Version définitive

MICROSCOPE N°106

Dépôt légal mai/juin 2002

Retour en page d'accueil : http://perso.wanadoo.fr/casar

Adresse de CASAR: francis.gatti@wanadoo.fr


Page de couverture

Dossiers bilocation et dossier OVNI

Similitudes troublantes

DEUX DOSSIERS JUMEAUX

magistralement ignorés des ufologues: ubiquité

 


SOMMAIRE

 

NB: Nous félicitons au passage Monsieur Ponteville pour son travail de compilation et de recoupement sur les phénomènes paranormaux; Les travaux de CASAR ne font que confirme l'existence de ces phénomènes en allant plus en profondeur dans le dossier poltergeist afin de lui donner (autant que faire se peut) une dimension scientifique: Ponteville.htm Ponteville1.htm Ponteville2.htm . 


EDITORIAL

Les rares scientifiques qui s'intéressent aux paranormal seraient bien inspirés de lire l'ouvrage récent d'Annick BARBEROUSSE "La physique face aux probabilités" et d'en appliquer les principes aux phénomènes paranormaux (surtout ceux liés au psychisme).

L'étude des médiums a matérialisation d'ectoplasme serait fortement crédibilisée par ce procédé rigoureux permettant l'évaluation de la réalité. Le calcul de probabilité employé en physique des condensats pour évaluer les "populations" d'atomes est efficace , pourquoi ne pas faire le même raisonnement avec les populations de médiums à matérialisation.

- Etant donné que le problème de la preuve se pose pour les matérialisations d'ectoplasmes, de spectres, de cailloux poltergeist , de double de vivant dans les bilocations etc…,

- Etant donné que l'erreur d'appréciation (reconnue par de plus en plus d'intellectuels en 2002) sur l'intérêt des travaux sur le métapsychisme réalisés par des sommités de la science dans les années 1900 à 1920. BERGSON ( pour le somnambulisme), CHOPPENHAUER (pour les apparitions) , MYERS etc…

- L'ouvrage que Roland OMNES professeur émérite de l'université Paris Sud qui vient de publier en 2002 chez Flammarion : "Alors l'un devint deux" est un grand pas vers la reconnaissance de l'intérêt de nos recherches. Notre analyse au paragraphe RIOM

 

Il ne serait pas inutile de prendre en compte ces témoignages concernant des expériences faites avec le plus grand soin pour les traiter avec autant de déférence que le comptage des atomes dans les expériences B.E.C.

- Les dématérialisations d'objets de très petits objets sont en passe de devenir réalité des laboratoires officiels ; ceux-ci ont le devoir de donner leur avis sur cette question .

- Les matérialisations d'objets sont une réalité de la parapsychologie; les parapsychologues ont le devoir de donner leur avis sur cette question.

La conscience intervient au niveau de la mécanique quantique; nous nous en expliquons avec concision dans cet opuscule mais elle est aussi actuellement mise en avant par tous les philosophes dans les phénomènes paranormaux . C'est la raison pour laquelle le dossier des NDE est un dossier majeur reliant la psychologie a la physique. Grâce a ce raccourci inattendu, cet écrit prendra dans l'avenir une valeur incommensurable.

Il y a un malaise dans les sphères de la recherche dans notre beau pays :

BENVE1.GIF BENVE2.GIF

Le comportement des scientifiques vis a vis des chercheurs de notre espèce (considérés hors limites de la bienséance ) arrange bien leur petit confort intellectuel mais n'en reste pas moins inadmissible. Les déclarations de Bertrand MEHEUST et Emmanuel JUSTE DUITS sur l'antenne de France culture sont claires a ce sujet: Transcription.htm. TOUS Les laboratoires que nous avons cherché a contacter pour essayer d'obtenir une précision sur leur activité "pointue" ( ils sont les seuls représentants en France sur ces questions) se sont comportés comme si nous étions des parias, des criminels n'ayant aucun droit a l'information. Cela fait vraiment penser a la mentalité médiévale rétrograde du film "Au nom de la rose" .Il y ceux qui ont le droit de savoir et ceux qui doivent rester dans l'ignorance .

La position de Sylvain Michelet (auteur de l'ouvrage "Lorsque la maison crie") donnée sur les ondes d'Europe N°1 est claire:

Sylvain MICHELET: " Le travail de recherche m' ayant conduit a cet ouvrage (220/…) m'inspire la conclusions que la science doit changer totalement son point de vue sur ces phénomènes. Elle doit adapter ses méthodes par une approche pluridisciplinaire ; c'est important car la diversité des phénomènes implique plusieurs secteurs très différents de la recherche scientifique. (lire les détails ici: Transcriptionl.htm )

Position de Robert TOCQUET face à la science : TOCSCIENCE.htm

Quelques chercheurs de haut niveau que nous avons vainement cherché a contacter. La réponse ayant été aussi fulgurante qu'insultante. Pour ces gens payés par nos deniers de contribuables, il existe un mépris incroyable.

Quelques chercheurs nous ayant proprement et immédiatement éconduit des que nous avons fait une légère allusion au paranormal:- Georges Haroche - Nottale

NB: La liste sera probablement longue mais ceci n'entamera en rien notre détermination à tenter d'intercéder auprès des plus hautes autorités scientifiques pour les sensibiliser sur nos recherches qui méritent autre chose que du mépris.

 


Au sujet de la masse du condensât BEC

La question délicate de la masse (variable ?) du condensât semble embarrasser autant monsieur Jean-Marc LEVY LEBLOND que monsieur V.M. Nous pensons que ce point crucial est la clef de l'explication de pas mal de phénomènes paranormaux faisant état de dématérialisations.

Aussi étrange que cela puisse paraître ; seuls les bosons peuvent se trouver dans un même état quantique , ceci contrairement aux fermions qui ne peuvent pas se trouver simultanément dans un même état. Les principales particules composantes de l'atome sont des fermions (électrons, protons, neutrinos) ceci n'empêche pas les atomes peuvent se comporter comme des bosons lorsque le nombre de particules statiquement se trouve être un nombre pair.

Ceci est une grande nouvelle pour nous étant donné que selon ce principe, les atomes peuvent se comporter comme des photons quelque soit leur masse. C'est la raison pour laquelle le laser conventionnel utilisant de photons (lumière cohérente) a donné aux savants l'idée de réaliser un laser à atomes utilisant un rayon de matière sous état de méga-onde .

 Cette "innovation" inattendue et spectaculaire de la physique porte beaucoup plus à conséquence pour l'avenir que ne semblent le supposer les chercheurs en MQ. Ceci nous fait entrer de plein pied dans les dossiers paranormaux (dossier OVNI compris) la conception dans le futur de machines à dématerialiser est envisageables sous cet angle .Les témoignages de disparitions spontanées d'objets poltergeist et (même de personnes qui sont télétransportés) deviennent beaucoup plus crédibles sur ses bases scientifiques solides. Sous cet angle, ces affirmations ne sont plus des contes de bonnes femme.

Il faut imaginer que la fonction onde est possible pour de grandes quantités d'atomes sous réserve qu'ils se comportent comme des bosons (et non comme des fermions). Si statistiquement ils se trouvent en nombre pair; le changement d'état permettant la formation d'une mega-onde d'atomes est possible. Peu importe la masse des atomes considérés, seul le nombre de l'ensemble des atomes composant un objet (selon qu'il est pair ou impair ) déterminera la qualité de boson ou de fermion de cet ensemble. 

________________

Le gros dossier de "SCIENCES ET AVENIR" de mars 2002 fait la rétrospective des expérimentations BEC et vient a point pour conforter ce que nous disions depuis 1996

LES SUPERATOMES : 5° état de la matière

"Les chercheurs sont devant les condensats comme une poule devant un couteau" plaisante Chris Wesbrook de l'institut d'optique électronique d'Orsay.

"Une fenêtre ouverte sur l'étrangeté du monde quantique" selon Cornell et Wieman (NOBEL 2001)

Une des plus belles expériences avec les condensats a spectaculairement montré le caractère ondulatoire de ces paquets de milliers d'atomes.

Contrairement à un fluide classique, un condensât en rotation se creuse de tourbillons (ou vortex) ces vortex sont disposés symétriquement et concentiquement les uns par rapport aux autres.

La question de la variation de la masse du condensat ne semble pas intriguer outre mesure les chercheurs pour le moment .Pourtant, cette question va se poser avec beaucoup plus d'acuité dans les années a venir comme se posera aussi la question de la transmaterialité (soulevée ici au paragraphe : foudre )

Il est assez facile de déduire qu'un objet sous forme de condensât (si le terme objet est encore approprié) étant constitué d'atomes qui ont tous les mêmes caractéristiques; même énergie, même vitesse, même direction et même longueur d'onde est en condition optimum pour basculer dans un état ondulatoire complet.

Nous dirons pour être plus clair qu'a ce stade de température très proche du but l'objet est mis en condition pour disparaître spontanément comme disparaissent les objets poltergeist sous les yeux de nombreux témoins dès que la température décroît pour approcher et probablement atteindre le zero Kelvin nominal très DIFFERENT DU ZERO +1/1000° de degré . (Bernard Bidault ami de CASAR dont nous parlons dans nos éditions antérieures de "Microscope" est un des témoins les plus crédibles. Son ouvrage a paraître cet année en fera foi.)

La meilleure description de cette préparation au basculement est donnée a la page 84 de Science et Avenir" de mars 2002 :" Dans le condensât, devenus complètement indiscernables, les atomes agissent alors comme un seul homme. Un pour tous et tous pour un.

-L'effet Casimir prévoit de toute façon la possibilité d'apparition spontanée de matière a partir du vide a une température de zéro K (matière qui paradoxalement pourrait être parfois la "concrétisation" ou l'objectivation de particules virtuelles). La fabrication de photos psychiques pourrait être un exemple probant illustrant cette hypothèse. Les deux cas de figure confortent donc bien l'idée que d'un coté la matière avec masse perd sa masse pour devenir super-onde (ou mega-onde) et de l'autre ce que nous supposons être le néant génère de la matière ayant une masse dans l' ocean de vide quantique ayant subi des fluctuations électriques majeures d'origines inconnues.

RELATIONS FORTES entre B.E.C et PARANORMAL.

L'aapparition brusque du froid dans l'ambiance poltergeist n'est que le reflet du ralentissement de l'agitation des particules au niveau atomique:


Discussions avec monsieur V.M. physicien (universitaire ayant vingt ans d'expérience ) acceptant d'ouvrir un débat constructif avec CASAR

(Discussions axées principalement sur l'approche scientifique des matérialisations)

FILMOR.htm : extraits " Ce qui m'a plu dans votre approche c'est une attitude analytique qui essaye de séparer le vrai du faux. C'est indispensable dans ce domaine, même si c'est difficile, car le progrès scientifique est quand même un progrès en savoir et en savoir faire, pas en littérature de fiction. Le tout est de faire preuve d'honnêteté intellectuelle, savoir reconnaître que l'on ignore des choses, que d'autres semblent connues et que l'imagination est un autre domaine, riche, mais autre. Il est aussi appréciable d'utiliser les calculs dans la mesure du possible et sans excès inutile (je ne suis pas un fanatique de l'équation, au contraire, mais quelques calculs physiques, ordres de grandeurs, comparaisons avec du connu, explications aussi claires que faire se peut, c'est important)."

FILMOR2.htm : Extraits " En fait, ce qui a été reconnu c'est qu'il était plus efficace de traiter la fonction de l'onde comme une entité mathématique sans chercher à en donner une interprétation physique (Ecole de Copenhague. Certains s'interdisent complètement toute interprétation, à mon avis à tort)."

"Ce qui pose question, c'est évidemment la nature de cette onde, parce que c'est la racine de la non localité, et la non localité c'est un aspect géométrique ! donc c'est un aspect qui relève de la géométrie de l'espace-temps. Peu de gens ont semble t-il attaqué le problème des discordances Quanta-Relativité générale de cette façon. Pourtant il me semble qu'il y a là le cœur du problème."

"Il est spécialement important d'analyser les faits hors du commun en les dégageant de la gangue de stupéfaction, d'effroi et d'affabulation qu'ils suscitent. Toutes les constatations physiques recoupées et acceptées comme hautement probables et non susceptibles de falsification doivent être soigneusement consignées parce qu'une théorie de ces phénomènes doit en rendre compte. C'est ce que vous faites, et c'est une entreprise inestimable qui doit être menée avec rectitude d'esprit et rationalité ouverte."

"Je suis assez convaincu que nombre de faits avérés peuvent trouver une explication cohérente dans le cadre d'une théorie de la définition relationnelle des lieux et des structures. Je suis en cours de rédaction d'une version mathématique de ces idées il y a des difficultés techniques liées aux outils mathématiques"

FILMOR3.htm : Précision utile de VM sur la masse des condensats ,la lévitation et les empreintes poltergeist sur la baie vitrée

Extrait: " J'ai lu également la narration du phénomène de la vitre du "méditerrannée". Qu'est devenue cette vitre creusée de cratères ? Il serait très intéressant de l'examiner soigneusement, et en particulier quel est l'état de la surface creusée ? dépolie ou non, assimilable à un éclat de verre ou au résultat d'un polissage. Y a t'il une comparaison avec ce que l'on obtient en polissant un miroir ? au microscope électronique il y aurait peut être des indices intéressants. A défaut, y a t'il des témoignages descriptifs précis de l'état du verre ?

 Votre approche des cristaux vrillés est intéressante dans le principe (je ne suis pas compétent en cristallographie, donc mauvais juge des problèmes posés), mais je veux dire que la recherche de caractères physiques rémanents dans des objets "dématérialisés" ou "resitués" est une voie très intéressante, et conforme à votre optique de recherche à "niveau d'énergie humain".  La présence de traits "fossiles" du processus de "dématérialisation" pourrait sans doute conduire à quelques caractéristiques du processus.

 J'apprécie, la tenue de la discussion sur . Concernant la remarque de "Bill" a votre endroit, je crois que chacun d'entre nous a sa place originale, son approche spécifique ; c'est la richesse de l'humanité et chacun apporte avec profit aux autres son point de vue propre. Il ne faut pas se départir de son originalité et de ses prédilections, mais poursuivre son objectif, l'important étant de l'accorder avec l'honnêteté intellectuelle.

Avec l'expression de mon plus profond respect, "

 


Délocalisation de la conscience (SUITE)

Revenons sur la délocalisation de la conscience traitée dans: NDEco.htm (M105)

 

Apres avoir étudié consciencieusement les dossiers Pantel, Manning,Cayce sous l'angle de la médiumnité; il s'avère que le dossier GARRETT dont nous publions quelques pages ci-dessous s'inscrit dans la continuité de notre reflexion laissant clairement entrevoir l'extériorisation d'une forme de conscience. Avec Garrett, il n'y a pas de manifestations physiques de type materialisation d'objets mais il y a tout de même "materialisation" (terme peu approprié mais nécessaire ici ) d'une voix provenant d'une soi disante entité (le contrôle) qui utilise les cordes vocales de GARRETT pour apporter des informations exclusives que seuls des personnes décédées sont sensées connaître.

Nous avons ici avec le dossier Garrett la preuve par neuf de la réalité des autres dossiers concernant les "avatars" des différents médiums étudiés par casar. Nous nous élevons en faux contre les explications naïves des sceptiques comme Henry Broch ou des chercheurs "timides" (comme Yves Lignon ).Ils ont une approche assez ridicule du dossier du spiritisme car ils expérimentent avec des sujet plus ou moins doué qui provoquent des manifestations n'ayant pas d'effets signifiants. Faire bouger une table ou un tabouret dans une salle de classe avec les élèves n'a rien de comparable avec les manifestations grandioses (scientifiquement parlant) dont sont capables les médiums étudiés par casar. Les similitudes entre les dossiers traités par nous sont trop remarquables et intimement ressemblantes pour que des chercheurs (universitaires ou pas) perdent leur temps a essayer de faire des prouesses qu'ils ne pourront jamais faire en laboratoire.

 Après Garrett , le cas du médium Ian Borts ( FILBORTS.htm )est la preuve par neuf de la preuve par neuf (ouvrage Dr K. Webb et R. Hinrichs Borts, 1991, "Ian Borts, Le Procès des Speakers", Editions de Mortagne )

Extrait:" Les entités, qui "parlaient" par son intermédiaire, traitaient de sujets très pointus avec des interlocuteurs chevronnés. Ils ont dit que la qualité des propos dépassait très souvent leur propres connaissances (dans plusieurs champs d'activités différents comme la médecine, l'économie, la psychologie, etc.)
Les "Speakers", entités canalisées par Ian Borts, ont permis de soigner adéquatement des dizaines de personnes pour lesquelles la science médicale avait abandonné, faute de solution. "

Dans ces conditions, il est fort de café de voir des zeteticiens nous affirmer que le spiritisme n'est que supercherie explicable. La planchette OUI/JA n'est qu'une supercherie liée a des coïncidences. Les ZETETICIENS ET LES SCEPTIQUES qui parlent ainsi n'ont pas été au fond du dossier, ils sont la négation de la science car il présupposent comme les incroyants qu'ils sont qu'il n'y a rien dans le dossier ce sont eux les vrais ZOZOTERIQUES.

Ils refusent catégoriquement de prendre connaissances des faits allégués.

Ils nient en bloc avant même d'avoir lu la moindre ligne sur le sujet .

Ce sont des intolérants. Avancer que la science ne peut pas prendre en compte ces récits sous prétexte qu'ils sont frappé du doute est autant irrecevable qu' inadmissible. A chaque fois que nous avons introduit ce sujet de la médiumnité (ou spiritisme au sens large) dans des forums ( de sceptiques ou de parapsychologie) nous avons essuyé des attaques d'irresponsables qui refusent l'étude des faits. Des enquêtes poussées étant nécessaires pour crédibiliser ces faits, ils se réfugient derrière le manque d'information sur des affaires anciennes pour prétexter la supercherie. Ces gens sont des insulteurs polis (mais des insulteurs tout de même).Tous les médium dont nous parlons dans nos écrits ont été traités de menteurs de tricheurs ou de fabulateurs par les zeteticiens. Ce comportement est indigne de personnes intelligentes qui condamnent sans prendre la peine d'évaluer les dossier. Ce sont des INTOLERANTS MALFAISANTS pour l'avènement de la science contemporaine .Ils se trompent d'époque c'est la mentalité HONTEUSE de l'inquisition qui avait cours au moyen âge.

REPRENEZ LES DOSSIERS EN QUESTION est vous y verrez en filigrane que la conscience est extérieure au corps lors que des circonstances exceptionnelles se présentent. C'est alors que l'ensemble des phénomènes dont il est question peuvent se manifester. Pour certains médiums ce sont des transferts d'information (surtout pour ceux qui sont endormis) Pour d'autres éveillés mais ignorant leur médiumnité, ce sont des matérialisations (Pantel par exemple).Le principe scientifique en cause étant le même dans tous les cas.

________________________

Extrait de l'ouvrage N°136 "Ces Pilotes Messagers de l'au-delà" -J. Fuller - R.Laffont 1982 concernant le médium Eileen GARRETT :

136-108.GIF 136-52.GIF 136-54.GIF 136-56.GIF 136-66.GIF 136-68.GIF

136-70.GIF 136-76.GIF 136-78.GIF 136-84.GIF 136-86.GIF 136-88.GIF

Ci-dessous, deux fichiers scannés "confondants" pour les sceptiques et les incroyants; le dialogue (au sujet des causes de l'accident) entre un officier d'aviation et un pilote du Zeppelin brûlé vif lors de la catastrophe l'attitude de la médium Eileen Garrett est remarquable car personne a ce niveau pourrait simuler une conversation technique sur les éléments physiques récupérés dans les débris du ZEPPELIN. Le rapport d'enquête qui était secret au moment du contact et personne n'en avait connaissance; ni la médium ni l'officier qui converse avec Scott par médium interposé : 

136-252.GIF 136-254.GIF


PROJET RIOM (suite)

" Nous sommes entré dans la phase scientifique de la parapsychologie" disait Remy CHAUVIN en 1991 avec son ouvrage passionnant :"La fonction PSY"

Il nous semble que pour pouvoir prétendre cela ,Rémy CHAUVIN aurait dû aller plus a fond dans les dossiers comme nous avons commencé a le faire au lieu de survoler le paranormal en s'égarant dans des dossiers annexes sans intérêt.

Les sceptiques rétrogrades qui se moquent des travaux d'Henri BERGSON et prennent comme prétexte que CASAR se réfère a des ouvrages anciens peuvent prendre connaissance d'un l'ouvrage très récent qui est en relation directe avec nos recherches. Nous leur conseillons aussi de prendre connaissance des déclarations récentes de sociologues et philosophes contemporains : Bertrand MEHEUST et Emmanuel JUSTE DUIT (Emission radiodiffusée sur France culture le 11/04/02 à 21 h dont voici une transcription partielle Transcription.htm)

Cette fois ci les participants du forum des sceptiques ne pourrons plus arguer que je prends mes sources dans des revues de bas étage "Science et vie" ou dans ouvrages qui datent comme les anciennes éditions de "J'ai lu" ( qui soit dit en passant contiennent de l'information et des témoignages qui intéresserait fortement Roland Omnés si celui-ci complétait sa condition de chercheur en physique normale par une étude assidue du paranormal. Nous conseillons aussi aux sceptiques ignorants en physique se mettent au travail en lisant attentivement ce livre de Roland Omnés et apportent leur musette de connaissance sur le forum au lieu de dénigrer CASAR sans le moindre argument.

 

Roland OMNES professeur émérite de l'université Paris Sud qui vient de publier en 2002 chez Flammarion : "Alors l'un devint deux"

Extrait de la RECHERCHE de Mai 2002: " Il existe une autre voie pour bâtir une interprétation de la physique quantique, cette voie n'est pas de l'ordre de l'esprit de finesse mais de l'esprit de géométrie. Elle consiste à construire une interprétation déductive, purement théorique qui ne reconnaît pour fondement que les principes premiers de la physique quantique. Cette piste à abouti récemment à la théorie de la decoherence que Omnés présente et explique en grand connaisseur. Cette théorie explique pourquoi les objets macroscopiques ont un comportement classique et non quantique. Théorie qui a la particularité de faire intervenir "l'environnement" constitué de tout ce qui baigne les objets, par exemple l'air dans lequel ils se propagent ou le rayonnement ambiant. Récemment vérifiée par l'expérience ,cette théorie permet de retrouver PAR LA PREUVE , mutatis mutandis, certaines propositions que BOHR et ses disciples affirmaient par flair."

Il est facile de comprendre que ce professeur émérite d'université explique clairement que si les objets ne se dédoublent pas ou ne se dématerialisent pas, c'est parce que l'environnement immédiat de ces objet et directement en cause. Cet environnement joue donc bien un rôle déterminant. Roland Omnés nous explique donc pourquoi les objets restent des objets matériels , ceci prouve donc que ceux ci pourraient ne pas rester objets mais devenir mega-onde d'objet si des conditions spécifiques modifiant l'environnement se présentaient . Comment ne pas voir dans cette affaire l'action du cerveau humain qui en extériorisant sa conscience par des radiations (comme celles dont parle Omnés) pourrait justement perturber l'environnement et provoquer le petit dysfonctionnement amenant a la décoherence.

Le Professeur Chauvin s'était trompé que de quelques années car c'est aujourd'hui seulement en 2002 (avec l' ouvrage d'Omnés) que nous entrons effectivement dans la phase scientifique de la parapsychologie.

Faisons le point

- D'un coté nous avons le paranormal qui affirme aux travers des faits poltergeist que des objets se matérialisent spontanément (des cailloux apparaissent dans le vide d'un local clos.) Des expériences faites a Toronto par des scientifiques (dont un prix Nobel) sur le médium Manning en état second (transe légère) laissent entendre qu'une radiation inconnue s'est manifestée lors de la torsion a distance d'un objet métallique. Ces radiations sont générées par le cerveau du médium qui montre un EEG complètement inconnu laissant apparaître des pointes anormales d'énergie qui font penser a une projection inconnue d'énergie dans l'environnement du médium qui se présenteraient forcement sous forme de radiations. Le cerveau fonctionne ici comme un émetteur; le parallèle est saisissant.

Le dossier des matérialisations d'ectoplasme reprend a ce jour de la vigueur au travers des travaux de Bertrand Meheust et d' Emmanuel Juste Duit .Ceci est en cohérence totale avec la physique de pointe.

- D'un autre côté nous avons la physique de pointe qui déclare par la bouche d'un professeur d'université de très haut niveau (spécialisé en MQ ) :

"La théorie a la particularité de faire intervenir "l'environnement" constitué de tout ce qui baigne les objets, par exemple l'air dans lequel ils se propagent ou le rayonnement ambiant"

Il s'agit donc bien ici du rayonnement ambiant , et s'il fallait une preuve supplémentaire pour les sceptiques obtus et naïfs il suffit qu'ils prennent connaissance du rôle des ondes radio dans le fonctionnement du laser à atomes. Ce sont bien les perturbations apportées dans les mega-ondes du condensat qui provoquent l'apparition physique des atomes. C'est donc bien là de matérialisation qu'il s'agit.

Des discussions a n'en plus finir sur le forum des sceptiques au sujet de la perte de masse dans un condensat m'avaient fait douter ; effectivement le point zéro de température n'étant pas atteint il est difficile de voir clair au niveau du condensat pour en déduire sa masse réelle. Surtout que l'opto-electronique est une science hésitante extrêmement prometteuse. Jean-Marc Levy Leblond n'a pas été catégorique a ce sujet mais notre satisfaction est totale car aujourd'hui c'est Roland OMNES qui répond clairement a cette question des dematerialisations macroscopiques.

Grâce a l'ouvrage d'Omnés, les sceptiques auront une base de réflexion solide qui leur permettra de ne plus nous insulter comme ils en ont l'habitude en prenant prétexte que les gens travaillant sur le paranormal sont forcement de crédules imbéciles.

---------------------------------

Le dossier Sozer:

Les dossiers sozer.htm et sozer1.htm méritent qu'on aille un peu plus en profondeur sur les recherches en rapport avec RIOM. Il existe des possibilités de recoupement dans ce dossier qui pourrait faire éclater la vérité sur l'intérêt des travaux de CASAR sur la décoherence

DEMATERIALISATION (PK) liée a un transfert

 

-------------------------------

L'ouvrage de Lyall WATSON dont voici un résumé : Supernature.htm mérite qu'on s'y attarde ; en regard des recherches de CASAR sur RIOM, pour ce qui concerne la physique ,le parallèle est surprenant surtout que les preuves par l'expérience BEC n'existaient pas au moment où WATSON a écrit ce livre.

Même si nous n'adhérons pas avec la totalité de ce que dit WATSON, il faut avouer que l'information concernant William ROLL nous avait échappée en 1990 .Tout comme l'importance que donne WATSON a l'état de transe qui est reconnu par lui comme le passage obligé pour accéder aux phénomènes de type poltergeist. Nous savons après étude méticuleuse des médiums que l'état de transe se manifeste que ce soit une transe légère ou une transe profonde; il y a obligatoirement transe. Les médiums qui ne sont pas dans cet état sont des tricheurs. Certains médiums comme KLUSKI étaient en transe profonde pendant les matérialisation d'ectoplasmes, il etait inanimés et respirait a une cadence infernale.

Question: comment pouvait-il dans ces conditions avoir la possibilité de tricher en faisant de soi disantes acrobaties de prestidigitation qui auraient demandé une agilité inimaginable.

 Ceci nous fait chaud au cœur et ce que disait WATSON était prémonitoire (ou génial) venant de la part d'un biologiste. Nous sommes en phase, en accord total avec ce qui concerne la physique quantique dans ce résumé.

W R:" Il faut admettre qu’au moins certains de ces phénomènes semblent " obéir à un contrôle intelligent ". William Roll conclut après étude d’un cas que les effets produits seraient conformes et pourraient être dus à " un rayonnement tournant " de force en forme de cigare un peu comme un balayage radar émanant de la tête du sujet. Mais ni Roll ni personne n’ont pu mettre en évidence une énergie, ou la relier à une structure connue de l’organisme, à un processus humain."

 Il faut comparer ce que dit Willam ROLL avec ce que disait Sylvain MICHELET EN 220/…

L'enquête de William ROLL sur l'affaire JULIO 051rec.htm et les déductions scientifiques sur les radiations inconnues qui sortent du cerveau de Julio et qu'il qualifie de "radiations tournantes" est un point important qui maintenant ne laisse plus aucun doute sur les composantes de l'hypothèse menant a la résolution scientifique de l'énigme POLTERGEIST.Sur ces bases solides la science devra faire son travail pour déboucher sur une des plus grandes découvertes du 21° siècle.

1°) La notion de fractals (dont parlent Laurent NOTTALE et V.M. au travers des dossiers FILMOR) apparaît dans le fait que le modèle de champ tournant macroquantique doit être intégré dans un système qui comprend des modèles tournants a l'échelle inférieure, c'est a dire dans les cristaux de sidérites du projet RIOM qui rejoignent bien le comportement des condensats superfluides qui se disposent en forme de tourbillons ou vortex (BEC) . Cette question des fractals ne nous a pas échappé non plus car nous avons réalisé un croquis sur cette question dans une édition antérieure de "Microscope" avec des arguments qui semblent prendre du poids ici.

2°) La notion de balayage radar avancée par William ROLL correspond bien a ce que nous avons toujours supposé.

3°) La notion de l'apparition soudaine du froid dont nous cessons de dire qu'il est en relation directe avec le principe BEC ne fait maintenant plus aucun doute si on se rapporte aux conclusions des scientifiques du groupe Batcheldor :

Extrait " Les groupes de Batcheldor (051rec.htm )ont provoqué le soulèvement de lourdes tables ou, à l'inverse l'adhérence de tables lé ères au plancher (11). Son collègue Colin Brookes-Smith a reproduit ces expériences et utilisé des instruments de mesure (altimètre, jauge d effort) et de contrôle (enregistreurs) qui ont prouvé que le mouvement se produisait sans, contact immédiat (32). D'autres groupes, au Canada et aux Etats-Unis, ont découvert que les choses devenaient plus faciles lorsqu'ils donnaient un nom à leur fantôme et faisaient comme s'ils avaient affaire à un esprit désincarné (273). Parmi les effets obtenus, nous pouvons citer un soudain vent froid et des bruits frappeurs accompagnés d'étranges caractéristiques acoustiques. Dans tous es cas , i1 est tout à fait clair que les personnes présentés étaient responsables des phénomènes."

 

4°) Il faut prendre en compte la notion (extrêmement étrange) de décalage temporel que nous avons aussi soulevée a de multiples reprises. (l'étau dans l'affaire HUBERT).

 

5°) La notion d'absence d'inertie au moment du phénomènes doit être prise en compte .

a) Le courant d'air froid dont parlent les groupes Batcheldor doit être prise avec grande précaution car des notions d'inerties (étranges) sont a prendre en compte. Si on se fie aux déclarations d'augustin Le Blé sur les antennes d' Europe N°1 (Transcriptionl.htm )"Un courant d'air frais se fit sentir sans que la flamme de la bougie qui était sur la table près de nous ne vacille . Ceci est anormal et inexplicable."

b) les objets déplacés lors de ces phénomènes ne sont pas pris en compte par la gravitation c'est une constante pas toujours remarquée mais remarquables par les gens sérieux qui vont au fond de l'étude contrairement aux parapsychologues qui parlottent plus qu'ils ne cherche dans ce domaine extrêmement porteur pour la recherche fondamentale que sont les poltergeist. Voir l'affaire de Cideville et d'autres qui ne laissent aucun doute (220/…) .Le verre rempli d'eau se déplace a grande vitesse sans que la moindre goutte d'eau ne déborde et sans la moindre vaguelette ne se produise.

6°) La notion de PK est comme le préconise l'IMI ne semble pas prendre en compte les déplacements dus a un transfert hyper-rapide par dématérialisation et rematerialisation; Ceci est une erreur grave qui engage la physique paranormale sur de mauvaises voies pour pas mal de temps encore. Les matérialisations sont le phénomènes majeure du dossier du paranormal, phénomène qui devrait avoir la première priorité dans les préoccupations des chercheurs en paranormal. Elles semblent ne pas être prise au sérieux , du moins leur importance n'est pas mise en évidence par les parapsychologues alors que la physique officielle avance a grands pas dans ce domaine. La métapsychique avec ses expériences sur les médiums au début du siècle ; (surtout KLUSKI) va revenir en force sur la scène de la parapsychologie d'ici quelque temps.

7°) les questions d'acoustique dont parle le groupe Batcheldor sont extrêmement importantes. Elles reviennent en force dans énormément de dossiers. L'affaire PANTEL et un modèle du genre pour ce qui concerne les voix qui apparaissent dans l'espace sans aucun support apparent. Ce dossier est porteur d'informations reliant les questions d'acoustiques ondulatoires avec l'ondulatoire quantique.

 

__________________

L.Watson : "Avec la nouvelle physique rien n’est impossible. L’esprit et la matière coexistent, l’état des systèmes dépend de ceux qui les observent et cela n’a aucun sens de séparer le monde physique du monde psychique. Le fait que la présence d’un observateur paraisse provoquer la bascule de la fonction d’onde d’un système dans un des états possibles implique l’existence d’une interaction psychophysique."

Ce que dit Lyall WATSON en 1986 correspond bien au projet RIOM. La différence étant que depuis 1986 les grandes expérience d'optoelectronique quantiques ont été faites et confirment avec brio nos travaux.


Du nouveau sur du phénomène de "transmatérialité"

(objets qui en traversent d'autres sans aucune détérioration)

Nous avions parlé dans M105 de l'intérêt de percer les secrets de la foudre en boule : FILFOU.htm La position des sceptiques sur la transmaterialité relevant de l'ignorance totale des faits narrés par le peuple depuis des siècles. Extrait a titre d'exemple d'une discussion à ce sujet sur le forum des sceptiques : Jean-François (26/01/02): "Si la foudre en boule traverse une vitre, c'est qu'elle la brise légèrement. Donc, pas de dématérialisation." Ici nous comprenons mieux maintenant le rôle majeur que joue CASAR pour ouvrir les yeux des scientifiques et leur donner un peu plus de discernement au sujet du déphasage (ou du décalage) dont ils font preuve vis a vis de la réalité qu'ils ignorent parfois magistralement.

Jean François est un chercheur qui travaille sur le cerveau et nous avons là un exemple type du doux rêveur qui cherche a faire la loi sur les forums en mettant en avant ses diplômes. L'aennui étant que ce monsieur n'est pas spécialisé en physique des plasma et il est pris ici la main dans le sac de propagations d'imbécillités par manque d'information.

Un laboratoire japonais dirigé par le professeur OTHSUKY (phonétique) a réussi a fabriquer un plasma en boule qui traverse une plaque isolante sans y laisser la moindre trace. Il déclare que ce sont les interférences (quantiques probablement?) qui sont responsables de cette prouesse.

Othsuky explique que son expérimentation corrobore les déclarations de témoins selon lesquels la boule de foudre a été vue alors qu'elle traversait une vitre sans le moindre dégât pour cette vitre. Ceci en plein jour !Madame Johanna BOSSE témoigne aussi que la même boule de feu est sortie de la maison par une double baie vitrée sans laisser la moindre trace dans cette baie vitrée. Elle s'était précipitée pour ouvrir la porte donnant sur l'extérieur mais la foudre en boule n'est pas sortie par l'ouverture elle a continué son chemin rectiligne qui passait par les doubles vitres restées intactes après ce passage.

Sur cette question intéressante physicien (ami de casar) monsieur V.M. , inspiré par nos travaux de compilation paranormale a proposé une publication que vous pouvez consulter ici : FILMOR1.htm

Ces éléments sont tirés d'une enquête faite par la 5° chaîne TV ARTE qui a diffusé une emission très complète sur les différentes sortes de foudre en boule et les expériences scientifiques liées a ce phénomène dont l'importance pour la recherche en physique a été fortement soulignée.

Même si nous avons conscience que les plasma en boule concernent surtout les hautes énergies, il est indiscutable que le projet RIOM est lui aussi concerné car le principe de la dématérialisation est intimement lié aux interférences d'ondes d'atomes. Des particules sont des particules; qu'elles soient associées en atomes pour ce qui concerne RIOM ou qu'elles soient sous forme de plasma sans atomes le résultat est le même. Un objet a température ambiante peut traverser une vitre ( MANNING.htm.) Le témoignage du médium Matthew Manning est tout a fait concordant avec cela. Faudra t'il attendre que des laboratoire fassent cette prouesse pour que les sceptiques canadiens cessent de nous insulter ?Pour la foudre la question est réglée , notre interlocuteur Jean-François s'est prit un bonne petite claque. Nous doutons fortement que cela lui rabaisse le caquet car cette manie de la contradiction systématique dont il est atteint est une maladie psychique difficile a traiter.

 


Les questions émotionnelles sont a prendre en compte dans la physique du troisième millénaire

Le dossier AMOUR.htm

 

1°) La question de l'affectivité est un dénominateur commun chez les médiums

Ce point remarquable chez Pantel ( M100.htm partie V) se retrouve chez Cayce: 052-20.GIF

 2°) La question de l'extériorisation ou délocalisation de la conscience est aussi en rapport avec "l'affect". Dans le cas des photos psychiques INVOLONTAIRES; l'affectivité est encore en cause de manière dérobée : normal.ppt.

3°) Dans le cas des photos psychiques VOLONTAIRES comme celles de Ted SERIOS c'est l'émotivité liée a une forme d'agressivité psychique exceptionnelle qui est en cause.

4°) Dans le cas des OVNIS psychiques l' 'étonnante affaire WOODS.htm dont il était question dans M105 confirme la forte implication du psychisme humain dans le dossier OVNI. (Apres enquête, ufocom considère les vidéos du dossier Woods comme authentique ) ceci conforte dans nos hypothèses mettant en relation le psychisme et les OVNI . Ceci dit nous n'irons certainement pas jusqu'à suivre UFOCOM dans ses délires matérialistes.Divergences entre CASAR et UFOCOM sur l'affaire WOODS : Ufwoods

___________________

Pour résumer nous dirons que les émotions sous toutes leurs formes interviennent dans les phénomènes paranormaux "pro-quantiques".

L'amour dans la grande majorité des cas: (Edgar Cayce est le modèle du genre) comme la haine (dans certains cas de possessions démoniaques) sont pourvoyeurs de "prouesses" paranormales diverses pouvant générer des phénomènes de types poltergeist .

Avec le dossier des médiums endormis (exemple CAYCE ) ou éveillés (exemple PANTEL ,WOODS) , le moment est venu d'ouvrir le dossier mettant en exergue le rôle majeur de l' AMOUR (comme catalyseur ou déclencheur) dans l'extériorisation de la conscience et par contrecoup dans les phénomènes physique provoquant des decoherences accidentelles d'objets (dématérialisation) .Cette decoherence même très brève pourrait se traduire par un déplacement hyper- rapide apparent de cet objet . Ce moyen de déplacement n'étant actuellement apprehendable et admissible que par les physicien du quantique.

Dossier AMOUR.htm : Ouvrons donc ce grand chantier qui (avec NDEco.htm ) sera le second volet laissant entrevoir que la délocalisation de la conscience n'est pas une utopie mais qu'elle représente une étape (un passage obligé) dans le processus plus général qui engendre la materialisation d'un double de personne ou dans d'autres cas le teletransport d'une personne correspondant a un transfert.

Pour bien comprendre ou nous voulons en venir ici par un raccourcis reliant curieusement les sentiments et la physique quantique (difficile a admettre par le commun des mortels nous en convenons) il faut avoir en tête le fait que le cerveau dans les affaires poltergeist est capable de reproduire à grande échelle (macroscopique ) les mêmes phénomènes physiques que ceux dont nous réalisons en laboratoire à petite échelle (mesoscopique) . Dans les laboratoires, les sentiments ne sont pas (et ne peuvent pas être pris en compte) mais les modifications de structure par laser (permettant la transformation d'un objet en mega-onde d'atomes de l'objet ) dans l'infiniment petit débouchant sur ces phénomènes sont les mêmes. Il faut croire que le cerveau de Duchemin crée (par une sorte de radiation sortant de sont cerveau, un champ générant les mêmes effets que le laser sur le condensat: certains objets de l'environnement proche de Duchemin se trouvent momentanément en état de "figeage" et basculent brusquement sous forme de mega-onde pour reprendre immédiatement leur forme physique habituelle. La différence étant que le lieu géographique de dématérialisation n'est pas tout a fait le même que le lieu de rematerialisation.

Dans le cas de l'affaire HUBERT.htm (que nous prenons toujours pour modèle étant donné le sérieux de l'enquête faite par le CRPN), les apparitions de cailloux sont liées aux émotions fortes ressenties et retenues par Daniel Duchemin le sujet qui crée ces matérialisations de manière inconsciente.

Il faut surtout avoir en tête ce que disait Aimé MICHEL en 249/111 et se dire que la déstructuration de la matière ne tient qu'a un fil extrêmement tenu :

" Par le célèbre théorème qui porte son nom, Brillouin a montré, que toute acquisition d’information se paie en énergie. Aucune ‘ information n’est énergétiquement gratuite. Illustrons cela par une image. Si vous voulez visiter un parterre de fleurs, vous ne le pourrez sans écraser des fleurs. Ici, Costa de Beauregard insiste sur le sens double du mot information : c’est ce que l’on apprend , mais c’est aussi, en physique, l’ordre de toute structure, ordre qui se mesure en bits n (unités d’information) ; on ne peut acquérir de l’information sur un système physique quelconque qu’en lui prenant, c’est-à-dire en détruisant une partie correspondante d’ordre, de structure.

La nouvelle physique généralise encore ces idées. En 1966,J. S. Bell énonçait un théorème qui en est, peut-on dire, le fondement; le voici, dans sa belle abstraction : II ne saurait exister de théorie de la réalité affirmant que des événements séparés soient indépendants sans entrer en contradiction avec la physique quantique. Rappelons ici que l’événement fondamental en physique est le collapse. Il n’y a donc pas dans la nature deux collapses indépendants !Or toute acquisition d’information suppose au moins un collapse (par exemple, c’est par un collapse que tout photon se manifeste au fond de notre œil). Donc tout collapse, et par conséquent tout événement dans la nature, est aussi un: échange d’information. On hésite à comprendre. Cela voudrait-il dire que rien ne se passe dans la nature sans que quelque chose en ait conscience?"

 


Le dossier de l'ubiquité pourrait être d'un grand secours pour une explication scientifique du dossier OVNI

 

Il est nécessaire et important de signaler les interférences intéressantes (pour la physique du prochain siècle ) entre dossiers paranormaux dans les affaires d'abductés il est très souvent question des doubles d'extraterrestres qui seraient envoyés sur terre pour ne pas risquer la vie des entités originales . Quand on y pense , si nous transposons le principe de fonctionnement du dédoublement selon Yvonne Aimée de MALESTROIT ou d'Emilie SAGEE, il est assez facile d'admettre que les doubles de l'une comme de l'autre n'ont jamais été récupérés vu qu'ils ne sont pas récupérables. Ceci devrait mettre la puce a l'oreille des ufologues qui ne comprennent pas pourquoi nous n'avons pas d'épaves ni de corps d'extraterrestres

Le dossier fabuleux d' Yvonne Aimée de MALESTROIT: 201recogn.htm

ATTENTION: Il faut toutefois mettre des réserves sur la non "recuperabilité" des objets ou personnes dédoublées car la possibilité que le double d'une personne soit en mesure de rapporter un objet (Parfois géographiquement très éloigné du sujet en transe profonde générant le double ) est a envisager très sérieusement. Ce serait donc des transferts qui seraient opérés par ce biais. L'ouvrage 192/… est truffé de cas de transferts qui seraient opérés par Manning par le truchement d'une soit disante entité se présentant comme une personne décédée. Les transferts d'objets ont bien eu lieu ainsi que des manifestations physiques inexpliquées de type poltergeist (PK ou pas ?; comme par exemple l'entité déclare allumer des bougies dans des pièces où il n'y a personne et on retrouve bien des bougies allumée dans cette pièce. )

 Il est intéressant ici de rapprocher la preuve du couteau rapporté par le lapon avec le crayon d'origine inconnue retrouvée après le rêve en 249/…

Le couteau comme preuve

Voici un cas médiéval se déroulant en Norvège, et rapporté par Lecouteux [1992, p. 57J,d après 1 Historca Norwegrae de Braskius

"Un pêcheur de Lübeck vint à parler de magie avec un Lapon de Bergen (Norvège), et celui-ci se vanta de pouvoir envoyer son esprit dans des pays lointains et d’en rapporter des nouvelles. Le Lübéckois lui demanda donc, pour le mettre à l'épreuve, de lui faire savoir ce que sa femme faisait173 présentement à Lübeck. Le Lapon se prépara aussitôt pour le voyage et rapporta, quelques heures plus tard, qu’il avait été à Lubeck, chez la femme du pêcheur et qu’il en avait rapporté un couteau comme preuve ; il ajouta que sa femme avait coupé du pain avec, qu’elle avait mis dans une carafe du vin pour préparer le repas de noces d’un de ses proches parents. II décrivit les habits du fiancé et son allure, ceux de la promise et des invités si bien que le pêcheur en fut consterné. Plus tard, tout se révéla exact. Entre-temps, le Lapon était étendu sur le sol, comme mort."

 

Le crayon d'origine inconnue: preuve ?

" Voici un cas étudié par le psychologue anglais F. W.H. Myers dans son livre sur la Personnalité humaine. Un homme était tracassé par une erreur de comptabilité qu'il n'arrivait pas à localiser en dépit de ses recherches. Un matin, alors qu'installé devant sa glace il cherchait un chiffon pour essuyer son rasoir, ses yeux tombent sur un bout de papier qui traînait sur la table. Machinalement, il s'en saisit, y jette les yeux et y découvre, écrite de sa main au crayon, la référence de l'erreur introuvable : mois de septembre, telle page, telle colonne, telle ligne. Et aussitôt un rêve fait la nuit précédente lui revient en mémoire. Dans son sommeil, il s était vu feuilletant une fois de plus son registre et identifiant enfin l’erreur. Il avait alors (toujours dans son rêve) pris un crayon et noté la référence. Au réveil, il ne se souvenait plus de rien. Notre homme s’habilla rapidement et courut jusqu’à son bureau : la référence était exacte.

Deux faits au moins sont à retenir de ce cas pour notre sujet

UBIQUITE ou BILOCATION

La nature évanescente des doubles de personnes est comme celle des fantômes et aussi celle des ectoplasmes spirites: Ponteville1.htm

 

L'analyse de l'ouvrage de Robert TOCQUET.htm  (060/…) sera une bonne leçon pour les parapsychologues timides grâce à des arguments de poids . ( Yves LIGNON devrait reconsidérer maintenant ses conceptions étriquées du paranormal. Il prend un ton insultant face aux chercheurs hors ligne qui comme nous faisons des hypothèses ambitieuses beaucoup plus réalistes et mieux étayées que les siennes)

 Témoignage sur le vif ; ces faits sont toujours d'actualité ; l'explication simplette par l'hallucination ne marche plus : Laeti.htm

IMPORTANT: Le brouillard gris épais dont parle Laeti correspond bien avec le brouillard gris dont parle les métapsychistes lors des expériences sur les matérialisations d'ectoplasmes réalisées par des médiums, il correspond aussi aux déclarations de Madame V…dans l'affaire du fantômes ou spectre du moine de Souvigny dont une des photo est reproduite ici. Cela correspond encore au dossier OVNI où une multitudes de cas d'apparitions d'engins volants sont signalés comme étant de couleur gris foncé alors qu'il semble se matérialiser dans l'espace.

 L'ouvrage 220/… donne même des précisions sur la manière étrange mais réelle dont les matérialisations se font; ici vous avez même des précisions sur la reconstruction de la cruche en terre lors de sa rematerialisation après le passage au travers de l'obstacle matériel qu'est la porte fermée : 220_46.gif 220_48.GIF .Notez bien au passage que la couleur des poteries disparaît pour revenir immédiatement lorsque la matière constituant la poterie se restructure. Ce brouillard dense (épais et très froid) dont parlent les témoins correspond bien a un état transitoire de la matière lors des matérialisations. Les physiciens qui travaillent sur les condensats BEC ne devraient pas tarder a découvrir l'existence réelle de ce brouillard qui intéresse de très près la physique fondamentale. Les personnes qui nient ces éléments extrêmement importants du dossier du paranormal sont des irresponsables.


Polémique virtuelle avec Ufocom autour du dossier WOODS

 

L'enquête d'ufocom WOODSuf.htm est intéressante car elle confirme l'authenticité des videos, et l'implication du psychisme de Tony Woods qui crédibilise le dossier Vieroudy qui est de la même veine que l'affaire Woods .Ufocom signale aussi la relation entre l'apparition d'ovnis d'apparence manufacturés dans la proximité immédiate de radars a forte puissance d'emission (c'est une constante d'apparition avancée par casar depuis longtemps). Ces points en bonne concordance avec les travaux de CASAR prendront de plus en plus d'importance pour ramener le dossier OVNI sous un éclairage plus conforme a l'idée que ce font bon nombres de scientifiques de cette affaire. En effet les ondes radar semblent bien être la cause des apparitions de certains ovnis ;ceci en rapport avec la physique quantique. Les interférences que provoqueraient les ondes ultra courtes des radars pourraient influer sur matérialisations d'engins E.T utilisant un principe de fonctionnement en relation avec les mega-ondes des expériences BEC.

D'autre part l'interprétation des videos faite Alain H (enquêteur pour ufocom) est décevante car les allusions a la MHD qui serait décelable par la bordure rouge cernant les objets est déplorable autant que les allusions au dossier Ummite. En ce qui concerne l'assimilation des objets filmés par Woods à des modules d'exploration d'origine E.T; la naïveté d'Alain H est consternante .Il serait aussi ridicule de dire que la foudre en boule (capable de traverser des obstacles sans y laisser la moindre trace de passage) serait une manifestation d'extra terrestres.

Nous pensons que par ce dossier équivoque (colporté par UFOCUM) des traces indélébiles ont été faites ( pour longtemps encore) dans les cerveaux fragiles par les fantasmes qu'ont occasionnés J-P petit et J-C Bourret au travers des dossiers (bien terrestres) que sont les dossiers Ummites et MHD.

 

 


Les questions temporelles sont prises en compte par la science officielle

Les questions temporelles sous-jacentes en parapsychologie (pour ce qui concerne la plupart des phénomènes paranormaux) sont posée en regard de la physique fondamentale :FAVRE.htm


Jules VERNE au secours ! la BEC est toujours aussi mal comprise des profanes : Dialogue de sourds avec les sceptiques :FILBILL.htm


Laboratoires spécialisés en physique quantique que CASAR tentera de contacter au sujet des matérialisations spontanées d'objets:

- Laboratoire Koestler/Brossel PARIS

- Laboratoires de Boulder

 


COURRIER VERS LABORATOIRES ET PHYSICIENS

TENTATIVES DE COMMUNICATION

Monsieur Levy Leblond

Argenton le 17/01/02

Bonjour,

Suite a des discussions a n'en plus finir sur le forum des sceptiques du Québec, afin de mettre une fois pour toute tout le monde d'accord, j'aurais besoin de votre part d'un éclaircissement au sujet de la condensation Bose Einstein.

Nous voudrions savoir si le condensat BEC varie de poids lors de l'expérience utilisant des lasers (Boulder).

Le poids (théorique) de l'échantillon a température ambiante est-il le même que son poids a température extrêmement proche de zéro K ?

Selon moi, le fait que des atomes se mettent sous un état de mega-ondes devrait changer la masse de l'échantillon.

C'est peut-être une question idiote mais elle permettrait de débloquer une discussion qui traîne en longueur entre des personnes qui manifestement ne comprennent pas bien la mécanique quantique.

En vous remerciant d'avance, soyez assuré Monsieur Levy Leblond de ma grande considération pour ce que vous faites pour la vulgarisation des sciences.

----------------------------------------------------------------------------

REPONSE: Je suis un peu embarrassé pour répondre à votre question, car je ne vois
aucune raison pour qu'un système d'atomes change de poids lors d'une
condensation BE - pas plus que lors d'un changement d'état plus banal
(vaporisation ou solidification).
D'où vient cette idée, et quels sont les arguments en sa faveur ?
Bien à vous.
JMLL
P.S. Je me permets de joindre un texte qui vous intéressera peut-être.

_______________________________________________________________

Message identique à celui de JMLL envoyé le 17/01/02 à Michel BITBOL Directeur de recherche du CNRS ayant selon nous des choses a dire sur les aberrations de physique du dossier Pantel et même du dossier OVNI. Son silence l'engage vis a vis d'une certaine mentalité antiparanormale rétrograde bien française.

 Pas de réponse ? Nous ne sommes pas étonné: Ceci ne cadre assez bien avec la critique faite ci-dessous aux scientifiques français (sur la question OVNI) par Jean-Jacques VELASCO et les autres intervenants lors de l'emission de France Culture du 19 Mars 2002 (15 h - 17 h30) .

 


Revue de presse

.
- Roland OMNES professeur émérite de l'université Paris Sud qui vient de publier en 2002 chez Flammarion : "Alors l'un devint deux"

Notre analyse au paragraphe RIOM

___________________________

- Emission qui se dit de vulgarisation scientifique sur Radio Europe N°1 dimanche 21 avril 2002

Invités Georges CHARPAK (prix Nobel ) et Henri BROCH coauteurs de

"Devenez sorciers devenez savants"

Georges Charpak et Henri Broch (16 avril 2002) Odile Jacob (Sciences Humaines) ; ISBN : 2738110932Ouvrage cherchant à démystifier le paranormal; un vrai délice de pédanterie.

Les vielles lunes de la marche sur le feu nous sont resservies réchauffées ainsi que le coup des statistiques qui expliqueraient la naïveté des français moyens (en intelligence et en connaissance de la science)

Pour expliquer l'inexistence de l'action de l'esprit sur la matière, Broch raconte que l'ampoule électrique ayant une durée de vie statistique de 2000 heures il est normal que dans une emission de télévision on puisse soutenir qu'il est possible de faire claquer une ampoule en se concentrant sur celle-ci. Sur un millions de téléspectateurs, il y aura plusieurs ampoules qui vont sauter au moment de l'émission.. Si tout le bouquin est de la même veine , je vois d'ici les dégâts .La relève pour les sceptiques est assurée pour cinquante ans.


Pour expliquer les torsions de métaux, dans un raisonnement similaire a la télévision pour voir si les cuillères se tordent. Broch va probablement nous soutenir que la une durée de vie statistique moyenne d'une cuillère est de quelques années, au delà de ce laps de temps la cuillère se plie toute seule ?

Précisions données sur la mailingliste ALEPH: FILALEP1.htm

Apres Charpak qui déclare "faites comme je vous dis mais pas comme je fais", Gilles de GENNES raconte des inepties qui nous rendent bien service pour faire avancer le projet RISCE: GDGennes.htm

____________________________

- Emission radiodiffusée "La France des extra-terrestres et ovnis entre rêve et objet de science"
Diffusion le 19 mars 2002 de 15h à 17h30, sur les ondes de France Culture.

Avec la participation de: Jean Luc Rivera, Gildas Bourdais ,Jean Jacques Velasco et Marie Thérèse de Brosse.

Mon jugement ne porte sur la dernière demie heure de l'emission mais cela semble suffisant pour évaluer la qualité du débat.

Enfin une emission sérieuse qui tranche (pour une fois) avec les âneries qu'on entend depuis des décennies sur les plateaux de télé et les antennes de radiodiffusion.
Jean-Jacques Velasco comme Jean-Luc Rivera regrettent à juste titre le désintéressement des scientifiques français pour ce dossier important. A l'étranger les choses sont prises plus au sérieux. Selon les intervenants de cette emission , les scientifiques , surtout physiciens devraient
s'intéresser au dossier OVNIs étant donné la matérialité avérée de ces engins lors de certaines observations recoupées par signatures radar.
Marie-Thérèse Debrosse est bien placée pour confirmer les innombrables témoignages faisant état de matérialisations et dématérialisations d'objets dans les affaires d'abducté sur lesquelles elle a enquêté aux USA. Gildas Bourdais est bien placé pour admettre les erreurs majeures laissant croire que les propulsions de type MHD (ou connexes utilisant l'électricité ou le magnétisme pour mettre en mouvement un fluide de propulsion ) ont quelque chose a voir avec les OVNIs. Les médias ont trompées le monde ou plutôt se sont trompés pendant des décennies plaçant la MHD comme élément sérieux et scientifique du dossier. C'est probablement là que se trouve la raison principale de la défection des scientifiques. On ne pouvait pas voir une emission ovni sans que l'antenne ne soit monopolisée par Petit (ou Meessen ) qui passait son temps a parler de mécanique des fluide. Les scientifiques ayant quelque peu de lucidité ne pouvaient décemment pas se ridiculiser dans des débats aussi dérisoires complètement en dehors du sujet.

NB: Nos discussions a ce sujet avec Jean-Pierre Petit sont sur notre site. Nous n'entrerons pas ici en polémique avec qui que ce soit sur ce sujet .Nous avons déjà donné (voir notre critique du rapport Cometa sur le site de CASAR)

Lors d'un appel téléphonique de Jean-claude Bourret (1), ce dernier a eu droit aussi a la même réponse. Il n'a pas contesté la chose en privé. Selon nous Bourret est le principal responsable de cette grande magouille MHD/OVNI étant donné l'écho qu'il a donné a cette affaire dans ses ouvrages qui ont fait le tour du monde et par la même induit en erreur des millions de jeunes écervelés qui ne peuvent pas parler d'OVNI sans faire référence a la science au travers de la MHD.

  1. Bourret réagissait "épidermiquement" suite a une visite du site de CASAR

___________________________

- Emission radiodiffusée sur France culture le 11/04/02 à 21 h:

"Le philosophe et ses fantômes" avec le sociologue Bertrand MEHEUST et Emmanuel-Juste DUITS

 Transcription résumée de l'emission :Transcription.htm

___________________________

- Retour utile sur l'emission radiodiffusée d' Europe N°1 du 10/07/99 : Marc MENANT au sujet des phénomènes poltergeist. Avec la participation de Sylvain MICHELET et René Poeuch :Transcriptionl.htm


Les amis de casar

 

Ami de CASAR N° 1:Julien pilote de ligne propose une théorie qui n'engage que lui. Nous vous la proposons ici pour information. D'étranges points communs avec nos travaux existent dans sa tête et ce n'est peut être pas fortuit. Parfois des idées nouvelles intéressantes planent dans l'air et certaines personnes sensibles savent les capter.

Mis a part sa conception du temps (étrangement fractal selon nous) que moi Gatti j'ai beaucoup de mal a interpréter, il se trouve que ce que dit Julien est pertinent et intéressant. Surtout que l'avis de Monsieur V.M universitaire physicien aguerri abonde dans le même sens.

CONCEPTS.htm

 

Ami de CASAR N°2 : V.M. (anonymat préservé) avis sur l'hypothèse d 'Eric JULIEN

REPONSE DE V.M. mail du 20/03/02

--------------------------------------------------------------

Bonjour Monsieur GATTI,

Un peu pris ces temps derniers, je viens seulement de retourner sur votre site pour lire les changements du M106. Le texte de Julien a des aspects intéressants.

C'est avec raison qu'il soulève la question de la nature du temps, et son analyse en sens, densité, présent montre effectivement la complexité de ce qu'en physique on réduit à une dimension d'un espace continu.

Il est quasiment certain que l'espace-temps continu est une simplification, et que la réalité dépasse de très loin ce modèle. Mais que d'efforts à fournir pour dépasser le modèle (tout en l'intégrant car il a des aspects valides), modèle qui, quoique simpliste vis à vis du réel, n'en est pas moins techniquement déjà difficile à manier.

Julien critique avec raison une vision purement technicienne de la recherche, tous les chercheurs ne sont pas forcément de purs techniciens, et en ce qui me concerne je ne peux m'empêcher de conserver une part de rêve dans la recherche, et cette poussée à découvrir de nouveaux mondes.

Mais le caractère de la recherche moderne est en partie le résultat d'une sophistication affolante des techniques de modélisation et d'analyse, en partie aussi le fait de toucher à des réalités de plus en plus subtiles et éloignées de notre quotidien. On peut aussi y ajouter la facilité à se complaire dans sa technique, la volonté d'efficacité, etc... Il est certain qu'il faut résister à cet assèchement, mais il faut conserver un équilibre avec la rigueur ; ce qui est délicat.

Ce qui, je pense, ressort du texte de Julien, c'est une "super relativité" du temps qui dépasse la simple transformation entre repères inertiels (celle qui conduit à intégrer le temps avec l'espace dans un quadri-continuum de signature -+++). De fait, il existe sûrement de multiples définitions du temps - d'ailleurs les psychologues parlent je crois de temps psychologique - et il est possible qu'effectivement une notion différente du temps suivant la nature des structures (donc entre autres suivant leur appartenance à un règne minéral, végétal, animal) doive être considérée. (note : j'appelle structure toute entité, matérielle ou non, pourvue d'une cohésion et d'un schéma de composition de ses parties. Une particule élémentaire en est une, un animal en est une autre, un esprit en est une aussi).

Il me semble aussi que ces notions de "super relativité", si l'on peut dire, ou de subjectivité étendue, implique un caractère extrêmement subdivisé et différencié des relations entre structures.

Il existe un problème actuellement débattu par les chercheurs, celui de la gravitation quantique. Il n'est pas neuf, mais revient à la mode après des décennies consacrées aux applications et à la formalisation de la Mécanique Quantique. Il est instructif de considérer les approches (techniquement difficiles) utilisées. Parmi ces approches, il y en a une, minoritaire, multiforme dans ses concepts, qui est celle d'espace-temps discret.

Je ne suis pas tout à fait en accord avec certains concepts (permutations de points, algèbres de Clifford, ensembles causaux) qui ne me semblent pas assez radicalement novateurs, mais je pense que la nature discrète du substratum physique est une condition à cette subdivision des relations, cette subjectivisation du temps et de l'espace. Les descriptions que nous connaissons actuellement sont alors des modèles de comportements moyens, de régularités statistiques relationnelles.

Dans le fond le problème est bien la remise en cause de la notion continue d'espace-temps, et il y a de bonnes raisons de penser qu'il faudra passer par là.

Mais y mettre une vision cohérente, soutenue par une description mathématique, est une entreprise ardue (et réductrice, mais ça ! ).

En tant que pilote, Julien doit avoir quelques bonnes notions de Physique. Si cela l'intéresse, il peut consulter un article sur : XXXXXXXXXXXX (confidentialité préservée). J'avais promis d'essayer d'éclaircir quelques unes de mes idées, je les ai mises dans ces articles. C'est imparfait, un peu technique, mais si l'on attend la perfection on ne fait rien.

Très respectueusement,

------------------------------------------------- 

Ami de CASAR N°3 : SOZER : sozer.htm sozer1.htm

 Sozer: "Je compte sur vous pour faire parvenir ces informations à vos collègues et pour ne pas vous approprier le travail de documentation que j’ai effectué.(devant faire je l’espère, l’objet de modeste publication) En espérant pouvoir vous aider et que le savoir se propage vite."

Gatti: "Monsieur Sozer, j'apprécie beaucoup votre travail de recherche d'information qui est complémentaire avec le mien; j'avoue ne pas comprendre ce que vous voulez dire par :ne pas vous approprier le travail de documentation que j’ai effectué.

Je suis un chercheur désintéressé par les problèmes de publication; ce site regroupe toutes les informations utiles a la recherche fondamentale sans la moindre précaution de copyright sinon nous serions étranglé par des histoires minables de chapardage d'information et cela freinerait l'efficacité.

Les amis de CASAR qui sont sélectionnés ici sont méticuleusement étudiés avant d'entrer dans "le club" qui pour le moment est assez restreint comme vous le voyez. Bienvenue à vous Monsieur Sozer vos convictions sont proches des miennes et de celles des autres membres c'est la raison de votre admission .Pour ma part je ne demande pas leurs avis aux personne s concernées mais si cela dérange quelqu'un, je suis disposer a radier celui ou celle qui le désireraient.

 


COURRIERS VERS MEDIAS

Les médias peuvent (et doivent) apporter leur concours

(TENTATIVE DE COMMUNICATION)
 
----- Message d'origine ----- De : francis.gatti À : France3.Nice@france3.fr Envoyé : lundi 4 février 2002 06:26 Objet : Proposition de reportage d'investigation
Bonjour,
Ce message est destiné aux stations locales de FR3.
N'ayant pas les adresses mail, je vous demande d'avoir la gentillesse de diffuser cette annonce.
Merci beaucoup
----------------------------------------------------------------------------------------
EXTRAIT DE M105 : http://perso.wanadoo.fr/casar/M105.htm
La preuve tant réclamée par les sceptiques est a portée de main
Photo de la baie vitrée de l'immeuble "Le Méditerranée" à Marseille:
http://perso.wanadoo.fr/casar/P3.JPG
http://perso.wanadoo.fr/casar/Billes d'acier.htm
Une enquête serrée permettrait de retrouver les alvéoles faites dans le verre , nous lançons ici un appel aux bonnes volontés pour qu'elles sollicitent les médias locaux de la région de Marseille afin que des investigations soient faites .Il y a eu aussi un constat d'huissier de fait ; c'est tout de même une preuve acceptable par des gens lucides.
Radio France BLEU local ou FR3 Marseille (local) pourraient aider la recherche scientifique de manière conséquente en retrouvant une des vitres "incrustées" incriminées.
-------------------------------------------------------------------------------------------
----- Message d'origine ----- De : francis.gatti À : philippe.boccara@radiofrance.com Envoyé : lundi 4 février 2002 19:36 Objet : Proposition de reportage d'investigation
Bonjour,
D'habitude, quand on lance des billes d'acier dans une baie vitrée , celle ci est cassée, fendue ou trouée.
Il s'avère qu'avec Jean-Claude Pantel; ce n'est pas le cas. Des alvéoles , genre de cratère par dizaines sont réalisées dans le verre. Etant intéressé par la physique, je voudrais en avoir le cœur net car ce genre de phénomène aurait selon moi énormément d'importance pour la recherche scientifique.
Une enquête serrée permettrait de retrouver les alvéoles faites dans le verre , nous lançons ici un appel aux bonnes volontés pour enquêter dans la la région de Marseille .Il y a eu aussi un constat d'huissier de fait ; c'est tout de même une preuve acceptable .
----------------------------------------------------------------------------------------
Voici les pages de mon site qui exposent succinctement cette affaire mais je me tiens a votre disposition avec la station de France bleue Berry sud pour plus d'information.
EXTRAIT DE M105 : http://perso.wanadoo.fr/casar/M105.htm
La preuve tant réclamée par les sceptiques est a portée de main
Photo de la baie vitrée de l'immeuble "Le Méditerranée" à Marseille:
http://perso.wanadoo.fr/casar/P3.JPG
http://perso.wanadoo.fr/casar/Billes d'acier.htm
Radio France BLEU pourraient aider la recherche scientifique de manière conséquente en enquêtant afin de crédibiliser cette affaire. Une annonce sur Marseille devrait rapidement permettre de connaître la verité. Retrouver une des vitres "incrustées" ou des témoins directs (qui ne doivent pas manquer ) serait fantastique. La lettre de Bernard Bidault juge de tribunal de grande instance en retraite est sur site ; elle met en cause un rapport de la gendarmerie d'Auriol , ceci est tout de même assez consistant.
Soyez assuré monsieur Boccara de ma sincère considération
Gatti Francis


LEVITATION

Message de la mailing liste ALEPH

 

20 Avril 2002-Sans aller jusqu'à reprocher aux scientifiques de ne pas admettre certaines spécialités plus ou moins douteuses dans un cadre universitaire officiel, il serait tout de même acceptable pour le commun des mortels de reprocher a ces derniers qu'ils se complaisent dans des contradictions majeures et qu'ils ne s'en offusquent pas du tout.

Exemple: Les historiens admettent la lévitation comme un fait avéré. Pas plus tard que ce matin vers 4h , j'ai entendu sur France culture une certaine Dominique de Courcelles
(Directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, UMR
5037 Centre d'Etudes en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées de l'
Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon) affirmer que Ste Therese d'Avila avait eu des lévitations effectives devant témoins (non pas des extases mystique rêvées) , ceci pendant cinq ans. Les physiciens refusent catégoriquement d'admettre ces faits. Quand on leur en parle, ils se fâchent et nous traitent d'imbéciles ( nous les non universitaires). Il faudrait savoir sur quel pied danser ?
Quel est la valeur des travaux initiés par Kenneth BATCHELDOR dont parle Lyall WATSON dans son ouvrage "Supernature"
Il y est dit que des expériences sur la lévitation ont été menées avec succès.

Quelqu'un ici pourrait-il me donner des précisions sur la valeur historique de ces témoignages de lévitation de personne .Surtout que ces exploits on été faits devant des foules entières autant pour Ste Therese d'AVILA que pour ST Joseph de COPERTINO.

Pourriez vous me donner les coordonnées de cette Nicole Courcel homonyme de l'actrice QUI S'est exprimé sur le sujet cette nuit sur France culture avec une conviction inébranlable au sujet de la réalité des lévitations.
Pour ce qui me concerne, la lévitation n'est pas du tout paranormale car la physique ne devrait pas tarder a pour l'expliquer des que nos connaissances théoriques sur la gravitation auront avancé. Cela ne devrait plus tarder.

Qu'on en finisse donc a tourner autour du pot (en se racontant des conneries officielles) entre universitaires qui se contredisent magistralement et qu'on évité de faire croire des choses si celles ci n'existent pas.

___________________________________

REPONSE DE MACIAS

----- Message d'origine -----
De : "Pierre Macias" <Macias.Pierre@wanadoo.fr>
À : <aleph@ml.free.fr>
Envoyé : samedi 20 avril 2002 12:05
Objet : [ALEPH] Re: La Bibliothèque des Prodiges

Bon..., bon..., alors peut-être :

Dominique de Courcelles
Directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, UMR
5037 Centre d'Etudes en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées de l'
Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon

http://www.casadevelazquez.org/bibliographie/fcourcelles.htm

Alors rétablissons celle-ci : Nicole Courcel n'est pas historienne, c'est
une comédienne.
>
>GATTI: Je ne parle pas de la comédienne. D'ailleurs j'avais pris la
>précaution de le dire dans mon message. UNE HOMONYME.
>Il serait plutôt étonnant de voir France culture mettre ne scène une
>comédienne dans une emission de ce genre.

NOTE DE GATTI: Cette discussion ne mène a rien car les universitaires ne semblent pas vouloir se lancer dans des discussions qui risqueraient de tourner en polémique entre eux. J'entends encore en écho ce que disait Sylvain Michelet au sujet de la recherche paranormale. C'est un travail principalement PLURIDICIPLINAIRE.A bon entendeur salut!


Retour en page d'accueil : http://perso.wanadoo.fr/casar

Adresse de CASAR: francis.gatti@wanadoo.fr

  


 

LISTE DES LABORATOIRES de recherche ET ASSOCIATIONS spécialisées concernés par nos recherches

-----------------------------------------

LABORATOIRES

UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LYON

Department of Parapsychology

University of Amsterdam,

 Koestler Parapsychology Unit

University of Edinburgh,

Institut für Grenzgebiete der Psychologie und Psychohygiene igpp@igpp.de

 Universität die Freiburg

 Perrott-Warrick Research Unit

University of Herfordshire Consciousness Research Laboratory

 University of Nevada

Princeton Engineering Anomalies Research (PEAR)

Princeton University

Society for Scientific Exploration (SSE)

Stanford University

Austrian Society for Parapsychology

Institut für Ethnologie, Kultur- und Sozialanthropologie der Universität Wien


Associations

American Society for Psychical Research (ASPR)

Centro Studi Parapsicologici (CSP)

Fondation Odier de Psycho-Physique

Groupe d'Études Expérimentales des Phénomènes Parapsychologiques (GEEPP)

IANDS-France ( International Association for Near Death Studies)

ICLP (Institut des Champs Limites de la )

Institute of Noetic Sciences

International Society of Life Information Science

L’Observatoire des Parasciences

ONDES (Observatoire National de Discernement des Enigmes Scientifiques)

. Parapsychological Association

Parapsychology Foundation