Retour à la page d'accueil du site CASAR :index.htm

MICROSCOPE N117


 

Condensation BEC EGP20

L'ufologie dans tous ses états

 


 IMPORTANT! EMISSION D'EUROPE N1 sur JC PANTEL (en cours de transcription) : M118.htm

Cette émission sera commentée et analysée avec soin


 

Les messages EGP contenus dans les files FILEGP1public.htm FILEGP2public.htm serviront de plate-forme de travail aux discussions états généraux .Les interlocuteurs pressentis par CASAR dont les noms figurent au dossier EGP.htm trouveront matière a réflexion dans ces messages. Pour éviter les pertes de temps les messages EGP numérotés permettront d'illustrer et d'argumenter mieux nos questions. A CASAR dans le passé nous avons été échaudés par la difficulté de débattre avec des scientifiques de haut niveau qui abusent de leur situation pour faire semblant de ne pas comprendre afin d'éluder nos questions. Avec eux, vous qui sortez de l'école primaire, ne vous avisez pas a mal formuler votre question car vous n'avez pas droit a l'erreur. Vous n'aurez même pas le droit de corriger; de rectifier ou de reformuler, vous serez éjecté du débat immédiatement. Maintenant avec les EGP ; une merveilleuse machine a communiquer est en marche. L'énorme travail de formulation et de préparation est en passe d'être terminé. Les scientifiques comme les pseudo scientifiques de la frange parapsy n'auront plus le choix .Soit il acceptent le débat , soit ils se déconsidéreront au yeux de leur hiérarchie avec toutes les conséquences sur leur carrière. Puisque les politiciens ont décidé de rémunérer les fonctionnaires aux résultats; il n'y aucune raison pour que les chercheurs fassent exception.

 


Sommaire

 

- ACTE XVI ; Marc MENANT prend un cailloux poltergeist sur la tronche

- Le paradoxe EPR

condensation BEC EGP20

- La sourcellerie Atelier 3 des EGP : SOURCIERS

-VSD hors série N6 , la nouvelle théorie de Claude POHER : VSD

- L'ufologie dans tous ses états

- Les IMAGES paranormales

 

- Revue de : PRESSE

- COURRIERS divers 


ACTE XVI

----- Original Message ----- From: Bernard Bidault To: GATTI Francis Sent: Sunday, November 09, 2003 5:39 PM Subject: JCP
Cher Francis
Jean Claude Pantel sera à Paris mardi soir sur la radio " Ici et Maintenant " que l'on peut écouter en direct sur le Net de 23h20 à 4 h du matin J'y participerai par téléphone
Dimanche 16 novembre il fera l'émission en direct de Marc Menant sur Europe 1 de 15h à 17 h Sera présent dans le studio mon ami physicien Elchim .N'ayant pu aller à Paris, Marc Menant m'appellera au téléphone si le temps d'antenne le permet .
Mardi et mercredi dernier il a passé deux jours chez Jean Claude. Je ne sais pas s'il osera parler de l'aventure poltergeist qui lui est arrivée dans sa voiture?
Avec de la patience... ça bouge
Amitiés Bernard


 

Les cailloux poltergeist continuent à se manifester a la vue de témoins sérieux (Pendant que le monde de gens bien pensants les ignore magistralement)

Reprenons le message EGPN10 dans la file : FILEGP1public.htm où deux cailloux poltergeist étaient arrivés a proximité de témoins respectables Elchim et Bérényce .

Suite des messages EGP ici: FILEGP2public.htm

 

Confirmation de Virginie le 10/11/03 au téléphone

 

Virginie la compagne de Jean-Claude parle de la visite de Marc Menant chez JCP : "Je crois qu'il y a une pierre chaude qui est arrivée !" : Menant.mp2

Depuis des années, CASAR demande à Marc Menant d'Europe N1 de faire une émission sur JC Pantel . Il aura fallu que Marc Menant prenne un cailloux chaud sur la tronche pour que la prise de conscience soit immédiate. L'émission sur Jean-Claude PANTEL est décidée illico presto et Elchim le physicien témoins lui aussi de l'arrivée des pierres chaudes est invité lui aussi.

RENDEZ- vous sur Europe 1 dimanche 16/11/03 de 15 h à 17h

 


 

CHAPITRE 1bis

Le paradoxe temporel dans la corrélation E.P.R (Einstein, Podolsky, Rosen) ouvre une voie royale sur le paranormal

Les événements liés à une "cassure du temps" constatés ici au niveau microscopique sont selon CASAR transposables au niveau macroscopique (a notre échelle de grandeur ) ; ceci dans des circonstances exceptionnellement rares par le biais de certaines capacités psychiques de certaines personnes qui souvent ignorent ce dont ils sont responsables . Cette transposition du microscopique au macroscopique est une règle générale de la physique c'est pourquoi nous pouvons dire sans risque de nous tromper que l'ensemble des étrangetés de la physique quantique est transposable dans notre réalité comme par exemple:

L'ubiquité, la "transmatérialité", les disparitions (ou apparitions) d'objets , la téléportation d'objets et de personnes etc.

Nous allons donc entrer dans le détail ici pour faire la relation entre la disparition du temps dans les expérience EPR et les décalages temporels qui sont décrits par des témoins dans beaucoup de phénomènes paranormaux.ICI, sciences et parasciences s'entrechoquent

Hervé Poirier de la revue "Science et vie" : "Plus qu'une expérience de physique, c'est aussi une expérience métaphysique qui s'est déroulée à Genève .Le temps, pendant un instant, s'est arrêté.Rien ne peut expliquer comment les choses ont pu se passer dans le temps pour que les photons appariés aient un tel comportement"(Science et Vie n1024, p.36)

 

Historique des expériences EPR

L'intrication de deux particules ne peut pas être le résultat d'une variable cachée comme le pensait Einstein en 1935 (John BELL en 1964 et Alain Aspect en 1982 ont en fait la preuve ), ni le résultat d'une information "téléphonée" ; la causalité n'existe pas comme l'a démontré le professeur Gisin en 2003) Cette expérience prenant en compte la possibilité de cassure dans le temps est une démonstration magistrale qui permet d'intégrer les paradoxes temporels des phénomènes paranormaux dans la physique classique. Les expériences faites par les parapsychologues pour tester les capacités psychiques humaines (essais télépathiques, tychoscope etc..) sont du temps de perdu , elles ne pourront jamais faire la preuve scientifique indiscutable de l'existence du psi .Avec l'expérience de Nicolas Gisin nous avons une chance inespérée et inattendue de pouvoir enfin débloquer la situation .Grâce a cette expérience , les phénomènes poltergeist vont pouvoir entrer dans la science officielle car ils sont une partie intégrante de la physique quantique. Les affaires PANTEL , LJ et une multitude d'autres qu'on cache comme des maladies honteuses vont enfin avoir le droit d'être prises en compte par les physiciens.

NB: Lors du lancement des EGP notre appel aux témoignages paranormaux à été couronné de succès et nous disposons maintenant d'un matériel extrêmement précieux concernant des phénomènes de type poltergeist a effets physique. Tout le matériel récolté est précieusement conservé pour être exploité par CASAR ; il sera mis le moment venu a la disposition des universités du monde entier. L'action de l'esprit sur la matière ne fait pour nous maintenant plus l'ombre d'un doute. Les psychologues se trouveront en première ligne car un profil psychologique spécifique des témoins peut être discerné au travers de leur mode d'expression. Ceux-ci curieusement montrent presque tous des signes de problèmes mentaux plus ou moins graves. Certains d'ailleurs le reconnaissent d'entrée de jeu. Nous savions déjà que beaucoup de phénomènes de type poltergeist sont générés par des psychotiques mais ceci n'est que la partie visible de l'iceberg. Il ne faut surtout pas généraliser a ce niveau et nous faire dire ce que nous n'avons pas dit: tous les médiums ne sont pas des malades mentaux; loin de là! Certains comme JC Pantel sont des êtres exceptionnels dont les capacités sont immenses. Il existe donc des possibilités inconnues du cerveau humain que la science ignore pour le moment. Ce n'est qu'en poussant les physiciens du quantique dans leurs derniers retranchements, en les mettant au pied du mur dans les expériences de pointe comme celle de GISIN sur l'EPR a l'endroit précis où ils restent sans réponse que nous verrons poindre la possibilité d'apparition de facultés paranormales.

La grande révolution scientifique du 21 siècle est en marche!

 

Documentation :

"SCIENCE ET VIE" N1024 : SVTM1.GIF SVTM2.JPG SVTM3.GIF SVTM4.GIF SVTM5.GIF

 http://perso.wanadoo.fr/casar/SVTM1.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/SVTM2.JPG

http://perso.wanadoo.fr/casar/SVTM3.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/SVTM4.GIF

http://perso.wanadoo.fr/casar/SVTM5.GIF


Phénomène paranormal par excellence, la téléportation est elle aussi envisagée par le Pr GISIN lui-même . Extrait du site de l'université de Genève: UNIVGEN.htm


 L'expérience sur l'intrication EPR faite a par l'équipe du Professeur Gisin démontre l'existence de d'anomalies temporelles au niveau microscopique la transposition de ces anomalies a notre échelle (niveau macroscopique) est envisageable puisque les travaux concernant la décoherence quantique ont été vérifiés et ont été transposés dans le monde mésoscopique ( Voir laser a atomes).Il n'y a pas de différence de structure entre le monde mésoscopique et macroscopique ;l'organisation des particules et des atomes dans de petites quantités de matière est la même que dans les objets de plus grande taille c'est pourquoi les raisons qui expliquent l'impossibilité de la décoherence d'objets plus gros du monde macroscopique ( plusieurs kilogs) seront mieux connues dans l'avenir. Les laboratoires y travaillent actuellement d'arrache-pied et nous découvrirons que l'obstacle a la réversibilité peut être levé si nous faisons intervenir les capacités psi de certaines personnes qui sans le savoir modifient complètement les constantes physique de leur environnement au point de générer un véritable système quantique de grande dimension isolés du monde dans lequel nous vivons. (Voir déclarations d'Etienne klein ci-dessous)

Les deux secteurs clefs de la recherche en MQ que sont les expériences EPR et les expériences B.E.C sont intimement liées ( l'intrication concerne aussi la condensation BEC et les conséquences sont énormes GISIN) , il n'y a donc maintenant plus aucune raison valable pour réfuter l'existence d'anomalies temporelles à notre niveau de réalité . En conséquence, les phénomènes poltergeist dont CASAR dispose de nombreux témoignages laissant entrevoir des anomalies temporelles simultanées aux apparitions (ou disparitions ) d'objets ne peuvent et ne doivent plus être ignorés de la science.

 Les travaux mathématiques de Philippe viola sur l'inexistence du temps au niveau fondamental M116.htm devraient interpeller les chercheurs et pourraient confirmer l'expérience faite a l'université de Genève par l'équipe du Professeur GISIN démontrant qu'il n'y a pas de causalité dans la corrélation EPR. Bell et Aspect ont démontré clairement que la théorie de la variable cachée supposée par Einstein en 1935 était fausse. Seule l'hypothèse de l'inexistence du temps au niveau microscopique permettrait d'expliquer ce paradoxe.


Pourquoi les particules corrélées ont-elles un comportement paranormal par excellence ?

Les personnes peu avertie en physique quantique pourraient s'imaginer que le paradoxe EPR n'est pas a leur portée et se détourner de la démonstration que nous cherchons a faire ici. Pourtant ce paradoxe EPR est a la portée de tous. Comme les scientifiques de haut niveau seront réticents a s'expliquer , nous allons donner les moyens de comprendre aux candides non physiciens pour qu'ils puissent eux-mêmes poser les vraies questions et pourquoi pas demander des comptes dans le futur aux savants qui par obstination faisaient la sourde oreille .Voici donc exposé simplement (et naïvement ) le problème de l'intrication EPR, ceci afin que n'importe quel français moyens puisse poser des questions embarrassantes à n'importe quel physicien de haut niveau (surtout les philosophes des sciences) travaillant ou non dans le domaine de la mécanique quantique.

Petite illustration qui mettra le paradoxe E.P.R (Einstein, Podolsky, Rosen) a la portée de tous:

Deux coureurs cyclistes tournent ensemble sur un anneau de vitesse pour s'entraîner. Ils décident de sortir de l'anneau pour faire chacun de leur coté un petit tour dans la nature chacun roulant a la même vitesse que l'autre. Le premier s'en va vers la gauche et le second vers la droite. Leur route est rigoureusement identique . Chacun des cyclistes rencontre donc sur sa route des obstacles identiques au même moment que son compagnon. (Les deux cyclistes étant chacun a l'opposé de l'autre, ils s'éloignent toujours plus a chaque seconde qui passe) . Imaginons que les obstacles soient constitués d'un écran de papier qui peut être ,soit traversé ,soit contourné. Lorsqu'on observe le comportement des cyclistes, ont s'aperçoit qu'ils font toujours le même choix. Si l'un traverse un écran a l'instant T, l'autre traversera lui aussi son écran au même instant T. Deux explications logiques et deux seulement sont possibles soit les deux compères se sont mis d'accord dés le départ ( hypothèse N 1 de la variable cachée qui était pressentie à tort par Einstein en 1935) soit les deux cyclistes se communiquent l'information (information "téléphonée") pour se mettre d'accord avant de passer l'obstacle sur la manière de passer celui-ci ( hypothèse N2 : la causalité )

L'hypothèse N1 a été démontrée comme étant impossible par l'expérience d'Alain Aspect faite en 1982. L'hypothèse N2 a été démontrée (a deux reprises) comme étant impossible par les expérience du Professeur Gisin a l'université de Genève. Pour expliquer la corrélation (ou intrication) , l'information censée être "téléphonée" devrait voyager a des millions de fois la vitesse de la lumière ; ceci est antiscientifique puisque la vitesse (c ) est une constante universelle de la vitesse maximum impossible a transgresser par la relativité d'Einstein .

Il n'y a pas d'explication logique a ce paradoxe , nous entrons ici dans le domaine du paranormal puisque les savants n'ont pas d'autre alternative que de prétendre (calcul mathématique a la clef) que le temps cesse de s'écouler; ceci pour que l'information puisse avoir la possibilité de circuler entre les deux coureurs.

Précision utile: l'exemple de deux cyclistes sortant du même anneau de vitesse a été choisi dans un souci de précision pour expliquer que cette intrication (ou corrélation) EPR n'existe que pour des particules issues d'un même système atomique. Ce point est très important, il est porteur d'espoir dans la résolution du problème car dans la réalité macroscopique, ces anomalies temporelles se manifestent elles aussi dans un système quantique de grande dimension dans lequel sont impliqués des humains ayant des antécédents affectifs forts ( la similitude des événements quantiques macroscopiques liés a JC Pantel avec ce que dit Etienne klein pour le microscopique est surprenante et la notion d'espace/temps est ici complètement a repenser ). Il y a donc bien là une similitude extrêmement troublante où la relativité d'échelle semble manifestement en cause. Il faut avoir vécu (comme moi) ces phénomènes pour les comprendre et en parler en toute sérénité.

Les novices qui poseront des questions aux scientifiques se verront immanquablement rétorquer que la "mise en quarantaine" du temps est concevable au niveau des particules atomiques mais que cela n'a rien a voir avec la réalité de notre monde a notre échelle de grandeur. Dans ce cas, dites bien a ces savants qu'ils font une grave erreur, que leur connaissance du dossier des faits paranormaux est déplorable; dites leur qu'il sortent de leur laboratoire et qu'ils fassent eux-mêmes des enquêtes parmi le peuple puisqu'ils ne veulent pas prendre au sérieux les résultats indiscutables d'enquêtes faites sur le terrain.

 


Alain ASPECT

Par ses expériences ciblées sur EPR et BEC Alain Aspect est la personnalité scientifique ayant selon nous le plus grand mérite dans la recherche quantique appliquée au niveau mondial . Sans les travaux d'Alain Aspect , les expérience déterminantes et décisives concernant la BEC au laboratoire de Boulder (USA) n'auraient pas pu se faire. L'expérience d'Aspect démontrant la pertinence du paradoxe EPR en 1982 a ORSAY est un élément clef de la MQ

Le prix Nobel décerné Gilles Cohen Tanoudji aurait dû être attribué conjointement a Alain Aspect, ceci est une erreur du comité des Nobel , un manque de connaissance des mérites qui reviennent aux chercheurs de la MQ.

 

 Alain Aspect

 


Professeur Nicolas GISIN :

Groupe de physique appliquée de l'université de Genève

"On se rend compte que quasiment tous les états quantiques sont intriqués et que ce phénomène devient l'élément central et fondamental de la physique quantique"

Pour CASAR, cette petite phrase du Pr Gisin est lourde de sens car elle sous-entend l'extrême rapidité des événements et des déplacements d'objets (de sons etc.. ) dans les affaires poltergeist. Le temps nécessaire a la de decoherence extrêmement rapide est connu, il à été calculé dans les laboratoires , il est de même ordre de grandeur que les "temps d'intrication" où la vitesse de la lumière c apparaît plutôt lente comparativement. Maintenant grâce a cette expérience du Pr GISIN nous avons la certitude que les TRANSFERTS informations dans les phénomènes "macroquantiques" se font a très gros débit dans la quasi instantanéité.

J'atteste ici sur mon honneur de la réalité des événements paranormaux vécus au téléphone avec Jean-Claude Pantel en 2003 (voir ACTES I à acte XV dans les éditions antérieures de "Microscope") .Je suis donc bien placé pour admettre que les affaires de décalage temporel dont parle JCP sont bien réelles surtout que les témoins cités dans son livre peuvent encore en attester la validité.

Exemple tirée du tome 1 de JC Pantel doit être méditée longuement par les physiciens : DECTEMP.htm

L'affaire HUBERT.htm (avec la clef a griffe qui disparaît sous les yeux des témoins alors que l'étau dans lequel elle était serrée se retrouve instantanément en position ouvert) montre bien que des questions d'anomalie temporelle se posent.

Paradoxalement, la vitesse de la lumières n'est plus ici une constante impossible a transgresser; les transfert d'information sont en cause pour générer des déplacements extrêmement rapides de matière sous forme ondes groupées. Selon nous, l'explication des déplacements PK (et aussi rétro PK) se situent à ce niveau.

 


 

Antoine SUAREZ membre conseil de la fondation ODIER

 

 

 


Pr. Rémy CHAUVIN
Professeur honoraire à la Sorbonne

 Remy Chauvin commence a s'intéresser sérieusement a l'affaire Pantel

Il serait temps alors que Jimmy Guieu avais publié cette affaire en 1974 dans le scepticisme le plus total, l'ignorance ou l'hilarité des autorités de la recherche.

Que font les scientifiques d'avant garde? Depuis trente ans alors que la physique quantique démontre chaque jour qui passe un peu plus concrètement que les événements macroscopiques quantiques sont maintenant indiscutablement du domaine des sciences physiques .


Etienne KLEIN Spécialiste de la physique quantique et philosophe

 "Si on prend cette théorie au pied de la lettre, l'intrication entre deux particules ne peut pas être décrite comme un phénomène strictement causal: on ne peut pas dire qu'une particule est à un certain endroit , la seconde a un autre, et qu'un signal se propage entre les deux. Le système doit être pensé comme un tout, sans qu'on puisse parler séparément des particules qui le constituent"


Fondation ODIER FONDODIER.htm

Il faut maintenant entrer dans la phase fondamentale de la "macroscopie" quantique les états généraux du paranormal EGP.htm devraient permettre débloquer cette situation en réeinterprétant cette expérience qui réfute définitivement la causalité dans l'effet EPR. Nous allons réorienter les résultats obtenus vers des objectifs beaucoup plus prometteurs . Si l'équipe du Pr Gisin a eu l'idée d' utiliser les résultats de son expérience pour faire du cryptage ou pour augmenter la précision des horloges atomiques; il existe selon nous beaucoup d'autres enseignements porteurs a en tirer.Les enjeux de la science a ce niveau sont énormes, c'est de l'accès à la connaissance universelle globale qu'il est surtout question.

  


Liste des messages EGP autorisés a diffusion: FILEGP1public.htm FILEGP2public.htm
La condensation BOSE EINSTEIN
 
Message EGP N20
Les personnes peu averties en physique quantique pourraient s'imaginer que la condensation Bose/Einstein n'est pas à leur portée et se détourner des EGP. Pourtant cette condensation (qui n'en est pas une) est à la portée de tous.. Beaucoup de zones d'ombres persistent actuellement au niveau théorique et très rares sont les physiciens qui maîtrisent à la perfection l'ensemble de cette spécialité. La BEC et l'EPR représentent à eux seuls les fondements de la physique du futur ; ceci à cause de l'intrication EPR (message N19) qui joue un très grand rôle dans le déroulement des nombreux processus physiques de la B.E.C. Une fantastique connexion entre sciences humaines (psi) et sciences dures (physique) sera possible.
Ce n'est pas Wolfgang Pauli qui nous contredirait http://perso.wanadoo.fr/casar/PAULI.htm "Ecrits de physique et de philosophie"
Nous allons donner aux candides non physiciens les moyens de comprendre pour qu'ils puissent eux-mêmes poser les vraies questions et pourquoi pas demander des comptes dans le futur aux savants qui par obstination auront fait la sourde oreille aux millions de témoignages venus du peuple. Voici donc, exposé simplement, ce en quoi consiste exactement la B.E.C (Bose Einstein Condensation) ; ceci afin que tout un chacun puisse poser des questions constructives aux physiciens de haut niveau ; philosophes des sciences quantiques inclus.
La B.E.C à la portée des non initiés en physique quantique
Imaginons qu'un cuisinier ayant perdu la raison décide de faire cuire des cailloux - l'idée est saugrenue, je vous l'accorde, mais elle est bien pratique pour ma démonstration. Il dispose donc délicatement ses cailloux "crus" dans une cocotte qu'il compte faire mijoter sur le brûleur à gaz de sa cuisinière. Le monde autour de lui étant lui aussi devenu fou, imaginons maintenant que la flamme fabrique du froid à la place du chaud : plus il laisse la casserole sur le gaz, plus la température de celle-ci baisse.
I) Les différents aspects d'un corps solide qui baisse en température
 
a) La mélasse optique
Dans un premier temps, en fonction de la chute de température, il ne se passe rien. Les cailloux conservent leur apparence solide. Par contre, lorsque la température arrive à 20 milliardièmes de 0K, les choses changent. Le contenu de la marmite prend progressivement l'aspect d'une purée (indigeste) mi solide, mi liquide qui ressemble à une mélasse. Les physiciens ne s'y sont pas trompés puisqu'ils ont appelé l'échantillon BEC arrivé à ce stade : la mélasse optique.
Cette mélasse est un mélange d'agrégats d'atomes (principalement sous état de particules) et d'atomes ondes (sous leur forme ondulatoire non matérielle: méga-ondes corrélées).
Les physiciens qui accepteront d'étudier les phénomènes paranormaux seront étonnés de certains témoignages (recoupés) venant de personnes respectables et saines d'esprit faisant état d'objets poisseux qui se dématérialisaient sous leurs yeux (ils rapetissent lentement jusqu'à disparaître complètement).Voici, à titre d'exemple un témoignage qui avait retenu l'attention de CASAR en mars 1986 dans "Microscope" N 9 http://perso.wanadoo.fr/casar/PHILA.GIF. (Ce document tiré est difficile à déchiffrer car il a été dactylographié par des bénévoles peu expérimentés. Nous n'avions pas les moyens informatiques d'aujourd'hui ; veuillez nous en excuser). Ceci n'enlève rien à l'information sur l'affaire de Philadelphie qui peut encore à ce jour être vérifiée. L'identité des trois policiers témoins a été vérifiée.

La matière molle existe aussi dans les affaires poltergeist:

http://perso.wanadoo.fr/casar/066-262.GIF

http://perso.wanadoo.fr/casar/066-264.GIF

b) Le liquide-superfluide
Si nous continuons à descendre en température, en approchant encore un peu plus près du zéro K, la purée de cailloux devient du jus de cailloux car le contenu tout entier de la casserole devient liquide. La fluidité de ce liquide est extraordinaire. Les propriétés exceptionnelles et le comportement de ce liquide superfluide constitué d'une soupe d'atomes et de particules (qui n'interagissent pratiquement plus entre eux) ont fait l'objet de travaux remarquables de trois physiciens qui ont eu le prix Nobel de cette année 2003, couronnant les travaux sur la superfluidité de l'hélium.
c) Le gaz-superfluide
Dernière et ultime étape avant disparition complète, les fameux cailloux hyper-réfrigérés sont maintenant à moins d'un milliardième de degré K, ils se présentent sous forme de cailloux floconneux, nuage gris assez dense en apparence mais hyperléger en réalité. La gravitation y joue encore sont rôle mais de manière très feutrée car elle commence à lâcher prise. Ce gaz superfluide dont personne ne soupçonne actuellement son existence devrait avoir une densité extrêmement faible. Aucun scientifique (à notre connaissance) n'a encore mis en évidence cet état de la matière, véritable brouillard superfluide qui est la dernière apparence de tout objet matériel avant sa disparition définitive autant que provisoire. Cet état gazeux superfluide est ici mis au conditionnel les physiciens n'en parlent pas ; (du moins pas encore) c 'est uniquement l'exploitation des témoignages paranormaux nombreux et concordants qui permet de supposer cela. .
 
II) Le changement d'état ou recohérence
Arrivée au point Zéro de température (limite au delà de laquelle plus aucune particule matérielle ne peut exister), le nuage de particules provenant des cailloux de la marmite en question se volatilise comme par enchantement et disparaissent à la vue dans un véritable feu d'artifice électrique (voir les raisons de cette manifestation électrique dans l'annexe 8 de la communication à l'académie des sciences faite par casar).
Les atomes de chaque caillou se retrouvent bien organiséset groupés sous forme d'une monstrueuse méga-onde. Ils n'ont pas cessé d'exister pour autant mais ils ne sont plus palpables, seule leur nature physique a disparue. La gravitation n'a plus d'effet sur eux, ils n'ont plus aucun poids. Pour bien comprendre notre petite recette de cuisine, il faut savoir que les changements de température ont été effectués dans un espace clos, un récipient (illustré par la marmite du cuisinier) à l'intérieur duquel ces transitions de phase ont pu se produire. Dans l'expérience de Boulder, les transformations ont lieu dans un espace "magnétiquement clos" et les cailloux sont une image pour représenter l'échantillon de matière qui se transforme en condensât (après refroidissement maximum). Dans cette première expérience faite à l'université de Colorado, le condensât était constitué de rubidium mais d'autres types d'échantillons ont été testés (chlorure de sodium par exemple). Eric Cornell et Carl Wieman, les scientifiques ayant réalisé cette expérience début 96, ont été nominés au Nobel en 2001. Casar n'a pas attendu aussi longtemps pour mettre en avant leur immense mérite ("Microscope" N9 est au dépôt légal de mai 1996).
Les ondes cohérées contenues dans un espace bien délimité de l'appareillage d'expérimentation sont extrêmement instables, elles peuvent se re-cohérer en un temps inimaginablement court. Le terme "re-cohérer" correspond en définitive au terme "matérialisation" qui est employé par les chercheurs en paranormal. Nous sommes ici au début des recherches qui devraient ouvrir la physique sur des horizons prometteurs. Les "ésotéristes" qui ont bien conscience de l'existence des matérialisations font des tentatives d'explication d'une naïveté sans amusante. En voici un exemple http://perso.wanadoo.fr/casar/MATERIA.htm Il serait temps que les gens d'en haut acceptent enfin le débat avec ceux d'en bas; ceci dans l'intérêt de tous.
Conclusion
La réversibilité
La réversibilité c'est le retour de l'objet a l'état physique c'est a dire la matérialisation de l'onde miroir impalpable de cet objet
A température ambiante, la recohérence (réversibilité) des objets macroscopiques est impossible, ceci a été démontré par le prix Nobel de physique 1969, Murray Gel-Mann.
http://perso.wanadoo.fr/casar/SV10.GIF
Par contre, des millions d'atomes (et même probablement des milliards) ont été re-cohérés en ondes groupées dans les expériences BEC menées aux USA avec la méthode des lasers refroidisseurs en 1996. Ceci plus particulièrement dans le laser à atomes, en utilisant des ondes sonores pour "déstabiliser" le condensât ; ce qui revient à faire apparaître de la matière qui semble sortir du néant alors qu'elle n'est que la partie visible du phénomène de décohérence d'une onde de matière. Nous avons ici la possibilité de faire un parallèle vis à vis de beaucoup de phénomènes paranormaux qui associent ondes sonores et apparitions d'objets avec des paradoxes acoustiques en contradiction totale avec nos connaissances actuelles (les raps poltergeist ou esprits frappeurs n'étant pas les moins intéressants).
Il est tout à fait crédible de supposer qu' une dématérialisation complète du condensât est possible dans le cas de figure où le point extrême de température basse est atteint. Dans ces conditions, la re-cohérence de grosses masses n'est plus à exclure, à partir du moment ou le matériel d'expérimentation est de dimension appropriée.
Plus nous approchons du point zéro K (-273,15 C) de température, plus la masse de matière "transposée" en méga-ondes augmente et plus le nombre des particules et atomes du condensât diminue.
Beaucoup de questions fondamentales restent posées :
- La dualité onde-corpuscule mériterait d'être mieux étudiée pour essayer de voir si elle ne peut pas être remise en cause ou complétée. Certains physiciens de haut niveau, comme François MARCHAL, Braunthal-Wiesman et d'autres n'hésitent pas à prétendre que l'onde n'est pas forcément associée. Il pourrait y avoir par moment existence d'une onde isolée contenant l'information concernant un objet et a d'autres moments un corpuscule sans son onde associée.
- Les travaux du GANIL concernant les transitions de phase pourraient être abordés sous l'angle de la BEC, étant donné que les réarrangements d'atomes liés à la transition de phase pourraient expliquer avec plus de précision les paradoxes de températures.
Article de "science et vie" sur les travaux de Philippe Chomaz (GANIL)
http://perso.wanadoo.fr/casar/GANIL1.GIF
http://perso.wanadoo.fr/casar/GANIL2.GIF
http://perso.wanadoo.fr/casar/GANIL3.GIF
Dans l'esprit de beaucoup de gens, il y a une confusion impardonnable entre la condensation Bose Einstein et condensation proprement dite qu'est la transition de phase vapeur/liquide. L'article de "science et vie" ci-dessus est un modèle du genre pour ce qui est de faire cette déplorable confusion. Ceci est du au fait que la communauté scientifique n'a pas vraiment conscience de l'énorme avancée de la connaissance que constitue la BEC. La condensation BE n'a strictement rien à voir avec la condensation banale. La BEC, c'est l'accès à un espace de réflexion inattendu, permettant un autre regard sur le monde. La réflexion philosophique s'en trouvera elle aussi complètement remise en cause , elle y trouvera un nouveau souffle.
Les applications pratiques seront prolifiques et l'impact sur la connaissance universelle inattendue. Il faut bien comprendre qu'avec la maîtrise de la réversibilité (cohérence /décohérence) nous accédons à une réalité parallèle inconnue et à géométrie variable. La gravitation et l'inertie pourraient ne plus être des obstacles (incontournable jusqu'à présent) aux déplacements à petites et très grandes distances; même les voyages interstellaires pourraient devenir une réalité.
- Anton ZEILINGER et Marcus ARNDT de l'université de Vienne (Autriche) démontrent que les molécules géantes se comportent comme une méga-onde. Il y a quelques années, la démonstration a été faite avec du fulleréne (constitué de quarante atomes). Depuis peu, il s'avère que la recohérence fonctionne pour des objets toujours plus grands http://perso.wanadoo.fr/casar/POLTZIK.htm . En 2003, après le fulleréne, une molécule de porphyrine a été mise sous état d'onde à son tour. Nous sommes bien passés au niveau mésoscopique. L'étape suivante passant au macroscopique n'est plus une utopie . Notre manque de connaissance et notre incapacité à approcher plus près du zéro absolu empêche les physiciens d'en faire la preuve maintenant mais d'ici quelques années, ce sera chose faite. Avec la porphyrine, les scientifiques démontrent par la même occasion que des matériaux biologiques peuvent être mis sous état cohérée. La prochaine étape que s'est fixée l'équipe de Vienne est l'insuline mais les choses ne s'arrêteront pas en si bon chemin. Il n'est pas utopique de supposer que des êtres vivants de dimension extrêmement réduite (virus ou autres) pourraient être "basculés" sous état ondulatoire. L'extrapolation à des êtres vivants de grande taille comme les êtres humains apparaît comme possible et selon nous ce n'est qu'une question de temps. Ceci rejoindrait les témoignages concordants concernants des transferts de personnes (ou téléportations) qui sont attestés dans les dossiers du paranormal. En ce qui concerne les transferts accidentels de Jean-Claude Pantel, nous n'avons pas l'ombre d'un doute et si des gens sérieux veulent enquêter, la chose est toujours possible en ce moment.
Dans l'avenir des objets macroscopiques et même des êtres humains pourraient être "recohérés" , c'est a dire devenir INVISIBLES sous forme d'un monstrueux paquet d'ondes. Le seul obstacle à cette prouesse inimaginable actuellement étant d'arriver à l'arrêt total de l'agitation thermique des particules constituant l'objet (ou l'organisme vivant) à faire disparaître. Plus nous approcherons le point zéro K de température, plus la grosseur des objets qui pourront être recohérée augmentera. Il n'est pas interdit de supposer que des expériences de ce genre pourraient être faites un jour sur des êtres humains car les fonctions vitales ne semblent pas affectées. Si l'expérimentation avec des animaux s'avère concluante et qu'il n'y a aucun risque ,les êtres humains auraient tout à gagner à se lancer dans l'expérience fabuleuse. Les retombées seraient incommensurables.
 
La connexion entre physique et psychologie, dont parlait à juste titre Wolfgang Pauli, se situe selon nous à ce niveau ( http://perso.wanadoo.fr/casar/PAULI.htm )

 


CHAPITRE 2


ATELIER 3 des EGP :La sourcellerie

Ce chapitre est tiré des EGP 

Les témoignages de sourcellerie :TEMOIG2.htm

 

Proposition de coopération sans lendemain des zeteticiens pour élaborer un nouveau protocole

 Le moins qu'on puisse dire c'est qu'Henri BROCH et ses amis ne connaissent pas la sourcellerie :

Objectif: démontrer que la baguette du sourcier permet de trouver de l'eau en profondeur dans la terre avec un tau de réussite approchant les 98 % contrairement aux affirmations des pourfendeurs de paranormal du monde entier qui, acoquinés avec des prestidigitateurs ont décrété que les sourciers étaient incapables de trouver de l'eau et qu'ils n'avaient aucun don.

CASAR lance dès a présent un défi aux scientifiques et zététiciens de venir se mesurer (sans baguette ni pendule ) avec des sourciers  de notre connaissance. Les expériences faites par James Randi et Henry Broch (cautionnées par des prix Nobel) seront infirmées facilement et la science a tout a y gagner. La baguette du sourcier bouge pour des raisons de physique complexes inexpliquées actuellement. L'atelier 2 des EGP devrait permettre d'initier une avancée de la science dans ce domaine. La continuité des courants telluriques vis a vis de la conductibilité du sous sol semble bien en cause. Le sourcier semble jouer le rôle d'un détecteur hypersensible. Ce dossier est traité aux EGP parce qu'il est le garant d'une réussite de CASAR dans l'avancée de la connaissance. Ceci pour bien faire admettre aux scientifiques de métier qu'ils ne sont pas seuls détenteurs d'idées novatrices. Ce sera un jeu d'enfant pour CASAR de démontrer que les sourciers sont très performants et qu'ils trouvent l'eau beaucoup plus que le hasard .Notre démonstration s'arrêtera là. Charge a la science a trouver les raisons exactes pour lesquelles la baguette bouge lorsqu'il y a présence d'eau où d'une faille dans le sous sol.

Ce dossier de la sourcellerie est surtout destiné a crédibiliser les travaux de CASAR face à la recherche pseudo-officielle des zeteticiens .

Nous caressons le secret espoir que des facteurs psychiques interviennent au moment du déclenchement du mouvement de la baguette. Les sourciers sont unanimes pour admettre qu'ils ressentent une sorte de décharge électrique a ce moment précis de la découverte de la présence d'eau . Il faut tirer au clair cette affaire de sourcellerie étant donné que la mise a jour d'éléments parapsychiques chez le sourcier permettrait aux scientifiques et parapsychologues (comme aux universitaires ambitieux) d'entrer dans le dossier Pantel avec un peu moins de méfiance et de suspicion.

Les éléments concernant l'utilisation du pendule a d'autres fins que la recherche d'eau (radiesthésie , guérisseurs et autres ) laissent a penser qu'il y a peut être un lien avec les phénomènes psychiques liés à JC PANTEL . 

 


Michel HENNIQUE ,(sourcier pédagogue) l'homme providentiel qui sans le savoir vole a notre secours aux EGP pour arrimer sérieusement le dossier de la sourcellerie au paranormal

 

Déterminant pour l'atelier 3 des EGP, voici en avant première un extrait du livre de Michel HENNIQUE "Sources et sourciers" Editions Maison de la radiesthésie Paris " qui sortira en librairie fin novembre 2003 : HENN1.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/HENN1.GIF

HENN2.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/HENN2.GIF

 

 Extrait de sa lettre adressée a CASAR le 29/10/03

  Mougins le 29.10.2003

Monsieur,

C'est avec surprise et satisfaction, que j'ai eu vos messages E.Mail cet été, auxquels j'ai beaucoup tardé à répondre, la canicule ayant été la principale responsable...Avec surprise aussi, parce que je suis toujours étonné que des personnes puissent s'intéresser à ma modeste passion, celle de chercheur d'eau, et satisfaction enfin, parcequ'un responsable d'association de chercheurs prend la peine d'établir un contact avec moi concernant mon activité de sourcier.

Sourcier...un terme souvent décrié, un terme trop souvent galvaudé, derrière lequel, se trouve un homme tout simplement, avec ses qualités et ses défauts, et qui pratique depuis 15 ans, son art avec passion et sincérité.

Pardonnez le ton de cette introduction, mais il résume à lui seul, tout le climat de polémiques qui entoure bien souvent cette fonction de sourcier. . . polémiques journalistiques, polémiques scientifiques (de loin les plus virulentes).Personnellement je me considère depuis 15 années, comme un chercheur de la "chosede l'eau" et ce, pour plusieurs raisons :D'abord pour comprendre ce réflexe sourcier, infirmer ou affirmer des contre vérités, avancées hélas, bien trop souvent par les sourciers eux même, quant à leurs prétendus "pouvoirs " et leur'rmation de ne jamais se tromper.

J'ai très rapidement compris que le fameux ressenti sourcier, n'est qu'une composante de la recherche de l'eau, il ne suffit pas à lui seul pour trouver avec certitude la fameuse veine d'eau tant espérée...Bien d'autres éléments interviennent, et en ce qui me concerne, ils me permettent d'obtenir un taux de réussite de 95% chaque année taux, même s'il parait déjà honorable, est encore loin du sans faute tant espéré.

Je me suis aperçu notamment, que la géologie avait une importance capitale sur la présence avérée de veines d'eau dans des secteurs déterminés, car l'eau n'est pas hélas présente partout...

C'est la raison pour laquelle, j'ai dévoré de nombreux manuels de géologie ayant trait à notre région, et me suis rendu acquéreur de plus de 100 cartes du BRGM et IGN, qui ne me quittent jamais lors de mes prospections.

En effet à quoi servirait-il au sourcier que je suis, de chercher absolument une nappe phréatique dans un secteur, où il n'y en a pas, alors que les cartes BRGM répondent à toutes ces questions. Et je suis toujours très étonné de constater que de nombreux sourciers pratiquent leur art encore aujourd'hui, sans tenir aucun compte du milieu "Vous trouverez dans cet envoi, une de mes cassettes vidéo "Sourciers...Mythe ou réalité " qui essaie de démontrer le bien fondé de l'Art du sourcier, par l'image, les preuves et les arguments.Je me permets également de vous joindre (en avant première) quelques extraits de mon prochain ouvrage qui va paraître fin Nov 2003 et sera diffusé en librairies et dans les circuits FNAC en France.

Extraits parfois assez virulents à l'adresse du milieu scientifique et de certains plus particulièrement, qui, utilisent dans les émissions télévisées, des propos polémiques sur les sourciers ou le paranormal , pour vendre en réalité leurs propres ouvrages. . . Ces genres de tribunes véhémentes, où la station télévisée réunit le pauvre sourcier du coin opposé à un ou deux savants de renom, deviennent des émissions prétexte, d'une part pour faire de l'audimat (on aime que les gens s'invectivent et se chamaillent) et l'occasion pour ces scientifiques de faire connaître leur dernier ouvrage....Ce procédé que j'appelle la technique du "marche pied" est à la fois, peu glorieux et mercantile.

J'ai volontairement sélectionné quelques extraits relatifs aux milieux scientifiques dont les réactions me surprennent parfois bien souvent. . . Car, je ne désespère pas un jour de voir réaliser une étude sur les techniques sourcières avec les milieux scientifiques, qu'ils soient de disciplines physiques, chimiques ou médicales, et à partir d'un protocole de recherche enfin réalisé avec le concours de sourciers sélectionnés pour leurs aptitudes."

NOTE DE CASAR

Nous avons visionné la cassette VIDEO : "Sourciers...Mythe ou réalité " .Ce document est exemplaire , il mériterait d'être connu de toutes les universités. Son intérêt pédagogique est énorme et nous recommandons vivement a Henry BROCH et Nicolas VAILANT d'en prendre connaissance   afin qu'ils reconsidèrent leur position sur la sourcellerie, fasses leurs plus plates excuses et leur mea-culpa en ce qui concerne les attaques infondées contenue dans le livre Charpak/Broch .Un prix Nobel et un universitaire soit disant spécialisé en physique ont induit la France entière en erreur (pour ce qui concerne ce dossier des sourciers).Ceci démobilise les chercheurs honnêtes et nous espérons beaucoup sur le fair-play et la sportivité de Georges CHARPACK pour que dans les mois qui viennent fasse une mise au point claire a ce sujet. Quand a Henry BROCH, son mutisme suite a nos interpellations répétées nous laisse a penser qu'il ne changera jamais d'avis. C'est une caractéristique propre aux intolérants.

Quatre points importants à retenir :

1) Le mouvement de la baguette n'est pas a une impulsion musculaire résultant d'une impulsion nerveuse inconsciente comme le soutiennent avec force les zeteticiens.La baguette de coudrier comme les autres modèles en forme de fourche laissent supposer que le basculement vers le haut ou vers le bas résulte d'une impulsion nerveuse faisant bouger les poignets qui changent d'axe et ne se trouvent plus dans l'alignement l'un de l'autre. Cela ne veut pas dire que la force qui agit sur la baguette est a 100% d'origine musculaire. Il faut effectivement considérer la baguette de coudrier comme un ressort qui est bandé et dont les positions haute et basses sont stables. Pour mieux comprendre ce qui se passe, il faut faire appel a dispositif simple.

Le croquis ci- dessus BAG.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/BAG.GIF montre un dispositif simple utilisant un petit tuyau plastique servant de fourreau et dans lequel la baguette est libre de ses mouvements. Dans ce cas, la baguette se comporte exactement de la même manière que lorsque le sourcier la tient au contact direct de sa main . Ceci démontre sans discussion possible que la baguette subit bien (pour partie) une force qui n'est pas d'origine musculaire. Les personnes qui doutent peuvent se procurer la cassette video ou bien elles peuvent faire l'essai elles-mêmes en vraie grandeur avec un sourcier de leur connaissance. Des mesures précises pourraient montrer l'existence d'un champ magnétique suffisant pour déplacer cette baguette en métal . des mesures d'EEG pourraient peut être nous en dire plus étant donné la composante psi qui semble entrer en ligne de compte. Nous savons déjà que la magnétite du cops humain (et surtout celle découverte dans le cerveau depuis peu) pourrait ici jouer un rôle important .

 

2) Monsieur Hénnique déclare qu'un de ses amis n'ayant jamais fait réussi a faire bouger la baguette soutenait qu'il n'y arriverait jamais parcequ'il n'avait pas le don. Il lui proposa de faire des essais sur une faille connue (matérialisée au sol par une bande bleue de peinture aérosol) son ami désespérait de voir la baguette bouger. C'est alors que Michel Hennique lui demanda de fermer les yeux et de penser très fort a une source tout en la visualisant dans son esprit. C'est alors qu'a sa grande stupéfaction l'ami senti la baguette se mettre en mouvement. Nous avons ici un élément psychique extrêmement intéressant que les scientifiques devront prendre en compte.

 

3) Monsieur Hénnique explique que le sourcier doit déterminer a l'avance des conventions vis a vis des mouvements de la baguette (ou du pendule). Les différents paramètres comme la profondeur de la source , son débit ou le sens du courant sont trouvés par ce moyen simple avec un tau de réussite de plus de 90%.

4) Dans les extraits de son ouvrage Monsieur Michel Hénnique donne des indications importantes laissant entendre qu'il se trouve dans état second pendant une phase très courte où il ressent une grande plénitude lui faisant oublier tous les éléments extérieurs de son environnement proche ( personnes , bruit etc). Cette sensation n'est peut être pas ressentie par tous les sourciers mais il ne serait pas étonnant qu'ils exploitent inconsciemment un état mental proche de la transe.  http://perso.wanadoo.fr/casar/HENN1.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/HENN2.GIF

 

Conclusion

Nous entrons manifestement ici en plein paranormal , le doute n'est plus permis lorsque Michel Ennique nous confie qu'il lui est arrivé de provoquer le mouvement de la baguette en posant sa main sur l'épaule d'une personne qui n'arrivait pas a la faire mouvoir .La composante psychique nous saute aux yeux mais ce sera aux "physiciens du cerveau" d'entrer en scène pour en découvrir le fin mot.

"Le neurophysicien Jerre Levy de l'Université de Chicago est convaincu de la valeur de la symétrie bilatérale du cerveau. Les cerveaux normaux, dit-elle, sont formés pour être défiés. Ils opèrent à des niveaux optimum, seulement lorque des processus cognitifs sont d'une suffisante complexité pour en activer les deux hémisphères. Sans doute, ajoute-t-elle, les grands hommes et femmes de l'histoire n'avaient-ils pas des capacités intellectuelles supérieures dans chaque hémisphère. En revanche, ils étaient capables d'atteindre des niveaux exceptionnels de motivation émotionnelle, de capacité d'attention, là où les parties du cerveau sont hautement intégrées, c'est-à-dire en synchronisme hémisphérique."


CHAPITRE 3


OVNIS: VSD hors série N6 mérite le détour

  

Toutes les questions paranormales qui seront traitées aux EGP intéressent de près le dossier OVNI. Ce dossier ovni de VSD nous donne l'occasion de clarifier notre position face aux attaques incompréhensibles et totalement injustifiées que mènent les Zéteticiens vis a vis des chercheurs honnêtes spécialisés en paranormal .Ceci depuis la publication du livre BROCH/CHARPAK et depuis peu la sortie de la revue "SCIENCE EXTRËME" dirigée par Eric BLANRUE qui prend la balle au bond pour exploiter la naïveté du peuple en profitant au maximum des retombées publicitaires du livre "Devenez sorciers, devenez savants".

Se recommander de la science pour cette revue qui ne traite que de sujets paranormaux marginaux est une honte!

Bernard THOUANEL nous donne ici un aperçu du dossier OVNI qui sent plutôt le réchauffé. Nous dirons que ce numéro de VSD ne fait que répéter ce que nous savons déjà en faisant ses choux gras des classiques OVNI mille fois répétés dans la littérature ufologique, de témoignages vagues et évanescents sans intérêt, de lueurs dans le ciel (douteuses pour la plupart) qui n'apportent rien de plus au dossier que ce que nous savons déjà .

Les travaux de Claude Poher  réalisés lorsqu'il était au GEPAN sont d'une très grande rigueur et d'un grand intérêt pour l'ufologie.

La critique faite ici ne concerne que la théorie des "universons"

 

1) La théorie des "universons" de Claude POHER

 Cette théorie des "universons" n'étant pour le moment étayée sur rien de sérieux , nous avons surtout affaire avec Jean-Jacques Velasco a la congratulations de deux anciens du GEPAN/SEPRA. Les observations d'ovnis mériteraient d'êtres pris en compte dans le cadre beaucoup plus large de la science quantique naissante sans remettre en cause les acquis de la relativité, ceci en accord avec les derniers développements de l'astrophysique. Le phénomène OVNI et les matérialisations poltergeist sont intimement liés :ils désignent selon nous la voie a suivre pour la science officielle qui aura la lourde tache de concilier la relativité avec la physique quantique. Autrement dit la relativité est nécessaire mais insuffisante actuellement. Lorsque la science démontrera la réalité des matérialisations macroscopiques; nous serons mieux a même d'échafauder une théorie générale englobant aussi bien le dossier OVNI que les nombreux types d'apports poltergeist . La question des voyages intergalactiques ne sera résolue que sous ces conditions . La non recevabilité de la théorie des "universons" de Claude Poher à deux bonne raisons d'être mise en doute:

1) Aucun véhicule extra terrestre digne de ce nom ne peut voyager dans les immensités galactiques sous sa forme matérielle.

2)Claude Poher prend des libertés surprenantes avec les fondements de la science officielle , il semble remettre en cause les lois de Newton et la théorie de la relativité d'Einstein.

 

Sans vouloir presager de la valeur de la theorie des universons, nous tenons a rappeler que physicien atomiste René-Louis Vallée avait supputé dans les années 70 une théorie sensationnelle puisant de l'énergie du vide. Cette theorie avait fait fantasmer à l'époque pas mal d'ufologues ; elle s'est avéré être probablement fausse et en tous cas sans aucune application possible. Nous avions aussi les supputations optimistes, très optimistes pour ne pas dire utopiques de Jean-Pierre Petit directeur de recherche au CNRS qui nous promettait des lendemains qui chantent en matière d'énergie. Un superconcorde électrique et même une centrale nucléaire a fusion d'hydrogène embarquée pour alimenter un engin volant en MHD. Méfions nous donc comme de la peste des déclarations péremptoires qui promettent le grand jour pour dans plusieurs siècles. Rappelons nous aussi des théories mirobolantes du capitaine Plantier qui n'étaient pas plus étayées que celles présentées ici.

 En définitive nous assistons avec Poher a un recentrage des idées en ce qui concerne la propulsion . La MHD de JP Petit ayant tenu le haut du pavé pendant trois décennies se trouvant reléguée a sa juste place de propulsion sans intérêt pour l'ufologie (car elle n'a rien a voir avec les OVNIS) il fallait bien proposer autre chose de plus réaliste .Claude Poher nous apporte maintenant une théorie proche de celle de René-LouisVallée car il propose comme lui de puiser l'énergie de propulsion dans le vide interstellaire. Nous avons été trop échaudé par des scientifiques qui avaient attrapé la grosse tête et affirmaient avoir découvert la solution miracle permettant les voyages interstellaires .

La panoplie des scientifiques fabulateurs n'ayant pas apporté la moindre preuve de leurs découvertes est longue .La fameuse machine a remonter le temps :Emile DROUET astrophysicien français de grande renommée avairt réussi l'exploit de séduire le général américain Forestal qui était sur le point de financer son projet titanesque de soucoupe aux dimensions énormes qui devait etre lancée depuis l'equateur avec l'aide du mouvement naturel de rotation de la terre . Slowky un scientifique russe préconisait des vaisseaux spatiaux équipés de centrale nucléaire dont la dimension depassait les cent kilomètres de long et ddont la vitesse de croisiere approcherait allègrement la vitesse de la lumière. L'americain O'Neil voulait lancer dans le vide sideral de véritables villes de l'espace dans des sphéres translucides gigantesques avec gravitation artificielle de plusieurs kilomètres de diametre. On sait déjà ce qu'elles seraient advenues avec les expériences ratées de la vie en autarcie dans une serre géante expérimentées aux USA (financée par un milliardaire "audacieux"(pour ne pas dire plus) manipulé par une secte .Encore plus fou, Franck ZWIKY qui voulais réduire la terre en miette pour fabriquer une sphère autochauffée par le piegeage des infrarouges du rayonnement solaire. N'importe quoi !L'avenir de l'ufologie n'est pas dans le gigantisme. D'ailleurs les espaces intersidéraux ne peuvent pas être parcouru par des vaisseaux voguant a la vitesse de la lumière; il faut toujours garder a l'esprit que le vaisseau qui serait doté de cette capacité de voyager a la vitesse de la lumière (dans le cas ou ce serait possible) n'a de toute façon aucun intérêt pour aller a la recherche de civilisations extraterrestres. Il faudra trouver autre chose cette idée est ridicule parce que face a l'immensité des espaces intersidéraux une telle machine est ridicule tellement elle serait peu performante. Il y nécessité absolue de trouver un moyen de voyager beaucoup plus vite sans s'encombrer de l'inertie du vaisseau. La physique quantique répond merveilleusement bien a ces questions et si nouvelle théorie il y a elle devra obligatoirement prendre en compte un état non matérialité (non physique) du vaisseau pendant le trajet. Des indices collectés lors des observations d'OVNIS sur le terrain abondent dans ce sens et le plus paradoxale étant que Claude POHER les connaît bien .La grande question étant de faire des interprétations réalistes pour que la théorie nouvelle colle aux observations. La naïveté de beaucoup de chercheur étant de faire croire que les observations collent a leur théorie sur des bases inacceptables non scientifiques.

Exemple: Ce n'est pas parcequ'un OVNI est auréolé d'une ionisation qu'il fonctionne a la MHD. Des fausses certitudes de ce genre sont faciles a démonter puisque les soucoupes ont toujours été observées le ventre au vent lorsqu'elle se déplacent à l'horizontale. En MHD c'est impossible.

La plupart des scientifiques traitant de la question OVNI ont un dénominateur commun ; ils ont les yeux plus grands que le ventre, leurs idées utopiques mettent toujours en avant des vaisseaux au gigantisme ahurissant aussi bien en grandeur qu'en puissance; ceci pour essayer de justifier les distances a parcourir qui se chiffrent au bas mot en centaines voir milliers d'années lumière.

Si Claude Poher a fait une découverte aussi importante, il doit d'abord publier dans la revue "SCIENCE" afin de ne pas faire tourner en bourrique nos chères têtes blondes qui se laisseraient facilement embobiner pour les 50 ans a venir. Le moins qu'on puisse dire c'est que les vitesses d'un véhicule soumis à des accélérations de 100 g ou 200 g sont incompatibles avec les voyages intergalactiques étant donné que matière sombre entre les galaxie est pratiquement vérifiée et même photographiée a ce jour . Claude Poher affirme que cette matière noire n'existe pas ; alors que la preuve semble bien en être faite a ce jour.

 

 

Cette matière noire (ou sombre) semble exister vraiment et la preuve de son existence posera deux problèmes de poids a Claude POHER dans un avenir proche. Pour commencer, des vaisseaux voguant a des vitesse inimaginablement rapides ( accélérant jusqu'à 200 g ) se trouveraient prisonniers dans une purée de pois de particules et de matière qui ne leur laisserait aucune chance de survie. D'autre part la théorie de Claude Poher semble échafaudée sur des équations qui excluent d'emblée l'existence de cette matière sombre. Il devra donc s'expliquer!

 

 

Trop de scientifiques exploitent leurs renommées pour en mettre plein les yeux aux jeunes peu avertis des questions paranormales dont le dossier OVNI est une partie intégrante. L'erreur de Claude Poher est la même que celle de ces prédécesseurs scientifiques théoriciens qui tous veulent a tout prix faire voyager un véhicule sous sa forme matérielle a des vitesses luminiques. Ceci est une erreur fondamentale impardonnable.

 Le phénomène elusivness (refus de contact des occupants des OVNIS) , une question primordiale a fait couler beaucoup d'encre mais jamais une explication n'a été proposée qui tienne la route. Claude POHER n'échappe pas a la règle car l'explication exotique qu'il donne mérite d'être étudiée plus en détails. Nous y reviendrons! Selon Poher, la fuite a très grande vitesse à 200 g d'accélération serait le moyen employé par les occupants pour se soustraire a notre vue. Les questions théoriques temporelles liées aux vitesses relativistes expliqueraient qu'il pourraient revenir sans être inquiété puisque l'accélération fantastiques qu'ils subissent pendant la manuvre d'esquive décalerait l'heure du retour. Ainsi seraient-ils a l'abri de contacts rapprochés avec les terriens. Cette interprétation qui n'engage que Claude POHER nous semble un peu tirée par les cheveux mais elle doit être très attrayante pour les jeunes novices en ufologie qui passent leur temps sur les jeux video et se laissent influencé par les films de SF.


L'ufologie dans tous ses états
 
Dans l'étude des phénomènes paranormaux, il ne faut pas oublier que le dossier OVNI est un des constituants majeurs Si nous avons délaissés depuis quelque temps le dossier OVNI au profit du fabuleux dossier PANTEL ce n'est pas par hasard. En réalité les ufologues y trouveront toutes les clefs fondamentales permettant d'élucider le mystère OVNI.
Les matériaux hyper-legers pressentis (mathématiquement) par Aurel Bulgac correspondent à un état spécifique ultra-fluide de la matière (objet du Nobel 2003). Ces matériaux auraient a notre échelle le comportement d'un liquide stable dont la densité serait mille milliards de fois plus faible que l'eau.
L'étude des incidences physiques du paranormal montre que toutes les anomalies gérant les particules au niveau quantique se retrouvent dans le monde macroscopique. En clair; les êtres humains et les objets situés dans leur environnement semblent adopter le même comportement que les particules . C'est la constante "micro/macro" que nous avons mis en évidence .Sur ces bases ,la science officielle pourrait un jour apporter une explication rationnelle concernant des observations d'objets volant non identifiés de très grande dimension qui disparaissent aussi vite qu'ils sont apparus. Selon nous, ces objets de grande taille qui se présentant souvent sous la forme d'un triangle de plusieurs dizaines d e mètres de côté pourraient n'être que des objets d'apparence matérielle entièrement construits par le psychisme humain dont la densité est pratiquement nulle comparativement a l'air dans lequel il évolue.
Il faut supposer l'existence d'un systèmes macroquantique isolé du monde extérieur dans lequel se trouve un être humain en interaction permanente avec l' ovni/leurre. Mécaniquement l'ovni/leurre n'est pas en interaction avec l'atmosphère.
Il n'est pas question ici de prétendre que le processus d'élaboration de ces phénomènes macroscopiques seraient experimentable en laboratoire mais ceci permet dans un premier temps de donner une reponse scientifique aux innombrables photos et les films video d'ovni tout en accordant du crédit aux déclarations des témoinsen ce qui concerne l'observation d'OVNIS de tres grande dimension.
Les triangles comme ceux de la vague belge ne sont pratiquement jamais vus au sol , ils ne sont jamais associés a des humanoïdes. Ce sont des leurres d'OVNIS d'origine psychique; lis pourraient être constitués de la matière hyper-legere dont parle Aurel Bulgac car beaucoup d'indices concordent avec nos connaissances actuelles sur la BEC.
Les hallucinations collectives prennent ici toute leur importance puisqu'un être humain pourrait générer une matérialisation de son imaginaire: c'est a dire "géometriser" le triangle ,lui donner forme et consistance . Une masse de matière ordinaire supposée peser plusieurs centaines de tonnes pourrait en réalité ne peser qu'un milligramme .Ces triangles volants d'origine psychique ont été mis en évidence depuis longtemps par CASAR (voir les anciennes éditions de "Microscope" N 84, 85,89, 102 et 105) sur site http://perso.wanadoo.fr/casar/ .Ceci ne doit pas éliminer la grande possibilité d'existence d'ovnis d'origine extraterrestre qui constituent une bonne proportion du dossier OVNI.
Les nombreuse ovnis photographiées par WOODS dans "Microscope" N105 http://perso.wanadoo.fr/casar/M105.htm sont des modèle type de l'ovni psychiques. Le dossier OVNI regorge de videos montrant des machines qui changent de forme pendant leur évolution ; ces engins n'ont rien a voir avec la vie extra terrestre, ce sont des fabrication pseudo- artificielles d'origine psychiques.
La matière hyper-fluide de Bulgac pourrait bien être le constituant universel de l'ensemble des objets issus de l'imaginaire humain qui se manifestent au travers du paranormal .
Ceci POURRAIT CONCERNER aussi bien les OVNIs que les fantômes ou ectoplasmes. Ces objets ont une apparence matérielle stable et leur présence est attestée par plusieurs personnes, des photos sont prises mais c'est de l'imaginaire objectivé qu'il s'agit.
L'existence des OVNIs/leurres d'origine psychique ne condamne en rien l'existence d'OVNIs provenant de civilisations avancées qui viendraient sur terre avec des machines de fabrication artificielles qui laissent des traces au sol avec la présence d'humanoïdes.
Il serait grand temps que les ufologues définissent avec soin les différentes catégories d'ovnis en séparant bien les faux ovnis des vrais afin qu'on voit un peu plus clair dans ce dossier.
L'ouvrage 102/ "Ces OVNIs qui annoncent le surhomme" Pierre VIEROUDY explique assez bien le processus mettant en jeu la relation entre psychisme et OVNIs. Jean Sider a lui aussi très bien vu cette question au travers de personnages comme LETENDRE dans son ouvrage "Les envahisseurs demasqués" : 231SIDER.htm
Les déclarations de Jacques Vallée selon lesquelles "Les occupants des OVNIS nous jouent la comédie" sont tout a fait justifiées car les acteurs et les décors de beaucoup de cas d'apparitions d' OVNIs ne sont que des constructions en "carton-pâte" Bulgac sortant tout droit de l'imaginaire humain.
Le dossier de l'ovni en forme de triangles du Petit Rechain que les ufologues prennent très au sérieux , pourrait ne pas avoir plus d'intérêt qu'un cerf-volant . Ce dossier ne peut que faire perdre du temps a des scientifiques car il n'est pas assez solide pour être pris en compte. Beaucoup de points sont douteux sans mettre pour autant la sincérité des acteurs de cette affaire.
VSD hors série de Novembre 2003 annonce cette photo comme étant l'une des meilleures photo d'ovni dans le monde. Cette affaire considérée dans le contexte de la vague belge pourrait prêter a sourire et nous voudrions bien connaître les conditions psychiques dans lesquelles se trouvait le garçon de 20 an qui à pris les photos.
 En conclusion, nous pouvons dorénavant prévoir une grande synthèse du paranormal au travers des différents aspects de matière la qui se manifestent dans le condensat BEC a l'approche du 0 Kelvin jusqu'au ZERO ABSOLU où tout devient onde.

 ------------------------

Rappel tiré de nos éditions antérieures:

matérialisations : effets physiques du mysticisme ?

Nous allons essayer de transposer des faits incroyables (faisant état d'apparition spontanée de matière) dans la science officielle ,nos maigres connaissances en rapport avec la physique "exotique" permettent de poser tout de même quelques jalons.

- L'apparition mariale de GARABANDAL (Espagne):

http://perso.wanadoo.fr/casar/GARABAN.GIF

 

Photo de Conchita prise a la lueur d'une lampe de poche vers 1h du matin le 18/07/1982 :

http://perso.wanadoo.fr/casar/FORMA1.GIF

Texte et photos tirées de "L'étoile dans La Montagne" Ventura Hospital Nevers 1966 (069/)

- L'affaire de Crosia (Italie)

Extrait de "Ultra Top Secret" - Jean Sider - Axis Mundi 1991

La photo de l'OVNI de CROSIA:

http://perso.wanadoo.fr/casar/CROSIA.GIF

- Les faits selon Jean SIDER :

http://perso.wanadoo.fr/casar/164_434.GIF

La matérialisation de la "forma" (hostie) à Garabandal est curieusement strictement identique (en ce qui concerne l'ambiance psychique et le processus de réalisation) a la matérialisation de l'OVNI de Crosia (Italie) pour ce qui concerne le processus psychique est le même dans les deux cas. Pour ce qui concerne Crosia nous disposons d'une photo dont l'authenticité ne peut pas être mise en cause étant donné le nombre de témoins présents lors du prodige.. Ceci prouve que la matérialisation de la "FORMA" à de grande chance d'avoir bien eu lieu elle aussi.


Complément d'information

----- Original Message ----- From: PIERRE To: 'francis.gatti' Sent: Friday, October 31, 2003 11:55 AM Subject:

RE : VSD hors serie N6

 

PIERRE: Je n'ai pas compris que la théorie des universons remette en cause la théorie de la relativité ?

GATTI: ce n'est pas moi qui le dit: http://perso.wanadoo.fr/casar/POHER.GIF

 

GATTI :Claude Poher prend des libertés surprenantes avec les fondements de la science officielle , il semble remettre en cause les lois de Newton et la théorie de la relativité d'Einstein. Voici le passage de VSD reniant nos connaissances actuelles sur la gravitation basée sur la quatrième loi de Newton : les planètes ou les galaxies ne s'attirent pas , elles subiraient une pression globale de l'univers.

 

PIERRE: Je n'ai pas compris cela, mais je n'ai pas lu son livre, seulement entendu parler de sa théorie.En fait ce qui me plais dans les universons c'est la notion de GRAVITE QUANTIQUE ! et pas forcément les développements concernant les possibilités de voyages spatiaux.

 

GATTI: La gravité fait actuellement l'objet d'une multitude d'expérimentations de la part de tous les laboratoires du monde entier. C'est la grande question qui reste en suspend depuis un bon siecle. Celui qui percera le secret de la nature de la gravitation aura une reconnaissance immense de toute la communauté scientifique. Sans cette connaissance le physique fondamentale est bloquée définitivement car les deux grandes théories quantiques et relativité ne peuvent pas s'accorder a cause de ce manque de connaissance. L'unification des forces ne peux pas se faire sans cela. Les mathématiciens font appel a une multitude d'autres dimensions pour réaliser la fameuse unification. Sont-ils dans le vrai ?

Si Claude Poher a vraiment fait une percée a ce niveau, c'est la plus grande découverte des siècles à venir . Nous nous étonnons que son argumentation présentée dans VSD soit aussi limitée et superficielle, quelques exemples d'anomalies constatées en astronomie ne peuvent pas étayer une théorie de cette envergure .

Poher déclare que sa théorie est prouvée par des constatations d'anomalies qui semblent poser problème aux astronomes. La validité d'une théorie ne se vérifie pas par des faits expérimentaux mais par des équations mathématiques.

Argument 1 : La masse manquante ne serait pas due a l'existence de matière sombre entre les galaxies alors que des photos montrant cette matière ont été prises récemment ?.

Argument 2 : Anomalie d'accélération constante des sondes spatiales quelque soit leur distance du soleil. Cette accélération constante si elle est vérifiée effectivement ne permet pas d'entré de jeu de déduire que la gravitation n'est pas une force d'attraction entre des masses. C'est une anomalie qui pourrait avoir d'autres causes celles assez grandioses avancées par CP. Ici je suis assez mal a l'aise pour critiquer Poher par le fait qu'il ne donne aucune explication au niveau des particules fondamentales. Si c'est un piège pour obliger le lecteur de VSD pou acheter le livre de Poher, je ne marche pas. Le comportement des sondes spatiales est une anecdote mais pas un argument.

Argument 3: Anomalie concernant l'orbite de la terre autour du soleil qui serait plus grande de six kilomètres , quand on connaît la précision des mesures d'orbites en astronomie , cet argument est un peu léger et ne peut en aucun cas servir de support pour prouver une théorie. Les fluctuations de l'orbite terrestre peuvent être attribuées a d'autres raison que la remise en cause des lois de Newton. Les anomalies du pendule de Foucault justement en relation avec l'attraction universelle permettent de comprendre la complexité de la mesure des mouvements de la terre.

Argument 4 :les anomalies de vitesse orbitale des étoiles dans les galaxies

Argument 5 les anomalies de vitesse orbitale dans les amas de galaxies sans faire appel a la matière noire.

La matière noire existe bien semble-t'il; d'ailleurs elle intervient pour une très grande proportion dans calcul des mouvements des astres dans les interactions galactiques, il serait présomptueux et même suicidaire pour un théoricien candidat a une révolution fondamentale de l'ignorer.

 

Je n'ai pas lu l'ouvrage de Claude Poher, je n'ai pas l'intention de le lire , je laisse donc la porte ouverte a une mesinterpretation de ses propos mais dans l'etat actuel des informations délivrée par VSD, je maintient que cette theorie est bien top aguichante pour etre vraie. Le jour ou Claude Poher nous dira en quelques termes de physique simples comment sa théorie des universons permet de puiser l'énergie du vide sidéral pour faire avancer les vaisseaux Extraterrestre nous pourrons en connaissance de cause nous prononcer; pour le moment il n'est pas question sur ces bases très légères de la prendre au sérieux.

 

Trop de scientifiques renommés nous ont roulé dans la farine par le passé pour que nous faisions confiance a CP. RL Vallée promettait lui aussi dans les années 70 une théorie de physique fondamentale révolutionnaire qui tirerait l'énergie du vide interstellaire. N'ayant rien vu venir vous comprendrez qu'on soit méfiant!

Voici une partie des arguments donnés par Claude Poher dans VSD http://perso.wanadoo.fr/casar/POHER.GIF


Les images paranormales posent problème aux scientifiques

 

- 1)Le saint suaire est une image "imprimée" sur du tissus par un procédé inconnu de la science. Il ne contient n'a pas de pigments

Extrait d'un courrier envoyé a CASAR par un professeur d'université : "La longue étude du Pr Marie-Claire van Oosterwyck-Gastuche, Agrégée de l'Enseignement Supérieur, spécialiste internationale en chimie des sols et radiocarbone, première femme membre de l'Académie Royale des Sciences de Belgique, intitulée "Le Radiocarbone face au Linceul de Turin : Journal d'une recherche", Ed., F.-X. de Guibert, Paris, 1999, 350 pages. Cet ouvrage qui représente neuf années de recherche sur ce sujet requiert des connaissances en statistique précise. Le secrétaire général pour les applications auprès de l'Académie (Française) des Sciences (Institut de France), Pierre Perrier, a écrit à l'auteur (je possède un double de ce courrier sur papier à en-tête de l'Institut, que j'ai cité dans une étude que j'ai publié dans un volume collectif) que son ouvrage, excellent, contraignait les tenants du radiocarbonne à se montrer concilliant, et à revoir les critères et règles d'étalonnage de leur méthode, et qu'il n'était dès lors plus possible de considérer comme valable cette soit disant datation. "

- 2)Les objets comme la TELMA (icône peinte de la vierge) de la basilique de Guadaloupe pose des problèmes insurmontables aux scientifiques. (Il faut écouter attentivement l'émission de Marc Menant sur Europe N1 du 14/09/02 , le père Brune qui vient de sortir un ouvrage sur ce miracle de Guadaloupe expose bien le problème avec d'autres spécialistes ). Le mystère du Saint Suaire lui aussi n'est toujours pas clarifié en ce qui concerne la façon dont l'empreinte a été faite sur le lin (comme pour la TELMA).Se moquer comme le font les zeteticiens c'est facile mais répondre a des questions précises quand il y a preuves physiques à l'appui serait plus intelligent

- 3)Les visages poltergeist apparus dans un sol cimenté d'Espagne (voir M118.htm http://perso.wanadoo.fr/casar/M118.htm émission Europe 1 du 1611/03 sur JCP)

 En Espagne à BELVES chez Maria Pereira un visage est apparu sur le sol cimenté de sa maison. Des photos ont été prises, Hans Bender s'y est rendu pour enquêter. Le premier visage a été effacé par le fils mais quelques heures après un second visage est apparu. Des recherches poussées ont été faites et malgré le plastique transparent posé au sol, ils voyaient ce visage se former et se transformer. D'autres visages se sont profilés autour des autres. Des photos ont été prises. Des analyses ont été faites par des scientifiques du centre de biophysique de Bello Horizonte (Brésil). Le professeur Rodriguez ne décela aucune présence de pigmentation ou de nitrate d'argent mais celle d'une oxydation qui provenait de l'intérieur du béton qui constituait le sol. La nature poltergeist du phénomène (lié a Mme Pereira) n'a laissé aucun doute aux enquêteurs.

 -4) Marc MENANT( M118.htm ): "Alors, on verra tout à l'heure les expériences (*) qui vous ont été données et là, on nest plus dans l'histoire mais dans le contemporain pur et dur. On pourrait même évoquer dans cette émission les cas de stigmatisés ; il paraît qu'il y en a plus de 70 actuellement sur la planète. Egalement, certains phénomènes inexplicables du côté des orthodoxes, il semblerait bien qu'il y ait quelques icônes qui alors bon, mais avec toujours pour les uns et les autres, une tentative d'explication qui fasse qu'on puisse se gausser à la fin de l'observation.

(*) Marc Menant parle des phénomènes physiques vécus par Michel Carmassi chez Pantel


REVUE DE PRESSE

 

Europe N1 Emission de marc MENANT du 24 novembre 2003 avec Eric PIGANI A L'occasion de la réédition de son ouvrage "CHANNELS" aux presses du Châtelet

Une enquête intéressante (avec témoignages ) concernant YAN BORTS médium canadien qui dans les années 80 avait des capacités de guérison identiques a celles de Edgar CAYCE .

------------------------------------------

La température très élevée don parle Hervé POIRIER est en réalité une température très basse, tellement basse qu'aucun laboratoire n'a encore jamais pu atteindre.Ceci en dit long sur les idées preconçues qui sont bien ancrées dans le peuple non averti. Pour un journaliste comme Hervé Poirier, c'est plutôt malvenu

 

Page 18 de "SCIENCE ET VIE" N1021 Octobre 2002

 

 


COURRIERS DIVERS


----- Original Message ----- From: francis.gatti To: bernard BIDAULT ; Francis GATTI Sent: Monday, November 10, 2003 10:28 AM Subject: JCP sur Europe N1
Bonjour a tous,
Je vous transmet une information importante que nous communique mon ami Bernard Bidault. L'affaire Jean-Claude Pantel va peut être commencer a "intriguer" les milieux intellectuels de ce pays. Sur les conseils de Jimmy Guieu, j'ai travaillé sur le dossier Pantel depuis des années avec le souci constant de faire la jonction entre ces phénomènes et la science officielle. Je pense avoir tracé la voie qui mènera un jour prochain a l'explication scientifique des effets poltergeists du dossier Pantel. Ce sera deja un grand pas en avant de fait pour la connaissance universelle et pour que les sceptiques ringards qui dénigrent Jean-Claude sans retenue se trouvent enfin muselés. Ma tâche s'arrêtera là étant donné qu'un journaliste comme Marc Menant ne pourra qu'encourager si ce n'est pas susciter les états généraux du paranormal qui sont pour le moment les seuls a permettre une ouverture sur la recherche officielle. Ceci n'empêche pas que les éléments contenus dans les messages transmis a JCP sont extrêmement importants et qu'ils méritent une étude poussée par des gens plus qualifiés que moi.
Je pense qu'il faut bien distinguer la partie du dossier exploitable actuellement par les physiciens de la mécanique *** quantique de la partie concernant le contenu des messages dont la portée hautement philosophique contient des conseils judicieux pour l'humanité et des connaissances supérieures qui dépassent de loin l'entendement humain. Ceci nous oblige apprendre très au sérieux ce que disent ces entités qui n'ont rien de commun avec les discours spirites classiques.
*** je suis l'initiateur de cette partie exploitable ; le dépôts légal officiel de la petite "Microscope" a la bibliothèque nationale en fait foi. Il n'y a pas deux moyens d'expliquer le processus de genèse des phénomènes physique liés a JCP .J'attends avec une certaine impatience et avec sérénité la sentence des physiciens du CNRS spécialisés en MQ (et personne d'autre) qui auront le devoir de prendre JC Pantel au sérieux et par conséquent de juger mes travaux ainsi que les équations de Philippe VIOLA. ,travaux mathématiques de haut niveau qui ont été publiés..
--------------------------------
Message de Bernard Bidault du 9/11/03
Cher Francis
Jean Claude Pantel sera à Paris mardi soir sur la radio " Ici et Maintenant " que l'on peut écouter en direct sur le Net de 23h20 à 4 h du matin J'y participerai par téléphone
Dimanche 16 novembre il fera l'émission en direct de Marc Menant sur Europe 1 de 15h à 17 h Sera ^présent dans le studio mon ami physicien Elchim N'ayant pu aller à Paris, Marc Menant m'appellera au téléphone si le temps d'antenne le permet
Mardi et mercredi dernier il a passé deux jours chez Jean Claude. Je ne sais pas s'il osera parler de l'aventure poltergeist qui lui est arrivée dans sa voiture?
Avec de la patience... ça bouge
Amitiés Bernard

 


----- Original Message ----- From: Sedoac@aol.com To: francis.gatti@wanadoo.fr Sent: Wednesday, November 05, 2003 10:24 AM Subject: Re: Demande d'autorisation de publier votre page

Cher Francis GATTI,
J'ai lu avec intérêt vos pages et notamment le Microscope n117 que vous m'avez indiqué. Cette "cassure" dans le temps rejoint à plus d'un titre ce à quoi j'ai abouti dans un domaine tout autre que la physique mais dont les convergences sont étonnantes.

je vous autorise à reproduire dans votre site pour les états généraux du paranormal "la page rectoversée" n19.Texte extrait du livre "Rectoversion et Physique Quantique" (Michel De Caso, ADAP, 2003)
http://www.rectoversion.com/contact_lapage19.htm,
le site http://www.rectoversion.com site officiel de la Rectoversion.

Bonne continuation.
Cordialement
Michel DE CASO

 


Retour à la page d'accueil du site CASAR :index.htm

Accueil EGP.htm

Les diverses catégories de  PARTICIPANTS.htm Fonctionnent les EGP : FONCTIONNEMENT.htm

Règlement : REGLEMENT.htm Les témoignages paranormaux : TEMOIG.htm TEMOIG3.htm TEMOIG4.htm TEMOIG5.htm TEMOIG6.htm TEMOIGSTOCK1.htm TEMOIGSTOCK2.htm TEMOIGSTOCK3.htm

Pétitionnaires : PETITION.htm Lettre aux ADHERENTS.htm

Les témoignages de sourcellerie :TEMOIG2.htm