"Microscope" N°102

Dépôt légal ISSN 766-1932

Septembre / Octobre 2001  

 

réponse par mail à Jean-Pierre PETIT Courriers_divers


FANTASTIQUE DECOUVERTE

Un pavé dans la mare ufologique

La nouvelle Hypothèse E.T:

LES OVNIs "tôles et boulons" de seconde génération

 L'H.E.T est confortées par l'étude scientifique des photos (authentifiées) des soucoupes de Mac-Minnville, Santa-Anna, Cluj et lac Chauvet

Machines à voyager dans l'hyperespace

Les ovnis "tôles et boulons" de seconde génération,engins volants sophistiquées manufacturés par des civilisations "extérieures" supérieurement évoluées. De nombreuses civilisations utilisent ce principe commun de déplacement relativiste quasi instantannés que nous ne connaissons pas encore (la dématérialisation du vaisseau au départ et sa rematérialisation a l'arrivée) , ceci sans le moindre risque pour les passagers.L'analyse scientifique des photos diurnes et les similitudes q'elles comportent permettent de conforter cette hypothese

 


Dossier OVNI

Aimé MICHEL et Pierre GUERIN

 Deux pionniers


Editorial

Cet opuscule représente un édifice solidement structuré qui remet en cause une multitude d'idées reçues. Véritable revirement dans la problématique OVNI, je suis fier de présenter ici ce travail de redressement de beaucoup d'esprits tordus. Voici donc avec le dossier des photos d'ovnis des éléments solides qui remettent en cause quatre vingt pour cent des âneries colportées par des intellectuels sceptiques (par manque d'information) ,orgueilleux mal informés et irresponsables.

En ce qui concerne le Projet R.I.G.A , nous avons la satisfaction d'apprendre que LA 5° LOI de CASAR (interaction gravitationnelle) entre dans la science officielle en 1996 par les travaux commandités par la NASA à la physicienne Ning LI de l'université de Huntsville (Alabama):

"La théorie de la relativité générale prévoit qu'une masse en rotation peut engendrer une nouvelle force de la nature ,appelée "interaction gravitomagnétique qui serait proportionnelle a la vitesse de rotation." (250/87)

 Les gens qui se moquent de nous sont donc priés de se reporter aux formules scientifiques de la physicienne Ning LI. Ceci sera notre réponse claire (et sans animosité) a la lettre de J-P Petit: PET1.gif

 

Pour ce qui concerne les problèmes de "transmaterialité"nous avions soulevé le problème posé par la foudre en boule en 1991 qui pourrait être un indice vers la 6°loi de CASAR: Extrait de Microscope N° 40: FB2.GIF FB3.GIF FB4.GIF

L'émission d'Europe N°1 du 22/08/01 10h 30 confirme l'intérêt que devrait porter la recherche a ce mystère.

"Le scientifique du CNRS spécialiste de la foudre dit bien que la foudre en boule entre dans les avions EN VOL sans dépressuriser. La controverse et les hypothèses hardies a ce sujet oppose les scientifiques depuis des années". CASAR avait soulevé le lièvre il y a une dizaine d'années.

C'est en ouvrant les yeux aux scientifiques qui font des erreurs d'appréciation sur des dossiers paranormaux (qu'ils ne prennent pas la peine d'étudier a fond) que nous ferons avancer la connaissance DU MONDE FABULEUX QUI NOUS ENTOURE.


SOMMAIRE

Les OVNI et l'astrophysique officielle :astof

Une technologie qui maîtrise la gravitation :CIVSUP

Les photos de la soucoupe du lac Chauvet: CHAUVET

La photo de l'OVNI "toupie" de Canaima

Les photos de la soucoupe de StAnna

Les photos de la soucoupe de MACMINVILLE

Les photos de la soucoupe de Cluj

La soucoupe de Costa Rica :Costric

La soucoupe de PROVO

Temoignages sans photos mais avec traces et effets physiques indiscutables:TEMOIGNAGES

Pierre GUERIN et CASAR: accord presque parfait

Aimé MICHEL n'est pas en contradiction avec GUERIN

Cinq HYPOTHESES conciliables

Les OVNIs TRIANGLES belges

Hubert REEVES et Aimé MICHEL ne croient pas en SETI

Courrier divers: Jean-Pierre PETIT ,Marc HALLET


Des ouvrages qui posent les vraies questions

 Aimé Michel et Pierre Guérin sont les deux plus grands théoriciens du Dossier OVNI, leurs travaux sont complémentaires et non pas contradictoires

- N° 247/... "OVNI, les mécanismes d'une désinformation" Pierre GUERIN - Albin Michel (oct.00)

- N° 249/... "Aimé Michel ou la quête du surhumain" Michel PICARD Ed. JMG (nov.00)

- N°156/… "L'hypothèse E.T" - Gabriel Greslé - Tredaniel 1994

-N° 014/… "En quête des humanoides" Charles BOWEN édition J'ai lu 1974 (traduction de "THE HUMANIOIDS) - extrait des pages 81 à 85: 014-81.GIF

- N°250/... "OVNIs: La levée progressive du secret" Gildas BOURDAIS -ed. JMG JUIN 2001


Bibliographie CASAR: 250 ouvrage : 1BIB.htm


 


ENTREE EN MATIERE

 

OVNIs psychiques liés au paranormal ou OVNI manufacturés de seconde génération ?

L'option des OVNIs psychiques liés au paranormal d'Aimé Michel est une évidence, mais il faut aussi explorer l'option des machines volantes manufacturées soutenue par Pierre Guérin avec des éléments physiques à l'appui . Des machines capables de traverser l'hyperespace sans voyager au sens où nous l'entendons. Un moyens merveilleux lié a la dématérialisation du "véhicule" qu'utiliseraient des civilisations supérieurement évoluées pour venir sur terre en un clin d'œil . Venir sur terre depuis des contrées abominablement éloignées serait à la portée de toutes les civilisations hyper-évoluée existant en grand nombre dans notre univers. Notre condition de civilisation sous- évoluée (ou en cours d'évolution) ne nous permet pas d'appréhender ces voyages comme possibles.

Nos connaissances actuelles en physique et en astronomie permettent d'or et déjà de supposer cette hypothèse extra terrestre simple comme une option a laquelle les ufologues consciencieux devront composer tôt ou tard .

Les OVNIs et l'astrophysique officielle

On ne peut pas dire que les OVNI fassent l'unanimité dans les sphères officielles de l'astrophysique: trois avis contradictoires sont en présence

-1°) Jean-Claude RIBES et Guy MONNET défendent la thèse des OVNIs "tôles et boulons" avec la présence des E.T dans le système solaire .En pleine accord avec un quarteron de généraux en retraite (COMETA) Ils pensent que les extraterrestres ont colonisé la Galaxie au fil des millénaires avec des cités de l'espace de type O'NEIL qui voguent lentement (mais sûrement) dans le vide interstellaire. Les E.T auraient installé une base arrière dans la ceinture d'astéroïdes de notre système solaire. Ils viennent dans notre proximité avec des soucoupes a propulsion MHD tout en évitant soigneusement le contact avec les terriens . Ils nous surveillent, étudient notre comportement, suivent notre évolution sans interférer dans notre évolution .Au besoin, en bon E.T soucieux des principes moraux, ils nous donneraient un petit coup de pouce en cas de problème insurmontable. Ils auraient des moyen techniques de propulsion type MHD, c'est la raison pour laquelle les OVNIS nous apparaîtraient comme de véhicules aériens aux performances exceptionnelles.

Cette position arrange tout le monde ( surtout J-P Petit et O'Neil) ; il n'y a rien d'anormal vis a vis de la science actuelle dans le dossier OVNI; tout est explicable ou presque par la science officielle actuelle. Il n'y a pas de mystère OVNI mais uniquement des E.T qui ne voudraient pas nous contacter et qui habiteraient dans notre proximité.

-2°) Jean HEIDMANN avec le projet SETI déclarait que le dossier OVNI n'est pas sérieux, qu'il n'a rien a voir avec la présence hypothétique des extraterrestres sur terre.

Si ils existent , les E.T ne sont jamais venu sur terre mais là où ils sont, ils doivent obligatoirement laisser des traces d'émissions radioélectrique résultant de leur activité intelligente. Il suffit de rechercher des ondes radios émissent par ces civilisations extérieures pour prouver qu'elles existent.

 

- 3°) Hubert REEVES , Extrait de "Patience dans l'azur" : REEVES.htm

HR admet volontiers un milliers de civilisations plus évoluées que nous dans la Galaxie mais pour ce qui concerne les OVNIs tout est vague et imprécis.

 1°) La majorité des témoignages se dissout a l'analyse critique

2°) On y retrouve de la fraude, de l'hallucination ou, le désir de se rendre intéressant.

3°) Les documents photographiques sont flous

4°)Les échos radar indécis.

5°) Aucun renseignement valable quant à l'aéronautique ou au mode de propulsion n'a pu en être extrait

 

AVIS DE CASAR

La position de Hubert REEVES en temps qu'astrophysicien nous paraît DE LOIN la plus réaliste et la seule acceptable en fonction de nos connaissances élaborée du dossier OVNI amassées au fil de plus de dix années de recherches sérieuses. H.R laisse bien entendre que des civilisations hyper-évoluées existent par millions (et même par milliards dans l'immense univers) .Dans ce contexte, il serait idiot de s'imaginer que ces civilisations très âgées ne disposent pas de moyens de voyager (et de communiquer) beaucoup plus performants que ceux que nous utilisons actuellement. Il admet les voyages interstellaires comme une éventualité , il admet donc aussiimplicitement les voyages intergalactiques. Selon nous ces voyages ne peuvent se faire que sous un état "non massif" du vaisseau ;(probablement sous forme ondulatoire) c'est pourquoi la distance a parcourir n'est pas un problème. Ceci est inimaginable a notre entendement et c'est bien la que s'explique le décalage entre les avis des uns et des autres.

Curieux comportement d'un scientifique qui se devrait rigoureux. Les généralisations hâtives sont plutôt malvenue ici a cause du retentissement que ne manque pas d'avoir cette position rétrograde dans les sphères de la recherche. C'est un encouragement a ne rien faire; drôle de mentalité alors que le dossier OVNI désigne immanquablement notre futur technologique a long terme; lequel devrait guider l'intuition des chercheurs fondamentaux. La position d'Hubert REEVES en tant qu'ufologue est catégorique: le dossier OVNI est vide sans avoir étudier le dossier, HR décrète que rien de palpable n'existe; il rejoint en cela son ami Jean HEIDMANN. Ceci ne nous étonne pas car il n'a aucune connaissance en ufologie. Des gens de sa stature scientifique ne peuvent pas s'abaisser a étudier les OVNIs nous le comprenons bien mais il est déplorable que des sommités comme H.R prétendent connaître des dossiers qu'ils n'ont manifestement pas étudié. H R est un ignorant magistrale des questions OVNI , ce serait faire preuve d'humilité que de le reconnaître. Ce genre de comportement est une tare bien humaine , a une forme d'orgueil de celui qui sait tout sur tout. Notons au passage que HR prend les précautions d'usage ; il se garde bien d'être catégorique et ne ferme pas la porte définitivement contrairement à d'autres scientifiques plus obtus; il dit bien :"La majorité des témoignages sont bidons… les photos sont floues…:Mais il se garde bien de dire la totalité des témoignages sont bidons et en ce qui concerne les photos il ne s'est même pas posé la question de savoir si le flou de la photo n'était pas lié a la confrontation de deux réalités distinctes qui interfèrent momentanément car toutes les photos authentifiées sont assez floues (mis a part celles lac Chauvet qui sont bien réussies) Disons que l'éloignement des soucoupes est surtout en cause .Nous n'avons pas de photo rapprochées mais ce n'est pas une raison suffisante pour réfuter la réalité de la présence physique de l'engin.

Pour ce qui concerne les renseignements valables concernant la propulsion que HR appelle de ses vœux , nous espérons pouvoir satisfaire sa curiosité avec les développement que nous faisons ici sur ce sujet. Nous avons la prétention de faire du travail d'ufologue que HR est loin de pouvoir faire. A chacun sa spécialité….


La propulsion OVNI : l'utilisation d'un faisceau antigravitationnel doit être envisagée. La maîtrise de la gravitation par ces machines volantes ne fait plus aucun doute

 

Si on voulais bien se donner la peine de considérer aux travaux de Pierre GUERIN en ce qui concerne les photos du lac Chauvet et grâce a quelques autres photos authentifiées , la preuve de l'existence réelle d'OVNI en forme de soucoupes est à portée de main. L'existence d'une de propulsion antigravitationnel ne fait pas l'ombre d'un doute

 

Certains OVNIs semblent utiliser un faisceau antigravitationnel . C'est ce que supposait aussi le physicien de la NASA Paul HILL (250/81)

Ce type de propulsion utilisant un faisceau semble une variante de la soucoupes a rotation rapide qui générerait son champ gravitationnel (selon nos travaux sur la rotation ultra rapide: R.U.R). Les deux modes de déplacement vol semblent utilisés ; seules des civilisations supérieurement évoluées disposant de la connaissance fondamentale sur la gravitation ont pu réaliser des machines antigavitationnelle de ce type. Ces deux modèles de propulsion semblent utiliser une technologie légèrement différentes ils exploitent le même principe de base Ceci donne de la crédibilité au fait que certaines soucoupes ne sont pas des engins destinés a nous leurrer comme le suppose Jacques Vallée.(Ce sont bien dans les cas exposés ici) des machines manufacturées (ailleurs que sur terre très probablement ) Ces machines fonctionnement en utilisant obligatoirement des connaissances en physique théorique que nous n'avons pas encore. C'est la conviction de l' astrophysicien Pierre GUERIN dont les travaux recoupent les travaux de CASAR sur la 5° LOI.

 Il n'existe effectivement pas beaucoup de photos authentifiées mais après le travail remarquable réalisé par Pierre GUERIN sur le lac Chauvet , les photos authentifiées de Santa ANNA , Mac Minnville , Cluj et Costa Rica doivent etre prises au sérieux par la recherche scientifique.

Nous pouvons dire que la présence physique de ces engins dans notre environnement (au moment de la photo) est une certitude.

 Les lanceurs d'enjoliveurs et de lessiveuses qui réalisent de fausses photos d'OVNI pour alimenter les délires des sceptiques anti-OVNI sont en fait de malades mentaux qui ne pourront jamais faire disparaître des preuves indiscutables.

Les OVNIs dont il est question dans ce dossier ont une constante liée à la propulsion qui devrait faire réfléchir les chercheurs (ufologues ou non) refusant de concevoir ces engins en tant que machines volantes manufacturées. Les OVNI englobent une multitude d'explications plus ou moins floues en relation avec la divagations d'esprits faibles qui prétendent être seuls détenteurs de la vérité dans la jungle du paranormal. Refuser d'admettre que ces engins sont OBLIGATOIREMENT dans certains cas (assez rares) des machines manufacturées est impardonnable. Beaucoup d'ufologues "modernes" (comme Jacques Vallée ou Jean Sider par exemple) sont dans ce cas et ce sont eux les premiers qui portent la responsabilité d'avoir ridiculisé le dossier ovni. Ceci en réfutant catégoriquement la l'hypothèse extraterrestre qui est une composante très importante du dossier . Ce point de vue partial a fait basculer complètement le dossier dans sa composante psychique a eu pour conséquence de scinder les ufologues en deux groupes intolérants. Les physiciens et les astrophysiciens naïfs d'une part qui ont cherché a interpréter le dossiers avec nos minables connaissances (J-P PETIT et J-C RIBES par exemple) et d'autre part les sociopsychologues qui se sont lancé dans une entreprise de démolition en profitant du vide laissé par les physiciens théoriciens seuls concernés qui ont brillé par leur absence ou qui ont été éliminés (René HARDY)un peu vite des médias par des journalistes mal conseillés (Bourret).

Grâce à l'étude de Pierre GUERIN authentifiant formellement les quatre photos du lac Chauvet sans la moindre contestation possible, nous pouvons maintenant chercher à prouver scientifiquement que l'engin génèrent un faisceau "directif" de nature antigravitationnel (ou quelque chose d'équivalent : un champ artificiel s'opposant la gravitation sous un angle précis) permettant de dire que les changements de direction de la machine volante sont en relation directe avec les changements d'angle du faisceau?

  Ce faisceau de genre cohérent: pratiquement cylindrique se caractérise par des turbulences à distance qu'aucun engin volant connu ne pourrait générer . Ces turbulences n'ont rien a voir avec les effets au sol que font les engins volants utilisant la loi de réaction de Newton pour se déplacer (hélicoptère, avions ou fusée) .La surface au sol concernée par ces légères turbulences correspond sensiblement a la surface de la soucoupe (même quand la soucoupe évolue a plusieurs dizaines de mètres d'altitude).

Le dossier MEESSEN.htm (donnant un aperçu scientifique) mérite le détour ;vous pourrez y trouver deux analyses très différentes:

 

 

Les soucoupes (souvent avec des humanoïdes) vues de nuit comme de jour laissant des traces caractéristiques au sols et ayant de nombreux effets sur les témoins sont plus intéressantes pour la science que des triangles fantômes qui n'atterrissent jamais.

   

Drôles d'OVNIs que les triangles belges et drôle d'étude faite par Auguste MEESSEN car ces engins ne semblent pas vraiment être des OVNIs (au sens E.T du terme) mais plutôt des fantômes d'OVNIs pour la plupart


 

ETUDE DE CASAR SUR DES PHOTOS CREDIBLES

 

- L'OVNI du Lac Chauvet (France):

Les quatre photos du lac CHAUVET.GIF sont le point de départ d'une ufologie digne de la recherche scientifique. Elles prouvent qu'une soucoupe de plus de dix mètres de diamètre évoluait en altitude au-dessus du lac Chauvet .

Ces photos (prises a quelques secondes d'écart) grossies de l'engin volant (vu du dessous) prises sous des angles différents montrent une tache sombre sur la face inférieure de l'appareil .

L'analyse des photos montrent que cette tache sombre n'est pas une tache fixe comme serait une décoration (ou un accessoire quelconque ).Cette tache change de forme a chaque photo, (comme pour les photos de CLUJ) Ceci est la preuve que l'ovni photographié n'est pas une image fixe.

Cette tache non concentrique est selon nous en relation avec la propulsion; c'est ce que nous allons essayer de démontrer par l'étude d'autres photos de soucoupes ayant aussi des zones sombres dont la forme varie avec l'évolution de l'engin dans l'espace. Nous tenons là un indice extrêmement précieux. Cette mystérieuse zone sombre n'est pas comme on pourrait le croire une ombre résultant de l'éclairage dû au soleil . Elle pourraient être la partie visible d'un rayonnement de type antigravitationnel car ces machines représentent notre futur technologique lointain. Le décalage qu'elles représentent en regard de nos modes de transports actuels est immense. La plupart des gens , qu'ils soient scientifiques ou pas refusent d'admettre l'existence de ces machines car elles nous apparaissent insolites pour deux raisons: primo, elles ne devraient pas fonctionner si on s'en tient a nos notions de mécanique universelle (loi de NEWTON) . Notions que nous nous imaginons à tort comme complètes. Secondo, ces machines si elles existent ne peuvent pas avoir été conçues sur terre ; les civilisations évoluées qui pourraient les fabriquer sont supposées être tellement éloignées que notre logique nous oblige dans un premier temps de nier leur existence. Ce raisonnement n'est valable que si les soucoupes ne sont pas plus performantes que nos fusées mais si ces engins sont des machines adaptés aux voyages hyper-spatiaux notre refus de l'évidence n'est plus valable.

Le montage CHAUVET.GIF regroupant les quatre photos grossies de la soucoupe du lac Chauvet montre la position de la tache sombre visible sous la soucoupe , ceci en fonction des mouvements de la machine. L'annexe de l'ouvrage de Pierre Guérin fait une analyse claire des photos, aucun doute n'est possible sur la presence de cet engin volant qui est bien une machine de grand diamètre (plus de 10 mètres ) évoluant à plusieurs centaines de mètres du témoins : CH1.GIF CH2.GIF CH3.GIF CH4.GIF CH5.GIF CH6.GIF CH7.GIF CH8.GIF CH9.GIF CH10.GIF CH11.GIF

 

Pierre GUERIN est astrophysicien, membre de l'institut d'astrophysique du CNRS à Paris; il a analysé les quatre clichés réalisés au lac Chauvet par Monsieur André Frégnale ingénieur (qui n'a jamais été pris pour un farfelu et qui de plus n'a jamais cru a l'existence des OVNI)

 

Pierre GUERIN page 247/122 :

"Je certifie sur mon honneur de scientifique que ces photos n'ont été retouchées en aucune manière et qu'elles sont la reproduction exacte des originaux. J'étais convaincu qu'il était possible de "faire parler" ces photos bien au-delà de ce qu'un examen sommaire pouvait révéler d'emblée: les quatre images successives permettaient en effet de rétablir sur chacune d'elles l'orientation de la ligne d'horizon, grâce aux détails du paysage, la netteté des contours du disque sur les deux dernières images comparée a celle des détails du premier et du second plan éliminait toute possibilité que le disque soit une maquette suspendue a faible ou moyenne distance; enfin la bande excentrée sous le disque fournissait une hypothèse sur l'orientation de la trajectoire.Les données numériques ainsi obtenues a partir des mesures sur les clichés se révélèrent totalement compatibles avec le modèle dans lequel elles purent s'insérer sans aucune contradiction interne. Le modèle se montra prédictif, fournissant des informations nouvelles sur le comportement de l'objet. Une telle démarche qui est celle de la méthode scientifique me permit d'établir la preuve de l'authenticité des photos. La soucoupe se comporte bien comme le témoins l'avait prétendu, c'est a dire comme un disque volant éloigné parcourant une trajectoire horizontale rectiligne en conservant toujours une certaine inclinaison de son plan par rapport au sol, et non pas comme une maquette oscillant au bout de quelque fil invisible ou lancée en l'air à quatre reprises successives."

Les cas attestés de disparition sur place sont beaucoup trop nombreux pour que les chercheurs n'envisagent pas sérieusement la dématérialisation instantanée de l'ovni comme une réalité tangible. C'est bien de cela qu'il s'agit quand on parle de télétransport (ou transfert) . La soucoupe du lac CHAUVET est manifestement un engin de ce type capable de transcender l'espace en se dématerialisant pour voyager dans l'hyperespace. Voici ce que déclarait le témoins monsieur Frégnale:

" A la fin de l'observation, alors que l'ovni s'éloignait en s'abaissant sur l'horizon, j'ai observé avec mes jumelles, c'est alors qu'il sembla se désintégrer sur place."

Ce point est très important car la fonction première de ces machines a voyager c'est cette capacité de passer en quelque millièmes de seconde sous un état ondulatoire invisible.

Le basculement de l'état physique a l 'état ondulatoire n'est pas une prouesse magique mais une option tout a fait envisageable par les physiciens de la matière: (VOIR: RIOM.htm )

 

-L'ovni de Canaima (Venezuela) :   CANEM1.GIF

 

Photo grossie de l'OVNI photographié a Canaima en janvier 1990 (Il vira a l'orange après que le cliché a été pris et s'éleva dans le ciel.)

Cet OVNI en forme de toupie photographié en plein jour est une pièce maîtresse du dossier photos que nous traitons ici. Ceci complète a merveille notre panoplie de photos exploitables. Les soucoupes dont il est question ici dévoilent l'existence d'une propulsion de type antigravitationnelle très en avance sur nos connaissances mais il est clair que les ovni utilisent tous le même principe de propulsion mais avec des variantes technologiques selon leur capacités du moment , selon leurs goûts et selon les objectifs qu'ils poursuivent . Pierre GUERIN a bien compris qu'on peut difficilement rejeter des preuves aussi convaincantes, d'ailleurs objet identique a celui de Canaima avait déjà été photographié un an plus tôt à El Progresso (Guatemala) devant une centaine de témoins médusés. La machine est la même mais on discerne bien qu'une tourelle cylindrique centrale coulisse dans machine en forme d'anneau (anneau ayant été vu en rotation rapide a de nombreuses reprises. La tourelle coulissante est une constante ayant été rapportée dans énormément de cas de rencontres plus rapprochées.(Linke en 1952 avait deja ecrit une machine "rotative" de ce genre. Les nombreuses photos prises à Gulf Breeze (Floride) en 1987 et 1988 montrent le même type d'engin vu d'assez près au raz du sol. Le faisceau rayonnant visible sous la machine apparaît bien comme un faisceau orientable comme nous le supposions pour l'ovni de Canaima.

La photo publiée par GUERIN est claire mais le scann que nous en avons tiré CANEM.GIF n'est pas très parlant .Il montre tout de même le rayonnement qui devient plus visible au niveau du sol devant la végétation sombre, a la verticale de l'OVNI de forme cylindrique est impossible a faire par trucage avec un engin volant de cette apparence. Ce rayon sort d'une ouverture circulaire sombre située sous l'ovni , il n'a rien a voir avec un mode de propulsion a réaction comme pourraient le supposer des ufologues naïfs n'ayant aucune notion de physique. Ce rayonnement a la verticale parfaite du centre de gravité de l'engin volant a de très grandes chances d'être un moyen utilisé pour maintenir la position stationnaire de l'engin en point fixe.

Nous avons ici la preuve indirecte que les OVNI en forme de toupies comme les OVNI en forme de soucoupes utilisent le même moyen de propulsion extrêmement sophistiqué dépassant notre entendement. Il suffit pour s'en convaincre de comparer la surface au sol concernée par les petites turbulences sur la photo de Santa Anna Santa_Ana1.jpg avec la surface au sol concernée par la photo de Canaima CANEM.GIF .Pour une altitude similaire, les deux engins volants de configuration différente (une soucoupe et une toupie) ont un effet au sol sur une surface rigoureusement identique plus petite que la surface correspondant a la projection de la machine. Ceci, nos industries aéronautiques ne savent pas le faire c'est pourquoi c'est un élément de preuve INDISCUTABLE que les sceptiques de mauvaise foi (ou "intégristes" patents) devraient mettre au fond de leur poche avec leur mouchoir par dessus. L'ennui étant que ces même sceptiques refusent l'authenticité des photos et affirment jovialement que ce ne sont que de honteux trucages. Avec de tels arguments il est évident que le dossier OVNI ne risque pas de servir de modèle aux chercheurs avant longtemps.

 

 Ceci laisse a penser que TOUTES les civilisations détenant des connaissances supérieures en physique connaissent le moyen de voyager entre les étoiles sans avoir a subir les contraintes dues a la distance.

Ces civilisations ne se connaîtraient pas forcement entre elles ,ceci expliquerait l'énorme diversité des appareils et des humanoïdes.

Le moyen de voyager dans l'hyperespace semble être une vérité de la Palice pour toute civilisation ayant des connaissances permettant d'unifier les trois forces fondamentales. La grande unification accordant la théorie quantique et la relativité permettrait selon nous:

1°) D'avoir des technologies permettant la navigation en atmosphère n'utilisant pas la réaction (selon les lois de NEWTON) pour se mouvoir.

2°) D'utiliser des moyens de transport permettant de se déplacer dans l'hyperespace sans que les distances a parcourir ne posent problème (Aussi bien en terme de temps de trajet qu'en terme d'énergie (carburant de propulsion).

 

- L'Ovni de Santa ANNA (USA): anna.jpg 237-315.GIF ST-ANNA.GIF

 

 Le cas des photos de Santa ANNA prises Rex HELFIN un ingénieur des ponts et chaussée est lui aussi authentifié par des organismes spécialisés en photographie et de l'aveux même des services habilités de l'armée de l'air américaine (l'air force). Il est hors de question pour nous de se laisser embarquer dans des affaires douteuses où l'auteur est non identifié comme le cas de la vidéo de MEXICO en 1997 (6 août) .Ici il est question de personnes respectables dont l'identité est connue ayant un appareil de photo bien identifié qui permet de faire un travail d'évaluation scientifique. L'affaire de CLUJ comme la photo de CANAIMA (Venezuela) sont déterminantes faces aux vocifération de sceptiques purs et durs qui n'entre pas dans le dossier et nous lancent a la figure à longueur d'années que tout est bidon .Ce n'est pas parce que certains magouilleurs font des faux en photographiant une bassine lancée en l'air pour mystifier son entourage que toutes les photos sont fausses. Nous pensons que les photos diurnes montrant des effets sur l'environnement proche ayant été réalisées par des personnes identifiées connues toutes pour leur respectabilité sont des éléments de preuve extrêmement sérieux que la science n'a pas le droit de négliger.

La photo Santa_Ana1.jpg montre au sol des turbulences au niveau du bas coté de la route . Du sable et des poussières sont mises en mouvement de manière totalement inexplicable, ces effets au sol sont localisées sur quelque mètres alors que la soucoupe est a quarante mètres de hauteur.

D'autres témoignages confirment cette action a grande distance que représentent ces petites turbulences qui sont très importantes pour le physicien théoricien cherchant à expliquer le type de propulsion . Des pécheurs rapportent que lors du passage a très basse altitude d'un ovni (soucoupe) au dessus de l'eau de petites turbulences constituées d'une multitude de vaguelettes (d'une dizaine de centimètres de haut ) se manifestaient sous la soucoupe uniquement sur une surface correspondant a la surface de projection de l'engin.

La photo Santa_Ana1.jpg prouve:

1°) Que dans certaines configurations , lorsque la machine est en cours d'évolution, les petites turbulences ne sont pas directement a l'aplomb de la machine mais légèrement déportées sur le côté; ceci tend a prouver que le rayonnement à une fonction propulsive est utilisé a des fins de pilotage . La zone concernée est une surface circulaire de quelque mètres carrés .Le "rayonnement" inconnu émis par la soucoupe (qui fut évaluée ici comme ayant un diamètre de 10 à 12 mètres) semble être un faisceau orientable de nature très différente par rapport aux modes de propulsion terriens connus. Dans le cas d'un OVNI en position fixe ( Canaima par exemple) le rayon est bien a l'aplomb exact de la machine.

 

2°) Que le mouvement de l'air fait plutôt penser a une dépression qu'a une surpression. Ceci est en concordance avec des centaines de témoignages de personnes se trouvant sous l'ovni. L'aspiration semble d'autant plus puissante que le départ de l'engin est rapide. L'appel d'air vers le haut semble en parti être la résultante d'un vide plus ou moins brusque que provoquerait l'engin sous lui au moment du départ. La vélocité du déplacement détermine l'intensité de l'appel d'air.

Quand le décollage se fait très rapidement, l'aspiration est puissante qu'elle peut vriller et casser un tronc d'arbre. L'aspiration semble être tournante, comme le sont les minitornades.

La nature du faisceau (pratiquement invisible de jour) que nous appellerons un "rayonnement antigravitationnel" exclue totalement l'hypothèse d'une propulsion MHD qui est une propulsion a réaction n'ayant rien a voir ici.

Il est important de faire remarquer ici qu'il y a interaction entre l'engin volant et l'environnement terrestre dans lequel il évolue. Trop de chercheurs ,autant les sceptiques rétrogrades "bien intentionnés" que certains ufologues à l'esprit étroit et souvent incultes (qui passent leur temps a marquer contre leur camp ) affirment pour les premiers qu'une photo ne prouve rien car elle pourrait ne représenter qu'une image animée dans le ciel d'origine inconnue (ou une hallucination) et pour les seconds que des entités invisibles ou des farfadets nous joueraient des tours en faisant apparaître des objets de toutes formes imaginables dans l'intention de nous leurrer. Les sceptiques n'ont qu'une alternative c'est de nier l'authenticité de la photo et par la même occasion de la présence des poussières en turbulence sur la route en dessous de l'engin.

Les éléments de 039-128.GIF sont a mettre en relation avec la tache sombre photographiée sous la soucoupe du lac Chauvet et la tache sombre visible sur la soucoupe de CLUJ(039-138.GIF) : "Helfin estima le diamètre de l'engin à 10 mètres, sa largeur à 3 mètres et sa distance la plus proche à 50 mètres. De couleur gris cendre, le sommet était étincelant et le contour général parfaitement délimité. Sa surface réfléchissait la lumière du soleil. Il ne fit aucun bruit lors de son double mouvement de translation et de tremblotement Les sources de l'US air force décrivent cet OVNI comme étant de couleur gris argent ou métallique à l'exception de quelque parties plus blanches qui paraissent éclairées par un rayon lumineux tournant."

   

- L'ovni de Mac Minnville (237/193) :

TRENT.GIF 35.GIF 36.GIF 237-315.GIF ROUEN.GIF

 Les photos de Mac Minnville (OREGON) prises le 11 mai 1950 représentent a elles seules une preuve formelle qui pèse sur l'ufologie depuis 50 ans.

Un engin volant semblable à celui de Mac-Minnville à été photographié à ROUEN en 1954 (photo du bas dans l'encadré ci-dessous) ; aucune confusion n'étant possible a cause de l'excroissance en forme de tige en oblique qui dépasse de la face supérieure de la soucoupe.

 

 

 

Les scientifiques de la commission Condon qui sont connu comme étant des acharnés anti-OVNI ont admis après analyse sérieuse en laboratoire que ces photos n'avaient aucune explication; qu'elles ne représentent aucun objet naturel ou artificiel connu. En 1980,elles ont été soumises a des analyses numérique plus poussées qui détermina sans contestation possible l'authenticité des clichés . En plus de renforcer la crédibilité des documents, l'expertise a permis d'établir avec précision certains paramètres intéressants:

Extrait de l'ouvrage 237/... "synthèse OVNI" de Thomas JEAN:

237-193.GIF 237-194.GIF

Cette objet est forme discoïde aurait un diamètre se situant obligatoirement entre 20 et 30 mètres de diamètre, il est constitué d'un métal poli qui réfléchi la lumière du jour. Le contour circulaire d'une extrême précision présente une arête très finement biseautée et légèrement aplatie. De plus l'analyse de la brume atmosphérique permet de dire qu'il était relativement éloigné et que par conséquent sa taille est estimée a 25 mètres de diamètre, ce qui recoupe les calculs fait par un procédé trigonométrique.

Aucun dispositif de propulsion n'a pu être mis en évidence sur ces clichés.

Selon les témoins, l'ovni était totalement silencieux et lorsqu'il bascula, un léger bruissement se fit sentir sur la robe de Madame TRENT qui perçut au même moment une bouffée de chaleur. Les sceptiques qui réfutent ce témoignage en imaginant qu'un couple de paysans perdu dans la campagne aurait pu monter un canular de cette pointure sont des irresponsables .

"L'ovni bascula légèrement, communiquant un faible bruissement à la robe de madame Trent qui perçoit au même moment une bouffée de chaleur"

 La photo 35.GIF de Rouen prise par un pilote de l'armée de l'air le 5 mars 1954 est un éléments déterminant dans le dossier des photos d'ovni , une preuve par neuf si elle était encore nécessaire donnant du corps au fabuleux dossier de Mac Minnville. Il est très important pour remonter dans l'estime des scientifiques "ouverts" que les ufologues donnent des détails sur les conditions dans lesquelles la photo de Rouen à été prise **. Si la crédibilité de cette photos est avérée (dans le cas ou elle a été faite par un militaire en mission par exemple) ; elle aurait valeur de preuve scientifique étant donné les recoupements qui peuvent être faits avec Mac-Minnville. Nous allons enfin pouvoir faire la connexion entre deux types différents modèles de soucoupes dont nous disposons des photos authentiques.

**Elements en anglais trouvés sur un site internet: "03-??-1954 France,Rouen,Flying to intercept a mysterious radar reflection, a French Air Force pilot photographed this craft with his camera. The UFO paced the plane for several minutes beforespeeding off."

Si ceci est confirmé, les photos et les affirmations des témoins de Mac Minnville deviennent extrêmement pertinents. Il y a là une preuve photographique du plus grand intérêt pour la science.

Sous réserve de confirmation , il semblerait que l'ovni de ROUEN aurait été détecté par un radar de la surveillance aérienne et qu'il a fait l'objet d'une tentative d'interception par un avion de chasse. Dans ce cas la photo de Rouen deviendrait totalement crédible et la question relative a une mystification faite par les époux TRENT ne se pose plus tellement elle est ridicule .

Le modele-type commun aux engins de Mac-Minnville et Rouen a le même comportement que le modele-type commun aux engins de Cluj, Santa-Anna et Lac Chauvet. Ces soucoupes sont OBLIGATOIREMENT des machines (manufacturées) de seconde génération car les informations visuelles et les effets au sol se recoupent complètement. Ces ont une partie mobile avérée.

Les taches sombres visibles sur l'engin du lac Chauvet changent de forme d'une photo a l'autre, comme pour la soucoupe de Cluj. Les études sur ces deux cas ont prouvé que ces taches n'ont rien a voir avec des ombres en relation avec l'éclairement du soleil. Des taches mobiles provenant d'un rayonnement interne a la soucoupe ont été constatées aussi a Santa-Anna.

L'accessoire en forme de "levier" visible sur le dessus de la soucoupe de Mac-Minnville et qui se trouve aussi sur la soucoupe de Rouen (quatre ans plus tard), n'est pas au même angle par rapport a la base de la soucoupe. Nous avons ici la quasi certitude de la nature manufacturée de la machine. Il serait facile de s'assurer de ce changement d'angle du fameux "levier" par une simulation 3D.Il est possible de démontrer que la position du "levier" sur la photo n°2 a changé d'angle par rapport a sa position sur la photo N°1 (de Mac-Minnville).De plus, le recoupement (concernant la propulsion) entre Mac-Minnville et la soucoupe de Santa-Anna est possible car le petit mouvement d'air provenant de la soucoupe ressenti par Madame Trent s'est manifesté au moment ou le levier en question se trouvait dans le prolongement de la trajectoire temoin-soucoupe. La machine manœuvrait et juste au moment ou elle montrait sa face inférieure, madame Trent avait ressenti le courant d'air. Au moment, précis du courant d'air ,la photo N°2 a été faite , la position précise du "levier" sur cette dernière photo est identifiable. Il serait assez facile par la simulation de vérifier cet éléments définissant la forme géométrique de la zone ou agissait le rayonnement .Cette vérification permettrait de dire que les soucoupes dont nous avons de photos expertisées sont des soucoupes de nature artificielle (de seconde génération) manufacturées ailleurs que sur terre.

 

 

- L'OVNI de Cluj (Roumanie): 039-125.gif 039-126.GIF

039-128.GIF 039-130.GIF 039-132.GIF 039-134.GIF 039-136.GIF 039-138.GIF 039-140.GIF

 

 

- La soucoupe de Costa Rica

Extrait du rapport COMETA page 43

Enigme photographique au Costa Rica CR2.GIF COSTA-RI.GIF

Cette photo CR2.GIF (publiée en plus "lisible" dans le dossier COMETA)prise par l'avion de l'institut géographique du Costa Rica le 4septembre 1971 depuis une altitude de 10.000 pieds au dessus du lac de cote, sur la cordillère de Tilaran.Le cliché N°300 montre un objet d'apparence circulaire (et métallique )semblant entrer ou sortir du lac. S'il est réellement au niveau du sol cet objet a un diamètre de 50 mètres L'examen minutieux des négatifs à permis d'éliminer formellement l'hypothèse d'une anomalie liée au film. La photo analysée par des spécialistes a montré que l'objet semblait émettre une lumière qui lui est propre, il opérait une opération de basculement au moment de la prise de vue et se trouvait en partie immergé dans l'eau.

 

Avis de CASAR

Deux interprétations sont possibles:

a) il y avait effectivement une soucoupe a la surface de l'eau

b) la photo est le résultat d'une interférence liée au matériel photographique

-------------------------

a) -Dans le cas de la présence effective d'un objet au niveau du sol ,il faut se poser la question de savoir pourquoi un appareil de cette taille ne laisse aucune trace d'écume ou de vague dans l'eau alors qu'il est sensé en sortir ou y entrer. Ce point pourrait être extrêmement intéressant car l'absence d'éclaboussures au moment de l'impact avec la surface de l'eau pourrait signifier qu'un champ invisible inconnu existe autour de la machine (ce qui ne serait pas du tout étonnant pour une machine de seconde génération qui n'a plus rien a voir avec nos notions de mécanique conventionnelle) .Il faut avoir a l'esprit que lors des déplacements liés a des télékinéses poltergeist un verre d'eau rempli a raz bord s'était déplacé a grande vitesse sans aucun mouvement de la surface de l'eau qu'il contenait et sans le moindre débordement.

Ce qui se passe au niveau naturel pour le verre d'eau qui se déplace relève de lois de physique que nous n'avons pas encore élucidées.

DES CIVILISATIONS SUPERIEURES A NOUS ONT ELUCIDE CES LOIS ET LES UTILISENT POUR REALISER LEURS MOYENS DE TRANSPORTS C'est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas interpréter intelligemment cette photo fabuleuse de Costa Rica.

Nous avons encore beaucoup de choses a apprendre en physique fondamentale c'est pourquoi devant cette énigme ,le plus difficile pour nous est d'admettre humblement que nos connaissances en physique sont très incomplètes pour expliquer ce cas. La lumière émise par l'objet lui-même est un indice extrêmement précieux et confortant qui recoupe ce que disent les témoins ayant réalisé eux aussi des photos de machines similaires.

Dans la mesure ou la soucoupe représente bien un objet, cette photos de Costa Rica interpelle le scientifique au plus haut niveau et élimine définitivement les dérives verbales des savants qui voudraient faire coller le dossier OVNI avec nos connaissance conventionnelles.

b)- La question d'une interférence liée au matériel photographique doit être aussi prise en compte:

Il n'est pas exclu que la soucoupe de Costa Rica soit la résultante d'une anomalie photographique c'est pourquoi toutes les études sophistiquées des spécialistes comme Pierre LOUANGE ne changeront rien au fait que cela ne peut déboucher sur rien de concret pouvant faire avancer le dossier. L'affaire de Crosia 164_434.GIF montrant elle aussi un objet inconnu (que vous pouvez voir ici CROSIA.GIF CROSIA2.GIF ) semble bien résulter d'un artefact ou interférence du matériel photographique, ce qui donnerait raison aux sceptiques.Avis des sceptiques au sujet de la crédibilité de la photo : COSTRICA.htm .

Pour notre part , nous pensons que le fait d'utiliser cette photo de Costa Rica comme une preuve de l'existence des soucoupes est aller un peu vite en besogne. Cette erreur a été faite par les acteurs du rapport COMETA et c'est assez déplorable, on ne peut pas assoire le dossier OVNI sur des bases aussi peu sérieuses , des sables mouvants sur lesquels on voudrait construire du solide. Ce sont des erreurs de ce genre qui desservent la recherche sur les OVNI en prêtant le flanc de manière totalement justifiée aux sceptiques.

Dans l'affaire de Costa Rica, l'ufologue ne dispose que d'une seule photo (discutable) sans aucun élément complémentaire lié a une observation de témoin ou a un signal radar. C'est plutôt léger pour espérer convaincre les gens qui doutent.

Par contre dans l'affaire de Mac Minnville/Rouen nous avons en premier lieu sur le continent américain des photos exploitables (car elle montrent le paysage et le déplacement dans l'espace de l'ovni en fonction de repères trigonométriques precis ) , des témoins et des effets au sol attesté par ces mêmes témoins. Quatre ans plus tard, la même soucoupe est photographiée en Europe (et si nos renseignements sont exacts) , avec signal radar et observation directe du pilote. Vraiment , il n'y a aucune comparaison entre ces deux affaires.

  

- La soucoupe de PROVO: 37A.GIF

Ovni photographié un matin de Juillet 1966 ( à 11 heure du matin) par un pilote de l'US air force (C47skytrain) qui survolait les montagnes rocheuses à 40 kilomètres de la ville de PROVO

 La photo originale montre un ovni de couleur rouge brique qui selon nous n'est pas une couleur due a de la peinture rouge mais plutôt a la fameuse luminescence rougeâtre dont parlent énormément de témoignages.(Une constante d'aspect ) Ceci donne crédibilise cette photo qui n'a pas été prise par un plaisantin mais par un pilote de l'air force.


Les ovnis dont nous n'avons pas de photos ayant un haut indice de crédibilité et qui confortent bien l'existence de rayonnements exploitant une super physique

 

 

- L’ovni de FALCON LAKE

 Traces au sol difficilement contestables, contamination du temoin difficilement explicable, d'autres témoins recoupent la présence de soucoupes dans la région ayant la même apparence que celle de Mikalac .Voir l'ouvrage N°237 de notre biblographie : "Synthèse OVNI" Thomas JEAN - Louise Courteau (Canada) 1998.

 

-Les empreintes de Valea Plopuli (Roumanie)

039-354.GIF 039-356.GIF

 

- les soucoupes de TRANCAS: TRANCAS

 Prise au serieux (enfin) par le Professeurr Auguste Meessen

- Les soucoupes d'ASTEC :

058_120.gif 058_122.GIF 058_124.GIF 058_126.GIF 058_128.GIF 058_130.GIF 058_32.GIF 058_34.GIF 058_36.GIF 058_38.GIF

Affaire que Gabriel Greslé reprend avec des éléments "techniques" et des témoignages pour le moins troublants (156/170 et 156/237 ) . Gildas Bourdais estime lui &aissi cette affaire comme etant serieuse , dans son dernier ouvrage 250/... revient sur cette affaire qui selon CASAR devrait contenir certaines verités que les militaires americains occultent . Pour ma part j'avais eu l'occasion de discuter de cette affaire avec une personne proche de Franck SCULLY (decedée a ce jour) qui m'a assuré de la veracité de l'atterrissage de trois soucoupes à ASTEC et que les details exposés dans le livre de Scully n'etaient pas des inventions.Pour ma part je trouve interessant que des gens comme Greslé et Bourdais reprennent cette affaire car il ne sont pas du genre a avancer des informations qui semblent aussi "grossieres " sans avoir prealablement pris la precaution d'enquêter serieusement.Casar se limite a faire la part des choses en ce qui concerne la configuration des soucoupes et les theories scientifiques qui pourraient avoir une quelconque relation avec elles.Il est evident qu'ici la question de la 5° loi RUR)se pose cruellement.

Par quel mystère les éléments sur les soucoupes d'Astec donnés par Scully correspondraient comme par un heureux hasard avec la soucoupe INCROYABLEMENT SIMPLETTE de Daniel LEGER ?…

 

Extrait de la lettre du docteur Olavo FONTES février 1958 (156/170) sur laqueles nous (CASAR) mettons toutes les reserves en ce qui concerne la complte veracité des faits , elle nous semble plutot constituée d'intox de la part entre services secrets pour soutirer de l'information.

"L'examen des instruments et des systèmes découverts a bord de ces disques montrèrent qu'ils étaient propulsés par des champs magnétiques ROTATIF oscillant extrêmement puissants. Il existe des présomptions sérieuses qu'il s'agisse d'un champ ROTATIF oscillant de très fort voltage. Ce genre de champ produit de toute évidence une sorte d'effet de type gravitationnel qui n'est pas encore compris"

 

-La soucoupe de Daniel LEGER: 164-368.GIF 164-370.GIF 164-372.GIF 164-374.GIF 164-376.GIF 164-378.GIF - Photo de Daniel LEGER: LEG.GIF (qui nous a été confiée par Henry CHALOUPEK)

- Il faut se poser la question de savoir pourquoi la soucoupe décrite par Daniel LEGER semblait être contrôlée "psychiquement" par la femme pilote.

- Il faut se poser la question de savoir ce qui se passait dans la tête de Leger au moment de la rencontre rapprochée.

- Il faut se poser la question de savoir si l'état psychique de Daniel Leger aurait pu interférer sur le contrôle de la soucoupe et provoquer inopinément son atterrissage en catastrophe. Le nombre des ovni en vol laissant entrevoir une avarie de contrôle du vol est important. (Ce fut le cas à Santa Anna par exemple: double mouvement de translation et de tremblotement, à Campinas etc…)

 - La soucoupe d'Oslo (Norvège)

En 1956 monsieur Trygve Jansen et sa voisine rentraient en voiture de leur travail:

"un objet circulaire survola six ou sept fois la voiture à très basse altitude puis se posa au centre de la chaussé nous obligeant à freiner brusquement. Il ressemblait à un disque brillant qui tournait sur lui même. A son sommet il y avait une sorte de coupole."

La montre du chauffeur s'était détériorée et la voiture avait brusquement changée sa couleur pour une teinte grisâtre, et reprit sa teinte initiale au bout de quarante huit heures.

 

 


 

Pierre GUERIN et Claude POHER sont sur la même longueur d’onde

  

Claude POHER Directeur du GEPAN est ingénieur de formation, il possède un Doctorat d'état en Astronomie et peut difficilement être traité de fumiste.

Voici ce qu'il déclare:

"la physique fondamentale nous fait défaut pour expliquer certains phénomènes physiques simples comme par exemple les cas de moteurs de voitures qui calent. Sous le contrôle du CNES (centre Nationale d'Etudes Spatiale), en ma qualité de directeur du GEPAN j'ai analysé une trentaine de témoignages concernant des voitures ayant calé alors qu'un OVNI était proche. En ma qualité d'ingénieur, après avoir expertisé les véhicules, nous pouvons affirmer que l'électrolyte des batteries a été affecté par un rayonnement inconnu.

 En présence de ce rayonnement, le courant électrique ne circule plus dans les fils. Les témoins sont affectés par ce rayonnement car l'influx nerveux est gravement perturbé , c'est ce qui explique des paralysies et l'état de choc de ceux-ci qui mettent parfois plusieurs jours a reprendre une vie normale. Il y a donc concordance entre les deux anomalies constatées qui semblent dues aux effets physiques inconnu d'un rayonnement que nous ne connaissons pas encore "

------------

Extrait d’une des rares interview que Claude Poher accorda à SOS OVNI le 14 avril 1998.

" Pour commencer a comprendre le dossier e OVNI,il faudrait qu’il y ait vraiment un progrès considérable dans le domaine fondamental de la science des particules car des phénomènes d'échanges d'énergie ont lieu. Il y a manipulation d’un type d'énergie que nous ignorons complètement; ce n’est pas du rayonnement thermique, ni micro ondes mais quelque chose qui nous échappe . "

Lorsqu’un astrophysicien respecté par ses pairs au sein du CNES fait ce genre de déclaration, il faut être attentif aux indices avérés qui sont visibles sur des photos authentifiées. Surtout quand les photos du lac Chauvet ont été authentifiées par un autre astrophysicien dont les capacités ne peuvent être mises en doute.

Ces indices subtils que montrent certaines photos sont en relation avec des effets physiques inexplicables dans le cadre de notre physique actuelle. Ces effets physiques insolites semblent en relation avec e un rayonnement inconnu presque invisible qui n’existe pas dans la panoplie du physicien de service (susceptible, irritable et vaniteux lorsque le " petit peuple " lui demande des comptes).Ceci est compréhensible si ce physicien cherche a élucider le problème avec nos connaissances actuelles totalement inadaptées .Un retard dans nos connaissances de plusieurs siècles et probablement beaucoup plus pourrait expliquer cela..

Continuons l'interview de Claude Poher:

" La seconde direction dans laquelle il faudra chercher, c’est la possibilité de transférer une machine avec son équipage à très grande distance en un temps raisonnable. En effet les témoins nous racontent qu’ils ont vu des OVNIs avec des types dedans; c’est là le vrai problème. Quelque chose ne colle car les physiciens pensent (de maniée théorique et expérimentales) qu’il est impossible de faire un voyage a très grande distance sans gaspiller une quantité gigantesque d'anergie en utilisant une machine énorme pour résister aux contraintes. C’est l’idée que nous avons, tirée de notre expérience quotidienne de la relativité. " .

Nous sommes ici au cœur de la problématique OVNI; ce que dit Claude POHER (qui connaît bien les témoignages OVNI par ses enquêtes en qualité de patron du GEPAN) rejoint totalement la position de L’astrophysicien Pierre GUERIN que CASAR cautionne totalement.


 

Voici quelques extraits édifiants tirés de l’ouvrage 247/...de Pierre GUERIN ne laissant aucun doute sur la concordance de ses idées avec l’approche du dossier OVNI que fait Claude POHER et à laquelle nous adhérons a 100 %; une révolution dans la physique est nécessaire si on veut essayer de tirer des enseignements utiles sur les OVNIs.

   

- Pierre GUERIN conforte notre position face au rapport COMETA

 

Nos attaques visant Jean-Claude RIBES (théoricien occulte du COMETA)étaient toutes axées sur les questions primordiales au sujet desquelles GUERIN nous donne raison complètement.

Page 73: " Nos connaissances en physique sont insuffisantes. Les OVNIs ne sont pas des fusées et les étoiles sont immensément trop lointaines pour être compatibles avec nos sources d'énergie et nos moyens de propulsion. "

 

Page 251: "Trop de défenseurs de la thèse extra terrestre s’obstinent à ne pas comprendre que de tels véhicules pour franchir de pareilles distances devraient savoir d’une façon ou d’une autre transcender l’espace temps.

 

- Pierre GUERIN conforte notre position sur Jean pierre PETIT

 

Les éléments tirés des Pages 247/73 , 251 montrent aussi clairement que (selon GUERIN), la MHD ne cadre pas du tout avec la propulsion des soucoupes : "les ovnis ne sont pas des fusées" revient à une condamnation claire et sans appel de toutes les âneries écrites par JP PETIT mettant en relation OVNI et MHD.

Jusqu'à preuve du contraire , la MHD est bien une propulsion de type fusée contrairement a ce que beaucoup de petites têtes blondes s’imaginent. Les sites internet par centaine et la littérature ufologique sont infesté par la MHD érigée en propulsion allant de paire avec les OVNI .Les " sociopsycho ", même s’ils ne comprennent rien a la physique ne sont pas des arriérés mentaux au point de se laisser raconter de telles sornettes; ils profitent a juste titre d’incongruités de ce genre pour en faire leurs choux gras et ridiculiser à juste titre les ufologues du dimanche.

 

- Pierre GUERIN conforte notre position sur le projet SETI trouvent ici un allié de poids par le fait que PG est ici dans sa spécialité: l’astrophysique.

Laissons encore la parole a Pierre GUERIN en ce qui concerne SETI:

Page 247/193 " Le radioastronome français Jean Heidmann décédé depuis peu qui s’obstinait à collaborer au projet SETI se disait conscient du fait qu’il n’existe sans doute pas de civilisations Extra terrestres qui soit au même niveau de développement que la notre et qu’une civilisation très en avance utiliserait sans doute des techniques de communication fondées sur des principes physiques que nous ignorons et que nous ne pouvons pas même imaginer. Pour cette raison, Heidmann en était arrivé a ne plus chercher a capter de messages que nous enverraient intentionnellement des E.T au moyen d'émissions radioélectriques (concentrées dans un étroit faisceau).Il espérait seulement détecter des bruits radio d’origine artificielle mais cet espoir n’est guère réaliste car une telle activité serait elle aussi fondée sur des principes physiques que nous ignorons et pourrait ne pas générer d'émissions radioélectriques. De toute façon même si des émissions radio étaient produites, l'énergie rayonnée ne serait pas concentrée en un faisceau étroit, mais serait émises dans toutes les directions, de sorte que nous n’en recevrions qu’une partie infime INDETECTABLE AU DELA DE QUELQUE DIZAINES D’ANNEES LUMIERES tout au plus quelque centaines) "

" Il est donc a prévoir que les radioastronomes du projet SETI qui sont à l'écoute du cosmos continuerons a ne rien entendre et l’on peut craindre qu’en refusant d’accepter la réalité des OVNIs, ils finiront par conclure que la terre est la seule planète qui soit habitée par une espèce intelligente suivis en cela par un nombre croissant de scientifiques qui seront tentés d’abandonner le principe de banalité et de réhabiliter l'anthropomorphisme".

Un tel recul intellectuel des initiateurs de SETI est la conséquence directe et obligée du refus délibéré de prendre en compte l’existence des OVNIs pour des raisons qui tiennent autant de préjugés philosophiques qu’a une totale méconnaissance du dossier ufologique " Les sceptiques qui se moquent à gorge déployée des écrits de CASAR feraient bien de relire nos publications anciennes M49 enregistré au dépôt légal le 1/11/92 et le chapitre 10 de notre ouvrage

" La science confrontée a son futur " montrent que nous n’avons pas attendu Pierre GUERIN qui se lance en l’an 2000 un véritable réquisitoire contre SETI en s’en prenant directement à Jean HEIDMANN que nous avions assez violemment attaqué avant le lancement de SETI. La nouveauté étant que GUERIN est un astrophysicien de renom ; qui confirme 9 ans plus tard ce que des autodidactes prévoyaient en 1992

Voici quelques citations des principaux titre de " Microscope "N°49 pour rafraîchir la mémoire aux intellectuels moutons de panurge qui prennent les déclarations des scientifiques qui tiennent le haut du pavé sur les médias pour du pain béni sans chercher a comprendre par eux-mêmes. Grâce à Pierre GUERIN et suite a l'échec cinglant du SETI depuis presque dix ans, nos propos prennent toute leur valeur.

Extraits de " Microscope "N°49 en couverture: "SETI,ENTREPRISE DE CRETIONISATION DU PEUPLE "

Page 5 : "SETI, machine a fantasme qui ne fait rêver que les ignorants et les scientifiques non spécialisés n’ayant pas de culture générale "

Page 17: "L'échec de SETI donnera du crédit à l'étude des principaux dossiers du paranormal: OVNI, hantise, spiritisme, NDE, photos psychiques etc..

EN 4° de couverture nous dénoncions les incongruités scientifiques diffusées dans la revue science et vie d’octobre 1992 (au sujet de SETI) dont nous qualifions les propos : Délire verbal, mégalomanie, folie des grandeurs, mythomanie etc...

MEGASETI=MEGABLUFF " La T.S.F est pour les extraterrestres beaucoup plus ridicule que ce que ce que représente le sémaphore pour les communications terriennes actuellement " 

 

-Pierre GUERIN conforte notre position sur les socio-psychos

 

(Meheust et Lagrange parmi d’autres) qui oublient curieusement que la physique fondamentale a son mot a dire dans l’explication des OVNIs

Page 61: "Quelques scientifiques français acharnés a " déboulonner " les ovni ne sont pas en reste eux aussi pour amputer les témoignages de leurs détails significatifs. L’un joue de sa notoriété médiatique pour pontifier en expliquant qu’il n’y a rien dans le dossier; ce qui constitue une contre vérité. L’autre décédé depuis peu était a l'écoute des étoiles la présence de civilisations E.T. sans vouloir reconnaître qu’il aurait suffit de lire avec soin les rapports d’observation d’OVNI pour s’en convaincre. Le troisième enfin et non le moindres, qui a une très haute estime de lui-même se sent investi d’une mission: celle d’assurer la prophylaxie mentale de la population en luttant contre l’irrationnel et l’obscurantisme dont relèverait selon lui la croyance aux OVNIs. Encore faudrait-il qu’il précise ce qu’il entend par irrationnel?..

On en est a se demander si notre homme ne met pas dans le même sac le chercheur qui étudie les OVNIs et le numérologue qui prédit l’avenir de son client à partir de son numéro de sécurité sociale ".

page 206: " Le vrai danger de l’action de désinformation réside dans les nombreux articles à vocation épistémologique sur les rapports entre science et OVNIs , la prétendue absence de preuves que l’auteur publie dans des revues spécialisées de sociologie ou de psychologie qui font plus ou moins autorité dans les milieux universitaires dépositaires de la " pensée correcte "sur laquelle vont s’aligner ensuite les scientifiques et les journalistes en vue qui font l’opinion. C’est ainsi que le professeur LAGRANGE (sic) se voit cité de façon élogieuse dans un ouvrage collectif sur " la vie dans l’univers " dû a quatre astrophysiciens français anti-OVNI très médiatisés.

 

- Pierre GUERIN conforte notre position vis a vis du GEPAN

 

La réalité physique des ovnis en temps que machine volante manufacturée est implicitement reconnue par la plupart des patrons du GEPAN et du SEPRA Des pressions ont toujours été faites par les instances supérieures de la recherche (probablement incitées par les politiques)pour ne pas admettre ouvertement cette idée. Il serait irresponsable de reconnaître la réalité physique d’un objet volant sur lequel OFFICIELLEMENT nous n’avons jamais mis la main dessus.

Page 271 :"En dépit du style emberlificoté des conclusion du rapport du gepan (Note 16) qui prête a sourire et vise a tout prix à éviter d’utiliser des mots tabous comme engins ou OVNI, il était clair pour tout le monde que cette analyse d’une trace établissait pour la première fois la réalité d’un "événement(sic) de grande ampleur "

 

- Pierre GUERIN conforte notre position vis a vis d’ufologues qui, refusent les évidences et réfutent l’existence des OVNIs en tant que machines volantes manufacturées:

Jacques Vallée, Jean SIDER, Aimé MICHEL semblent faire partie de ceux qui nient l’option la visite d’extraterrestres " au second degré "; c’est à dire qui utiliseraient des technologies permettant la dématérialisation du véhicule pour le voyage.

Il faut quand même signaler e que la taille des soucoupes déterminées par l'étude des photos authentifiées correspond bien en ordre de grandeur avec les empreintes au sol mesurables sur la végétation et sur différents types de sols qui ont gardé les traces indiscutables des effets mécaniques ou thermiques (sans parler des radiations inexpliquées dans bon nombre de cas).

Il faudrait en finir avec les polémiques stériles afin de cesser de s’exposer à la risée des anti-OVNI. Afin d'éviter de " s'étriper " continuellement entre ufologues au sujet de l'hypothèse extraterrestre (à toutes les sauces) , il serait judicieux de se poser deux questions simples et d'y répondre clairement:

1°)La question de la réalité matérielle de l’engin lorsqu’il se trouve dans notre proximité , au moment de la photo par exemple La plupart des nouveaux ufologues (selon l’appellation de Pierre Guerin) ne sont même pas d’accords sur la question primordiale de la présence physique de l’engin (en temps qu’objet matériel.)

Les thèses bâtardes des psychosociologues qui parlent d’hallucination collective en ignorant magistralement les preuves matérielles que constituent les milliers de témoignages et d’indices vérifiables constituant le dossier des traces au sol.

2°) La polémique sur l'hypothèse extraterrestre des " tôles et boulons " tant décriée par Jacques Vallée ( sur laquelle la plupart des ufologues sérieux n'adhéreraient plus) n’a pas vraiment sa raison d'être pour la bonne raison que des machines manufacturées usinées industriellement (siderurgiquement avec des moyens de fabrication qui dépassent notre entendement; précision à l'atome près) pourraient utiliser une technologie hypersophystiquée permettant de se transférer d’un point a un autre de l’univers sans être handicapé par les problèmes liés aux énormes quantités de carburant qui seraient fatalement nécessaire. C’est bien de cela dont parlent clairement POHER et GUERIN quand ils disent que ces engins pourraient manipuler l’espace temps; dans ce cas ils ne seraient pas en toles et boulons mais leur nature artificielle ne ferait aucun doute. Les machines décrites par les témoins et les photos authentifiées montrent bien des appareils merveilleusement usinés qui auraient forcement des contraintes mécaniques que nous ne pouvons imaginer. De telles machines peuvent être manufacturées par des robots et auraient une fiabilité a toute épreuve. La photo de la soucoupe de Mac Minnville a " parlé "et les indications sur l’usinage de précision du rebord de l’engin sont époustouflantes.(voir 237/194 Objet discoïde de 25 à 30 mètres de diamètre constitué d’un métal poli réfléchissant la lumière, son pourtour est constitué d’une arête très finement biseautée et légèrement aplatie: qui dit mieux ! ) Que pense messieurs Pierre LAGRANGE et Bertrand MEHEUST de cette grande merveille de technologie ?

 

3°)La polémique sur la provenance, le lieu d’origine de l’OVNI est sans intérêt car il faudrait commencer par prouver l’existence de l’engin dans notre réalité avant d'épiloguer ou de débattre de façon stérile comme le dit si bien Pierre GUERIN.

Dans le contexte hautement probable d’un transfert par dématérialisation (durant le trajet) toutes les hypothèses concernant le lieu d'origine , (même les plus folles) sont envisageables.

Au moins trois options principales s’offrent a nous :

- Provenance extra terrestre

- Provenance d’un univers parallèle

- Provenance de notre futur, voyageur du temps (POURQUOI PAS ?)

 

NB: L’option Sider/Vallée complique singulièrement l’affaire et contribue à faire rigoler un peu plus rationalistes les Anti-OVNI. Cette option est plus en accord avec l'hypothèse parapsychologique mais comme elle interfère avec les autres options nous sommes obligés d’en parler ici:

Des entités invisibles capables de manipuler la matière se manifesteraient a nous sous n’importe quelle forme et se montreraient dans des machines volantes ayant des formes hétéroclites afin de nous leurrer. Ces humanoïdes n’auraient pas d’existence dans notre réalité mais auraient la capacité de se manifester par une présence physique momentanée. Les machines qu’elles nous montrent laissent des traces au sol pour tromper les témoins.

Les machines volantes , soucoupes et autres cigares ne sont que des leurres, les moteurs qui les équipent n’ont aucune capacité pour mettre en mouvement la machine; ce sont de faux moteurs destinés a masquer la réalité et cacher les objectifs réels qu’auraient ces entités omniprésentes qui chercheraient à infléchir le destin des hommes par exemple.

Page 208:Pierre GUERIN: " Les nouveaux ufologues qui récusent la réalité matérielle des OVNIS préfèrent participer à un stérile débat d’opinion plutôt que d’accumuler les traces des manifestations d’OVNIs auxquels ils ne veulent plus croire "

 

- Pierre GUERIN conforte notre position vis a vis des scientifiques sceptiques intolérants (" ingristes " et négateurs ignares du dossier ovni.)

Page 195: "Au prix d’un raisonnement purement tautologique qui postule au départ l’absence d’OVNI dans notre environnement pour en déduire que nous sommes seuils (car s’il y avait des E.T ils nous visiteraient depuis longtemps )puis justifie a posteriori cette prétendue solitude par des considération biologiques et radioastronomiques n’ayant rien a voir avec la question OVNI; et arrive enfin à la conclusion que, puisque nous sommes seuls, il ne peut y avoir d’OVNIs. On reste confondu devant le caractère spécieux d’une telle démarche intellectuelle, qui relève à coup sûr beaucoup plus du blocage psychologique que de la mauvaise foi consciente, en tout cas sûrement pas de la méthodologie scientifique. "

Page 247: " Un jour, nouvellement engagé au CNRS ,faisant un stage dans le service de COUDERC a l’observatoire de Paris, j’eus la l’inconscience de lui dire " Il me semble quand même que ces témoignages OVNI posent problème. Je ne sais pas ce que cela signifie mais il y a du vrai dans ce que les témoins racontent.

Réponse de COUDERC: " Enfin GUERIN, vous ne pouvez pas croire a des histoires pareilles, c’est indigne d’un scientifique.

" Lorsque ma candidature à l’union astronomique internationale vint en discussion quelques années plus tard, il y fit opposition arguant qu’il serait scandaleux qu’un jeune astronome se montrant ouvert a l’existence des soucoupes volantes puisse parler au nom de l’astronomie française. "

Apres cette petite mise en bouche concernant la mentalité déplorable d’un bon nombre d’intellectuels occupant des postes clef, il ne serait pas inintéressant de leur demander d’avoir l’amabilité de plonger leurs neurones dans l’annexe de l’ouvrage de GUERIN qui constitue une analyse scientifique pertinente des photos du lac Chauvet. Cette annexe d’une vingtaine de pages (247/ 309 à 247/328) n’est pas avare de détails et de calculs pas du tout " zozoteriques ".

Alors mettez vous au travail !

CH1.GIF CH2.GIF CH3.GIF CH4.GIF CH5.GIF CH6.GIF CH7.GIF

CH8.GIF CH9.GIF CH10.GIF CH11.GIF

 

Le problème a ce niveau étant qu’il n’y a pas plus sourd que le scientifique qui ne veut pas entendre.

Habituellement, ce genre de personnages arguent que le dossier est vide mais quand on leur met un dossier bien garni (scientifiquement) sous le nez; ils deviennent subitement amnésiques pour ne pas avoir à avouer qu’ayant aucune connaissance du sujet ils sont forcement incompétents. Pourtant les calculs des trajectoires et l’analyse numérique des photos sont bien du ressort de la science officielle.

  


Les éléments de l'ouvrage 247/… de Pierre GUERIN qui ne sont pas pris en compte dans notre étude. Ceci à cause d'impondérables liées aux leurres que représentent les ovnis psy et aux rumeurs infondées.

 

1°)Les informations sur les " short gray " dont Guérin fait état sur la zone 51 nous paraissent pas suffisamment étayées pour aller jusqu'à supposer leur présence et encore moins que des accords secrets auraient été passés entre des E.T. et le gouvernement américain.

 

2°) Les rumeurs d’existence de prototypes d’engins volants à propulsion révolutionnaires qu’auraient réalisés les américains a Groom Lake ne nous semblent pas assez fondés pour pouvoir affirmer l’existence de propulsion antigravitationnelles terrienne (inspirées de technologies E.T. ou pas)

En s’engageant sur ce terrain Pierre GUERIN se décridibilise passablement ; il devait se limiter aux éléments scientifiques indiscutables qu'il a le mérite d'avoir mis en évidence. Ici, il ne fait que s’aligner sur les allusions des " sages " du COMETA qui auraient du apporter les preuves que tout le monde attend s'ils en disposent (ce dont nous doutons).Les bruits de fond colportés par des témoins dont la respectabilité est très discutable et qui pourraient bien être des debunkers visant a ridiculiser le dossier ou des gens cupides cherchant la publicité comme c'est le plus souvent le cas.

 

3°)L’analyse de la photo du Petit-Ronchain (Belgique):Guérin aurait pu faire l'économie de ce travail laborieux car la suspicion sur cette photo nocturne est trop grande, surtout par le fait qu’aucune information utile et crédible concernant les effets physiques au sol n’existe pour cette observation.

4°) La conclusion du livre de GUERIN développant le scénario de l’invasion sournoise de notre terre par des E.T. ne nous semble ni cadrer avec la ligne générale de l'ouvrage ni avec la réalité qui désigne l’existence de civilisations " extérieures " disposant de super connaissances en physique leur donnant les moyens " exotiques "permettant de voyager facilement dans l’hyperespace. A chacun son opinion mais les incohérences de tailles qui transparaissent font que cette manière de voir les choses est assez ridicule. Cette conclusion que Guerin a inséré dans son ouvrage pour se solidariser avec ses paires a son corps défendant probablement dévalorise ce livre qui n’a pas besoin de cela pour être complet.

Cette conclusion est inopportune , elle reproduit les incongruités de Jean-Claude RIBES et du rapport COMETA. Nous avons dénoncées dans nos éditions antérieures de " Microscope ".

Jean-Claude RIBES dans son ouvrage 006/... privilégie la présence d’E.T dans notre système solaire depuis la nuit des temps qui auraient l’idée saugrenue de nous surveiller sans se dévoiler a nous pour ne pas perturber notre évolution naturelle. Cette approche grandguignolesque du dossier OVNI par des instances officielles spécialisées en astrophysique est consternante.

Vouloir faire admettre que les ovni sont des appareils utilisant des propulsions conventionnelles de type MHD pour ne pas froisser la susceptibilité de l’establishment politique est grotesque.

C’est de la mauvaise science fiction, mais pas de la prospective scientifique sérieuse

 


Pierre GUERIN et Claude POHER ont une approche différente par rapport à Aimé MICHEL; loin d'être incompatibles, leurs points de vue sont complémentaires

 Au sujet de SETI,

Aimé MICHEL lui aussi est en accord avec Pierre GUERIN; il va même plus loin dans la dérision en fustigeant le principe même des ondes radio comme outils de recherche de vie E.T.

Extrait tiré de 249/360 de l'ouvrage d'Aimé MICHEL :"Les projets SETI et mega-SETI notoirement anthropocentrismes restent esclaves du phénoménal , qui se traduit par l'écoute des signaux utilisant les ondes electromagnetiques excessivement poussives et pitoyables a l'échelle intergalactique! Ce vestige paradigmique issu d'une physique à la veille de faire sa révolution copernicienne (physique post / einsteinienne) fera bientôt place à un mode de transfert d'informations conféré par les facultés actuellement inimaginables des planètes pensantes mais dont on sait qu'elles transcenderont les facultés de la collectivité humaine".

 

 

l'hypothèse E.T au premier degré est ridicule mais ...

 

Aimé MICHEL déclare (249/304) : " Les soucoupes volantes en tôles et boulons, je n’y crois pas "

Curieux raisonnement qui fait beaucoup de tort à l’ufologie malgré une bonne intention manifeste de ne pas se reconnaître dans la cohorte des illuminés qui voient des petits hommes verts partout.. En disant cela AM limite sérieusement l'investigation qu’il envisage sur les OVNIs. Il présuppose donc que des civilisations évoluées ne peuvent pas avoir la capacité de voyager entre les étoiles en utilisant des véhicules.(voyages dans l'hyperespace)

Cette affirmation péremptoire est pour le moins égocentrique ; elle semble sous-estimer sans raison apparente les capacités de civilisations pouvant avoir des millions ou milliards d’années d’avance sur nous (évidence que nos connaissances actuelles en astronomie nous laissent entrevoir). C’est aussi sous-estimer les réalisations merveilleuses que nos industries terriennes seront en mesure de réaliser pour le futur sur la bases d'expériences de laboratoire actuelles laissant entrevoir un nouveau bond en avant (dans la progression de la connaissance ) ceci étant liées aux expériences sur la condensation BEC, l’effet EPR etc...Les prémices d'une nouvelle évolution en physique ayant déjà engendré des outils formidablement précis. (Se rapporter aux avancées récentes des nanotéchnologies).

Toute la question étant de savoir ce qu’on entend par " tôles et boulons " , il y a la un quiproquo , une méprise de taille parce que si une fusée est une charrues sans intérêt ceci n’interdit pas de penser que d’autres machines exploitant autre chose que nos connaissances newtonienne pourraient dans l’avenir permettre des déplacement dans l’hyperespace .Lorsque nous auront des connaissances approfondies sur l’unification des théories de la relativité et du quantique Tout porte a croire que nous auront l’opportunité de fabriquer des machines de nouvelle génération capables de voyager entre les étoiles a très grande rapidité les découvertes a venir seront forcement des prouesses merveilleuses pour les générations passées si elles pouvaient revenir pour constater les progrès. Curieusement ces machines ont de grande chances d’ avoir l’apparence de la e soucoupe volante type dont tout le monde semble se moquer actuellement. La circonférence (anneau extérieure) seraient en mouvement rotatif extrêmement rapide alors que la partie centrale correspondant a une coupole ne serait pas en giration.

Ces engins correspondraient exactement a la configuration qu’exige la relativité pour générer des " avatars " en relation avec l’espace temps. Curieux hein!

Les plus grands physiciens reconnaissent que lors de la rotation a très grande vitesse d'un disque , il se passe des choses "inimaginables" au niveau de la circonférence.( WEEHLER).Il faudra bien qu'un jour les physiciens mettent des équations derrière cet" inimaginable". C'est pourquoi on ne peut certainement pas dire actuellement que les voyages hyperspatiaux sont irrémédiablement impossibles.

Ces engins auraient la nécessité absolue d'être usinés avec très grande précision pour pouvoir résister aux très hautes vitesses de rotation dans l'atmosphère. Ne trouvez vous pas étonnant que la soucoupe de Mac Minnville authentifiée avait une arête sur sa circonférence curieusement biseautée et usinée avec grande précision Dans ces conditions, il serait peut être temps de définir le sens exact de ce que nous entendons par machines " tôles et boulons "

Aimé Michel a bien vu que la progression de la connaissance génère de grandes révolutions technologiques. Il prend l’exemple de l’arrivée de la machine a vapeur qui révolutionne les transports. l’arrivée du laser qui permet l'accès aux manipulations dans l’infiniment petit. Page 249/344 aimé Michel reconnaît a juste titre l’impossibilité de prédire en science et en technologie. Pourquoi dans ces conditions prend t-il le risque d’affirmer que la technologie ne pourra jamais être en mesure de fabriquer un véhicule capable de naviguer dans l’hyperespace (entre les étoiles) par d’autres moyens (ou principes) que ceux utilisés actuellement. La question du dépassement de la vitesse de la lumière étant a ce niveau assez ridicule étant donné que les questions d’onde de matière se profilant derrière les transports de l’avenir, il est facile d’imaginer que la primordiale question de l’inertie ne pourra plus monopoliser le débat sempiternellement creux des discussions ridicules concernant la possibilité de voyages superluminiques.

C’est le même genre d’erreur impardonnable que fait Jean SIDER qui s’imagine faire le tour de la question ovni en ne traitant que l’aspect psychologique du dossier. Après avoir passé sa vie a démontrer l’aspect matériel des OVNI, il s’acharne a vouloir nous faire comprendre qu’ils sont générés UNIQUEMENT par des entités invisibles "maîtrisant" la matière, donc capables de faire n’importe quoi, n’importe où et n’importe comment. C'est l'hypothèse simpliste passe partout qui peut expliquer tout et n'importe quoi puisque toutes les prouesses et les mystères de ce bas monde (l'apparition d'un fantôme , la disparitions d'un objet , la vision du futur etc.. peuvent facilement être expliquées par ce biais) .L'ennui pour le chercheur sérieux étant que cette explication coupe court a toute tentative d'explication par la science officielle . Les entités en questions étant en mesure de nous manipuler constamment, il est facile de comprendre qu'elle ne nous laissent pas le choix et qu'elles ne se laisseront jamais appréhender ni domestiquées par de minables terriens fragiles (constitués de chair et d'os) n'ayant pas les ressources intellectuelles pour comprendre des entités insaisissables car elle n'existent pas dans notre réalité .

 Ceci n'enlèvera pas aux humains le droit de chercher a réaliser des machines pour le moment inconcevables a notre logique qui pourraient aller partout dans l'immense univers par des moyens inconnus , autrement plus performants et efficaces que ceux utilisés actuellement pour voyager.

La caricature visant a nier la présence de machines (fabriquées par d'autres civilisations) venant de très loin rapidement est amusante; comment peut-on affirmer sans sourcilier que ce ne sera pas aussi notre avenir :

" Diverses données empêchent définitivement de croire à l'hypothèse du véhicule franchissant des abîmes pour recueillir quelques échantillons de notre sol ou pour étudier les humains "

Tout d’abord il est présomptueux et antiscientifique de dire qu’une chose est définitivement impossible; secondement les distances a parcourir nous semblent des abîmes mais il est irresponsable de ne pas envisager que des connaissances relativistes pourraient bien leur éviter d’avoir a parcourir cet abîme.

Comment peut-on avoir des certitudes aussi grandes (en tant qu’ufologue) et décréter une chose impossible devant autant de faits qui nous semblent insolites et qui pourraient ne pas l'être à cause de l'existence indiscutable de traces et effets sur l'environnement et de constantes dans la configuration des engins . Drôle de manière de raisonner alors que des idées préconçues de ce genre nient le phénomène OVNI avant de l’avoir étudié.

Il n'est pas question pour nous de limiter le dossier OVNI a cette seule option E.T mais elle ne peut pas être éliminée définitivement sous prétexte que des gens naïfs s'imagine que ces machines fonctionneraient avec notre physique newtonienne alors que des machines construites sur la base des connaissances a venir sont évidentes. Les deux choses n'étant pas du tout contradictoires mais au contraire complémentaires ( pour des question de physique fondamentale évidentes sur lesquelles nous nous sommes déjà exprimé).

Peut-on réfuter avec si peut d’arguments alors que parmi d'autres raisons sur lesquelles nous nous étendrons plus loin, plusieurs témoignages fiables ont fait état d’un vaisseau mère croisés à très haute altitude duquel sortaient des soucoupes plus petites. Des pilotes témoignent avoir aperçu a certaines époques des cigares de ce genre a très haute altitude (20.000 mètres) ;IL n'empêche que beaucoup de cigares de très grande dimension ont été vu au sol (surtout de nuit); ceci laisse présager que ce sont des machines perfectionnées qui ont les moyens de défense et de sauvegarde en cas d'avarie qui nous échappent complètement.

 Un vaisseau mère qui resterait en base avancée a bonne distance c'est logique et prudent; ne l’avions nous pas fait lors de la mission lunaire; toutefois nous disposons de pas mal témoignages d'ovni de grande taille au sol (surtout des cigares) ce qui tendrait a prouver que ce ne sont pas des stations en tôles et boulons du genre station orbitale internationale alpha. Ces engins semblent disposer de moyens extrêmement efficaces offrant une sécurité totale à ses occupants vis a vis d'une agression qui viendrait des terriens.

Le vaisseau mère donne toutes les indications nécessaires a l’ufologue chevronné pour laisser entendre qu’il dispose de moyens de déplacement n’ayant rien a voir avec la propulsion qu'on prête aux machines dites " TOLES ET BOULONS ".

La possibilité d’un vaisseau mère qui serait venu par des moyens conventionnels , c'est a dire des stations extra terrestres sur le modèle des villes de l'espace de O'NEIL ne nous parait pas du tout adéquate, cette option ne cadre pas du tout avec le dossier ovni. Nous ne pensons vraiment pas que le dossier ovni ait un rapport quelconque avec des station monstrueuses ou villes de l'espace du projet O'NEIL. Aimé Michel lui envisage cette possibilité pour d'exploration de la galaxie, (249/355) cela n'a rien a voir avec le dossier OVNI et nous ne comprendrons jamais pourquoi cette option 0'NEIL est développée dans la plupart des écrits ufologiques. . Les astrophysiciens pro-ovni comme Jean-Claude RIBES qui ont lancé l'idée amalgamant ovni avec les stations O'neil n'ont vraiment rien compris au dossier ovni en ce qui concerne le moyen de déplacement ; ce sont de grands naïfs et nous ne comprendront jamais pourquoi Aimé Michel avait en son temps cautionné cette incongruité.

  

Tout ufologues ayant bien étudié la composante matérielle du dossier OVNI est en mesure d'admettre que des déplacements relativistes ou quantiques par dématérialisation ;(c'est a dire par teletransport) peuvent être envisagés. Selon nous, lorsque nos connaissances en physique seront plus complètes, il n'y a aucune raison de ne pas envisager ce mode de déplacement. La prospective en physique fondamentale comme l'étude d'une multitude de phénomènes inexpliqués laissent entrevoir cette prouesse .

----------------------------

 Le moment est venu de tordre le cou a une idées saugrenue qui à la vie dure au sujet de la soi disante esquive des OVNIs (elusivness) selon laquelle les E.T joueraient a cache cache avec nous afin de nous espionner et nous " éduquer " ou nous exploiter à notre insu. Ce phénomène dit " elusivness " à fait les choux gras de Bertrand MEHEUST depuis des décennies. C’est Jacques Vallée qui le premier avait lancé cette idée qui ne réponse sur rien mis a part son acharnement a vouloir intégrer le dossier OVNI au dossiers des elfes et autres trolls.

Cette idée saugrenue que tout le monde a avalé sans rechigner car elle transposait le dossier ovni dans le folklore et donnait a tous les acteurs du dossier ( anti-ovni et pro-ovni) l’occasion d'interpréter les témoignages n’importe comment. Selon vallée les ovnis seraient le résultat d’une mise en scène faite par des êtres indéfinis provenant d’un monde parallèle ;selon SIDER ce serait une intelligence supérieure se manifestant a nous sous forme d’entités disposant de tous pouvoirs sur la matière qu’ils maîtriseraient ,ceci afin de leurrer le (ou les) témoin (s) pour que ceux-ci rapportent des informations tronquées hétéroclites et contradictoires.

Le témoin serait choisit à l’avance en fonction de critères assez nébuleux pour devenir malgré lui l’ambassadeur de cette intelligence qui poursuivrait des objectifs plus ou moins recommandables, on nage en plein vaudeville !

Pour éclaircir la cacophonie de ce melting-pot il faudrait commencer par dire que l'Hypothèse Extra Terrestre au premier degré est une tromperie qui a complique les choses au point que plus personne n’y comprendra plus rien.

 Seuls les enfants , les doux rêveurs et les illuminés s'imaginent que l'on peut voyager entre les étoiles avec des fusées.L'hypothèse extra terrestre ne peut pas être niée étant donné que les physiciens ayant demontré le paradoxe E.P.R pensent que le télétransport quasiment instantané d'une étoile a une autre est envisageable c'est la raison pour laquelle les ufologues qui se moquent de l'H.E.T font beaucoup de tort aux OVNIs, ils travaillent contre leur camp.

 

Cinq hypothèses

- A) L'H.E.T au premier degré : les villes de l'espace type O'NEIL. La "conquête" de la Galaxie au fil des millions d'années pourrait se faire par ce moyen en prenant DES RISQUES ENORMES avec des machines qui utiliseraient la propulsion à réaction (par fusée proscrivant totalement l'utilisation de MHD). Cette hypothèse SCABREUSE est envisageable selon certains futurologues casse-cou qui n'ont rien compris au dossier OVNI et qui ne sont pas très scientifiques en ce qui concerne la sécurité des occupants qui seraient plus des sacrifiés de la science que des conquérants. Ces villes de l'espaces n'ont rien a voir avec le dossier OVNI et nous ne comprenons pas pourquoi la plupart des scientifiques qui s'intéressent aux ovni traite de cette question dans leurs ouvrages sur la vie E.T. Les stations O'NEIL sont dans le dossier OVNI comme un cheveux dans la soupe, elles n'ont rien a y faire du tout.

 

- B) L'H.E.T de seconde génération (SECGEN) utilisation de machines a voyager en tôles et boulons. Hypothèse soutenue par Pierre GUERIN et GABRIEL GRESLE qui ne sont pas réfutables par nos connaissances physique et en astronomie (voir Hubert REEVES.htm)

Cette hypothèse englobe l’idée de voyageurs faits de chair et d’os voyageant a bord de véhicules manufacturés pouvant provenir de notre univers( mais aussi d’un univers parallèle identique au notre) .Les voyages dans le temps s'ils s'avéraient possibles seraient a cataloguer dans cette option E.T. Ils résulteraient de l'utilisation de machines manufacturées , (d'ailleurs les dématérialisations semblent avoir une composante temporelle car les missing time du dossier OVNI ont des similitudes avec les dématérialisations poltergeist ) il ne serait donc pas étonnant à ce que les OVNIs conçus pour voyager par "télétransport" intègrent des paramètres temporels qui nous échappent complètement.

 

- C) Fausse H.E.T: Des OVNIs/leurres psychiques (physiquement présents eux aussi ) liés aux phénomènes paranormaux interfèrent dans le dossier pour brouiller les cartes en leurrant les scientifiques qui étudient les leurres ( techniquement incohérents dont parle Jacques Vallée) au lieu d'étudier les machines manufacturés (utilisant une technologie de transfert) d'origine E.T. (ou équivalent : univers parallèles de même nature que le notre)

 

- D) H.E.T bis. OVNIs psychiques au second degré: Le psychisme humain provoque l'arrivée accidentelle dans notre environnement d'OVNIs de type B , donc de seconde génération) existant ailleurs. Ceci rejoint les idées d'Aimé MICHEL et de Pierre GUERIN; c'est l'hypothèse E. T au second degré. L'affaire LEGER (S. THEAU) pourrait être en relation avec cette hypothèse.

Des OVNIs de type B fonctionnant sur la base de principes ondulatoire (dématérialisation pendant le trajet et rematérialisation à l'arrivée) pourraient se trouver gêné dans leurs évolutions par des ondes psychiques humaines. Ces machines a voyager seraient "catapultés" dans notre environnement a cause d'interférences liées a un dysfonctionnements psychiques de type poltergeist chez des terriens. Ce serait un trajet du a un dérèglement du système de contrôle de pilotage (dans l'hyperespace) sur des machines E.T de tôles et boulons de seconde génération .

 

- E) Les voyages dans le temps. Nous pourrions rencontrer nos descendants qui voyageraient dans leur passé avec des machines qu'il reste encore à inventer et dont on ne sait pas (par principe) si elles sont envisageables .

______________

. Epiloguer sur l'H.E.T au premier degré ( par fusées type O'Neil )ou au second degré (par des machines relativistes qui transcendent l'espace temps) est ridicule ,un extra terrestre restera toujours un extra terrestre quelque soit le moyen qu'il utilise pour se déplacer pour venir jusqu'à nous. Si des ufologues naïfs prennent les soucoupes pour des fusées, c'est leur problème mais ils n'ont vraiment rien compris au dossier et ridiculisent les OVNIs encore plus que les sceptiques qui refusent de l'étudier pour être sûr de ne rien découvrir qui pourrait les faire changer d'avis .Les preuves de la réalité matérielle (momentanée) pour certains ovnis existent (par dizaines et même centaines de photos et témoignages fiables), Les ufologues sérieux doivent pouvoir sélectionner les ovnis d'origine E.T (les vrais) parmi une multitude d'OVNIs non E.T qui peuvent aussi être matériels ou se présenter sous forme d'images (d'origine psychique le plus souvent) pour leurrer les témoins.

LES MACHINES en "TOLES BOULONS" de SECONDE GENERATION

Les machine a voyager de seconde génération sont des vaisseaux fonctionnant sur la base de principes relativistes complètement impossibles a envisager par nous. Ils sont constitués de tôles et boulons pour paraphraser Jacques Vallée , il sont manufacturés par les industries de civilisations extérieurs très en avance sur nous mais n'ont rien a voir avec le principe de NEWTON (Action/réaction)pour ce qui concerne la propulsion. Ils ne voyagent pas mais utilisent le principe du transfert ou teletransport (dématérialisation des tôles et boulons et rematerialisation des tôles et boulons une fois arrivé a destination. Des années lumières peuvent être franchies en quelques instants par ce principe. La controverse au sujet de la vitesse de la lumière pour un vaisseau spatial est complètement ridicule. Il n'y a pas nécessité d'aller vite pour aller loin.

 Le moyen employé pour voyager jusqu'à nous par des civilisations extérieures (qui ont de très grande chance d’exister d'après nos connaissances récentes en astronomie ) n’a rien avoir dans l’affaire. S’imaginer que des êtres intelligents ayant des milliards d’années d’avance sur nous comme c’est possible ne pourraient pas venir sur terre autrement et plus rapidement qu’avec des stations propulsées par des réacteurs fusée est une erreur fondamentale de première grandeur.

Ces peuples plus évolués utiliseraient forcement des véhicules qui nous apparaîtraient comme merveilleux , c’est bien de cela qu’il est question dans certains cas rares de rencontres rapprochées laissant des traces physiques ahurissantes au sol.

Il n'empêche que si une civilisation plus jeune moins avancée dans la connaissance n’utilisant que la propulsion fusée pour se déplacer pourrait quand même venir sur terre dans la mesure ou elle ne serait pas trop éloignée de nous.

Tout est possible mais ce qui est paradoxal c’est que les grands esprits terriens extrêmement naïfs n’envisagent que le moteur fusée dans une prospective à long terme .(L'énorme avancée (sic) sur les principes fondamentaux que propose le projet O’NEIL est consternant.

Ce qui est déplorable, c’est la manière orgueilleuse et égocentrique avec laquelle des civilisations supérieures (ayant beaucoup plus d’ancienneté que nous) sont prises par des terriens sous évolués pour des débiles mentaux. L’anthropomorphisme prend ici la valeur extrême dont l’imagination humaine est capable.

Si la capacité de l’esprit humain est de générer (a son insu) des phénomènes liés a des apparitions de matière comme commencent a l'entrevoir des universitaires spécialisés en parapsychologie, ceci laisse grande ouverte l’option que le témoin pourrait être un catalyseur inconscient (œuvrant psychiquement sans le savoir) dans l’apparition d’engins inconnus dans notre réalité.

Les grands penseurs ( théoriciens du dimanche) n’ont pas encore compris que la condition première permettant la " catalysation " pourrait bien être la nécessité d'être isolé pour le témoin. A partir de ce moment il est ridicule de prendre pour hypothèse que ce serait une intelligence extérieure qui choisirait le lieu ou l’endroit de l'atterrissage pour nous jouer je ne sais quelle comédie pour induire d'hypothétiques effets vitrine qui n’ont vraiment rien a voir ici. L’ovni est d’essence psychique et alors il se manifeste sous certaines conditions restrictives ne permettant pas l’apparition de l’ovni dans un milieu où il y a du monde Les ovni sont d’ailleurs loin de n'apparaître qu’a des témoins isolés et si cinéma il y a ,c’est surtout dans la tête des ufologues qui jusque maintenant ont été prompts a fantasmer en utilisant uniquement nos connaissances étriquées pour construire un scénario en déphasage complet vis a vis de nos connaissances en astronomie et des formidables promesses que nous que nous sommes en droit d’attendre de la physique macro-quantique ondulatoire.

Le premier grand reproche qu’on peut faire aux ufologues de tous poils c’est qu’ils font preuve de généralisation hâtive caractérisée en se cantonnant (radicalement) dans l’une ou l’autre des trois options principales suivantes:

1°) L'hypothèse extraterrestre

 2° L'hypothèse paranormale (confortée par le dossier des apparitions mariales)

 3°) l'hypothèse sociopsychologique

 L’important dans cette affaire serait que les différents chercheurs en ufologie comprennent la nécessité d’admettre que certains cas relèvent d’une option et pas d’une autre et que les trois options nécessitent chacune une investigation poussée car elles sont complémentaires .

Refuser que d’autres défendent l’options E.T quand on est pour l’option paranormale, c’est faire preuve de terrorisme intellectuel car des milliers de témoignages (cohérents vis a vis de nos théorie de physique) faisant état de preuves matérielles par des traces au sol et des effets sur l’environnement qui sont des constantes dans une catégorie donnée.

Inversement les tenants de l'hypothèse E.T ne peuvent pas nier la solidité de l’option paranormale sans faire a leur tout du terrorisme intellectuel.

Il en est de même pour l’option sociopsychologique qui doit être prise aussi au sérieux car elle à obligatoirement des implications sur les autres options

Maintenant que vous connaissez notre position , voyez l’acharnement que mettent les ufologues des différentes tendances à s'entre-déchirer.


OVNI triangles en Belgique

Si on étudie attentivement le dossier  MEESSEN.htm il est facile de comprendre que les ufologues tirent systématiquement la couverture a eux quelque soit les circonstances.

Meessen prend ici parti pour l'hypothèse E. T sans laisser la porte ouverte aux autres options.

Pourtant force est de constater que:

les triangles belges n'entrent pas dans le modèle standard des OVNIs

Curieux OVNIS ! :

  

Pour ces raisons, avant de décréter ces triangles d'origine extraterrestre ,nous pensons qu'il faudrait privilégier l'hypothèse psychique. Il en résulte que toute le travail de recherche scientifique axé sur ces triangle sensé être des engins volants propulsés pourrait s'avérer caduque par le seul fait que ces triangles pourraient n'être pour la plupart que des objets fabriqués par l'esprit humain n'ayant aucune cohérence entre eux sur la technique (ou le principe de fonctionnement). Meessen s'est peut être fourvoyé dans des recherches qui n'ont aucune raison d'être car les ovnis triangulaires sont des ovnis extrêmement suspects.

Si vous êtes perspicaces, vous comprendrez aussi qu’au delà de l’option E.T qu’Auguste Meessen privilégie sans l'étayer ,(il y a de meilleurs exemples que les triangles belges pour cela) il prépare le terrain pour vous convaincre de l’existence d’une propulsion électromagnétique qu'il faudrait obligatoirement classer (comme la MHD)dans les propulsions "tôles et boulons" dont parle Jacques Vallée. Pendant des années Meessen a cherché a convaincre que les mouvement en atmosphère de l'ovni étaient liés a une propulsion électromagnétique qui est tout aussi inadaptée que la MHD. Meessen semble avoir enfin conscience que l'avance technologique sans précèdent de ces machines en mettant en exergue la présence de rayon tronqué extrêmement sophistiqué venant manifestement d'industries existant ailleurs . (Rayonnement qui n'a rien a voir avec une propulsion électromagnétique juste bonne pour mouvoir une charrue )

Les éléments sur les rayons en fin de dossier sont en totale concordance avec les travaux de CASAR. La seule chose que nous déplorons, c'est que MEESSEN ait occupé si longtemps les médias pendant des années avec de la physique de bas étage voulant faire admettre la MHD ou son équivalent comme étant des propulsions adaptées au OVNIS.

Le cas de TRANCAS (photo21) dessin ci-dessous extrait du dossier SOBEPS dont parle Auguste MEESSEN est a prendre très au sérieux, un cas identique a eu lieu en France devant des cultivateurs médusés qui témoignent avoir vu le rayon lumineux (diamètre d'environ deux mètres ) se déployer horizontalement sur plus d'un kilomètre .Comme pour le cas de Trancas, les témoins avaient aussi remarqué que le rayon lumineux était tronqué laissant voir a son extrémité une section circulaire nette. Le rayons lumineux tronqués se propageant sur plus d'un kilomètres alors que la soucoupe était au sol.

Nous manquons de temps pour retrouver ce cas français ; si des ufologues chevronnées le retrouvent nous leur demandons d'avoir la gentillesse de nous le communiquer.

 

_________________________________________________________

Aimé Michel est sur la même longueur d'onde que Pierre Guérin

 Hubert REEVES reconnaît l'existence très probable de milliards de civilisations intelligentes dans l'univers. Il admet que les communications utilisées par ces civilisations pourraient ne pas être des ondes radio mais des techniques beaucoup plus performantes (indécelables actuellement par les terriens) liées a des connaissances que nous n'avons pas encore : REEVES.htm

La magistrale démonstration d'Aimé Michel sur les civilisations évoluées de l'univers

249-324.GIF 249-326.GIF 249-328.GIF 249-330.GIF

A propos des voyages dans le temps

Des civilisations plus vieilles que la notre de millions d'années représentent forcement notre futur technologique. Si des véhicules E.T se manifestent sur terre ; ils ont la même configuration que ceux que nous réaliserons dans le futur. Il n'est donc pas idiot de dire que ce sont des machines venant du futur sans qu'elles voyagent dans le temps. Elles voyagent dans l'espace mais désignent forcement notre futur technologique (inéluctable).

 

L'existence de la vie intelligente dans l'univers est une quasi certitude scientifique pour la plupart des astrophysiciens.

Ceci concorde bien avec ce que déclare Hubert REEVES dans son ouvrage "Patience dans l'azur" Edition du Seuil 1981.

Certains témoignages d'ovni montrant des machines manufacturées (avec effets physiques et autres sur l'environnement ) sont une preuve concordant avec l'analyse statistique et les éléments exposées par AM. L'existence de civilisations ailleurs dans l'univers n'est plus a mettre en doute. Celles qui sont plus anciennes détenant forcement des connaissances énormément en avance sur nous.

Les rares ovni dont nous possédons des photos authentifiées ont donc une raison supplémentaire d'être des machines venues d'ailleurs ,l'exobiologie ne s'en trouve que confortée en ce qui concerne l'existence hautement probable dans l'univers (ou ailleurs) de nombreuses sociétés intelligentes.

Les recherches SETI prennent alors leurs vraies minables dimensions les reléguant au rang de futilités sans intérêt. Comme Gatti l'avait fait avant le lancement de SETI, Pierre Guérin avait mille fois raison de dire lui aussi à Jean Heidmann qu'il est paradoxal de rechercher les E.T là où ils ne sont pas (dans notre proche banlieue a 100 AL de la terre ) et en même temps de dénigrer l'ufologie qui détient des informations primordiales sur ces mêmes E.T.

La naïveté n'a pas de bornes: Les messages SETIscept.htm concernant SETI provenant du forum des sceptiques du Québec et OVNIscept.htm montrent bien les idées préconçues enracinées dans le peuple et le mimétisme anthropocentrique dont font preuve des intellectuels.


COURRIERS DIVERS

----- Message d'origine -----

De : "Jean-Pierre PETIT" <science@jp-petit.com> À : <Francis.Gatti@wanadoo.fr>

Envoyé : dimanche 12 août 2001 18:28 Objet : 12 août 2001

_______________________
> Monsieur,
>
> Vous écrivez beaucoup sur moi, dans votre site, qu'on m'a signalé.
>
> Serait-ce trop vous demander que de souhaiter de votre part quelques> renseignements sur vous. Qui êtes-vous ? Quel âge avez-vous ? Avez-vous une> occupation professionnelle, et si oui, laquelle ? Etes-vous retraité ? Et,> si oui, quelle était votre profession antérieure ?
>
> Quel est votre bagage, quels sont vos diplômes ? Pourriez vous me préciser où se situent vos compétences ?
>
> Nanti de ces quelques renseignements, je voudrais vous consacrer un> dossier, dans mon propre site, au rayon science/galerie de portraits". Comme> vous parlez tellement de moi, je pourrais en faire autant de vous.
>
> Vous pouvez, si vous le jugez bon, reproduire ce mail in extenso dans votre site.
>
> Au passage :
>
> Je suis né en 1937. Diplômé de Supaéro en 1961. Docteur dès sciences en 72.
> Je suis présentement Directeur de Recherche au CNRS et j'ai dû dans ma carrière publier une centaine d'articles.
> Mes spécialités : mécanique des fluides, MHD, astrophysique, cosmologie, géométrie.
>
> J'ai publié 35 livres, dont une quinzaine d'albums de vulgarisation scientifique.
>
> Si vous avez une autre question à poser, à laquelle je puisse répondre,> n'hésitez pas.
>
> Dans l'attente de précisions vous concernant.
>
> J.P.Petit
______________________________________________________________

REPONSE

----- Message d'origine -----

De : "francis.gatti" <francis.gatti@wanadoo.fr> À : "Jean-Pierre PETIT" <science@jp-petit.com>

Envoyé : mercredi 15 août 2001 16:38 Objet : 15 août 2001


> Bonjour Monsieur,
>
> Si c'est un gag, il n'est pas drôle !.
>
> J'ai visité votre galerie de portrait et je voudrais avant tout savoir a> quel titre vous envisagez de m'y faire figurer : le pitre de service ?....
>
> Vous me faites trop d 'honneur car j'y ai vu de grands mathématiciens auprès> desquels je ferais pâle figure et de grands scientifiques qui méritent tous> les honneurs du monde tant qu'il s'occupent de leur spécialité mais qui> feraient bien de se taire en ce qui concerne le dossier OVNI qu'ils ne> connaissent pas et qu'ils salissent et ridiculisent en en parlant. Certains
> sont très âgés ou décédés et j'ose espérer que ce n'est pas un enterrement
> de première classe que vous me préparez.
>
> J'ai effectivement beaucoup écrit sur vous et sur d'autres passionnés> d'ufologie. A ce jour pour ce qui me concerne, le plus gros du travail est> fait même si la forme n'y est pas en se donnant un peut de mal les> historiens du futur pourront discerner qui de nous était dans le vrai pour> ce qui concerne la physique liée a l'ufologie.
>
> J'ai a peu près votre âge et ne me considère pas encore dans les croulants> qui zozotent. J'ai encore de beaux jours devant moi (si Dieu me prête vie)> et je compte bien les employer a parfaire ce travail extrêmement prometteur.
>
> J'ai la chance d'avoir étudié l'ufologie sans me soucier du qu'en-dira-t-on,> en toute honnêteté et j'ai la prétention de revendiquer l'originalité de mes> recherches ; je pense avoir fait du travail en franc tireur. Et c'est dans> ce contexte que j'ai été amené a analyser vos écrits sans vous faire la> moindre concession.
> Ma condition de chercheur indépendant autodidacte m'a épargné d'avoir a> craindre les foudres d'administrations coincées pédantes ainsi que le> jugement goguenard des collègues de travail. Je ne suis pas un scientifique> au sens commun du terme et j'en suis fier car le bilan des travaux des> scientifiques officiels (qu'ils soient astrophysiciens , sociopsychologues> ou parapsychologues ) qui se sont attaqués au dossier OVNI est déconcertant> de naïveté et d'incohérences. On sent bien qu'ils ont tous la langue liées,> qu'ils n'ont pas pris en compte les témoignages et qu'il survolent ce> dossier au ras des pâquerettes avec les yeux d'un gamin de dix ans.
> Pour ce qui concerne vos travaux "ufologiques" liés a la MHD, puisque je> vous tiens, j'en profite pour vous dire que tous les OVNIs (soucoupe) en> déplacement horizontal ont été décrits par les témoins comme ayant le> "ventre au vent" ceci est largement suffisant pour me convaincre que la MHD> n'a rien a voir dans cette affaire. Pour illustrer mon propos voici un
> dessin qui montre exactement le contraire de ce que les témoins observent:

> http://perso.wanadoo.fr/casar/airint6.gif
>
> Quand je vois le nombre incroyable de sites qui amalgament systématiquement> MHD avec OVNI je mesure tout le mal que vous avez fait a la recherche sur> les OVNI. Ceci avec la complicité de Jean-Claude BOURRET à qui je ne me suis> pas gêné de dire (au téléphone suite a son appel) tout le bien que je> pensais à ce sujet.
>
> Sur l'Internet Les Ummites sont partout; ils ont "indéracinables" ; ils ont> pratiquement monopolisé les sites ufologiques . La nature humaine est ainsi> faite, les jeunes écervelés ont besoin de fantasmer et vos ouvrages,> "Enquête sur les Ovni" et "Enquête sur les E.T" sont en grande partie> responsable de cela.
>
> Encore une fois, je n'ai rien contre vos travaux sur la MHD en tant que> moyen de propulsion terrien dont l'intérêt pour l'avenir ne fait aucun doute> pour éventuellement remplacer les moteurs de fusée et prendre sa place en> tant que propulsion aquatique . Par contre, assimiler nos découvertes> technologiques avec les moyens de déplacement utilisés dans> les soucoupes non identifiées relève de la galéjade.
>
> En 1987 dans une lettre concernant les machines tournantes, vous m'aviez> répondu http://perso.wanadoo.fr/casar/PET1.gif que rien en physique> fondamentale ne pouvait étayer l'idée que la rotation rapide d'une masse> pouvait avoir un lien quelconque avec l'antigravitation.
> Depuis, j'ai travaillé la question et j'ai amassé pas mal d'arguments qui> tendent a prouver le contraire. J'ai même trouvé plusieurs scientifiques de> très haut niveau (dont un prix NOBEL) qui confirment mes suppositions> premières. Non seulement la gravitation semble concernée mais à ma grande> stupéfaction des phénomènes "macroquantiques" pourraient expliquer des
> déplacements a très longue distance.
> Si les scientifiques prenaient au sérieux les témoignages sérieux (j'ose> espérer que vous en avez pris un peu connaissance depuis tout ce temps), ils> ne diraient pas que les masses tournantes a très haute vitesse n'ont aucune> raison pour réagir vis a vis de la gravitation.
>
> C'est méconnaître la relativité que de soutenir cela car les masses dont il> est question n'ont aucun rapport avec la rotation lente d'un rotor sur un> plateau de balance comme dans l'expérience de Monsieur VIALE (de Bordeaux)> que vous avez décrite dans votre premier ouvrage sur les OVNIs .
> Certains esprits faibles prennent la MHD pour une véritable religion> tout en prétextant qu'un directeur de recherche du CNRS sait de quoi il parle. Il y a la un amalgame avec les civilisations E.T qui est selon moi> déplorable. Il suffit de prendre connaissance des mailings suivants où les> comportement insultants de certains de vos adorateurs qui s'érigent en garde
> prétorienne et ont un comportement qui n'a rien a envier a l'intégrisme:
> http://perso.wanadoo.fr/casar/MAIL.htm>
> Comme Bertrand Meheust, je pense que le dossier OVNI ne peut pas être> dissocié du dossier du paranormal c'est pourquoi j'adhère assez bien aux> idées d'Aimé MICHEL ; ceci n'enlève pas pour autant la possibilité a des> civilisations très en avance sur nous de fabriquer des machines de transfert> comme celles dont nous disposons de photos bien identifiées; c'est pourquoi> j'adhère AUSSI aux idées de Pierre GUERIN.
>
> Pour bien me situer (autrement que dans la catégorie des charmants zozos) il> est impératif de prendre connaissance des derniers numéros de ma revue.> "Microscope" N°100 et N° 102 sur site :
> http://perso.wanadoo.fr/casar
>
> Pour ce qui concerne la MHD, consulter "Microscope" N° 92 et 93 qui> publient des discussions instructives et édifiantes avec Thomas JEAN> auteur de "Synthèse OVNI" - Louise Courteau 1998> Je pense que la problématique OVNI va opérer bientôt un large revirement> mettant enfin en avant la possibilité d'existence de machines "tôles et
> boulons" capables de dematérialisation pour les transferts a très grandes> distances.
> Voyez ce que commencent a dire MEHEUST et LAGRANGE (entre les lignes)> Ce serait dommage que vous ratiez le coche.
> Voilà tout ce que je peux vous donner comme précision pour le moment ; si vous voulez m'intégrer a votre galerie de portait, je n'y suis pas opposé à> partir du moment où le texte montre bien les nuances "ufologiques" qui nous> séparent.
>
> En attendant soyez assuré Monsieur PETIT de ma considération distinguée.

Nota: Cette réponse est en concordance avec ce que nous avons sur site : PETIT.htm

 _________________________________________________________________________

MESSSAGE DE Marc HALLET

----- Original Message ----- From: Marc Hallet To: Francis.Gatti@wanadoo.fr Sent: Sunday, August 19, 2001 9:04 PM Subject:

Droit de réponse humoristique

Cher Monsieur,

Je viens de découvrir, sur Internet, une critique d'un de mes ouvrages touchant les "déraillements" de certains scientifiques. Vous y dites que si j'étais un peu curieux je m'intéresserais aux ovni.

Je prends bonne note de votre conseil. Mais laissez-moi vous signaler que je fréquente quelque peu l'ufologie depuis... plus de trente-cinq ans!

Je puis même me flatter d'y avoir introduit, pour la première fois, la critique historique.

Certes, je suis "passé de l'autre côté" depuis pas mal d'années en devenant ce que d'aucuns nomment un "ex-ufologue", mais il faut savoir que cette volte face fut la conséquence d'une analyse méthodique de la plupart des ouvrages ufologiques qui furent publiés en français et en anglais entre 1947 et 1980.

Cela fait quelque centaines de livres qui se trouvent tous, bien entendu, dans ma bibliothèque qui,aujourd'hui, comporte plus de cinq mille ouvrages.

Or, à travers cette abondante littérature dont je reste un fidèle lecteur, je n'avais jusqu'ici jamais rencontré votre nom.

Cher inconnu au rang des spécialistes de l'ufologie, j'aimerais vous conseiller, à mon tour, de vous occuper "un peu" (sérieusement) de cette question en lisant autre chose que quelques livres trouvés chez un libraire.

Creusez la question mon bon ami, passez au crible des dizaines et des dizaines de livres, et surtout, retournez aux sources. Vous constaterez ainsi que les plus agités, les plus prolixe même, sont généralement les moins bien informés. On ne saurait en effet à la fois beaucoup écrire et beaucoup s'informer.

Je vous laisse bien volontiers à vos affirmations gratuites et vos vitupérations.

Vous avez sans doute un public parfaitement adapté à ce genre de littérature.

Mais ce public n'a rien de commun avec ceux qui s'intéressent vraiment à l'histoire critique de l'ufologie.

 Bonne continuation!

Marc HALLET

--------------------------------------------------------------------------

 (Rappel de notre critique publié dans M89 sur l'ouvrage de Marc Hallet: Hallet M89.htm )

REPONSE DE GATTI à Marc HALLET

Vous avez l'humour grinçant ,mes soi disantes vitupérations sont étayées par quelques années de recherches sur le paranormal. Je retrouve bien dans le style de votre missive le comportement intolérant venant des sceptiques purs et durs. EXCUSEZ MOI MAIS SUR CE TERRRAIN J'ai déjà pas mal donné sur le forum des sceptiques du Québec. Vous pourriez consulter chez eux les archives qui sont disponibles.(De larges extraits sont consultables aussi sur ce site) Vous êtes vraiment le spécialiste des généralisations hâtives qui caractérisent merveilleusement bien les sceptiques qui n'apportent jamais d'argument a leurs appréciations.

Pour commencer, je trouve fort de café que vous ayez le front de rayer d'un trait de plume les travaux de Remy CHAUVIN sur le paranormal sous des prétextes futiles ET POUR LA SIMPLE RAISON QU'il était un ami et supporter de RHINE. Si vous êtes un habile démolisseur de l'ufologie (sans argumentation du tout) , je ne peux que vous engager a lire le travail sur les photos authentifiées d'OVNI dans ce numéro de "Microscope" (N° 102 )que j'ai concocté spécialement a l'attention des sceptiques de votre espèce. Je vous laisse donc tout votre temps pour réfléchir a la question et j'attends avec impatience vos arguments précis point par point .Comme le prochain numéro est destiné aux sceptiques vous me donnez là une occasion d'aller plus a fond dans l'analyse de votre ouvrage ; un modèle du genre qui n'enfonce que des portes ouvertes. Vous devez bien comprendre que votre façon de nier tout en bloc (et surtout les POLTERGEIST qui sont la pierre angulaire de mes travaux)en décrétant l'ouvrage de DUVAL (alias CHAUVIN) comme un tissus d'âneries ne peut pas me satisfaire . A bientôt donc dans "Microscope" N°103 ou il faudra justifier vos généralisations hâtives dont tous les chercheurs sérieux se moquent comme de l'an quarante.

 

---------------------------------------------------------------------------

 Extrait d'un mail reçu de Monsieur Pierre GRIFFET le 30 07 01

Objet: commentaire sur votre travail sur les OVNIs et l'invisible en général 

 

Cher monsieur Gatti

Je m’appelle Pierre, j’ai 38 ans et je suis Belge. J’ai fait des études d’informatique mais depuis quelques années, je suis très intéressé par le paranormal, j’ai lu quelques ouvrages et j’ai un peu surfé à la recherche d’informations.

Je crois d’ailleurs que le mot paranormal disparaîtra un jour car ce qui est paranormal aujourd’hui sera normal demain. Un physicien du 19ème siècle parlant de physique quantique aurait été taxé de fou, spirite ou je ne sais quoi d’autre.

J’ai découvert votre site récemment, j’y ai lu quelques "  Microscopes "  (n° 80 à 100) et je dois dire que votre travail est impressionnant.

Je n’ai pas grand-chose à dire sur les ovnis mais votre explication sur leur mode de propulsion me paraît la plus juste, la dé-cohérence semble être ce qui se produit.

Je ne peux que déplorer les ricanements des sceptiques et autres scientistes et je vois que vous avez compris qu’essayer de convaincre ces gens est une tâche impossible.

J’imagine le sceptique être comme un indigène vivant dans un pays chaud où il ne gèle jamais et

à qui on montrerait un glaçon en lui disant que c’est de l’eau à l’état solide, il ricanerait mais l’avantage, c’est qu’au bout de 3 minutes, il devrait se rendre à l’évidence.

On n’en est pas encore là pour ce qui est du monde invisible mais je pense que ça avance et je sens bien que vous êtes un de ceux qui fait avancer la cause de l’application macroscopique de la physique quantique.

Je n’ai aucun mal à comprendre vos explications et ce ne sont pas les quelques fautes d’orthographe ou de style qui changent quoi que ce soit au contenu, vous vous en excusez d’ailleurs assez souvent.


LEVITATION

 ----- Original Message ----- From: Jean-Michel OTTO To: Francis.Gatti@wanadoo.fr Sent: Tuesday, August 28, 2001 3:02 PM Subject: lévitation

 

Bonjour,

J'ai lu votre article sur la lévitation et je l'ai trouvé très intéressant.
Existe-t-il aujourd'hui des personnes capable de léviter. En effet, les exemples que vous citez sont pour la très grande majorité des personnes canonisés.

Vous expliquez que le corps humain peux développer des qualités de supra-conductivité par l'excitation émotionnelle.

Comment arrivez-vous à ces conclusions?

Merci de votre réponse.

Jean Michel OTTO

-----------------------------------------------------------

Réponse

-----Message d'origine-----
De : francis.gatti [mailto:francis.gatti@wanadoo.fr]
Envoyé : mercredi 29 août 2001 09:02
À : Jean-Michel OTTO
Objet : Re: lévitation

 

Il n'existe aujourd'hui a ma connaissance aucune personne au monde actuellement capable de léviter sur demande.Par contre il existe une personne qui est de temps a autre (sans savoir pourquoi ni comment) se trouve "accidentellement" confrontée a une lévitation. Depuis plus de trente ans ce phénomène lui est arrivé plusieurs fois. Ceci est donc très rare.

 

 

L'explication par la supra conductivité est celle qui me parait la plus adéquate maintenant si vous en avez d'autres elles seront les bienvenues. Cette personne s'appelle Jean-Claude PANTEL :Voir le dossier qui lui est consacré

Sur site: http://perso.wanadoo.fr/casar/M100.htm ou http://perso.wanadoo.fr/casar/ puis cliquer sur M100

 

Les scientifiques sceptiques se moquent de la réalité paranormale et refusent d'enquêter , je reconnais que les enquêtes de ce genre sont dures a mener étant donné que le phénomène ne se manifeste pas à la demande. Il n'empêche que des enquêtes parmi l'entourage de Pantel comme celle que j'ai faite ne laissent aucun doute .Encore une occasion manquée par la recherche scientifiques pour disposer d'éléments pertinents intéressant autant la physique que la psychologie.

 

Soyez assuré de ma considération

 

Francis Gatti

----------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------
Original Message ----- From: Jean-Michel OTTO To: 'francis.gatti' Sent: Wednesday, August 29, 2001 12:14 PM Subject: RE: lévitation
Bonjour,
Merci de votre réponse.
Je doit vous avouez que la lecture de vos pages suscite la curiosité. Vous parler entre autres d'une équipe de scientifiques qui vous accompagne dans vos recherches. Qui sont-ils et quels sont leur domaines de compétences?
Monsieur PANTEL semble souffrir de problèmes psychologique. Est-ce que la qualité de ces témoignages n'en est pas altérer?
Pensez-vous que justement ces différences psychologiques sont susceptibles de développer chez lui des capacités paranormales ?
Pardonnez-moi pour ces multiples questions, j'aimerai avoir un avis sur la question et vous semblez fortement documenté.
Merci de votre réponse
Jean Michel OTTO

 


Prochain "Microscope" N° 103 en préparation:

OVNIs et sceptiques du Québec (Jacques LAFLEUR), OVNIs et zeteticiens (Eric MAILLOT), OVNIs et "socio-psycho" (Pierre LAGRANGE) : M103.htm

 

ZETETICIENS LAGRANGE

Enfilades du forum des sceptiques du Québec: SETIscept.htm OVNIscept.htm

 


Avertissement

Ce numéro 102 de "Microscope" est en construction, vous ne trouverez ici qu'un brouillon donnant les grandes lignes de la version définitive qui sera mise en dépôt légal en Septembre 2001

Ne vous formalisez donc pas d'erreurs qui ne manqueront pas d'attirer votre attention

Vous pouvez intervenir dans la rédaction si vous avez des arguments a proposer ou si vous détectez des erreurs de notre part toujours possibles