Retour à la page d'accueil du site  :index.htm


 

MICROSCOPE N°109

Dépôt légal novembre 2002

 Version définitive


Sommaire

- Communication a l'académie texte complet définitif: commKATl.htm

- J'accuse! les zeteticiens de manquement déontologique; Broch

- J'accuse ! les médias publics et privés de se moquer de l'intérêt général : tf1

- Complément de la communication à l'académie des sciences: communication

- Affaire Pantel ;témoignage difficilement contestable : VIALTEM.GIF

- Le retour des médiums a effets physiques ? (Un gros doute) : Didier vancauvelart

- Complément sur les voix paranormales

- Ministre CNRS AFIS CIRET tf1 IMI Lignon

- courriers divers et revue de presse

- Pollion :VSD octobre 2002 : l'esbroufe sur la MHD continue. Retour sur l'affaire UMMO


Page de couverture

Polémique normal paranormal

L'épilogue des palabres est proche

les preuves paranormales existent et les explications formulées clairement pour la communauté scientifique aussi : commKATl.htm

 


4° de couverture

J'accuse!

Henry BROCH de manquements graves dans l'exercice de ses fonctions officielles au sein du cercle zetetique: Broch

 


EDITORIAL

 

Nous nous étions fait insulter par des sceptiques irresponsables FILZERO.htm FLOBEC.htm lorsque nous avions posé la question de la perte de masse dans la matière constituant les condensât BEC. Jean-Marc Levy LEBLOND avait été questionné et sa réponse était embarrassée sans être négative. Le discours des sceptique change a présent:: BULGAC.htm . Les calculs du mathématicien Aurel BULGAC (presse ) de l'université de Washington démontrent maintenant que de la matière à l'état liquide dont la masse est insignifiante*** doit pouvoir t exister au niveau des condensât BEC. Les atomes qui la composent ont une coordination particulière (de base impaire) . Il faut reconnaître que la BEC nous promet pas mal de surprises étant donné les voies de recherches innombrables qu'elle génère. Lentement mais sûrement les expérimentations actuelles en optoélectronique ouvrent de horizons inattendu en direction du paranormal. Si de la matière fluide sans poids apparent peut exister, nous sommes en concordance (inattendue) avec les matérialisations d'ectoplasmes qui ont tant été décriées depuis le début du siècle. Beaucoup de chercheurs réclament a juste raison une remise a plat de ces dossiers et leur prise en considération par la science officielle. Pourquoi dans ce cas admettre que des coordinations particulières d'atomes puissent générer de la matière ectoplasmique a masse presque nulle ; ce qui permettrait de prendre au sérieux quelques très rares médiums a effets physiques même si une majorité de faux médiums tricheurs portent la responsabilité d'avoir dévalorisé le dossier aux yeux de la science rationaliste .

*** 1000 milliards de fois plus légère que l'eau ; c'est dire sans poids apparent.

Les personnes "sensibles" au paranormal doivent impérativement prendre connaissance des recherches pseudo ou pro-universitaires http://gerp.free.fr/psychorragies qui sont en relation avec les travaux de CASAR. Sans adhérer a la totalité des suggestions (et thèses) de François FAVRE ; a comparer avec M103.htm au chapitre "La physique du 3°millenaire" Ce numéro 109 a pour objectif premier d'étudier nos rapports avec les services officiels de la recherche et les organismes et grands médias ayant en charge d'évaluer l'intérêt des recherches "sensibles" comme celles de CASAR.

Les enquêtes qui apporteront la fameuse preuves testimoniale dont les sceptiques nous rabattent les oreilles depuis des années ne sont pas tout a fait terminées. Nous anticipons donc ici notre victoire en prenant maintenant le temps de lâcher prise et de décompresser .

Nous considérons avoir atteint l'essentiel de nos objectifs car les enquetes.htm

en cours qui contiennent déjà toutes les informations nécessaires (nom des témoins directs , adresses et éléments utiles ) qui conduiront les chercheurs curieux aux résultats fantastiques qu'ils ne soupçonnent même pas. Laissez votre suspicion ; ici se trouvent les clefs du futur de notre physique. Cessez de dénigrer ce que vous ne connaissez pas et mettez vous au travail sur les pistes et les preuves que nous mettons gracieusement a votre disposition.

L'enquête N°1 concernant les Billes d'acier.htm avec le témoignage d'Alain Le Kern : ALK5.wav mériteraient le plus grand respect de la part de l'ensemble de la communauté scientifique mondiale ; nous constatons malheureusement que c'est aux persiflages les plus déplacés et insultant qu'il à droit.

L'enquête N°5 concernant les voix paranormales est aussi une réalité tangible vérifiable et la recherche en acoustique associée aux neurophysiciens devrait en tirer de grands enseignements.

Nous nous plaçons pour une fois en observateur vis a vis des gens qui habituellement nous observent avec leurs certitudes nébuleuses (en se moquant la plupart du temps).

Différentes techniques sont utilisées par les secrétariats (bien rodés a ce genre de chose: éconduire sans vexer) des différents organismes pour éluder les questions posées mais qui en réalité qui se traduisent par une fin de non recevoir déguisée. Une façon de vous envoyer sur les roses avec tact et politesse sans avoir à prendre en compte vos arguments et surtout sans avoir a rendre compte aux instances supérieures. En un mot le dialogue de sourds et la langue de bois régent en maître et le parapluie est ouvert en grand; en cas de problème on pourra toujours arguer que c'est un autre qui est responsable.

Nous avons une certaine expérience des relations publiques de ce type depuis 15ans (dialogue de sourds) car depuis des années nous nous étions entêté a croire que nous pouvions attirer l'attention "en haut lieu" sur le grand intérêt de l'étude du paranormal.

  L'épilogue des palabres sera pour dans quelques mois, les témoins et les preuves indiscutables qu'ils apportent devraient être disponibles avec l'arrivée de l'an neuf 2003 ("Microscope N°110 ) .Pour le moment, il y a pas mal de choses intéressantes a dire sur le comportement des humains intelligents et nous allons le faire.

En attendant ,en réponse a Yves Lignon (qui nous accusait sur un maling de nous masturber l'esprit avec l'affaire Pantel) et a l'ensemble de la communauté scientifique nous vous livrons en exclusivité l'interwiev d'Alain Le Kern témoin N°1 dans l'affaire des empreintes de billes d'acier poltergeist . Alain Le Kern travaille actuellement comme psychanalyste dans une grande administration.

Extrait de la conversation téléphonique du 4/09/02 au sujet de la photo des empreintes de billes dans du verre (248/199)

INTERWIEW d'Alain Le KERN témoin de choc

Gatti: "Monsieur Le Kern, votre témoignage est capitale, pouvez vous me confirmer les dires l'existence des cratères dans les vitres qui ont été faits par des billes d'acier et la forme de ceux-ci

ALK " Imaginez qu'avec un couteau pointu vous faites un cône dans du beurre, c'est exactement la forme des cratères qui étaient dans les vitres. Le cratère a la forme d'un cône très ouvert et sa surface interne du cône est parfaitement lisse, sans aucune aspérité ;aucune bavure en forme de cratère n'existe au bord des trous la surface de la vitre est sans bavures la surface ressemble a celle d'un morceau de gruyère où les trous sont net et sans bavures"

Gatti: " Donc la vitre n'est pas traversée?"

ALK: (catégorique) " Pas du tout! "

Gatti :" Elle n'est pas fissurée"

ALK: (catégorique) " Pas du tout! "

Gatti: "C'est comme la photo PH3.JPG de la page 248/186 ?"

ALK:" Exactement comme sur la photo !"

Gatti;" Donc la photo n'est pas un trucage ?"

ALK : " Vous plaisantez ! comment voulez vous que Jean-Claude Pantel ai pu monter un stratagème pareil!" 3Pourquoi perdez vous votre temps a essayer de convaincre des scientifiques dont les structures mentales ne sont adaptées pour cela ?.Je me permets de vous parler en temps que psychanalyste. Vous perdez votre temps, moi aussi j'ai essayé de les convaincre pendant des années. Non, non ne perdez pas votre temps et votre énergie avec des c…"

DEGONDAGE DE PORTE

Témoignage direct de Richard VIALLE avec adresse du témoin a des fins de vérification (pour Henri BROCH qui soupçonne forcement casar de mentir) : VIALTEM.GIF


Communication a l'académie (suite)

Résumé de la communication

- Les informations parasites provenant de l'environnement proche des particules empêchent tout système macroquantique de se recoherer. Certains humains particulièrement doués psychiquement (dans des circonstances particulières extrêmement rares) peuvent annihiler involontairement l'action de ce flot d'informations parasites. La recoherence devient alors possible pour des objets macroscopiques . La nature de cette action psychique semble être une radiation inconnue qui agit sur l'environnement du "médium". Ce champ (ou cette radiation en relation avec l'émotivité ou l'affectivité) intéresse la physique fondamentale ;le travail des parapsychologues sera d'élucider cette énigme.

- Dans l'environnement du "médium" un système clos similaire aux systèmes quantique microscopiques peut exister "accidentellement". Si le nombre des constituants primaires d'un objet est pair rien ne se passe; par contre lorsque ce nombre est impair, les fermions (négatifs) sont assimilés à des bosons (positifs) comme dans les condensats BEC .L'inversion brutale de la charge électrique des fermions provoque alors une déstructuration de la matière et l'objet disparaît en basculant sous son état ondulatoire .Une mega-onde contenant les milliards d'ondes de particules qui elles mêmes constituent les milliards de milliards d'atomes de l'objet prend naissance; ceci pour un temps très court. La réalité physique de l'environnement du "médium" se trouve bouleversée avec les conséquences étranges (ou paranormales) que cela implique .L'objet disparaît donc sans cesser d'exister pour autant .La nature reprend rapidement ses droits et la decoherence reprend quelques les milliardièmes de seconde après.

- Pour un observateur extérieur , des aberrations d'inertie , des aberrations de déplacement de matière et des aberrations thermiques se manifestent.

Ces aberrations créent un malentendu et des polémiques entre scientifiques , entre parapsychologues , entre scientifiques et parapsychologues, entre les scientifiques et le peuple qui témoigne de la réalité de ces faits. Bientôt ces aberrations seront explicitées et tout le monde aura a y gagner. La raison reprendra ses droits en donnant aux phénomènes poltergeist la dimension scientifique inestimable qu'ils auraient toujours dû avoir.

 

Annexe 4/7

 

Dans les expériences BEC (Bose Einstein Condensation) actuelles, au niveau du condensat, les très petits objets candidats à la re-cohérence doivent être assimilés dans le système à un ensemble constitué de bosons. Pour ce qui concerne la dé-cohérence macroscopique, les atomes constitués de fermions ne peuvent pas re-cohérer, pour une raison intuitive que nous allons exposer ici et qui demandera forcément confirmation par les mathématiques. Dans les affaires poltergeist, lorsque des conditions psychiques spécifiques sont réunies, certains objets de grande taille (comparativement au mésoscopique), c'est à dire de plusieurs kilos, sont mis en situation de subir cette re-cohérence. La théorie de Zeilinger, selon laquelle le nombre définit la quantité d'information, fonctionne ici. Ce nombre doit être impérativement pair afin que l'ensemble des atomes constituant l'objet soit perçu comme un ensemble de bosons dans le système.

La re-cohérence de la matière nous apparaît ici comme exceptionnelle mais possible. Pour terminer, nous dirons que la réciproque de tous les phénomènes physiques est possible. Si la dé-cohérence est naturelle, la re-cohérence sera l'exception qui confirme la règle. Dans ce cas, l'explication des disparitions d'objets poletergeist prend une tournure beaucoup plus acceptable pour le physicien averti. Tout se passe comme si un découplage lié au psychisme avait lieu ; ceci en contradiction totale avec la nature. Les ondes séparées apparaissent brutalement et se "tricotent" entre elles en un temps record et persistent dans cet état durant un certain temps.

Il faut revenir sur ce que dit Stephen HAWKING au sujet de la supersymétrie dans son ouvrage : " L'univers dans une coquille de noix " Editions Odile Jacob (octobre 2001) - ref casar N° 254/…1BIB.htm

Grâce à Stephen Hawking, la transposition des phénomènes quantiques microscopiques dans notre monde macroscopique est à présent clairement envisageable. On commence à discerner le processus susceptible de s'enclencher lors des disparitions spontanées d'objets poltergeist. De fantastiques éléments de preuves contenues dans le dossier des poltergeist (Dossier Pantel inclus) viennent conforter l'approche concordante autant que réaliste (mais extrêmement complexe) faite par Stephen Hawking qui explore avec concision la théorie de la sypersymétrie.

1°) Le boson de spin entier est de charge + alors que le fermion de spin 1/2 est de charge négative.

Hawking parle de supergravité. Il est nécessaire de faire très attention à ce que nous disons ici : la recohérence de la matière pour un objet macroscopique (prenons l'exemple d'un objet de plusieurs kilos) est possible. L'objet considéré se trouve brusquement "transposé" sous forme d'une énorme méga-onde. Si le nombre des constituants défini par ZELINGER est pair, les conditions sont réunies pour que l'objet poltergeit soit perçu dans le système "psycho-quantique" comme étant un énorme ensemble de bosons. C'est à cette seule condition que la recohérence peut avoir lieu, la prouesse étant que le "médium" a la capacité de faire entrer ou sortir une information dans le sous-système (exemple: la clef à griffe). En soutirant une seule information, le "médium" (qui s'ignore) "transpose" quantiquement un ensemble électriquement négatif en ensemble électriquement positif et c'est là le grand secret des manifestations poltergeit (définies sous le terme d'apport d'objets). L'objet isolé dans le système macroquantique se présente dans le systeme , pendant un court instant, comme une nuée de particules de charge + ; ceci dans une ambiance constituée de fermions de charge négative (les atomes représentent tous des charges négatives par la nature des électrons des couches extérieures). La re-cohérence résulte d'une puissante réaction entre charges électriques opposées qui annihile physiquement et provisoirement la matière pour en faire une onde de matière contenant, sous sa forme ondulatoire, l'ensemble des constituants de cet objet. Pantel (ou Duchemin dans l'affaire Hubert) ont des dispositions psychiques particulières, une faculté inconsciente de soutirer de l'information au sous-système constitué des particules constituant l'objet poltergeist (exemple : la clef à griffe de l'affaire Hubert). Tout se passe comme si l'objet constituant le sous-système se trouvait en situation de très basse énergie, l'agitation des particules étant à son minimum comme c'est le cas à la température proche de -273,15 degré C.

NB: Casar a en sa possession un morceau de la clef à griffe du garage HUBERT.htm et nous avons constaté que la trempe de l'acier forgé a disparue. Voir nos explications dans le dossier : RIOM.htm

Dans l'avenir, les laboratoires travaillant sur les BEC auront l'opportunité de "transmuter" (recohérer les atomes un court instant ) en méga-ondes des petits objets. Ils pourront alors vérifier que la trempe de l'acier ( et surtout sur le cuivre recuit) disparaît lors de l'opération. Ceci permettra aux scientifiques bornés de commencer à prendre au sérieux les capacités psychiques de certains êtres humains.

 2°) La force gravitationnelle est représentée dans le système par des bosons de charge électrique +. Il n'est donc pas étonnant que l'apparition de l'objet poltergeist, au moment de sa décoherence, soit accompagnée d'aberrations gravitationnelles. Nous sommes ici au cœur de la connexion en physique macroquantique et phénomènes poltergeist.

 Deux éléments confortent cette hypothèse :

a) Les chutes en douceur des objets poltergeist au moment de leur apparition spontanée et les trajectoires erratiques qu'ils suivent sont des constantes du dossier. Nous avons donc bien ici une connexion sans ambiguïté entre la science officielle (de pointe) et le paranormal tant décrié par Georges CHARPAK.

b) Les cratères dans les baies vitrées de l'affaire Pantel sont la résultante de mouvement gravitationnels anormaux des billes d'acier avec, en prime, une modification physique de la forme du verre au moment du choc qui laisse entrevoir la possible disparition d'une partie de la masse du verre. Nous nous expliquerons sur ce point ultérieurement. Mais il est remarquable ici que les bosons liés à la gravitation interfèrent pour générer des anomalies de disparition de matière. Avec l'affaire des cratères dans le verre, nous avons ici affaire à une décohérence dynamique, alors que les objets décohérés sont en mouvement. Ceci est riche d'enseignement et c’est aussi une grande chance pour le chercheur car les signatures laissées par le phénomène sur des cristaux sont des preuves. Imaginez un "crash-test" mettant en jeu l'étude du choc de billes d'acier dans du verre. Ici, les informations et les précisions que nous donne Alain le KERN dans le dossier enquetes.htm (enquête N°1) sont d'une importance capitale. Nous conseillons fermement au CNRS de diligenter une enquête complémentaire à la notre s'il ne dispose pas du constat d'huissier commandité par Jimmy Guieu à l'époque.

3°) Chaque boson est associé a un superpartenaire qui est un fermion dont le spin est inférieur ou supérieur d'une demie unité par rapport au spin du boson (son superpartenaire). Il faut donc prendre en compte ici une entité physique constituée par le couple boson/fermion qui sont indissociables. Si un boson disparaît ou se transforme, il implique obligatoirement la transformation énergétique équivalente de son superpartenaire. Cette dualité intrinsèque explique (pour nous) assez facilement (bien qu'intuitivement) le basculement *** de polarité électrique de l'objet poltergeist si une simple unité d' information (une seule est nécessaire et suffisante) transite vers le sous-système (ou en sort). C'est ici que l'étude du comportement psychique de JCP prend toute sa dimension. JCP est allergique à l'observation : il dit clairement lui-même qu'il rechignait pour passer un concours au point que son père l'accompagnait jusqu'à la porte de la salle d'examen. Lors de l'examen de ses capacités de conduite en vue de passer le permis de conduire militaire, JCP a fait une prestation paranormale des plus signifiante. Se pose ainsi la question du transit d'information dans le microcosme PANTEL, lorsqu'il est sous contrôle d'un examinateur, Microcosme qui peut et doit être considéré comme un système macroquantique à part entière.

*** basculement lié au fait que l'objet est perçu comme un nuage de bosons dans un système macroquantique isolé de l'extérieur où JC P , l'objet poltergeist et l'air ambiant doivent être considérés comme les constituants .

 4°) Les bosons de charge électrique positive jouent le rôle de liant entre les fermions, ils ont un spin entier. Ce sont les colles qui assemblent les fermions. Il faut toujours avoir en tête que les particules définissant la gravitation sont assimilables à des bosons. Ce point est lourd de conséquence pour l'avenir de la physique. La gravitation transcende les univers issus d'autres dimensions si nous en admettons l'existence (en sypersymétrie l'existence de dimensions supplémentaires est mathématiquement avérée.)

 Conclusion pour l'annexe 4 :Les dématérialisations s'expliqueraient très bien par un basculement d'état (particulaire/ondulatoire) lié a un changement de polarité apparente au sens quantique du terme (fermions/bosons).les chercheurs lucides ne manqueront pas de faire ici le rapprochement entre dématérialisation d'objets et transferts d'objets ou de personnes (teleportation). Il est facile de supposer que les déplacements d'un objet pendant qu'il se trouve sous sa forme ondulatoire ne posent plus de problème de consommation d'énergie ni de problème d'inertie. Les déplacements sous cet état non physique resteront a définir pour ce qui est de la "navigation" (pour se mouvoir dans l'espace avec précision) tout laisse penser qu'ils sont faciles , efficaces en rapidité et peu coûteux en énergie. Ce sont les dossiers du paranormal qui le disent ; ils sont corroborés par pas mal de gens sérieux alors pourquoi ne pas leur faire confiance pour ce qui concerne la voie a suivre par les physiciens.

Il est incroyable que lIMI (institut metapsychique international) se soit lancé dans des expériences sur médium Mexicain Roberto LUIZ sans avoir pu trancher sur la réalité des faits. Les moyens d'investigation actuels permettent de déjouer la fraude si fraude il y a .

Nous pensons que les expériences faites par le passé sont suffisantes pour prouver la réalité des matérialisations i d'ectoplasmes par médiums. Le protocole de l'expérience n'était vraiment pas a la hauteur pour apporter la moindre preuve. Ce genre de manifestation ne sert qu'a semer la suspicion dans les esprits. Un protocole draconien doit être établi mais on ne laisse pas a un manager douteux le soin de prendre des directives qui ressemblent a une mascarade grotesque mais pas a une expérimentation sérieuse.

L'odeur d'ozone se retrouve souvent dans les affaires de matérialisation, autant dans le dossier des médiums de type spirite que dans le dossier OVNI : vancau.htm .Ceci ne serait pas étonnant si la question des "pseudo-inversions de polarités" des particules se vérifiait mais pour LUIS je compatis avec l'analyse de Jean-Pierre PETIT (voir son site): dans le doute on s'abstient de ridiculiser un dossier qui l'est déjà suffisamment avec les attaques injustifiées de Broch et Charpak mais bien ancrée maintenant dans la tête des faibles d'esprits selon lesquels le paranormal n'existe pas. La science Quantique existe bien ! et les matérialisations , qu'elles soient d'ectoplasmes ou de matériels divers seront élucidées bientôt officiellement.

 

La version scientifique officielle actuelle de la téléportation est consternante

 

Ce que disent des physiciens d'IBM ,des chercheurs autrichiens et australiens :voir '"Science et vie" N°910, "Science et vie" N° 965 et "science et avenir" de Juin 2002 ? *** nous laisse pantois. Cette affaire de teleportation a la sauce officielle est une des plus grandes erreurs d'appréciation (pour ne pas dire la plus grosse bourde jamais faite par omission; il pourront dire qu'avec ces explications biscornues concernant des voyages a la Star Treck ils se ridiculisent pour la postérité: Il suffira de comparer la complexité inimaginable de leur option face a la simplicité inimaginable des teleportation de Pantel ou d'Yvonne Aimée de Malestroit dont nous aurons obligatoirement une version technique dans l'avenir.) Ce sont les élucubrations de chercheurs sérieux les plus folles que nous ayons entendu depuis que nous travaillons sur le paranormal. Les déclarations des physiciens officiels sur ce dossier des teleportations sont des élucubrations infantilisantes et amusante de naïveté. Que des chercheurs de ce niveau se permettent d'extrapoler de la sorte les recherches quantiques microscopiques en les transposant dans le monde macrocosmique, ils ne voient pas le moindre d'inconvenants a cela mais lorsque CASAR ose déclarer preuves a l'appui (Pantel) et éléments de physique de pointe a l'appui (la théorie des informations de Zeilinger cru 2002 **) que la transposition du quantique a notre échelle est possible dans des conditions très différentes , beaucoup plus simples c'est un tollé général d'indignation. La communication à l'académie est maintenant étayée par des éléments solides .

A ce jour je dispose de témoignages "frais" et fiables concernant JCP dont voici encore un extrait de mail de BB reçu le 14/09/02:" A l'endroit ou nous étions dans le Verdon chez Paul, JCP a disparu pendant trois heures, il y a deux mois, et est revenu tout trempé, sortant d'un torrent , Paul pourra te confirmer." (Il faut entendre ici cette affaire comme une attestation de disparition subite instantanée sous les yeux des témoins; voir les autres témoignages concernant les téléportations de JCP

  

** Zeilinger est aussi (malheureusement pour lui) impliqué dans la téléportation quantique de personnes (voir science et vie N°965) ; il comprendra son erreur d'appréciation le jour ou nos proposition de communication a l'académie prendront corps.. Les extrapolation du quantique non élaboré pour faire des projections sur le futur sont inutiles et ridicules si nous ne prenons pas pour modèles certains phénomènes paranormaux insolites dont on dispose des témoignages et des preuves.

 

***"Information "SCIENCE ET AVENIR" : 18/6/02, une équipe de l'université nationale australienne de Canberra a réussi à téléporter un rayon laser grâce à un signal radio. Le rayon laser, composé de milliards de photons (particules élémentaires qui constituent la lumière) a été incorporé dans un signal radio lui-même envoyé à une station de réception, un mètre plus loin. Neuf milliardièmes de seconde plus tard, "le paquet" conforme à l'original, a été reçu à la grande joie des scientifiques. "

Comparons les hypothèses

Méthode de Téléportation possible selon la science officielle (impossible selon CASAR)

La science actuelle par l'expérience de Camberra (Information "Science et Avenir" : 18/6/02) permet de teletransporter un rayon laser qui a été incorporé dans un signal radio. Les scientifiques qui prétendent que ce principe pourrait être utilisé dans le futur sont des fabulateurs. C'est d'ailleurs dans cette voie que s'engouffrent les journalistes scientifiques des revues les plus sérieuses. Extrapoler de la sorte une expérience concernant un parcours sur une distance d'un mètre pour quelques milliards de photons en faisant miroiter que les transports du futurs pour télétransporter des êtres humains( ou des vaisseaux spatiaux) se cachent derrière cette belle prouesse de laboratoire est totalement irrealiste. Si ce sont des journalistes en mal de sensationnel qui ont lancé cette idée saugrenue , vous ne nous ferez pas croire que les scientifiques ne les ont pas encouragés a le faire dans un but publicitaire peu avouable.

Problèmes n°1 :Pour teletransporter un être humain sur une exoplanète située a 1000 années lumière de la terre, il faudrait commencer par aller sur place installer la station de réception; ce qui nécessiterait au minimum 2000 ans délai (1000 années lumière de distance c'est la proche banlieue de la terre comparée a la grandeur d'une galaxie ce n'est donc pas trop demander pour un teletransport "honnête" quand on prétend vouloir rivaliser avec la SF )

Problème n°2 : il faudrait mémoriser l'ensemble de l'information identifiant numériquement la personne a teletransporter dont le clone sera reconstitué sur la planète de destination. La quantité d'informations a engranger se compterait en un empilement de CD ROM qui aurait probablement plusieurs kilomètres de hauteur.

Problème n°3 : la vitesse de la lumière est une vitesse beaucoup trop lente pour les teletransports galactiques et a fortiori intergalactique. La physique quantique laisse sous-entendre que l'utilisation des ondes radio comme support du "matériel" a teleporter n'est pas nécessaire. Le principe EPR démontré par Alain ASPECT permet d'envisager des transmissions instantanées. Il ne serait pas impossible que de nouveaux principes révolutionnent complètement les communications en laissant les ondes radio au même stade de rentabilité que le sémaphore ; auquel cas le teletransport de Camberra , pour spectaculaire qu'il soit apparaîtrait bientôt comme une charrue sans intérêt et sans avenir . Messieurs les physiciens de la teleportation , vous vendez la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Vous faites surtout rêver les gens naïfs qui ne connaissent rien en physique c'est un abus caractérisé car jamais ce principe ne sera utiliser comme mode de transport

 

La téléportation selon CASAR n'a rien a voir avec ce que racontent les scientifiques

 

 Les transferts spontanés (ou déplacements instantanés) accidentels d'être humains existent dans la littérature paranormales. Ils sont toujours liés a des conditions d'émotivité ou d'affectivité exacerbées. Casar en avait fait état dans son ouvrage artisanal "La science confrontée a son futur" édité en 1990.l'ubiquité de personnes existe aussi dans la littérature paranormale (affaire Emilie Sagée et affaire Newark ), il y a donc bien des indices sérieux laissant a penser que toutes les étrangetés de la physique quantique microscopique sont transposables dans le macroscopique. Ceci dans des situations psychiques extrêmement rares où des conditions exceptionnelles sont réunies. La réalité de notre monde macroscopique peut aller jusque là pour des êtres ou pour des objets . Il nous semble que le changement momentané de polarité électrique (faisant apparaître un nuage de bosons positifs) dans notre réalité composée d'atomes négatifs sur l'extérieur .Ils sont comparables a un océan de particules négatives car les électrons constituent la couche extérieure de tout atomes. Même l'air ambiant est concerné; il fait parti du système macroquantique. Selon casar, la personne qui se trouve transférée (ou teleportée) bascule sous forme de mega-onde de personne en quelques milliardièmes de seconde. La mega-onde d'une personne ainsi crée dans une sorte de déflagration électrique voyage beaucoup plus vite que la lumière. (l'effet E.P.R doit y être est pour quelque chose ).La vie de la personne n'est pas mise en danger pour la bonne raison qu'aucune modification biologique ne l'affecte. La personne "transférée" n'est plus visible pendant son trajet vers le point de destination mais elle existe toujours, elle n'est pas détruite par le basculement qui le transforme en milliards de milliards d'ondes groupées. Les spécialistes du la mécanique quantique appelleraient cela la "recoherence" des ondes de particules constituant l'ensemble des atomes de la personne teleportée. A la fin du voyage la decoherence fait apparaître la personne sous sa forme physique comme par enchantement, comme si elle sortait du vide. Les pierres poltergeist apparaissent selon ce principe , le phénomène est beaucoup plus fréquent que les teleportations de personnes mais le principe est exactement le même. Ceci devrait inciter les chercheurs a travailler avec plus de sérieux sur les matérialisations d'objets car les preuves concernant ce dossier aideront a faire avancer le dossier des teletransports.

C'est la raison pour laquelle il faut prendre très au sérieux :

 

NB :Personne ne pourrait reproduire l'icône de la vierge de la Guadaloupe a l'identique si on prend en compte ce qui est vu au microscope dans les yeux de la vierge et dans la texture fine du dessin de sa robe. Personne ne pourrait reproduire a l'identique les traces de billes de JCP comme personne ne pourrait reproduire a l'identique "(microphysiquement" parlant) le ciboire qu'avait rapportée Marie d'Agreda lors de ses transports en ubiquité en Amérique du sud.

 

 


Annexe 5/7

 

Les spécialistes en physique quantique qui auraient a faire une évaluation "officielle" des travaux de CASAR pourraient rejeter en bloc cette communication (officieuse) à l'académie sous prétexte qu'elle ne représenterait qu'un charabia pseudo scientifique. Il est nécessaire que les hommes de science fassent un effort de compréhension (auquel ils ne sont pas habitués) pour se mettre a notre portée. Nous dirons même qu'ils sont habituellement allergique à ce genre d'effort étant donné que leur activité de recherche les accapare massivement. Ils sont contraints de faire le choix de se "couper du monde " . Nous avons conscience qu'ils sont sollicités a longueur de temps par des illuminés qui racontent n'importe quoi mais nous insistons en mettant en avant que l'étude a caractère scientifique de CASAR nous place en situation d'être pris au sérieux car nous avons mis a jour des constantes physiques dans le dossier complexe des phénomènes paranormaux. D'autre part le dossier Pantel apporte des éléments de preuve que la communauté scientifique aurait grand tort d'ignorer, elle perdrait beaucoup et pourrait regretter amèrement dans l'avenir de ne pas avoir étudié les capacités neuropsychiques étranges de Jean-Claudes PANTEL.

 Notre vocabulaire mérite quelques explications afin qu'aucune ambiguïté ne subsiste vis à vis de scientifiques théoriciens et chercheurs en physique quantique. Ceux-ci n'ont pas de connaissances paranormales et leur lacune a ce niveau (bien compréhensible) ne les autorise pas a prétexter que ce nous tenons des propos incohérents. Pour faciliter communication vis a vis de scientifiques (surtout ceux les théoriciens spécialisés en mécanique quantique ); un glossaire traduisant le fond de notre pensée en ce qui concerne les termes du vocabulaire que nous utilisons devrait être fait conjointement . Il serait urgent transposer nos propos en termes scientifiques clairs avec le concours de physiciens qui prendraient le temps de nous écouter . Dans l'intérêt de la science, maintenant que les preuves arrivent il serait grand temps que tous le monde s'accorde sur le sens des mots. Beaucoup de parapsychologues ne se comprennent déjà pas entre eux, ils utilisent des termes différents pour dire la même chose et les scientifiques des laboratoires qui s'imaginent en dehors de ces affaires insolites sont étroitement concernés. Accordons nos violons et tout le monde y gagnera. Nous vous tendons la perche, tendez nous la main !

Les zeteticiens sont malheureusement sans le savoir les adversaires acharnés de l'avancement des connaissances par le fait qu'ils refusent de prendre en consideration les faits paanormaux . Que le CNRS nous propose autre chose qu'une fin de non recevoir déguisée en nous dirigeant sur Henri Broch .


ANNEXE 6/7

Un liquide à ultra basse densité, environ 10 puissance13 fois moins dense que l'eau, pourrait se former à l'intérieur des condensats de Bose-Einstein sous l'action de l'"effet d'Efimov", un phénomène quantique dans lequel les atomes en nuage s'attirent 2 à 2 mais se repoussent lorsqu'ils sont considérés 3 par 3. Dans un tel nuage d'Efimov les atomes seraient environ 20 fois plus loin l'un de l'autre que dans un BEC, qui est lui-même un million de fois moins dense que l'air. Et ce nouveau type de condensat ne serait pas un gaz mais un liquide! Selon Aurel Bulgac de l'université de Washington: http://www.aip.org/enews/physnews/2002/split/599-1.html ( bulgac@phys.washington.edu, 206-685-2988), la coordination des atomes dans une condensation d'Efimov lui permettrait d'être stable( self-bound ?) (les champs magnétiques de contrainte employés pour empêcher un BEC de dériver seraient inutiles); d'ailleurs, elle ne serait ni compressible ni diluable. Cet extraordinaire liquide quantique -- la plus petite densité de matière condensée jamais connue ne pourrait probablement seulement être formée qu'à une température beaucoup plus froides que celle disponible dans des expériences de BEC.

Bulgac propose que des gouttelettes d'Efimov faites à partir d'atomes de boson soient appelés les "boselets." La version de fermion serait des "fermilets." ( Aurel Bulgac, Physical Review Letters, 29 Juillet 2002.)

Nous avons ici la confirmation par les mathématiques de ce que casar disait en juin 1996 dans "Microscope" N°70 M70A.GIF et "Microscope" N°71 M71A.GIF

Maintenant les choses sont claires; grâce aux équations de Bulgac qui predisent certains comportement de la matière lorsque nous arriverons à des température en deçà de la température des expériences BEC actuelles.(Les laser refroidissants : Boulder en 1996) .Nous voyons arriver des phénomènes étranges qui désignent clairement le basculement sous un état de mega-onde de tout objet lorsque le seuil bas de l'échelle des températures est atteint .

Les équations de BULGAC donnent un poids énorme aux travaux de CASAR .Si les scientifiques sceptiques n'en ont pas conscience dès a présent c'est une grosse perte pour la connaissance universelle car la transposition de ces phénomènes au macroscopique si elle était acceptée par la communauté scientifiques des physiciens permettrait d'échafauder des modèles d'expérimentation qui feraient gagner beaucoup de temps et ainsi faire un grand bond en avant dans la connaissance . Il est urgent d'intégrer les phénomènes liés à Jean-Claude PANTEL dans la recherche officielle ( ceci sans attendre que la preuve scientifique de la réalité des phénomènes quantiques macroscopique soit faite) Dans les laboratoires BEC, cette preuve mettra certainement encore beaucoup de temps a arriver car les expériences devraient avoir en ligne de mire l'objectif très difficile a atteindre: descendre au point zéro Kelvin effectif .En ce moment les chercheurs se trouvent a environ quinze millième de degré K au dessus, c'est la raison pour laquelle la question des disparitions d'objets par leur transformation en super-mega- onde ne se pose pas.

Les simulations mathématiques d'Aurel BULGAC abondent dans le sens des travaux de casar et c'est pour nous une très grande satisfaction. Les arrangements d'atomes par trois dont parle Bulgac correspondent bien a ce que nous disions a l'annexe 4.Les atomes se repoussent a cause de l'inversion de charge électrique des particules de l'atome en contact avec l'extérieur (les électrons de la couche externe).

Nous sommes ici au cœur du problème permettant d'admettre scientifiquement la transposition du microscopique dans le macroscopique. Dans le condensat, lorsque la température descend en dessous de - 273,15 °C (en simulation mathématique), la disposition des atomes dans le condensat (atomes par deux ou par trois) dépend directement du nombre des particules constituantes de ce condensat. La configuration par trois étant liée a une inversion de charges électriques , il est facile de comprendre l'énorme importance de la transformation qui s'opère brutalement au cas où une seule information ( ici une seule particule) entrerait ou sortirait du système. Un "objet" qui aurait un volume donné verrait son volume se multiplier des millions de fois instantanément par le simple jeu d'une adjonction ou d'un retrait d'une seule information. Ceci devrait maintenant faire réfléchir les physiciens car le moyen de procéder a ce "super basculement" faisant passer le condensat d'une coordination d'atome a base 2 en une coordination a base 3 et extrêmement simple ( Uniquement par le fait de l' inversion brutale des charges électriques des fermions selon l'explication de la quantité structurelle d'information que contient le système :voir Zeilinger annexe 4) .

L'injection d'une information (ici une particule élémentaire (un électron suffirait) serait une véritable gâchette faisant exploser la structure du condensat ;

ce serait l'équivalent d'une explosion qui déstructurerait complètement le condensat en transformant radicalement son architecture atomique pour en faire un liquide stable de densité incroyablement faible.

Ceci devrait faire réfléchir les physiciens car les phénomènes qui apparaissent en filigrane au travers des calculs de Bulgac a l'approche su point zéro de froid sont de plus en plus étranges .Il faut surtout prendre conscience que leur stabilité est extrêmement précaire. Une seule information ou particule transitant vers le système ou en sortant décide de la configuration de l'ensemble du système (voir les travaux de ZEILINGER).

La question de la perte de masse du condensat lorsque nous auront atteint le point ZERO ne fait maintenant plus l'ombre d'un doute puisque le calcul mathématique d'Aurel Bulgac démontre que des phénomènesðde ôéstòuctõration majeures se manifestent a l'approche du point zéro de froid absolu. Il n'est pas nécessaire de sortir de St Cyr ni d'une grande école de physique pour subodorer le parallèle étonnant qui existe entre le comportement de la matière dans les affaires poltergeist et le comportement du condensat a l'approche du degré zero. Les physiciens sont maintenant à 50 millionièmes de degré du zéro absolu dans les expériences. Nous ne sommes pas loin du but et après Bulgac gageons que d'autres équations et d'autres expériences vont aller encore plus loin dans l'étrangeté du comportement de la matière pour démontrer par l'expérience la fameuse perte de masse qui est forcement au point zéro comme le disent les équations de BOSE et d'EINSTEIN.

Ici ce qui importe c'est de considérer que l'infime apport d'une particule élémentaire correspond a un transfert d'information qui sert de détonateur pour restructurer ou déstructurer des masses de matière. Ce détonateur est manifestement le même pour ce qui concerne l'action du psychisme sur la matière. L'étude des poltergeist est indissociable de ce que nous savons maintenant sur les condensats BEC. Des universitaires de haut niveau ont pris la peine d'étudier ces phénomènes qui ne sont que des manifestation quantiques au niveau macroscopique. CES PHENOMENES SONT EXTREMEMENT RARES mais ils existent bel et bien. Il suffit de prendre connaissance des capacités de certains rares et vrais médiums comme PANTEL ou MANNING.

Quand les physiciens cesseront de prendre les chercheurs en paranormal pour des demeurés, les choses vont enfin changer.

Discussions avec des sceptiques lucides: BULGAC.htm


Annexe 7/7

Introduction pour l'annexe 7

Richard Feynman déclarait en 1959 : "La physique quantique permettra dans l'avenir de mémoriser toutes les connaissances humaines dans un volume pas plus gros qu'une poussière qui serait cachée par la pointe d'une aiguille". Cette vision du futur a de très fortes chances d'être bonne car nous ne sommes pas loin d'atteindre le niveau de mémorisation nécessaire pour cela.

Il est possible maintenant d'aller plus loin que FEYNMAN dans les perspectives qu'il envisageait . La mécanique quantique ira beaucoup plus loin et ses applications pratiques apporteront une véritable révolution scientifique et technique à laquelle personne ne s'attend. Une vague d'innovations sans précédents va remettre en question les fondements notre société. La grande unification est en marche, elle permettra d'utiliser la physique quantique à notre échelle de grandeur avec toutes les applications pratiques étranges, visibles au niveau des particules dans le micro-quantique. La matière sera manipulable sans effort, l'inertie sera vaincue car la gravitation n'aura plus de mystères. Des moyens de transports à très longues distances, révolutionnaires, ne consommant pratiquement pas d'énergie, deviendront réalité. Les problèmes énergétiques actuels qui interdisent la conquête de l'espace seront résolus également. La construction des immeubles se fera sans efforts et à moindre coût…etc…etc…

Un monde idéal se profile à l'horizon si les questions de fondamentalisme religieux et de dérives évolutives n'entravent pas cette marche en avant idyllique.

 

1°) LE QUANTIQUE MICROSCOPIQUE ET LES POLTERGEIST

Deux faces d'un même processus de transformation de la matière en méga-ondes

 

L'objectif de cette communication à l'Académie des Sciences est de démontrer que les phénomènes poltergeist ne sont que des phénomènes quantiques qui se manifestent à l'échelle macroscopique. Les derniers développements de nos connaissances en physique quantique (Travaux de Zeilinger et de Bulgac 2002) permettent aussi d'expliquer les phénomènes poltergeist (encore faudrait-il que la recherche s'en préoccupe). La transposition du quantique microscopique dans notre monde macroscopique est stupéfiante de réalisme mais les chercheurs diplômés refusent d'étudier le dossier poltergeist pour des raisons que nous comprenons mal. Le dossier poltergeist fait état de déplacements d'objets inexplicables, d'apparition ou de disparition spontanées d'objets qui semblent sortir du vide, d'apparition de sons, de voix dans les mêmes conditions étranges. Ceci est connu depuis des siècles mais aujourd’hui, nous avons la chance que le phénomène se produise sous nos yeux, dans l'entourage de Jean-Claude PANTEL. Malheureusement, les scientifiques, et encore plus incroyable les parascientifiques soit disant habilités (IMI, Broch, GEEPP, GERP etc.) ne se contentent pas de refuser d'étudier le dossier poltergeist en profondeur, ils refusent aussi de faire des enquêtes sur l'entourage de PANTEL alors que des phénomènes macro-quantiques continuent de se manifester. Ceux-ci se manifestent depuis plus de trente ans dans une indifférence incroyable et inexplicable de la part des services officiels de la recherche. Des particuliers se sont donnés le mal de faire des constats d'huissier mais le petit monde des laboratoires s'en moque complètement. C'est un véritable scandale !

 

2°)LES SIMILITUDES ENTRE MICROSCOPIQUE ET MACROSCOPIQUE

 

Les similitudes entre les phénomènes microscopiques (au niveau des condensats BEC) et les phénomènes macroscopiques dits poltergeist sont trop évidentes pour que des physiciens ne se sentent pas interpellés

- les questions d'inertie et gravitationnelles, les jets de pierre ne blessant pas les personnes qui sont visées et la trajectoire des objets sont en contradiction avec ce que nous connaissons de la mécanique conventionnelle ; c'est une indication précise montrant que la gravitation est perturbée. Les billes d'acier jetées dans les vitres ne fissurent pas le verre, elles y laissent des empreintes grossièrement semi-sphériques (sans y faire de trous ou de fissures). Ceci est la preuve scientifique que le choc des billes contre le verre n'engendre pas d'onde de choc. Les laboratoires du monde entier font actuellement des recherches très coûteuses pour essayer de piéger la gravitation (sans résultat) afin d'avancer sur la connaissance d'autres dimensions démontrant la supersymétrie de l'univers. Nous sommes ici au cœur du problème mais personne ne semble s'en émouvoir.

- Les questions temporelles

 Des questions temporelles majeures ont lieu lors des phénomènes de matérialisation. La question de la connaissance des dimensions de l'univers est en cause ici. Les physiciens annoncent clairement que le temps est une composante modulable à part entière dans l'ensemble qui constitue les diverses dimensions qui composent notre univers. La théorie de la supersymétrie (Stephen HAWKING) semble s'annoncer comme la meilleure en lisse pour remporter la palme des théories permettant d'expliquer la structure de notre univers. Il n'y a pas beaucoup d'éléments en relation avec les anomalies de temps dans le dossier des poltergeist. Il n'empêche que l'affaire Hubert http://perso.wanadoo.fr/casar/HUBERT.htm provenant d'une enquête digne de foi, réalisée par des universitaires de l'université de CAEN, fait état d'un étau qui se retrouve brusquement fermé alors que l'objet, s'y trouvant prisonnier, disparaît sous les yeux de plusieurs témoins. Le temps est un paramètre important qui entre en ligne de compte et qu'il faudra prendre en compte dans l'explication des affaires poltergeist.

- Les anomalies de température

Au niveau quantique, les forces d'inertie (ou de gravitation) deviennent négligeables alors que les effets thermiques prennent une ampleur considérable.

A l'échelle macroscopique, dans un système poltergeist, il suffirait que l'agitation thermique des particules incluses dans ce système cesse pour que toutes les étrangetés que nous constatons au niveau des condensats Bose Einstein soient transposées à notre échelle.

Les témoignages en grande quantité recoupés par de nombreux témoins font état d'une anomalie de température ambiante dans les locaux à l'endroit où se passe le phénomène. L'ouvrage 220/…pages 59 et 60 contient une preuve car les soudures au chalumeau (acétylène) ne pouvaient pas se faire. Ceci recoupe bien ce que disait Mattew Manning (ouvrage N°192/…de notre bibliographie 1BIB.htm au sujet de zones de froid intense qui étaient localisées à certains endroits bien précis du dortoir où avaient lieu des phénomènes de matérialisation d'objets.

La température des pierres poltergeist qui sont retrouvées chaudes (parfois très chaudes) au moment où elle tombent en douceur sur le sol est une constante connue depuis des siècles. Ceci est une preuve que la pierre n'est pas un objet en mouvement naturel comme s'il avait été lancé par un plaisantin (comme cela est souvent supposé à tort par les policiers qui enquêtent). Personne ne me fera croire qu'un farceur prendrait la peine de chauffer une pierre avant de la lancer, ceci afin de compliquer la tâche des gens qui cherchent l'origine du jet de pierres.

Le témoignage de Richard VIALLE dont la moralité est irréprochable est sans appel: " Les gonds étaient chauds": VIALTEM.GIF conforté par le témoignage de Bernard Bidault ne laissent plus aucun doute.

Il n'est donc pas inutile de répéter une nouvelle fois que ce que disent les scientifiques responsables au sujet des phénomènes quantiques se vérifie à merveille dans le cas des poltergeist: "Au niveau quantique, les forces d'inertie (ou de gravitation) deviennent négligeables alors que les effets thermiques prennent une ampleur considérable."

 

3 °)LES OBJETS EN CAUSE

Il faut se poser la question de savoir pourquoi les objets, le plus souvent sujets à des matérialisations dans l'historique des affaires poltergeist, sont principalement des jets de pierres et des jets de pièces de monnaie.

Dans le cas HUBERT, ce sont, en plus des pierres, des outils ( clefs à griffe et à molette) et des trousseaux de clefs.

Dans le cas PANTEL, nous avons en plus des pierres en grande quantité, toutes sortes d'objets tels que des jets de billes d'acier, des matérialisations de boules de pétanque, de lames de rasoir, de piles électriques, d’ ampoules électriques ; ainsi que des déplacements d'objets usuels divers qui résultent manifestement de dématérialisation et rematérialisation à distance: statuette, briquet, trousseau de clefs etc…

 

4°) LES PREUVES EN NOTRE POSSESSION

Les nombreux cratères visibles dans la baie vitrée de cette photo : http://perso.wanadoo.fr/casar/PH3.JPG résultent de jets de billes d'acier d'origine poltergeist. Ces cratères dans le verre ne pourraient être faits en utilisant les moyens technologiques actuels ; c'est pourquoi ils représentent une preuve scientifique d'une valeur inestimable. Ces faits ont été honteusement dédaignés par les services de la recherche de ce pays depuis trente ans. Ceux-ci n'ont pas le droit de feindre d'ignorer ces preuves car c'est l'intérêt général qui en souffre. Surtout quand on sait que le phénomène s'est produit plusieurs fois à des endroits différents.

(Voir détails dans notre dossier enquêtes: http://perso.wanadoo.fr/casar/enquetes.htm

 

5°) LES QUESTIONS PSYCHIQUES SONT SOUS-JASCENTES

 

Dans les affaires poltergeist, il est clair que le cerveau humain de certains êtres humains très rares, prédisposé, entre en ligne de compte. Les psychologues et les neurobiologistes auront à déterminer les raisons précises qui génèrent le phénomène. L'émotivité, l'affectivité, le refoulement sont manifestement en cause. Il est clair qu'un rayonnement inconnu provenant du cerveau agit dans l'environnement de la personne responsable des phénomènes. Il n'est pas impossible que plusieurs personnes soient incluses dans le système macroquantique ; la notion d'interaction dans un groupe (ou vis à vis d'un tiers indispensable ) ne doit pas être négligée. Jean-Claude Pantel donne sans le savoir toutes les clefs nécessaires à l'approche psychologique des poltergeist dans son ouvrage 248/…car il dévoile son état d'esprit au moment même où les phénomènes macroquantiques se produisent. Ceci est d'une importance considérable pour la recherche car on voit bien l'incidence de l'émotivité et de l'affectivité lors de l'apparition des phénomènes. Cette question a été traitée dans "Microscope" N°100 : http://perso.wanadoo.fr/casar/M100.htm mais il reste encore beaucoup à faire. Cet ouvrage est une mine d'or pour les neurobiologistes car dans le futur nous comprendrons mieux les mécanismes de transit d'une informations, depuis un cerveau ayant des capacités exceptionnelles, vers un système macroscopique quantique de circonstance.

Dans un système quantique microscopique:

Au niveau des condensats, les atomes subissent des fluctuations d'état en évolution permanente ; ils prennent l'apparence d'ondes ou de particules selon des aléas de champs électriques, selon certains échanges d'information, selon des perturbations électromagnétiques provenant de l'extérieur du système (exemple: des ondes radio dans un laser à atomes). Les étrangetés physiques prévues par la théorie en dessous du 50 millionièmes de degré K par Aurel BULGAC ne sont qu'un aperçu timide des bouleversements majeurs qui nous attendent. Chaque millionième de degré gagné apportera des surprises. De surprise en surprise, lorsque le point zéro sera atteint, la preuve de la réalité poltergeist apparaîtra au grand jour car la comparaison entre micro et macroquantique montrera une parfaite concordance.

Dans un système quantique macroscopique tel que le système poltergeist :

Grâce aux expériences BEC, nous comprenons maintenant comment pourrait fonctionner un système quantique macroscopique ; c'est ici que le paranormal devient normal. Il suffirait que l'agitation thermique cesse dans une portion d'espace bien déterminée à cause d'une capacité inconnue du cerveau du "médium" pour que tout objet inclus dans le système soit sujet aux mêmes étrangetés que celles que nous constatons dans les condensats Bose Einstein. L'objet en cause serait en mesure de se comporter dans notre réalité comme une particule se comporte dans l'infiniment petit.

 Documentation sur la conscience: NDEco.htm

CONCLUSION

Mis à part quelques rares exceptions dans les pays anglo-saxons, les universitaires refusent "énergiquement" d'étudier le dossier des poltergeist et se coupent ainsi de l'opportunité de faire une très grande découverte. Il suffirait pourtant qu'ils acceptent d'étudier trois ouvrages : (voir 1BIB.htm)

N°192 D'où me viennent ces pouvoirs- Mat. Manning- J'ai Lu 1977

N° 220 "Lorsque la maison Crie" -Sylvain Michelet -Ed."J'ai Lu" 1996

N° 248 "Les visiteurs de l'espace temps" Jean-Claude PANTEL - Editions Ramuel 1997

(bibliographie CASAR: http://perso.wanadoo.fr/casar/1BIB.htm) pour prendre conscience de l'ampleur des découvertes fondamentales à venir dans ce domaine. Ces ouvrages concentrent à eux seuls la totalité des informations nécessaires pour faire la connexion entre physique quantique et poltergeist.

En deux ans de discussions sur ce sujet dans divers forums avec des intellectuels de tous horizons, je n'ai même pas réussi à leur faire lire plus de deux pages de ces trois ouvrages. Ils doivent cesser leurs polémiques creuses et lancinantes niant en bloc des milliers de témoignages concordants. Des scientifiques responsables doivent d'abord prendre le temps de lire avec soin ces trois ouvrages avant de prendre la décision de les rejeter comme une littérature de bas étage. Si tel était le cas, ils auraient le devoir d'argumenter les raisons de leur rejet. Ils doivent prendre conscience de l'énorme intérêt qu'il y aurait à étudier ces questions en université afin de prolonger un travail original déjà bien avancé (vis a vis de la MQ) et le coopter dans les secteurs concernés de la recherche officielle. Un organisme suisse :Le Centre de recherche biologique sur la conscience de Vilingen ( phonétique? ) semble avoir fait des découvertes intéressantes qui rejoignent nos recherches.

Il serait extrêmement fructueux pour la recherche d'organiser une concertation entre ces scientifiques suisses (spécialisés en psychologie et neurobiologie), des physiciens du quantique, des parapsychologues et quelques rares spécialistes des poltergeist dont je suis.

Et il faudrait, pour qu'un tel miracle ait lieu, que les personnes ayant en charge l'avenir du paranormal au niveau des universités manifestent à notre égard autre chose que du mépris.

 

FIN DE LA COMMUNICATION A L'ACADEMIE

Communication a l'académie texte complet et définitif enregistré en dépôt légal sous M108 et M109: commKATl.htm

 


 SUITE sur les voix paranormales complément pour le dossier enquetes.htm

- Un témoignage spontané et poignant faisant état de la voix (télépathique ou autre) du père décédé : EUR1.GIF

- Les courriers de Bernard Bidault son explicites ainsi que mon témoignage personnel

Ce que penses les sceptiques sur les voix paranormales et autres transcommunications :FILTRAN.htm

Précision sur les témoignages concernant les voix paranormales chez Pantel

Les images sont comme les sons elle sont floue si l'énergie de communication est faible et nettes dans le cas inverse

Entre JCP et Bidault au téléphone les voix peuvent s'exprimer en clair car Bidault est ultra réceptif a cause de son affectivité exacerbée vis a vis de JCP. Moi, Gatti je témoigne sur mon honneur avoir entendu les voix lors de mes discussions avec JCP au téléphone (je suis loin de me prendre pour Jeanne d'Arc ). Elles cherchent a parler ; elles ont des chose a communiquer; c'est comme si JCP était leur seul moyen d'atteindre notre monde. C'est fantastique et inquiétant. Par moment l'énergie de communication augmente en fonction de l'intérêt que porte JCP AU PROBLEME EN DISCUSSION. Les sceptiques diront que c'est Pantel qui fantasme et qu'il crée les sons de toute pièce a son insu. Je peux attester que cela est faux car le contenu du discours de JCP est de beaucoup plus haut niveau que les connaissances de JCP .


Retour sur l'affaire UMMO

Pour situer les origine de l'affaire Ummo il faut revenir a ce que disait Jean SIDER en 1998:

EXTRAITS SIGNIFIANTS DE UM5.htm

"Je rappelle que l’affaire UMMO a produit également les photos truquées de San Juan de Valderas ainsi que de fausses traces d’atterrissage d’OVNIs.Les documents photographiques ont été analysés en laboratoire par des experts,ce qui a permis de déterminer leur falsification (modèle réduit suspendu a un fil de Nylon).Voir L.D.L.N N° 166 de juin/juillet 1977 où Claude POHER ancien patron du G.E.P.A.N dénonce le trucage."

 

"Le 23 octobre 1968,un document signé par le groupe de Madrid cité plus haut affirmait ne pas croire un seul instant en l’origine extra-terrestre de ces courriers, après avoir soigneusement étudié ceux qui étaient en sa possession à l’époque (Au 30 septembre 1968, 540 pages de littérature "ummite" avaient été recensées).

Ce groupe avait déjà pu établir que cette opération "lettres ummites" avait été élaborée en trois étapes:

1-La période populaire d’Albacete et du café "La joyeuse baleine" où se réunissaient les premiers destinataires du courrier. La teneur des communications était très superficielle et ne méritait aucune attention. Cela ressemblait à une farce d’étudiants.

2- Puis ,dès que de nouveaux arrivants grossirent les rangs des premiers(Fariols,Jordan-Peña, Barrennechea,et d’autres érudits),le niveau des informations s’éleva de plus en plus haut ,bien que leur contenu restât proche de la vulgarisation scientifique, qui plus est rempli d’erreurs et d’incongruités.

3- Ensuite, dès la publication d’une série d’articles de Mr. Antonio Ribera-Jorde (sans l’autorisation des auteurs des courriers " ummites ",selon ma source),et celle d’une compilation des informations anonymes par Mr Aguirre-Ceberio ,les lettres commencèrent d’abord à cesser d’arriver, pour reprendre quelque temps après (Courriers reçus par MM. Fariols,Barrennechea et Dominguez).A partir de là le contenu des informations s’éleva en qualité.

 Or malgré ces différences, c’est la même frappe de machine à écrire dans les trois étapes, sur du papier à lettre nanti du même tampon, le signe UMMO ressemblant à la lettre russe J comme Jordan, ce qui n’est pas forcément un hasard...)"

 

 Ces éléments avancés par SIDER sont clairs et sans appel Il apparaît sans aucune ambiguïté que l'affaire UMMO a débuté avec Fernando SESMA dans les années 60.Si Monsieur Pollion voulait construire SUR DE LA VASE son bel édifice de réhabilitation de JPP sur cette question ummite ; il n'aurait pas agit autrement.

Pour être en accord avec l'histoire ummite sur terre, Pollion doit donc dire clairement que l'affaire ummo a débuté avec Fernando SESMA comme une vaste supercherie , un grand canular avec des ficelles pour maintenir un soucoupe en carton ayant le sigle UMMO .Des photos de ces maquettes publiées dans la presse .Apres seulement les vrais ummos ont débarqué. La ficelle est un peu grosse pour nous maintenant si des gens en mal de sensation veulent bien se laisser berner (en connaissance de cause); cela les regarde.

Si on s'en tient aux faits historiques dont Monsieur Pollion se réclame ; il ne faudrait pas oublier que contrairement a ce qu'il dit les premiers rapports ne demandaient vraiment pas la moindre connaissance scientifique car ils était largement inspiré de la "lunatic frange" avec un niveau intellectuel faisant appel a des connaissance de la classe maternelle. J'ai fais état dans les premières éditions de "Microscope" de la supercherie en dévoilant que la soucoupe ummite dessinée dans le livre de Fernando SESMA était une véritable contrepèterie montrant la soucoupe d'Adamsiky avec en prime un module en forme d'œuf avec des pattes et des pinces qui se détache de la soucoupe pour atterrir comme si la soucoupe ne pouvait pas se poser au sol. Ceci correspondait bien au module d'atterrissage de la mission lunaire qui était en préparation dans les cartons de la NASA a l'époque. D'autre part la soucoupe ummite seconde version qui se trouve sur la page de couverture du livre de Pollion démontre a elle seule la supercherie ummite. Cet engin ridicule n'a aucun rapport avec les observations de soucoupes , jamais au grand jamais les témoins n'ont fait état que l'équipage se trouvait en position l'horizontale dans l'engin .

Aucune théorie de physique aussi folle soit-elle ne peut cautionner une telle aberration. Je suis prêt a entrer dans le détail sur cette question avec JPP quand il le veux. POLLION déclare lui même que la physique de l'espace temps est le point de passage obligé (VSD page 65) pour les voyages interstelllaires. Ceci est en contradiction magistrale avec la soucoupe Ummite en question. Les travaux d'Eric JULIEN2.htm ( http://perso.wanadoo.fr/casar/JULIEN2.htm ) nous semble mieux appropriés a expliquer les voyages que ces âneries sans cul ni tête. Nous reviendrons ici sur la très grande pauvreté des connaissances en physique de Pollion qui s'il est bon informaticien ne nous fera pas prendre des vessies pour des lanternes.( Nous sommes ici dans le même cas de figure des histoires de la bible qui analysée informatiquement dévoilerait la connaissance du futur de l'humanité).Pour ce qui concerne la MHD;ce VSD N°5 représente une belle action publicitaire en forme d'esbroufe que les ufologues doivent dénoncer. Pollion profite de son soi disant travail acharné et laborieux sur la dialectique ummite pour nous placer la maquette ridicule en aluminium mise sous haute tension en double page , véritable effets spéciaux pour aguicher les foules ignorants le dossier. La comparaison de cette maquette avec la soucoupe d'Albiosque est inacceptable et inadmissible. On n'a pas le droit de profiter de sa qualité de directeur de recherche pour avancer une contrevérité de ce genre. NON, non! La soucoupe d'Albiosque n'a rien a voir ici et en plus la maquette de JPP n'a pas grand chose a voir avec la MHD. Et surtout les soucoupes n'ont jamais été vues en vol avec le ventre au vent comme ce serait le cas en MHD mais toujours le dos au vent. Voir nos discussions avec JPP: filJPP.htm (http://perso.wanadoo.fr/casar/filJPP.htm )

La MHD revient donc en force ici alors que deux pages plus loin elle est admise comme ne concernant plus la propulsion OVNI mais serait intégrée a la motorisation d'un véhicule domestique a plasma sur la planète ummo. Nous nageons maintenant dans les aventure de tintin et milou ou dans les dossiers vaseux (eux aussi de l'énergie libre qui infestent internet sans jamais donner la moindre explication technique claire permettant une application expérimentale convaincante.

Revenons au schema "artistique" (sic) du module propulsif du véhicule a plasma qui se trouve a la page 65 du VSD. J'ai dis dans ma réponse a Alain Stauffer ( FILSTAUF.htm http://perso.wanadoo.fr/casar/FILSTAUF.htm ) que notre pauvre terre polluée aurait bien besoin de disposer d'un véhicule propre sans énergie , en réalité je voulais dire sans carburant polluant qui nous mène a une catastrophe écologique majeure .Quand je dis que cette affaire UMMO c'est de l'esbroufe c'est surtout parce que ce petit schéma est en réalité artistique comme le souligne la légende. Je n'ai pas trop de temps a perdre mais je vais quand même faire un petit tout d'horizon. Pollion affirme que JP PETIT a tiré des lettres ummites de nombreuses publications internationales en astrophysique, c'est aller un peu vite en besogne n'importe qui peu tirer des publications respectables de son imagination débordante. Il n'est pas ici question de mettre en doute les compétences de JPP en astrophysique , l'origine terrienne des lettres ne changerait rien a l'affaire. La subtilité de ces lettres étant de suggérer tous azimut et sur la base de ces suggestions n'importe quel scientifique peut trouver de l'inspiration. Le schéma de la page 65 nous montre ni plus ni moins qu'une chaudière bien terrienne celle-là dont la finalité c'est de réchauffer de l'air a travers un échangeur que Pollion appelle pompeusement "la couronne éclatée du schéma". Cette fameuse couronne est le cœur de la chaudière dans laquelle s'opérerait , la production MIRACULEUSE d'énergie sur la base d'un dispositif la MHD. Ici, nous somme surtout au cœur de la mystification ummite. Nous trouvons donc un échangeur de chaleur (banal) avec un circuit primaire utilisant du fluor. Ensuite un circuit secondaire avec une entrée d'air froid sur l'échangeur qui ressort a tes haute température. Ce genre de description est une magouille. Celui qui a pondu ce schéma ( qui se trouve dans le chauffe-eau de n'importe quel appartement) n'a pas inventé l'eau chaude, c'est le moins qu'on puisse dire. Par delà les grande envolée lyriques tendant a prendre les ufologues de bas étage pour des idiots, Monsieur POLLION ferait mieux de nous donner quelques détails (qui s'annoncent piquants) sur la mystérieuse machinerie MHD qui équipe son chauffe eau révolutionnaire (a énergie libre) de la planète ummo. Pollion nous dit en plus qu'il faut être de très haut niveau scientifique, que ce n'est pas a la portée du premier venue et le comble: les feuillets en question sont jalousement gardés (probablement dans un coffre fort) .C'est un bon moyen pour valoriser ces écrits étant donné qu'ils ne sont pas rendus publics dans leur intégralité, cela met notre "inventeur" a l'abris des sarcasmes. Ceci fait surtout fantasmer les jeunes en mal d'émotions fortes et aidera forcement a faire vendre du papier.

Les travaux du lieutenant Plantier ne peuvent en aucun cas servir de caution a des telles inepties étant donné que Plantier n'a pas plus d'argument que les ummites. le livre est introuvable c'est une bonne raison pour le mettre en avant ; là encore celui qui voudra vérifier les travaux de Plantier sera très heureux de le savoir. Pantier n'a rien dit d'autre que: " si nous connaissions l'antigravitation, nous pourrions facilement faire fonctionner une soucoupe de type OVNI en utilisant des révulseurs antigravitationnels" .Sa stratégie est la même que celle des ummites avec la MHD ; Plantier est obnubilé par les révulseurs antigravitationnels. Il en met partout (même dans l'habitacle pour protéger le pilote des accélérations) mais l'ennui c'est qu'on ne sait toujours pas (depuis 1955) comment ces révulseurs fonctionnent. Curieusement comme pour la MHD, une propulsion de type Plantier ne pourrait en aucun cas expliquer les voyages interstellaires; il ne s'agit de toute façon que de déplacements dans la proximité des planètes. Dans ces conditions reconnaissons qu'avoir le front d'affirmer que les ummites existent vraiment parce que leur mode d'expression est structuré est plutôt fort de café.


Monsieur BROCH

J'attends une réponse claire a mon e-mail du

13 /08/02

Je vous accuse de manquements dans l'exercice de vos fonctions OFFICIELLES

au sein du cercle de zetetique

*************

Avec la même hargne qu'Emile ZOLA pour l'affaire DREFUS

*************

PREMIER MESSAGE

----- Original Message ----- From: francis.gatti To: contact_zetetique@unice.fr Sent: Tuesday, August 13, 2002 9:24 PM Subject: Jean-Claude PANTEL
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Gatti Francis
Président de l'association C.A.S.A.R
Argenton le 12 Août 2002
10, route de Chateauroux
36 200 Argenton sur Creuse
TEL: 02 54 01 56 69
 
Monsieur BROCH,
Je m'adresse a vous sur les conseils de la direction du CNRS ( lettre ci-dessous)
Mon site : http://perso.wanadoo.fr/casar/ est très virulent vis a vis du cercle zetetique et vis a vis de votre dernier ouvrage réalisé conjointement avec Georges Charpak. Je vous demande de ne pas en tenir compte mais uniquement d'examiner ma communication a l'académie.
Le dossier http://perso.wanadoo.fr/casar/M108.htm partie 1 est seul en cause ainsi que l'enquête N° 1 : http://perso.wanadoo.fr/casar/enquetes.htm
dont les témoignages n'auraient jamais dû être laissés pour compte par la recherche. C'est un véritable scandale ; a moins que Jean-Claude Pantel soit un affabulateur. Si les photos des empreintes de billes sont des tricheries; alors je vous ferai toutes mes excuses. Nous n'en sommes pas là .Votre conscience professionnelle de chercheur sur les phénomènes dits paranormaux vous interpelle fortement ici.
Les phénomènes qui devraient vous faire sourire concernant Pantel sont exposés sur mon site au dossier: http://perso.wanadoo.fr/casar/M100.htm datent de 1970 mais ils se manifestent toujours avec plus ou moins grande intensité en ce moment ;Alors n'attendez pas que cet homme disparaisse pour commencer a vous intéresser a lui. Ce serait selon moi une grande occasion manquée pour la recherche fondamentale.
L'enquête N°1 concernant des cratères inexplicables (dans du verre) provenant de soi disants jets de billes d'acier (d'origines indéterminée ) est particulièrement intéressante puisqu'on dispose de photos .
Disposant des éléments nécessaires a des investigations plus poussées que ce qui se trouve dans les écrits grand public ; au cas où vous n'auriez aucun éléments probants a ma communiquer je vous serais reconnaissant d'avoir l'amabilité demander a un scientifique travaillant sur Marseille de coopérer par quelques investigations simples. J'ai les adresses et les noms de personnes ayant été témoins a l'époque des faits, il y a une trentaine d'années.
Soyez assuré Monsieur Henri BROCH de ma sincère considération.
Francis GATTI Président de l'association C.A.S.A.R
-
Ci-joint COPIE de la réponse du CNRS CNRS : ----- Original Message ----- From: LECLERE Jacqueline To: francis.gatti Sent: Tuesday, August 13, 2002 1:48 PM Subject: Re: Demande de cooperation du CNRS / paranormal
_________________________________________

SECOND MESSAGE

----- Original Message -----

From: "francis.gatti" <francis.gatti@wanadoo.fr>

To: <contact_zetetique@unice.fr>

Sent: Tuesday, October 01, 2002 6:31 AM

Subject: Monsieur Broch, j'attends !

 

Monsieur Broch,

Je vous envoie la copie d'un courrier que j'ai dirigé sur le CNRS. Il semble que l'université de Nice est concernée. Je vous demande donc d'examiner avec soin ma requête.

 Mon site : http://perso.wanadoo.fr/casar/ est très virulent vis a vis du cercle zetetique et vis a vis de votre dernier ouvrage réalisé conjointement avec Georges Charpak. Je vous demande de ne pas en tenir compte mais uniquement d'examiner ma communication a l'académie.

( Ci-joint la COPIE DE LA LETTRE de ma lettre AU CNRS visible ci-dessus )

Soyez assuré Monsieur Henri BROCH de ma sincère considération.

Francis GATTI Président de l'association C.A.S.A.R

Les démarches de CASAR (Nous avons de la suite dans les idées ) ne datent pas d'hier voici un courrier de décembre 98 allegre.htm .

 
>
> J'attends vos explications avec impatience !
>
> Le CNRS vous demande de me répondre alors vous n'avez pas le choix répondez cela vous est imposé par votre devoir d'information des citoyens après l'ouvrage que vous avez publié en collaboration avec un prix Nobel et les éléments partiaux du site de la zetetique dont vous êtes le représentant. Mes dossiers sont remplis d'éléments solides ; ne vous arrêtez pas a la forme de mes écrits, contrairement a vous je ne dispose pas de crédits .Vous travaillez a temps plein sur la recherche ,je fonctionne sur un maigre salaire que me procure une activité professionnelle (complètement en dehors de la recherche scientifique) pour financer mes recherches paranormales d'autodidacte. Tout ce qui est ici est fait a la sauvette en vitesse avant et après mon travail qui me mange 10 heures par jour. Alors ayez un minimum de respect pour les gens qui font des efforts en dehors du service que vous ne faites sûrement pas (ni vous, ni monsieur Charpak ni Gilles de Gennes qui eux feraient bien de se plonger officiellement dans l'étude du paranormal au lieu de gémir lamentablement sur des dossier qu'ils ne connaissent vraiment pas).Votre travail de zeteticien ne corrobore que la pensée extrêmement discutable unique imposée par les sphères officielles rationalistes et borgnes. Alors discutons puisque vous êtes mon interlocuteur officiellement désigné. Les éléments principaux dont j'exige un débat clair concerne la communication N°4 diffusée sur le dossier internet: > http://perso.wanadoo.fr/casar/M109.htm
>
> Prenez en connaissance avec soin et si nécessaire faites vous assister par des physiciens de niveau suffisant.
>
> Adresse mail de HB: contact_zetetique@unice.fr
>

-----------------------------------------

 

Monsieur Broch après avoir pris connaissance (sur le site des zeteticiens l'université de Nice) des diverses spécialités paranormales que vous vous targuez de pourfendre , le dois vous avouer que je suis d'accord avec vous sur pas mal de croyances paranormales n'ayant pas de fondement comme l'astrologie par exemple. Par contre je pense que sur l'explication des poltergeist (dont je prétends être un spécialiste) vous vous plantez lamentablement en affirmant haut et fort avec le concours de Gerard Majax que ce sont des ficelles dissimulées dans les maisons poltergeist qui font bouger les objets. La ficelle est un peu grosse !D'ailleurs c'est une habitude chez les sceptiques que je fréquente depuis des années sur des forum voyez un peu dans cette enfilade la stratégie un peu cavalière employée par les rationalistes bornés qui ont fait école chez vous:FILSPIR.htm .

Ces cratères http://perso.wanadoo.fr/casar/PH3.JPG n'ont pas pu être faits par un prestidigitateur de talent alors si un défi doit être lancé , ce n'est pas celui des zeteticiens aux petit peuple ignorant et crédule mais celui-ci (beaucoup plus méritoire ).C'est le défi du petit peuple "ignorant" au président du cercle de zetetique (et aux prix Nobel pourfendeurs de paranormal) avec comme prix une avancée sans précédent dans la connaissance en physique de la matière . Si ces faits poltergeist n'existent pas ; Monsieur Broch les traces physique sur le verre existent bel et bien;: dites nous alors comment ces cratères ont été faits par JC Pantel en quelques secondes. Les choses se sont passées devant témoins alors qu'il entrait dans l'immeuble les mains nues. Allez vous probablement me dire que ces alvéoles il les a faites avec ses doigts en frappant le bout de l'indexe avec force sur le verre ou en lançant une poignée de billes d'acier contre la baie vitrée? .Dés que l'université de Nice m'aura fait la démonstration que des traces identiques dans le verre sont possibles (même si elle ne sont pas faites en quelques minutes; je vous donnerai même royalement 24 heures ou huit jours) ; si vous réussissez cette prouesse technique, alors je serai le premier a traiter Pantel de roublard, de menteur et de fabulateur.


Ministère de la recherche

 

le 26/08/02

 

Madame Claudie Haigneré Ministre de la recherche,

 

Je vous soumets une demande de dérogation exceptionnelle pour que la communication ci-dessous soit prise en compte officiellement à l'académie des sciences sans aucun parrainage comme le veut la coutume.

 Vous comprendrez que la nature exceptionnelle de celle-ci ne me donne pas l'opportunité de trouver des scientifiques assez ouverts pour s'engager avec moi.

 Une enquête rapide de votre part dans l'entourage de Jean Claude Pantel habitant Auriol (Bouches du Rhône) devrait vous rassurer sur le bien fondé de ma requête.

 N'étant pas chercheur officiel, je suis dans l'impossibilité de me faire "chapeauter" par u spécialiste de ces questions sensibles concernant la physique quantique.

 Les personnalités travaillant dans la recherche en France citées dans cette communication pourraient vous donner des indications sur la valeur de celle-ci.

 Soyez assurée Madame le Ministre de ma sincère considération.

 

Francis GATTI


REP0NSE du Ministère

____________________________________

République Française

Ministère délégué à la Recherche et aux Nouvelles Technologies

 

 

Le Conseiller

Cab/MG/LD/N° 021179/

Le,2/09/02

  

francis.gatti@wanadoo.fr

 

Monsieur,

 Madame la Ministre a pris connaissance avec attention du message que vous lui avez adressé le 26 juillet. Elle m’a confié le soin de vous apporter une réponse.

 Vous sollicitez de la Ministre une décision dérogeant à la présentation, par un parrainage, du texte que vous souhaitez voir accepter pour publication, par l’Académie, aux Comptes Rendus de l’Académie des Sciences.

 Je dois vous indiquer qu’une telle décision ne peut être prise par la Ministre, car cette compétence n’est pas au nombre de celles qui lui sont déléguées dans sa fonction, et relève uniquement de l’Académie des Sciences elle-même.

Cependant, il est normal que vous puissiez librement proposer un texte que vous avez préparé, à l’un des journaux scientifiques que vous choisirez. La procédure est ici tout à fait simple puisque, après envoi de votre texte au journal, celui-ci le soumettra à l’analyse d’experts/référents, puis vous communiquera ces analyses ainsi que sa décision d’acceptation, ou non, pour publication.

 Je ne saurais trop vous conseiller d’adopter cette approche car c’est la voie la plus fréquemment utilisée aujourd’hui pour les publications scientifiques.

 

Espérant vous avoir apporté une information utile, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma sincère considération.

 

  Maurice GROSS

 

Copie : courrier.ministre@recherche.gouv.fr

 


CNRS

 

Gatti Francis Argenton le 12 Août 2002

 

Monsieur le Directeur du CNRS

 

Je vous serais reconnaissant de me faire savoir si le CNRS dispose d'éléments concernant l'affaire Jean-Claude Pantel dont il est question dans ma communication a l'académie des sciences faite le 26 Juillet 2002.

J'ai initié plusieurs enquêtes sur Jean-Claude Pantel pour essayer de justifier ma communication à l'académie des sciences mais seule l'enquête N°1 est soumise a votre examen.

 

Le dossier http://perso.wanadoo.fr/casar/M108.htm partie 1 est seul en cause ainsi que l'enquête N° 1 : http://perso.wanadoo.fr/casar/enquetes.htm dont les témoignages n'auraient jamais dû être laissés pour compte par la recherche. C'est un véritable scandale ; a moins que Jean-Claude Pantel soit un affabulateur. Si les photos des empreintes de billes sont des tricheries; alors je vous ferai toutes mes excuses. Nous n'en sommes pas là .Votre conscience professionnelle de chercheur sur les phénomènes dits paranormaux vous interpelle fortement ici.

Les phénomènes qui pourraient faire sourire concernant Pantel sont exposés sur mon site au dossier: http://perso.wanadoo.fr/casar/M100.htm datent de 1970 mais ils se manifestent toujours avec plus ou moins grande intensité en ce moment ;Alors n'attendez pas que cet homme disparaisse pour commencer a vous intéresser a lui. Ce serait selon moi une grande occasion manquée pour la recherche fondamentale.

L'enquête N°1 concernant des cratères inexplicables (dans du verre) provenant de soi disants jets de billes d'acier (d'origines indéterminée ) est particulièrement intéressante puisqu'on dispose de photos .

Disposant des éléments nécessaires a des investigations plus poussées que ce qui se trouve dans les écrits grand public ; au cas où vous n'auriez aucun éléments probants a ma communiquer je vous serais reconnaissant d'avoir l'amabilité demander a un scientifique travaillant sur Marseille de coopérer par quelques investigations simples. J'ai les adresses et les noms de personnes ayant été témoins a l'époque des faits, il y a une trentaine d'années.

Soyez assuré Monsieur ou madame le Directeur du CNRS de ma sincère considération

Francis GATTI Président de l'association C.A.S.A.R

________________________________

REPONSE du CNRS 

----- Original Message ----- From: LECLERE Jacqueline To: francis.gatti Sent: Tuesday, August 13, 2002 1:48 PM Subject: Re: Demande de coopération du CNRS / paranormal
13/8/2002

Monsieur,
Nous avons bien reçu votre lettre du 12 août 2002 à propos de votre communication à l'académie des sciences du 26 Juillet 2002 concernant Jean-Claude Pantel. Mais actuellement il n'y a pas au CNRS de chercheur qui s'intéresse spécifiquement au paranormal.
Pour ces questions, voyez avec le Laboratoire de Zététique :
Centre J. Theodor d'étude des phénomènes paranormaux
Université de Nice-Sophia Antipolis
Faculté des Sciences, Parc Valrose
06108 Nice cedex 2. France
Téléphone : 04.92.07.65.69 et 04.92.07.63.12
http://www.unice.fr/zetetique/index.html
Email : contact_zetetique@unice.fr
Ce laboratoire est un centre de recherches scientifiques sur les phénomènes dits "paranormaux" ou "hors-normes".

__________________________________________

Commentaire de CASAR

 

Madame Jacqueline LECLERC ne répond pas a ma question principale qui était de savoir si le CNRS dispose d'informations concernant JC PANTEL. Le fait de nous renvoyer au laboratoire de zetetique est une fin de non recevoir déguisée, une expression de type langue de bois.

Qui nous fera croire que des scientifiques ne se sont pas intéressé de très près a cette affaire. Ils n'auraient pas fait de rapport officiels a la direction du CNRS au sujet des empreintes de billes d'acier alors qu'un huissier a consigné tous les détails dans un constat officiel ?

Nous avons donné un petit aperçu des travaux du laboratoire de zetetique dans M108bis.htm et nous ne nous faisons aucune illusion sur la capacité qu'aurait ce laboratoire a faire des recherches sur Jean-Claude Pantel. Les chercheurs en parapsychologie sont les premiers a nous opposer leur mépris, alors ce Ne sont pas les zeteticiens qui vont s'intéresser a ce genre de "sornettes" .

Comment imaginer un seul instant que le CNRS délivrerait les informations "sensibles" qui seraient en sa possession.

Conclusion : le CNRS nous "roule dans la farine" en se débarrassant de cette affaire gênante qu'il s'empresse de refiler a l'université de Nice dont il sait très bien qu'elle n'a pas de compétence particulière pour cela.

REPONSE en forme de lettre ouverte au CNRS

 

Madame Jacqueline Leclerc (Direction du CNRS)

 

Votre réponse M2 ne nous satisfait pas étant donné que le type de recherche ayant motivé notre courrier ne concerne pas des phénomènes paranormaux "hors normes" mais il est question de preuves scientifiques qui sont laissées pour compte par le CNRS alors qu'elles ont une importance considérable. Ces preuves sont palpables et vérifiables grâce un constat d'huissier qui a été établi en bonne et due forme a l'époque des faits et dont il est quasiment certain qu'il dort au fond d'un tiroir du CNRS.

Les empreintes ayant été faites par dizaines dans des baies vitrées apportent la preuve de la disparition de matière comme le montre le schéma ci-joint : SCHEM1.GIF .Cette disparition d'une petite partie de la masse du verre est a envisager sérieusement car la forme des cratère ne montre pas la moindre trace montrant du verre a l'extérieur du cratère. Vous pourriez objecter que cette partie de verre manquante a pu être éjectées lors de l'impact de la bille. Dans ce cas le phénomène serait encore plus inexplicable car les lois de la mécanique conventionnelle concernant les solides serait transgressée et demanderait une enquête encore plus approfondie de la part de scientifiques qui seraient bien incapables de reproduire les cratères a l'identique en utilisant les moyens les plus modernes d'usinage.

 

 

 


AFIS

 

----- Original Message ----- From: francis.gatti To: KRIVINE ; jean.brissonnet@wanadoo.fr Sent: Sunday, August 11, 2002 11:22 AM Subject: Proposition de cooperation
Je voudrais que nous travaillons ensemble pour tirer au clair l'affaire Jean-Claude Pantel.
En faisant cela vous rendriez un grand service a la science.

Soyez assuré de ma sincère considération.

(ICI figure l'intégralité de notre communication à l'académie ses sciences)
_________________________________________
REPONSE de l'AFIS

From: "jean-paul krivine" <jp.krivine@noos.fr>To: "francis.gatti" <francis.gatti@wanadoo.fr>, <jean.brissonnet@wanadoo.fr>

Cher Monsieur,

J'ai bien reçu votre message et votre texte.

Je pense que l'Académie des Sciences est effectivement la mieux placée pour vous donner un avis pertinent, ce que nous ne saurions faire.

Bien cordialement

JpK

_____________________________________________

Commentaire de CASAR

 

Au sujet du message de Jean-Paul Krivine: M6

www.spsafis.org Extrait du site : "L'Association Française pour l'Information Scientifique se donne pour but de promouvoir la science contre ceux qui nient ses valeurs culturelles, la détournent vers des œuvres malfaisantes ou encore usent de son nom pour couvrir des entreprises charlatanesques."

Comme langue de bois, il est difficile de faire mieux! Casar demande qu'on tire au clair l'affaire PANTEL dans l'intérêt de la science et monsieur KRIVINE me répond qu'effectivement il n'est pas concerné. C'est un modèle du genre dans la spécialité des dialogues de sourds.

Je poserai donc la question suivante a monsieur Krivine:" En quoi la découverte d'empreintes en forme de trous de gruyère dans du verre SCHEM1.GIF pourrait nous designer CASAR comme étant une association qui détourne la science a des fins malfaisantes qui mériterait le qualificatif d'entreprise charlatanesque.

 


CIRET

 

----- Original Message ----- From: francis.gatti To: nicol@club-internet.fr Sent: Sunday, August 11, 2002 2:20 PM Subject: Communication a l'académie des sciences

Bonjour Monsieur NICOLESCU,

Je voudrais entrer en communication avec vous pour parler de mon projet d'enquêtes sur Jean-Claude PANTEL.

Soyez assuré de ma sincère considération

---------------------------------

COPIE DE LA COMMUNICATION OFFICIELLE A L'ACADEMIE DES SCIENCES

Francis Gatti à Monsieur le secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences

j'ai l'honneur de faire part a l'académie de la communication suivante:

Extension possible des effets quantiques mésoscopiques au monde macroscopique

(ici figure le texte de la communication)

 


TF1

Une bouteille à la mer

TF1.GIF

___________________________

Avis de casar

J'accuse ! les médias de manquement a la déontologie journalistique

Ceci avec la même rage que ZOLA pour l'affaire Drefus.

Cliquez ici et vous aurez un aperçu d'un monde télévisuelle FROID et inquiétant : TF1.GIF (radio bocal au secours!)

Ici l'exemple de TF1 est une anecdote , les français ne sont pas informés par les médias publics autant pour ce qui concerne les chaînes de télé nationales ou locales que les radios comme France Inter ou radios locales. Je n'ai eu de cesse depuis des années de tenter de prendre la parole sur des médias responsables, ceci en pure perte. J'avais interpellé le Président Directeur de Radio France sur la façon cavalière avec laquelle France Inter se comportait face a de l'information paranormale sensible *** . J'ai poussé la plaisanterie jusqu'à avertir le CSA et maintenant je sais qu'on ne peux rien contre les monopoles de l'information. Longtemps avant, le président Maheu (c'est dire si cela est ancien) avait déjà reçu un courrier de notre part et sa réponse était claire: "Les journalistes sont des rois auxquels on ne donne pas de directives".

Depuis des démêlés ont eu lieu avec la présidence de Radio France au sujet du comportement inquisiteur de Philippe BERTRAND qui donnait la parole aux éditeurs , ouvrait l'antenne a Gatti en annonçant mon identité pour ensuite lui couper le micro sans qu'aucun mots ne puisse être prononcé. A ce jour tout un chacun peut évaluer le chemin parcouru par CASAR et comprendre que ce débat aurait dû être lancé il y a une dizaine d'années. Toute la classe des intellectuels diplômés (prétentieux qui savent tout) qui donnent des leçons du paranormal sur les antennes nationales auraient peut être été plus en phase avec la réalité.(je pense ici a certains prix Nobel parmi d'autres qui servent de faire valoir dans des émissions merdiques qui servent et resservent les mêmes âneries par des rediffusions accrocheuses car la déplorable affaire Ladra rediffusées moulte fois par MERMET sur FI que nous dénoncions il y a déjà 10 ans )

*** Nos premières éditions de Microscope donnaient le ton avec Daniel MERMET il y a plus de dix ans: 1LIM.htm


IMI

Le grand silence

Il faut croire que le mutisme est porteur de progrès. Nous avons maillé pas mal de messages a l'IMI qui n'a jamais donné le moindre signe de vie. Je voudrais faire remarquer a l'actuel président de cette honorable institution monsieur VARVOGLIS que le propositions et suggestions que j'avance sont des éléments solides de la physique actuelle.
 
----- Original Message ----- From: francis GATTI To: IMI Sent: Sunday, October 13, 2002 9:58 AM Subject: Votre avis m'interesse
Monsieur le président de l'IMI,
je porte a votre connaissance ma communication officieuse a l'académie des sciences.
Il s'agit essentiellement d'élément de physique fondamentale qui méritent autre chose que des sourires accusateurs puisque la discussion avec des physiciens de haut niveau serait possible s'ils en acceptaient le principe.
Pourriez vous me donner votre avis SVP
http://perso.wanadoo.fr/casar/M108.htm
http://perso.wanadoo.fr/casar/M109.htm
Soyez assuré monsieur le président de ma sincère considération
Francis GATTI

 


Yves Lignon

MESSAGE N° 13 du MAILINGGEEPP.htm

Subject: GEEPP: COMETA-Date: Mon, 26 Jul 1999 21:23:24 +0200-From: lignon@univ-tlse2.fr (Yves LIGNON)To:"GEEPP Mailing List" <assGEEPP@imailbox.com>

Extrait du message 13

Yves LIGNON: "On peut critiquer le travail d'une personne afin d'exprimer son désaccord MAIS en respectant son point de vue" et pour exprimer clairement le fond de ma pensée je déclare moi, de plus, a l'intention de monsieur Gatti que les plaisirs solitaires et pseudo-intellectuels n'ont pas non plus, a mon sens, leur place ici."

_________________________

Avis de CASAR

En dehors de la polémique creuse habituelle dans les débats concernant l'inexpliqué, nous vous laissons juge de l'intérêt que porte Lignon aux faits paranormaux que nous lui soumettions a l'époque en 1999. Il avait ici l'opportunité avec l'affaire Pantel qui comporte des preuves physiques indiscutables de lancer un grand débat sur les médias. Mais au lieu de cela il en fait une affaire de moralité entre lui grand professeur d'université qui prétend mieux savoir que d'autres. Nous sommes tous des ignorants sur ces questions alors comporter en sceptique invétéré sur les affaires Pantel et HUBERT est inexcusable pour un Lignon qui se dit ouvert aux faits paranormaux par ses écrits. Si on en juge par ses états de service, le GEEPP (association de recherche parapsychologique dirigée par Y.L) a fait un tentative d'enquête concernant une affaire poltergeist bidon dont TF1 a fait ses choux gras. Cette enquête ressemblait a une mascarade qui n'a rien a envier a l'expérience ridicule (voir M108bis.htm) sur les sourciers faites a l'université de Nice par Henri Broch.

  


REVUE DE PRESSE


VSD hors série Numéro 5 (Octobre 2002)

Cette fois ci la MHD nouvelle cuvée revient en force avec la caution de Jean Pollion qui réussit la prouesse incroyable de démontrer aux jeunes ne connaissant pas le dossier que les ummites existent (forcement) puisque leur langage est structuré et cohérent. Nous nous étions expliqué avec JPP par mail ( filJPP.htm ) , avec Jean-Claude Bourret par téléphone et Pollion dans la mailing liste de Meessen (des extraits sont en préparations , vous pourrez en profiter) mais aucune réponse précise n'a été faite et les questions dérangeantes sont restées lettres mortes. Nous allons donc bientôt dévoiler ici les incohérences du dossier Ummo montrant clairement que cette affaire est une esbroufe de haut vol. Les question techniques et scientifiques avancées dans ce numéro de VSD montre justement un revirement a 180°.La MHD est ici devenue un pétard mouillé qui a fait long feu (Retour sur l'affaire UMMO ). Les écrits sur la MHD depuis 30 ans ne sont que des affaires terriennes simples qui n'ont vraiment rien a voir avec le dossier OVNI.

Le travail de Bernard Thouanel n'est pas a critiquer dans sa globalité; bien au contraire. Son éditorial est bien charpenté ; il dénonce clairement le comportement des scientifiques qui font semblant de tout ignorer pour ne pas avoir a prendre position.

Ce N°5 hors série fait l'apologie des machine à rotation rapide (RUR )

- Richard NOLANE apporte des éléments nouveaux en ce qui concerne l'abduction des époux HILL. Dans les nombreux ouvrage rapportant l'affaire HILL , la soucoupe dans laquelle les époux HILL disent avoir été enlevés n'avait jamais été décrite avec précision. Pour la première fois cette machine volante est signalée comme ayant un rotor RUR que la soucoupe en partie basse. Si les HILL rapportent la vérité, (ce qui reste a démontrer car ils auraient bien pu fabuler pour faire en sorte que leur soucoupe soit affublé après coup d'un rotor RUR pour qu'elle apparaisse comme un modèle standard) Faisons donc confiance a Nolane et dans ce cas l'abduction des Hill est a comparer intimement avec l'abduction d'Antonio Villas Boas. Ceci est très important car le principe de fonctionnement de l'engin volant est similaire; nous avons donc une convergence des témoignages au sujet l'utilisation des masses tournantes par des humanoïdes. Ceci donne un tout autre aspect du problème en ce qui concerne les abductions car des enquêtes poussées ont été faites sur l'affaire HILL. Le comportement des humanoïdes est le même. Leur physionomie est similaire la machine et similaire en tant que principe de fonctionnement et en plus il est possible que la détection radar dont parle Nolane concerne bien un OVNI et non pas un ballon sonde. Les militaires américains n'ont jamais laissé filtrer des informations sensibles de ce genre, nous sommes habitués a ce genre de mensonge grossier. Les époux Hill et AVB ne pouvaient pas connaître

- La photo du 2° de couverture montre une soucoupe a symétrie de révolution cachée dans un nuage. Cette photo prise a Sao Paulo en 1995 mérite qu'on y prête attention dans la mesure où ce n'est pas un canular(.Nous faisons un peu confiance tout de même a Thouanel)Cette photo montre un profil correspondant exactement avec d'autres photos soucoupes ayant été authentifiées (voir nos éditions antérieures de "Microscope". La projection donne exactement les mêmes proportions .Ils comportent des éléments physiques déterminants mais ceux-ci sont noyés dans l'ensemble d'un magma impénétrable d'informations trompeuses.- Malgré la masse de conneries colportées par des ufologues mystiques,; les crop circles ne sont pas non a laisser pour compte. Au sujet des machines volantes utiliseraient un principe de fonctionnement utilisant une masse tournante (ayant une symétrie de révolution). la page 41 montre des traces la photo de la page 41 montre une trace circulaire au sol dans les blés avec une soucoupe dans le ciel. Sans aller jusqu'à tout gober comme du pain blanc, il serait intéressant de rechercher le tau de crédibilité de cette photo. Les traces de Tully montraient elles aussi des effets tourbillonnants puissants au sol avec un témoignage solide laissant entendre une machine volante a symétrie de révolution.

- A la page 40 il est question d'analyses au sol dans les crops circles font aussi état de la présence de systèmes mettant en jeu des champs magnétiques ? micros ondes ? ( ou autres) tourbillonnants.

Nous conclurons donc que la machine volante ummite qui figure sur la page de couverture du livre de Pollion montre bien un habitacle imbriqué dans système tournant. Mais cette configuration ne fait que mettre en évidence la naïveté des fabulateurs ayant dessiné ce schema. Ce modèle ne supporte aucune comparaison avec les témoignages sur le terrain. Si Pollion ou Petit pensent que nous nous trompons ; qu'il nous donnent un seul exemple concret de soucoupe de ce genre décrite par un témoin existants dans la littérature ufologique. Il sera toujours possible aux défenseurs des thèses ummites de dire que leur soucoupe n'est pas un modèle standard mais qu'il pourrait très bien fonctionner lui aussi. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il serait pas pratique d'utilisation pour l'équipage. Si Monsieur Pollion voulait nous dire comment les pilotes font pour accommoder d'une centrifugeuse de ce genre avec les théories de physique fondamentale , nous serions alors plus enclin a admettre que la structure cohérente du langage prouve l'existence des ummites.

La question sensible des MEN IN BLACK

Bernard Thouanel soulève à juste titre la question des men in black en faisant l'historique au travers du cas Herbert Hopkins : HOPKINKS.GIF http://perso.wanadoo.fr/casar/HOPKINKS.GIF et du cas Albert Bender qui date des années 50 .Les dossiers français de l'ufologie qui contiennent des MIB sont beaucoup plus fréquents qu'on croit. Jean SIDER en a soulevé pas mal. Ces faits sont souvent occultés tellement ils semblent farfelus. Le docteur X qui s'est retrouvé avec un stigmate triangulaire fait état de la présence de MIB . Pour notre part , avant de connaître JCP, ce genre d'affaire nous aurait fait sourire. Force est de constater que les rencontre de type RR3 ou RR4 affectent le psychisme des témoins et que des phénomènes majeures interfèrent avec la réalité physique de leur environnement.

Les options soulevées par VSD nous apparaissent comme bien trop prudentes; elles se limitent a des explications qui ne peuvent rassurer que les rationalistes peu curieux : hallucination, rêve éveillé , mystification faite par des plaisantins ou une méprise mettant en scène des agents des services secrets ( FBI ou autres). Ceci est insuffisant pour rendre compte des faits relatifs aux men in black . Il faut souligner que tous les ingrédients du dossier des MIB se trouvent dans le dossier Pantel; la différence intéressante étant que Pantel nous apporte des éléments utiles permettant de mieux comprendre la face cachée du dossier des MIB.

Nous comprenons l'indignation de Bernard Bidault témoins clef dans l'affaire Pantel BIDCHARP.htm http://perso.wanadoo.fr/casar/BIDCHARP.htm

Le parallèle entre les MIB de l'affaire Hopkins et les rencontres de Jean-Claude Pantel avec des entités inconnues dans notre réalité est saisissant. La différence entre les MIB et les rencontres de JC Pantel c'est que JCP reçoit des entités en question des objets .Ceci démontre clairement que les options avancées par VSD sont fausses ou incomplètes ; ce ne sont pas que des rêves ou que des hallucinations ou que des mystifications.

Il faut rechercher une explication logique de ces MIB dans une étude plus large qui implique l'étude de beaucoup d'informations qui ne sont pas prises au sérieux et dont on dit généralement que ce ne sont que des élucubrations sans intérêt. C'est plutôt dans les arcanes des cerveaux des témoins qu'ils faudra chercher. Ces cerveaux déstabilisés ont intégré une dose d'émotivité énorme qui selon nous pourrait expliquer pas mal de phénomènes a courte durée de vie (délimités dans le temps) ayant une incidence physique provisoire faisant interférer deux réalités .

Les parapsychologues ont ici un travail formidable a faire mais ils sont très réticents a engager leur respectabilité dans une entreprise aussi folle. Pourtant l'étude de l'ouvrage de JCP (tome 1) sera pour eux une mine d'or lorsqu'elle sera faite sous l'angle des circonstances et des objectifs que fixent les entités de type MIB qui interfèrent sur la vie de JCP en permanence.

L'intérêt de l'affaire Pantel étant que des transferts d'objets par teleportation (a grande distance parfois) existent en quantité incroyable. Des transferts de personnes existent au travers de témoignages solides (Pantel lui-même a été teleporté a de nombreuses reprises mais aussi un enfant retrouvé a des dizaines de kilomètres par la gendarmerie d'Auriol ); ceci depuis des dizaines d'années et encore en ce moment .C'est ce qui indigne à juste titre Bernard Bidault qui a constaté par lui même au moins deux fois ce phénomène incroyable. La différence entre le dossier des MIB et Pantel étant que les entités confient des objets à Pantel , (ceci n'existe jamais a notre connaissance dans le dossier des MIB).Ces objets sont des apports difficilement contestables. Ces objets sont conservés par JCP et constituent au minimum la preuve testimoniale de l'existence de déplacements d'objets par PK (mettant en jeu des teletransports avec dematérialisations et rematerialisation).

Nous reprendrons cette étude dans "Microscope" M110 car l'importance des capacités psychiques extrêmement puissantes de certains humains semblent échapper aux parapsychologues qui se limitent a rechercher des effets physiques insignifiants. Nous mettrons en place dans cette revue (qui n'est pas prise au sérieux ) les jalons qui mènent a de très grandes découvertes.

.

 


 

"SCIENCE ET VIE" octobre 2002

 

Mille milliards de fois plus léger que l'eau ?

D'après les calculs d'Aurel Bulgac de l'université de Washington , une coordination très particulière d'atomes au sein d'un "condensat de Bose Einstein" crée un état de matière qui a toutes les caractéristique d'un liquide incompressible et indilatable, c'est le liquide le moins dense jamais rencontré. Il n'existe pour le moment qu'en théorie, la température très élevée nécessaire pour le créer étant encore inatteignable.

La question de la disparition de la masse du condensat avait été posée


SCIENCE ET AVENIR de septembre 2002

 

 LES ETOILES ETRANGES

Apres la gravastar qui se présente aussi sous la forme d'une coquille étrange en rapport avec les trous noirs : voir M107.htm

Les travaux d'Eric Gourgoulhon concernant les étoiles a quarks libres dans une coquille de matière ordinaire commencent a nous intéresser sérieusement. En effet cet objet tourne sur lui-même a des vitesses énormes.(entre 1000 et 2000 tours seconde).Ces objets étranges qui semblent pouvoir exister dans la nature portent bien leur nom : étoiles étranges. Ce sont des objets de très petite dimension a l'échelle cosmique (5km de diamètre pour certains)

La masse imposante des quarks qui sont prisonniers dans cette coquille est de 100 millions de tonnes au centimètre cube. C'est la force gravitationnelle qui maintient la cohésion de cet étrange objet. Nous avons donc ici en très grand un modèle de ce que nous affirmions gratuitement il y a des années. Certains OVNIs d'apparence manufacturés ont exactement les mêmes caractéristique toute proportions gardées. Les scientifiques physiciens de bas étage nous avaient toujours affirmé qu'aucune structure artificielle en forme de lentille pouvait résister a de si hautes vitesse. Nous avons donc ici notre revanche ces gens étaient bien sots et très mal informés .A partir d'un certain seuil de vitesse de rotation en fonction d'une masse en mouvement en quantité suffisante tout objet manufacturé crée sa propre gravitation. Il devient un nouveau système de référence (selon la relativité) par rapport a notre monde (gravitationnellement parlant).Il est indestructible car plus il tourne vite, plus il devient résistant.

En conclusion les machines a rotor en rotation ultra rapide qui constellent le dossier ovni depuis des lustres ne sont pas du tout des stupidités issues de notre imaginaire; mais plutôt des machines d'avant garde. Quand on pense que les physiciens ont en même temps soulevé le voile sur les questions d'énergie, nous sommes vraiment comblés. Ces objets naturels en rotation hyper-rapide avalent toute matière pour en tirer une énergie fantastique en "desossant" les neutrons et protons pour en faire des quarks. La force forte de cohésion est ici vaincue et libère l'énergie faramineuse qu'elle détient. Les savants devraient réfléchir sur le cycle infernal de cohesion/decohesion dont nous avons souvent parlé: en effet la rotation rapide crée de la cohésion grâce a la force gravitationnelle mais en bout de course la machine démonte complètement l'architecture de la matière pour la réduire en très petites particules stables (les quarks libres) lorsque nos atteignons les niveaux de très haute énergie . Personne ne pourra nous empêcher de penser que des civilisations supérieurement évoluées n'exploiteraient pas leurs connaissances sur les deux extrêmes de l'échelle des énergies. Le bas de l'échelle est très prometteur avec les surprises qui nous attendent avec la BEC et ses possibilités de dématérialisation de matière (réversible) et qui donne même des résultats (inattendus) sur la fabrication d'antimatière.(si chère a Jean-Pierre PETIT).Le haut de l'échelle concerne les hauts niveaux d'énergie , c'est a dire les plasma ou la destruction de la matière est totale et irréversible. La gamme complète des outils intellectuels est maintenant a la disposition des ufologues. Sauront-ils s'engouffrer dans la brêche et damer le pion aux faiseur de baratin que sont les Lagrange, les Meheust et autres psychosocios (selon la définition de Jean SIDER)..

 


----- Original Message ----- From: "Fairouz Ohlsson-Malek" <fmalek@isn.in2p3.fr> To: <SFP-ACTU@in2p3.fr> Sent: Tuesday, September 24, 2002 10:36 AM

Subject: Des milliers d'anti-atomes froids produits au CERN

Une équipe internationale de physiciens travaillant sur le Décélérateur> d'antiprotons (AD) du CERN a annoncé la première production contrôlée de> grandes quantités> d'atomes d'antihydrogène à basse énergie. Après avoir mélangé des nuages> froids de positons et d'antiprotons capturés (il s'agit des> antiparticules des électrons et de protons qui nous sont familiers) dans> des conditions étroitement contrôlées, la collaboration ATHENA a> identifié des atomes d'antihydrogène, formés lorsque des positons se> lient à des antiprotons. Les résultats sont publiés en ligne ce jour
> même (18/09/2002) par la revue Nature.

voir le communiqué de presse du CERN :
> http://info.web.cern.ch/info/Press/PressReleases/Releases2002/PR09.02Fantihydrogen.html
>

> Bonne lecture> Fairouz


Etude du Pr. Olaf Blanke, publiée dans "Nature" le 19/09/02

Le Pr Blanke est neurochirurgien de l'hôpital universitaire de Genève et Lausanne

En activant par des électrodes une certaine zone du cerveau, juste au-dessus de l'oreille droite d'une patiente atteinte d'épilepsie, il s'est rendu compte, par hasard, qu'il provoquait chez la patiente les sensations de flottement et d'élévation propres aux NDE. Chaque stimulation provoquait une expérience de 2 secondes à chaque fois. S'agit-il de l'origine des expériences de NDE si souvent rapportées ? En tout cas, cette découverte tout à fait involontaire pourrait permettre de mieux comprendre la manière dont le cerveau construit l'image du corps. En 1995, le psychologiste Michael Persinger, de l'université d'Ontario aux USA, avait provoqué des sensations "paranormales" en exposant la zone droite du cerveau de ses volontaires à des pulsions électromagnétiques. Pour Robert Peterson, qui a consacré 2 livres aux NDE, cette nouvelle étude ne prouve pas que le phénomène n'est que psychologique, car selon lui les témoins qui ont vécu cette expérience sont persuadés qu'ils n'ont pas imaginé ce qu'ils ont vécu, qu'il s'agit véritablement d'une expérience réelle. Pour Michael Persinger, cette étude montre simplement que le cerveau est infiniment plus complexe que ce que l'on pense, et ne permet pas de conclure sur la nature des NDE.

Avis de CASAR:

"Selon Peterson, les témoins n'ont pas imaginé ce qu'ils ont vécu, qu'il s'agit véritablement d'une expérience réelle" Ceci est interessant et dans droit fil de ce que casar dit depuis des années. Nous sommes bien ici dans la phase scientifique de la parapsychologie. Ces travaux pourraient représenter les prémices qui donnent du crédit à notre étude sur les NDE ( NDEco.htm ou http://perso.wanadoo.fr/casar/NDEco.htm ) qui laisse entrevoir l'existence d'un champ de conscience véritablement miraculeux qui se manifeste dans certaines conditions exceptionnelles pour relayer l'apparition d'une multitude de phénomènes (Matérialisations, prémonitions, voix inexpliquées , actions mécaniques a distance, télépathie, lévitation, transes médiumniques comme Edgar Cayce ou Eilen Garrett etc..)

 

 


La lettre de Michel Picard

L'article de "Parasciences" N°47 confirme ce que nous disions dans M108bis.htm au sujet de l'ouvrage Charpak/Broch dont le titre "devenez pédant, devenez borné" serait plus approprié . Cet ouvrage est un affront fait a la déontologie scientifique.

CHARBRO.GIF CHARBRO1.GIF CHARBRO2.GIF CHARBRO3.GIF

  PICARD.GIF PICARD1.GIF


COURRIERS DIVERS

 

Témoignages intéressants sur le spiritisme et la lévitation glanés sur le forum des sceptiques qui démontrent la mauvaise foi des sceptiques qui n'argumentent pas mais font du baratin négateur et obsessionnel. Ici l'étude du comportement montre que les sceptiques sont bornés et font une simulation d'argumentation , ceci apparaît au grand jour ici.   FILSPIR.htm

------------------------

Discussions sans fin et creuses avec des sceptiques sur la BEC les ignorants veulent avoir raison sans arguments: FILZERO.htm FLOBEC.htm (ceci ne présage rien de bon sur la suite que donnera Henri BROCH a nos interpellations)

-------------------------


Re:
Re:Une grosse maison de 6 étages. -- Gatti

Serions-nous d'accord?

Posté par Tom , Oct 07,2002,15:54 du Forum des sceptiques du Quebec

GATTI: Le polystyrène a coté c'est du plomb et même beaucoup plus alors si c'est pas du paranormal qu'est ce que c'est ?

TOM: Si pour vous, le paranormal c'est juste un phénomène ou une formule mathématique surprenante, alors je veux bien admettre que le paranormal existe (l'oeuf qui durcit et reste dur lorsqu'on le cuit, est également paranormal, dans ce cas).

Allez, puisque nous sommes tombés d'accord sur quelque chose, je vais vous faire le plaisir de traduire cet article à propos de la découverte que vous citez (je ne garantis pas une traduction parfaite, mais bon...):
http://www.aip.org/enews/physnews/2002/split/599-1.html

Un liquide à ultra basse densité

Un liquide à ultra basse densité, environ 10^13 fois moins dense que l'eau, pourrait se former à l'intérieur des condensats de Bose-Einstein sous l'action de l'"effet d'Efimov", un phénomène quantique dans lequel les atomes en nuage s'attirent 2 à 2 mais se repoussent lorsqu'ils sont considérés 3 par 3. Dans un tel nuage d'Efimov les atomes seraient environ 20 fois plus loin l'un de l'autre que dans un BEC, qui est lui-même un million de fois moins dense que l'air. Et ce nouveau type de condensat ne serait pas un gaz mais un liquide!

Selon Aurel Bulgac de l'université de Washington ( bulgac@phys.washington.edu(*), 206-685-2988), la coordination des atomes dans une condensation d'Efimov lui permettrait d'être stable(**) (les champs magnétiques de contrainte employés pour empêcher un BEC de dériver seraient inutiles); d'ailleurs, elle ne serait ni compressible ni diluable. Cet extraordinaire liquide quantique -- la plus petite densité de matière condensée jamais connue -- ne pourrait probablement seulement être formée à une température beaucoup plus froides que celle disponible dans des expériences de BEC(***). Bulgac propose que des gouttelettes d'Efimov faites à partir d'atomes de boson soient appellés les "boselets." La version de fermion serait des "fermilets." ( Aurel Bulgac, Physical Review Letters, 29 Juillet 2002.)

(*) Je ne sais pas s'il est nécessaire que vous envoyiez un email à ce monsieur, de toutes façons, je doute qu'il comprenne le Français
(**) Je ne suis pas certain que self-bound se traduise par stable
(***) Je pense qu'il y a une erreur à ce sujet dans S&V puisqu'ils affirment que "la température très élevée nécessaire pour le créer étant encore inatteignable"

Tom

 


 
Les sceptiques donnent leur langue au chat
Les discussions avec les sceptiques qu'on croit inutiles (qui se soldent généralement par des insultes) cheminent lentement dans les "synapses sinueux" .Ici vous comprendrez que derrière mon dos, malgré les apparences et les propos désobligeants on voit apparaître chez les sceptiques les plus braqués un début de germination des idées de CASAR .Vous mesurerez ici tous le chemin que ces intellectuelles moqueurs (qui rient jaune derrière leurs moqueries et insultes de façade) admettent que des prolongements inattendus pourraient déboucher sur les mêmes conclusions que les nôtres . filquebec.htm ou ¨ttpj//p%rso.wanadoo.fr/casar/filquebec.htm
Ce dont discutent ici (entre gens biens, les farfelus comme nous ne sont pas conviés ) les intellectuels avec lesquels j'ai décidé de me colter pendant des années concerne l'état des connaissances sur un cerveau normal. Au laboratoire les neurobiologistes étudient le cerveaux pour essayer de comprendre son fonctionnement.. Ces gens admettent sur le bout des lèvres l'implication de la physique quantique au niveau microscopique. Ces gens refusent généralement de prendre connaissance des dossiers CASAR (ils prétextent que c'est un fatras incohérent mais ils doivent savoir que la réalité physique autour d'un sujet comme Pantel est un fatras incohérent) ; cela se comprend relativement bien mais ils sont a mille lieux de se douter que nous apportons la dimension macroquantique de leurs recherches. C'est la raison essentielle pour laquelle notre communication, a l'académie a été faite. Il est temps de faire le point car nous sommes entré ici dans la phase scientifique de la parapsychologie. Ce sont les neurobiologistes qui les premiers lanceront l'alarme sur la réalité des phénomènes poltergeist au niveau macroscopique)dans le monde fermé des chercheurs en physique quantique.
 


 ----- Original Message ----- From: David Joly To: Francis.Gatti@wanadoo.fr Sent: Tuesday, September 17, 2002 6:12 AM Subject: Bonjour

Bonjour M. Gatti,

J'ai lu sur votre site web (http://perso.wanadoo.fr/casar/) que vous vous intéressez aux phénomènes de la mécanique quantique, particulièrement à grande échelle. J'ai trouvé quelque chose sur internet qui pourrais peut-être vous intéresser: des expériences ont montré que le fullerène (une molécule en forme de ballon de soccer composé de 60-70 atomes de carbone) peut avoir un "comportement quantique" (il est question d'interférence et de diffraction).

http://www.quantum.univie.ac.at/research/index.shtml

Je sais que ce n'est pas ce que vous considérez comme "à grande échelle", mais c'est déjà pas mal plus "grand" qu'un photon ou un électron !

En espérant que cela pourra vous intéresser (si vous n'étiez pas déjà au courant),

David Joly, Étudiant en biophysique


 
----- Original Message ----- From: Monauto To: Francis.Gatti@wanadoo.fr Sent: Saturday, September 07, 2002 9:55 PM Subject: Le CASAR
Monsieur,
Je parcours depuis quelques temps votre site du CASAR.
Vous y développez des arguments intéressants, notamment sur les modes de propulsion des OVNI. Toutefois, en raison de mon niveau extrêmement limité dans les domaines scientifiques que vous abordez, je ne me risquerai pas à y apporter la moindre critique. Je ne suis pas plus en mesure, naturellement, de juger les travaux d'autres "chercheurs" qui s'exposent également sur le net.
En revanche, je ne puis comprendre les critiques acerbes, les insultes mêmes, que vous glissez dans vos articles, à l'encontre d'autres scientifiques notamment, et plus globalement tous ceux qui ne pensent pas comme vous. Je vise notamment votre section "mail", où quelques uns de ceux-ci vous ont écrit suite aux remarques violentes les concernant figurant dans vos articles.
Vous avez vos raisons de penser que votre façon de voir les choses est la bonne, le mettre en cause n'est pas mon propos car j'en serai bien incapable scientifiquement.
Cela dit, je pense qu'il est possible de s'exprimer, par écrit, par oral, sans fustiger ses congénères, adversaires d'un sujet. Je reprends quelques-uns des termes extraits de vos articles : " Jean-Claude RIBES théoricien occulte du COMETA ; une condamnation claire et sans appel de toutes les âneries écrites par JP PETIT, ufologue du dimanche ; ... "
Je ne vais pas vous faire l'affront de vous dire que vous manquez de retenue ou de sagesse, car je suis bien plus jeune que vous. Peut-être ces critiques virulentes "on-line" cachent-elles des querelles passées dont votre lecteur ne sais rien. Peu importe. Et le lecteur s'en fout. Toujours est-il qu'elles n'inspirent pas la sympathie à votre égard.
Je puis vous affirmer que vous avez un discours intéressant, des idées séduisantes pour un néophyte comme je le suis, malheureusement entachés par les dérapages et le manque de respect dont vous faites preuve à l'égard de certains.
Amicalement.
;O)
Monauto

 REPONSE

 

Bonjour Monsieur,

 

J'ai bien saisi le sens de votre mail ainsi que la manière (peu avantageuse a mon égard) dont est perçu la forme dans laquelle je m'exprime et .Je vous remercie de donner votre avis qui va dans le sens de ce que me disent beaucoup de mes amis.

Ceci étant je ne pense pas avoir jamais pris l'initiative d'insulter qui que ce soit , sauf quand j'ai été pris a parti par des propos souvent déguisées (sans argumentation aucune) qui sont inadmissibles car ils s'en prennent a ma personne sans se référer aux points précis de mon site qui les dérangent. Ils restent intentionnellement dans le vague , la généralisation hâtive est leur quotidien. S'en prendre a mon équilibre mental sans répondre jamais sur le fond comme c'est leur habitude ,les sceptiques sont seuls responsables de cet état de fait par une atteinte intolérable à ma personne. Les droits de l'homme général comme au droit que j'ai de m'exprimer. S'en prendre a mon équilibre mental est une atteinte aussi grave sinon plus que le délit de sale gueule vis a vis d'un étranger. Cela je ne le supporte pas d'ailleurs , je ne tolère pas non plus qu'on le fasse a qui que ce soit.

Pour ma part je n'ai aucune référence universitaire , je le revendique haut et fort , j'ai la prétention d'avoir beaucoup donné de ma personne pour étudier les phénomènes paranormaux (a incidence physique) , ceci avec rigueur pendant plus de quinze années . Ma connaissance assez poussée de ces phénomènes me donne le droit de dire a un scientifique qu'il ne connaît pas son dossier lorsqu'il affirme des choses en complète contradiction avec l'observation ou les nombreux témoignages.

 

Je pense qu'il est de l'intérêt général de fustiger les gens qui disent des contrevérités paranormales ; (qu'ils soient scientifiques ou pas) lorsqu'on les trouve en défaut avec la rigueur .Ils mettent a mal celle-ci allègrement lorsqu'ils étudient les phénomènes paranormaux alors qu'ils l'exigent a juste titre dans leur domaine de compétence . Pour ce qui est des insultes, je vous mets au défi de trouver sur mon site une insulte visant une personne qui n'en aurait pas proférées de gratuites a mon égard. Il est possible que vous n'ayez qu'une approche partielle des discussions .Il est trop facile de dire gatti est un imbécile; vous avez vu son site ?Seuls les minables font des généralisations de ce genre. Mon site n'est pas un modèle de référence pour sa présentation qui est exécrables je vous l'accorde mais je proposes idées assez révolutionnaires assez bien étayées sur lesquelles les scientifiques sérieux devront s'exprimer tôt ou tard. Je ne peux que vous encourager a lire le dossier http://perso.wanadoo.fr/casar/FILMOR4.htm montrant que la discussion est possible avec des gens de haut niveau.

Ma communication a l'académie mérite un peu d'attentions de la part des physiciens de la mécanique quantique. Je refuse les moqueries des physiciens non spécialisés en quantique ; je les considère comme des insultes. S'ils les "quanticiens" ne prennent pas la peine de me répondre, il faudra attendre que la science avance, le jugement des autres ne m'intéresse pas car il ne peut que contenir des jalousies mal placées . Vous pourriez des a présent vous rendre compte que les affirmations faites par casar en 1995 sur la BEC étaient bien dans le sens des découvertes faites récemment. Nous avons été les seuls a voir venir l'avancée scientifique sans précédents qui y était cachée.

Si je suis virulent vis a vis de certains reconnaissez que je ne fais pas cavalier seul car je mets en avant des gens biens qui abondent dans le sens de mes recherche. En ce qui concerne le dossier OVNI, pensez vous qu'on peut laisser des gens nous resservir le dossier ummite a la sauce Pollion sans réagir alors que le canular est connue depuis des années. Les écrits de RIBERA lorsqu'ils sont comparés aux écrits de SEZMA donnent la clef de la supercherie. Comment peut on dans ces conditions voir les site se faire envahir par des discussions creuses sur le sujet. Que ces gens admettent qu'ils s'amusent avec de sutopies ou qu'ils font de la science fiction mais qu'ils ne viennent pas donner des leçon aux autres en mettant en avant leurs diplômes universitaires qui n'ont pas de spécialisation en ufologie. les ummites n'existent que dans leur tête.

La virulence avec laquelle je m'en suis pris a la MHD est plus que jamais totalement justifiée ; le dossier OVNI est envahi par cette idée saugrenue alors que la MHD est une propulsion mécaniste ridicule et merdique qui n'a rien a voir avec le dossier OVNI (Pierre Guerin astrophysicien et ufologue est le premier a le dire, Claude Poher ancien patron du GEPAN aussi) .

 

Espérant avoir répondu a votre mail je vous souhaite bonne continuation.

______________________

Note complémentaire

Je disais dans mon mail " L'intérêt général exige qu'on fustige les gens qui disent des contrevérités paranormales ; (qu'ils soient scientifiques ou pas) lorsqu'on les trouve en défaut avec la rigueur" .

Il est très important de montrer son désaccord sur ce point car beaucoup de gens sérieux cherchent une explication simple dans l'arsenal de notre physique .Ce que les témoins rapportent serait selon eux conciliable avec nos connaissances; c'est ici qu'il faut faire très attention et ne pas engager l'étude des ovnis avec les outils que nous procurent la physique actuelle incomplète et bâtarde en regard des connaissances dont disposent obligatoirement les concepteurs de certaines de ces machines dont nous disposons quelques très rares photos authentiques ( MacMinville)qui existent dans le fatras des milliers de supercheries de l'album photos du dossier.

 

Certains directeurs de recherche ou astrophysiciens se sont engouffré dans la brèche du dossier OVNI avec pour objectif de ramener un peu de sérieux dans le discours des témoins. C'est là que le bat blesse, en faisant cela les scientifiques ayant pour souci de ne pas blesser leur hiérarchie ont cantonné l'étude a des éléments simples facilement admissible par l'universitaire moyen. C'est là une erreur énorme car il y là le dévoyement de l'étude de faits anormaux vers l'étude de faits normaux.

 

C'est la raison pour laquelle il faut rester intransigeant avec les universitaires et scientifiques bardés de diplômes pseudo-chercheurs en ufologie. Il ne faut pas transiger avec les constantes résultant de l'observations (sur le terrain); ceci afin d'éviter aux ufologues de perdre leur temps sur l'astronautique terrienne du XXI°siecle qui utilisera probablement la MHD alors que l'avance des OVNIs se chiffre en millions d'années. Il est impossible pour casar d'admettre que des gens ailleurs ayant maîtrisé la gravitation seraient assez idiots pour utiliser la propulsion newtonienne qu'est la MHD.

Dans un même ordre d'idée,

- Les rayons de lumière courbés ne sont pas la résultante d'une réfraction des rayons de lumière mal interprétée, mais aux lois de la physique de demain, celle qui prendra en compte des champs gravitationnels localisés dans notre espace ( champs scalaires?) .

- L'invisibilité des OVNIs n'est pas due a une système de camouflage sophistiqué mais a une disparition spontanée sur place de l'ovni. Ceci est compatible avec ce que nous savons déjà au sujet des dématérialisations. Dans ces conditions il est inutile de laisser croire que la technologie OVNI est a notre portée. Palabrer sur ces questions est du temps de perdu.

- La fusion de deux machines en vol ne résulte pas non plus d'une méprise liée a une mauvaise appréciation de la réalité par le cerveau du témoin. Cette constatation peu paraître inconcevable pour nous mais elle revient trop souvent dans le dossier OVNI pour être ignorée. Si la disparition spontanée est crédible, il va de soit que des questions de "transmaterialité" sont possibles. Dans ces conditions l'ensemble des témoignages devient cohérent. Notre futur scientifique est lié indiscutablement aux dossier OVNI au travers des applications de la mécanique quantique.

 

 

 


Sécurité routière suite: M109bis.htm

 ACCES à Microscope N° 110: M110.htm


 

Retour à la page d'accueil du site :index.htm