Retour à l'accueil :index.htm


MICROSCOPE N°108 bis

Version definitive


Sommaire

- Georges Charpak dans un TRAQUENARD :

Broch et les sourcier une expérience qui prête a sourire

Arles sur Tech du pipeau pour faire diversion la gueguerre creuse avec Yves Lignon

L'exploit cardiaque Broch manque d'information

Les mediums Broch se moque du monde

telekinese le coup des statistiques , véritable poudre aux yeux. Broch se moque du peuple

thelepathie : Broch fait son cinéma

- CASAR sur la black-liste des médias : local.

- Le dossier OVNI collecteur de fantasmes ou réflexion porteuse ? : compile.htm

  


   

"Devenez sorcier, devenez savant" de Georges Charpak et Henri Broch ou bien

"Devenez borné , devenez pédant"

comme le suggère l'article de Michel PICARD dans "Parasciences" N°47

Monsieur Charpak vous êtes tombé dans un traquenard

Mais , c'est tout de même un traquenard très " juteux"

 


"Devenez sorciers devenez savants

Georges Charpak et Henri Broch Odile Jacob (Sciences Humaines) ; ISBN : 2738110932


Introduction

 Lire l'article de Michel PICARD dans "Parasciences" N°47: "Devenez borné , devenez pédant" avec l'introduction suivante de Victor HUGO:

"Si vous abandonnez ces faits, prenez garde, les charlatans s'y logeront, et les imbéciles aussi. Pas de milieu, la science ou l'ignorance. De quel droit d'ailleurs dites vous a un fait : va-t-en ? De quel droit dites vous a l'inattendu , je ne t'examinerai pas !"

 

L'extrait ci dessous rassemble a lui seul la ligne générale de zeteticiens qui dans leur grande bonté guident le lecteur dans la ligne du bien penser sceptique. Nous assistons ici a une démonstration clair de ce qui semble être une forme d'intoxication morale. Sans le savoir Georges CHARPAK prix Nobel qui n'a pas étudié les phénomènes paranormaux donne sa caution a ce genre de manipulations .

EXTRAIT :Page 193

"Les données présentées au colloque "La pensée scientifique et les parasciences montrent une aggravation de certaines constatations précédentes. Plus d'un français sur deux croit a la télépathie et un sur dix aux fantômes et le milieu éducatif ne fait pas exception a la règle. On pourrait pousser un soupir de soulagement en apprenant par d'autres données que 81%des français pensent que le développement de la science entraîne le progrès de l'humanité. Mais l'enthousiasme est de courte durée lorsqu'on découvre que, simultanément, 58% ces mêmes Français pensent que l'astrologie est une science . Ce qui prouve que nos contemporains ne savent plus très bien ce qu'est une science. "Un exemple récent de cette aggravation nous a été fourni en février 2001 par un courrier électronique que nous avons reçu de M. Nicolas Hergott qui préparait l'agrégation de sciences physiques (option physique) à l'université de Toulouse. Ayant découvert un article du Bulletin de l'union des physiciens de 1999 sur les croyances obscures dans le monde enseignant, ce collègue a désiré apporter sa modeste (mais scandaleuse) contribution aux statistiques .Lors d'un repas, il a demandé à huit de ses collègues de préparation à l'agrégation de physique s'ils croyaient à un quelconque phénomène paranormal. Les résultats l'ont tellement choqué qu'il s'est déclaré prêt à consacrer sa carrière entière à combattre cette faiblesse d'esprit . Sur ses huit collègues en préparation à l'agrégation de physique :- un va voir régulièrement un magnétiseur, ce qui n'a surpris qu'un seul des autres - trois croient à la télékinésie- quatre pensent que certains phénomènes resteraient toujours inexplicables et ne pensent pas pouvoir dissocier certains phénomènes de concepts concerne l'âme ou Dieu .- tous sans exception croient à la possibilité de télépathie. Il ajoutait qu'il est impossible de discuter de la crédibilité de ces phénomènes sans vexer profondément les croyants en question."

Analyse des déclarations de monsieur Hergott qui décrète d'entré de jeu que les "croyants" sont des simples d'esprit

Nous reconnaissons ici en la personne de Mr Hergott un sceptique pur et dure qui promet. Ce personnage annonce la couleur tout de suite: Ceux qui croient aux fantômes, a l'astrologie, a la télépathie, aux magnétiseurs ont un comportement scandaleux vis a vis de la déontologie pédagogique et font preuve de faiblesse d'esprit. Il n'y va pas avec le dos de la cuillère cet ergoteur de Monsieur Hergott.

Pour commencer, avant de cataloguer ses collègues dans la catégorie des faibles d'esprit il faudrait peut être ne pas trop faire de généralisations hâtives car il y a un monde entre la croyance en l'astrologie et la croyance en la capacité d'un guérisseur magnétiseur. Les irresponsables qui s'érigent en juges suprême sans étudier les dossiers sont partout. Pour commencer, si ce monsieur avait attrapé un zona et qu'il aurait traîné dans les salles d'attente des cabinets médicaux en geignant pendant des semaines de la douleur que lui entraîne ce mal; il serait assez surpris de savoir que le magnétiseur qu'il dénigre du haut de son mépris l'aurait soulagé en moins de 24 heures. Pour pouvoir prétendre démontrer l'inexistence radicale du paranormal il serait plus judicieux d'expliquer scientifiquement ce que veut dire le mot fluide employé par les malades qui ressentent une chaleur lors des passes faites par le magnétiseur. Si c'est des témoignages que vous cherchez, ici dans le Berry nous sommes très bien placé pour cela , nous allons vous en donner. Le mieux serait même que vous veniez sur place et vous entendrez des cohortes de gens soulagés de la sorte sans avoir a trop perdre de temps. Surtout qu'en plus du zona, vous apprendriez aussi que le "penseux de sort" berrichon guérissent sans problème les brûlures beaucoup plus rapidement qu'avec la médecine traditionnelle. La preuve en est facile a faire , je veux bien servir de cobaye. Nous nous brûlons vous et moi avec une cigarette en l'appuyant fortement sur notre bras et chacun de notre coté, nous allons nous faire soigner. Moi je fais "barrer" ma brûlure par le magnétiseur et vous , vous allez chez votre toubib . Nous verrons bien le résultat , pour commencer, je n'aurai pas de cloque sur ma brûlure contrairement a vous. Direz vous encore monsieur l'ergoteur Hergott (non prédestiné) après vérifications de l'efficacité des soins du penseux de sort que je suis faible d'esprit parce qu'entre deux solutions, j'ai choisi la plus efficace?

Prétexter vouloir pourfendre la crédulité en laissant croire qu'une balle de tennis expliquerait les possibilités de contrôle biologique des yogis (exploit) est une honte pour la collectivité scientifique et sa déontologie. Quand on pense qu'un Nobel s'est prêté a cette mascarade qui fait régresser la connaissance en démobilisant les chercheurs sur des sujets aussi porteurs que les phénomènes biologiques liés au yoga qui ouvrent justement sur la compréhension de l'ascétisme, ceci est vraiment malvenu au moment où le padre PIO se fait canoniser par le pape. Les stigmates de padre Pio sont légendaires. Les "prouesses" de Pio avec des témoignages de première main a l'appui ne semblent pas émouvoir outre mesure Broch qui ici dépasse vraiment les bornes. Nous ne sommes pas étonné de cette position quasiment inquisitoire de BROCH qui déclare a la page 202 "les croyances dans le paranormal et autres insanités" Comme généralisation hâtive il est difficile de faire mieux. En terme d'intolérance globale, et d'insulte injustifiée, ici nous atteignons les sommets de la bassesse intellectuelle.

Heureusement que la sortie du livre de Rémy Chauvin, "Le retour des magiciens. Le cri d'alarme d'un scientifique" (JMG Editions, ISBN 2-912507-69-3) vient a point pour contrecarrer cet ouvrage déplorable. Nous pensons que Chauvin devrait répondre avec intelligence aux attaques creuses de Broch .En ce qui concerne Charpak le paranormal n'étant pas en cause, ses recommandations concernant l'écologie (et pas le paranormal) sont totalement justifiées mais hors sujet ici. Nous voyons assez mal comment on pourrait marier le nucléaire et l'écologie avec le paranormal. Jouer les prestidigitateurs sur un scène de théâtre avec le nucléaire nous semble difficile puisque Broch nous fait ici une rétrospective sur la prestidigitation plutôt qu'un travail sérieux qui permettrait d'évaluer le paranormal. .


 

CRITIQUE N°1 (pages 125 à 142)

La baguette du sourcier

 

 CRITIQUE N°1 (pages 125 à 142)

 

 En sa qualité d'initiateur du projet RISCE.htm CASAR est particulièrement concerné par les inepties concernant la sourcellerie colportées par Henri Broch ; ceci sous la caution irresponsable d'un prix Nobel.

 

Henri Broch écrit page 126 (Extrait):" Tout d'abord une enquête sur le pendule explorateur, la baguette, la radiesthésie où entre en scène le chimiste Chevreul dont les expériences furent un modèle de simplicité et de rigueur et dans laquelle nous sommes heureux de vous présenter un petit guide à l'usage de tout bon radiesthésiste qui se respecte"

Parlons en de la rigueur ! Les travaux de Chevreul sont tout à son honneur mais ils ne concernent qu'une étude générale du pendule entre les mains de n'importe qui alors que le sourcier n'est pas n'importe qui ; c'est une personne qui a des dispositions particulières appelées " le don ". Nous assistons ici à une diversion d'Henri Broch qui escamote (honteusement et subrepticement) le sujet en cours de discussion puisque les travaux de Chevreul concernent n'importe lequel d'entre nous.

Il est facile de tester une personne pour savoir si elle a le don ; il suffit de lui mettre la baguette de coudrier entre les mains et de voir si celle-ci réagit. Le pourcentage de ceux qui ont le don dans une population donnée est assez faible, c'est pourquoi les travaux de Chevreul n'ont ici aucun intérêt parce qu'en intellectuel de laboratoire (non averti) il aurait dû se renseigner dans la population rurale et, en bon scientifique, aurait dû tenir compte de ce point déterminant et faire son étude COMPLETE en quatre parties bien distinctes. Force est de constater qu'il a failli ici une première fois (ce n'est pas la dernière) à la déontologie scientifique.

1°) Etude du comportement du pendule avec une personne n'ayant pas le don

2°) Etude du comportement du pendule avec une personne ayant le don ( un sourcier reconnu)

3°) Etude comparative du comportement du pendule selon le type de personne (douée ou pas) qui le manipule

4°) Etude du mouvement de la baguette de coudrier lorsqu'elle réagit sur le terrain entre les mains d'une personne ayant le don. C'est bien ici la faille dans la démonstration bancale de Broch : aucune étude scientifique n'a été faite par Chevreul sur le mouvement de la baguette. Tout le monde sait faire se mouvoir un pendule ; par contre, tout le monde ne sait pas faire bouger une baguette.

D'autre part, Chevreul fait une seconde entorse à la déontologie scientifique en décrétant d'autorité qu'il n'y a aucune raison pour ne pas assimiler la baguette au pendule ; ceci sans avoir fait la moindre expérimentation avec la baguette. Ce grand scientifique prend ici des légèretés assez surprenantes avec la méthodologie. Dans le cas de figure où Chevreul n'aurait pas eu le don, ce qui a le plus de chance d'être vrai (étant donné le faible pourcentage de ces gens doués dans la population), Chevreul qui aurait expérimenté avec la baguette n'aurait pas trouvé le moindre mouvement de celle-ci en présence d'eau. Il en aurait forcément déduit que pour la science les mouvements du coudrier n'existent pas.

La rigueur, Monsieur Broch, c'est d'étudier séparément toutes les possibilités sans en oublier. Quand vous dites :" d'abord une enquête sur le pendule explorateur, la baguette, la radiesthésie où entre en scène le chimiste Chevreul dont les expériences furent un modèle de simplicité" vous embrouillez tout et ne pouvez pas, sous prétexte de simplicité, entasser dans un même dossier la radiesthésie et la sourcellerie ou la divination. C'est là une erreur déontologique de grande envergure ou une volonté de compliquer le dossier pour qu'aucune démonstration ne soit probante.

En définitive Chevreul n'a pas étudié du tout le comportement de la baguette ; il fait des suppositions gratuites. Et vous, monsieur Broch, vous vous appuyez sur lui (en mettant bien en avant ses qualités de grand ponte irréprochable de la science, photo à l'appui) pour leurrer le lecteur.

Chevreul n'a donc pas étudié du tout la baguette du sourcier et son long rapport n'est ici que de la poudre aux yeux (pour impressionner les naïfs). Ce rapport qui n'est pas dénué d'intérêt dans un autre contexte concerne plus spécialement la radiesthésie mais partiellement, étant donné qu'on ne sait pas si Monsieur Chevreul qui expérimente a le don ou non.

La logique, Monsieur Broch, aurait été d'étudier séparément le pendule et la baguette, ceci avec des sujets ayant le don de sourcier. Mais comme votre objectif principal semble être la diversion par la complexification maximum, vous incluez dans votre chapitre (en bon généralisateur sceptique) la radiesthésie au sens large; c'est à dire la divination, la recherche de disparus, etc…

Si nous restions sur l'étude simple du sourcier et si nous prenions en compte les remarques de la grande majorité des sourciers performants que nous (CASAR) nous avons contacté, il est à noter que deux erreurs majeures ressortent de l'étude de Chevreul :

- Premièrement, le fait de bander les yeux du sourcier expérimentant avec le coudrier ne change rien ; ceci n'empêche pas la performance : le sourcier découvre l'eau systématiquement quand elle est en mouvement.

- Deuxièmement, ce n'est pas la force musculaire (suite à une impulsion nerveuse inconsciente) du sourcier qui manœuvre la baguette. Ce n'est pas Rémy Chauvin (voir ci-dessous extrait de "la fonction psi" page 38) dont la notoriété de scientifique honnête n'est pas à mettre en doute qui nous contredira. Il est fait appel ici uniquement à sa qualité de témoin impartial et non à ses états d'âme concernant la parapsychologie. Il a constaté par lui même que la baguette se mouvait elle même sans que la force musculaire du sourcier n'intervienne. Ceci j'en témoigne moi aussi ainsi que beaucoup de gens lors de mes enquêtes. Ne venez pas encore généraliser en collant une étiquette sur une personne qui ne vous plaît pas, c'est une sale habitude chez les sceptiques pour ne pas dire une déformation professionnelle grave.

Nous en avons terminé avec l'argument complètement irrecevable que représente l'étude de Chevreul (chapitre IV), passons maintenant à la manière extrêmement curieuse, plus que douteuse scientifiquement dont Broch expérimente sur un sourcier anonyme à l'université de Nice.

Pour faire une expérience scientifique correcte, tout universitaire qui se respecte doit commencer par prendre en compte un échantillonnage représentatif des sourciers. Dans le cas qui nous préoccupe, seule une étude statistique sur cet échantillon pourrait donner une réponse scientifique claire. Ici, nous sommes dans le cadre du spectacle de foire faisant entrer en scène un défi sceptique bidon où les dés sont pipés par un "recrutement" de sourcier qui fausse la donne dès le départ ; celui-ci étant inconnu, il ne peut pas à lui seul être représentatif. Beaucoup de charlatans ou de faux sourciers ou de sourciers peu performants étant tentés par la prime risquent de faire perdre du temps (donc de l'argent public) à Monsieur Broch qui au départ nous semble de bonne volonté.

Pour commencer nous dirons qu'aucun sourcier digne de ce nom n'aurait accepté de faire l'expérimentation dans les conditions ridicules proposées par Henri Broch. Ici, ce n'est pas une expérimentation scientifique sérieuse mais une mascarade d'expérience, une galéjade. (Nous allons y venir)

C'est ici que le bas blesse car l'universitaire, sceptique par excellence, se doit d'être à l'écoute attentive du sourcier afin de préparer AVEC LUI un protocole de contrôle en phase avec le résultat recherché. Pour ne pas perdre de temps, il aurait fallu "recruter" plusieurs sourciers, trois au minimum (connus pour leurs excellents résultats) et négocier avec eux un protocole qui cadre avec la rigueur scientifique ; leur proposer, en cas d'échec, une rémunération permettant d'amortir leurs frais et le manque à gagner de leur activité professionnelle habituelle. En cas de réussite une prime importante pourrait être partagée sans aller jusqu'à proposer le jack-pot. Beaucoup de gens (dont des sourciers sérieux ) sont partants pour coopérer à l'avancée des connaissances sans faire pour autant un battage médiatique avant que les résultats ne soient là. La question de la prime de plusieurs millions de francs de l'époque est un coup publicitaire médiatique sans intérêt pour la science, même nocif pour la recherche car c'est un appel indirect aux tricheurs et autres charlatans cupides faibles d'esprit. Ce principe ne peut que faire mousser l'affaire. Seul l'intérêt publicitaire pour Broch et Majax permettra de faire vendre du papier. L'université sert de prétexte ici à la rigueur et au sérieux de la recherche. Nous allons voir qu'il n'en est rien ! Avec le dispositif complètement con imaginé par Broch, nous entrons ici dans l'esbroufe universitaire la plus totale.

Aucun sourcier digne de ce nom n'aurait accepté de se laisser tester sur la base du dispositif hydraulique proposé par Broch (schéma de la page 138) constitué de dix tuyaux en parallèle avec dix vannes d'arrêt.  

Par une analyse succincte, il est facile de constater que la baguette de coudrier est mise en mouvement de manière incompréhensible par certaines personnes lorsque celles-ci se déplacent dans la nature. Il n'est pas nécessaire d'être professeur d'université pour constater cette évidence.

Le sourcier affirme que la localisation d'une masse d'eau située sous un terrain de plusieurs milliers de mètres carrés est en relation avec le comportement de la baguette. Cette eau est parfois à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Le sourcier déclare que l'eau en mouvement est plus facilement détectable mais qu'une masse d'eau importante peut aussi être localisée.

Le dispositif imaginé par monsieur Broch page 138 est complètement idiot et en aucun cas ne pourra jamais modéliser par ce moyen ce qui se passe dans la nature. Mettre sous les pieds du sourcier un maillage de tuyaux plein d'eau est une imbécillité sans borne ; jamais aucun test utilisant ce dispositif n'aura d'intérêt. Les mouvements de la baguette ne veulent plus rien dire si vous mettez des tuyaux d'eau sous les pieds du sourcier. C'est une chose qu'il ne faut surtout pas faire si on cherche à mettre en évidence l'existence d'un système supposé en partie en relation avec le champ magnétique terrestre. La logique n'étouffera pas monsieur Broch qui fait tout pour brouiller les pistes mais n'agit manifestement pas dans le but de faire de la recherche; son seul but étant selon nous de faire échouer le sourcier pour ne pas lui donner la prime.

Soyons clairs, il ne viendrait à l'idée de personne de mettre le sourcier dans un sous-marin et de lui demander de faire fonctionner sa baguette dans le but de le tester. Alors que Monsieur Broch évite dans ses expériences de mettre de l'eau autour ou sous les pieds du sourcier afin que les conditions du test ne soient pas honteusement pipées.

Alors qu'on se limite à mettre les sourciers à l'épreuve dans un terrain inconnu d'eux en fonction d'une masse d'eau (en mouvement ou pas) dont la localisation est connue des gens qui veulent tester (universitaires ou pas). Ceci autant de fois qu'il sera nécessaire pour réaliser des statistiques claires.

Le test du sourcier sauce Broch est un coup médiatique où le sourcier est certain de se voir ridiculisé. Broch a beau jeu après cela de crier sur tous les toits (et surtout les médias) que c'est lui qui fixe les règles du jeu ; afin que les résultats puissent avoir une reconnaissance scientifique. De qui se moque t-on ?

Broch est un habitué de ce genre de coup publicitaire qui sonne comme un coup d'épée dans l'eau. Ne nous avait-il pas fait une démonstration spectaculaire pour l'archéologie en réalisant la copie des piles de Bagdad à l'université de Nice (encore avec l'argent des contribuables probablement) ; l'ennui pour Broch (et pour notre porte-monnaie) étant que la société américaine Général Electrique avait déjà fait le travail trente ans auparavant.

 Extrait de l'ouvrage de Remy CHAUVIN "La fonction psy " page 38

"Puis, il y eut un déclic soudain. J'avais revu Yves Rocard, qui était maintenant mon voisin dans le Berry à La Borne des Potiers. Et naturellement, il me reparla de mon aventure négative avec sa damnée baguette. Voyons, après toutes ces années, ne voulez-vous pas essayer encore? Voilà une baguette que j'ai fabriquée moi-même; prenez-la, et passez donc à côté de ma voiture : c'est une grosse masse métallique, ça devrait marcher…Comment refuser? Je serre ma baguette de toutes mes forces et je recommence la conjuration d'il y a bien des années : baguette! Surtout ne tourne pas! Et soudain, quelle sensation bizarre! Tous ceux qui se sont livrés à ce genre d'exercice me comprendront :la baguette qui se tord littéralement entre vos mains quel que soit l'effort que vous effectuez pour la faire se tenir tranquille. On dit bien qu'il ne s'agit que de mouvements musculaires inconscients et que ce sont mes mains en réalité qui font tourner la baguette. Mais, et j'en appelle à tous les praticiens, n'a-t-on pas, très exactement, la sensation du contraire? Je recommence deux fois, trois fois, en jurant contre cette fichue baguette : Rocard s'esclaffe… Je suis devenu sourcier, il n'y a pas de doute."

 

Deux sourciers de grande renommée René Chatelain et Jean-François Bonnet sont en plein accord avec nous; ils seront invités a s'exprimer sur ce site.

- René Châtelain est en retraite, il habite Buzançais dans l'Indre il est a la disposition des chercheurs car il dispose de toute une vie d'expérience personnelle qui serait bien utile aux chercheurs; il a toute`unepcarbièru de sourcier hyper-doué derrière lui; il a travaillé avec le BRGM avec plus de mille points d'eau a son actif est outré par les déclarations de Gilles de Gennes selon lesquelles la baguette serait instable dans les mains du sourcier et serait mise en mouvement par le vent ????.il est outré aussi par les inepties prononcées par Chevreul sur le fait qu'un bandeau sur les yeux l'empêcherait d'être efficace. Chevreul est un charlatan de la sourcellerie selon lui. Monsieur Broch serait bien inspiré de venir faire un petit stage avec les enfants des écoles de Buzançais qui ont profité de l'expérience de cet homme très expérimenté en sourcellerie. Il a eu l'occasion de détecter des enfants ayant le pouvoir de faire réagir la baguette car tous ne l'ont pas .Trouver la raison pour laquelle les uns ont le don et les autres non est un devoir De la part d'universitaires suspicieux qui prétendent faire des recherches a ce niveau. Le plus incroyable et inquiétant pour nous , c'est qu'a l'université de Nice les "examinateurs" du sourcier testé n'ont même pas cherché a élucider la question du mouvement inexplicable de la baguette qui n'est pas mis en œuvre par la force musculaire contrairement a ce que disent beaucoup de gens mal informés qui peuvent vérifier la chose facilement .Même Robert TOCQUET n'a pas vérifié ce point capital. Il s'imagine à tort lui aussi que le mouvement est lié a la force musculaire.

- Ouvrage 134/…"Les pouvoirs secrets de l'homme"1963 . Au sujet des sourciers et de la radiesthésie Robert Tocquet stigmatise avec clarté page 112 le fait que la présence d'un examinateur qui ne croit pas au don du sourcier (ou même qui est indiffèrent a l'affaire) empêche le sourcier d'exercer son don. C'est un point qui ne doit pas être négligé par les scientifiques qui veulent tester un sourcier. Ils doivent prendre ce fait en compte en proposant un protocole qui élimine cette cause d'échec .Laisser le sourcier travailler seul et ensuite vérifier les résultats devrait être possible sans faire d'entorse a la déontologie.

 

 


Critique N°2 (pages 143à 164 )

L'eau miraculeuse d'Arles-sur-Tech

 

Une vielle lune qui n'a rien de paranormal mais une polémique entre universitaires qui ont un vieux compte a régler

Ce sujet est l'exemple type des chamailleries sans intérêt comme en sont capables des universitaires ; leur but n'est pas de démontrer quoi que ce soit en matière de paranormalité mais de faire du "pinaillage" intellectuel.

 ------------------------------------------

Extrait du chapitre 8 de la science confrontée a son futur:

SOURCE: -Emission Mystère du 08/04/94

Février 1983 en Pennsylvanie (Etats Unis) Don Decker fait pleuvoir dans les appartements où il est passé. Les murs ruissellent et inondent le sol alors qu'il ne pleut pas dehors.

C'est un vrai cauchemar diront les personnes qui ont eu à souffrir de cette anomalie pour le moins curieuse. Cela peut prêter à rire mais quel est le scientifique qui répondra sérieusement à cette énigme ?...sans chercher une échappatoire

Nous pouvons attester de plusieurs cas identiques (qui sont dans nos archives) faisant état de ruissellements totalement incompatibles avec la condensation de l'air.

Les suintements inexpliqués représentent un des dossier consistants du paranormal. Les émissions mystère ne sont pas notre seule base donnée pour nos recherches (heureusement).Il n'empêche qu'une autre de ces émissions faisait part d'une enquête minutieuse faite par des gendarmes dans le nord de la France dans une affaire de hantise selon nous .Des apparitions inexpliquées de sang étaient en cause les pièges tendus par les gendarmes qui avaient même mis de la farine sur le sol pour démasquer le responsable n'ont rien donné.

Dans un même ordre d'idée l'ouvrage 248/… fait état de suintements de liquide rouge , sang ou encre sur les murs .Il y a même la photo d'une veste tachée de l'intérieur pendant que sont propriétaire l'avait sur le dos.

L'affaire Albertini cet avocat italien qui avait des relations psychiques fortes avec sont fils décédé est représentative de matérialisations inexpliqués de taches rouges sur du courrier .Ces faits ne sont pas isolés et les conditions de leur apparition ressemblent étrangement a ce qui se passe chez Pantel.

 


CRITIQUE N°3

L'exploit cardiaque

(page 59à 60)

Des expériences ont été menées sur le yogi COUDOUX sous contrôle  stricte de plusieurs médecins qui engagent leur moralité. Les résultats sont là et monsieur Broch avec sa balle de tennis cachée sous l'aisselle joue ici le rôle du désinformateur. Sans le vouloir, a cause de sa rage congénitale antiparanormale Henri Broch tombe ici dans l'obscurantisme.

Une emission sur M6 intitulée Normal/paranormal a présenté ce sujet avec objectivité. (c'était le seul qui n'était pas idiot de toute l'emission ,nous vous le concédons).

L'émission "C'est mon choix" rediffusée sur FR3 le 4 août 2002 a montré d'autres exploits de ce YOGI .Entre autre son immersion dans l'eau avec une réserve d'air bien insuffisante pour résister sans respirer pendant un temps aussi long au commun des mortels.

Que Monsieur Henri Broch nous fasse la même choses et se donne lui aussi en spectacle puisqu'il juge ces faits comme de prestidigitation. Qu'il vérifie lui-même devant le public si la présence d'une balle de tennis est responsable de la prouesse du ralentissement sanguin.


Critique N°4

Vision radicale de BROCH :

Médiums = fraude (page 207)

L'affaire et entendue si on ne cherche pas a s'informer mais….

 

Les médiums curieusement n'occupent pas beaucoup de place dans l'ouvrage de HB. Toutefois, nous trouvons a la page 207 la position hyper-reductrice de Broch qui se limite comme d'habitude a dénoncer quelques fraudes avérées pour régler son compte a ce dossier assez gênant aux entournure pour tout sceptique qui aurait la bonne idée d'étudier son sujet avant de pérorer.

En effet il vaut mieux ne pas trop fouiller dans le dossier des médiums si on a l'intention de démolir le paranormal .Le dossier des médiums est un des dossiers où la fraude existe en beaucoup plus grand nombre ,pratiquement 90% des médiums ont triché. Certains sont des tricheurs professionnels, d'autre sont des tricheurs occasionnels, c'est a dire qu'ils ont eu une fois ou deux des manifestations paranormales et qu'ensuite, leur don a disparu. Ils étaient dans l'obligation de tricher pour survivre. Robert TOCQUET a fait un tour d'horizon honnête et sans concessions sur les médiums du début du siècle, il a dénoncé les tricheurs avec force mais ce n'est pas une raison pour en tirer des conclusions hâtives généralisantes. Déclarer que ce dossier n'est qu'une fraude généralisée en ne donnant que quelques exemples de fraudes avouées sans passer au crible les cas assez nombreux tout de même de médiums honnêtes est révoltant. Broch ici pêche par ignorance ou par omission, ce qui est inexcusable de la part d'un universitaire sensé préparer son affaire avant de lancer des attaques infamantes pour les quelques médiums qui eux n'ont pas triché.

L'ouvrage 028/…"Le paranormal" Henri Broch édition du seuil 1985 est clair a ce sujet. Reprenez ce livre et vérifiez la diversion que nous fait Broch en ne traitant que des minables affaires de James RANDI et son projet Alpha en faisant cela Broch promène ses lecteurs hors sujet. Une histoire de fraude préméditée qui laisse pantois sur la naïveté des contrôles du laboratoire Mcdonnell ce sont des gamineries (faisant état de tricheries) tellement grossières qu'on se demande si ces gens (testeurs comme testés) ont toute leur lucidité . On se croirait dans une affaire de bizutage entre collégiens boutonneux mais certainement pas dans un laboratoire de contrôle intransigeant comme nous serions en droit d'exiger. Monsieur Broch chercherait a discréditer le dossier des médiums sans le moindre argument sérieux qu'il n'agirait pas autrement.

 

- Qu'avez vous a dire Monsieur BROCH des exploits, messages écrits et dessins de Mathew MANNING.htm

 

-Qu'avez a dire des messages et dessins de Pierre GUILDER ?; voici ce qu'en dit Jean ANNE mailto:jean.anne@wanadoo.fr: qui étudie cette question depuis vingt ans:

"je me permets d'entrer dans le débat.. mais ce que vous rencontrez avec la vocalisation des messages.. je suis confronté avec les mêmes énigmes, mais par des "supports" écrits: Je suis en effet le dépositaire légal de plus de 450 "messages" (textes, dessins, plans, épures, etc) qu'un médium, Pierre Guilder a reçu dens une langue inconnue (transcription, phonétique, hieroglyphes, démotique, etc) de 1947 à 1984. Depuis plus de 20 ans je cherche.. j'ai récemment fait une synthèse des résultats d'interprétations de ce que j'ai nommé des "codex". "Allez vous promener et lire en détail des informations inédites sur http://www.lesenfantsdelaterre.org/IRC/ vous pourrez sans doute avancer dans vos recherches et, dans ce cas j'aurais été très heureux d'y avoir - pour une modeste part- contribué.. N'est-ce pas le devoir de tout chercheur que de partager ce qu'il a découvert.. pour faire avancer la Connaissance."

-Quelle est votre position monsieur BROCH sur les innombrables lectures d'Edgar CAYCE ?selon vous, toutes guérisons spectaculaires pour certaines sont-elles le fait du hasard ?

Avez vous pris connaissance des "lectures" de Cayce et des résultats obtenus ? : voici coffre de la fondation Cayce pour compléter votre formation avec les milliers de textes le concernant

http://www.are-cayce.org/readings/Index.html

- Qu'avez vous a dire au sujet d' Ossowiecki.htm monsieur Broch ? Votre connaissance des dossiers paranormaux ne serait-elle pas très approximative et superficielle (comme celles de Georges Charpak et Gilles de Gennes).Avons nous le droit dans ce pays de dire que des prix Nobel ne sont pas des surhommes , qu'ils sortent de leur compétence lorsqu'ils parlent de paranormal. Avons nous le droit de dire que vous êtes au moins trois ignorants magistraux du paranormal sans nous faire accuser de lèse majesté ? Avons nous le droit de citer Pierre Bourdieu (1) qui s'insurge a juste titre contre les personnalités qui s'arrogent le droit de tout savoir et de pérorer sur les médias alors qu'ils sont spécialisés dans un seul secteur de la connaissance. La science et le show-business sont deux choses différentes.

 (1) interview de Pierre Bourdieu retransmise sur France Inter le 24 janvier 2002

 


Critique N° 5

La télékinésie ou l'action sur la matière

(page 87 à92)

Pendant que vous faites jou-jou avec la prestidigitation et la mascarade des statistiques nous travaillons sur les faits avérés a votre place Monsieur BROCH !

 

 Je n'ai pas pu me retenir de publier ici la page 87 donnant la position "hautement subtile" d'Henri Broch en ce qui concerne l'explication lumineuse (pour les ampoules qui grillent -sic ) des pouvoirs mirifiques des médiums; position assez restrictive si on se fie aux milliers d'ouvrages disponibles concernant quelques rares médiums de grand talents dont je vous met au défi de démontrer la supercherie. Je pense a Manning , a Cayce et Eileen Garrett principalement (voir mon site a leurs sujets) . La télékinésie  étant en cause dans l'affaire PANTEL avec les Billes d'acier.htm je demande a monsieur Henri BROCH de réviser sérieusement son jugement a l'encontre des médiums. Le CNRS lui demande de s'occuper du cas Pantel , celui-ci doit probablement représenter l'exception qui confirme la règle. Pour la première fois nous avons des preuves matérielles a vous proposer. Ces preuves sont consignées en bonne et dues formes dans un rapport d'huissier. Je ne l'ai pas encore sous la main (cela ne devrait pas tarder ); de toute façon si j'éprouve quelques difficultés a retrouver ce rapport (ainsi que les empreintes dans le verre) cela ne veut pas dire que ce rapport n'existe pas. Je fais confiance a la science et a votre conscience professionnelle pour mettre la main dessus sans tarder si vous y mettez autant de fougue que celle que vous mettez dans le s expériences de zetetique.

Il est facile de critiquer les médiums qui n'ont que du baratin a vous offrir comme ceux qui se sont proposés pour le concours en espérant décrocher le prix offert par les zeteticiens; mais cette fois l'enjeu est trop important pour que vous vous esquiviez.

 

----------------------------------------------

EXTRAIT de "Devenez sorciers, devenez savants" 

"PAGE 87 L es coïncidences exagérées ...

Il y a certainement dans la nature plus de choses extraordinaires à découvrir que ce que les tenants des < coïncidences exagérées> nous présentent comme surnaturel,.

Les coïncidences exagérées : le thème est lâché... Nous voudrions montrer comment, à partir de réflexions et de calculs somme toute assez simples, le roseau pensant qu'est l'homme est en mesure de comprendre ces coïncidences et de se rendre compte qu'elles n'ont souvent rien d' exagéré -En d'autres termes, nous voudrions montrer que l'extraordinaire peut fort bien se produire - y compris dans notre vie quotidienne - par une cause on ne peut plus naturelle.

 Psychokinèse ? À vous de jouer !

UN BRILLANT ESPRIT ÉCLATANT

Le présentateur se tourne vers la caméra principale et, d'un air très sérieux et enjôleur, regarde le téléspectateur droit dans les yeux en déclarant : Allez-y ! Allumez cinq ou six lampes à côté de vous !

Puis il se tourne vers le médium et demande :

Vous pensez réellement pouvoir le faire ? Après quelques moments d'hésitation, le mage se prononce : J'espère avoir suffisamment de concentration ce soir, mais je ne suis pas dans les conditions vraiment idéales ; pour produire ce genre de phénomène à distance, d'habitude je me retire pendant plusieurs jours dans une solitude totale et une profonde obscurité, après un jeûne strict. Si jamais il échoue, le public le mettra au compte des circonstances et non pas de ses compétences.

Et, pourtant, le médium n'échoue pas. Les ampoules grillent chez les téléspectateurs qui regardent cette émission. Ils en font part au standard téléphonique de la chaîne qui diffuse en direct cet extraordinaire moment de culture. Le médium a donc bien réussi - comme il le prétendait -, en concentrant sa puissance spirituelle sur la matière, à griller des ampoules électriques à distance.

Extraordinaire, n'est-ce pas ? Pas si sûr ! Voyons les choses de plus près !

Supposons que cette émission soit suivie par environ un million de téléspectateurs - rappelons qu'une émission comme Mystères sur TF1 l'était par plus de dix millions de personnes ! - et qu'elle dure une heure ou plus. Cela signifie qu'environ 5 à 6 millions d'ampoules ont été allumées pendant une heure ou plus. Si des téléspectateurs n'ont pas voulu jouer le jeu ou bien se sont lassés ou résolus au bout d'un moment, par rnesure d'économie, à éteindre quelques-unes de ces lampes, cela peut nous ramener jusqu'à 2 millions de lampes allumées pendant une heure.

Or la durée de vie moyenne d'une ampoule à incandescence est de 1 000 heures. Ce qui signifie que, pendant la durée de l'émission, il y aura environ 2 000 lampes grillées !

 Le simple hasard explique donc largement les nombreux coups de téléphone qui vont arriver au standard pour témoigner du pouvoir du médium.

 Votre fluide traverse l'espace

Imaginez que vous ayez été présenté à la télévision ou à la radio comme un grand médium aux pouvoirs psychiques étonnants notamment de psychokinèse, vous permettant, entre autres mille choses, de contrôler à distance la chute d'une pièce de monnaie.

Les téléspectateurs sont alors invités à tester votre pouvoir. Le présentateur leur demande de se munir d'une pièce de monnaie et de la lancer en l'air dix fois de suite, en notant à chaque fois de quel côté elle est tombée.

Les téléspectateurs - rappelons-le, plus de dix millions pour une émission comme Mystères ! - font leurs lancers devant l'écran cathodique qui leur présente en gros plan votre visage crispé par votre immense concentration mentale, force mimiques et soupirs à l'appui, afin de transmettre votre fluide à travers l'espace. Et plus d'un million de personnes (relisez bien le nombre !) chercheront à téléphoner ensuite pour témoigner qu'effectivement sous le contrôle de votre pensée, leurs pièces ont été obligées de tomber préférentiellement d'un même côté.

Le standard téléphonique explose . Le présentateur exulte, le producteur se frotte les mains... Plus de2000 personnes jurent, témoignent, certifient et signent des deux mains, que tous leurs lancers, oui tous sans exception , ont donné le même côté de la pièce.

1)Dix fois pile d'affilée, dix fois face d'affilée, ce qui est impossible naturellement , bien sûr, tout le monde le sait."

 

 


 

Critique N°6 (Pages 48 à 54)

La télépathie n'existe pas !

L'affaire et entendue si on ne cherche pas a s'informer mais….

 Le rêve télépathique évoqué par Robert Tocquet en 134/106 LOUISA.GIF et le rêve télépathique : Dany.htm

Ici les pitreries de spectacle n'ayant ni cul ni tête étalées par Henri Broch dépassent l'entendement alors qu'il faudrait au minimum se poser des questions de fond. Nous pourrions aussi donner ici un témoignage direct pris sur le tas qui met en valeur la télépathie indiscutable entre deux jumeaux.

De qui se moque t-on!

Pour la télépathie, voici la position extrêmement perspicace de Georges Charpak et Henri Broch que les sceptiques aux ordres me reprochent de critiquer. Le bouquin N°253 de la bibliographie de CASAR: "Devenez sorciers, devenez savants" de Georges CHARPAK et Henri BROCH - (Ed. Odile Jacob) dont je vous propose ci-dessous les pages 48 à 55 est un modèle du genre dans la pédanterie, la triche et le flagornerie. Qui pourrait croire que cette vision inexacte de la télépathie peut etre avalée par les gens qui se disent sceptiques constructifs . Un prix Nobel naïf a souhait pour se laisser abuser et un universitaire qui vise surtout de ramasser un gros paquet d'argent ont manigancé un livre attrape nigaud que le français moyen a pris pour un travail sérieux. Avec la télépathie vous avez ici le modèle de dossier qui démontre l'arnaque. Je suis desolé mais le lecteur a acheté ce bouquin pour avoir une idée honnête de la télépathie. En réalité ces deux grands scientifiques nous servent un tour de prestidigitation vieux comme le monde pour noircir des pages qui vont rapport r la cocagne. On viendra nous dire que ce sont les sectes qui abusent. mais j e pense qu'il y a les sectes MAIS ici il a AUSSI un prix Nobel et un universitaire

: "Devenez sorciers, devenez savants" Pages 48 à 55 , un vrai délice de pedanterie un manque de curiosité inexcusable pour des chercheurs faces aux millions de témoignages qui passent ici a la trappe parceque les universités refusent d'écouter ce que raconte le peuple qu'on prend pour un imbécile 253-48.gif 253-50.gif 253-52.gif 253-54.gif 253rec.htm

 

 

 

NB: ce chapitre sera écourté par manque de temps mais d'innombrables dossiers confirment l'existence de la télépathie.

 


Conclusion générale sur l'ouvrage de Charpak/Broch (253/…)

 

Dans son premier ouvrage 028/… Broch dénonce les tricheries de la prestidigitation et les calculateurs prodiges qui trichent dans des spectacles de foire ne doivent pas occulter les gens ayant des capacités de calcul hors du commun. Ce fut le cas de Paul LIDOREAU : 249rec.htm ou du prodige étudié par Anne Souriaux de l'université de Caen. (voir éditions antérieures de "Microscope." ) . A CE NIVEAU DE POLEMIQUE , nous voyons d'ici Henri BROCH s'offusquer qu'il n'y a rien de paranormal dans cette affaire puisque l'imagerie médicale a détecté un fonctionnement du cerveau spécifique pour ce genre de prouesse.

Curieusement l'ouvrage 253/… reste muet sur ces personnes ayant des capacités exceptionnelles et HB oublie VOLONTAIREMENT de parler de ce genre de prodiges laissant entendre que tous les cerveau ne fonctionnent pas dans les mêmes conditions. Les prouesses de calcul d'un Inaudi ou d'un Lidoreau permettent de supposer que dans d'autres domaines il en est de même. Dans le cas des poltergeist la science pourrait découvrir dans l'avenir pas mal d'autres possibilités liées a des dysfonctionnements momentanés chez de rares adolescents ou a des capacités exceptionnelles comme chez JC Pantel .

Pêcher par omission a ce niveau en assimilant globalement les faits paranormaux a des tricheries ou supercheries ou tromperies est irresponsable de la part d'un professeur d'université. Il est anormal a un prix Nobel de cautionner ce genre d'idée confortant les sceptiques dans leur étroitesse d'esprit .En faisant cela ils laissent croire aux jeunes qu'il n'y a rien a trouver d'utile dans le paranormal ils démobilisent les bonnes volontés .

 

Il y a un paradoxe de taille a ce niveau dans le discours de Georges Charpak qui déclaré d'un coté qu'en matière de recherche, les jeunes doivent prendre des initiatives pour démolir les théories existantes et de l'autre que les témoignages insolites (comportant la preuve de la médiocrité de nos connaissances ) du paranormal ne doivent pas être pris en compte car ce ne sont que des tours de passe passe.( ses déclarations sur radio Europe N°1 en témoignent)

Monsieur Charpak, avec tout le respect que nous vous devons ; vous dites a la page 205 de votre livre :

"Il est rare qu'on demande a quelqu'un qui ignore la mécanique de donner son avis sur un nouveau moteur de voiture. Tel personnage qui ne pourrait expliquer a ses enfant le phénomène de l'ébullition de l'eau ne peut affirmer a la télévision ses certitudes sur la radioactivité"

dites nous dans ces conditions quelles sont vos références en matière de paranormal.

Pourriez vous SVP mettre vos paroles en accord avec vos actes et accepter de débattre a la télévision avec des spécialistes en paranormal ayant des références universitaires) afin qu'on vérifie les affirmations gratuites selon lesquelles le paranormal ne serait que supercheries et tours de passe passe . 

 


 

CASAR sur la "blackliste" des médias

 

Pierre Bourdieu avait raison!

En ce qui concerne le comportement des médias , ce que disait Pierre Bourdieu et applicable surtout au paranormal. Voici quelques éléments extraits d'une interview de Pierre Bourdieu (retransmise sur France Inter le 24 janvier 2002):

 


Le comportement des scientifiques face aux gens qui étudient le paranormal

 

Ils sont eux les premiers responsables de l'état d'esprit retrograde détestable qui règne chez beaucoup d'intellectuels. Il n'est pas étonnant après cela que les "nominés" du Nobel s'y mettent aussi. Il ne s'agit ici que d'hypocrisie arriviste. On adopte une certaine attitude pour ne pas déplaire a ses supérieurs même si on ne comprend pas bien pourquoi.

Rémy Chauvin (249/10):"  Aimé Michel allant interviewer avec plusieurs autres un astronome très connu (NDR: Evry SCHATZMAN probablement), ce dernier répondit aux questions sauf à celles que lui posait Michel, qu'il affectait de ne pas voir! II avait en effet aux yeux de ce pontife, que ses titres scientifiques n'empêchaient nullement d'être un sot commis un péché contre la Raison en s'attaquant à un phénomène inexplicable; comme si la science depuis le début ne faisait pas que cela !"

Il y a quelques années , casar vainement tenté de contacter par téléphone Jean-Michel RAIMOND qui m'a raccroché au nez , ensuite suite a son ouvrage sur les fractales j'ai tenté de contacter Laurent NOTTALE qui m'a raccroché au nez.

CASAR aussi tenté de contacter le spécialiste en cristallographie Alain Penicaud (CNRS Pascal à Pessac auteur de l'ouvrage "Les cristaux, fenêtre sur l'invisible" 242/...1BIB.htm) en lui demandant des précisions sur les raisons des déformations vrillées de mes cristaux de sidérite; j'ai là aussi essuyé l'affront suprême par un mutisme qui lui évite de m'assener des propos désagréables. Si j'avais été un enfant de dix ans s'extasiant devant sa grande pédagogie, il se serait empressé de m'adresser une grande lettre de congratulations. Je m'explique mal Monsieur Penicaud comment on peut avoir autant de déférence pour Röntgen et se moquer de faits qui engagent les sciences fondamentales dans le futur beaucoup plus que les rayons X. Quand je pense que monsieur Penicaud aurait pu avoir la chance de sa vie en assistant a des dématérialisations de grande ampleur .Il aurait pû être en lieu et place de Monsieur Richard Vialle qui était présent chez Bernard Bidault lors du bref séjour de Jean-Claude Pantel. Ceci s'est passé a deux pas de chez lui; rue Francis Planté à Pessac.

Un témoignages sur ces faits n'aurait eu pour effet que de vous faire désavouer par votre hiérarchie ; je comprends mieux dans ce cas votre mutisme ;les occasions ratées de la science sont légendaires .

J'ai envoyé pas mal de courriers a Gilles COHEN-TANOUDJI avant qu'il soit prix Nobel qui sont restés lettres mortes , alors ce n'est pas maintenant qu'il risque de s'attarder sur des gens comme moi qui avec de telles affirmations ont toute l'apparence de la débilité personnifiée.(L'apparence seulement)

L'annexe 3 de la communication a l'académie (intitulée Les projections psychiques ne sont pas des inventions de malades mentaux ) concerne aussi ce paragraphe : M108.htm


 

Pour redorer le blason de CASAR, parlons de Monsieur LERBET est une personnalité locale pouvant parler honnêtement de CASAR.

Qui est Monsieur Georges LERBET ? :

- Auteur de "L'insolite développement. Vers une science de l'entre-deux" Ed. Universitaires, L'Harmattan, Paris, 1988.

- Article dans "Rev. Intern. de Systémique", IX, 2, 1995, pp. 123-131. "Stratégies intelligentes et dynamique du complexe bio-cognitif : interprétations post-piagétiennes"

- Membre du CIRET (Centre International de Recherches et Etudes Transdisciplinaires): http://perso.club-internet.fr/nicol/ciret/

 Mes discussions avec Georges LERBET (qui habite Argenton sur Creuse) professeur d'université ne semblent pas dénuées d'intérêt , loin de là. J'ai eu l'occasion de le rencontrer plusieurs fois pour des entrevues ayant durées plus d'une heure durant lesquelles a chaque fois le problème des matérialisations (ou projections ou objectivations )psychiques à été soulevé sans que nous ayons l'impression l'un ou l'autre d'entamer un dialogue de fous ou de sourds. Je convie les langues de vipère ignorant profondément la physique qui seraient tentées de en faire des généralisations hâtives en affirmant que Monsieur GL et moi sommes de doux rêveurs. Par delà les éclats de rire qui ne manqueront pas dans les services officiels de la recherches lorsqu'ils prendront connaissance de ma communication a l'académie , je vois aussi les notables d'Argenton enfoncer le clou pour me salir encore un peu plus puisqu'il leur suffit de s'esclaffer en parlant de moi et le tour est joué, c'est pratique, simple et sans bavure. " Comment laisser cet anormal raconter autant d'histoires à dormir debout ? ce qui ne peut que polluer l'esprit de nos chères petites tête blondes." Ceci m'est rapporté par quelques rares amis qui sont outrés par autant de bassesses et d'intolérance.

NB: J'ai rencontré Georges LERBET le 26/08/02 et je lui ai fait part des voix qui interfèrent au téléphone avec JCP.GL reconnaît que de plus en plus ,les scientifiques ont conscience de la réalité de ces phénomènes qui concernent l'homme intérieur. Il reconnaît que les phénomènes de "projection psychique"(sous entendu matérialisations) ne sont pas admis par beaucoup de physiciens, surtout ceux qui ne connaissent pas la MQ. Selon lui les chercheurs allemand sont en avance sur nous. Une de ses étudiantes à l'université de Tours a d'ailleurs fait une thèse très documentée sur les voix paranormales.


- Au sujet du comportement des intellectuels face aux faits paranormaux et de la recherche les concernant, Michel Picard à vu juste aussi pour ce qui est de la considération des médias .

ll y a les recherches officiellement admise et les autres qui ne prêtent qu'a sourire dans les sphères officielles pour le plus grand malheur de la recherche .

252rec1.htm et 249rec21.htm

- Les messages de Monsieur VM professeur de physique de très bon niveau dans une université française nous rassurent sur l'intérêt de nos recherches: Courriers3.htm FILMOR4.htm

Citation de VM: "il n'est pas surprenant (conceptuellement) que des objets puissent se "dématérialiser" comme vous dites (je préfère dire se "découpler relationnellement"). "Je suis convaincu que nombre de scientifiques (qui sont des hommes avec, vous le savez par expérience, des caractères plus ou moins heureux ! ) n'ont pas du tout rendu service à la science en faisant passer les faits quantiques comme des réalités incompréhensibles, intangibles au point que toute réflexion pénétrant au delà des axiomes était considéré comme perte de temps. J'ai vu dans ce domaine des gens que je considère comme de gros désagréables, mais comme je suis plutôt discret j'ai tendance à laisser courir les ânes"

 


Le dossier OVNI collecteur de fantasmes ou réflexion porteuse ? :

compile.htm

 


Retour à l'accueil :index.htm