Mes cinq dossiers concernant la Sécurité Routière

TITUS.htm Super TITUS.htm M101.htm M109bis.htm SR2010.htm


Microscope N111bis

Rédaction Francis GATTI

Dépôt légal ISSN 0766-1932 prévu pour le 1 Mars 2003


Réponses aux réactions (associatives) sur la boite noire :FILROUTE.htm

Les anti-vitesse dans le collimateur des "turbulents" :FILROUTE2.htm

L'association "ZEN et COURTOIS" de Besançon prône comme nous la vraie tolérance ZERO :ZENCOUT.htm


Ne nous trompons pas de cible en donnant aux contrevenants des moyens infaillibles pour contourner la loi L'exemple suédois pour l'antidémarrage antialcool doit nous servir de leçon pour situer l'énorme intérêt d'une boite noire "intelligente" qui ne poserait comparativement aucun problème au pouvoir politique pour proposer au printemps aux députés une loi limpide et efficace

 

Dossier très important en cours :  EAD.htm

http://perso.wanadoo.fr/casar/EAD.htm

 Les infrastructures en cause ont bon dos !

 

Un jeune se tue le soir du réveillon. Les infrastructures ont bon dos.

MEGANE.GIF MEG.JPG

http://perso.wanadoo.fr/casar/MEGANE.GIF

http://perso.wanadoo.fr/casar/MEG.JPG

 

Cette accident est arrivé dans une courbe qui vient d'être refaite il y a peu de temps a coup des gros investissements du conseil régional parce que cet endroit avait été jugé dangereux. Les travaux avaient pour objectif des creuser dans la butte afin de redresser la trajectoire des véhicules qui les abordaient trop vite. Les limitations n'étant pas souvent respectées a cet endroit. Ceci a eu pour conséquence de rassurer les habitués sur le fait qu'a présent , étant donné la plus grande largeur et la courbe plus confortable on se croit autorisé a rouler encore plus vite qu'avant. Voilà le résultat demander aux responsables de l'état de pousser les montagnes , de couper les arbres et je ne sais quoi de fou sous prétexte que le véhicule doit avoir le champ libre a tout prix , qu'il a tous les droits de dépassement puisque les contrôles de vitesse sur ce genre de route son inexistant 95 % du temps. l en est de même pour les grosses cylindrées dont les propriétaires vous assurent qu'ils sont en sécurité parfaite ; ils exigent le droit aux grandes vitesses parce que même 'accident ils auront la vie sauve grâce aux sécurités actives et passives. Il oublient de parler des cyclistes qu'ils vont tuer ou des petites voitures (peu nerveuses) qui sortent tranquillement d'un stop( en ayant marqué l'arrêt).Ce fut le cas de deux religieuses qui se sont faites écrabouillées il y a quelques années au sortir d'un stop dans une 2 cv .Les morts ont toujours tort: ha! ces femmes de Dieu, quelles imprudentes ! , elles ont dû endosser la responsabilité de l'accident mais en y regardant de près on s'aperçoit que la vérité sur la vitesse très excessive du véhicule étant sur la voie prioritaire n'est jamais prise en compte. Accuser les morts est plus simple surtout quand le conducteur de la grosse cylindrée est une personnalité au bras long. Ce petit jeune qui s'est écrasé sur un camion il y a quelques jours est peut-être un ami a moi car il habite un petit village autour d' Argenton. Les résultats des tests ADN le diront .Ce sont nous les adultes, les seuls responsables de la mort de nos enfants car nous n'avons pas su prévoir les mesures efficace leur interdisant ce genre d'exaction. Seule une menace lourde de punition immédiate sur l'ensembles des infractions commise pendant l'heure qui précède soir peut dissuader. Additionner les fautes en les enregistrant dans une boite noire a la disposition de la gendarmerie ne laisse pas indiffèrent le jeune permis. Ce jeune, quel était l'âge de son permis?

____________________

Réponse à Hervé Dizy conseiller municipal de Roncq

Extrait de votre message du6/01/03

"Un ami garagiste à qui je parlais de la boîte noire m'a appris qu'elle existait presque de fait sur de nombreux véhicules puisque les voitures récentes possèdent des calculateurs qui enregistrent déjà les paramètres qui nous intéressent (vitesse, temps de conduite). Les calculateurs sont connectés aux composants qui régulent l'alimentation du moteur"

Les autorités de la sécurité routiere n'ont pas conscience que la mise en exploitation d'une boite noire utilisant un calculateur de bord existant reporterait aux calanques grecques une mesure qui selon moi se veut tres efficace pour calmer l'impétuosité des jeunes conducteurs sur les routes secondaires.

Monsieur DIZY comme beaucoup de donneurs de conseils vous pensez rendre service a la communauté en preconisant l'utilisation de le calculateur de bord qui n'existe que sur une partie des vehicules.Il ne serait efficace que si sa generalisation etait possible car seule la menace du contrôle apres coup est efficace .Vous condamnez sans le savoir environ mille personnes par ans a une mort certaine pendant les dix ans qui seraient necessaires a la generalisation du contrôle des informations contenues dans l'ordinateur de bord .Regardez bien cette photo : BUXA1.JPG http://perso.wanadoo.fr/casar/BUXA1.JPG dans l'amas de tôle ou s'affairent pompiers et samu il y a un gosse de 20 ans qui n'a rien demandé a personne (ce pourrait etre le votre) , il ne conduidait pas a l'heure qu'il st il est probablement mort.. Sa mere et allongée dans un Bodybaag sur le bas coté .Elle est morte mais elle conduisait selon moi normalement dans sa petite Clio elle revenait peut etre de la messe. Je connais bien cet endroit de la mort annoncée pour avoir utilisé vcette toute pendant des années.Le mur a été defoncé des dizaines de fois. Pensez vous vraiment que ce soit normal et que pour regler le probleme il faudra attendre encore une quinzaine d'années.10.000 victimes potentielles dont vouss vous souciez pas je pense.Ou alors dites nous ce qu'il faut faire tout de suite?

Voici les faits : BUXA.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/BUXA.GIF

 


 

Editorial

 

- Créer une police de la route au moment où l'état cherche a diminuer le nombre des fonctionnaires serait paradoxal; c'est la raison pour laquelle la loi Pons ( M101.htm )est tombée aux oubliettes.

- La mise en place de moyens de contrôles à sanction automatique (radars fixes et autres) comme le prévoyait le projet TITUS en 1990 ( TITUS.htm ) n'est plus une option sérieuse si on recherche des résultats rapides . Les délais de mise en place seraient trop longs et le coût serait exorbitant pour couvrir l'ensemble du territoire (les routes nationales et départementales étant beaucoup plus "tueuses que les autoroutes . Il y a nécessité absolue de compléter le dispositif par la menace d'une sanctions lourde en cas d'exagération de non respect des vitesses : cette sanction se présente sous la forme d'une boite noire ayant une heure de mémoire adaptable sur tous les véhicules facilement et spécialement étudiée pour son inviolabilité. Une boite de ce type adaptée a ces conditions d'utilisation n'existe pas sur le marché actuellement .

- Les contraintes sur les conducteurs relativement sérieux sous prétexte de neutraliser les fous du volant est inacceptable il faut utiliser des moyens ciblés sur les infectants.

- Les tergiversations du pouvoir transparaissent au vu du résumé des réponses officielles à mes courriers ci-dessous.

- L'exposé de Jean-Pierre Rafarin lors des états généraux de la SR le 19/12/02 est la copie conforme des recommandations faites par la LNCHR (Ligue Nationale Contre l'Hécatombe Routière) au travers des déclarations de son président Francis Gatti il y a dix ans

Avis sur la boite noire de Mme Lagarosse présidente de la fédération nationale des victimes de la route : Micro 05.mp2


Lettre ci-dessus plus lisible ROB.JPG

 


Francis Gatti -10, route de Châteauroux- 36200 Argenton sur Creuse

 TEL: 02 54 01 56 69 et 02 54 24 37 99

Argenton le 25/12/02

 

Monsieur le ministre des transports

 

Sachant a l'avance de ce qu'il pourrait advenir d'une évaluation de mes suggestions par vos services, je tiens à vous donner quelques précisions:

Seule la boite noire comportant une mémoire de grande capacité (une heure environ) enregistrant la vitesse du véhicule est concernée par mon intervention auprès de vos services

 

Les explications sont mon site internet :

http://perso.wanadoo.fr/casar/M111bis.htm

http://perso.wanadoo.fr/casar/M109bis.htm

 

 Cette boite noire ne concernerait dans un premier temps que les infractants a la vitesse (une simple amende ou une condamnation par un tribunal pourraient suffire pour imposer de manière automatique la boite noire homologuée.(****)

Cette obligation d'installer une boite se ferait automatiquement partir d'un seuil de dépassement de vitesse fixé par le ministère des transports .

Ce seuil modulable en fonction de l'évolution du bilan annuel de l'hécatombe maîtriserait le nombre des boites noires du parc en ciblant la contrainte sur les conducteurs se signalant comme irrespectueux des vitesses . A l'instar de des contrôles d'alcoolémie pour la conduite en état d'ivresse , il pourrait exister dans l'avenir pour la vitesse un seuil de tolérance officiel au delà duquel tout citoyens serait dans l'obligation d'installer à ses frais la boite noire homologuée destinée au contrôle du comportement.

 

(****) Les frais d'achat et d'installation de la boite noire seront a la charge du contrevenant

-------------------------------------------

Contrairement a ce que vous semblez dire, je ne demande pas d'évaluation sur le projet TITUS concernant des bornes fixes a des fins contrôle avec sanction automatique . Ce système garde tout son intérêt mais il semble que le dispositif envisagé soit élaboré dans le sens de ce que je préconisais ;je n'ai rien a redire a ce sujet, mis à part le fait que son utilisation dans votre dispositif ne concerne que les autoroutes .Ceci se comprend pour des raisons budgétaires mais j'avais prévu il y a dix ans l'utilisation de boîtiers leurres qui n'étaient garnis en matériel électronique qu'épisodiquement. Cette idée pourrait palier au manque de matériel de contrôle. Il serait beaucoup plus efficace de placer sur le bord des routes des boîtiers radar non garnis que des silhouettes de gendarmes en carton. Les habitués savent vite ,une fois pour toute que ces silhouettes épouvantail ne font pas de répression alors que le boîtier radar peut a tout moment être opérationnel ; vide ou plein ce boîtier reste efficace.

 Statistiquement les autoroutes sont beaucoup moins "tueuses" que les routes nationales c'est pourquoi il est impératif de compléter le dispositif par une boite noire peu coûteuse pour l'état mais bien adaptée pour la surveillance des nationales et des départementales qui sont laissées a l'abandon(surtout de nuit) par les services de police et de gendarmerie.

La boite à mémoires que je propose mérite toute votre attention car une erreur d'évaluation concernant sa conception et ses fonctions pourrait décider de l'échec de l'ensemble du dispositif anti-chauffards mobilisant actuellement l'ensemble du gouvernement .

La proposition visant a équiper le parc automobile de l'état de boites noires sera une opportunité pour faire des statistiques concernant le changement des comportements. Il est impératif de réfléchir a une boite dont l'efficacité sera maximum.( Ce matériel n'existe pas sur le marché actuellement a ma connaissance) .

 

Cette boite doit avoir impérativement quatre caractéristiques:

 

- 1) la boite doit être adaptable facilement sur tout les véhicules

- 2) facilité de mise en uvre pour les agents chargés des contrôles

- 3) temps de mémorisation entre une demie heure et une heure

- 4) inviolabilité maximum du dispositif

 

En janvier 2001 j'ai envoyé au Président de la République un exemplaire de mon ouvrage "Sécurité routière an 2000 ou les versets sataniques de la route" accompagné d'un rapport sévère ne mâchant pas mes mots au sujet du cuisant échec de votre prédécesseur sur les bilans honteux et inacceptables de l'hécatombe routière. Mon écrit faisant l'historique d'un comportement des citoyens indigne d'une société civilisées ; ceci durant quinze années ainsi que mes tergiversations avec les services de la SR qui n'avaient que la fatalité a m'opposer ainsi que les sacro-saintes libertés individuelles.

Dés vos prises de fonction, j'ai envoyé un exemplaire de cet ouvrage (420 pages ) qui vous était destiné mais Nicole Martin responsable du service des interventions du cabinet du premier ministre n'a pas trouvé bon de vous le transmettre. (il m'a été retourné?voir lettre N2)

Une boite noire mal conçue pourrait décider de l'échec de l'ensemble du dispositif anti-chauffards , c'est surtout par le fait que cette boîte ne doit pas être un gadget qui fait rire le monde entier a cause de la facilité avec laquelle n'importe qui pourrait tricher en trafiquant le dispositif. Les chronotachygraphes a disque papier sont facile à "trafiquer" et on voit les résultats dans le pourcentage des morts où des Poids lourds (*) sont impliqués .L'exemple d'une entreprise de transport ayant imposé le 80 KMH a ses chauffeurs qui se partages les bénéfices réalises grâce à l'absence d'accidents (depuis cinq ans) devrait faire réfléchir les pouvoirs publiques sur l'importance d'imposer AUSSI aux conducteurs des véhicules particulier le respect stricte des limites en précisant avec force au travers des médias les "règles strictes du jeu" (au besoin dans des spots (**) publicitaires).Rouler un peu moins vite se traduisant aussitôt par d'énormes économies en vies humaines. Le "Pas vu pas pris" ne devra plus être possible ; c'est ce principe assurant l'égalité dans la sanction qui seul pourra changer les mentalités car le français est sensibles au principe d'équité en cas d'infraction. Les radars fixes avec sanctions informatisées automatiques tout comme l'informatisation du traitement des infractions relevées par  jumelles laser préconisée par Nicolas Sarkosy vont dans le sens du principe d'égalité devant la loi .Nous sommes donc sur la bonne voie. Le seul problème qui se pose étant le délai nécessaires a la mise en place de ce nouveau dispositif. Chaque année de perdue se chiffrant en milliers de morts et dizaines de milliers de français gravement handicapés. Le coût des dommages physiques et matériels étant largement plus élevé que le coût des matériels de contrôle électroniques nécessaires (si celui-ci est adapté).

Le professeur Got s'est exprimé le 22/12/02 sur la cinquième chaîne , il était le seul a dire que vous avez les moyens de réussir seulement c'est le manque des moyens financiers qui représente le principal obstacle. Got a fait remarquer a juste raison que les tolérances actuelles très larges du dépassement de la vitesse autorisée sont pour beaucoup dans le laxisme généralisé qui sévit actuellement. Il en était tout autrement il y a trente ans

La boite noire que je propose est la seule vraiment équitable que le conducteur raisonnable peut accepter sans rechigner. Sa supériorité réside dans le fait qu'elle ne juge pas le comportement du conducteur sur une seule infraction mais sur un ensemble d'infractions commises dans l'heure qui précède l'interception du véhicule.

Si deux véhicules sont interceptés en infraction à la même vitesse , il est complètement injuste d'infliger la même amende alors que les courbes mémorisant la conduite, (donc le comportement) montreraient que le premier respecte toujours la vitesse autorisée et que le second jamais. La justice sur la route monsieur le ministre c'est de se donner les moyens de sanctionner beaucoup plus fort les gens dangereux. Il n'y a pour le moment aucun autre moyens que la mémorisation embarquée pour avoir des résultats a court terme et a moindre coût.

Il ne faut pas confondre l'utilisateur volontaire de la boite noire qui en accepte le principe et qui règle son comportement en conséquence ,sachant qu'il peut être contrôlé a tout moment (et pourra ainsi prouver sa bonne foi) avec l'utilisateur récalcitrant (dont la boite noire a été imposée par voie de justice) qui cherchera tous les moyens pour tricher. Les spécialistes du ministère qui ont a décider du type de boite noire envisagées pour le parc automobile de l'état doivent avoir en tête que cette boite sera aussi à utiliser pour contrôler les récalcitrants qui se sont désignés eux-mêmes par des exactions.

Ils doivent avoir a l'esprit que des gens disposant de gros moyens techniques pour tricher (en brouillant les informations mémorisées dans la boite) Il faut admettre que les contrôles par radars automatiques pourront recouper les informations contenues dans la boite noire , ceci donnera de plus en plus de fil a retordre aux tricheurs.

En définitive, l'inviolabilité de la boite est indispensable pour arriver a faire comprendre aux français qu'ils n'ont plus aucun moyen de tricher. La seule alternative qu'il leur reste étant de rentrer dans le rang. Cette boite noire a aussi l'énorme avantage de prouver en cas d'accident (surtout en ville) que le comportement d'un conducteur était fortement "accidentiogène"

Je tiens a souligner encore l'importance du point N1 (la boîte doit être adaptable facilement sur tout les véhicule) étant donné que les automobiles constituant le parc français sont loin d'être toutes équipées d'ordinateurs de bord. Le seule fait de ne pas prendre en considération ce point N1 reporterait l'acquisition de résultats probants (significatifs) a court terme.

Il est évident que des boites noires intégrées a l'ordinateur de bord pourront être homologuées sur les véhicules équipes d'un ordinateur de bord approprié; ceci afin d'éviter des frais inutiles d'achat d'une boîte lorsque le propriétaire se voit condamné à l'installer par contrainte de justice

La politique du gouvernement actuel ne semble pas orientée sur des résultats a long termes étant donné l'urgence il y aurait ici un paradoxe. C'est la raison pour laquelle je mets en garde les autorités responsables de la SR. Les matériels sophistiqués "de science fiction" utilisant les satellites et autres ne sont pas d'actualité soyons réalistes et cessons de rêver a une société utilisant des véhicules hyper-equipés en radar de contrôle et autres .Revenons sur terre et prenons en compte le parc automobile tel qu'il est. Les médias nous font des gorges chaudes avec des solutions miracles en parlant de véhicules de haut de gamme qui ne concerne pas le français moyen alors cessons de nous raconter des histoires. Il y a urgence et ces dispositifs sophistiqués ne donneront des résultats que dans 20 ans mais pas avant. Combien de victimes inutiles en attendant.

Il faut "taper fort" disent les responsables et les associations de sécurité routière mais avant de dire cela il faudrait s'en donner les moyens.

Cette boite noire est actuellement la seule et unique planche de salut afin de donner un profil cohérent a une politique anti-chauffards qui se voudrait efficace.

 

Ceci dans la mesure ou les frais de conception incombent a l'état car j'ai déjà trop donné. Mes recherches faites bénévolement depuis une quinzaine d'années m'ont coûté 15.000 euros, achat de photocopieur ,achat de matériel informatique au prix fort et qui était a remplacer tous les six mois a l'époque, achat de matériel pour la fabrication de prototypes de boite noire , ceinture de sécurité automatique, frais de fonctionnement etc. Ceci sur mes deniers personnels sans aucune récupération ni déduction d'impôts.( A l'époque comble de malchance contrairement a maintenant, la loi de finance ne le permettait pas la déductions de ce type de dépense ).

Les services techniques du ministère devrait selon moi participer a ce projet .

(*).Loin de nous l'idée de prendre les conducteurs de poids lourds pour des sauvages qui ne respecteraient jamais le code de la route. Effectivement beaucoup de poids lourds étrangers profitent du laxisme français au maximum et il faudra adapter notre stratégie de répression vis a vis des véhicules étrangers .Beaucoup d'accidents sont liés à des conducteurs de voitures particulières se faufilent entre les poids lourds en ignorant complètement les contraintes cyniques liées a l'énorme masse en mouvement que représente un camion. Il y aurait là aussi nécessité de former les jeunes conducteurs lors du permis et même en amont par des cours de civisme a l'école primaire.

 (**) Il faut impérativement annoncer la couleur et ne pas admettre les dépassements de la limite de tolérance OFFICIEL sinon c'est tolérer de transgresser la tolérance , ce qui devient vite du laxisme.. Si la tolérance est de 10 KMH en ville, un conducteur pris a 69 km/h est en règle mais a 71 km/h il sera sanctionné. La rigueur est nécessaire a ce niveau afin de faire entrer dans les mentalités qu'il vaut mieux être a 50 qu'a 70 .Les gens sérieux ne prennent pas de risque. Les conducteurs pressés qui ne connaissent pas la conduite apaisée auront alors a prendre leurs responsabilités Le spot pourrait prendre la forme d'un conducteur qui joue a la roulette russe : "Ne jouez pas avec le feu , a 50 km/h ou 55 en ville vous ne risquez rien ! A 69 km/h vous ne risquez rien non plus!" Mais dans ce cas, faites bien étalonner votre compteur, soyez très vigilant ,il vous faudra rester IMPERATIVEMENT sous la barre du 70 km/h, c'est un sport dangereux à 71 km/h vous risquez d'être sanctionné.

 


Vous trouverez ci-dessous un aperçu de mes échanges de courrier avec les services de l'état qui en disent long sur la spirale infernale dans laquelle je m'étais fourré et de laquelle je ne serais jamais sorti sans la perspicacité du députe de l'Isère Didier MIGAUD qui a eu l'heureuse idée de me recommander a vous.

Résumé de la situation au 22/12/02

 

- Lettre N1 Réponse du Président de la république  PRECHIR.GIF par le chef adjoint de cabinet Gérard Marchand :

"Monsieur le président de la république m'a confié le soin de vous remercier"

- Lettre N2 Réponses du Premier ministre RAFARIN.GIF par Nicole Martin service interventions (originaux en retour) :

"j'adresse votre courrier au Ministre des transports Gilles de Robien"

- Lettre N3 Réponse1 du ministre des transports ROBIEN.GIF par le chef de cabinet Jean-Pierre Bugeau

"Je transmet votre courrier a Isabelle Massin déléguée interministérielle à la sécurité routière"

- Lettre N4 Réponse 2 du ministre des transports : Robien2.gif faite par le ministre en personne au député de l'Isère:

"J'ai demandé à mes services un examen attentif des propositions de Monsieur Gatti concernant l'installation de boites noires sur les véhicules automobiles et sur les radars fixes au bord des routes "

- Lettre N5 Réponse du ministre de l'intérieur SARKO.GIF par le chef adjoint de cabinet Philippe Chopin :

"Le ministre m'a chargé de transmettre vos suggestions à Monsieur le directeur général de la police nationale"

- Lettre N6 Réponse de la ministre de la défense A-MARIE.GIF par Xavier de Furst chef du cabinet civil:

" Je tiens a vous remercier pour vos suggestions et pour votre participation aux réflexions en cours sur ce dossier"

- Lettre N7 Réponse de la déléguée interministérielle à la SR Isabelle MASSIN sous Jean-Claude RAFARIN: RAFAR.GIF par le directeur de cabinet Bernard Fiolet:

"Si vous souhaitez vous engager au profit de cette cause, je vous encourage à vous rapprocher des associations de sécurité routière de votre région"

- Lettre N8 réponse de la ministre de l'écologie BACHEL.GIF par Nathalie Lecomte chef du bureau du cabinet:

"Madame la ministre a pris bonne note de vos de vos remarques"

Cabinet de l'ancien premier ministre Lionel Jospin:

- Lettre N9 REPONSE 1 le 23 OCTOBRE 97: CLOITRE2.GIF le chef du service des interventions Philippe Cloitre

"Le chef de gouvernement m'a chargé de rappeler votre projet a Monsieur Jean-Claude Gayssot afin qu'il fasse l'objet d'un examen approprié; vous serez directement informé de la suite de votre demarche"

- Lettre N 10 REPONSE 2 le 24 NOVEMBRE 2000:  CLOITRE.GIF le chef du service des interventions Philippe Cloitre

"J'ai transmis votre demande e collaboration a Monsieur Jean-Claude Gayssot"

- Lettre N 11 Réponse du Ministre des transports de l'époque: GAYSSOT.GIF par Geneviève Richard chef adjointe de cabinet:

"J'adresse votre courrier à ISABELLE MASSIN"

- Lettre N 12 Réponse de la déléguée interministérielle Isabelle MASSIN en personne (20 sep 2001 sous le gouvernement Jospin): MASSIN.GIF :

"Vous avez fait acte de candidature a titre personnel pour siéger au CNSR; le nombre restreint de membres appelés a siéger ne nous a pas permis de retenir votre candidature"

 

--------------------------

REMERCIEMENTS

Didier MIGAUD Député de l'Isère , Maire de Seyssins 18 octobre 02 : MIGAUD1.GIF et 4 décembre 02: MIGAUD.GIF

"J'ai bien pris connaissance de votre e-mail relatif a la sécurité routière. Soyez assuré que sa lecture a retenu toute mon attention"

Joël SARLOT Député de la Vendée (proposition de loi jeunes conducteurs) e-mail du 04/10/02

"Je vous remercie des propos que vous avez tenus concernant la réflexion que j'ai engagée au sujet de l'amélioration de la Sécurité Routière. Bien entendu, je suis tout disposé à vous transmettre le dossier de présentation à la Presse daté du 20 septembre 2002 ( SARLOT.htm ); et n'hésitez surtout pas à me transmettre vos remarques et suggestions. "

Alain FERRY Député du Bas-Rhin Maire de Wisches-Hersbach le 10/10/02:

"J'ai bien reçu votre courrier électronique et je tenais à vous remercier. Je tenais à vous adresser l'intervention que j'ai prononcée ce mardi dernier à l'Assemblée Nationale lors de la discussion de la proposition de loi à la conduite au volant sous l'emprise de drogue."

 


Retour aux différents dossiers de la SR

TITUS.htm Super TITUS.htm M101.htm M109bis.htm SR2010.htm