propose sa médiation pour relever le défi . Nous avons conscience que les sceptiques comme RANDI ne refusent pas de croire a l'existence de pouvoirs psychiques paranormaux , ils demandent uniquement des preuves. Le protocole qu'ils imposent (aux rares sujets doués de pouvoirs ) pour décrocher le prix se limite a l'observation en laboratoire de la personne concernée. Ce protocole est totalement inadapté car c'est le groupe entier constituant l'environnement psi du sujet à tester qui doit être mis en observation. Les phénomènes poltergeist résultants principalement d'interactions psychiques entre individus au sein de ce groupe; il est indispensable de définir un protocole qui tient compte de nos constatations. La preuve scientifique de l'existence de phénomènes psychiques ayant des effets physiques divers (parfois de très grande ampleur) est possible .Si les sceptiques acceptent de modifier leur protocole, CASAR relèvera avec sucés le défi Randi


Propositions pour changer les mentalités sur l'avenir des sciences en faisant la preuve scientifique des pouvoirs de JC Pantel

 

  1. Action de sensibilisation des scientifiques sur l'intérêt de faire des recherches sur les poltergeist ;demande de coopération du CNRS dans l'opération CASAR/Randi . Les Etats Généraux du Paranormal http://perso.wanadoo.fr/casar/EGP.htm

  

2.La négociation d'un nouveau protocole avec la fondation Randi et l'association des sceptiques du Québec est indispensable pour les raisons exposées ici : echecs

 

 

  

3.Action en direction des médias de la région PACA pour lancer des investigations sur l'affaire Pantel

 

4. Action en direction de France télécom pour l'analyse scientifique des enregistrement téléphoniques contenant des anomalies totalement inexplicables dans le cadre d'un fonctionnement normal des installations ,ceci interpellent le CNRS

  1. conférences a plusieurs
  2. sons dirigés (certains interlocuteurs entendent , d'autres pas)

 

5. Création d'un fond de financement

 


En ce qui concerne les voix paranormales chez JC Pantel

La discussion avec GHOST et le docteur psychiatre LOUYS ( JLS) est ici d' UN TRES GRAND INTERET : VOIXscept.htm

Nous y reviendrons dans nos enquêtes sur les voix lors des discussions EGP : http://perso.wanadoo.fr/casar/EGP.htm

Extrait de "Phénomènes psychiques au moment de la mort" Didier Audinot (JMG édition )

Musiques entendues en public par un grand nombre de témoins 287-175.htm

"C'est sous cette dernière modalité de réalisation - la plus intéressante du groupe - que les manifestations de la "musique transcendantale" parvinrent au plus haut degré d'excellence par la médiumnité de William Stainton Moses. Je ne citerai pas des exemples de ce genre, étant donné la grande notoriété de toutes les manifestations obtenues avec ce médium. Je me bornerai à rappeler que les personnalités médiumniques qui se communiquaient au cours de ces séances imitaient le son d'un grand nombre d'instruments musicaux. entre Les phénomènes psychiques au moment de la mort autres: le tambour, la trompette, la harpe, la cithare, le piano, le violon, le violoncelle, le tympanon, et ces célestes "Fairy Bells" semblables à des carillons, mais infiniment plus douces et plus sonores, qu'on entendait de préférence dans le jardin, quand M. Moses, avec les autres membres du groupe, étaient assis sous les ormes en prenant le thé. Ils commençaient à se faire entendre sur les cimes des ormes pour descendre ensuite lentement dans la direction de l'assemblée, en .acquérant de la force au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient du médium et en résonnant avec une tonalité supérieure à celle du piano quand ils parvenaient à lui. Dans ces circonstances, les expérimentateurs se levaient pour se rendre dans la salle des séances, suivis par les accords musicaux qui continuaient à se faire entendre dans la salle avec une sonorité doublée. (Mrs.Stanhope Speer: "Record of private seances" dans "Light", 1892-1893)."

 


La raison des échecs aux prix sceptiques est claire :
il faut définir un protocole approprié

Le protocole imposé par Randi est inadapté pour faire la preuve scientifique de l'existence des phénomènes paranormaux d'origine psychique de type poltergeist , ceci pour deux raisons :

1°) Ces phénomènes sont la résultante d'interférences psychiques d'un groupe. Sylvain Michelet dans son ouvrage "Lorsque la maison crie" 220/… donne la parole a des psychologues qui sont très clairs sur ce point. Ayant vécu par moi même avec JC Pantel des phénomènes téléphoniques ahurissants qui sont manifestement la résultante d'interférences psychiques émotives au sein d'un groupe. Le terme de symbiose collective me semble assez bien approprié (voir ACTE I M112.htm à ACTE XX sur site). Dans ces conditions les protocoles d'attribution des prix sceptique reproduits ci-dessous n'ont plus aucun intérêt pour ce qui concerne Jean-Claude PANTEL ou d'autres "spécimens" de médiums exceptionnels que je nommerai les "médiums a poltergeist" .Aucun de ces médiums n'accepterait de se laisser tester en laboratoire et je dirai même plus ils sont allergiques au fait de se voir observé. Je peux affirmer par expérience (sans prendre beaucoup de risque de me tromper) que la configuration psychique des "médiums à poltergeist" interdit tout transit d'information entre le groupe générant collectivement des phénomènes aberrants et l'extérieur. En limitant les contrôles sur médiums a l'étude d'un seul élément du groupe , les sceptiques ferment définitivement la porte a la découverte majeure liée qui se cache derrière les possibilités énormes liées à la conscience du groupe.

2°) La structure de pensée du médium (par nature )refuse de laisser sortir de l'information en dehors du groupe avec lequel il est en interaction permanente. Le parallèle avec le fonctionnement de systèmes quantiques au niveau de l'infiniment petit est surprenant. Un autre cas poltergeist dont nous avons l'enregistrement sur le cd ROM des EGP en : ATELIER2.htm est particulièrement clair a ce sujet lui aussi. Les scientifiques désirant des explications complémentaires peuvent nous les demander.

*******

J'ai vécu des phénomènes complètement inexplicables avec JC Pantel et je parle donc ici en tant que témoin direct ayant constaté les effets monstrueusement puissants et intelligents qui irradient de Jean-Claude Pantel lorsque qu'il se trouve en symbiose parfaite avec son cercle rapproché d'amis.

Peut importe les distances géographiques ; les effets manifestement en relation avec le macroscopique quantiques se moquent des distances, il suffit de vivre (comme ce fut mon cas) intensément l'affectivité (ou la force émotionnelle) que dégage JCP pour comprendre que ces phénomènes prennent leur source dans les sentiments intenses qui relient les individus d'un même groupe et dont JCP est le chef d'orchestre . Un seul individu composant le groupe fait défaut et le dispositif s'écroule ; aucun phénomène ne se manifeste. Chaque personne composant le groupe pourrait être comparée a un ballon de baudruche ; lors de l'apparition des phénomènes JCP semble contrôler la situation pour réaliser une véritable communion de pensée. Alors les ballons de baudruches se rejoignent pour former un dispositif qui ressemblerait à une chambre a air au centre de laquelle tout est possible ( Georges Lerbet). Les événement les plus fous pour notre logique peuvent se manifester en ce centre qui pourrait être assimilé a un système quantique c'est en ce centre que notre réalité se trouve modifiée (aussi bien en temps qu'en espace) . C'est le comportement dit chaotique des cerveaux (selon l'expression le Professeur Babloyantz) qui s'y manifeste . Vous pouvez vous trouver a 1000 ou 10.000 kilomètres et faire partie intégrante du dispositif en question. Lors des premières "aberrations" téléphoniques (ACTEI M112.htm) , Jean-Claude me prévenait toujours a l'avance tout en se réjouissant de ma participation virtuelle :"Nous allons dans le Verdon tel jour, nous t'appellerons! " comme si ma présence au sein du groupe était une grande nécessité.
Ceci est en relation directe avec ce que nous savons de la physique quantique , je m'en suis expliqué clairement dans ma communication a l'académie des science
commKAT1.htm . Si James RANDI ou les SQ refusent de changer radicalement les modalités de contrôle prévues dans leur protocole a la lumière de ce qui est dit ici cela les regarde mais qu'ils ne viennent surtout pas se moquer des médiums incapables de tenir leur promesses lorsqu'ils cherchent a décrocher le prix sceptique . Que Randi ou Henri Broch (et Georges Charpak) n'en profitent pas de prendre ces échecs comme prétexte pour contester l'existence du paranormal. Vous n'avez pas les outils adéquats pour faire les tests , c'est la seule et unique raison pour laquelle les millions de dollars resteront indéfiniment dans vos coffres.
Prenons l'exemple des télescopes a interférences (j'avais judicieusement employé le terme d'interférence de groupe) qui utilise une multitude d'antennes paraboliques. Imaginez que vous ne preniez en compte qu'une seule petite antenne parabolique en ignorant qu'elle est couplée a d'autres ; comment allez vous faire pour expliquer le phénomène (paranormal par excellence pour un homme préhistorique) de réussir a faire des photos extraordinairement précises de planètes lointaines.
Nous pourrions prendre aussi l'exemple intéressant des prodiges, calculateurs surdoués ou de certains autistes dont ont sait maintenant par l'imagerie médicale que les hémisphères droit et gauche travaillent en interférence alors que chez vous et moi un seul hémisphère est sollicité . Les scientifiques disent bien que le cerveau se perfectionne par un entraînement journalier .
Nous pourrions prendre aussi l'exemple du spiritisme représente un modèle du genre en ce qui concerne les phénomènes psychiques liés au groupe. Mon expérience sur le terrain lors de mes enquêtes ainsi que mes recherches dans l'abondante littérature paranormale sur le sujet me donnent le droit de dire que le scientifique responsable ne doit pas prendre a la légère les effets physiques paranormaux qui se manifestent lors de séances de spiritisme. Curieusement nous retrouvons ici aussi des phénomènes de voix qui apparaissent dans le vide , de psychokinèses et pas mal de lévitations d'objets. Ce dossier majeur du paranormal qu'est le spiritisme ne peut que conforter l'idée des interférences psychiques liées au groupe. L'étude des phénomènes allégués lors des séances ne pourra que conforter le dossier JC Pantel. Le collationnement des deux dossiers devrait permettre de faire avancer la connaissance en ce qui concerne la mise en commun des cerveaux a l'insu des participants. La chance que nous avons ici c'est que le spiritisme permet a n'importe qui de faire des expérimentations mettant ainsi le prix Randi a al portée de tout le monde ; ceci dans la mesure où les sceptiques admettent de modifier radicalement leur protocole. Le million de dollars ne resterait pas longtemps dans les coffres croyez le bien!. A titre anecdotique je dispose du témoignage solide du sourcier Michel Hennique (
ATELIER3.htm des EGP) ) concernant une table qui s'est mise en mouvement lors d'une séance de spiritisme , témoignage qui recoupe ce que disent de nombreux témoins dans mon entourage proche et ne laisse aucune ambiguïté le fait qu'il n'y a pas que des supercheries dans ce dossier .La création d'une entité spirite artificielle lors des expériences de Toronto devrait encourager les sceptiques a chercher dans ce sens .En résumé, le spiritisme est a la portée de tout le monde et son étude cadrera très bien avec le nouveau protocole CASAR/RANDI si celui-ci voit le jour.



- Les laboratoires du CNRS auraient intérêt eux aussi se porter partie prenante dans ce genre de recherche , il devrait être partie prenante dans l'établissement du protocole CASAR/RANDI parce que par delà la recherche du prix sceptique , la preuve scientifique de l'existence de champs de conscience capables de decoherer de la matière n'est a prendre a la légère étant donné les répercussions phénoménales qu'elle implique pour l'avenir de connaissances universelles.

- Le dossier LJ ( ATELIER2.htm des EGP) confirme l'incroyable réticence des médiums a poltergeist a "déballer" leur vécu sur la place publique .En faisant cela ,ils ne rendent pas service a la science et n'ont pas du tout envie de le faire.Ils ne comprennent pas la nécessité de le faire parcequ'ils ont une conception différente de nous de l'intérêt général . Ceci doit avoir un rapport avec la configuration de leur cerveau.

- Les travaux de Philippe VIOLA sur la bioquantique "Para c'est du normal" et "les saines écritures" devraient être analysés avec soin par les sceptiques afin qu'ils connaissent bien les raisons pour lesquelles CASAR demande une redéfinition radicale du protocole d'attribution du prix .Le protocole actuel étant complètement dépassé a cause de nos fantastiques nouvelles connaissances en physique quantique et des avancées non moins fantastiques de nos dernières connaissances sur le cerveau qu'apportent les neurosciences.

- Nous ne sommes pas prétendants au prix Randi pour empocher un million de dollars pour aller nous bronzer au soleil. Non! dans l' état actuel des choses nous recherchons uniquement la reconnaissance officielle des travaux de CASAR . Notre réussite aux tests dans l'éventualité d'une hypothétique mise en place d'un protocole CASAR/RANDI adapté aux circonstances aurait surtout pour objectif de prouver que les enquêtes CASAR (gravées actuellement sur notre CD ROM) valent beaucoup plus que le prix RANDI .Les données paranormales enregistrées par nous deviendraient alors immédiatement exploitables par les laboratoires du monde entier et c'est cela la grande nouvelle . C'est surtout dans ce but que nous envisageons de relever le défi .En faisant cela les sceptiques nous aideraient a apporter la preuve des énormes pouvoirs inconscients de Jean-Claude Pantel ..Je n'ai jamais douté une seule seconde des intentions honnêtes qui se cachent derrière le défi RANDI dont la finalité est de faire avancer les connaissances fondamentales en récompensant a leur juste valeur les personnes qui apporteraient des preuves. Je n'ai jamais pensé un seul instant que le prix Randi était une entourloupe contrairement a ce que disent beaucoup de chercheurs en paranormal. Je suis persuadé que la modification du protocole deviendra une nécessité. La remise d'un prix aussi prestigieux aura des répercussions importantes dans le monde des sciences tout en donnant a la parapsychologiques ses lettres de noblesse. La fondation Randi pourra alors se targuer d'avoir autant d'intérêt pour la recherche que la fondation Nobel.

 


NEGOCIATION DU PROTOCOLE

Les premières propositions de CASAR pour négocier un nouveau protocole avec des sceptiques dans le cadre d'un défi

 

Dans le cadre d'un protocole extrêmement sophistiqué avalisé par des sceptiques. Il est prévu d'introduire chez JC Pantel un magnétophone qui ne se contentera pas d'enregistrer les sons de manière conventionnelle .Les sceptiques auront carte blanche pour proposer l'utilisation de matériels de haute technologie. Quand on voit ce que peut faire un robot sur la planète Mars , on peut raisonnablement penser que ce matériel pourra rapporter de l'information paranormale sensible. Pour ma part j'exigerai d'avoir les plans complets de la machine et si necessaire, je ferai des propositions pour l'améliorer en fonction des elements paranormaux spécifiques à JCP en ma possession.

Mes premieres discussions avec Jean-Claude m'autorisent a dire qu'il ne voit aucun inconvénient a cela. Il remplacera donc chez lui son vieux magnétophone par le magnétophone DE HAUTE TECHNOLOGIE.

Nous ne savons pas vraiment quand Karzenstein ou ses semblables s'exprimeront de nouveau mais a la prochaine "apparition" des voix, Jean-Claude demandera a Karzenstein si elle l'autorise a utiliser ce nouveau matériel.

Voilà comment je compte opérer : en pleine clarté vis a vis de JCP .Si l'accord est donné comme je le pense, alors messieurs les sceptiques je crois que nous allons sabler le champagne car vous serez autant satisfait que moi des résultats et fiers d'avoir participé a l'avènement de la PREUVE. Sans l'accord de Karzensrtein , le nouveau magnétophone ne sera pas mis en route et nous ferons quand même d'autres sortes de vérifications importantes qui ne portent pas sur les voix mais qui seront suffisantes pour apporter la preuve de l'existence de phenomenes psycho-physiques de tres grande ampleur.Je ne pense pas que je dévoilerait plus de détails ici a l'avenir.

 

ORGANISMES QUI SERONT CONTACTES PAR CASAR

Laboratoire du Princeton Engineering Anomalies Research (PEAR), à l’université de Princeton, sur le thème de l’interaction entre l’homme et la machine (en anglais: mind-machine-interaction).

 Roger Nelson, directeur du "Global Consciousness Project" http://noosphere.princeton.edu/ rdnelson@Princeton.EDU

  

--------------------

 

Rupert Sheldrake : Les champs morphiques ou pouvoirs de l'esprit étendus

 

Auteur de "Le Septième sens" Editions du Rocher 2004

 

Selon Sheldrake :

"tout se passe comme si l'esprit était réellement capable de s'étirer et de s'étendre selon des champs qui relient l'organisme entre eux et a l'environnement "

 " Je suggère que des champs mentaux percéptuels et comportement aux sont étroitement liés à l'activité du cerveau , mais qu'ils s'étendent largement au-delà par l'intermédiaire de l'attention et des intentions"

"De tels champs se prolongeraient ainsi dans l'espace , mais aussi dans le temps"

 

 R. Scheldrake:"En matière de recherche parapsychique, je suis impressionné par la façon dont les scientifiques français se sont coupés du reste du monde"

 

Site: http://www.sheldrake.org/

 

pam@telepet.demon.co.uk < pam@telepet.demon.co.uk>

 --------------------------------

 Monsieur le docteur es sciences X…., ami de Rupert SHELDRAKE, spécialisé en biologie souhaitant conserver l'anonymat(comme on le comprend !) est l'auteur de travaux portant sur la télépathie entre animaux. Les résultats de ses travaux statistiques sont sans appel et inattaquables mais encore faudrait-il que le CNRS accepte de les évaluer!

Voici les conclusions explosives (qui recoupent bien notre dossier PANTEL) de ce chercheur français:

" Mon interprétation est que la pensée peut contraindre les lois physiques, de façon ponctuelle, par une intention où un désir précis. Par conséquent, j'en déduis que la pensée est du même ordre (ou de même nature) que les lois physiques elles mêmes…"

-----------------------------

 

Site allemand MTEC : http://www.mtec-ag.de/dasneueste.asp?lang=fr

 

Peter von Buengner info@m-tec.ag

Marxnweg 4
82054 Altkirchen near Munich

 

Le Centre d’études de médecines naturelles appliquées" à Munich e un centre d’études concernant le projet de conscience individuelle.

 

----------------------------

DEAN RADIN auteur de "La conscience invisible" Ed. Presse du Chatelet, 2000

Docteur en psychologie, ingénieur, considéré comme l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de parapsychologie, Dean Radin dirige le "Consciousness Research Laboratory" de l’Université du Nevada.

 ---------------------

Bernard Touanel bthouanel@yahoo.fr

 

Mail envoyé le 8/08/04

 Monsieur Bernard THOUANEL rédacteur en chef de VSD,

J'ai l'intention de relever le défi que nous lancent les sceptiques en faisant la preuve de l'existence de la plupart des phénomènes paranormaux majeurs.

Vous trouverez les détails des premières tractations sur site:

http://perso.wanadoo.fr/casar/M125.htm

Vous êtes invité a participer aux négociations qui devraient avoir lieu sous peu entre CASAR et des scientifiques de bonne volonté; qu'ils soient sceptiques ou pas.

Si la fondation RANDI accepte une renégociation de son protocole dans le sens des arguments tout a fait recevables exposés sur site; ceci en concordance parfaite avec votre article sur Ruppert Sheldrake (VSD hors série Paranormal N°2)

Je pense que votre médiation me serait très utile

 

Dans l'attente d'une réponse positive ,soyez assuré de ma considération

NB: Bernard THOUANEL a répondu positivement a notre appel , des discussions intéressantes et prometteuses sont en cours .Nous ne les publierons pas ici. Il faut admettre que sans une mobilisation médiatique le défi CASAR/RANDY ne pourrait pas se faire

 

DOCUMENTATION tirée de VSD hors série Paranormal Août 2004

 Les champs morphiques VSD29.GIF

Le numéro spécial de VSD hors série prend en compte le dossier OVNI dans une étude plus large intégrant le paranormal. Pour la première fois a notre connaissance ce numéro hors série habituellement consacré exclusivement aux les OVNI prend en compte les phénomènes parapsychiques pour les relier au dossier OVNI. L'éditorial co-signé avec Yves Lignon explique ce changement de cap que CASAR appelait de ses vœux depuis 10 ans et confirme la réticence inexplicable de la recherche scientifique officielle de notre beau pays vis a vis des recherches sur l'action du cerveau sur la matière. Cette réticence nous coûtera très cher dans le futur car la fuite des cerveaux vers des pays plus ouverts n'est pas étrangère a cet état de fait.

 Extrait de l'éditorial :"En France, la position de certains scientifiques renommés est connue: il est interdit de s'intéresser aux phénomènes parapsychologiques parce que ceux-ci n'existent pas."

 ---------------------

 IMI imi-paris@wanadoo.fr

Mail envoyé a Gregory GUTIEREZ (membre du bureau directeur de l'IMI ) le 13 Aout 2004:

Bonjour GREG,

Je cherche un interlocuteur habilité par l'IMI pour discuter d'une collaboration éventuelle dans des négociations avec des sceptiques en vue de relever le défi Randy.

 

"GUIEU ET LES FANTASMES RATIONALISTES
Rappel d'un ancien message sur ALEPH en 2002

Gregory GUTIERES :" Quand on te donne des éléments forts relativisant le sérieux des livres de Jimmy Guieu, tu ne fais que monter sur tes grands chevaux. Guieu semble être une icone sacrée pour toi ! Mais sur Aleph, il n'y a pas d'auteurs plus sacrés que d'autres (ni non plus de théorie ou de domaine sacré). Il y a des auteurs de livres, certains meilleurs que d'autres, certains plus documentés et sérieux, d'autres plus imaginatifs et littérairement géniaux, etc."

Avis de GATTI en AOUT 2004 sur cet extrait d'un ancien message de GG

Mon cher GREG , là tu commet l'erreur impardonnable de confondre la littérature de Jimmy avec des faits vécus par Jimmy (et son épouse Lucia) en présence du couple Pantel a une époque où Jimmy n'étais aucunement impliqué dans la littérature de SF puisqu'il n'étais encore qu'animateur d'une émission de radio ayant pour cible les témoignages paranormaux. Alors venir mettre en avant la qualité ou la moralité de l'auteur en comparaison avec d'autres écrivains est mal venu ici.Jimmy n'avais publié que le livre du paranormal qui relatait des affaires plus ou moins crédibles. Par contre le chapitre sur JC Pantel (trente pages environ) narrait une reproduction très fidèle des faits. Je suis abasourdi par la légèreté des arguments a charge contre Jimmy qu'avance Gregory ici. Quand on pense que toute l'affaire Pantel a été sabotée a l'imi sur la base de ces pseudo-arguments qui relèvent plus du commérage que de l'investigation sérieuse qui devrait guider tout bon journaliste.
Jimmy nous a quitté et les absents ont toujours tort face a la mauvaise foi. Mais il reste Lucia GUIEU qui pourrait peut être nous départager si vous aviez vraiment envie d e connaître la "vérité vraie" comme mise en bouche dans les discussions préliminaires a la mise en condition de vérifications scientifiques officielles des événements qui se produisent actuellement encore chez JC Pantel.
Je commence a douter fortement des capacités d e l'IMI a mettre ses galoches dans les pas de Robert TOCQET. Je pense qu'il y a plus a attendre de Bernard Thouanel qui sans le savoir a fait un gros coup avec son VSD paranormal de ce mois ci. Une matérialisation est une matérialisation et après pas mal de tergiversations vous allez peut être enfin comprendre que la matérialisation d'un OVNI n'a aucune différence fondamentale avec la matérialisation d'un ectoplasme. La seule différence étant nos lacunes en physique . Je vais collaborer bientôt a combler une partie de ces lacune en relevant le défi Randy .Ce ne sera pas Marc Menant qui sera chez Pantel mais des gens assermentés qui dirons la vérité quand un cailloux brûlant de nature poltergeist se matérialisera sous leur yeux. Il y aura des contrôles suffisants pour recouper les faits et faire la preuve que tout le monde attend depuis des décennies..

-----------------------

Zéteticiens blanrue@zetetique.ldh.org

 Message adressé le 13 /08/04

Bonjour Monsieur Blanrue,

Je cherche un interlocuteur habilité par votre organisation zetetique pour discuter d'une collaboration éventuelle dans des négociations avec des sceptiques en vue de relever le défi Randy ou autres pour faire la preuve indiscutable de la réalité des faits paranormaux .Je sais que vous ne proposez pas de défi mais votre participation pourrait aider à faire avancer les choses dans le cadre d'une mise en forme d'un protocole standard qui serait acceptable pour qu'enfin nous sortions de l'impasse du tout ou rien. J'ai mis sur site les raisons principales expliquant qu'un médium ne peut pas être testé si il est sorti du contexte de son environnement proche. ICI: http://perso.wanadoo.fr/casar/M125.htm

Dans l'attente d'une réponse , soyez assuré de ma considération

Francis Gatti

 

 

---------------------

 

Sceptiques du Québec: anomalia@psilog.net

 


Le défi CASAR/RANDY ne repose pas sur du vent

Quand les faits paranormaux sont allégués par des témoins qui ne cachent pas leur identité (c'est assez rare pour être souligné); que des preuves que sont les pièces a conviction et des rapport de gendarmerie hors de tout soupçon. Les sceptiques n'ont plus le droit de dire que ce sont des rumeurs urbaines

Je voudrais rendre hommage a la perspicacité de Didier Audinot et a Jean-Michel Grandsire pour la publication de l'ouvrage "Les lieux de l'au-delà" Didier AUDINOT Editions JMG 1999

Voici le cas exemplaire de Marceau et Marinette LAFFONT : 279rec.htm 

Les phénomènes PSI comme ceux de la " dame blanche" relatés ici par les époux LAFFONT découlent des phénomènes liés à des champs électromagnétiques liés a la physique quantique. Ces phénomènes sont généralement de trop courte durée pour pouvoir faire l'objet d'investigations scientifiques mais nous comptons. Ces types de phénomènes découlant de lois que notre physique conventionnelle ne connaît pas encore se manifestent épisodiquement ( régulièrement ) chez JC Pantel depuis des dizaines d'années .Il est donc urgent que des scientifiques assermentés viennent vérifier par eux même ces faits afin d'en attester officiellement devant la communauté scientifique mondiale en recoupant les témoignages par de s mesures faites par des appareils de contrôle appropriés. Ces appareils seront définis en accord avec les organismes qui voudront bien participer au défi.

Il est intéressant de recouper l'affaire de la dame blanche vécue par les époux Laffont avec l'affaire de Souvigny ( Souvigny.htm ) rapportée par Robert TOCQUET (ancien président de l'IMI) . Ces faits ne doivent pas être pris a la légère pour plusieurs raisons que nous allons rapidement exposer ici. Il y a d'étranges similitudes entre le comportement du moine fantôme qui s'est manifesté à Souvigny (Allier) et la dame Blanche de Brioude.

    1. Le Moine avait un message important (pour lui) a faire passer dans le monde des vivants exactement comme ce fut le cas de la dame blanche de Brioude ( et des dames blanches en général)
    2. La façon étrange qu'ont les fantômes ou supposés fantômes de communiquer avec les vivants. Il y a des constantes de comportement
    3. La matérialité des fantômes de dames blanches ; (personnes décédées lors d'accidents de la route) est a prendre en compte en faisant un parallèle avec les ectoplasmes créés par les médiums a matérialisation (voir le très bon dossier de Michel Granger dans VSD paranormal Hors-série N°2 d'août 2004 ) ainsi que l'ectoplasme de Louvigny ayant lui aussi une consistance matérielle vaporeuse intermédiaire.

 

De toute évidence l'esprit des personnes décédées ayant eu une mort violente entre en ligne de compte pour créer un double a l'identique à la personne tel quelle était de son vivant. La preuve par neuf étant que paradoxalement des êtres bien vivants (comme les médiums a matérialisation ) sont capable du même genre de prouesse. Ces dossiers sont donc d'une extrême cohérence si nous y intégrons le dossier de l'ubiquité traité en M124 dont le dossier Evolo ( 272recogn.htm) n'est pas le moins intéressant.

A première vue , les ectoplasmes en formation lors de séance avec des médiums prêtent a sourire car les formes ne semblent pas très naturelles. Pour le moine de Souvigny , la robe semble vide mais en réalité il s'agit d'un procédé manifestement psychique qui au départ semble former une sorte de tissus léger précédé par une sorte de nuage gazeux très sombre et très dense. Nous sommes bien ici dans le domaine sensible de la psycho-physique mais les physiciens de la matière au niveau quantique ne seront pas en reste pour éclaircir un jour ce mystère.

Ectoplasmes fabriqués par des médiums a matérialisation: VSD20.JPG VSD21.JPG

Photos d e Souvigny N°1 SOUV1.JPG

Photo de Souvigny N°2 SOUV2.JPG


Ce qui ne va pas dans le contrat!

les critiques de CASAR figureront en couleur dans le texte

(en cours)

******

Prix des Sceptiques du Québec

10.000 Dollars CAD

 

Les Sceptiques du Québec

C.P. 49067, Montréal (Québec) H1N 3T6

Tél. :(514)990-8099, www.sceptiques.qc.ca

" Promouvoir la pensée rationnelle et l'esprit critique "

 

Formulaire d'inscription au défi sceptique

Bourses : 10 000 CAD et un million de dollars américains,
en association avec "James Randi Educational Foundation,"
Fort Lauderdale,Floride, États-Unis.

 

 

Si vous pensez pourvoir présenter la preuve expérimentale d'un phénomène paranormal et voulez relever ce défi, remplissez ce formulaire d'inscription.

Postez-le à l'adresse indiquée ci-haut.

Nom : 
Adresse : 


          

Tel. 

Profession : 

1. Quelle est la nature du pouvoir paranormal que vous pensez pouvoir démontrer expérimentalement?

Exemples : astrologie, numérologie, télépathie, clairvoyance, etc.

2. Donnez un exemple précis de ce pouvoir ou phénomène paranormal.

 

3. Par quelle expérience souhaitez-vous démontrer ce phénomène pour que le résultat positif ou négatif soit évident?


Signature : Date : 

 

 

-------------------------------------------------

 

L'astrologie fonctionne-t-elle? Peut-on communiquer avec les morts? Y a-t-il des gens doués de pouvoirs paranormaux, comme la télépathie, la clairvoyance ou autre?

 

Les Sceptiques du Québec en doutent.

 

Mais ils sont toujours prêts à revoir leur position. Il suffirait de presque rien pour ébranler leur doute : une petite expérience, un fait troublant, une prédiction la moindrement précise.

 

Pas besoin d'une preuve scientifique formelle. Juste un petit fait… observable ou vérifiable expérimentalement,

 

et vous recevrez 10 000 CAD des Sceptiques du Québec. Vous serez aussi automatiquement éligibles au Super Défi de un million de dollars américains, lancé par la James Randi Educational Foundation (JREF), avec laquelle nous avons une entente.


Ce qui ne va pas dans le contrat!

les critiques de CASAR figureront en couleur dans le texte

(en cours)

******

PRIX DE LA FONDATION RANDI

un million de dollars US

 

James Randi Educational Foundation

 

James Randi Educational Foundation
201 S.E. 12th Street
Fort Lauderdale, FL 33316-1815 U.S.A.
USA

Notarié:

 Formulaire d'application au statut de prétendant au défi de un million de dollars américains

Cette déclaration décrit, dans les grandes lignes les règles, couvrant l'offre faite par la fondation (JREF) concernant les prétentions dŽordre psychique, supranaturel ou paranormal.

 

Étant donné que les demandes varient énormément par leur caractère et leur portée, des règles spécifiques doivent être formulées pour chaque candidat.

Tous les demandeurs devront consentir aux règles ci-établies avant de procéder à toute autre forme dŽaccord.

 

Compléter ce formulaire est obligatoire ; il nŽy a aucune exception à cette règle.

Le demandeur donnera son autorisation en signant ce formulaire devant un commissaire à l’assermentation à lŽendroit indiqué au verso, et en le retournant à la " James Randi Educational Foundation ".

 

Les candidats devront exprimer clairement les prétentions particulières quŽils avancent, et les deux parties devront sŽentendre sur les procédures dŽexamen avant quŽaucun test ne soit mis en place.

 

Tous les examens devront être conçus de telle sorte que les résultats soient évidents en eux-mêmes, et ne nécessitent aucun débat. Nous ne concevrons pas de protocole indépendamment du demandeur, lequel devra fournir des lignes de conduite claires de façon à ce que le test soit proprement exécuté. Tous les candidats devront clairement sŽidentifier eux-mêmes correctement avant quŽaucune discussion ne prenne place.

À cause de la volumineuse correspondance qui sera échangée dans ce processus, les candidats devront faire parvenir une enveloppe pré-affranchie et, dans le cas de lettres de lŽextérieur du pays une enveloppe pré-adressée seulement, pour accompagner chaque pièce de correspondance demandant une réponse. Cette offre est administrée par la JREF, et personne ne peut négocier ou faire un quelconque changement, à lŽexception de ce qui est publié par écrit par James Randi (JR). Toute correspondance devra être écrite en anglais, et recevra une réponse, en anglais seulement.

Après avoir complété correctement ce document et lŽavoir reçu en retour signé à lŽendos par JR , le candidat deviendra éligible au test préliminaire conduit par Les Sceptiques du Québec, lequel, si réussi, donnera droit au test formel.


Moi, James Randi, par lŽintermédiaire de la JREF, m'engage à payer un million de dollars américains à toute personne qui pourra démontrer un quelconque pouvoir psychique, supranaturel ou paranormal sous certaines conditions dŽobservation satisfaisantes.

 

Une telle démonstration devra avoir lieu selon ces règles et limites.

Le candidat devra clairement déclarer à lŽavance, et le candidat et la JREF y agréeront, quels pouvoirs ou capacités seront démontrés, les limites de la démonstration proposée (en autant que le temps, lŽendroit et autres variables soient concernés) et ce qui constituera le résultat, autant positif que négatif.

 

 

CŽest la première et la plus importante de ces règles.

 

Seulement une performance concrète du caractère et du domaine indiqués, à lŽintérieur des limites de lŽentente conjointement convenue, sera acceptée. Les comptes rendus anecdotiques dŽévénements préalables ne seront ni acceptés, ni considérés. Nous consulterons des statisticiens compétents lorsquŽune évaluation des résultats, ou un plan expérimental seront nécessaires. Nous nŽavons aucun intérêt pour les théories ou les explications concernant le fonctionnement des pouvoirs revendiqués ; si vous nous procurez un tel matériel, il sera ignoré et rejeté.

 

 

Le candidat consentira à ce que toutes les données (photographiques, enregistrées, écrites, etc.) rassemblées comme résultat de lŽessai puissent être librement utilisées par la JREF, peu importe la méthode choisie par M. Randi.

 

Aucun élément des procédures de lŽessai ne pourra être modifié dŽaucune façon sans lŽaccord de toutes les parties concernées. JR pourra être présent lors de certains tests préliminaires ou formels, mais nŽinterviendra pas avec le matériel utilisé.

Dans tous les cas, le candidat devra exécuter le test préliminaire devant un représentant désigné, si la distance et le temps dictent ce besoin, ou dans un endroit où pourra assister un membre du personnel de la JREF. Ce test préliminaire servira à déterminer si le candidat est apte à sŽexécuter tel que promis lors dŽun test formel. À venir jusquŽà maintenant, aucun candidat nŽa réussi ce test préliminaire, cela a donc éliminé la nécessité dŽun test formel dans ces cas-là. Il nŽy a aucune limite quant au nombre de fois quŽun candidat pourra soumettre une nouvelle application, mais cette dernière ne pourra prendre place quŽaprès un laps de temps de 12 mois suivant le test préliminaire.

Toutes les dépenses telles que le transport, le logement, le matériel, les assistants, et/ou autres coûts pour toutes les personnes impliquées et les procédures encourues pour lŽobtention de la récompense, seront sous la seule responsabilité du candidat. Ni la JREF, ni JR ne supporteront aucun de ces coûts.

En acceptant ce défi, le candidat renoncera à tous droits dŽaction légale contre M. Randi, contre toutes les personnes directement ou indirectement impliquées, et contre la " James Randi Educational Foundation ", tant et autant que cela puisse se faire par des lois établies. Ceci sŽappliquera aux blessures, accidents ou tous autres dommages de nature physique ou émotionnelle et/ou financière, ou professionnelle, pertes ou dommages de toutes sortes. Cependant, cette règle nŽaffectera dŽaucune manière lŽattribution du prix.

Lors du test formel, une personne indépendante sera responsable à lŽavance dŽun chèque personnel de James Randi au montant de 10 000 USD. Dans le cas où le candidat réussirait selon les termes et conditions établis, ce chèque devra être immédiatement remis au demandeur et, dans les dix jours suivants, la " James Randi Educational Foundation " lui paiera la balance du montant de la récompense pour un total de un million de dollars américains. Un million de dollars en titres négociables sont détenus par une firme à New York, au nom de la " James Randi Educational Foundation Prize Account " , pour garantir le fonds du prix. La vérification ou validation de ce compte et de son statut courant pourra être obtenue en contactant la Fondation par téléphone, télécopieur ou courriel.

Des copies de ce formulaire seront disponibles gratuitement pour toute personne qui les demandera et enverra lŽenveloppe pré affranchie requise, sur laquelle sera inscrit " Challenge Application ", ou encore pourront être téléchargées de lŽInternet à lŽadresse www.randi.org/research/challenge.html.

Cette offre est faite par James Randi par lŽintermédiaire de la JREF, et par aucune autre personne, agence ou organisation, même si dŽautres personnes pourront être impliquées dans lŽexamen des demandes, ou ajouter leur récompense monétaire au total du prix dans certaines circonstances, et même si lŽimplantation et la gestion du défi seront effectuées par James Randi versus la " James Randi Educational Foundation ". La JREF ne répondra à aucune demande spécifiant que le montant du prix soit remis à une tierce personne, distribué en argent comptant ou payé de toute autre façon avant que le test ne soit exécuté. La JREF ne satisfera pas à de tels caprices.

Cette offre est ouverte à toutes les personnes de toutes les parties du monde, sans égard au sexe, à la race, à lŽéducation, etc., et sera effective tant que le prix nŽaura pas été attribué. À la mort de James Randi, la gestion du prix sera transmise à la responsabilité dŽune autre personne, mais il est prévu quŽelle demeurera valide.

 

CHAQUE CANDIDAT DEVRA CONSENTIR À CE QUI DEVRA CONSTITUER LA CONCLUSION PROUVANT QUE, LORS DU TEST FORMEL, IL OU ELLE NŽAURA PAS DÉMONTRÉ LE POUVOIR OU LŽHABILETÉ PRÉTENDUS.

 

Ce formulaire devra être accompagné dŽune brève description de deux paragraphes quant à ce qui constituera la démonstration.

 

SŽIL VOUS PLAÎT : ne nous accablez pas de théories, dŽobservations philosophiques, dŽexemples antérieurs, ou de tous autres commentaires! Nous sommes seulement intéressés par une démonstration concrète.

 

 

NOTE : Aucune règle spéciale, exception, condition, norme ou faveur ne seront accordées, sans le consentement mutuel des personnes concernées - à lŽavance.

 

Tout candidat qui refusera de consentir au respect des règles mentionnées plus haut, ne sera pas considéré comme ayant déjà été un demandeur.

 

Seulement une acceptation entière de ces règles fera que le candidat sera considéré comme un demandeur. Le candidat, en signant, " notariant " et retournant ce formulaire, déclare son acceptation à toutes les règles ci énoncées. Ce formulaire signé par JR, sera retourné par la poste.

 

Soyez avertis que vous devriez exécuter vos propres tests sécuritaires pour déterminer si oui ou non vos habiletés ou demandes sont actuellement valides.

 

Quelques personnes qui ont manqué à cette exigence ont vécu par la suite un sérieux embarras et un stress émotionnel. Ce conseil vous est donné seulement pour vous éviter ces problèmes.

 

 

James Randi Educational Foundation
201 S.E. 12th Street
Fort Lauderdale, FL 33316-1815 U.S.A.
USA

Notarié:

----------------------------------------------------------------------------
(signature du prétendant)



Soyez prévenus que plusieurs candidats ont éprouvé un grand embarras personnel après avoir raté ces tests. Je vous recommande donc fortement de faire vos propres tests objectifs de toutes les habilités que vous croyez pouvoir démontrer, avant de tenter de subir un examen pour mériter ce prix. Ces essais préliminaires m'ont sauvé à moi et à plusieurs candidats, beaucoup de temps et de travail, en démontrant que les pouvoirs n'existaient que dans l'imagination du demandeur en puissance. SŽil vous plaît, faites-le, et ne choisissez pas dŽignorer la nécessité dŽune telle précaution.

James Randi