Accueil CASAR.htm


(Page en construction)


Les tranhumanistes

 

Emission La grande table 2°partie sur France Culture http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5000009 avec Laurent ALEXANDRE http://www.lemonde.fr/sujet/786e/laurent-alexandre.htmetl et Catherine VINCENT du journal "Le monde"

(Archives CASAR  Qu'est-ce que ''l'homme +__.mp3 )

Les chercheurs fondamentaux devront travailler collectivement comme le dit Mathilde Fontez, journaliste au magazine "science et vie" NOUVEL EINSTEINi.htm : " ils auront la lourde tâche de marier la théorie de la relativité avec la théorie quantique pour élaborer la fameuse théorie du tout" .Une nouvelle physique réglementée par des principes encore inimaginables selon John MADDOX . Ce sont ces principes inimaginables que CASAR étudie depuis des décennies dans l'indifférence de l'establishment.

 

 La jonction entre les voyages intersidéraux et les processus neuronaux ; une physique réglementée par des principes inimaginables

 

Au sujet de l'article de Gabriel CHARDIN publié dans le journal Libération : Le paradoxe de Fermi LMIBERATION.htm .Les commentaires de BISON224 et REMY2 sont pertinents et en accord avec les recherches CASAR. 

Monsieur Gabriel CHARDIN semble ignorer que pour un véhicule se déplaçant à la vitesse de la lumière les voyages interstellaires et intergalactiques)seraient tellement lents qu'ils n'auraient aucun intérêt dans la perspective d'une colonisation de la galaxie telle qu'envisagée par Enrico Fermi.

 La prospective faite par Laurent Alexandre http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5000009 ne prends pas en compte les connaissances a venir sur la théorie du tout dont parle MADDOX .Selon casar nos connaissances sur le fonctionnement du cerveau au niveau des neurones sur le syndrome poltergeist sont en rapport avec le processus de matérialisations et dématérialisations d'objets macroscopique et par la même occasion concernent les teletransports des vaisseaux spatiaux .

Ces connaissances qui devraient permettre de construire des machines a voyager dans l'univers jusqu'au 15 milliards d'années lumière de distance . Ce qui implique une vitesse apparente beaucoup plus rapide que la vitesse de la lumière.

Les voyages dans l'univers global seraient par ce moyen à la portée des terriens, voyages intergalactiques extrêmement rapides et extrêmement lointains comme personne ne le soupçonne actuellement.

 

Le territoire délimité par les capacités de déplacement des vaisseaux spatiaux a propulsion newtonienne que constituent les moteurs fusées est un territoire ridiculement petit par rapport à la grandeur de l'univers "explorable". Des civilisations beaucoup plus évoluées que nous maîtrisent la technologie de "la théories du tout" depuis longtemps ; ils peuvent venir chez nous en utilisant un mode de propulsion que nous ignorons complètement .

 

Avec la propulsion newtonienne, les terrien se trouvent prisonniers d'une portion d'espace minuscule ( une année lumière de diamètre maximum ) dans un univers de 15 milliards d'AL de grandeur .

Une année lumière correspond à 10.000 milliards de kilomètres ; dans ces conditions il faut se poser la question de savoir à quoi correspondent les discours d'Enrico Fermi et de Gabriel Chardin qui présupposent forcement une exploration de la Galaxie avec des vaisseaux a propulsion newtonienne; la seule propulsion spatiale à notre disposition actuellement .

 

Pour repondre à la question posée par Fermi et Chardin : "Comment peut-il se faire que nous n’ayons pas encore été visités par de (nombreuses) civilisations d’extraterrestres ?"

Les moyen que nous utilisons actuellement pour rechercher des E-T sont inadaptés et ridicules pour rechercher la présence d' E-T dans notre proximité alors que ceux-ci sont en avance de plusieurs siècles (ou millénaires) sur nous et ne se trouvent pas forcement dans notre proximité. L'ufologie est la grande absente du débat. CASAR s'est évertué a faire le travail de recherche sur la configuration des vaisseaux des rencontres du 3° type ; .La question des déplacements inexpliqués pour nous de vaisseaux E-T doit être ciblée sur ce que dit MADDOX :" Celui qui découvrira une nouvelle manière de décrire le temps et l'espace sera le nouvel Einstein".Selon CASAR les chercheurs devront coopérer pour construire ensembles la fameuse théorie. Le nouvel Einstein n'est pas en vue mais la science doit avancer dans le sens de Maddox : " Celui qui découvrira une nouvelle manière de décrire le temps et l'espace" sera le nouvel Einstein " , les chercheurs doivent maintenant orienter leurs recherches sur une nouvelle manière de décrire le temps et l'espace.

Le dossier des RR3 et RR4 et le dossier des phénomènes poltergeist sont truffés d'anomalie de temps et d'espace; c'est pourquoi les théoriciens , (surtout les mathématiciens) doivent réorienter la recherche fondamentale en prenant en compte les recherches psychiques. L'action de la pensée sur la matière soulevée par CASAR est une piste à explorer : LE RALENTISSEMENT DU MOUVEMENT BROWNIEN.htm

 

Les moyens dérisoires utilisés pour la recherche de civilisations E-T :

Recherche d'E-T type 1 : vaisseaux habités = une seconde lumière

Recherche d'E-T type 2 : robots = 30 minutes lumière

Recherche d'E-T type 3 : radiotélescopes = observation du ciel jusqu'à 14 milliards d'AL

Recherche d'E-T type 4 : Ecoute des émissions radioélectriques de l'univers: SETI

 

Une année lumière correspondant à 10.000 milliards de kilomètres ;il est clair que les terriens recherchent la vie intelligente extraterrestre devant leur porte dans un rayon d'une année lumière, là où elles risquent fort de ne pas exister.C'est une portion de territoire ridiculement petite malgré les apparences en regard de l'univers global de : 150.000.000.000.000.000.000 milliards de kilomètres de grandeur .

 

Il est paradoxal de constater que les terriens recherchent des civilisations intelligentes E-T en supposant que ceux-ci sont au même stade d'évolution que nous alors que leur niveau de connaissance leur permet forcement des prouesse que nous ne pouvons pas comprendre. Imaginez qu'il communique entre eux sans utiliser les ondes électromagnétiques mais par le biais du rayonnement neutrino où autre? Dans ces conditions, les recherches SETI seraient vraiment dans espoir http://casar.pagesperso-orange.fr/CHAP10_.htm

Paradoxalement les scientifiques terriens restent dans le flou en parlant sur les médias de voyages dans l'univers en se gardant bien de préciser au public en extase que l'univers dont ils parlent est très étriqué. Ils déclarent sans sourcilier que nous voyagerons bientôt de Galaxie en galaxies dans le cadre de notre expansion et notre colonisation de l'espace a la vitesse de la lumière dans des vaisseaux spatiaux "en tôle et boulons ". On se croirait dans un album de TINTIN !

Le commentaire de REMY2 est le plus raisonnable en attendant que nous disposions des connaissances nécessaires et suffisantes : "le premier gaspillage auquel une civilisation doit renoncer, c'est la fabrication de vaisseaux spatiaux."

 

L'alerte 3 dans CASAR lanceur d alerte.htm propose d'orienter les recherches psychiques sur les matérialisations d'objets poltergeist dans le but d'exploiter le processus PSI pour définir des machines a voyager seront beaucoup extrêmement plus efficace car elles pourront explorer jusqu'à 15 milliards d'AL dans l'univers

Les paraboles coûteuses des radiotélescopes seront reléguées au musée de la radioastronomie a l'instar du gramophone des années trente détrônée en 2015 par un minuscule IPAD .Mon IPAD ( un zenanno à trois sous) enregistre les émissions de France culture en direct pendant que je me promène a vélo dans la nature. Il n'y a pas si longtemps j'utilisais un magnétophone a Minicassettes avec retournement de K7 toutes les demies heures. Pour les émissions de nuit avouez que ce n'était pas pratique. Je tiens a votre disposition ma collection de Minicassettes enregistrée avant l' internet et qui aurait toute sa place dans le musée hypothétique de CASAR http://casar.pagesperso-orange.fr/Musee.htm ; lequel pourrait bien prendre vie au cas où les travaux scientifiques borderline de CASAR s'avéreraient prémonitoires. Je parle ici au conditionnel car je me considère modestement comme un visionnaire a l'instar de Jules VERNES et le voyage sur la lune.

La porte des etoiles.htm

  

 http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-l-avenir-de-la-physique-a-t-il-besoin-d-un-nouvel-einstein-2013-09-06

 NOUVEL EINSTEINi.htm

John MADDOX ex-directeur de la revue "Nature" : "Celui qui découvrira une nouvelle manière de décrire le temps et l'espace sera le nouvel Einstein. Un grand chantier est dans la compréhension du cerveau. il serait folie de supposer qu'une prétendue théorie du tout attend d'être formulée dans les termes de notre physique actuelle. Il faut l'avènement d'une nouvelle physique; une physique réglementée par des principes encore inimaginables. C'est a mon avis le point crucial"

 


Gabriel CHARDIN du CNRS : Le paradoxe de Fermi LMIBERATION.htm "Les dimensions de notre galaxie (quelques dizaines de milliers d’années-lumière) laissent espérer, pour une civilisation comme la nôtre assez proche de la capacité d’explorer à une fraction appréciable de la vitesse de la lumière les systèmes environnants, une exploration d’une large part de la galaxie en un temps inférieur à 1 million d’années. une civilisation comme la nôtre assez proche de la capacité d’explorer à une fraction appréciable de la vitesse de la lumière les systèmes environnants, une exploration d’une large part de la galaxie en un temps inférieur à 1 million d’années. Or ce temps n’est que le dix-millième environ de l’âge de notre galaxie, la voie lactée, âgée d’environ 13 milliards d’années, ou de notre univers, âgé de 14 milliards d’années environ. Il eût donc été fort probable que notre planète ait été visitée par plusieurs centaines d’espèces différentes d’extraterrestres, qui sont à ce jour remarquablement absentes."

 

 Bison224 Le paradoxe de Fermi LMIBERATION.htm Extrait:" Cette affirmation est strictement gratuite, et, en l'état actuel des moyens techniques et de nos connaissances scientifiques, complètement farfelue ! Il faudrait en effet un voyage de 100000 ans pour atteindre l'étoile la plus proche (Proxima Centauri). Les sondes spatiales actuelles atteignent péniblement, en se servant de l'effet gravitationnel de catapulte, des vitesses de l'ordre de la dizaine de km/s, soit 30000 fois moins que la vitesse de la lumière (vitesse inatteignable et infranchissable à laquelle il faudrait encore plusieurs années pour atteindre Proxima). Donc, à moins (et je le pense), que les lois de la physique restant à découvrir, nous réservent encore quelques bonnes surprises, il faut bien se rendre à l'évidence que le voyage interstellaire est inaccessible. Où nous sommes-nous rendus physiquement jusqu'à présent ? A 380000 km de la Terre, sur la Lune ! C'est tout. Pour mémoire, Proxima Centauri, l'étoile la plus proche, est à 42000 milliards de kilomètres !"

  

remy2 6 Février 2015 à 1:27 "La solution du paradoxe de Fermi est simple : pour apprendre à ne pas épuiser ses ressources naturelles, le premier gaspillage auquel une civilisation doit renoncer, c'est la fabrication de vaisseaux spatiaux. SOIT nous grillons la Terre avant de rencontrer des ET, SOIT nous arrêtons de financer ces recherches utopiques pour tenter de trouver comment maintenir l'effectif de la population humaine dans des limites raisonnables.(Les "outils de régulation" qui ont maintenu la population humaine à un effectif raisonnable jusqu'à la révolution industrielle s'appellent guerres, famines et épidémies. On peut essayer d'en inventer d'autres, ou bien décider de se servir de ceux-là, en fabriquant et en utilisant des armes de destruction massive pas chères, en réservant les vaccins et traitements aux pays où les gens ne se reproduisent pas comme des lapins, etc.)"