Retour à la page d'accueil du site CASAR :index.htm

 Consultez la liste des messages EGP : FILEGP1public.htm FILEGP2public.htm FILEGP3public.htm


Microscope N122

Mars Avril 2004

Le dialogue entre personnes de bonne volonté est ouvert EGP.htm ; la science y trouvera son compte


EDITORIAL


Sommaire

 

Bernard Pottier:Pottier


Complément au message EGP N29 :FILEGP3public.htm

Des questions d'inertie mettant en avant des anomalies de gravitation sont une des caractéristiques les plus spectaculaires des poltergerist

 

 


 

Des questions temporelles sont sous-jacentes dans les phénomènes poltergeist

 

EXTRAIT de message du 25 07 02

- "Hier soir on a retrouvé tous les chandeliers avec des bougies neuves, toutes allumées spontanément, et qui se sont consumées en seulement quelques minutes au lieu de quelques heures. Bien entendu, les chandeliers et la nappe sont couverts de bougie fondue qu'on ne sait pas retirer..." voir M105.htm

 

 

Des questions sous-jacentes liées a la personnalité entrent en ligne de compte dans la genèse des phénomènes poltergeist

 

Selon le docteur psychiatre Serge Triboulet ( émission Europe N1 1 M118.htm ) les schizophrènes sont des sujets qui intéressent le paranormal , ils ont des perceptions télépathiques. Selon lui, tout délire est mystique . (émission Avec Marc Menant du 15/03/04 à l'occasion de la sortie de son ouvrage : "La folie, un bienfait pour l'humanité"

Message de Mikael sur le forum des sceptiques du Québec le 22/03/04:

Le névrosé construit des châteaux en Espagne et le psychotique y habite.
Le psychotique croit que 2+2=5 et il en est ravit. Le névrosé croit aussi que 2+2=5 mais ça l'embête énormément.

Pour revenir à qqch de plus sérieux, disons que le névrosé comme le psychotique souffre d'un trouble du rapport à la réalité :

- chez le névrosé, le rapport à la réalité existe mais il est altéré et le névrosé en a une conscience aiguë et douloureuse.
- le psychotique quant à lui vit dans son monde et n'a pas conscience de son problème.

Sinon effectivement, il me semble qu'on ne guérit pas d'une psychose mais on peut vivre avec en atténuant les symptômes. Il s'agit avant tout d'une certaine structuration de la personnalité donc en guérir impliquerait de restructurer tout le psychisme de manière profonde.

On peut guérir d'une névrose et effectivement, quasi tout le monde a les siennes. Il s'agit souvent je crois d'une accentuation pathologique de caractéristiques normales de la personnalité. Ex. : il est normal de vérifier qu'on a éteint les lampes avant de partir ou de se laver les mains avant de manger, mais ça peut virer au TOC.

 


La question de la recherche des preuves

CASAR est sollicité par l'ensemble de ses interlocuteurs sceptiques (médias et IMI compris) pour persévérer advitam eternam dans ses enquêtes afin de prouver avec le plus de détails possibles que les faits avancés par JC Pantel sont réalité.

Il ne faudrait pas confondre les preuves concernant les événements paranormaux sur lesquels nous travaillons (et que tout le monde peu mettre en doute ) avec les preuves concernant le parcours professionnel et militaire de JCP

Exemple de la Jeep qui "refuse de coopérer" 248-98.GIF

Effets contaminants : 066-296.GIF

Les rapports de reforme autant civils que militaire 066-298.GIF 066-300.GIF Reforme.htm

Confirmation concernant les informations données par Bernard Bidault de MAILMACE.GIF INCEDITO.GIF De nombreux courriers dans les éditions antérieures de "Microscope" font état des phénomènes produits dans l'entourage de JC Pantel vis a vis de ses nombreux amis. Il est difficile de nier l'existence de ces phénomènes a incidence physique lorsqu'il y a une telle unanimité , une concordance parfaite dans les témoignages et surtout l'élément de preuve que nous fournissent les enregistrement téléphonique aberrants avec interventions inopinée de personnes qui n'étaient pas en ligne au moment du coup de téléphone . Tout les enregistrements de coups d efil en question sont a la disposition des scientifiques et des spécialistes des télécom qui voudront bien travailler a l'avènement de la preuve.


Message EGP N31

Diffusion libre

 

EGP atelier 1 http://perso.wanadoo.fr/casar/ATELIER1.htm

Eléments nouveaux sur les empreintes dans les vitres, complément de l'enquête du 13/03/04: enquetes.htm

 

Les impacts de billes d'acier venues "d'ailleurs" dans les baies vitrées ne peuvent plus être contestées

Nous sommes peut être en vue de l'épilogue en ce qui concerne la chasse aux preuves poltergeist.

La photo de la vitrine pochée http://perso.wanadoo.fr/casar/PH3.JPG publiée page 186 du tome 1 de Jean-Claude Pantel (248/ dans http://perso.wanadoo.fr/casar/1BIB.htm ) ne peut plus être contestée et considérée comme un faux.

Nous avons retrouvé un témoin indépendant ne connaissant pas Jean-Claude Pantel dont les dires recoupent avec précision les nombreux éléments déjà en notre possession

(court extrait ici : http://perso.wanadoo.fr/casar/TEMbilles.mp2 )

1) Les déclarations de JCP dans son tome 1

2) Les déclarations de JCP enregistrées lors d'une conversation téléphonique où il donne des précisions sur la forme des cratères

3) L'interview téléphonique enregistrée d'Alain Le KERN

4) Les écrits de Jimmy Guieu dans son livre publié en 1973 faisant état de la matérialisation de billes et d'une multitude d'objets

5) Les discussions par téléphone avec Jimmy Guieu qui a affirmé avoir conservé certaines de ces billes, boules de pétanque, piles, ampoules etc.. qu'il collectionnait.

6) Une photo de la collection d'objets poltergeist de Jimmy Guieu publiée dans le Tome 1 de JCP.

Cette personne témoin privilégié à l'époque des faits 1973 est d'accord pour confirmer (sous serment devants des instances officielles) l'existence d'impacts en creux dans les portes vitrées de l'entrée de son immeuble.

Les enregistrement des conversations téléphoniques dont il est question en 2 et 3 ainsi que la discussion de 15 minutes avec le témoin (dont un extrait sonore est proposé ici ) seront disponibles sur le CD ROM des EGP

--------------------------------------------------

 

 

Extraits de TEMOIN1.mp2 (figurant dans le CD ROM des EGP) retranscription des points importants de cette première interview témoin faite le 13 03 04 :

"J'habite l'immeuble depuis qu'il a été construit et j'ai assisté à toutes les réunions du conseil syndical "

"Ah ! attendez, attendez ! Vous me rappelez quelque chose, à un moment donné, effectivement, sur la porte vitrée il y avait des trous qui étaient faits comme si on les avait faits au millimètre, comme si on avait envoyé une balle, effectivement ; alors là vous me rappelez quelque chose ; d'ailleurs tout le monde pensait dans l'immeuble que c'était quelqu'un qui se serait amusé à tirer avec une carabine. L'impact était bien arrondi, bien creux ! Sans casser la vitre. En me parlant de l'impact de l'immeuble "Méditerranée", cela me revient en mémoire."

"Vous pouvez donner mon témoignage oral sans problème. Il y a très très longtemps ; vous le situez à quel moment ?"

(Réponse: " C'était en juillet 1973")

"Voilà, c'est ça ! ça remonte à très loin ! Vous levez peut-être un voile là-dessus parce qu'on avait pensé qu'il y avait quelqu'un qui avait de mauvaises intentions dans l'immeuble"

"Cette vitre a été changée parce que la porte n'offrait pas assez de sécurité"

"Mais je vous dis, c'est très très vieux ; le fait que vous m'ayez parlé d'un trou dans la vitre, j'ai réalisé tout de suite qu'on avait eu cela dans la copropriété"

" Ces trous étaient parfaitement ronds, il n'y avait aucun éclat autour du trou et ils avaient une forme conique au bout"

"Je vais vous dire, en face de notre immeuble, il y avait l'hôpital Michel LEVY, il a été démoli et maintenant il ont construit. Justement, on a toujours pensé que c'était un type qui était dans la cour de l'hôpital Michel Levy qui avait pu tiré un projectile, le trou était tellement parfait, pas ébréché, rien du tout ! C'était très rond , une découpe parfaite."

"Vous pouvez m'appeler quand vous voulez ! ou m'envoyer un représentant de votre association "

Complément au message EGP N 31

 

SECONDE INTERVIEW le 30 03 04

 

Extraits du fichier son Billes2.mp2 ( figurant dans le CD ROM des EGP) retranscription des points importants de la seconde interview du témoin faite le 30 03 04: 

"Moi, cela m'intéresse énormément ce que vous faites!"

 

"J'en ai parlé a différentes personnes de l'immeuble qui se souvenaient des impacts a l'époque; elle m'ont dit que c'était des gens qui tiraient a la carabine. Attendez, mais si on tire e a la carabine on fait exploser la vitre et puis il a quand même des déchets, de débris par terre, là il n'y avait rien" .

"Comment est-ce qu'on arrive a faire dans du verre des ronds pareil de forme conique ? "

"Je suis contente d'ajouter une pierre a votre édifice parce que , c'est vrai que pendant longtemps j'ai été perturbée par cela en me disant mais qu'est-ce que c'est ce système. Mais loin de moi l'idée de penser. "

"Surtout qu'en plus de cela ça s'est fait sans bruit, personne n'a entendu d'implosion, d'explosion , de tir .

(Gatti "Vous pouvez témoigner de cela aussi?" )

"Ah bien oui! Je me suis posé la question et il y a une personne qui m'a dit : "oh! Vous savez avec une chignole c'est vite fait de faire cela .J'ai répondu; je regrette mais il n'y avait pas un trou au bout hein! La vitre n'était pas traversée"

"Il y a quelque chose qui m'est revenu a l'esprit, le rond était parfait, il y avait un bord qui n'était pas coupant, c'était tout lisse , il y avait comme un petit bourrelet bien lisse tout le tour. J'ai passé le doigt la dedans et je me suis dis ; mais c'est pas possible onne peut pas faire une chose pareille, avec quoi! "

"Tout ceci m'est revenu a la mémoire !"

"Le bord large du trou c'est tout lisse , c'est comme le rebord d'un verre si vous voulez"

"çà s'est passé que dans le midi ces histoires là ou dans toute la France?"

"Nous, on a été longtemps a se poser ses questions , puis finalement au cours du temps , comme personne n'a réagi, bon! Bien on en a plus parlé"

"Lorsque vous m'avez contacté je n'avais plus rien en mémoire ; mais maintenant cela m'est revenu vraiment bien"

"Je me pose la question en plus de cela, je me dis mais qui est-ce qui a pu faire ces impacts de balles tellement bien faits et avec quoi; c'est çà le problème."

" J'ai un esprit assez curieux dans le sens où je me pose toujours des questions quand quelque chose n'est pas tout a fait concrète pour moi .Là ,je me suis posé des questions, je me suis dis comment arriver a faire des impacts aussi beaux; qu'est-ce que c'est qui fait cela ?"

"Quand j'en ai parlé dans la copropriété, les gens m'ont prise pour une fada, c'est pourquoi je vous demanderai de garder l'anonymat."

 

Les enregistrement téléphoniques des deux interview figurent dans sur le CD ROM DES EGP:

Le fichier son du 13/03/04 correspondant a la première interview de ce témoin figure sur le CD ROM DES EGP sous la référence TEMOIN1.mp2

Le fichier son du 30 /03/04 correspondant a la seconde interview du témoin figure sur le CD ROM DES EGP sous la référence Billes2.mp2

 

AVIS DE CASAR

 

La photo http://perso.wanadoo.fr/casar/PH3.JPG est un modèle de comparaison que tous les coups de fusils du monde, de n'importe quels calibres ne pourront jamais reproduire. En général, une balle de fusil correspondant à la grosseur des impacts traverse la vitre allègrement en laissant un trou béant sans bavures avec ou sans fissures de la vitre. Si ce sont des plombs qui s'écrasent sur la vitre, à moindre vitesse en général, la vitre n'est même pas entamée. Si par un heureux hasard la vitre est attaquée par les plombs, cela fait un cratère minuscule avec des bavures mais jamais un trou lisse extrêmement régulier se terminant en forme de cône . Une figure quasiment géométrique parfaite. C'est ce qu'ont dit tous les témoins. Ici il faudrait un plomb gros comme une noix pour laisser une trace aussi grosse. La vitre exploserait mais jamais aucun cratère comme le montre la photo ne pourra être reproduit par personne à moins de laisser trois jours à un artiste sur verre qui ferait cela à la meule.

L'enquête continue afin de lever définitivement tous doutes sur la réalité des faits ainsi que sur la nature complètement paranormale des impacts. Nous interrogerons d'autres témoins pour recouper les informations.

NB: Les enregistrements dont il est question ici seront disponibles sur le CD ROM des EGP pour servir de pièces à conviction vis à vis des instances officielles qui participeront aux EGP

 DOCUMENTATION extraite de l'ouvrage de JCP "les visiteurs de l'espace temps" Tome1:" jeudi 12 juillet 1973. La journée connaîtra d'autres péripéties dont un attroupement des plus bruyants, devant la porte d'entrée du 26 rue Pierre Laurent. La cause en est le nombre impressionnant de demi-sphères découpées dans les deux battants de la baie vitrée qui, plus que jamais, ressemble à un gigantesque morceau de gruyère transparent ! Défileront tour à tour les membres du syndic de l'immeuble, la police en civil et en uniforme et les responsables médicaux des services hospitaliers de Michel Lévy dont les salles de soins et autres donnent sur la rue qui sert de cadre à ces étranges manifestations. Toujours dans un souci de rationalisation, ces faits seront attribués à, je cite : - de possibles jets de projectiles à effet boomerang -, émanant du service psychiatrique de l'hôpital Michel Lévy. - Heureux les simples d'esprit capables de manipuler "l'invisible"!..-

 

 


Message EGP N30

Complément au message N25

Diffusion libre

 

Les avancées de la science, les découvertes de pointe nous amènerons tôt ou tard a expliquer les effets physiques semblant aberrants qui se manifestent dans les affaires poltergeist. Actuellement les scientifiques dans leur grande majorité (surtout en France) refusent de prendre en compte les nombreux témoignages paranormaux en arguant que ces faits n'étant pas avérés ne sont que des historiettes. En agissant ainsi, les scientifiques mettent ouvertement en doute la crédibilité de témoins tout a fait respectables. C'est la non reproductibilité des faits attestés qui poserait problème).

Dans les affaires poltergeist, la propagation anormales des sons a été signalée par CASAR depuis des années. Les bruits ne sont pas perçus de manière identique par les personne présentes certaines entendent des sons que d'autres présentes dans la même pièce n'entendent pas .

Une entreprise française (cocorico !) maîtrisant les nouvelles technologies vient de mettre au point un appareil capable de focaliser des sons a distance. Grâce a cet appareillage il est possible de faire croire a des témoins que des voix sortent du vide puisque le son n'est plus généré de manière classique par un haut parleur ; mais par un rayon directif (de type laser) qui transporte le son pour le focaliser a distance en un point de l'espace. Avec ce système, une personne visée dans une foule (jusqu'à trois cent mètres de distance) pourrait entendre des voix sans que personne dans son entourage n'entende rien.

- Cette entreprise qui vient d'obtenir une commande importante de l'armée américaine pour fabriquer une arme capable de neutraliser un ennemi a deux cent mètres sans le tuer. Seuls les osselets de l'appareil auditif seraient détruits par la puissance du son.

- Cette entreprise propose (heureusement) une multitude d'applications pratiques plus pacifiques; dont un dispositif acoustique de confort permettant d'écouter la télévision a titre individuel sans utiliser de casque. Les sons n'étant audibles que depuis l'espace situé au-dessus du canapé.

 

Sur ces bases, il n'est plus possible maintenant d'entendre dire par des sceptique que les historiettes poltergeist ne sont pas acceptables parce que ces faits ne sont pas reproductibles. Pour ce qui concerne l'arrivée des sons dans un espace vide il est tout a fait acceptable de dire que le phénomène est reproductible. Même si nous pourrions épiloguer longuement sur la provenance de ces sons (ou voix )

Elément N1

Extrait de sentinelle-news n 26 ( SENT4.GIF ) " J'entends un fracas épouvantable, j'ai l'impression qu'une partie de la maison s'est effondrée mais pour les témoins la porte est tombée en silence. J'étais le seul a avoir reçu le bruit dans la salle de bain" (Autre exemple de bruit directif en 248/192: le magnétophone n'enregistrait pas le terrible bruit qui ponctuait les fins de soirées ???)

Extrait du tome 1 page 192 " Nous n'eûmes pas plus de chance sur le plan sonore : alors que les magnétophones tournaient sans arrêt, nous ne pûmes jamais y enregistrer le terrible cri qui ponctuait la fin de ces soirées. Pourtant, nos conversations figuraient sur les bandes, ainsi que les bruits de chute consécutifs aux éjections de leurs sièges des participants à ces assemblées au cours desquelles nous nous comptâmes, parfois, jusqu'à trente ! Les "festivités", quant à elles, s'échelonnaient toute la nuit, jusqu'à cinq ou six heures du matin quelquefois.

 

Elément n2

Extrait: du dossier  MOUILLY.htm . "Les voisins habitant la maison voisine auraient du entendre ce bruit répétitif qui résonnait fortement chaque nuit dans le mur mitoyen mais ils n'ont jamais rien entendu d'anormal "

Elément N3

Des entités d'origine indéterminées s'expriment dans le vide chez JC Pantel depuis plus de trente ans. Les voix semblent sortir du vide depuis l'espace environnant Jean-Claude. Les voix sont enregistrées et les bandes magnétiques sont a la disposition de la science pour étude.

Elément N4

Une quantité incroyable de phénomènes sonores divers et voix inexplicables s'est manifestée dans la vie courante de JCP, (Parfois lors de communications téléphoniques dont nous avons gardé la trace enregistrée et précieusement conservée par CASAR pour servir de preuve le moment venu).

Elément N5 ( Extrait du dossier VOIX.htm )

"Il arrive aussi que l'appel téléphonique soit généré par une entité lorsque celle-ci a un message urgent a passer à JCP. Devant témoins il est arrivé souvent à JCP de téléphoner sans utiliser un téléphone mais en portant a son oreille un objet quelconque ;( une chaussure , un extincteur etc..). Ceci pourrait prêter a sourire mais lorsqu'on connaît bien le dossier des voix paranormales, on sait que les voix peuvent apparaître n'importe où dans l'espace et dans ce cas des faits aussi farfelus deviennent un peu moins étranges."

 Elément N6

Un bruit d'origine inconnue a été enregistré lors d'une conversation téléphonique avec JCP le 15/03/04 JantelBRUIT.mp2 .Les télécom pourraient nous dire ce qu'ils pensent de ces sons inhabituels divers et variés (qui sont une des constantes du dossier PANTEL) , ainsi que les voix venant de partout et de nulle part qui agrémentent presque systématiquement les communications téléphonique de JCP .Le diagramme son correspondant a ce bruit semble comporter des anomalies que des spécialistes en acoustique devraient pouvoir mettre en évidence.

Conclusion

Nous vivons une époque formidable où chaque jour qui passe amène insidieusement des arguments solides confirmant l'existence de faits paranormaux exorbitants. Ces faits avérés sont noyés dans un magma d'informations fausses exploitées par des charlatans, des menteurs ou des mystificateurs. Ceci n'est pas nouveau, de tout temps le vrai à été impossible de démêler du faux. Heureusement le temps est venu où nous pourrons enfin faire les comptes . La recherche fondamentale appuyée par les technologies de pointe permettra bientôt d'apporter les preuves. Nous en sommes maintenant a pouvoir envisager d e télétransporter en utilisant des rayons cohérents : des sons, de la matière ( LASAT.GIF )et de l'énergie (laser). Des personnalités du monde de la recherche mal informées ayant l'écoute des grands médias ont colporté des contrevérités en voulant opposer savants et sorciers; elles ont induit le peuple en erreur mais le peuple n'est pas dupe.

 


Le dossier Bernard Pottier

Théorie fondamentale sur l'univers : Physique.htm

Représentation des univers gémellaires de Bernard POTTIER


 

Revue de presse

 

SCIENCE ET AVENIR d'Avril 2004 page 91 Les monopôles magnétiques : les travaux de Lochak , de Dirac n'ont pas dit leur derniers mots. Le grande unification donnera les clefs de ces recherches fantastiquement prometteuses. Les machines a rotation R.U.R dont il est question au message EGP N 28 pourraient être envisageables grace a l'utilisation de monopôles.

L'avion fusée X43: Messieurs les français le concorde dont nous étions très fiers a juste titre est maintenant devenu une pièce de musée. Cette nouvelle technologie ouvre la voie a la conquête spatiale de seconde génération. La navette spatiale americaine va prendre un coup de vieux les vols spatiaux vont devenir plus rentables et plus faciles a mettre en uvre. Vraiment une belle victoire en matière de déplacements aériens terrestre et extraterrestre. Bravo la NASA ! on ne peu s'empêcher de penser aux réalisations européennes comme la navette Hermés qui a bouffé un maximum de crédits qui auraient pu être utilisés a des fins plus opportunes

 

"Science et vie" Avril 2004 Les condensats a l'honneur : CASAR avait dix ans d'avance !La conscience commence a intriguer sérieusement la science officielle gageons que dans dix ans nous serons enfin pris au sérieux sur l'affaire JCP qui est une affaire intimement liée a la conscience (de groupe)


Devenez pédants, c'est pas sorcier

Auteur : Jean-Charles et Jean-Yves Normant
ISBN : 2-84825-027-5

L'année 2002 a vu la parution d'un ouvrage intitulé Devenez sorciers, devenez savants, signé de Messieurs Georges Charpak (prix Nobel de physique 1992) et Henri Broch (enseignant de physique à l'Université de Nice). L'objectif annoncé était d'éduquer le " pauvre monde " et de le hausser jusqu'à la Suprême Raison Scientifique, afin qu'il ne se laisse plus berner par les " marchands d'illusions " du paranormal. Les auteurs assuraient bien entendu n'avoir aucun parti pris et militer pour le doute et la curiosité. Ce livre ne fait cependant pas l'unanimité, car il s'agit en réalité d'un réquisitoire intolérant contre toute idée de paranormal.
Jean-Charles et Jean-Yves Normant se veulent les porte-paroles objectifs d'un autre courant d'opinion et dénoncent la présentation caricaturale et sommaire qui a été faite d'un sujet qui depuis toujours a mis en mouvement la pensée humaine :
" A vrai dire, leur livre a au moins un grand mérite, celui de faire rire. Nous avons voulu, dans la première partie de ce livre, partager avec vous quelques moments de bonne humeur en réfutant certaines démonstrations des deux savants, qui ont levé l'étendard d'une nouvelle croisade. Dans la deuxième partie, nous nous efforçons de traiter, plus sérieusement qu'eux, des phénomènes paranormaux, sujet qu'apparemment ils méconnaissent quelque peu ; nous présentons quelques exemples de phénomènes suffisamment attestés pour mériter un examen attentif. Il est regrettable que MM. Charpak et Broch se contentent de les ignorer purement et simplement. Pour finir, on ne pouvait taire certaines découvertes de la science moderne qui partagent le monde scientifique et semblent aboutir à des impasses. Si la science constitue effectivement un facteur de progrès de l'humanité, elle ne répond pas à toutes les questions, loin s'en faut ! Elle rappelle sans cesse à ses adeptes qu'elle a ses propres limites, et que le mystère du monde ne se résume pas à quelques équations. La science avait désenchanté le monde, mais les découvertes de la physique moderne, en quelque sorte, le ré-enchante "


Bibliothèque CASAR mise a jour

N269/ "Les OVNIS et autres objets volants" Sabine DELMARTI - Editions de VECCHI 1998

 


Retour à la page d'accueil du site CASAR :index.htm