Retour accueil CASAR.htm


La preuve de l'existence du PSI se trouve dans l'analyse des fichiers audio par le laboratoire d'acoustique de l'université de Toulouse

Dossier LJ , Les PREUVES : M196.htm


Attention! Cette page propose une THESE et des preuves M196.htm qui interpellent les chercheurs en physique quantique. Des éléments vérifiables sous forme d'empreintes acoustiques soutiennent cette thèse c'est pourquoi je demande aux physiciens spécialisés en mécanique quantique déjà contactés par e-mail (institut Perimeter et LPT Luminy et direction du CNRS) de me lire avec attention et de me contacter pour informations complémentaires


 

LE POINT SUR LES ENQÊTES

 

Ces cinq dossiers contiennent en gestation la preuve scientifique de la réalité du PSI au travers de projections psychiques

INTRODUCTION

Affaire_Hubert  Affaire_LJ Affaire_BILLES Affaire_Bec Affaire_GRUAIS

CONCLUSION  


indifférence inexcusable des parapsychologues

arrogance et les insultes des SCEPTIQUES zététiciens

mépris incompréhensible de la science officielle

 


INTRODUCTION

C'est avec beaucoup de satisfaction que je vous livre un résumé du dossier consacré à la physique quantique publié dans "Sciences et avenir" Decembre2008 SetADec2008.htm

Il faudrait être un arriéré mental pour ne pas constater le nombre incroyable de similitudes reliant la théorie quantique avec les processus qui engendrent les phénomènes paranormaux dont les cinq dossiers ci-dessous sont que des exemples types

Jacques PERRIN doit se retourner dans sa tombe. L'émission diffusée sur radio France Culture le 14 décembre 2008 (3h à 4h) que j'ai écoutée avec attention montre chez Jacques PERRIN un idéal peu commun qui place la science a un niveau de respectabilité que beaucoup de scientifiques oublient actuellement.

Sur la mailing-liste de l'observatoire de zetetique les discussions au sujet de l'affaire HUBERT et de l'affaire LJ ont tourné court de manière peu orthodoxe : http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/msearch?query=Gatti&pos=20&cnt=10  http://fr.groups.yahoo.com/group/zeteticiens/message/1718

Sur le forum des sceptiques du Québec  la file de discussion sur Mme Bdonne une petite idée de la virulence des attaques personnelles dont sont capables des irresponsables qui n'ont aucune notion de parapsychologie et qui ignorent en plus les fondements de la physique quantique. http://www.sceptiques.qc.ca/forum/viewtopic.php?f=4&t=4378&sid=ccebe8a05ee617e9e960ad4e64a06740

Il serait grand temps que la science officielle commence à s'intéresser a ces faits si elle veux progresser vers l'unifications des théories quantiques et relativistes.

Comme Jacques Hubert, je pense moi aussi que je ne serai plus de ce monde quand l'intelligentsia mondiale de la recherche fondamentale réalisera que les 5 dossiers présentés ici sont sérieux (comme le sont des milliers d'autres que la science ignore magistralement) .Ces dossiers comportent de solides éléments de preuve qui convergent entre eux et peuvent guider la recherche pour faire progresser nos connaissances; ceci est la seule raison pour laquelle j'ai consacré bénévolement une bonne partie de ma vie a l'étude de ces phénomènes en y consacrant tout mon temps libre et tout mon argent de poche . (autour de 30.000 euros)

Ma consécration ne pourra venir qu'a titre posthume j'en ai parfaitement conscience étant donné la manière dont est perçue l'association CASAR dans les sphères de la recherche officielles et la manière dont je me fait traiter sur certains forum qui font de la zetetique extrémiste.

La preuve scientifique de l'existence du PSI au travers de l'action de la pensée a distance sur la matière est une démontrée dans les dossiers Affaire_LJ et Affaire_Bec , si la recherche scientifique ne veux pas examiner ces preuves pour les vérifier et en tirer des enseignements déterminants pour la physique théorique ; libre a elle de rester dans l'ignorance.

 Vous trouverez ci-dessous pour chaque dossier un résumé historique permettant de situer le niveau de compétence des uns et des autres pour tenter de faire aboutir les enqêtes . Il y a parfois des rendez-vous manqués avec l'histoire dont la science pourrait bien se passer car ils freinent l'avancée des connaissances. L'irresponsabilité de chercheurs diplômés ayant un pouvoir de décision en est la cause .

Je suggère sur le site CASAR des pistes pour que d'autres après moi puissent prendre le relais afin d'apporter des preuves complémentaires . A ce jour les deux dossiers cités plus haut comportent des preuves scientifiques vérifiables en laboratoire grâce a des empreintes acoustiques qui peuvent être assimilées a des effets physiques identiques à la télékinésie.

 

Dans l'affaire Hubert nous avons pris le relais du CRPN et nous espérons que de relais en relais par cooptation, grâce a des gens lucides (forcement des bénévoles vu la conjoncture) les choses devraient s'éclaircir et apporter la preuve de la décohérence macroscopique directe se traduisant par un changement d'état de la clef a griffe qui passe brusquement de son état matériel naturel sous un état d'ondes superposées( état intriqué) Nous sommes ici en accord parfait avec ce que dit René PEOCH qui est loin d'être un illuminé.

Il est inadmissible de s'entendre dire a longueur d'année par les zeteticiens "C'est vous qui devez faire les enquêtes et apporter la preuve de ce que vous avancez" cette attitude est révoltante. Prétexter que les témoignages ne valent rien et attendre que des autodidactes fassent le travail est une excuse facile.

La connaissance est le bien commun de l'humanité disait Jaques PERRIN ; quand nos enquêtes auront débouchées sur des résultats exploitables tout le monde en profitera.

 


CAS N1 ( détaillé ici AGORAVOX.htm )

 

Affaire du Garage HUBERT

 

Jacques HUBERT disait :" Je serai probablement dans l'autre monde ainsi que la dizaine de témoins lorsque mon rapport sera pris au sérieux" . A l'heure où je vous parle (décembre 2008), c'est fait! il est dans l'autre monde et personne parmi les scientifiques ne s'intéresse a son histoire Il est presque trop tard mais tout n'est peut être pas perdu puisqu'avec un peu de chance un dernier témoin Christian JEANNE qui pourrait être encore en vie aurait l'opportunité donner sa version des faits. Le principal intéressé Daniel DUCHEMIN ( en très mauvaise santé) pourrait être interviewé si des scientifiques responsables pouvaient convaincre son épouse du bien fondé de la démarche dans l'intérêt de la science.

J'ai pris la peine de faire parvenir un ECHANTILLONS.htm répertorié de la clef a griffe a une quinzaine d'instances (ou personnalités) susceptibles de les faire analyser. Personne n'a pris la peine de répondre tellement cette affaire semble rocambolesque et inacceptable pour notre logique rationaliste .Pourtant la preuve magistrale de l 'existence du PSI pourrait être faite grâce aux fameux cristaux vrillés qui semblent un piste solide;(en prenant toutes les précautions d'usage pour déterminer la nature paranormale des vrillages) encore faudrait-il que des scientifiques spécialisés coopèrent :Lettre à Alain PENICAUD le 12 mars 2000 restée lettre morte : PENIC.GIF

J'ai la rage au cur de voir qu'un des derniers témoins vivants ( Christian JEANNE ) qui s'il est toujours de ce monde va disparaître sans que cette affaire Hubert ne soit tirée au clair sur le plan de la crédibilité. Ce serait une perte incommensurable pour la science. Les scientifiques s'insurgent contre la disparitions d'une espèces animales mais dans le cas qui nous préoccupe c'est beaucoup plus important .

Daniel DUCHEMIN a confirmé les faits a Nicolas Vivant par téléphone; on épouse refuse qu'on interroge son mari qui est gravement malade tout en reconnaissant elle aussi les faits implicitement . Elle déclare que Daniel est suivi par un PSI depuis le tout début de cette affaire. Pourquoi n'interrogerions nous pas le PSI qui s'occupe de Daniel DUCHEMIN ?

Pourquoi les autorités de la recherche cent fois sollicitées n'ont 'elles pas accepté d'analyser les ECHANTILLONS.htm de la clef a griffe?

Nous n'avons pas l'intention d'interroger le PSI de Daniel DUCHEMIN ; ni de continuer des investigations coûteuses pendant que les scientifiques se tournent les pouces et rigolent dans notre dos .(quand ils ne passent pas leur temps a nous diffamer comme c'est le cas sur le forum canadien . La situation restera figée sur les cinq dossiers présentés ici mais nous serons a la disposition des chercheurs de bonne volonté pour les guider le cas échéant.

Nous pourrons fournir les informations sensibles en notre possession et même confier des échantillons pour analyse à des universitaires ( ou des laboratoires privés).

 Comportement e l'OZ  http://pagesperso-orange.fr/chum/M150.htm

 

 

Présentation du dossier et détail des éléments à creuser pour crédibiliser le dossier

 

Sujets à débattre :

1 Documentation principale : AffaireHUBERT.htm Microscope N 81 (mars/avril 1998)  M81.htm et 86bis (janvier/février 99 M86BIS.htm

 

2 L'ouvrage de Sylvain Michelet "Lorsque la maison crie" Robert LAFFONT 1994 ( j'ai lu 4343) contient trois précieux chapitres qui méritent autant l'attention des parapsychologues que celle des physiciens : Chapitre 4 L'ombre froide de la folle - Chapitre 3 Mort subite et poteries volantes - Chapitre 5 Poltergeist et grille de lecture(affaire HUBERT) Pour quelle raison Yves Lignon critique-t-il ce livre qui publie des témoignages qui après enquête s'avèrent fabuleux ?

3  Emission sur EUROPE1 MicheletEUROPE1.htm Extrait de René PEOCH: "Il existe des cas de création spontanée d'objets divers qui apparaissent dans le vide; ils semblent prélevés dans l'invisible. Personne ne peut dire d'où ils viennent. Lorsqu'il s'agit d'un objet qui existait préalablement il y a une modification des structures moléculaires. Une certaine chaleur se dégage de l'objet en question. Lorsque les objets apparaissent a la sortie d'un mur, on ne les voit pas traverser le mur, il n'est pas prouvé qu'ils le traversent.

 

4 Le CRPN : qui est Laurent CORBIN?

5  Que valent les analyse cristallographiques de Jacques TAVIERE ?

 6 Daniel Duchemin "accroché" miraculeusement au téléphone par Nicolas VIVANT (quand les faits sont confirmés, refuser d'investiguer relève de l'imbécillité ou au minimum de l'irresponsabilité )C'est a ce moment precis que l'OZ coupe les ponts avec CASAR .

 7 L'épouse de Daniel Duchemin au téléphone avec Francis Gatti. Enregistrement ici mmeDUCHEM.wav (disponible sur le DVD CASAR)

 8Comportement d'Yves LIGNON

9 Comportement de l'IMI

10 Comportement de L'Observatoire de Zetetique ( Nicolas VIVANT.htm : la modération restrictive)

 11 Pourquoi ne pas chercher à contacter Christian JEANNE.htm un des derniers témoins vivant

12 Que penser des échantillons ?

 

 Matériel disponible :

Liste des destinataires des ECHANTILLONS.htm débités dans la clef à griffe

L'enregistrement de l'épouse de Daniel DUCHEMIN au téléphone (enregistrement sous la référence mmeDUCHEM.wav disponible sur le DVD CASAR en construction réservé aux chercheurs)

 

Documentation

 Alain PENICAUD : auteur de "les cristaux fenêtre sur l'invisible" Ed. Ellipse 1999

Lettre envoyée le 12 mars 2000


CAS N2 L'affaire LJ ( détaillé ici AGORAVOX.htm )

 

Résultats d el'analyse acoustique du laboratoire de l'université de Toulouse concernant les chutes de pièces de l'affaire LJ http://pagesperso-orange.fr/chum/M150.htm  M150.htm Avis du zeteticien Richard Monvoisin après étude de la bande audio LJ: CDLJ monv.htm

Il existe peut-être une explication rationnelle sous-jacente  qui pourrait mettre tout le monde d'accord au sujet des résultats en apparence décevants en regard de ma théorie (ambitieuse) soutenant que la decoherence macroscopique était une réalité. L'analyse acoustique faite par le laboratoire de l'université de Toulouse m'avait sur le coup décontenancé car les résultats semblaient a première vue totalement négatifs .En y regardant de plus près ( avec un recul de trois ans) il faut reconsidérer les choses avec plus de maturité car il existe une explication qui pourrait satisfaire tout le monde et qui pourrait faire grand bruit dans les laboratoires travaillant sur la gravitation .Ma réaction épidermique de l'époque dans M150.htm Yves LIGNON.htm http://pagesperso-orange.fr/casar/Yves%20LIGNON.htm était une erreur et je me dois maintenant de faire mon mea-culpa et toutes mes excuses a Nicolas Vivant et Yves Lignon .Il me faut aussi remercier la providence et les différents acteurs de cette affaire puisque cette petite anecdote des apparitions de pièces mettant en scène des pièces poltergeist contient la preuve incontestable d'anomalies gravitationnelles qui intéressent fortement les théoriciens de la physique quantique. C'est ce point que compte éclaircir ici

Avec du recul, je me dois de remercier L'OZ et Nicolas VIVANT qui au travers de sa liste de discussion d'avoir permis qu'Yves Lignon propose une analyse acoustique au laboratoire d'acoustique de l'université de Toulouse.

 

Thèse proposée pour expliquer les bruits anormaux de chute de pièces

 

Au moment de leur apparition , les pièces de monnaie (pourraient résulter de la décohérence d'un énorme paquet ondes intriquées : decoherence.htm n'auraient pas de poids car la gravitation pourrait mettre un court laps de temps pour prendre en compte la pièce supposée nouvellement matérialisée . Il faut supposer qu'un certain temps serait nécessaire pour passer du poids nul au poids nominal naturel de la pièce. Dans ces conditions le bruit de la chute dépendrait de l'inertie de la pièce de monnaie qui est en mouvement au moment de son apparition car ce sont des jets de pièces) et de la distance qui sépare l'endroit où elle est apparue du premier obstacle qui se trouve sur sa trajectoire. Dans ces conditions, l'impact avec l'obstacle sera d'autant plus doux que cette distance sera courte. Il serait donc tout a fait compréhensible que les chutes de pièces n'occasionnent pas de rebonds normaux comme l'a constaté le laboratoire d'acoustique .La violence de l'impact dépendrait aussi de la violence du jet inculqué avant la matérialisation .Cette douceur apparente des impacts est une règle générale dans les affaires poltergeist ,c'est une constante qui est connue des rares spécialistes parapsychologues . Par contre plus rarement des jets de pièces arrivent avec vélocité et blessent (légèrement) un témoin et son assez puissants pour que la pièce traverse de part en part un boîtier de K7 vidéo. Les laboratoires qui travaillent sur la gravitation auraient beaucoup a apprendre ici car l'étude de la littérature paranormale fait état de variations de poids en plus lourd comme en plus léger .Nous sommes bien ici au cur de la physique du futur puisqu'il est question de gravitation inverse. Les décalages temporels* sont sous-jacents dans ces affaires qui rejoignent sans les contredire les théories fondamentales les plus osées démontrées mathématiquement par des théoriciens de haut niveau.

* L'étau qui se retrouve brusquement immédiatement refermé après la disparition de la clef a griffe dans l'affaire Hubert en est un exemple

Sur cette base il serait possible de faire cadrer la mécanique conventionnelle immédiatement après l'apparition de l'objet avec les affirmations des témoins .

Nous ne sommes pas en désaccord avec les hypothèses théoriques officielles ( "Sciences et avenir" Decembre2008 SetADec2008.htm ) puisque le comportement quantique des objets macroscopiques constitue une piste de recherche actuelle en laboratoire (Page 57 Piste 5)

Il est intéressant de noter (Page 58 piste 7) que Serge Haroche, JM Raimond et Michel Brune cherchent à éviter la decoherence pour bénéficier des merveilles de la physique quantique autrement dit ils cherchent a reproduire en laboratoire artificiellement les avatars de l'affaire LJ ; lesquels font mourir rire les zeteticiens tellement cela leur parait idiot. Que ce soit Richard Monvoisin de l'OZ ou Pierre Cloutier président des sceptiques du Québec il semble qu'il existe un décalage sur la manière d'aborder la physique par les uns et par les autres .Toute la question est de savoir ce qu'entendent les "quanticiens" lorsqu'ils parlent de bénéficier des merveilles de la physique quantique.

NB: Nous allons extraire du fichier audio LJbrut.wav  (68.407Ko ; durée de 26.28 minutes) les bruits correspondant à chaque chute de pièce pour les mettre gracieusement a disposition des chercheurs . Ainsi les laboratoires intéressés pourront faire des analyse complémentaires sur les fichiers LJ1, LJ4 et LJ6 là où le laboratoire de Toulouse déclare ne rien entendre et sur les autres fichiers LJ2,LJ3 et LJ5 pour confirmer la pertinence de l'analyse faite par CASAR .

Pour des questions pratiques détude le fichier original à été scindé en six parties repérées :

LJ01.wav durée 3.38 minutes
LJ02.wav -------3.52
LJ03.wav -------4.40
LJ04.wav------- 4.42
LJ05.wav -------3.45
LJ06.wav -------5.05

Ces six fichiers audio qui ont été confiés pour analyse au laboratoire d'acoustique ( résultats ici M150.htm )

Suite du Dossier LJ , la preuve de l'existence du PSI se trouve dans l'analyse du laboratoire d'acoustique de l'université de Toulouse

M196.htm

 


 

Mailing de l'OZ : réponse (tardive mais utile) au mail de Richard MONVOISIN

 

Richard MONVOISIN http://pagesperso-orange.fr/casar/CDLJ%20monv.htm: : " La communauté scientifique, qui elle est faite d'humains, donc rétive à certains changements, ça c'est vrai. Mais le dernier gros cas en date, c'est Berthelot en France sur la théorie atomique, et puis Wegener celui qui a avancé l'hypothèse de la tectonique des plaques en 1912 et personne ne l'a cru. Mais les faits ont tôt fait de ramener les avis. Ce n'est pas parce que mille scientifique trouvent une hypothèse bonne qu'elle l'est"

Je répondrai à Monsieur Monvoisin jamais deux sans trois. Sur les conseils de Berthelot et Becquerel Marie Curie a fait e le travail dans une ambiance sexiste délétère et sous la réprobation de l'académie des science. Je n'ai pas la prétention de me comparer a Berthelot ni à Wegener mais il faut appeler un chat un chat et laisser à Gatti ce qui lui appartient. Mes recherches prouvent incontestablement l'existence des phénomènes macroquantiques puissants .Si j'ai tiré au clair ce qui semble bien se passer en matière d e physique fondamentale dans l'environnement d'un sujet PSI ; par contre contrairement à Berthelot et Marie Curie je suis incapable de vous dire ce qui se passe dans le cerveau du sujet PSI en question. Il semblerait que dans les cas de poltergeist tel que LJ; des radiations inconnues de nature est difficile sa définir sont émises par le cerveau humain dans l'environnement proche. L'amplification de processus quantiques microscopiques au niveau des neurones et synapses semble pouvoir générer des bouffées électromagnétiques qui sortent du cerveau . Ceci est du ressort des neurologues alors qu'ils terminent le travail et nous saurons mieux le niveau de mérite qui leur revient et le mien . Je ne suis pas du genre à tirer la couverture à moi .

Phénomènes électriques du même genre de celles qu'on constate chez les épileptiques mais de très courte durée. Se rapporter aux expériences de TORONTO faites dans les années 70 par Brian Josephson (affaire Matthew Manning sur site casar)

  

Richard MONVOISIN: http://pagesperso-orange.fr/casar/CDLJ%20monv.htm:

Extrait: "Je me dis que, quoique peu probable, c'est peut être vrai. Mais imaginons qu'avec 2 amis, on décide de jouer exactement la même scène et de vous jouer un sale tour : comment pourriez-vous distinguer l'enregistrement avec LJ et le notre ?"

Très bonne question, dans le cas d'une petite comédie burlesque simulant au téléphone l'apparition inopinée de pièces la supercherie aurait été facile a démasquer puisque les pièces en tombant auraient été identifiées comme des bruits effectifs de chutes de pièces par le laboratoire car les rebonds facilement identifiables auraient été présents. Dans le cas de figure où vous m'opposeriez que les projectiles auraient pu ne pas être des pièces de monnaie mais des objets quelconques qui ne rebondissent pas .Alors je vous pose d'avance la question suivante:" comment expliquez vous qu'a l'écoute de la bande audio on entende des bruits de chutes d'objets métalliques ?". Ce point litigieux pourrait être élucidé par une analyse acoustique plus poussée en laboratoire (avec simulation numérique) qui ferait la preuve que les pièces ont changé de poids entre le moment de leur apparition et celui de l'impact. Pour parfaire la démonstration l'avis de plusieurs psychologues ferait la preuve par neuf que l'affaire LJ est une affaire sérieuse

 

 

 

Sujets a débattre

 

1 Des scientifiques devraient dès a présent rencontrer les trois témoins (LJ, S et N en leur garantissant l'anonymat le plus complet ) ; il est impératif de recueillir leur témoignage séparément. Les interview auront historiquement un caractère mémorable pour la communauté scientifique mais en plus ces éléments seront utiles dans une étude de crédibilité faite par des psychologues . L'OZ à raté le coche fin 2006 car elle disposait des éléments confidentiels nécessaires ( nom et adresse de LJ ) pour poursuivre les investigations la proximité géographique lui permettait de faire de fabuleuses interview qui auraient fait honneur a la recherche française.

2 Les preuves laissées par les empreintes acoustiques du bruit des chute de pièces

3 Sujet traité sur la Mailing liste de l'OZ ; pourquoi l'enquête sur le terrain est-elle abandonnée ?. .

4 L'appréciation zetetique d'Yves Lignon de l'analyse acoustique est incomprehensible

5 L'appréciation de l'institut métapsychique

6 Evaluation de la crédibilité des témoins

7 Anomalies gravitationnelles ; relation possible avec l'ufologie

 

Matériel disponible :

L'enregistrement de la communication téléphonique LJ réalisé sur miniK7 et ensuite numérisé en fichier audio .WAV sous la référence LJbrut.wav  (68.407Ko ; durée de 26.28 minutes) Pour des questions pratiques d'étude le fichier original à été scindé en six parties répérées :

LJ1.wav durée 3.38

LJ2.wav 4.00

LJ3.wav 4.40

LJ4.wav 4.42

LJ5.wav 3.45

LJ6.wav 5.05

Conformément au souhait de LJ , de S et N la bande audio LJbrut.wav ne sera pas rendue publique seuls les laboratoires et les chercheurs pourront en disposer pour analyse (sous réserve de ne pas la rendre publique.)

NB: Les 6 fichiers LJ ont été confiés aux bons soins d'Yves LIGNON (pour analyse par le laboratoire d'acoustique de l'université de Toulouse) ainsi qu'a Nicolas VIVANT pour l'OZ (Avis de Richard Monvoisin CDLJ monv.htm )


CAS N3 ( détaillé ici AGORAVOX.htm )

Affaire des empreintes de billes d'acier

 Résumé de l'affaire :

http://pagesperso-orange.fr/casar/enquetes.htm#enquete1

 http://pagesperso-orange.fr/casar/M144.htm

http://pagesperso-orange.fr/casar/M147.htm

 

Sujets a débattre

1 La crédibilité du dossier (enregistrement des témoins)

2 Les anomalies de physique

3 Les recoupements avec les affaires LJ et Hubert

4 Retrouver le constat d'huissier

Matériel disponible

L'enregistrement de Mme B TEMOIN n1

L'enregistrement d'Alain Le Kern

Le rapport d'enquête d'un chercheur du CNRS (enquête réalisée a titre privé)

 Le témoignage de Jean-Claude PANTEL du 28 juillet 2005

  


CAS N4 ( détaillé ici AGORAVOX.htm )

Le dossier BEC

Vous trouverez ici http://pagesperso-orange.fr/casar/M192.htm les derniers éléments du dossier BEC exploitables en laboratoire

 

Sujets a débattre :

1 La crédibilité du dossier

2 Oz le désistement "étrange" des spécialistes en acoustique ayant proposé d'analyser le fichier audio "Vacheresse"

3 La valeur de la preuve scientifique sous forme d'empreinte acoustique

Matériel disponible

Environ 500 miniK7 audio de TCI de Mme Bec

La bande audio du dossier VACHERESSE

L'interview VIDEO de Mme Bec sur K7 vidéo

 Documentation

Paolo PRESI   http://pagesperso-orange.fr/CHUM/PREC6.JPG PREC6.JPG

   

-----------------------

 

  Avec ce dossier nous arrivons au terme de deux décennies de compilation des témoignages paranormaux . Ce dossier est suffisant a lui seul apporter la preuve de projections psychiques .C'est le seul dossier que nous proposons dans un premier temps au CNRS pour étude (ou à des instituts de recherche indépendants en France et à l'étranger ) .Madame la directrice du CNRS Catherine BRECHIGNAC a été contacté en septembre 2008; libre à elle de donner suite où de jeter notre missive à la poubelle dans la case "pertes et profits " .Quand nos travaux formulées clairement* triompherons elle aura toujours l'excuse de dire qu'elle n'avais pas les moyens financiers nécessaires. En réalité ce qui motive un refus d'examiner le sensationnel dossier Bec c'est la crainte de se voir ridiculisée par la grand e majorité des scientifiques de haut niveau qui fuient le paranormal comme la peste sans qu'ils sachent exactement pourquoi .

* Les éléments mis a disposition du CNRS dans le dossier BEC peuvent être examinés en laboratoire a très peu de frais et le verdict sera sans appel

  


CAS N5 ( détaillé ici AGORAVOX.htm )

DOSSIER GRUAIS Le poltergeist artisan

 

Sujets a débattre :

Crédibilité du dossier

Mémorisation naturelle ou décalage temporel ?

 La bande audio poltergeist comporte-t-elle des anomalies acoustiques ?

Matériel disponible

La miniK7 de Guy GRUAIS a été transposée en audio numérique dure 33 minutes 55 elle est a disposition gratuite des scientifiques disposant des logiciels appropriés (CD ou DVD de casar sous la référence POLTERGRUAIS.mp2 )


CONCLUSION

Les scientifiques méprisent les autodidactes    ayant fait l'effort de s'instruire ne méritent pas le mépris de la science officielle

 

Pour faire progresser la recherche fondamentale l'étude des témoignages paranormaux est indispensable

 

 Dans son article http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=46494 Quentin (version word ) insiste sur l'importance des témoignages qui selon lui devraient être étudiés , comparés et exploités. Curieusement , les sceptiques ne réagissent pas dans les commentaires , une seule réponse sibylline évasive est faite par Goldered (4 novembre 2008 à 11H48) :

" vous devez savoir que le témoignage est soumis à une grande variabilité. Les enquêteurs policiers le savent bien, les socio-psychologues également, par définition, surtout subjectif, donc peu fiable en terme statistique."

Les sceptiques zeteticiens qui se réclament sans cesse de la rigueur scientifique font ici l'impasse volontairement sur l'étude des témoignages* car ils savent très bien qu'ils n'ont pas intérêt a débattre de cette question sous peine de se voir ridiculisés. Avis psychorigide de de Nicolas VIVANT sur sa liste VOTEROOZ.doc :
EXTRAIT " Pour ce qui concerne la télépathie, on dit simplement que nulle expérience n'a été convaincante pour ce qui concerne la réalité de ce phénomène. Ça, c'est ce que l'on sait. Est-ce que la télépathie existe ? On en sait rien et ça va très bien comme ça. Si vous avez un exemple de protocole sérieux ayant mis en évidence une telle capacité ou un tel phénomène, n'hésitez pas à le défendre. Mais si vous espérez que nous allons être convaincu de quoi que ce soit sur la base de témoignages, j'ai peur que vous passiez beaucoup d'énergie dans une bien vaine activité. "

EXEMPLE DE TEMOIGNAGE sur la télépathie MOIRATtelepathie.htm qui devrait pouvoir se vérifier vu le nombre de personnes impliquées et les rapports de police existants. Les vérifications ne sont pas considérées comme utiles chez les sceptiques . Curieux comportement pour des gens qu'on nomme des chercheurs !

Les sceptiques présupposent que les phénomènes paranormaux n'existent pas il est donc logique pour eux qu'ils refusent d'étudier les témoignages. Selon eux, les témoins ont forcement eu la berlue ou ont halluciné. Cette attitude méprisable vis a vis de millions de témoins honnêtes caractérise les limites au-delà desquelles le débat entre le zeteticien et le chercheur consciencieux devient impossible. Il est paradoxal que l'ensemble des sceptiques ne tolèrent pas qu'on mette en avant des témoignages solides recoupés et ayant un fort taux de crédibilité car il s'agit pour la plupart d'entre eux d'étudier que les effets physiques . Dans ce domaine sceptiques affectionnent le flou ,ils restent dans le vague et excellent dans la généralisation hâtive du genre : "ils sont peu fiables".

L'étude scientifique (comparative) des témoignages est le seul moyen qui permettra tôt ou tard d'apporter les preuves tant attendues qui jusqu'à présent ont été négligées par les parapsychologues . Dans ce domaine les sceptiques adoptent la politique de l'autruche en considérant l'ensemble des témoignages comme étant des anecdotes sans intérêt, des fables , de la fiction dont les narrateurs sont traités sans vergogne de malades mentaux . (cf. les réactions de Zalka dans le s commentaires de l'article de Quentin)

Une telle attitude restant intentionnellement dans le flou est inadmissible ; surtout quand cela vient d'intellectuels qui prétendent à côté de cela monter des protocoles pointus et se réclament sans cesse la rigueur scientifique.

Dans les cinq dossiers étudiés ici , il s'avère après des investigations longues et laborieuses ,( suivies d'une évaluation de la crédibilité) que les témoignages comportent des éléments physiques sous-jacents très difficiles a mettre en lumière peut-être mais exploitables en laboratoire si ceux-ci daignaient se donnaient la peine de nous écouter. Des anomalies physiques que la science n'explique pas mais ce qui est plus grave laissent indifférents les parapsychologues.

Ces éléments que l'on pourrait qualifié de variables cachées sont extrêmement difficiles a mettre en valeur car ils obligent les chercheurs a faire un effort d'imagination pour imaginer des événements qui ne cadrent pas la réalité telle que définie par nos connaissances actuelles. Autrement dit; la physique de demain ne cadrera pas avec celle d'aujourd'hui. Il s'agit surtout ici du perfectionnement de la relativité générale qui comme la théorie de Newton aura tôt ou tard des prolongements dont les apparences paranormales sont évidentes. Les implications macroscopiques de la mécanique quantique (a notre échelle de grandeur) sont ici en cause .(cf. "Science e t Avenir " de décembre 2008)

J'ai contacté l'IMI au sujet de l'affaire LJ et de l'affaire HUBERT sans résultat . Le comportement désolant d'Yves Lignon. Sa virulence non argumentée face aux témoignages LJ et Hubert montre qu'il n'a vraiment pas de compétence en matière physique théorique. Le comble après cela étant qu'il prétend faire uniquement de la parapsychologie scientifique .

Etudier plus a fond ces anomalies a été mon souci constant et les résultats sont là sous forme d'empreintes acoustiques aberrantes qui n'existent pas dans la nature habituellement.

Monsieur Henri Broch, pour admettre la réalité des projections psychiques il vous faut quoi? Une émission radioélectrique du cerveau (émise a la demande) et détectable en laboratoire avec le décohereur de Branly?

J'en appelle aux instances suprêmes de la recherche car l'étude comparative est la méthode employée depuis des siècles par la recherche classique Qu'on m'explique pourquoi celle-ci ne serait pas valable dans la recherche en matière de paranormal ?

L'argument selon lequel je n'aurais aucune formation universitaire (comme le répètent inlassablement les sceptiques du Québec ) n'est pas recevable. Ma formation d'autodidacte en physique théorique , neurologie et psychologie est largement suffisante et ciblée pour exploiter les témoignages paranormaux a des fins utiles pour la recherche . Mon "autoformation" s'étale sur deux décennies , elle devrait inspirer le respect et une certaine retenue de la part des sceptiques qui sur les forums se lâchent dans d'incessantes attaques personnelles (ad hominem) .

A titre d'exemple, j'ai enregistré cette semaine une émission diffusée par France Culture concernant les structures de décision et d'évaluation de la recherche scientifique en France (CNRS et DGRST ); cette émission explique assez bien les raisons pour lesquelles les courriers des chercheurs indépendants restent sans réaction officielle .

Ce matin (30 novembre08) j'ai enregistré de nuit ( avant 3h) l'émission de l'ethnologue Levi-Strauss qui explique clairement l'intérêt d'étudier les témoignages des populations autochtones et note au passage le mépris des sciences dures vis a vis de l'ethnologie considérée comme une sous discipline.

J'ai enregistré depuis 1984 (sur mini K7 et en numérique) des centaines d'émissions scientifiques , colloques et symposium qui sont conservés a présent sur Cdrom dans les archives de CASAR . Le tout sera gravé sur un DVD avec L'ensemble des travaux de CASAR pour les étudiants des prochaines générations.

Ce DVD n'est pas a vendre car trop de reproches nous ont été faits concernant les charlatans du paranormal qui se font du fric sur le dos de gogos crédules

J'ai passé au crible environ quatre cent ouvrages de la littérature paranormale considérée comme maudite et sans intérêt par les scientifiques. Il est paradoxal que des ethnologues aillent en Afrique pour étudier les populations autochtones et qu'en France personne ne s'intéresse aux faits "maudits" qu'il suffit de collecter dans n'importe quel bistrot en engageant la conversation avec le premier désuvré venu. (Ce ne sont pas les Rmistes qui manquent pour qu'ils racontent leur vie) .il y a là un manque d'informations insolites qu'il faudrait exploiter statistiquement , une lacune que je ne m'explique pas. Ma bibliothèque est bien garnie en matière d'ouvrages faisant état de phénomènes physiques aberrants (400 ouvrages) .Dont une centaine qui proviennent de livre en rupture d'édition que j'ai photocopié laborieusement page après page pour meubler mon temps libre afin de conserver les traces précieuses de faits insolites puisqu'à l'époque l'internet n'existait pas.

Mon objectif principal étant de rechercher des constantes et de faire des recoupements qui maintenant sont répertoriés et exploitable par la science officielle.

  * Exemple d'un témoignage OVNI honnête recueilli le 9 décembre 2008 par un homme de 68 ans venu témoigner spontanément au siège de l'association (fichier .wav intitulé OVNIgrama.wav disponible uniquement sur le DVD casar)

 ------------------------------

 Forum des sceptiques du Québec fil de discussion sur Mme B..  http://www.sceptiques.qc.ca/forum/viewtopic.php?f=4&t=4378&sid=ccebe8a05ee617e9e960ad4e64a06740

Je voudrais faire remarquer aux scientifiques des laboratoires et autres décideurs * qui auraient a charge de faire une évaluation de mes recherches de ne pas se laisser leurrer par les attaques personnelles des forumeurs québécois de cette file de discussion qui utilisent des arguments souvent diffamatoires s'en prenant a ma personne au lieu de débattre calmement des dossiers paranormaux .La page 130 étant particulièrement virulente, dégueulasse et diffamatoire a mon égard puisque nous avons affaire ici a un effet de meute de la part de minables personnages sans fierté aucune qui , faisant feu de tous bois fouillent dans ma vie privée disponible sur site pour déformer mes propos en les sortant du contexte et me faire passer pour un déséquilibré, un malade mental . Ayant essuyé le même genre de diffamation déguisée sur les médias locaux écrits je vous demande de lire avec attention ma réponse sur cette page de mon site http://pagesperso-orange.fr/casar/ARTICLEnr.htm

Il est bien clair que le site CASAR n'est pas du tout une référence pour évaluation étant donné qu'il contient une énorme somme de documentation paranormale qui a été utilisée pour faire les hypothèses les mieux en accord avec la science officielle. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé ans le but d'être clair de ne traiter en fin de parcours en 2008 que cinq dossiers porteurs d'idées neuves et ne pas tout mélanger dans un fouillis inextricable difficilement assimilable par des gens qui n'ont aucune notion de parapsychologie .

Je voudrais savoir comment il est possible à ces sceptiques de réussir le tour de force d'obtenir la connivence du groupe pour faire passer un honnête citoyen pour un débile mental ; mes questions sont les suivantes:

1 comment le débile mental à t'il fait pour obtenir le grade d'officier pendant les événements d'Algérie ?

2 comment le débile mental a t'il fait pour déposer des brevets d'invention dès l'âge de 17 ans ?

Pousseraient-ils le bouchon jusqu'à dire que je suis un menteur alors qu'en fouillant sur le site casar ils trouveront la copie de ma nomination au grade d'officier de L'armée française et la copie du reçu du brevet avec son numéro de référence

3 Pourquoi le manque de diplôme peut il servir de prétexte pour justifier la qualification de débile mental ?

 

* du CNRS ou responsables politiques aux différents niveaux ; collectivités locales et instances nationales

---------------------------------

Je suis mort! les médias m'ont tué http://pagesperso-orange.fr/casar/AGORARESERVE.htm AGORARESERVE.htm

--------------------------------

Article de Quentin sous WORD avec mes annotations

http://pagesperso-orange.fr/casar/HB_SCIENTISME.htm

---------------------

Documentation

 

Les scientifiques du CNRS et la TCI: courriels entre Patrick Flamand et JF Bonastre acousticien de haut niveau http://pagesperso-orange.fr/casar/PFetBONASTE.htm PFetBONASTE.htm

 

Les perspectives d'avenirs sont dans la neurologie:

Benhazir HASAN HASAN neurones SOURIS.doc http://www.mpg.de/english/illustrationsDocumentation/documentation/pressReleases/2008/pressRelease20081001/index.html

Sylvie BERTHOZ SylvieBERTHOZ.doc

 Crises d'épilepsie


> ----- Original Message -----
> From: "Nicolas Vivant" <Nicolas.Vivant@observatoire-zetetique.org>
> To: <zeteticiens@yahoogroupes.fr>
> Sent: Thursday, December 15, 2005 4:24 PM
> Subject: Re: Re:[zeteticiens] Affaire HUBERT
>
>
> > > Florent:
> > > En fait il serait intéressant de retrouver Daniel Duchemin (un
> > > nom malheureusement courant...). Nico, l'agent secret de service,
> > > tu pourrais faire ça ??
> >
> >
> > Bref, je viens d'avoir Mr Duchemin au téléphone.
> >
> > Evidemment tout cela est lointain (une 40aine d'année), mais voilà le
> > contenu de notre (bref) échange.
> >
> > - Il s'agit bien de Daniel Duchemin, il était effectivement apprenti
> > au garage Terminus à l'époque des faits et m'a cité quelques noms
> > qui apparaissent dans le dossier et que j'ai pu vérifier
> >
> > - Il confirme qu'il s'est produit des phénomène étranges et qu'il sem-
> > ble bien qu'ils ne se produisaient qu'en sa présence.
> >
> > - Je me suis présenté, il m'a très bien accueilli et nous sommes con-
> > venus de nous rappeler en fin de semaine ou la semaine prochaine
> > pour creuser le sujet (j'appelais du boulot et je n'avais que très
> > peu de temps).
> >
> >
> > Cordialement,
> > --
> > Nicolas Vivant
> > Observatoire Zététique
> > http://www.observatoire-zetetique.org

 

 


 

Retour accueil CASAR.htm