Hypothèse parapsychologique ou métapsychique

Je fais mienne la déclaration de Camille FLAMMARION 049_309.jpg 049_310.jpg

http://casar.eklablog.com/search?q=flammarion

Avis_de_casar sur l'hypothèse métapsychique

Historique des poltergeist sur wikipedia

Cas poltergeist inexpliqués anciens https://fr.wikipedia.org/wiki/Poltergeist#Cas_inexpliqu.C3.A9s_anciens

Cas poltergeist inexpliqués récents Important ! POLTERGEIST_pieces_de_monnaie avec les époux DRAY comme dans l'affaire LJ

Poltergeist émission RTL de Jacques Pradel Pluie de pièces de monnaie (vécu par les époux DRAY) identique a l'affaire LJ de CASAR http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/les-apparitions-d-objets-dans-les-aventuriers-de-l-impossible-7779288897

EXTRAIT : L'apparition d'objet vécue par Didier Van Cauwelaert

"En 2000, Didier Van Cauwelaert est au Mexique pour assister à un congrès scientifique sur la trans-communication instrumentale. Il se retrouve, avec d'autres personnes, dans une agence immobilière qui est un des sponsors de l’événement. Le frère de l'agent immobilier, Enrique, présent lors de cette réunion, est réputé pour être un médium à effet physique. Et en effet, des événements étonnants vont se produire... Le premier : une pluie ininterrompue, pendant 20 minutes, de pièces de monnaie, de billes et de balles de golf. Et ce ne sera pas la seule apparition d'objet de ce séjour mexicain.".

L'invitée du jour a vécu de nombreuses apparitions d'objets Sylvie Milas, astrologue à Lyon, a été témoin de nombreuses apparitions d'objets suite au décès de son mari... https://fr.wikipedia.org/wiki/Poltergeist#Cas_inexpliqu.C3.A9s_r.C3.A9cents

-----------------------

Chutes de pièces de monnaie cas poltergeist vécu en direct par Francis GATTI président fondateur de CASAR :

 http://casar.eklablog.com/lj-par-telephone-a100610611

Affaire de MOUILLY.htm


Position des sceptiques Hypothese_rationaliste

 

WIKIPEDIA

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poltergeist#Hypoth.C3.A8se_parapsychologique_ou_m.C3.A9tapsychique

Hypothese parapsy

Depuis la fin du XIXe siècle, plusieurs groupes de recherches sur les phénomènes paranormaux et la parapsychologie se sont penchés sur l'étude des manifestations liées aux poltergeists, tant en France qu'à l'étranger. Citons l'Institut métapsychique international (IMI)71 créé en 1919 en France, la Society for Psychical Research (SPR) créée en 1898 en Angleterre, l'American Society for Psychical Research (SAPR) aux États-Unis, l'Institut für Grenzgebiete der Psychologie und Psychohygiene (IGPP) en Allemagne ou encore le Brazilian Institute for Psychobiophysical Research (IBPP) au Brésil. Ces organismes, regroupés au sein de la Parapsychological Association, sont composés de chercheurs de diverses disciplines qui tentent une approche scientifique de ces phénomènes.

Fausse démonstration de psychokinèse en 1875

L'hypothèse défendue par les parapsychologues Hans Bender72 et William G. Roll73 est généralement retenue par ces chercheurs. Les manifestations seraient dues à un effet de psychokinèse (PK) spontanée, produite inconsciemment par une personne perturbée, et plus spécifiquement dénommée psychokinèse spontanée et répétitive (PKSR)N 18. Il est toutefois à noter que " l'effet PK " n'a pas été scientifiquement démontré à ce jour. Selon Alan Gauld, autre spécialiste de la question:

" Les expériences menées dans certains laboratoires ne nous en on pas assez appris sur la psychokinésie pour décider si oui ou non elle a un rapport quelconque avec les phénomènes des esprits frappeurs. Et nous ne devons pas nous laisser aller à croire qu'en leur appliquant une terminologie à consonance scientifique telle que RSPK nous avons progressé vers une explication. "

— Alan Gauld, Les mystères de l'inconnu74

Les parapsychologues sont partagés sur les causes profondes qui animent le sujet à l'origine des manifestations et qui pourraient être :

Soit des éléments dissociés de la personnalité et de la conscience du catalyseur (médium).

Soit la perception par ce médium d'une " imprégnation " de l'habitation par la mémoire d'un ou plusieurs défunts l'ayant occupée antérieurement.

Cette dernière éventualité se rapproche de l'hypothèse spirite, dont elle se distingue toutefois par l'absence de référence à un " Esprit " agissant75,76.

Modélisation du phénomène

Un physicien et psychologue allemand, Walter von Lucadou a proposé un modèle théorique et expérimental original, appelé " Modèle de l'information pragmatique " (MPI), pour décrire les phénomènes parapsychologiques. Selon lui, les poltergeists ont une évolution en quatre phases successives :

Surprise : Découverte de manifestations croissantes dont les causes physiques sont vainement recherchées par les témoins qui finissent par demander une aide extérieure (police, gendarmerie, etc.)

Déplacement : En l'absence de causes identifiées, l'origine surnaturelle commence à être évoquée. La nature des manifestations évolue. La venue de journalistes et de parapsychologues augmente la " demande " implicite en faits observables qui, parallèlement, se raréfient.

Déclin : Les observateurs se lassent et se désintéressent. On découvre des fraudes.

Répression : La fraude est médiatisée, les témoins sont mis au pilori et ridiculisés.

Le modèle imaginé par Walter von Lucadou est extrêmement complexe. En résumé, le phénomène ne pourrait disposer que d'une quantité finie d'information pragmatique (I) échangée avec l'environnement dans un processus décrit par une équation mathématique :

I = Fiabilité x Autonomie = Confirmation x Nouveauté.

Il en découle que la recherche d'augmentation de la fiabilité des observations fait décroitre l'autonomie de celles-ciN 19 et que l'augmentation de la perception de ces manifestations, leur confirmation, diminue leur nouveauté. Une des conséquences de cette théorie serait l'explication de la difficulté récurrente à obtenir des preuves incontestables. Par exemple, l'enregistrement vidéo intégral d'une manifestation excèderait la quantité d'information pragmatique disponible du phénomène et serait donc impossible77,78.


 

Position des sceptiques

Hypothèse rationaliste

 

Les sceptiques sont essentiellement représentés par les mouvements rationalistes et zététiques, tenants du scepticisme scientifique, qui considèrent que ce type de manifestation, qui défie les bases de la physique et de la raison, a nécessairement une explication rationnelle qui n'a pas été détectée et/ou ne repose que sur des témoignages manquant de fiabilité ou d'objectivité. Ils appuient leur démonstrations sur les nombreux cas où les présumés poltergeists ont trouvé, tôt ou tard, une explication ordinaire satisfaisante, qu'il s'agisse de causes naturelles, de fantasmes, ou de supercheries avérées. Ce point de vue, appliqué à l'ensemble des phénomènes paranormaux, est partagé par une large partie de la communauté scientifique. Il est entre autres synthétisé dans les ouvrages coécrits par le prix Nobel Georges Charpak et le physicien Henri Broch62.

 

Au-delà des positions de principe, les scientifiques considèrent que les connaissances actuelles en physique sont suffisamment avancées pour qu'on sache, avec certitude, que certains phénomènes décrits, tel la téléportation d'un objet à travers un corps solide, panneau ou mur N 15, sont et resteront impossibles, quelles que soient les découvertes futures.

Comme le note Carlo Rovelli :

" Ce que les théories actuelles interdisent dans leur domaine d'application ne deviendra jamais possible par la venue d'une théorie qui les engloberait : les Grecs considéraient qu'une pierre ne pouvait pas tomber vers le ciel ? Cela n'a pas changé avec la relativité ou la physique quantique. "


Avis de CASAR

 EXTRAIT DE M320.htm

Le poltergeist de Mouilly

 

L'affaire de MOUILLY (Meuse) France

Je reconnais qu'il est difficile de rendre compte d'un témoignage personnel dont la véracité peut toujours être mise en doute par les personnes suspicieuses.

Pour ma part j'ai eu beaucoup de mal a sortir du fond de ma mémoire ces faits qui remontent a plus de trente ans en arrière. Ils sont dans mon esprit comme si je les avais vécus hier. Cela me coûte beaucoup de dévoiler ainsi mon intimité; je comprends volontiers les personnes qui ont vécu ce genre de phénomènes et qui refusent d'en parler. Elles ont tout a gagner a se taire; si je ne le fais pas c'est que j'en apprécie la portée après des années de laborieuses recherches et je pense ainsi servir la science. Je tiens a signaler qu'a l'époque des faits je ne connaissais rien, absolument rien au paranormal qui m’était totalement étranger. Je venais d’emménager dans une vielle bâtisse d’un petit village meusien en compagnie de mon épouse ( ma première femme Danielle) et notre petit garçon Gilles âgé de quatre ans environ.

Je n'ai jamais vraiment donné d'importance a cette affaire jusqu'au jour ou je me suis rendu compte (en qualité de chercheur volontaire non rétribué au sein de CASAR ) du sujet que cette manifestation sonore étaient souvent le signe avant coureur d'autres manifestations poltergeist bien plus intéressantes pour la recherche scientifique tel que les matérialisations (ou apports) d'objets.

Dans mon cas, seuls des bruits sourds , puissants et très impressionnants se sont manifestés.

C'est cette repetetivité a heure fixe qui m'a le plus impressionné

 

J'étais seul avec ma femme et mon enfants dans une maison inconnue ( que nous venions d'emménager) par souci de sécurité, rentré depuis peu d'Algérie j'avais gardé le réflexe sécuritaire et j'ai cherché vainement la source de ces raps, fouillant le grenier et la cave depuis laquelle je les entendais encore plus fort comme si des coups puissants étaient donnés depuis l’extérieur et résonnaient a l'intérieur du mur.

Ceci se passait régulièrement chaque nuit à heure fixe : 2 H 20 du matin avec la régularité d'un omnibus , a la minute près. J'étais réveillé systématiquement ainsi que mon épouse. Les faits se sont répétés pendant plus d'une semaine; la plupart du temps nous les entendions une vingtaine de minutes et les raps cessaient. Il faut noter aussi que des bruits provenaient aussi de l'extérieur , de la cour de la maison individuelle dans laquelle nous étions. Comme si une personne cassait du bois a la hache sur un morceau de tronc servant d'assise. Les voisins habitant les maisons attenantes auraient du entendre ce bruit répétitif qui résonnait dans la nuit mais ils n'ont jamais rien remarqué ni entendu d'anormal.

Avec du recul, je me dis qu'avec ce que je sais maintenant je ne serais pas descendu seul dans la cave mal éclairée. Je ne savais pas que j'avais rendez vous avec le paranormal j'étais jeune, vindicatif et inquiet pour ma petite famille. J'ai fait preuve de courage, c'était la moindre des choses. Maintenant, je sais que la source de tout cela était un conflit grave entre moi et ma jeune femme avec probablement la réceptivité et la participation active de petit cerveau de quatre ans de mon enfant ( ce que confirmerait volontiers la psychologue Johar Si AHMED )

 Voilà ! je ne vous oblige pas de me croire, les raps sont des bruits paranormaux; donc une partie succincte , très succinctes de l'explication de sons qui viennent de nulle part et qui pour la science actuelle n'existent pas.

 Les bruits extrêmement forts entendus dans la maison n'étaient pas perçus de l'extérieur de la maison. J'ai questionné à ce sujet les voisins (habitant la maison mitoyenne) qui semblaient tomber des nues au sujet des bruits sourds et répétés qui ébranlaient la maison de la cave au grenier, ainsi que des bruits de bois qu'on fendait à la hache dans la cour arrière et qui n'étaient perçus que de l'intérieur de la maison où sévissaient les fameux poltergeists .

 Toutes les conditions habituellement requises pour générer ces phénomènes étaient réunies. Je pourrais donner les précisions très utiles sur les problèmes psychologiques qui se posaient dans ma petite famille .Je n’irai pas jusque là pour des raisons personnelles m'interdisant de vous laisser entrer par effraction dans mon intimité.

Un problème sérieux d'acoustique se pose ici ainsi qu’un problème de physique des solides Les sons apparaissent en provenance d'un point vide de l'espace* semblent avoir une directivité; ils ne se propagent pas dans toutes les directions comme c'est le cas habituellement.

Georges OWEN scientifique faisant autorité déclare que l'étude du cas poltergeist de Sauchie montrait que :"Les sons semblaient sortir d'un point situé dans le vide"(192/225)

 * Curieusement comme apparaissaient les pièces de monnaie de l’affaire LJ depuis un point vide de l’espace. IL y a ici une constante fondamentale qui interpelle la recherche scientifique

-------------------------------

Je déclare sur l'honneur ces faits comme étant véridiques. Ils datent de trente ans environ mais ils restent bien précis dans mon esprit. Sans les discussions sur le forum des sceptiques, cette élément primordial en rapport avec la lévitation de personne n'aurait jamais resurgi du fond de ma mémoire. Ce témoignage de première main est à verser au dossier des lévitations de personnes et devrait faire réfléchir les chercheurs curieux.

 


Poltergeist émission RTL de Jacques Pradel http://radio-podcast.fr/podcast/rtl/13/les-aventuriers-de-limpossible/jacques-pradel http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/les-poltergeist-dans-les-aventuriers-de-l-impossible-7779469827

Pluie de pièces de monnaie (vécu par les époux DRAY) identique a l'affaire LJ de CASAR http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/les-apparitions-d-objets-dans-les-aventuriers-de-l-impossible-7779288897

 

Cas poltergeist pendant une conversation téléphonique entre LJ et Francis GATTI :

 http://casar.eklablog.com/lj-par-telephone-a100610611